Partagez
 

 Le Loup et le Chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 618
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1610

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

Le Loup et le Chien Empty
MessageSujet: Le Loup et le Chien   Le Loup et le Chien ClockJeu 15 Aoû 2019 - 12:04
Il était une fois, dans une contrée pas si lointaine que cela, un loup solitaire, détesté et craint, qui avait fui son pays et ceux qui le méprisaient, dans l'espoir de commencer une nouvelle vie. Il avait pris l'apparence d'un homme, afin de se fondre parmi eux, cachant ainsi sa véritable apparence sauvage et terrifiante, espérant ainsi se faire accepter parmi la communauté humaine.

Cela n'avait pas été facile. Car partout où il allait, malgré ses efforts, il semait la discorde et la destruction. Empli de bonne volonté, il finissait toujours par faire le mal, involontairement, comme si c'était la seule chose dont il était capable, comme si c'était la raison même de son existence. Par le plus grand des hasards, il avait fait la connaissance d'un chien à forme humanoïde. Ce n'était pas exactement un chien, mais il avait suffisamment de similitudes avec cette espèce pour que le loup ne le considère point comme une proie. Ces deux-là avaient vécu de multiples aventures et s'étaient liés d'amitié, alors qu'ils étaient poursuivis par des criminels et par la police, puis qu'ils avaient eux-mêmes pourchassés les-dits criminels afin de s'innocenter auprès de la police. Un jeu du chat et de la souris où les rôles s'étaient inversés à de multiples occasions, tant et si bien que l'on ne savait plus qui était le chasseur et qui était le chassé.

Malgré le danger que représentaient leurs nombreuses péripéties, le Grand Méchant Loup s'était bien amusé en compagnie de son nouvel ami Doki. Mais hélas, toutes les bonnes histoires ont une fin, qui n'est pas souvent joyeuse, d'ailleurs. Et cette fin, c'est ici que nous allons l'écrire.

Wolfgang, puisque c'était là l'identité humaine qu'il s'était choisi, avait été grandement blessé durant ces poursuites avec les criminels et la police, à tel point qu'il avait atteint un état dans lequel il était incapable de se battre et où le moindre mouvement lui arrachait une grimace de douleur. Alors qu'ils avaient envoyé au tapis la majeure partie des gangsters avec lesquels ils avaient eu des embrouilles, ils s'étaient fait cernés par la police, une fois de plus. L'histoire semblait se répéter indéfiniment, puisqu'ils avaient déjà été envoyés deux fois dans une prison du commissariat, et le beau brun ténébreux n'avait aucune envie de retourner une troisième fois en cellule. Il s'était dit qu'il était temps de mettre un terme à cette histoire qui commençait à tourner un peu en rond. Alors, il avait cessé de jouer son rôle, et il leur avait montré qui il était réellement.

En utilisant toutes ses dernières ressources pour activer sa technique ultime, le Grand Méchant Loup avait généré une aura terrifiante tout en reprenant sa forme originelle, celle d'un loup noir géant, de sorte à terroriser tous ceux qui l'entouraient. A son grand désarroi, il n'avait aucun contrôle sur les cibles visées par sa technique : en fait, tous ceux qui se trouvaient autour de lui étaient affectés, sans qu'il le veuille. De ce fait, son ami Doki avait lui-même été victime de cette phobie temporaire. Profitant de l'effroi qu'il suscitait chez tous ceux qui l'entouraient, le Grand Méchant Loup s'était alors échappé, tout en emportant son ami avec lui afin de ne pas l'abandonner. D'un puissant bond qui compensait son incapacité à voler, il avait parcouru des dizaines de kilomètres dans le ciel, jusqu'à atterrir dans une clairière au milieu de la forêt.

Il faisait nuit lorsque le corps lourd de la bête quadrupède retomba dans l'herbe, pattes fléchies pour amortir la chute, créant un tremblement de terre qui se fit sentir dans toute la forêt et qui poussa les oiseaux alentours à s'envoler.

Il pencha la tête en avant, rapprochant sa gueule du sol, et l'ouvrit pour relâcher Doki qu'il avait emporté dans sa gueule en ayant pris soin de ne pas le mordre. L'effet de sa technique était désormais achevé, il ne suscitait donc plus la phobie chez ceux qui l'entouraient. Néanmoins, sa taille et sa puissance restaient colossales pour la plupart des êtres vivants qui vivaient sur cette planète, et son aura démoniaque restait maléfique. En d'autres termes, les animaux de la forêt avaient naturellement peur de lui, le prenant pour un super-prédateur, ce qu'il était après tout.

Mais le super-prédateur avait vidé toutes ses réserves d'énergie pour utiliser son atout ultime. Il poussa un dernier hurlement lupin qui se fit entendre à travers toute la forêt, puis, sans effort, reprit son apparence humaine. Il rétrécit donc rapidement, la plupart de ses poils disparurent, sa gueule se rétracta pour reformer une mâchoire humaine, et sa queue disparut. Arborant de nouveau son déguisement humain, il était désormais nu comme une bête, et se tenait encore à quatre pattes, les genoux et les mains posés dans l'herbe. Il leva avec difficulté la tête vers Doki.


"Désolé de t'avoir fait subir ça, Doki... C'était le seul moyen... d'achever rapidement cette histoire."
affirma t-il en utilisant ses dernières forces.

Puis il s'effondra au sol et ferma les yeux. Quelques instants plus tard, une meute de loups entra dans la clairière, ils provenaient du fin fond de la forêt. Ils encerclèrent Doki et Wolfgang, en regardant le premier avec une certaine méfiance, montrant d'abord leurs crocs, tout en tournant autour d'eux en marchant lentement, à pas de loup pourrait-on dire.
Gardant leurs distances, ils reniflèrent à plusieurs reprises. Ils avaient été appelés par le hurlement de Wolfgang survenu un peu plus tôt. Après quelques secondes passées à renifler, l'alpha de la meute s'approcha lentement de Doki tout en restant sur ses gardes, pour le renifler de plus près, tournant tout autour de lui lentement. Ses camarades le suivirent, s'approchant également des deux compères.
Puis, le loup dominant pencha la tête vers Wolfgang et le renifla également à plusieurs reprises, tout en gardant les oreilles en arrière pour écouter le moindre mouvement qui proviendrait de Doki, restant à l'affût du danger. Après quoi, il releva la tête, et communiqua avec sa meute par quelques aboiements lupins ainsi que des gestes de la tête.

Aussitôt, plusieurs loups se dirigèrent vers Wolfgang. Non sans effort, ils le soulevèrent en utilisant leurs gueules pour lever ses membres et en penchant leurs têtes pour passer leurs corps sous celui de l'homme, afin de le transporter. Ils trottèrent alors vers l'intérieur de la forêt en soulevant Wolfgang à plusieurs, pour l'emmener quelque part, ignorant Doki. Ils avaient reconnu leur maître et allaient désormais l'emmener en lieu sûr.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 315
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Le Loup et le Chien Empty
MessageSujet: Re: Le Loup et le Chien   Le Loup et le Chien ClockSam 17 Aoû 2019 - 23:04
Enfin, les deux canidés sortaient de ce bourbier qu'était la ville de Satan-City, où ils avaient été coincés, poursuivit par des gangsters et des flics. Tout ça grâce à Wolfgang qui, au milieu de la ruelle dans laquelle ils étaient, avait usé de sa plus terrifiante technique, et c'était le cas de le dire ! Celle-ci avait faire peur à tout un quartier, à toute la ville même ! C'était une expérience assez impressionnante que Doki avait vu de ses propres yeux. Même lui avait été touché par cette technique effroyable qui avait pour but... De simplement faire peur, en fait. Cependant, lorsqu'on la subissait on ne pouvait que croire que quelque chose de terrible allait arriver, sans réellement savoir de quoi il s'agissait. Et c'était avec ce sentiment de terreur que Doki s'était laissé emporté par son ami.

Malgré la peur, l'indolence de l'homme-chien reprit le dessus au moment où il était transporté par son ami qui se déplaçait par des bonds incroyables. Il ressemblait à un petit chiot qui se faisait transporter par sa maman, chopé par la peau du cou. Il ne bougeait pas, amorphe et sans doute encore apeuré par la technique du beau ténébreux, qui pour le coup ne ressemblait plus du tout au bellâtre de tout à l'heure. Ils arrivèrent enfin à une clairière située dans la forêt la plus proche. La gueule du Grand Méchant Loup s'ouvrit pour libérer le Moojuu, ce dernier roula par terre avec toujours aussi peu d'énergie, avant de s’étaler, dos au sol. Il attendit quelques instants sans bouger comme pour espérer qu'il ne soit pas attaqué par le Loup, mais celui-ci était redevenu homme et ses mots commencèrent à rassurer le toutou, qui releva la tête.

"Popom ?"

Wolfie avait reprit l'apparence qu'on lui connaissait et se retrouvait nu comme un ver, tel Adam mais Doki ne voulait pas jouer Eve, d'autant qu'ils n'avaient pas de popomme. Plus rassuré, le Moojuu se releva, mais c'est à ce moment là que Wolfgang, terrassé par la fatigue, tomba à terre, sous le regard surpris de Doki, qui sursauta en gesticulant.

"Oh non... Wolfgang ? Non, ne tombe pas en avant... Tout nu ç... ça peut faire mal !"

Trop tard, le beau brun était au sol alors que son ami s’était précipité pour essayer de le rattraper en vain. C'est alors qu'une meute de loups apparut autour d'eux, attirés par le cri de leur semblable tout à l'heure. Doki se demandait ce qu'ils voulaient, puis il communiquèrent entre eux et et décidèrent de porter Wolfgang et de l'emmener... Mais où ? Pour le savoir le chien les suivit, non sans sentir une certaine hostilité, certains des loups grognant et jappant comme pour lui dire de s'en aller. Mais Le Grand Méchant Loup était son ami, il ne pouvait pas le laisser entre leurs pattes ! Bon en fait si, vu qu'il les laissa faire sans objection mais il fallait dire qu'éviter de porter lui-même son ami était appréciable. De toute façon ces loups avaient l'air plutôt bienveillant avec lui. Ils arrivèrent finalement jusqu'à une grotte, dans laquelle Doki entra timidement après eux. Il sentit que sa présence dérangeait un peu et son ami était toujours inconscient... Que pouvait-il faire ?

"Oh j'ai une idée !"

Il s'exclama puis quitta la grotte pour aller dans là forêt... Là, il cueillit des champignons, chose qu'il avait d'ailleurs déjà fait lors de sa rencontre avec Pythar. Bien sûr, ceci lui prit du temps mais il s'était dit qu'à son réveil Wolfgang aurait très faim... Puis il se dit que les champignons ne suffiraient pas, surtout que les loups auraient aussi la dalle. Il tenta de chasser, sans grand succès. Puis il se perdit deux ou trois fois dans la forêt, oubliant même durant quelques heures ce qu'il était en train d'y faire. La nuit passa et Doki avait retrouvé ses esprits, il avait même réussit à chasser ! Il porta trois sangliers qu'il avait chassé sur son dos et qu'il ramena à la grotte. Par chance il n'avait pas oublié le chemin ! Il donna deux des bêtes qu'il avait chassé aux loups, qui le laissèrent alors passer et en garda un près de lui en attendant le réveil de son ami. Mais il avait également faim lui ! Une faim de loup ! Il devait se retenir de manger le dernier sanglier. Pour patienter, il grignota les champignons qu'il avait ramassé. C'était toujours ça.
 
Le Loup et le Chien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Figurants du Clan du Loup
» Thunder Wolf [Achevée]
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» recherche chien petite taille.
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-