-49%
Le deal à ne pas rater :
Samson SR850 Casque Studio ouvert
25 € 49 €
Voir le deal

Partagez
 

 Libération en eau trouble. [PV Madara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kisame Hoshigaki
Kisame Hoshigaki
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 18/07/2019
Nombre de messages : 10

Libération en eau trouble. [PV Madara] Empty
MessageSujet: Libération en eau trouble. [PV Madara]   Libération en eau trouble. [PV Madara] ClockJeu 18 Juil 2019 - 22:07


Encore et toujours la même vision, elle hantait le peu de fois où il arrivait à se reposer correctement. Ces silhouettes floues, aux visages brouillés et au dialecte incompréhensible, comme si leurs mots étaient étouffés ou pris dans une tornade de sons stridents. Qui étaient-ils? Que lui voulaient-ils? Pourquoi toujours ces mêmes personnes? Et alors que l’une d’entre elle tendait sa main sertie d’une bague vers lui, le réveil … comme à chaque fois.

Le bruit des bulles remontant à la surface et de l’eau qui bouillonne était sa berceuse et ce qui le tirait des bras de Morphée. Le regard lointain, il essaya vainement de se remémorer son rêve, mais il avait disparu aussi vite que l’écume autour de lui. Tiens, aujourd’hui l’eau était transparente, l’auraient-ils changée durant son sommeil? Sûrement.

S’approchant de la paroi en verre, il colla ses mains contre cette dernière, regardant les scientifiques qui s’affairaient à leurs tâches, les appareils clignotaient de leurs éternelles lumières vertes, bleues et rouges, illuminant les murs sales et rouillés du complexe. D’autres cuves comme la sienne étaient alignées les unes à côté des autres, leurs occupants étaient plus ou moins “humains” et “vivants”.

Il fut prit d’un soupir qui s’illustra par un nuage de bulles s’échappant du masque qui lui prenait le bas du visage. Oh, il pouvait respirer sous l’eau, mais que pendant un temps donné. Son regard fut attiré par une silhouette blanche s’approchant de lui, de la pénombre sortit une femme, ses cheveux noirs tirés à quatre épingles, un regard bleu et aussi froid que la glace, une paire de lunette rectangulaire surmontant un petit nez légèrement retroussé et bien qu’elle possède de belles lèvres charnues, il ne les avaient jamais vue dans la position d’un sourire. Le Docteur Lise était l’incarnation du scientifique sérieux et minutieux.
Frappant trois fois la vitre de son stylo, elle quitta enfin du regard le dossier qu’elle avait dans la main, pour le poser sur lui.

- Bien, tu es réveillé, cela m'aurait fait perdre un temps précieux que de le faire, E-23 45.
- …

La communication orale n’était pas son fort mais Lise pouvait parfaitement voir tout le mépris qu’il avait envers elle dans ses pupilles mordorées.

- Bien. Tu sembles en forme, que dirais-tu d’aller faire un peu d’exercice ?
- …
- De toute façon, ton avis m’importe peu, tu n’es qu’une expérience. Bon, tiens-toi tranquille et tout ira plus vite.

Comme à chaque fois, la cuve se vida et son masque se détacha avant de monter vers le plafond. Alors qu’il massait sa mâchoire qui avait était comprimée, un bras mécanique comportant de nombreuses traces de morsures descendit en silence et vint clipser un collier à son cou. Normalement il aurait tenté, comme à chaque fois, de mordre ce bras de l’enfer, mais il n’avait pas envie de se prendre une décharge. Cela ne passa pas inaperçu aux yeux de Lise.

- Eh bien, aurais-tu fini par comprendre que cela ne servait à rien de te rebeller ? Peut-être que tu vas finir par servir à quelque chose.

Elle eut pour seule réponse une grimace laissant apercevoir une dentition acérée. Le sol sous ses pieds s’ouvrit alors brusquement et il glissa dans un long conduit humide avant d’atterrir souplement dans un sas : à force de faire la même chose, il avait finit par apprendre à se réceptionner correctement. Il resta dans le noir un bon moment avant qu’une lumière vive ne le fasse reculer et plisser les yeux et que la voix sans émotion de Lise ne remplisse la salle.

- Bien E-23 45, tu vas être très obéissant. Quatre tests pour aujourd'hui : si tu les fais correctement et sans rébellion, tu pourras manger. Suis-je claire?

Il resta un moment sans bouger avant de hocher la tête. Une porte s’ouvrit devant lui et le premier test commença.

Prenant des notes, Lise observait chaque détail et données que lui fournissaient les capteurs et les caméras de chaque salle. Pour l’instant tout allait bien, le sujet était docile et remplissait à merveille les conditions des tests. La faim devait sûrement aider, elle avait bien fait de le priver de nourriture durant deux semaines. Il arriva enfin dans la salle du test final, où un pont donnait accès à une plateforme ronde, avec autour d’elle un large vide de plusieurs mètres qui vint à se remplir d’eau.

Il grimaça : ce test il le connaissait et il savait qu’il pouvait dire adieu à son repas. Depuis qu’il y avait eut cet incident, ils avaient tenté plusieurs fois de le reproduire, mais sans succès. Il prit place sur la plateforme, l’eau autour de lui avait fini par se calmer, rien ne perturbait cette surface lisse et réfléchissante et ce pendant de longues minutes. Il avait beau tenté de ressentir ce qu’il avait éprouvé la dernière fois, rien n’y fit. Un long soupir grésillant se fit entendre.

- Bien, laissons encore tomber pour cette fois. Tests terminés.

La dernière porte s’ouvrit et il eut vite fait de rentrer dans l’ascenseur. Montant, il rejoignit une autre petite salle, de nombreuses cuves vides longeaient les murs alors que le bruit de l’eau était audible par les innombrables tuyaux qui décoraient le plafond. Une des cuves s’alluma : la sienne. Il y prit place, ne tentant rien pour s’échapper. Il avait déjà essayé, mais le souvenir des seringues remplies d'anesthésiant lui perçant la peau était encore bien vif dans son esprit. Il enfila le masque alors que l’eau remplissait l’habitacle et la cuve put descendre rejoindre la salle d’observation. Lise y était déjà, feuillant son dossier, elle le fixa longuement avant de le refermer d’un coup sec.

- Hum, bien que tu aies échoué au dernier test, le reste est correct … Tu auras donc ton repas, continue à être aussi docile et tout se passera pour le mieux dans le meilleur des mo...

Une violente secousse fit trembler la salle et les cuves alors que de la poussière tombait du plafond.

- Que se passe-t-il?    
- Aucune idée, Madame, mais cela vient de la surface …
- Non, sans blague! Assurez-vous que les cuves ne bougent pas!
- Bien Mada...

Une autre secousse bien plus forte se fit sentir, puis une autre qui finit par faire tomber plusieurs tuyaux. S'écrasant sur plusieurs appareils, une coupure de courant eut lieu, puis le silence.

- Tout le monde va bien?

Quelques complaintes s’élevèrent : apparemment oui, il ne semblait pas y avoir de blessés, Cependant, un bruit sourd vint percer le silence établi, puis un autre : bientôt, ce fut un concerts de coups qui remplit la salle. Le courant revint et ils purent tous voir les expériences tenter de briser la vitre de leur prison, E-23 45 n’y faisait pas exception. Donnant de grands coups d’épaule contre la paroi, il mettait de côté la douleur.
Lise se précipita vers lui avant de se figer : l’un des tuyaux avait éventré l’ordinateur qui contrôlait les fonctions de la cuve. Un impact apparu sur la vitre, faisant reculer Lise. Plus loin, le bruit d’une vitre qui éclate et de l’eau qui coule à flot retentit non loin d’elle. Une des créatures avait réussi et commençait à saccager tout autour d’elle, libérant d’autres expériences dans sa folie. Lise ne perdit pas de temps et quitta la salle avec d’autres survivants.

La voir fuir ainsi l’emplit de rage et ce fut dans un dernier choc qu’il brisa sa vitre, s’écroulant au sol alors que les bris de verres entaillaient sa peau. Secouant la tête, il fixa Lise qui affichait une expression apeurée. La porte commença à se refermer derrière elle : se relevant, il courut comme jamais auparavant et se faufila au dernier moment. Le bruit de la course effrénée des scientifiques fit bouillonner son sang, il était temps de chasser, mais alors qu’il se lançait à leur poursuite, le plafond endommagé par les secousses s’effondra, ce fut le noir complet et le calme reprit ses droits.
Madara Uchiha
Madara Uchiha
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 23/06/2019
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : On va dire mauvais
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Grande destruction flamboyante • Mokuton multiclonage supra • Destruction infernale
Techniques 3/combat : Amaterasu • Mokuton
Techniques 1/combat : Susanô

Libération en eau trouble. [PV Madara] Empty
MessageSujet: Re: Libération en eau trouble. [PV Madara]   Libération en eau trouble. [PV Madara] ClockVen 19 Juil 2019 - 0:06
Ayant retrouvé toute sa forme, le ninja avait pu se séparer du Gedo Mazo, qui lui permettait de se maintenir en vie. Seul, ses Zetsu étant partie régler une affaire, il sortit de son repère pour faire face au monde qu’il n’avait pas vu depuis des décennies, il n’avait eu le droit qu’à des descriptions. Ce qu’il vit le stupéfia, le monde était ravagé, il n’y avait que fumée et désastre a l’horizon. Les hommes d’aujourd’hui allait finir par détruire le monde si Madara n’agissait pas, il réapparaissait au bon moment apparemment. Ses yeux se perdaient au loin, constatant le désastre des démons.

"Qui osera empêcher la réalisation de mon projet en voyant un tel désastre… Il est grand temps que je rétablisse l’ordre."

Il marcha sur quelques mètres, chose qu’il ne faisait presque plus durant sa convalescence. Avant de quitter le repère, il attendait le retour de Zetsu noir, qui ne devrait plus tarder. Pour réaliser son objectif, Madara devait se munir des plus grands guerriers afin d’éliminer quiconque oserait barrer son chemin. La mission de Zetsu avait été de chercher la localisation d’un grand ninja qui avait disparu de la surface. Alors qu’il attendait calmement, quelque chose sortit de la terre pour se placer aux côtés du Uchiha.

"Zetsu, tu as ce que je t’ai demandé ?"
"Oui maître, il se situe dans un centre de recherche aux zones désaffectées."

Le chef du clan Uchiha ne perdit pas de temps à répondre et se mit en route pour la zone désaffectée où il trouverait le partenaire qui lui paraissait idéal. Il avait longuement étudié son profil, il faisait partie des sept épéistes de la brume, ce qui faisait déjà un bon point. Il n’hésitait pas à se salir les mains et Madara avait besoin d’hommes comme cela. Un problème se présentait, il avait perdu une majeur partie de ses pouvoirs à croupir aussi longtemps, maintenu en vie par une statue en bois. Mais il ne s’inquiétait pas, il retrouverait sa force en temps et en heure, pour l’instant il devait se constituer une équipe d’élite. Il passait d’arbres en arbres, ou du moins ce qu’il en restait, se rapprochement grandement du lieu où réside Kisame. Au bout de quelques minutes, il fit face à une sorte de Bunker qui avait résisté en partie aux explosions, même si le toit s’était quelque peu effondré, des gravas étaient entassés un peu partout. Le frère d’Izuna cherchait l’entrée et tira la trappe permettant de se glisser à l’intérieur. Il faisait tellement sombre qu’il n’apercevait même pas ses propres mains. Faisant quelques mudras, il enflamma les murs de sa bouche, il commençait à prendre feu, mais il était simplement de passage. Il scruta les alentours et il fit face à un mur de gravas. A l’intérieur de celui-ci, il ressentit le chakra de celui qu’il recherchait. Donnant un grand coup dans le mur de débris, tout vola un peu partout, relevant le corps d’un homme poisson. C’était bien lui. Il empocha son corps pour l’adosser au mur, il plaça ensuite ses doigts sur son front, lui insufflant du chakra.

"Lèves toi, Kisame Hoshigaki. Nous avons de grandes choses à accomplir."

Il l’invitait à être l’artiste d’une grande œuvre, qu’ils allaient accomplir ensemble. Il attendit quelque secondes que l’homme poisson se réveille complètement, sûrement en état de choc après la chute des débris.

"Je suis Madara Uchiha, tu as sûrement déjà entendu parler de moi, étant ninja. J’ai des objectifs et je compte sur toi pour m’aider à les accomplir, il est temps que tu sortes d’ici, tu n’y es pas a ta place."

Le ninja était loin de se douter que Kisame avait perdu toute mémoire depuis qu’il était revenu à la vie. Madara jeta quelques coups d’œil autour de lui, semblant chercher quelque chose.

"Où est ton épée Samehada ?"
Kisame Hoshigaki
Kisame Hoshigaki
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 18/07/2019
Nombre de messages : 10

Libération en eau trouble. [PV Madara] Empty
MessageSujet: Re: Libération en eau trouble. [PV Madara]   Libération en eau trouble. [PV Madara] ClockMar 30 Juil 2019 - 12:18
La douleur et le silence, c’était tout ce qu’il arrivait à percevoir dans l’instant. Tout son corps était comprimé sous des décombres et tenter de s’en soustraire par la force ne menait à rien. Et dire qu’il était à doigts de réussir, d’enfin fuir cet endroit maudit. Mais le voilà en train de mourir sous ce qui reste du plafond de ce dernier, triste ironie.

Il ne sait pas combien de temps était passé quand la pression se fit soudainement moins présente. Il put de nouveau respirer convenablement alors qu’on le porté pour l’adosser à un mur et qu’un contact ne se fasse sur son front. Au début, il ne comprenait pas ce qui se passait mais rapidement il sentit comme une énergie s’écouler en lui, partant de son front pour envahir chaque parcelle douloureuse de son corps meurtrie et le soulager.

Ouvrant finalement les yeux, il mit un peu de temps pour percevoir le visage de celui qui l’avait sauvé. Il ne ressemblait en rien aux scientifiques du complexe, pas de blouses blanches, ni de calepin ou de crayon. D’ailleurs il ne tarda pas à se présenter: Madara Uchiwa. Ce nom ne lui disait rien tout comme l’autre qu’il avait prononcé.

Finalement son corps était de nouveau opérationnel, la douleur ayant disparu, il put se relevait sans peine, faisant craquer son cou et ses épaules avant de poser son regard mordoré sur son sauveur.

- Je ne sais comment vous remerciez, cependant je crains que vous ne me confondiez avec quelqu’un d’autre. Je suis l'expérience E-23 45 et je ne suis jamais sortie d’ici.

Il semblait confus par les dires de cette étrange personne mais intérieurement, il avait l’impression qu’il pouvait lui faire confiance, chose qu’il n’avait jamais ressentie
auparavant.

- Aussi … si on pouvait rapidement partir d’ici … je vous en serai encore plus reconnaissant …

Un frisson d’impatience lui parcourut l’entièreté du dos, il était libéré de sa prison de pierre et un léger courant d’air venait lui lécher la peau comme la douce caresse d’une femme un peu taquine et joueuse. Mais ‘était-elle pas comme cela? Cette entité qu’on appelle: Liberté?
Madara Uchiha
Madara Uchiha
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 23/06/2019
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : On va dire mauvais
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Grande destruction flamboyante • Mokuton multiclonage supra • Destruction infernale
Techniques 3/combat : Amaterasu • Mokuton
Techniques 1/combat : Susanô

Libération en eau trouble. [PV Madara] Empty
MessageSujet: Re: Libération en eau trouble. [PV Madara]   Libération en eau trouble. [PV Madara] ClockMar 6 Aoû 2019 - 11:48
Lorsqu’il aura reprit la totalité de sa puissance, il déclencherait une énième grande guerre qui marquera cette fois la fin d’une ère. En effet, quand ce moment arriverait, il mettrait fin aux malheurs de ce monde en créant un nouvel univers où la paix et le bonheur régnerait sur des hommes et femmes comblés. Pour y arriver, il allait devoir faire des sacrifices, beaucoup de sacrifices. Il semait beaucoup de morts sur son chemin mais dans un unique but : la véritable paix. Et ça, ils ne le comprenaient pas encore mais Madara finira bien par leur faire comprendre ses intentions.

Pour le moment, il lui fallait retrouver ses hommes et se constituer à nouveau un réseau de guerrier qui lui obéirait. Il devait se reconstruire un nom dans un monde où il avait été oublié mais cela n’allait pas durer. Bientôt, le nom de Madara Uchiha serait sur toutes les lèvres et il s’en fit la promesse. Zetsu lui avait ramené la localisation de sa première recrue : Kisame. Ce ninja de haut rang serait un atout aux côtés du détenteur du Sharingan. Il s’était donc rendu dans ce petit laboratoire où étonnement le manieur de Samehada était enfermé, vraisemblablement capturé. Ce n’était pas un problème, il allait être libéré par son nouveau chef qui n’allait pas le traiter de la même manière. Non, tant qu’il obéit au Uchiha, il serait libre de ses mouvements.

Il trouva le prétendu défunt au sol, inconscient. Il le releva pour l’adosser au mur et lui offrir un peu de son chakra afin de lui rendre les forces qu’il avait perdu. Il se présenta même s’il jugea ceci inutile puisque logiquement, Kisame devait connaître l’un des plus grands ninjas que l’histoire ait connu. Il informa son nouveau coéquipier qu’ils avaient de grandes choses à accomplir et il ne devait pas perdre plus de temps. Cependant, il se stoppa net en entendant la réponse du supposé Kisame ; il ne semblait pas connaître Madara et disait se prénomme E-23 45. Le ninja fronça les sourcils en observant l’homme poisson.

"Qu’est-ce qu’ils ont bien pu te faire..."

Il se le demandait bien. D’après ses recherches, Kisame avait un comportement plutôt confiant et arrogant, accompagné d’un humour acéré. Rien à voir avec ce qu’il avait en face de lui. L’ancien partenaire d'Itachi fit part de son envie de quitter cet endroit qui semblait l’avoir traumatisé. Le frère d’Izuna hocha la tête, comprenant sa situation.

"Bon écoutes, on va sortir d’ici, ok ? Ensuite, je vais te montrer qui tu es vraiment."

Il comptait se servir du Sharingan pour faire découvrir la véritable identité de l’épéiste. Ils quittèrent donc le bâtiment en s’éloignant du bunker en laissant une distance d’un kilomètre ou deux. Une fois que Madara jugea qu’ils étaient assez éloignés, ils s’arrêtèrent.

"Je vais plonger mon Sharingan dans tes yeux et faire revenir tes souvenirs. C’est pas douloureux mais assez troublant. Tu es prêt ?"

Il activa donc ses pupilles et pénétra dans les yeux de son allié, plongeant ainsi dans son esprit. Avec sa maîtrise de ses pupilles, il fouilla dans les recoins les plus profonds de ses souvenirs pour les faire remonter à l’esprit de Kisame, créant ainsi une sorte de vision. Lorsqu’il eut fini, il désactiva le Sharingan pour observer le détenteur de Samehada.

"Alors, tu te souviens de quelque chose ?"

Il avait de grands espoirs en cet homme alors il espérait avoir à ses côtés un guerrier en pleine possession de ses moyens. Mais Kisame ne serait pas au summum de sa force s’il n’avait pas Samehada avec lui. Le vieux Uchiha se souvint qu’il n’avait pas répondu à sa question concernant l’épée.

"Pour en revenir à Samehada, tu sais où elle se trouve ?"
Contenu sponsorisé

Libération en eau trouble. [PV Madara] Empty
MessageSujet: Re: Libération en eau trouble. [PV Madara]   Libération en eau trouble. [PV Madara] Clock
 
Libération en eau trouble. [PV Madara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-