Partagez
 

 Le Temps a ses raisons...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7436
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Le Temps a ses raisons...  Empty
MessageSujet: Le Temps a ses raisons...    Le Temps a ses raisons...  ClockJeu 25 Juil 2019 - 23:35
[Ce rp se déroule sur une autre temporalité, très éloignée, avec donc comme personnage le tout premier Kaito. Celui qui a mal tourné, donc. Pas de gentil ou de time patrouilleur, c'est la vrai papa de Renko.]

Que la raison ignore. Si l'obscurité écrasante du Shan était présente, c'était également pour imprégner ses victimes qui ne comprenaient certainement pas la raison de ses agissements. Et pourtant, celui-ci usait tout simplement de sa terrible puissance pour dominer les autres ! S'il n'y a plus de Kaito, il sera l'unique représentant de ce nom. Les autres ne pourront pas le faire passer pour faible s'ils ne sont plus là ! Un plan idiot, mais qui pourtant est une marque de conversation du respect et de la fierté pour lui. Il s'était instaurer comme l'un des seuls à pouvoir régner sur le Temps... Et avec son fils disparu, sa quête avait repris un nouveau tournant. Seulement, si le sang des Shan's continuait de couler, en trouverait-il encore plus de force ? Aucun de ses adversaires n'avaient été capable de lui porter préjudice. Il se retrouvait toujours en haut de l'échelle, au maximum de ses compétences, sans personne pour le mettre en bas. Et pourtant... Il voudrait avoir la force de se défaire de la dernière menace qui le tient toujours. Les Dieux de la destruction... Dernier rempart entre lui et sa domination parfaite. Il devait trouvé le moyen de gagner en force, de manière drastique, pour mettre hors d'état de nuire ses Dieux exécrables.

"L... Lâche-là !..."

"Hahaha ! Si tu veux sauver ta petite copine, tu vas devoir te relevé !"

"Kaitoooo !..."

Ce fût les dernières paroles de Leixy... La tête explosant suite à la compression de sa gorge et le sang remontant à la tête, le corps inerte de la succube tombait au sol, sans vie. Le duo avait cependant réussi à sauvé quelque chose, quelque chose à travers le temps. Mais quoi ? De toute façon, c'était bien trop tard pour sauver leurs vies ! Le Kaito se relevant, la rage aux yeux. Sa forme de Super Saiyan 2 en pleine possession, il fonçait vers le Dieu macabre, tentant de lui envoyé un poing gauche dans la figure. "Tsss... Pitoyable." Ayant lâcher la démone, il avait attrapé le poing du guerrier de l'espace par sa main droite, enfonçant la gauche dans son corps. De l'autre côté de son être se trouvait la main du père de Renko, le cœur de sa victime en son creux... Il retirait sa main, laissant l'être dénué de vie sombrer au sol a la droite de celle qu'il aime. "Que c'est... Grotesque." Jetant ainsi le cœur au sol, la scène morbide trouvait ainsi sa fin par le départ du Makaïô-Shin. La plaine était sanglante aujourd'hui. Et ce qu'il s'y était dérouler n'était pas la chose la plus agréable à voir. Mais à ce moment-là, la fierté lui était vraiment monter au nez. Il se sentait bien, ayant exterminé encore une autre version de lui qui n'avait aucun potentiel. Une version faible n'a pas le droit de vivre... Une version qui ne pouvait rien accomplir... Ne méritait pas d'exister.

L'anneau du temps allait lui servir à passer un nouveau portail. Du moins, c'était ce qu'il pensait avant de ressentir une terrifiante aura. Une puissance incommensurable s'approcher. Qu'était-ce ? Cette pression si écrasante... Elle était digne... Digne de !... "Beerus ?..." Se tournant, il ne voyait pourtant rien pour l'instant. Mais si la chose en question était si éloigné, qu'est-ce que cette puissance donnerait si elle était face à lui, à seulement quelques mètres ?... Son sang Saiyan bouillonnait, comme la fierté qui le poussait. Cette fois, le Dieu de la destruction n'en réchapperait pas ! "Tu vas regretter pour la dernière fois misérable chat !" Il se sentait fort... Il se sentait invincible. Et même sans son fils, il allait détrôner le plus puissant des Hakaishins à lui seul. Un défi à la hauteur... C'était ce qu'il recherchait ! Mais à ce moment-là, il ne se doutait pas de ce qu'il allait trouvé. Seulement, l'avait-il, lui, ressenti ? Dans le doute, le guerrier sombre allait lui faire signe. Un signe que seul un combattant pourrait prendre comme un défi. Se levant dans les cieux, il relâchait son énergie tout autour de lui, au maximum de sa force actuelle. Pas besoin du Kaïô-Ken pour le moment... Le Super Saiyan qu'il maintenait depuis maintenant plusieurs années suffirait.

"Aller mon gros ! Approches-toi que je te détruises !" Ce sentiment de rage et de fierté mélanger... C'était exactement ce qu'il ne fallait pas avoir. Son discernement était totalement biaiser... Mais en même temps, comment résister à une envie si forte de sang ? Il voyait encore rouge de son précédent meurtre, alors autant ajouté une pièce à tableau de chasse !


Dernière édition par Kaito Shan le Sam 27 Juil 2019 - 15:28, édité 1 fois
MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 460
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

Le Temps a ses raisons...  Empty
MessageSujet: Re: Le Temps a ses raisons...    Le Temps a ses raisons...  ClockSam 27 Juil 2019 - 14:44



”Durant les voyages de Mark II, cherchant ses frères corrompus ♪
Lui fallait prévenir madame Leixy que bientôt elle vivrait plus~~
Car son mec était un cinglé, son mec était un fou à lié
Mais quand j’étais arrivé, elle était déjà tuée
Déjà tuééée~~”


Le silence se troublait alors qu’un être ayant disparu des yeux de notre monde depuis longtemps voyageait tranquillement dans les ruelles d’une ville abandonnée et sans histoire dans laquelle deux tourtereaux avaient trouvé refuge. Bon, ils se seraient perdus dans un pré à vaches. Franchement, des villages désaffectés. C’était ça le hâvre de paix ? On va pas établir trente-six équations pour se dire que c’était sacrément cliché. C’était quoi le level au dessus, la ferme devant le soleil levant ? Hé ho, Coco Shan, t’es pas Thanos pauvre con. Si t’as envie de fuir ton passé ou ton futur ou whatever, tu te fais un vrai bunker ! Nan mais... Regarder Cowboy Bebop devenait obligatoire pour ces andouilles qui avaient des backstories tragiques qui les hantait. Au moins ils ont envoyé un truc à travers le temps, en espérant que ce soit pas un gosse. Parce que devoir faire un breakdown à Superman que ses parents sont morts parce que son père était incapable de se cacher efficacement, ça serait assez lourd. Qui d’autre pourrait passer les nouvelles, hein ? Personne de vivant par ici. Mais pourtant, il y avait un tueur aux alentours. C’était facile à comprendre. Les réflexes du vagabond aux chansons improvisées lui disaient qu’il y avait du grabuge en suspension. Il y avait un enculé indépendant de sa sexualité, un fils de pute dont la maman n’était pas une traînée. Genre un gros gros level de mec hostile. C’était un sixième sens qu’on pouvait assez facilement comparer au fait qu’il ne puisse pas faire de fast-travel, parce qu’il y avait au moins un ennemi aux alentours.

Il l’avait vu, ce joli travail d’art moderne. Les deux amoureux qui nagent dans leur sang, l’un face à l’autre en sens inverse, comme le Yin et le Yang. Comme un six-neuf, ouais ! Nan, nan, mais la poésie des tueurs, hein, c’est toujours la même. On se croirait voir des artworks super-lumineux super-détaillés de LoL à ce niveau là. “Vas-y que je mets plein de rouge et puis que j’exsanguine et aussi je vais enlever cet organe vital et celui-là aussi !” Bande de tête de noeuds, vous avez vraiment que ça à faire d’être des figurants de Mortal Kombat ? Tout dans la violence et rien dans le skill, aussi prévisibles qu’un Ganondorf en ligne. Et c’était ainsi que Mark II put rapidement déduire qui était le coupable du meurtre. Cheveux-Blancs Mc Cornu dans les airs, avec son gros nombre très très gros. “Regarde maman j’ai plein plein la puissance valide-moi ! Je n’ai rien d’autre qui me permet de voir de l’avancement dans ma vie hormis le vent que produit mon aura !” Sérieux, mec, apprend à dessiner et deviens un vrai artiste, au lieu de massacrer pour massacrer. Ou alors c’est ton complexe d’infériorité super tragique à la Scorsese qui te fait te troubler comme ça ? Pov chou. Pov con aussi.

”Donc c’est toi le mutilateur de mes deux qui dézingue des Kaito Shans à la pelle ? Tu sais dans quel quartier de multivers tu viens de tomber, coco ? Parce que t’es carrément dans le mauvais voisinage, ici, Fierce Deity Tocard !”

Fierce Deity… parce qu’il avait les cheveux blancs, et les yeux blancs, et des marques sur le visage aussi tant qu’on y est. Mais qui était donc notre mystérieux étranger qui marchait dans cette petite communauté, habillé comme un Yakuza malgré l’ambiance clairement Western du patelin ? Un Cell en première forme, avec une carapace noire et sans chaussures, ainsi que les mains dans les poches. Il avait pas l’air bien malin, et il le savait. En fait, il était même plutôt con. Pour peu qu’il sache, il était probablement dans le Mojave. Ainsi, il serait un gars du Strip ! Fin, avec le peu qu’il savait de Fallout, il était même pas sûrs que c’était les mêmes univers. C’était pas le Commonwealth dans New Vegas ? Tous ces open-worlds super chiants lui tapaient sur les nerfs avant qu’il ne puisse progresser. C’était ça qu’était zarb ! Il pouvait apprendre toutes les putains de tech de Smash ou de SF mais dès qu’il lui fallait retrouver son sens de l’orientation dans un bunker souterrain ben il était niqué. Au final il s’était résolu à éviter parcimonieusement les donjons. PUTAIN MAIS VOILÀ. CQFD. Incapacité à se concentrer plus de cinq secondes. Il y avait un mec majoritairement casse-couilles qui ressemblait à rien dans les airs, et il était probable qu’il allait devoir lui casser la gueule.

”Doncqueuh… Euuuh… Tu veux que je te bute tout de suite ou tu veux un fight au préalable ? Parce qu’il y a un con avec une très grosse cape qui a lavé le cerveau à mes potos et j’aimerais leur enlever la grosse trace de main qu’ils ont sur la gueule le plus rapidement possible, tu vois ? Donc faudrait te décider vite.”

Il tira sa manche gauche vers l’arrière afin d’observer sa montre. Il était 14h72. Ouais, il avait largement le temps quand même. La question à se poser était davantage “quel testicule exploser en premier ?” Genre en mode POP ! Comme les ovaires de Némor face à Raditz. C’est des balles de ping-pong qui rebondissent quand tu t’y prends bien. Donc ouais, le Néro qui fait de la lyre après avoir cramé la ville, tu vas te retrouver monocouille. Fils de pute.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7436
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Le Temps a ses raisons...  Empty
MessageSujet: Re: Le Temps a ses raisons...    Le Temps a ses raisons...  ClockDim 28 Juil 2019 - 1:11
Beerus... Le Dieu sombre ne désirait qu'une chose, en finir une bonne fois pour toute avec ce Dieu fainéant. S'il était capable de le terrasser, alors il pourrait vaincre tous les autres présent dans les autres époques ! Et enfin il pourrait soumettre le Temps à sa Volonté... Mais bon, à ce moment, il ne se doutait pas de sur quoi il allait tomber. En s'en étant approcher le plus rapidement possible, il venait de voir une espèce de cafard bleu avec une tête ouverte en deux... Il ressemblait à Cell... Mais dans sa forme la plus faible ! Sérieusement, il pensait vraiment pouvoir vaincre le Makaïô-Shin ?! Même si cette aura était pesante, il n'était peut-être même pas capable de se battre correctement... C'était un bien trop beau moment. Un être partageant la puissance de Beerus se trouvait face à lui. Et alors, s'il était capable de le vaincre... *Alors je pourrai le vaincre également...* Le sourire aux lèvres, il écoutait simplement ses remarques idiotes sur le fait qu'il n'était pas dans le bon multivers. Voilà quelque chose d'unique... Il était donc également un voyageur du temps ? Mais pour quelle raison était-il ici ? Trop de questions ! Bien trop de questions pour lui ! Il voulait juste passez à la suite ! Mais quand-même putain, il foutait quoi dans cette temporalité ?!

Eh bien il allait l'apprendre rapidement ! Il semblait donc que notre cher copie bleutée soit ici pour rechercher ses copains... Mais le pire dans l'histoire, c'est qu'il voulait quand même casser la gueule du père de Renko. Le Super Saiyan trouvait cette situation comique, ne comprenant pas vraiment de quel genre d'Univers alternatif ce zigoto pouvait bien venir ! "Décidément, tu parles beaucoup pour rien dire ! Tu ne pourras pas retrouvé tes amis là où je vais t'envoyer !" Des belles paroles de méchant bien cliché, mais ça faisait toujours son petit effet. C'est un peu comme Black Goku quand il affirmait qu'il allait tuer Trunks... Ouep, il l'a vraiment fait ! Tellement que c'était Cell qui en était venu à bout en premier alors qu'il était bien moins fort que lui ! Ouep, faisons comme ça. Faisons le méchant qui va lui péter la gueule en quelques secondes... Plaçant sa main gauche face à lui, une énergie rougeâtre se concentrée en son creux, laissant également apparaître l'aura obscure du guerrier divin. Il allait en terminé rapidement... Puis de toute façon, c'était le destin de ce truc de mourir de la main d'un véritable être céleste. Peut-être pas la meilleure de toute, cela-dit... Car il allait devoir souffrir un bon coup avant de rendre l'âme. Tel était le chemin à suivre quand on croisais la route du Shan.

Fermant sa main, il fonçait directement face à son opposant, éjectant la sphère dans un laser énorme. Le terrain alentours se faisait balayer rapidement, creusant le sol. "C'est... Putain de pression !" Reculant rapidement, il se laissait entourer par sa Volonté, son corps devenant braise. Sa force venait de monter d'un cran alors que ses yeux relâchaient une légère lueur rouge. Il frappait cette fois le Cell de plusieurs coups à toute vitesse, enchaînant des coups rapidement. Il allait mourir ! Il allait mourir aussi vite qu'il avait pu respirer ! Quel idiot d'avoir voulu se mesurer à un être divin... Il allait s'en mordre les doigts... Finissant avec un coup de pied gauche, il s'envolait dans les airs, plaçant ses mains face à lui. Son pouvoir de création entrait en jeu, laissant apparaître une bonne centaines de piques. Celle-ci fonçaient à toute vitesse vers l'adversaire du divin, provoquant un remue-ménage parfaitement ordonnée par l'assaut des lances. Si avec ça il n'était pas mort, alors le magnifique Saiyan ne saurait plus quoi pensé ! De toute manière, s'il ne mourrait pas avec ça, il allait bien rapidement voir le niveau au-dessus... Ce n'était, après-tout, qu'un petit échauffement de rien du tout. Le plus gros morceau devrait venir au fur et à mesure... Du moins, si la chose avait survécu au terrible assaut majestueux du Dieu. Le sang ne coulait jamais assez ! Et la plaine était encore verte pour le coup, même si elle était à moitié carbonisé.

"Pauvre créature ! Tu n'aurais jamais dû te mettre sur ma route !"

Il était fier de lui, de son œuvre, de sa force. Cette confiance aveuglante qu'il avait en lui était la clé de son succès... Car c'était ce qu'il devait faire, ne connaître que la victoire pour rester au top ! Et maintenant qu'il s'approchait de la fin de son but, il devait en finir une bonne fois pour toute avec le grade au-dessus. Les Dieux de la destruction... Si cette chose possédait une aura similaire, alors la tuer signifierait qu'il est enfin prêt à passer au gros morceau. Enfin bon, il resterait encore les Anges à dépasser... Mais chaque choses en son temps. Pour lui, c'était déjà le meilleur moyen de voir sa propre évolution. Et ce petit connard n'aura même pas eu le temps de dire ouf. Cependant, c'était toujours problématique dans le sens ou cette pression qu'il dégageait était encore présente... Quelle genre de monstre venait-il de rencontrer ? De toute manière, ce genre d'énergie ne pourrait pas se volatiliser comme ça en un rien de temps ! Soit il était mort et la pression diminuerait, soit il était encore envie et alors là... Son supplice pourrait durée encore un peu. Puis de toute façon, l'un comme l'autre, il devait mourir... Il devait crever ! D'ailleurs... Les voyageurs du temps qui rp dans Flashback... C'est du rp normal du coup ? Ou pas ? Bon, pas de question. Il n'avait pas plus de temps à perdre que ça, finalement. Il ne restait plus qu'un Kaito avant d'en finir une bonne fois pour toute et d'être l'unique... Et après cela, il allait retrouvé la chair de son sang et le remettre sur le droit chemin !
MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 460
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

Le Temps a ses raisons...  Empty
MessageSujet: Re: Le Temps a ses raisons...    Le Temps a ses raisons...  ClockLun 2 Sep 2019 - 18:07

”Ouais, bon, j’ai pas vraiment d’amis en ce moment...”

Entre les rayons lasers rouge sang qui illuminaient partout, Mark II laissait s’échapper une parole inintéressante de son bec. Une phrase qui franchement valait pas la peine d’être entendue à nouveau. Ouais, ouais, il avait pas beaucoup de potos en ce moment. Mais il avait bien compris pourquoi c’était le cas. Essentiellement, il était un trou du cul qui passait son temps à lacérer des connards se croyant super chauds. Si ce n’était pas ses pairs multiversels disparus et possédés du jour au lendemain qu’il était en train de démonter, c’était un terroriste extradimensionel qui mangeait du sel avant de chier dans les champs pour garantir une éternelle stérilité aux sols labourés. Alors que les feux d’artifices explosaient autour de lui avec l’intensité de l’ouverture de Tchaïkovski, l’insecte ne daignait même pas subir quelconque forme de dégâts. En fait, il ne bougeait même pas… Jusqu’à ce qu’il retrouve soudainement derrière son adversaire, laissant un immense trou d’air dans l’espace entre son point de retour et d’arrivée. Evidemment, la nature ayant horreur du vide fut prise par l’immense besoin de le remplir du vent présent dans les alentours. Le pauvre divin cornu aux cheveux argentés allait se faire mais éclater par plusieurs milliers de newtons de bourrasque plus lourde que les blagues des pères de famille.

Mais comment ce phénomène avait-il pris forme ? Comment Mark II était-il parvenu à se déplacer d’un endroit à un autre en si peu de temps ? N’était-ce qu’une vulgaire technique d’image rémanente ?... Pas vraiment. En fait, l’organique destruction à la forme arthropode s’était tout simplement déplacé derrière son adversaire au double de la vitesse de la lumière. Cependant, voyager au delà de trois cent mille mètres par seconde était impossible sans briser la réalité. La rapidité d’un être vivant était donc délimitée par zéro, son manque total, et les trois cent mille susnommés, qui était le maximum. Afin de pouvoir faire son mouvement, l’insecte dut se plier aux lois de la physique afin d’y trouver des failles. Ainsi, son corps fit son déplacement, et simultanément ne bougea pas, comme si un autre lui avait changé de position avant d’attirer son double original vers sa place dans l’espace. Cela permit à l’impossible d’arriver : un voyage à deux millions cent soixante mille kilomètres par heure pour une distance de dix mètres séparant l’incommensurable de sa proie. Cela faisait un changement de position sur une seule et unique demi-zeptoseconde. E = 0,5mv², pas vrai ? Toute cette rapidité couplée au poids de Mark II d’environ plus de cent kilos faisait un choc d’environ trois cents mille Joules traversant le corps de Kaito Shan si présent. Son corps ne fut pas écrabouillé par le corps robuste qui le traversait, heureusement pour lui. Cependant, la chaleur intense provoquée par le frottement de l’air avec son épiderme, combinée à l’air qui allait l’écraser, allait lui maraver la tête.

”Je m’sens tout de suite plus intelligent...”

disait le chasseur d’anomalies, une fois ces calculs terminés et intériorisés dans sa p’tite teuté. Se retournant dramatiquement, les mains toujours dans les poches, il admira l’enfoiré face à lui se faire massacrer par l’intellect combiné de Sir Isaac Newton, Albert Einstein, et Stephen Hawking; des guerriers légendaires et fils de pute excessivement puissants. Chacun d’entre eux pouvait probablement 1v1 Superman sans arme. Mais alors que la grosse victime adorant suicider ses versions parallèle tombait probablement au sol après la violente décharge intellectuelle qu’il venait de se prendre dans le fion de chacun des cytoplasmes des cellules de son épiderme et de sa moelle osseuse. Ah, ça, pour flex il y avait du monde mais pour apprendre ses cours tout le monde disparaissait. Pour être franc, Mark II avait déjà oublié ce qu’il venait de faire, c’était trop compliqué pour rester dans son crâne plus longtemps qu’il n’en avait besoin. Il préférait davantage avoir l’air intelligent plutôt que l’être véritablement. Vous imaginez la tristesse d’être trop malin pour apprécier la vie ? Ah ah… ouais, ça doit être triste…

”Alors, tu te sens comment ? Anus dilaté ? On est d’accord. J’aimerais pas être à ta place, mon gars.”

Il s’était accroupi pour faire cette remarque, mais préféra se relever après avoir raillé son adversaire de la sorte. Il glissa en arrière, flottant sur l’air comprimé sous ses pattes comme un patineur roulant sur un goudron magnifique. Est-ce qu’il devait en finir maintenant avec cette grosse tache par terre au milieu du village ? Il y avait pas de chien dans les environs pour lui chier sur la gueule. Bordel de merde, comment est-ce qu’on pouvait tomber à court d’idée pour humilier un criminel génocidaire interdimensionnel ? Il pouvait lui mettre des pains en boucle jusqu’à ce qu’il ne reste par terre que du pudding à cheveux blancs, ouais. Mais comment vraiment lui briser les couilles ? Genre, comment les lui détruire avec le petit maillet qui servit à tailler David ? Un pieu et un marteau et beaucoup d’amour dans ses testicules ? Voyons voir : C’était un fils de pute de première zone avec un certain problème d’égo. Comment lui mettre la gueule dans la merde ? Aaaah ! Une idée venait de germer dans le crâne vacant de l’insecte ! Il se retourna avec la grâce d’une ballerine avant de pointer sa paume vers tonton clodo qui embrassait le sol, pour lui requinquer son énergie. Et oui, il venait légitimement de lui donner une chance de faire mieux ! Parce que pour lui dire qu’il pouvait pas le faire, c’était comme pour un gamin : fallait lui poser la main contre la plaque chauffée pour lui dire qu’en effet, c’était chaud.

”Okay chouchou, tu vas tenter de me refaire un combo qui fonctionne mieux cette fois-ci ? Parce que pour l’instant, tu fais que de la merde. Genre sérieux. Les seules douleurs que je subis c’est à cause l’empathie et de la pitié que j’éprouve pour toi. C’est incroyable à quel point t’es naze ! Vas-y, essaie de me gifler là, pour voir ?”

Il tendit la joue droite en la pointant du doigt. En fait, il allait le laisser faire son vieil enchaînement miteux pour lui dire qu’il était le premier demi-dieu à atteindre un niveau négatif de badassitude. Le mec était à peu près aussi pathétique qu’un truc écrit par Moffat, Benioff, Weiss, et Rowling. Cela signifiait qu’il était presque au même niveau qu’un Shonen.

Et ça, c’était un pitoyable très très dur à atteindre.
Contenu sponsorisé

Le Temps a ses raisons...  Empty
MessageSujet: Re: Le Temps a ses raisons...    Le Temps a ses raisons...  Clock
 
Le Temps a ses raisons...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-