Partagez
 

 Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockSam 10 Juil 2010 - 0:13
Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] 311wh

C'est vraiment une ville pleine d'activités, Satan-City. Même si j'ai la mémoire vague sur mon passé, au moins, je sais que je suis une fan de la buvette, c'est déjà ça d'avancer. En plus, avec les p'tits coins sympa, c'est tout tracé, je sais déjà où je peux aller et quand. J'aime bien observer les activités des autres et les habitudes de ceux-ci. C'est plutôt marrant quand on y pense : je vois passer les mêmes personnes aux mêmes heures tous les jours, ou presque. Quand on observe les personnes qui sont là, elles pratiquent les mêmes mouvements tous les jours, dans leur journée. Quelle vie pénible que d'être un citoyen avec un travail... ça doit finir par les ennuyer, surtout qu'ils y passent leur vie. Heureusement que je ne suis pas de ce bord-là... je crois que je serais toujours à me plaindre, tous les jours et que je finirais par m'évader. La liberté, c'est ce qu'il y a de plus vrai en ces temps. Je ne pense même plus vraiment à ce qui est de mon passé, même si c'est en quelque sorte ce qui doit me tracasser, c'est que je préfère profiter de ma vie un maximum. Je ne vais pas perdre mon temps à chercher... ça viendra tout seul. Il y a déjà des évènements qui me rappellent ce que j'ai vécu, certaines choses d'avant. Quoi qu'il en soit, je suis bien trop occupée à m'introduire dans la vie des gens, j'adore me mêler de leurs vies grotesques et sans intérêt particulier. Avec ma capacité à me transformer en chat, cela n'est pas un problème. Comme je n'ai rien qui me motive dans la vie, ou bien rien de particulier à faire, j'ai le libre choix de ce que je peux faire. Ce pourquoi, je n'ai aucun mal à me décider : il y a une multitude de boutiques ici et surtout de salon, de soirée privée et de bar. C'est déjà ça de fait, je n'aurais pas à devoir chercher ce genre d'endroit. J'ai directement bien atterrit, sur cette planète tranquille la plupart du temps, même s'il y a quelques perturbations avec des affrontements. Je n'irais pas m'en préoccuper, sauf si le combat me dérange alors que je joue au poker en buvant du saké. Je suis une vraie fan des jeux et de l'argent. C'est ce qui m'attire le plus dans le sens lucratif de la vie. A part peut-être aussi les hommes et le saké, je ne vois pas ce qui constitue ma vie en ce moment. Il y a déjà mon passé pour me rappelé des choses que je suis censé oublier, ce qui n'est pas toujours très joyeux, ça m'ennuie d'ailleurs, cette histoire. Je me demande quand même pourquoi cet Urahara Kisuke a voulu me faire effacer la mémoire. Surtout que j'ai été robotisé, je ne sais quand, et que pourtant je sais exactement comment utiliser mes facultés. Je sais aussi de quoi je suis capable. Et je ne suis pas capable de retrouver mon passé... ma mémoire ne m'en dit quasiment rien.

Mon système me dit que j'ai subit un trouble qui a fait faillir mon système et donc ce que j'ai enregistré dans celui-ci. C'est bête, nous les cyborgs, nous possédons une capacité illimité à se remémorer tout ce qui nous arrive pourtant. Mais bon, un lavage de cerveau, c'est surement plus puissant, la preuve. Quoi qu'il en soit, passer ma vie à bronzer et à me prélasser sous un soleil torride me convient. C'est comme ça que mon corps réagit : il est toujours brûlant et je ne crains pas le soleil ni la haute tension. En même temps, avec un lance-flamme dans le bras droit qui atteint les 1000°, je ne vois pas pourquoi je pourrais craindre le feu. Surtout que mon corps est fait d'une substance très spéciale qui n'est pas de tout repos à détruire. Il faut me faire exploser la tête, pour réellement me tuer. Car un cyborg comme moi, à l'inévitable capacité de faire rejoindre tout membre coupé, ou de reconstituer un membre explosé avec un simple tissu de chair et de la substance qui est en moi. On se démerde disons, pour ce genre de tâche, même si c'est parfois chiant à réaliser. Je m'en suis rappelé une fois, alors que j'y pensais. Je me suis vue en train de reconstituer un bras très rapidement lors d'un combat, avec du bois et tout un tas de trucs, en plaçant un tissu de chair que j'ai réussi à faire étendre sur le faux bras, puis à le relier à mon mécanisme grâce à la substance qui s'y est collée. Moi-même, cela m'a surprise, car c'est quand même de la haute technologie tout ça. Les scientifiques avancent bien, dit donc. Je me demande qui est-ce qui m'a fait ça. Ou bien alors c'est toute une autre histoire, une mythologie, ou alors j'ai avalé un truc étrange qui m'a rendue ainsi. Je n'ai pas choisi d'être comme je suis aujourd'hui. Mais je me plais avec ce destin-là. Personne n'attend rien de moi, libre de mes actes, je parcours la ville, la nuit et le jour comme bon me semble, sans me faire réprimander par des parents ou des proches. Au moins, si je me mets dans un pétrin, je n'emmène personne avec moi. Ce qui m'arrive quand je perds à un jeu, j'ai tendance à voler au lieu de tricher, c'est plus pratique, vous ne trouvez pas ? Moi, ça m'amuse. Quand on me poursuit, ce qui est un dur effort pour l'humain, ce ou ces derniers s'épuisent très vite, surtout qu'ils sont souvent à moitié bourrés. Je ne les envie pas.

Ce même soir, alors que j'étais installé dans un salon de jeu et que cela faisait deux fois de suite que la chance me souriait, je remarquais qu'il y avait une sorte de feu d'artifice dehors. Quelle connerie était célébrée, aujourd'hui ? Je finissais ma bouteille de saké tranquillement, puis me relevant, j'encaissais mes poches. Je ne me souciais pas de me faire voler : qui oserait donc, que je lui transplante la main ? N’empêche, ça pourrait être marrant en y pensant ! Un pauvre type qui s’aventure à vouloir me voler, mais que j’attrape. Je lui coupe la main, comme ça il en tirerait une leçon potable. En effet, j’espère que ça m’arrivera un de ses 4, que je puisse rire un peu. Je fis signe aux autres joueurs afin de les saluer, puis je sortis avec grande discrétion, comme à mon habitude. Dehors, les gens paradaient. Les femmes étaient habillées de façon grotesque, comme pour un carnaval, certaines portaient tellement de maquillage que je pensais qu’ils s’étaient trompés entre se maquiller et se peindre. Leurs robes étaient trop courtes ou trop longue et ça ne faisait pas beaucoup de diversité. Peu m’importe, moi aussi je veux m’amuser un peu ! Sans encore savoir de quoi il s’agissait comme évènement grandiose, je partis dans une boutique de très haute gamme. Mon équipement en cuir n’était pas de ce ressort, alors je voulais porter autre chose de plus approprié disons. Je me transformais en félin, entrant par une fenêtre, puis reprenant ma forme initiale entre plusieurs étalages de robes. Sans que l’on me remarque parmi toutes les autres personnes, je fouillais voir s’il y avait quelque chose de plaisant. Avec tout ce qu’il y avait ici, je finirais bien par trouver. On y trouvait sur les étiquettes des prix exorbitant qui feraient sortir les yeux de n’importe qui, mais surtout des paysans. Même si j’avais l’argent pour, je ne comptais pas payer la robe, mais bien la volée. Comme si je n’avais que ça à faire de me plier aux exigences d’une boutique ! De toute façon, la grosse dame de l’accueil pourrait toujours courir pour m’attraper. Je remarquais une robe fendue qui se différenciait des autres par son style tradition chinoise/japonaise, avec des talons approprié. Je prenais tout ça dans mes bras, cette fois sans me cacher, je sortais par la fenêtre.

Je sentais tous les regards me fixer et la dame de l’accueil me traiter de tous les noms en accourant vers moi. Sans attendre, je sortais et grimpais sur un toit d’un bond, sans me soucier de l’autre. Je trouvais une ruelle tranquille pour me changer, enfilant la robe, accrochant un poignard avec un tour de cuisse sur ma jambe droite. Cela mettait en valeur le tatoo que je m’étais offert : mon petit papillon noir. Tout en ramenant mes cheveux pour les attachés avec un ruban de la même couleur que la robe. Fin prête, je pris mes habits de cuir pour les déposer dans le salon de jeux où j’étais, à l’accueil, car en peu de temps celui qui la tenait me connaissait déjà bien et il m’était fort sympathique. Il me regardait en me demandant où j’allais encore ce soir, sous entendant que j’avais un rendez-vous avec un charmant jeune homme. Laissant le mystère planer, je lui répondis d’un sourire tout aussi mystérieux, ce qui le fit rire. Dehors, je retrouvais enfin le peuple en activité. En effet, il y avait des feux d’artifices multicolores et de la musique. C’était un très beau spectacle. Il y avait une scène avec un homme vraiment laid qui portait une moumoute en guise de cheveux et une moustache grossière. On le nommait Satan visiblement, car tout le monde l’acclamait. J’ignorais l’intérêt de la fête, tout ce qui m’intéressait était de suivre le mouvement et de mettre la main sur quelque chose d’intéressant… entre autre. Je m’approchais de la scène, poussant les personnes gênantes, afin de me retrouver juste en face de Satan, avec une hauteur de moins à cause de la scène. Il me fit un gros sourire et un clin d’œil qui fit s’étendre un sourire narquois sur mes lèvres

Satan : Bonjour, vous êtes une très belle jeune femme ! Vous êtes là aussi pour célébrer mes exploits hein ! Il me fit un clin d'oeil, une fois de plus, avec son sourire et son pouce lever en l'air, ça le rend plus idiot qu'il n'en à l'air déjà.

- Qu'est ce qui te rend si heureux, mouton ?

L'homme afficha un rictus, comme si je le décevais. Il semblait s'énerver tout seul sur place, devenant tout rouge. Cela me fit rire, et en m'aidant de mes mains pour monter sur la scène, je lui fis fasse en tendant ma main vers lui. Mes ongles se transformérent en de longues pointes. Alors que j'étais plutot loin de lui, je pouvais toucher son menton avec mes ongles en pointes.

- Bon écoute, j'veux le bracelet que tu as en or sur ton poignet, vieux. Je suis certaine qu'il m'irait bien tu ne crois pas ?

La plupart des étaient bouche-bée. Certains prenaient ça comme un acte de terrorisme, mais personne ne devait détenir la vérité.
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockDim 11 Juil 2010 - 12:48
Mais qu'est-ce qu'il y avait dans la tête de Cooler ? Pourquoi faire tout ce chemin pour aller dans la direction de la tour Carine ? Pourquoi aussi venir sur terre et stopper son entraînement pour faire tout cela ? Tout sa était de très bonne question même si la réponse était difficile à trouver et à donner en même temps. En premier lieu c'était la raison pour tout. Il n'avait nul raison de rester sur la planète Freezer à s'entraîner en continue et avec sa famille. Il se sentait suffisamment fort pour tuer ce Majin ou encore ce Peter ou même sur Fugma si un d'eux étaient sur son chemin. Après il avait une certaine fierté qui le bloquer pour l'entraînement, car comme dit vu qu'il se sentait assez fort, il n'avait pas de raison d'en faire plus. Après pourquoi avoir choisi la terre pour y rendre une petite visite ? C'était bête et simple comme bonjour, oui en effet car la terre était la plus belle de toute les planètes. Elle était si magnifique que tout le monde qui avait une certaine valeur, la voulait en sa possession ou juste dire qu'elle m'appartenait. Il est vrai que le tyran la voulait également pour sa beauté, mais pas la ravager. Pour le moment, il voulait surtout la voir, voir sa beauté depuis l'espace comme sur terre. Mine de rien, il n'était pas si mauvais que ça, seul ses actions l'était, car il si prenait mal. En même temps avec l'éducation qu'il avait eu, ou pour avoir ce qu'il voulait, il fallait le prendre par la force le rendit ainsi. Ensuite, comme il ne voulait pas y aller sans avoir une bonne raison pour sa famille, histoire que cela ne semble pas suspect aux yeux de tous. Il prit comme raison les haricots magiques, oui les fameux haricots capable de soigner et redonner la forme à ceux qui en mange. C'était une arme de choix en temps de guerre, donc ne pas en prendre était comme une folie. En plus même du point de vue technologie il était entrain de voir avec tout les scientifiques pour crée une arme qui équivalent à ces légumes. Mais le temps que cela soit près, le mieux était donc d'en avoir pour soit et sur soit. Au final, il comptait aller à la tour karine pour en prendre quelque uns pour lui et pour sa famille. Histoire qu'en plein combat, il n'y ait pas de problème et de mort de leur côté. Car il savait que des morts pouvaient être chiant et ralentir la prise d'une planète surtout qu'en on veut la possédé.

L'extra-terrestre fini par survoler donc une partie de la planète, car il venait donc à peine de quitter son vaisseau spatial qu'il laissa avec ses hommes dans un coin un peu perdu de cette planète bleu. Il avait aussi donné des instructions de base pour tout sa, il ne voulait pas que quelqu'un sache qu'il était sur ce monde ou en tout cas pas tout de suite. Aussi il ne voulait pas que l'on pulvérise son magnifique vaisseau. Pendant son trajet, il passa par une forêt avec pas mal d'animaux encore bien vivant. En plus tout le passage était vert, un beau vert et non un vert merde. Il passa aussi au-dessus d'une sorte de lac, puis c'est alors que des engins explosifs passa non loin de lui. Cela éclata en morceau de couleur bien différent. C'était une belle petite explosion, mais le pire ce n'était pas causer par un ennemi, car il ne ressentait pas la présence de quelqu'un aillent la force et le menacent. C'était ce que l'on pourrait dire étrange, mais à la fois très beau. Il resta à en regarder quelque uns. En plus avec tout ça, il avait encore plus envie d'obtenir cette belle planète pour lui seule, mais ce n'était pas encore dans ses projets actuels et ce n'était pas encore le moment selon lui. Au final, il passa non loin de la ville, à peine qu'il commença à la survoler, il pouvait voir une sorte de fête en bas. C'était en son honneur ? Peut-être, mais alors tout le monde savait qu'il allait venir ici ? Enfin pour savoir en l'honneur de qui c'était et pourquoi, il voulait aller voir, en plus en regardant assez bien, il avait remarqué une chose intéressante. Le fait que pas mal de monde était déguiser, il en avait vu des humains, mais pas des comme ça, donc il en déduisit qu'ils étaient tous déguiser ou un grand nombre. Donc cela allait lui facilité la tâche pour se mêler à la population. Ce n'était pas trop compliquer et dur à réaliser, il suffisait simplement d'éviter de tuer tout le monde, de dégager trop de puissance et d'agir comme eux pour se mêler à la foule. Donc il descendit et attérissa dans une ruelle ou il n'y avait encore personne. Puis il baissa son énergie de manière à déranger personne et qu'il paraisse normal. Puis il avança toujours en l'évitant légèrement pour ne pas toucher le sol. Oui ceci était une de ses habitudes, il n'allait pas changer de ce côté, car mine de rien il se sentait toujours supérieur au autres d'où sa lévitation constante. En même temps cela voulait dire qu'il considérait ceux de ce monde comme inférieur, mais il le montrait pas vraiment de cette manière.

Alors qu'il était dans la rue, entourer de plein de gens, il put avoir des commentaires sur lui. Certain disait que son costumes était très beau et qu'il voulait faire honneur à Mr Satan sur une de ses victoire. Le Cold ne piga pas trop de quoi le type voulait parler avec sa, mais en même temps il ne comptait pas chercher bien loin. Il observa pendant un bon moment ce que tout le monde disait et faisait. C'est alors qu'on lui fit un commentaire pas très agréable sur lui et son apparence. Quelqu'un venait de lui dire qu'il était très moche. Sur le coup il afficha un regard de tueur envers sa cible, qui prit peur sur le coup et partit en courant ailleurs. Il venait de faire peur à un pauvre humain, mais ce dernier avait beaucoup de chance qu'il y ait autant de monde, sinon il l'aurait tuer, mais bon vu qu'il ne veut pas se faire trop remarquer c'était mieux ainsi. C'est alors que tout le monde semblait se diriger vers une sorte de scène et il était entrain d'acclamer ce fameux Satan. Sur le coup il se demanda si ce n'était pas Goku, un de ses amis les plus terribles. Mais plus il l'acclamait et plus il se posait des questions si c'était bien ce sayan. C'est alors, qu'il put voir un homme assez vieux, avec une coup de cheveux très moches et horrible. D'ailleurs c'était de même pour son costume, sur le coup il ne compris pas trop si c'était lui, mais à force d'entendre les autres gens il compris que Satan c'était sans aucun doute ce petit gars. Il ne semblait pas bien fort et il ne l'avait jamais vu, en tout cas si il était vraiment très fort, il suffisait de le mettre K.O pour prendre ce monde, surtout vu ce qu'on disait sur lui. Alors que le Cold montait son énergie doucement pour envoyer une belle boule de feu dans la direction de la scène histoire de tout casser comme à son habitude et de refroidir un peu toute l'ambiance. Il aperçut une femme qui venait d'arrivée et qui menaça le soi-disant héro. Il ne savait pas trop ce qu'elle voulait faire, mais cette femme allait à coup sur lui causer des problèmes. D'un côté il serai heureux que cette dernière tue cet homme, mais d'un côté cela n'arrangerait en rien ses affaires. Car cela allait encore attiré tout les défenseurs de cette planète et ainsi son objectif tomberai à l'eau. Il ne voulait pas cela, donc il fallait intervenir rapidement et prendre une décision. Son choix fut prit en quelque secondes, sans doute le temps que l'abruti ce décide. Le fils aîné des Colds disparut pour réapparaitre près de l'homme acclamait. Mais ce qu'il fit vraiment c'était uniquement se déplacer à une vitesse incroyablement grande. Une fois donc en position, il décrocha un magnifique coup de poing dans la face de l'humain un peu idiot sur les bords. Il y alla doucement, mais il le fit pour se soulager un peu et en même temps faire passé sa par une sorte de sauveur si possible, histoire de calmer le jeu et que ce Goku ne sent pas qu'il y ait des soucie en ville. En tout cas aucun humain normal avait du voir ce qui venait de se passer et donc il en déduirait tous qu'il fut poussé. Mais si quelqu'un était suffisamment, comme cette fille, elle avait du voir toute la scène. Quant à notre héro, lui il apprit à voler et s'écraser contre un mur. Il fut alors un peu sonner, mais bon il allait sans aucun doute finir par se relever.
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockLun 12 Juil 2010 - 16:35
Voler, chez moi, est un art. Depuis que j'ai été réactivé dans cette ville, je vois des choses bien belles se balader devant mon nez. Je ne sais d'où je tiens ça, mais j'ai une véritable attirance pour tout ce qui est en or, pour tout ce qui brille, notamment les beaux joyaux. D'ailleurs ici, il y a plusieurs bijoutiers compétents qui me mettent l'eau à la bouche avec leurs petites merveilles. Je m'arrête toujours devant ce genre de magasin. J'adore faire refléter dans mes yeux malicieux les précieuses merveilles des bijoutiers. Ils savent s'y prendre en confection de jolies choses, c'est ce que j'apprécie tout particulièrement. Je ne porte pas beaucoup de bijoux sur moi pourtant, en effet. Je préfère les cacher chez moi et les collectionner dans une boite spéciale à cette effigie. Cette attirance doit me provenir d'un de mes deux parents qui devait être cupide, ou alors cela ressurgit de mon passé. Oui, ça se trouve j'étais une voleuse qui travaille à la pègre, ça pourrait être amusant ! Mais je n'en sais rien malheureusement. C'est dommage, j'aurais pu me marrer en me remémorant des passages stupides de ma capacité professionnel dans la pègre, si j'avais j'en avais fait partit. En même temps, je ne me voyais pas dans une boutique de fleurs ou un truc trop calme. Quoi qu'il en soit, je ne m'arrêterais jamais dans ce beau chemin qui me mène à l'argent, aux jolies bijoux et objets. Je crois que ça me tiens à coeur, de posséder tant de choses volées aujourd'hui même. J'ai l'air d'avoir eut l'habitude de voler, car je m'en sors toujours sans égratignure. Comme quoi, j'ai moi aussi un don avec lequel j'ai la permission de me vanter ! D'ailleurs, ça me rappelle le vol que j'ai commis il y a trois jours. Je me baladais tranquillement dans la rue, puis je me suis arrêté devant une boutique d'un vieux bijoutier. Je suis entrée en le saluant, puis j'ai commencé à remplir mes mains de toutes sortes de bagues très couteuse et bien ornées. Il m'avait regardé d'une telle sorte que j'ai cru que des billets se reflétaient dans ses yeux. Un gros cupide là aussi, hein ? Et bien il n'a pas été déçu du résultat. Je suis sortie comme si de rien n'était. Oh bien sur, inutile de préciser que je me couvre d'une chemise à capuche quand je vais piquer des trucs dans un endroit quelconque. Je n'ai pas envie d'attirer les ennuis, alors je me recouvre de haut en bas pratiquement, abordant des bas larges et des bottes à la garçon manqué afin de m'éloigner totalement de mon style habituel.

C'est plus futé d'agir comme ça, tout en tirant la totalité de ses cheveux en arrière pour laisser planer le mystère du féminin ou masculin. De plus, j'ai un masque de bal qui me sert bien dans mes actions. Au cas où on fait tomber un peu ma capuche, on n'y verra que du feu avec ça. C'est un masque de bal antique qui provient d'une époque très lointaine, mais passons. Quand je suis sortis, il m'a regardé un instant pour se lever en s'activant, sortant en vitesse en me traitant de tous les noms. Il m'a envoyé un chien hideux, un gros boxer tout baveux. Je l'ai quasiment castré, son chien. Je crois qu'il a eut très mal quand il a commencer à couiner en s'écroulant au sol. Là, il y avait de quoi se bidonner de rire en voyant la tronche que tirait le bijoutier. Il s'est jeté sur son chien en le couvrant de caresse et en pleurant comme un bébé. C'est déplorable, pauvre petit vieux en fin de vie. Puis je suis parti, le laissant avec son clébard qui sentait la déchèterie, comme quoi ils sont vraiment négligeant avec leurs animaux certains. Moi, j'ai une parfaite entente avec les félins. D'ailleurs je peux communiquer avec eux très facilement. J'ai moi-même l'apparence d'une femme féline, parait-il également. Mes yeux jaunes comme ceux des chats, mon corps souple, mes dents semblables aux leurs et mes envies peuvent leur ressembler aussi, l'attirance pour ce qui brille par exemple. Mais les souris... laissez tomber. Dire que c'est simplement en me baladant comme par habitude et par un simple hasard que des évènements se passaient dans ma vie. Le hasard, hein ? Je pense bien. Je ne crois pas au destin, il faut plutôt vivre comme on le sent et c'est la vie qui nous guide. Quel intérêt de suivre une routine agaçante ? Je ne comprendrais jamais tous ses travailleurs. S'ils se bougeaient pour changer de vie et devenir une personne forte et capable de se défendre, ils pourraient peut-être aussi bien voler des choses que moi. Enfin, c'est qu'un petit espoir pour eux, qui ne sont capables que de manger, dormir, travailler et regarder la télévision, un truc ennuyeux qui te passe des pubs tout le temps. C'est chiant.

Alors que je menaçais l'espèce de vieux avec ses cheveux bouclés comme un mouton, sans que je ne sente d'aura au-dessus de celle des humains, un homme apparut à grande vitesse sous mes yeux près de l'homme qui ressemble à une biquette. Par réflexe, j'avais écarté mes griffes, rétractant mes bras contre moi en cas d'offensive. Il décrocha un coup de pied qui était puissant, bien qu'alléger pour ne pas tuer l'humain. Ce gars-là aurait pu être un mec déguisé, mais de la facilité avec laquelle il l'avait balayé, il aurait pu percer son costume s'il en portait un. Ce n'était pas le cas d'après moi.

- Hé, ça c'est du coup de pied, beau gosse !

Je fis un clin d'oeil à l'homme qui ne semblait pas être humain, avec un petit sourire narquois en m'approchant de Satan. J'avais fait redevenir mes ongles normaux, j'aidais le dit héros à se relever, puis me tournant vers le public en sa compagnie, je déclarais :

- Votre sauveur va bien, il y a juste eut un petit problème, il a dû s'emmêler les pieds dans des câblages.

Je transformais mon bras en lance-flamme. Tirant en l'air des rafales de boules de feux très haut dans le ciel qui finirent comme dans un feu d'artifices, le peuple rassurer acclamait à nouveau Satan, tout en admirant les vagues de flammes s'éterniser dans le ciel avant de disparaitre. Mon bras reprit sa forme initiale. On se demandait dans la foule si c'était un coup de magie, mais je ne répondrais pas à cette question, ce qui importait était que ses abrutis de fanatiques continuent à vénérer cet idiot de mouton. Au passage, alors qu'il faisait des signes de mains aux gens, je lui avais discrète prit son bracelet incruster de pierres, l'accrochant à mon propre bras. Satisfaite, je me tournais vers l'homme qui l'avait frappé. Je l'attrapais délicatement par le poignet pour descendre les marches sur le côté avec lui et l'emmener un peu plus loin du brouhaha. En prenant le temps de mieux le regarder, j'étais pratiquement à sa taille. Enfin avec des talons aussi... mais bon. Il avait la peau blanche et violette. Violet ? Ma couleur préférée parmi toutes ! Il était assez bizarrement constituer physiquement, ce qui définit qu'il ne vient pas de cette planète.

- J'adore le violet. En contraste avec le blanc, tu ressembles un peu à un chamallow. Mais de plus près, tu démontres le corps d'un homme, je te l'accorde non semblable à un humain, mais qui est aussi bien bâtit. Je tirais toujours mon petit sourire habituel, perçus comme celui d'une charmeuse. Nous avons affaire à une invasion de gens de ton espèce ou alors tu es venue simplement pour mettre une dérouillée à cet idiot de Satan ? À mes paroles, j'émis un petit rire cristallin. Je me nomme Yoruichi, enchantée. Je viens de la Terre, mais comme tu as dû le remarquer je suis une humaine robotisé, soit cyborg en gros.

Je lui lâchais le poignet en douceur. Je ne cherchais pas à contrarier cet étrange homme qui semblait si sûr de lui. Peut-être allait-il ne pas être bien sympathique et repoussant certainement, car il dégageait comme ça, une certaine froideur. En parlant de ça, sa peau est aussi très froide comparé à la mienne toujours brûlante. Je m'asseyais en face de lui pour être parfaitement à sa hauteur sur un petit muret.

- Et toi, d'où viens-tu, charmant jeune homme qui aime surprendre en apparaissant à folle vitesse ?

Je m'étais légèrement penchée vers lui, nos deux visages non loin l'un de l'autre, avec mon ultime sourire de tentatrice aux lèvres. Oh, ça je n'y peux rien, c'est dans mes expressions faciales et dans mon comportement, que l'on prend souvent comme dragueuse.
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockMar 13 Juil 2010 - 12:11
Un coup de pied ? Voilà ce que la femme bien étrange venait de dire, d'ailleurs en y pensant et en y réfléchissant tout en l'analysant. Elle n'avait rien de normal, en effet elle ne dégageait pas la moindre source d'énergie en elle. C'était comme-ci elle était morte, mais pourtant elle était bien vivante. Le plus bizarre fut ses ongles qui s'allonger et qui pouvait revenir rapidement à leur état normal. Bref, elle venait de parler d'un coup de pied, mais le Cold ne voyait pas de quoi elle parlait ? Il n'avait rien fait de cela, mais il prit cela comme une sorte de compliment, enfin à sa manière. Oui car cela montrait qu'il était très fort, dans le sens rapide, car pour ne pas voir le véritable coup donner, il fallait qu'il soit fort ou du moins plus fort que la morte. Par contre, quand elle balança son beau gosse, il ne réagisse pas vraiment à cela. Il resta de marbre à cette réflexion, car pour lui ce n'était rien du tout. Ce genre de compliment lui passer au-dessus de la tête, car il n'était pas du genre sentir les moments du à la drague et la beauté. Pour lui c'était plus la force, la richesse ou encore des comparaisons de supériorité à son égale. C'est pareil envers les drôles de manière quelle avait de réagir. Un clin d'oeil ou encore un sourire assez spéciale rien de cela ne lui faisait le moindre effet. Il resta là debout avec la froideur naturelle qu'il dégagea tout en observant la scène.

Tout venait de se faire passé comme une sorte de pièce de théâtre, oui car le sauveur aller bien, malgré tout et la femme réagissait comme-ci c'était du cinéma. D'ailleurs en y pensant, elle avait tout un coup un drôle d'objet à son poignet, mais bon c'était une chose moche, mais de toute façon sa lui était égale. Il pouvait voir que tout le monde acclamait leur sauveur, les terriens étaient décidément un peu bête sur les bords. En plus en y pensant, cela lui avait fait pas mal de bien d'avoir donner un tel coup à l'idiot en question, car au moins cela venait de le soulager fortement. Il avait put se défouler un peu et aussi balancer de manière physique ce qu'il pensait de tout sa. Le pire c'était que ce crétin faisait vraiment comme-ci tout cela avait été préparer depuis le début. Soit il était bête comme ses pieds ou alors il était terriblement intelligent ou au moins plus que les autres. Car arrivait et modifier cela à son avantage n'était pas donner à tout le monde.

Soudainement il l'agrippa et le trimbala en dehors de la scène sans qu'on le laisse réagir ou dire quelque chose. Il ne fit alors rien et observa. C'était cette femme bien étrange qui osa le toucher de la sorte, quand elle s'arrêta pour le lâcher dans un coin tranquille, il était sur le poing de lui coller son poing dans la face, car oser toucher un être si haut, si grand et en plus par un insecte c'était un véritable manque de respect pour lui. Mais avant qu'il ne fasse le moindre geste, elle se mit à lui parla, il écouta. Il put en déduire que malgré les quelques mots mal dit ou qui n'avait rien à faire dans sa phrase, voir mal employer, il y avait de l'effort pour le respect, car elle se présenta et lui posa aussi une simple petite question. D'ailleurs il put en apprendre beaucoup sur la demoiselle, c'était donc une cyborg, ce qui expliquer l'absence de ki en elle ou du moins le fait qu'il ne puisse pas le sentir en elle. Malgré le fait qu'on essaye de le draguer, il continua avec son air distance et froid. Il ne disait vraiment rien du tout pour le moment, car on venait de lui poser une autre question. Décidément elle n'arrêtait pas avec ses questions, donc bon il comptait lui répondre pour montrer qu'au final il n'était pas si mauvais que sa.


"Sur terre, je suis le seul de ma famille à être venu en visite. Même si nous sommes intéresser par cette belle planète bleu, en ce moment les autres n'ont pas que ça à faire, mais moi je me le permet. Un futur Roi à bien le droit à des privilèges qui lui sont digne non ? Quant à moi, je viens d'une planète bien plus lointaine que mon chère frère, qui se trouve sur la planète Freezer, mais en ce moment je suis sur sa planète pour des histoires familiale et rien d'autre. Sache que tu as devant toi le futur chef de la famille Cold ! Je suis Cooler, le premier fils du Roi Cold mon père."

Cooler venait de faire attention à ses paroles, histoire de ne pas donner trop d'information qui pourrait lui poser des problèmes en cas d'espion et aussi sur le fait que sa lui en poserait pas non plus s'il était sur écoute, car on ne savait jamais.
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockJeu 15 Juil 2010 - 20:39
Apparemment mes dons de voyances étaient confirmés : cet homme était aussi froid qu'un iceberg encré sur sa place depuis trois cents ans. Mais c'est ce qui fait le charme de certaine personnes, bien que celles-ci ne veuillent pas que cette attitude soit perçut tel quel. Les hommes aussi froids que lui n'ont aucun coeur et ne contrôle pas, ou bien ne connaisse pas, tous les sentiments qui existent. Du moins, c'est ce qu'on dit de ce genre de protagoniste. Ce qui est clair, c'est qu'il déteste les idiots, ceux qui se pensent aux dessus d'eux, les gens qui sont plus populaires qu'eux ou plus fort qu'eux et qui peuvent, soit dit passant, leur mettre la honte de leur vie en démontrant qu'ils sont plus doués. Par contre, je pense qu'ils aiment bien les gens obéissant qui respectent toutes les choses qu'imposent ces personnes et ce qui par ailleurs, les rassurent sur leur jugement d'autorité. Cela ne serait donc que pure autosatisfaction engendrant les désirs d'un être qui se pense supérieur de par un de ses atouts. Ce genre de personne tient ça de la façon dont ils furent élevés, ou bien d'une grande peine qu'ils portent dans leurs coeurs qui les ont rendus si glaciale. Ils s'efforcent de rester neutres, peut importe la situation, et font preuve d'un sang chaud imminent s'ils se font rabaisser ou provoquer. Ce n'est surement pas valable pour tous, mais j'en sais quelque chose. En faite, je ne sais même pas comment ça se fait que je perçois ce genre de personnes de cette manière. Ma mémoire me le dicte comme ça. Aurais-je donc connu une personne de cette envergure ? C'est évident. Sinon, pourquoi j'en saurais autant ? Peut-être que ce Cooler n'est pas la copie conforme de ce que je viens de dire, mais il y a très certainement une part de vérité qui vient d'être dévoilé. Il donne l'impression de supériorité dans sa façon de regarder les autres. On aurait dit qu'il savait à qui il à affaire et qu'il n'avait aucune crainte devant un individu. J'avais d'ailleurs remarqué qu'il ne marchait pas. Il lévitait légèrement. Ce qui lui donnait un air plus puissant entre autre et une fois encore, de sa grandeur. Il devait connaitre un rayon de batailles et d'affrontements de toutes sortes, car comme je l'ai formulé précédemment, on dirait qu'il ne fut jamais effrayé de sa vie. Son regard à l'air dur complétait sa froideur naturelle. Sa froideur dans le comportement aussi bien que sa peau le fut. Les gens différents me fascinaient, particulièrement les spécimens si étranges qui me ressemblent physiquement par la constitution grossièrement, mais les couleurs et certains attraits nous différenciaient. La plupart des autres le prendrait pour un monstre...

L'était-il vraiment, ce monstre, moralement ? Il me fait penser à un conquérant, ou quelqu'un de cette branche. En plus de cette intuition, il me révéla son identité : C'était un prince, futur Roi, qui faisait du repérage. Alors comme ça, ce serait lui, le prochain Roi de la Terre ? Enfin, il nous mettrait tous en esclavages ? Je n'espère vraiment pas... je m'en fiche un peu qu'il en soit le Roi, du moment qu'il me laisse ma liberté, ce serait bien. Bon, j’ai de la chance, ou non de l’avoir rencontré, ce martien ? J’espère, parce que je n’ai pas envie de me retrouver broyer dans l’heure à venir. Il ne semble pas bien agressif, mais s’il est un peu près comme je le pense, je vais devoir m’abstenir de commentaire désobligeant ou de trop le toucher : les êtres supérieurs n’aiment pas qu’on les attouches. Enfin attoucher, hein… j’exagère un peu. Je n’imagine pas la tête qu’il ferait s’il se faisait attoucher. En gros, je me demande si ce genre de personne est dénué de relations – aussi bien sexuelles qu’amical – et qu’ils passent leur temps aux conquêtes. Il faudrait que je lui pose la question, en espérant ne pas me faire abîmer. Je pense qu’il partirait au quart de tour si quelque chose ne lui plait pas. Ce qui est normal quand one st un prince, habitué à être élever tel un être supérieur aux autres. On prend plusieurs droits, même qui paraissent non juste aux yeux de ceux qui nous entoure. Alors pourquoi existerait-il une exception à la règle ? Je ne vois même pas l’intérêt pour un prince d’être gentil : car on a derrière soit des ancêtres souvent à la tête de champs de batailles important et d’évènement, ces derniers se prenant comme être suprême se permettent tout. Alors je m’étais assise en face de lui, mon visage non loin du siens, j’avais scruté ses yeux des miens. Les miens étaient uniques, tout du moins la couleur de ceux-ci. Des yeux de félin, brillant dans le noir. Ajouter à mes cheveux d'une couleur violacé, c'est sûr que ça change des humains en général qui ont des caractéristiques prédéfinis. Sauf les albinos... très étrange physiquement. Sans que je ne puisse lui répondre, quatre policiers habillés de leur tenu spécial « anti manifestation » avec des matraques sur eux s'approchèrent de nous. Je restais assise sur le muret, tournant mon regard vers eux. L'un d'eux nous accosta :

Policier : Bien le bonsoir. Nous vous avons cherché car il nous faut une explication pour votre petite scène avec M. Satan. Comment cet homme, dit-il en pointant Cooler du doigt, est monté sur l'estrade sans autorisation et sans se faire arrêter par les gardes du corps ? Nous allons vous emmener au commissariat. Il prit un temps de pose, car il fumait un cigare. Quant à vous mademoiselle, M. Satan souhaiterait vous revoir, il a confirmé vous connaitre et que vous n'étiez pas dangereuse.

J'attrapais la main du policier, baissant son doigt par la même occasion.

- On ne vous a pas apprit que c'est très impoli de pointer quelqu'un du doigt ?

Je fis un petit sourire au policier qui lui soutira les mots de la bouche. J'en profitais pour me relever. Un de ses collègue sortit des menottes et voulus s'approcher du prince pour le lui mettre. Je l'arrêtais en lui attrapant le bras. Curieux, il leva un sourcil en me dévisageant. Puis en affichant un sourire je lui fis signe de regarder mon autre bras. En effet, mon bras gauche avait laissé place à sa forme de taser, fusil à tension électrique infaillible, capable de faire exploser de la glace, même très endurcit et en gros bloc. Sans qu'il ne puisse comprendre, je lui collais sur le crane et le rayon d'électricité dégomma sa tête à la vitesse de la lumière. Les trois autres hommes furent bouche bée en me fixant comme si je représentais je ne sais quelle monstruosité. L'un d'eux, bêtement, suivi des deux autres, tentèrent de m'arrêter en m'attrapant. Sans bouger je les laissais m'immobiliser pendant que l'un d'eux sortit son petit flingue. Sans attendre, il me logea une balle dans le crâne. Je faisais la morte, la tête baissée, pour rire un peu et les laisser croire ça. La balle retomba toute seule de ma tête et la blessure se referma. Je relevais ma tête. Je pouvais lui montrer mes balles moi aussi. Elles étaient un peu différentes et lui ferait trop mal, pour un simple homme. Je suis moins méchante qu’eux. Je fermais mes yeux, puis peu de seconde après, un rayon laser vint percuter le crâne de l’homme avec le flingue qui s’écrasa sur le mur derrière lui. Avec souplesse, je me dégageais violemment des hommes qui me tenaient, éventrant le premier avec mes griffes et le deuxième en tranchant sa gorge, ce qui lui coupa le souffle et il ne put crier. Tout cela se passa dans le calme ou du moins, n’alerterait pas d’autres abrutis. Mon bras redevint normal, puis mon bras droit prit la forme de mon lance flamme. Je réduisais les corps à néant pour ne laisser aucune preuve. Avec du 1000°, même les petites particules n’existeraient plus. Mon bras reprit sa forme d’origine, puis j’arrivais près du cher prince.

- Cela ne se remarquera pas. J'imagine que le fait que l'on te pointe ainsi du doigt et qu'on ose toucher un prince doit te contrarier. Je m'excuse de te t'avoir prit par le poignet tout à l'heure, c'est que justement, je pensais que l'on se ferait accoster par l'autorité. Je lui tirais un sourire naturel, n'ayant aucun arrière pensée. Pourquoi désire-tu la Terre ? Il n'y a rien de bien intéressant sur cette planète. Les humains n'ont aucuns pouvoirs et sont pour la plupart des hérétiques. En plus de ça, tu dois posséder déjà d'autres planètes, j'imagine. Ah, tant que j'y pense, je vais te poser une question un peu personnelle ou bizarre, je ne sais pas comment tu vas le prendre, mais j'espère que cela ne paraitra pas comme une marque d'irrespect. J'haussais les épaules légèrement, déposant mon bassin contre le dos du muret, mes mains s'appuyant sur celui-ci. Est-ce que les guerriers connaissent aussi les sentiments ou les relations intimes avec le sexe opposé ? Les conquérants se font toujours définir comme des personnes n'ayant rien de tout cela. Pardonne-moi mon intense curiosité.

Mon sourire ne semblait ni le réjouir, ni même l'intimidé. Je me demandais vraiment si ça lui arrivait de sourire, sans que cela soit un sourire sadique ou mauvais.
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockSam 17 Juil 2010 - 13:19
Faut croire qu'elle essayer vraiment de le draguer, alors que lui il restait-là à attendre sans que sa lui fasse ni chaud, ni froid. Il restait de marbre à tout les approches de la femme. Ok elle essaya même de le flatter intérieurement et cela marcher plutôt bien. Oui cela avait bien marcher et elle allait le savoir en temps et en heure. Pourquoi cela avait marché ? Simplement à partir du moment ou il y avait eu de la visite. Elle avait agit de manière à ce que cela plaise au futur roi et elle avait pas tout à fait tord dans ses actions. Quand le flic le montra du doigt, Cooler comptait bien le faire exploser aussi sec ou simplement l'éjecter grâce à ses capacités de télékinésie. Mais il ne fit rien du tout sur le coup, car une autre personne très charmante le fit à sa place. Elle s'amusa à massacrer chacun des petits policer qui aurait mieux fait de ne jamais venir les faire chier à ce moment-là. Pauvre d'eux, il venait même de finir en hachi-parmentier complètement carboniser. Ils avaient vraiment pas eu de bol, en tout cas leur famille aller être très triste de cela et c'était bête pour eu, surtout cas là fin même le Cold présent ne pouvait pas les reconnaitre et les différencier, car ils étaient tous devenu des tas de cendre, voir plus des molécules qui flotter dans l'air. Comme quoi il ne fallait pas venir chercher des embrouilles avec un roi qui ne contrôler même pas son entourage. La preuve avait été-là, car maintenant ils avaient des morts dans le coin. Après tout ça, tout redevint très calme. Elle se remit même à lui parler et à blablater toute seule sur pas mal de chose. Déjà elle avait raison qu'on le point du doigt n'était pas une chose toléré et apprécier de sa personne. En plus elle s'excusa pour l'avoir attraper et trimbaler par le poignet. Elle venait de marquer pas mal de point dans l'estime du jeune prince. Après on lui demanda pourquoi il voulait la terre ? La réponse aurait été très simple, il la voulait juste pour emmerder son frère, mais surtout que c'était la plus belle planète de l'univers. Il la voulait pour lui, y vivre et peut être même y fonder une famille. Mais il ne voulait pas en crée un parking ou un truc aussi moche et peu intéressant. Certes la technologie de ce monde laisser à désirer et les humains ici étaient tous de véritable minable sans pouvoir, même pas bon en temps qu'esclave. C'est alors qu'on lui parla de relation intime et sexuelle, elle lui demanda si des gens de son espèce en avait ? Et si cela exister cher eux ? C'était une question très amusante et intéressante, non il ne le prit pas mal, car elle avait réussi à monter dans son estime et pour la remercier, il ne comptait pas la tuer et simplement lui répondre à sa bête petite question.

En premier lieu il comptait répondre à le question sur pourquoi il voulait la terre, ce qui était normal selon-lui. Il ne voulait pas tout balancer à la va vite et aussi se faire bien comprendre. Par contre il ne s'empêchait pas de la trouver de plus en plus bizarre comme femme. Limite il se demandait si elle ne chercher pas à être féconder par lui. Bof, il ne savait pas trop les intentions de cette dernière, mais il comptait bien lui demander pour satisfaire sa curiosité. Bref, même si il parlait de manière froid, distance et glacial, il prit la peine de répondre à la question de tout à l'heure en disant ceci :


La terre ? Oui elle m'intéresse ! A vrai dire c'est surtout pour rendre jaloux mon petit frère et dire à ma famille que je suis le meilleur et que c'est moi qui mérite le trône familiale et non mon jeune frère. Ne tant fait pas, je compte bien laissé la planète tel quel est, car je veux pas que cette magnifique planète change et se fasse détruire. Je comptait juste y vivre en tant que roi de ce monde, car dans tout l'univers ces le monde le plus beau qui m'était donné de voir. Mais dit moi ? Pourquoi tu me pose toutes ces questions ? Tu cherche quoi de moi ? Chercherais-tu à être une mère porteuse de ma progéniture pour me poser toutes ses questions ?

Pour ce qui est de l'amour, il savait que cela pouvait se faire, car mine de rien son père avait bien été amoureux, il avait bien choisi de faire des choses sexuelles pour donner naissance à lui et son frère, sinon comment aurai-t-il fait pour naître ? Bon après il est vrai que niveau sentiment il y en avait un minimum, mais vu la façon dont il avait été élever c'était très différent des autres races et peuple. C'était même un peu plus difficile, mais en même temps il n'y pouvait rien c'était la faute à son père d'avoir été élever ainsi. Mais de toute façon cela ne pouvait pas empêcher que tout change même si cela serait difficile, mais pour le moment ce n'était pas dans ses intentions. Bon la jeune femme voulait sa réponse ? Elle l'aurait bien assez tôt, non le Cold n'allait pas la violer ou un truc dans le genre, il en avait aucun intérêt, il comptait bêtement répondre à la question quelle se poser pour au final attendre lui aussi une réponse à la question qu'il venait de poser il y a peu de temps. Donc il reprit son souffle calmement puis il répondit de la même manière que tout à l'heure en essayant de ne pas déclencher une bagarre si possible.

Oui nous autre pouvons nous reproduire, mais pourquoi me demande tu-ça ? Car je ne suis pas fait de la même manière que les humains ? Pour ce qui est des sentiments ou cela reste possible, mais tout dépend de la manière ou on est élever. Sinon tout reste dans le possible, mais je me demande toujours pourquoi tu me pose autant de question et pourquoi de tel question ? Que veux-tu vraiment savoir de moi ? Que me veux-tu vraiment ?
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockDim 18 Juil 2010 - 0:32
Les rues étaient bien trop calmes. La foule se serait-elle dégagée ? S'il s'agissait en plus d'une parade, cela était bien possible. Il ne fallait pas négliger les détails. Cela n'était pas plus mal, du moment qu'ils n'abîment pas ma belle villa un peu à l'écart de la ville pour le repos. Je n'avais pas que ça à faire de payer quelqu'un pour qu'il reparte quelque chose de casser chez moi. Heureusement que je sais m'y faire en général avec les hommes. C'est bien l'une de mes qualités, grâce à mes talents qui me sortent de je ne sais plus où. C'est comme si j'avais ça d'ancré en moi, dans mon caractère. Je ne m'en lassais pas, de titiller les hommes. C'était plutôt intéressant de voir les réactions de chaque types d'homme face à certaine situation. Dans certaine situation justement, la plupart d'entre-deux, bien que marier ou en couple avec une autre personne, se laissait aller. Moi, je me fichais bien de la vie de ce dernier, si seulement il pouvait m'être utile. La fonction lucrative du sujet était bien vaste et j'avais mes raisons. Depuis que j'ai eut ce que je voulais, je me suis arrêté dans mes manipulations de l'homme. Quand j'aurais envie d'autre chose, cela continuera certainement. C'est bien connu, je suis une grande cupide et je le resterais. Je ne me satisfais pas simplement en ayant une grande baraque et de beaux bijoux. Je trouve toujours quelque chose que l'on peut soutirer aux hommes. La plupart du temps c'est de l'argent. Il faut bien commencer par quelque part, non ? Dans le pire des cas, je peux voler, mais j'y prends moins d'amusement, ce qui est dommage je trouve. Eh bien, ma petite action de début de soirée, en observant l’homme avec moi, ne le fit pas bouger d’un pouce, et cela ne le fit pas réagir non plus. J’espérais au moins que cela ne l’avait pas offusqué. Peut-être aurait-il préférer s’occuper d’eux lui-même ? Non, cela ne semblait pas l’avoir fait souffrir d’une intense envie de me torturer de la même sorte et, tant mieux. Je n’avais aucune envie de finir comme ça moi aussi. Je pensais bien qu’il était fort, je ne doutais pas des capacités de cet homme qui, je pense, est un extra terrestre. Bien qu’il n’en reste pas moins beau, je suppose qu’il doit déjà avoir une femme prédéfinie. Hm, et moi de ce côté, je me demande ce que j’ai foutu dans le passé. Cet homme blond de qui je me souviens était peut-être mon petit ami. Maintenant, cela ne m’a pas trop sonné, vue que j’avais besoin des hommes pour obtenir ce que je désirais. Je ne crois pas au coup de foudre, c’est bien trop stupide. Apprendre à connaitre une personne est beaucoup plus instructif que de penser en un regard que il ou elle est l’homme de notre vie. Surtout que c’est long, une vie. Aurais-je rencontré une personne qui serait importante de ce côté dans ma vie ? Cela pourrait être fort possible autant que la probabilité serait de zéro.

Entre outre, mon système si bien développer ne peut pas me donner réponse à cette question, malheureusement. Je suis censée être quelqu’un de surdéveloppé et mon système ne répond pas à ce genre de question existentielle… ahm, oui, ça me revient, je ne suis pas créer pour être une personne qui devine tout, moi. Une arme, hein ? Et bien à croire que je suis de taille pour être une bonne arme. Avec toutes les armes que je peux sortir de n’importe où dans mon corps… de sous ma peau, carrément. C’est fascinant et ça ne fait même pas souffrir. Je me demande si j’ai déjà eut des souffrances physique… puisque je résiste pratiquement à tout, sauf à répétition trop fréquente. Si je suis exposée à quelque chose de très puissant plusieurs fois ou tout d’un coup, ça anéantirait mon système. Enfin… quoi qu’il en soit, je ne pense pas que l’amour soit si dangereux qu’on en parle. Il paraît que cela ferait souffrir les humains, beaucoup, mais les rendraient aussi très heureux. Je sais de quoi il s’agit moi aussi, dans le fond, sans savoir avec qui j’ai partagé cela dans le temps. J’ai déjà vue des gens disjoncté complètement avec cet étrange sentiment. Il ferait donc aussi mal que ça ? Je me demande quel effet ça fait vraiment. Même si je n’ai pas réellement envie d’y goûter. Même si je suis quelqu’un d’optimiste, d’ouvert et de naturellement joyeux, je pense redouter autant que quiconque le fait d’avoir mal, surtout au fond de nous. Ce serait bête, si je tombais amoureuse d’un homme à femmes. Une femme ? Ah, non, très peu pour moi, par contre. J’aime bien trop les hommes pour les lâcher de cette manière. Je ne suis pas spécialement contre la bisexualité, mais ça ne me tente vraiment pas. On ne doit pas partager les mêmes plaisirs… et surtout, pas les mêmes passions.

- Une mère porteuse de ta progéniture ? J'émis un petit rire, amusé. Je pensais que quand on était Roi d'une race, on ne pouvait pas se mélanger à d'autre race ? Je penchais légèrement la tête, toujours avec ce grand sourire. Je suis heureuse cependant que tu ne sois pas un Roi plein de révolution désirant changer la Terre. J'espère alors pour toi que tu réussiras ton projet. Hm, désolé pour les questions de sentiments et si plus, mais ça m'intriguait. Tu me ressembles entre autre physiquement, mais parfois les autres peuples n'ont pas les mêmes façons de faire que les humains. Tous les sujets sont bons à aborder, tu ne penses pas ? Avec un petit clin d'oeil, je me redressais, lâchant le bord du muret. Si je voulais être ta femme, je m'y prendrais d'une autre façon. Pas en te gavant avec mes questions comme je le fais et en parlant trop, comme maintenant. A mes dires, j'eus une fois de plus un petit rire. De plus, ce n'est pas à moi de choisir, et comment oserais-je m'introduire avec une place si importante dans la vie d'un futur Roi ? Je suis très curieuse c'est vrai, mais tu es beau, cher prince, et tu as l'air puissant. Alors je me permets de te poser tant de questions car tu me parais fascinant. La plupart des étrangers sont là juste pour attaquer la ville, alors pour une fois qu'un homme charmant en provenance d'une autre planète est si sympathique, sans vouloir abuser de ta gentillesse, j'aimerais discuter un peu avec lui.

Le sourire que je fis là était celui qui éblouissait, d’après ce qu’on m’en disait, mon visage. Je lui fis signe de me suivre. Je me demandais vraiment comment était cet homme habituellement. Il avait l’air très direct, au moins, c’était une qualité que j’apprécie. Les hommes se morfondent trop dans des méandres existentiels et s’inventent souvent des excuses débiles pour échapper à certaines situations. C’est vraiment lassant. J’aime bien son côté direct, surtout en pensant que je voulais essayer de devenir sa femme en m’y prenant ainsi. C’est un peu trop vite là, par contre, pour ça. Enfin c’est mon avis, après, aller savoir comment s’y prend sa race de ce côté. Moi, je n’ai pas de tactique mise en place pour devenir la femme d’un homme. Simplement pour le charmer et soutirer de lui de quoi me satisfaire. Alors que je déambulais calmement avec Cooler dans les rues de Satan-City en direction de ma villa, un homme qui ne marchait plus droit s’approcha de moi en me touchant de manière un peu trop osée. Décidément, je n’aurais pas dû mettre cette robe. J’ai l’impression d’avoir sur moi dix milliers de regards pervertie lorsque je vais dans une foule. Cela peut être agréable lorsque cela s’agit d’un seul homme, mais là, c’est plus de l’harcèlement. Alors qu’il commençait à me parler de manière confuse en introduisant des « ma jolie » dans ses phrases, mon poing frappa son visage avec une telle violence que sa tête se décrocha de sa nuque pour tomber au sol, presque simultanément avec son corps. Sans prendre le temps de placer une petite connerie sur le chemin, je continuais la route sans broncher. Au bout de quelques minutes, nous arrivâmes devant un grand portail s'élevant plutôt haut, munit d'un gros cadenas que je déverrouillais en laissant le soin au prince d'entrer le premier. Refermant derrière moi, ma villa était une sorte de grand château mais en plus large. Je fis entrée l'homme dans la salle principale, qui était munie de deux escaliers la bordant. Je lui fis signe de monter, l'emmenant dans une salle qui débouchait sur deux autres. Il y avait plusieurs choses de technologie avancée, notamment une télévision flottante, ce qui pourrait lui paraitre bizarre, car c'était un modèle encore unique. Sortant une bouteille de saké d'un bar, posant deux verres sur la table, je le laissais se mettre à son aise sur mon canapé en velours. Puis, venant m'asseoir à côté de lui en servant le saké, j'attrapais ma petite coupelle entre mes doigts.

- Maintenant, tu dois penser que je vais te violer ! Je tournais mon visage vers lui, toute souriante, l’air ironique. Enfin cela me serait bien impossible. Hm, désolé, si tu ne dois pas de saké, je peux toujours te servir autre chose. C’est que je suis une grande fan de cette boisson. Je levais ma coupelle à son honneur, puis buvait le liquide d’une seule traite. Je pense bien que mon habitat doit te paraitre ridicule comparé à ta demeure, mais si tu le souhaites, tu peux rester ici pour ton séjour sur Terre. J’ai plusieurs chambres un peu partout, qui sont comme cette chambre où nous sommes. Enfin, il y a un salon, avec une porte vers une salle de bain et une chambre. C’est des sortes de chambre avec un mini salon, en gros. Je me servais un second verre de saké, posant la coupelle sur la table. Alors, vous n’avez pas de femme prédéfinis vous, les princes ? je croyais que ça se passait ainsi. Vous ne devez pas être pur et chaste jusqu’au mariage, un truc comme ça ?

Je disais ça en ricanant légèrement, parce que cela ne devait pas être marrant tous les jours pour les personnes dans ce cas et, disons, surtout pour les hommes…
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockDim 18 Juil 2010 - 17:29
Tien donc ? Se fut si marrant que ça ? A peine qu'il parla de mère porteuse, que la jeune femme se mit à rire ? Avait-t-il touché un point sensible ? Avait-t-il raison ? Peut-être ou pas, tout rester dans la limite du possible. Soit elle riait, car il avait raison et c'était un moyen comme un autre de laisser partir le stresse de la vérité, car on a simplement honte ou alors c'était entièrement faux et d'entendre de tel truc était si bizarre et bête que ça déclencher un fou rire. Aller savoir, car tout était possible dans une réaction pareil. Après elle pensa que les gens de sa race ne se mélanger pas ? C'était une drôle de manière de pensé, car cela n'avait aucune importance, tant que la femme porteuse avait un minimum de puissance, qui allait surtout empêcher que ses enfants soit des minables tout était possible. Oui, car il ne voulait pas avoir une progéniture pas capable de tenir tête à un humain ou un vulgaire singe. Il voulait des enfants qui lui fasse honneur et non un déshonneur qui le rendrait obligé de mettre un terme à la vie de sa chair et son sang. En tout cas c'était un sujet qu'il comptait bien reprendre, mais pas de si tôt, car comme dit, il y avait largement le temps pour parler et répondre à d'autre question venant de cette personne en question.

En tout cas c'était bien la première fois qu'on lui souhaitait de réussir dans un domaine, enfin dans un de ses projets. En général il se faisait rit au rez lors de projet de tel envergure. En même temps il avait toujours de sacrée idée, mais dans sa famille on ne supporter pas trop ses idées de génie, car non seulement c'était dur à réaliser, mais surtout qu'au final il y avait beaucoup à gagner. En même temps dans sa famille avec l'esprit de compétition constant et le fait qu'on aime rabaisser l'autre plus bas que terre. C'était normal d'avoir de tel chose dans sa famille, surtout que tout ceci était la faute de son père. M'enfin Cooler n'y pouvait vraiment rien si cela était comme ça, à la limite le changer si sa lui était possible, il le ferait, mais s'était impossible, car il avait été élever ainsi et sa sera à coup sur ainsi pour ses enfants. A moins que sa femme et mère de ses enfants fasses ce qu'il faut pour changer tout cela. C'était alors donc une mission bien difficile et digne de toute guerrière et mère. Quand elle parla d'une ressemblance entre lui et elle, il commençait à se demander vraiment si elle n'était pas intéresser par lui ? Car elle n'arrêtait pas de lui faire des compliments et de parler comme-ci elle voulait cela de lui. D'ailleurs elle venait de faire comprendre que niveau caractère ils se ressemblaient beaucoup. En plus elle souligna le fait que tout sujet de discussion était bon à prendre. OK elle n'avait pas tord, mais quand même. La question restait tout de même la même que tout à l'heure, est-elle intéresser par lui ? Et que voulait-il de lui ? Enfin tant de question et peu de réponse. En tout cas il restait dans sa façon de pensé, car il en était quasiment sur de ce qu'il avançait.

Soudainement elle parla encore pour cette fois faire comprendre que ce n'était pas ainsi qu'elle agirait, mais le cold restait persuader quelle le faisait exprès et que tout était calculer selon-lui. En tout cas on lui faisait encore des compliments, faut croire quelle avait vraiment trouvé le truc pour le caresser dans le sens du poil histoire de ne pas le vexer. Elle avait bien réussit son plans et cela marchait même très bien. La preuve en était-là, car il ne refusa pas la proposition de parler encore un peu plus. Surtout qu'on le voyait différent, alors que ce n'était pas trop le cas. C'est juste que là il n'avait pas de raison de tout détruire et bien au contraire, il ne voulait rien détruire de cette planète, car il la voulait telle quel et non en morceau ou en pièce détacher. Par contre avec son caractère s'il ne l'avait pas, il finirait pas la détruire, car sa ne lui servait à rien de ne pas la posséder, alors il ne voulait qu'elle soit à personne. C'était un peu comme un enfant gâter de ce côté-là. Donc ainsi donc on voulait encore lui parler. Pour lui elle était-là et lui aussi, donc on pouvait discuter dans ce lieu, ba non ce n'était sans doute pas l'avis de la personne qui l'accompagner. Car cette fois comme une autre, elle comptait le conduire ailleurs. Il se laissa faire comme tout à l'heur. Enfin bref, il la suivit dans les rues sans chercher plus loin, il eut même un drôle de spectacle avec des humains stupide qui voulait sans servir comme partenaire. Le Cold en avait rien à faire, car il n'avait pas encore choisi de partenaire et encore moins de futur reine pour lui. Donc il laissa faire et il prit un certain plaisir à voir un homme se faire tuer d'un seul coup de poing. Ce qui montrait encore une nouvelle fois, une certaine force chez cette femme qui l'intéresser un peu avec le temps. Il commençait presque à la voir comme quelqu'un à prendre à sa botte ou un truc dans le genre. Oui il ne la voyait pas encore comme une maîtresse ou une amie ou sa futur reine, mais plus comme une sorte de soldat à son service.

Au final, ils arrivèrent vers une sorte de grande maison, un peu comme un manoir. C'était pas trop mal, mais cela n'avait rien à voir avec sa demeure qui devait faire des dizaines de fois la taille de celle-ci. Mais ce n'était pas trop mal pour une femme de sa classe et surtout une vivant sur terre. Elle lui fit visiter une pièce, la pièce principale qui devait peut être faire la taille d'une chambre d'ami dans son château à lui ou une chambre pour son personnelle. Enfin il ne le savait pas, car il s'en fichait un peu, mais aussi il n'y avait jamais mis les pieds pour en avoir le coeur net. Quand on lui servit à boire, il ne disait pas non. Niveau alcool, il n'était pas bien difficile, il prenait de tout, mais il avait sa préférence pour les trucs bien fort et froid, terriblement froid. Quand elle lui sortit, quelle n'allait pas le violer, il avait envie de rigoler, mais comme ce n'était pas dans son caractère il ne le fit simplement pas. Après elle parla de chose sans aucun intérêt qui le passionner pas du tout et l'intéresser pas du tout non plus. Donc il laissa parlait, quand elle parla de femme prédéfini, il ne disait rien, il laissa ses questions se poser. Quand tout fut poser, il comptait à peine y répondre à sa façon et à son tour. Il prit la parole comme à son habitude sans chercher plus loin. Il comptait lui dire toute les quatre vérités même plus.


Sa n'a pas d'importance de mélanger les races, tant que mes enfants possèdent une force suffisante pour gouverner et qu'ils m'apportent pas la honte, je m'en fiche de la race de ma femme. Mais pour cela, il me faut bien une reine avec un certain potentiel. C'est tout ce qu'il faut, certes il est d'autant mieux perçut quelle est du sang royal. Après j'ai que faire de ce que pense ma famille.

Il laissa un petit moment de répit avant de reprendre de plus belle dans la parlote.

Chez nous, non il n'y a encore personne qui met prédestiner. Car nous avons encore personne de sang royal et aillent une force correcte pour mériter de devenir ma reine. Faut dire en général on ne trouve personne d'un tel pédigrées sur les planètes. Cela se fait très rare de voir des roi et reine, surtout des princesses. Et me parlait de pureté avant le mariage n'est qu'une connerie pur de votre monde. Je veux parlé de la terre, sa n'a rien à voir. Il faut pas tout mélanger, même si certaine chose se ressemble, mais au font rien ne se ressemble. Et pourquoi toute ses questions ? Je commence à doutais de vos intentions ? Vous voulez quoi ? Être auprès de moi ? Être à ma botte ? Car je commence vraiment à croire que vous voulez devenir ma reine ? A moins que ce n'est votre curiosité que vous fait insister dans de tel interrogation ?

Ne sachant plus quoi dire après, il ne disait plus rien, il ne fit même rien du tout. Il ne toucha pas à la boisson et préféra fixer du regard la jeune femme pour en savoir peut-être plus sur elle. D'ailleurs il se demandait si en parlant de ça elle était encore pure comme elle le disait si bien. En y parlant, il ne put s'empêcher histoire de voir, pour la mettre malaise de dire ceci avant d'attendre et de se taire pour de bon.

Est-vous ? Êtes-vous encore pur ?
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockLun 19 Juil 2010 - 17:23
- Moi, pur ? Je ne pense pas, non... ce n'est surement pas moi qui me priverait de tels plaisirs parce que le peuple trouve ça trop osé, ou trop ceci ou cela. Je suis bien la dernière personne qui l'est ! A votre botte, hein ? Tu as des expressions vraiment marrantes ! Cette expression me fit faire un sourire. Non, je ne cherche pas à te forcer la main pour être la mieux grader dans ton estime. Je te l'ai dit, je suis très curieuse. Désolé si je te parais si curieuse au point que tu penses que je cherche à devenir « la mère porteuse de ta progéniture » ! On se connait encore trop peux pour ça, je trouve. Enfin ça dépend des gens... Mais de toute manière, je dois te paraitre tel un misérable insecte sans importance, c'est bien comme cela que la plupart des Rois perçoivent le reste de la population, n'est-ce pas ?

Peut être que j'avais été trop directe. Mais au moins, je disais ce que je pensais. Il est vrai que je ne négligeais pas le fait que je pense que les gens plus haut placer que les autres se croient supérieurs. Après tout, si c'est comme ça qu'ils ont été toutes leurs vies, plus haut placé que les autres dans l'ordre social, ils réagissent comme des égoïstes supérieurs. Naturellement. Un peu comme se Cooler en ne touchant jamais le sol, en ne se déplaçant pas comme les humains le font. Au moins, il n'ira pas chopper des crampes dans les jambes, lui. Je me demande comment les hommes feraient s'ils portaient des talons toute la journée comme la plupart des femmes, tout comme moi. Je suis certaine qu'ils finiraient par pété un plomb rien qu'au bout d'un quart d'heure. Je me demande si les parents et les femmes de leurs planètes ressemblent à cet homme. Ou alors serait-il unique en son genre ? C'est vrai que parfois, il y a des exceptions à la règle. Mais visiblement, il doit y avoir beaucoup de rivalité dans sa famille : après tout, c'est ça la royauté. A savoir qui sera le plus doué, des trucs inutiles dans le genre, pour prouver sa valeur au grand public. Un truc qui me passe bien par-dessus la tête. Mais c'est toujours divertissant d'observer les manières de faire des autres et les humeurs, également. Bien que la plupart des gens, secrètement, envies ceux qui sont de la royauté, moi ce n'est pas mon cas. En effet, bien qu'il y ait l'avantage des richesses et souvent du pouvoir, ce genre de famille ne sait même pas transmettre l'amour de parents à enfants. Ce ne sont donc pas, pour des familles de royauté guerrière, de bons parents en somme. Ce serait faux dans le cas où se serait un Roi qui n'a pas vraiment été un combattant d'élite pendant toute sa vie. Mener une vie tel que ça, endurcit forcément la personne et parfois même, tellement que cette dernière en oubli complètement son humanité. Je pense que ce cher prince n'a pas reçus le même amour que certains parents sur terre donnent à leurs enfants. C'était même certain, car avec son caractère froid et distant, cela prouvait un certain malaise. Ou plutôt, en général, les personnes ayant toujours été chéris par leurs parents sont décontractés, de caractère souvent aimable et souriant. Ce qui, dans des familles n'ayant pas le sens de cet amour, on le remplace par d'autres sentiments, qui parfois ne sont pas les plus prometteurs pour les gamins. Disons seulement que ce qui a été, a fait de lui l'être glacial et qui se pense potentiellement supérieur. Ce n'est pas forcément le cas, je pense que nos gênes ne font pas de nous des plus ou moins bon combattants.

L'entraînement rigoureux est la solution. La facilité que les humains normaux n'ont pas, malheureusement pour eux. Quant à nous, les cyborgs, nous n'avons aucun besoin de faire travailler notre corps, puisqu'il est robotisé de l'intérieur. Ainsi, nos organes vitaux sont protéger de manière permanente, et peu importe lequel, il peut être remplacé à l'aide d'un tissu de peau et de métal. Oui, ne gros, ça se reforme tout seul au bout de quelques heures. C'est bien connu voyons, pour éradiquer androïde, il faut déconnecter son système, le neutraliser. Une fois que le système est réduit à néant, même en ayant un corps intact, c'est comme une crise cardiaque, un décès version vitesse de la lumière. Cela peut effectivement être un défaut, puis ce qu'il faut en gros nous exploser la tête pour que ça marche. En effet, ce n'est pas très agréable, surtout comme spectacle : des bouts de métaux et de chair. C'est comme un gros Splashhhhh, qui éclabousserait tout de truc bizarre et de ma disquette insérer dans mon cerveau. La pauvre disquette avec mes données qui seraient hasardeusement tombé en morceaux, avec des bouts de cervelle, dans les mains d'un gosse. J'imagine bien la tronche. Soit ça va l'amuser, soit il va trouver ça répugnant. Je pense que le côté répugnant, c'est une petite fille qui le verrait de cet oeil. Les garçons sont des sadiques, des adeptes du non-rangement et de la flemme.

- Il faudrait encore savoir si votre mode de reproduction est le même que le notre. Sinon ce n'est pas très évident, si je veux te violer dans l'avenir afin de devenir une de tes prétendantes !

Je riais, avalant par la suite mon verre de saké comme la tradition le voulait : d'une gorgée. Je finirais par lui faire peur en parlant de viol, non ? Il est vrai que toutes les femmes n'ont pas autant de facilité que moi à parler de plan sexuel ou tout ce qui concerne ce sujet dit tabou. Je ne vois pas pourquoi ce genre de discussion est souvent close. Après tout, la plupart des gens font des choses avec leur partenaire. Et ils ont honte d'en parler. Je ne comprends pas pourquoi, mais de toute manière, ce n'est surement pas un groupe de bourgeois qui parlerait de ça à table. Visiblement, les Rois cherchent avant tout des Reines non pas de qualité spécialement, mais plutôt possédant une force de combattant considérable. Et moi qui croyait qu'il n'y avait que les hommes aux combats et les femmes au foyer... c'est juste pour la frime, tout ce baratin. Je me demande à quel type de famille j'aurais affaire si jamais par hasard, je venais à rencontrer un autre membre de celle-ci. Aurais-je affaire à quelqu'un de beaucoup plus arrogant que lui, ou à un psychopathe ? Je n'espérais pas tomber nez à nez dans une situation néfaste. En parlant de ça, je venais de remarquer qu'il me fixait depuis tout à l'heure. Tenterait-il de m'impressionner avec son regard de braise pour me soutirer des informations sur ma personne ? C'est fort possible. Je connais un rayon d'hommes, j'en fréquente plus que des femmes d'ailleurs. Ce n’est pas le premier à utiliser cette technique du soutirage d’infos. Je soutenais son regard, mes yeux ne l’effrayait pas au moins, même si la pièce était moins éclairer que le hall. Bien évidemment, mes yeux de chats brillent de leurs couleurs jaunâtre et attire aussi bien les fantasmes que les cauchemars. Faut-il simplement ne pas avoir la phobie des chats ou des serpents, c’est un peu semblable niveau yeux, sans avoir la même couleur. Tout d’un coup, j’eus une petite idée lumineuse. Je posais mes mains sur le sofa, ainsi me penchant vers lui, presque qu’intimement coller à ce dernier. Avec un sourire en coin, non pas d’ironie mais de provocation, tout en plantant une fois de plus mon regard dans le siens, je pris la parole.

- Tu préférerais peut-être que je te montre ma merveilleuse pureté, cher prince, au lieu de trop parler comme je le fais là ? Ainsi tu verrais par toi-même l’étendue de mon savoir sur la pratique.

Il avait joué une carte auparavant capable de déstabiliser une femme. Il avait pu remarquer que je n’étais pas de ce genre. Je n’ai pas peur du feu, même s’il est retissant à mes avances, cela ne fera qu’être plus amusant.
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockMar 20 Juil 2010 - 22:59
C'était une personne vraiment beaucoup trop curieuse, cela se voyait, mais en plus elle n'arrêtait pas de le signaler. Comme quoi au moins elle était franche et elle n'avait pas froid aux yeux comme beaucoup de femme sur beaucoup de domaine. La preuve elle trouvait encore le moins d'être persuasif sur le fait qu'elle ne voulait pas être mère porteuse d'un prince. En plus elle lui disait encore une fois que ce n'était pas dans son genre d'agir ainsi ou du moins elle le faisait encore sous entendre. En plus elle se moqua de lui pendant un court instant, alors qu'il allait se fâcher sur elle, elle trouva une bonne parade à tout ceci. Elle s'expliqua de pourquoi elle riait. Enfin c'était plus un rire intérieur, car elle souriait, mais il n'y avait pas de réel sons de moquerie qui en sortit de sa bouche.

Après elle signal un autre détail qui le marqua assez, c'était le mode de reproduction. Oui elle lui demanda si la manière de se reproduire était là même que les humains ? C'était une bonne question, mais oui cela y ressemblait, mais ce n'était pas tout à fait la même. Il fallait y aller dans le même sens, mais pas avec les mêmes partie. En plus elle était très marrante, car malgré l'espèce de menace, elle lui fit encore comprendre qu'elle voulait de lui sexuellement. Elle voulait le violer, est-ce un jeu de mot en rapport avec sa couleur ? Une moquerie pour se foutre de lui de manière à que cela ne se voit pas trop ? Ou alors elle était super sérieuse ? Ou alors elle disait cela pour le taquiner d'une quelconque manière et pour une raison inconnu. Puis elle parla après de devenir une prétendante. Voilà donc comment elle voulait le devenir ? Elle voulait prendre les commandes pendant l'acte. Cela devait être le genre de femme un peu dominatrice sur les bords, cela allait être dur avec un tyran comme Cooler. Mais bon peut-être qu'il se laisserait faire ? Aller savoir, car personne ne pourrait le dire pour le moment. Il faudrait essayer pour être fixer sur ce détail un peu léger.

Par la suite elle lui fit une drôle de proposition qu'il prit comme une sorte de défis. Elle voulait lui montré ce quelle savait faire et en plus qu'elle n'était plus si pure que ça. Il ne savait pas trop quoi dire sur le coup, mais il est vrai, qu'il en était un peu curieux sur les bords. Il se demandait surtout si elle le ferait ou non si il jouer son jeu. Surtout que sa éviterait de l'entendre encore lui poser de drôle de question, en plus comme avec son caractère il était du genre à être supérieur et à commander. Sa ne lui plaisait pas trop qu'elle en fasse cas sa tête en sa présence. Aussi pour tout un tas d'autre raison, il comptait bien lui répondre à une chose après l'autre. D'abord, il allait mettre tout au clair sur le point de la reproduction.

Ce n'est pas si différent des humains de commun mon peuple se reproduit, il y a juste la manière de faire qui change un peu. Mais sinon cela doit bien y ressemblait en grande partie, dut moins plus ou moins.

Après, il s'arrêta et se mis à sourire de manière un peu diaboliquement tout en la fixant glacialement. Il prit à nouveau la parole pour balancer tout le reste. Oui il comptait bien parler du reste. Il voulait dire tout ce qu'il pensait sur tout ce quelle venait de lui balancer à la figure, car c'était bien la première fois qu'une femme le menace même de la sorte. Ok c'est pas d'une mort certaine, mais bon c'était une sorte de menace et il n'acceptait pas cela ainsi. D'ailleurs il avait faillit se lever pour lui en coller une dans la figure et peut être la tuer sur le coup, mais il ne le fit pas. Il préféré y allait avec des mots pour voir jusqu'ou cette femme était prête à aller malgré de tel propos envers lui. Il lui fit comprendre alors en lui disant ceci :

Va y essaye pour voir ! Je serais bien curieux de voir si tu le ferait et comment tu t'y prendrais ? Mais ne te gêne surtout pas pour moi, fait ce que bon te semble, car on ait cher toi non ? Tu peux très bien me montrait ce que tu as appris si cela te chante.

Après cela il n'y avait plus rien. Cooler se mit à attendre en souriant de manière amuser. Il voulait maintenant voir ce qu'elle ferait ou encore dirait.

[Désoler du petit poste, mais je manque d'idée là ^^']
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockMer 28 Juil 2010 - 21:11
( HS: Désolé pour le gros retard, j'ai eut des problèmes d'ordi ^^ )

- Tu veux que je te montre quoi ? Les œillades d’une prostituée ? Cela ne t’attirerait peut-être pas. Il y a beaucoup de pratiques pour séduire un homme. En passant par le strip tease, par exemple. Ce n’est pas cela qui me gênerait plus que ça. Si tu pensais avoir affaire à une femme complexé ou timide, je suis l’une des exceptions à la règle !

Je lui fis un clin d’œil, l’observant. C’était la première fois qu’il souriait, tout du moins en ma présence. Je me demandais aussi bien si ce n’était pas la première fois tout court… car il était vraiment froid, comme ça. Il n’avait rien d’un mec décontracté, un dragueur aux extrêmes sourires, ou un truc dans le genre. Son attitude relevant du prince gâté, affamé de puissance et supérieur à tous, lui interdisait certainement en temps normal la sympathie d’un simple sourire sur son visage. J’étais contente de moi, en constatant qu’il avait quitté – même si cela ne pourrait durer qu’un instant – son air glacial. J’avais finalement réussi à lui faire tirer un petit sourire, même si celui-ci ne fut pas parce qu’il était heureux d’un évènement. Plutôt parce qu’il voulait me tester, en quelque sorte, car il semblait quand même bien amuser de la situation. Je n’avais jamais vue d’homme aussi confiant lorsqu’on aborde se genre de conversation. En effet, les hommes sont moins complexer et appréhende beaucoup moins qu’une femme en général, mais la plupart ont vite les hormones en « hot tension ». Le regard joue un grand rôle dans la séduction en elle-même. Un battement de cils, un abaissement de regard timide, même des œillades comme je le disais… tout cela en fait partie et est parfois une carte jouable. C’est ainsi que l’on peut attirer l’attention sur soi et donc, faire tourner des têtes dans notre direction… même si la plupart des femmes sont plutôt discrètes et n’osent pas. Complexer par ci ou par cela, elles ne feront jamais rien de leur vie, mis à part quand elles auront un compagnon fixe. Je trouve ça d'aucun intérêt, d'exploiter les choses avec un seul partenaire. Enfin, cela reste ma vision des choses. J'en parle comme cela, surement part mon expérience. Je n'ai jamais dit qu'avoir une personne que l'on aime avec qui en profiter n'était pas un plaisir également. Faudrait-il déjà trouver ce genre de personne... ce qui est éventuellement la bonne solution si on se sent très seul et délaisser. Ce sujet me fait beaucoup penser à ce cher Kisuke Urahara. Un grand blond aux cheveux mi-longs, avec son bob rayé. Quel étrange personnage, quand je me souviens de lui... un grand rieur, qui aimait la vie. Tout l'amusait, mais c'était aussi quelqu'un de très sérieux dans ses projets ou bien en combat qui pourrait être décisif. Ce que je sais sur lui se résume à très peu de choses. Tout ça par un foutu lavage de cerveau. Bien sûr, un cyborg de ma qualité ne va pas perdre ainsi toutes ses informations à cause d'un simple lavage.

Nous sommes performants dans tous les domaines, nous sommes là pour ça. La mémoire de quelqu'un ne peut être effacée entièrement. Les souvenirs défilent devant nous comme un album photos, mais crée la nostalgie des moments heureux de nos vies. C'est ce que je pense. La vie n'est jamais aussi simple qu'on le voudrait et c'est valable pour tous. C'est comme si je prévoyais de violer Cooler, je doute fortement d'y arriver sans son accord, donc ce ne serait plus un viol. S'il se débat, ça deviendrait violent. Quoi ? Ceci ne figure que comme un exemple, en vérité, je préfère carrément me faire violer par lui ! Il est plutôt bien fait pour un extra-terrestre. Il n’est pas effrayant. Mais c’est bien parce qu’il s’apparente entre autre physiquement aux humains. S’il ressemblait à une mouche géante, ça serait bien différent. Son côté froid et impulsif lui donnait un certain charme. Au moins, il n’était pas facilement impressionnable, comparé aux sots qui sont très vite à l’assaut. Je me relevais, puis je me mis face à lui. Avec mes ongles, je dégrafais ce qui me servait à attacher ma robe sur mon buste. Ma robe rosée tomba à mes pieds, me laissant en sous-vêtement devant le futur Roi. Je ne le quittais pas des yeux. Les miens brillant par cette lueur dorée dévoilait un côté de malice. Mes sous-vêtements étaient du même rose que la robe, avec une bordure en broderie raffinée.

Ce n’était pas de n’importe quelle qualité, c’était d’une haute marque. Il ne faut pas s’arrêter qu’aux vêtements que l’on voit directement, autant se faire toute la gamme. Gardant mes talons vernis, cela me donnait un certain plus dans le charme. Je fis signe au prince de me suivre, puis je lui indiquais – s’il le voulait bien – de s’allonger sur le ventre sur mon grand lit en soie. J’avais pris une huile dite érotique, dite aphrodisiaque, que je déposais sur le lit. Je quittais mes talons que je déposais soigneusement sur un tapis plus loin. J’éteignais les grandes lumières, laissant un néon jaune créant de la lumière tamisée installer l’ambiance. Tout en montant sur lui en m’excusant auprès de Cooler de devoir me mettre ainsi, j’enduis mes mains de cette huile, tout en commençant par détendre les muscles de ma proie. Je massais en gestes régulier ses épaules. Je n’avais pas de soucis à me faire : j'ai le geste aisé dans les massages en tout genre. Tout en caressant et modelant la peau de l'homme en douceur, je sentis enfin ses muscles se détendre peu à peu. Je descendais en même temps que ses muscles furent détendus. L'huile dégageait un parfum exotique agréable pour les narines, rappelant une île ensoleillée, ce qui est tout à fait de mon ressort. Cela faisait bien presque dix minutes que je m'amusais à m'occuper de lui de cette manière. J'ignorais s'il avait eut déjà connaissance de cette pratique très relaxante, mais aussi sensuelle. Je terminais mon massage après avoir détendu son corps par des effleurages et des caresses de haut en bas, l'huile s'étant auto-séchée. Je me relevais de ma position, en m'asseyant à côté de lui.

- C'est ce genre de choses qui entraîne dans une certaine ambiance de sensualité... tout du moins chez nous, après peut-être que mes performances de masseuse ne t'ai pas satisfait...

Je lui souriais de cette manière toujours maligne, comme si j'avais une curieuse idée de coquinerie derrière la tête.
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockSam 31 Juil 2010 - 11:56
Mais c'est quoi que cette femme ? Cooler la voyait entrain de se bouger dans tout les sens tout en retirant le peu de vêtement qu'elle avait sur elle. Certes lui comparer à un humain normal, il peut se contrôler entièrement. Oui il pouvait contrôler tout son corps comme il le désirait, alors qu'un terrien aurait sans doute craquer tout de suite. Il serai surement entrain de l'agresser ou encore entrain de se battre pour que son corps n'en fasse pas cas sa tête. Du haut de son siège malgré cette pratique peu commune pour lui, il se sentait vraiment comme un roi, sauf que là il ne donnait pas d'ordre et qu'en plus on s'exécuter tout seul pour son bon plaisir. C'était pas trop mal, voir assez bien. Il aimait voir ce genre de chose, se sentir roi et supérieur sans qu'il est à lever le petit doigt. En tout cas durant le spectacle, il n'avait pas quitter des yeux la belle femme. Même quand elle était en sous-vêtement, il continuait à l'observer malgré tout. Il ne cherchait pas plus loin pour le moment. Il laissait seulement ses yeux agir à sa guise. En gros il la scruter de haut en bas et de bas en haut, avant de la fixer simplement au niveau du regard.

Soudainement on lui fit comprendre qu'il devait suivre ? Quel surprise aller-t-on lui réserver ? C'était une très bonne question qui donner envie d'avoir une réponse. Donc le Cold ne chercha guère plus loin que de suivre là non-humaine. Il venait de parcourir une partie de la maison pour se retrouver devant un grand lit. Cela devait être la chambre de la fille en question, mais après beaucoup de chose rester en attente. Que voulait-t-elle ? Soudainement la question fut répondu non pas par des mots, mais par de simple signe. Elle lui fit un signe montrant qu'il devait si installer et sur le ventre ? Pourquoi sur le ventre ? Il ne savait toujours pas ce quelle avait prévue de faire ou de lui faire. Mais pour le découvrir, il fallait bien essayer, donc il ne chercha pas plus loin que de se coucher comme convenu. Il se coucha alors sur le ventre, laissant sa queue se balader un peu avant de se poser.

C'est alors qu'une sacrée surprise lui vînt, il sentit deux choses assez froide le toucher. Il jeta un petit oeil et vit en fait qu'elle avait mis ses mains sur lui. Elle commença à le masser et lui, il ne disait rien. Il venait de comprendre qu'elle voulait le masser. C'était d'ailleurs assez rare qu'il se faisait faire une telle pratique même après être rentré de dur combat ou conquête. En tout cas cela faisait un bien fou et comme cela devait faire très longtemps qu'il n'avait pas eu une telle chose. Il se sentait très bien, après un bon moment tout ses muscles étaient comme décontracter. En plus il était presque sur le point de s'endormir tellement que celui lui faisait du bien et que c'était agréable à sentir. C'était dommage qu'elle s'arrête si soudainement, car si elle avait un peu continuer, il se serait vraiment endormit pour de bon, mais comme elle préféra prendre la parole pour lui dire deux ou trois trucs. Il écouta simplement avant de prendre à son tour la parole pour lui répondre tranquillement.


Tu peux continuer, c'est très agréable. A moins que tu n'ai prévue de faire autre chose ? En tout cas ça fait si longtemps que aucune de mes masseuses ne ma masser, que j'aurai pu m'endormir ainsi.


Il se demandait ce qu'elle ferait en lui disant cela. C'était comme une sorte de test pour sa curiosité qui le prit. En même temps il pouvait voir jusqu'où elle voulait aller et jusqu'où elle était prête à aller. Car mine de rien ce n'était pas tout les jours qu'un truc dans le genre lui tombe dessus. Surtout une femme qui en veut à son corps qui en plus ne veux pas être mère de ses enfants. Enfin c'était très rare, donc comment savoir réagir à cela ? C'était une chose bien assez difficile comme ça non ? Bref, le mieux était de la laisser agir pour observer.
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockLun 16 Aoû 2010 - 17:25
Le prince semblait avoir bien apprécié mes talents de masseuse. Après tout, je n'étais pas débutante dans cette pratique. Il y avait toute sorte de massage, mais le plus efficace était celui que j'avais utilisé. Enfin, le plus efficace, dans son domaine bien sûr. Il sert à détendre les muscles qui sont tendus après de longs efforts, ou entre autre des efforts physiques. Il sert aussi à mettre dans une ambiance de sensualité d'un côté. Grâce également à l'huile, très utilisé dans les scènes érotiques entre un homme et une femme. Mais bien que ce soit surtout pour cette fonction que l'huile est là, elle est quand même bien utile dans tous les types de massage. Maintenant qu'il était plus détendu, il semblait un peu plus expressif qu'a son habitude. Tout ce qui importait était que cela lui ait plu et qu'il en ait profité. Apparemment, il aurait bien voulu que je continue de le masser de cette manière. Ce n'est pas ce cela m'aurait dérangé, mais je voulais juste lui donner un petit aperçus des pratiques humaines par rapport à la séduction. J'aurais peut-être dû l'amener dans un club de strip tease ? Quoi que, j'ignore si voir quatre nanas se frotter le cul contre des barres l'aurait égayé. Surtout s'il faut payer rien que pour les toucher... en effet, ça aurait foutu le bordel. Non ?... Sinon il en aurait rien eut à foutre. Il a l'air d'être très calme pour un homme. Apparemment il sait se contrôler bien mieux qu'un simple guerrier. En effet, les guerriers sont souvent vulnérables aussi : ils passent leur temps à se battre, à aller dans les conflits, les guerres, tout ça. Et ils ne peuvent donc pas s'intéresser au bon temps, dit-on. Alors évidemment, ils font aussi des proies plutôt faciles à atteindre. Sauf les plus froids, qui sont plus du genre à cacher tout ça par fierté, ou ce genre de choses dont j'ignore la véritable nature. Quoi qu’il en soit, c’est bien plus divertissant de titiller un homme qui est entre autre, résistant, que les hommes toujours aussi facilement atteint par la moindre chose. C’est plus corsé, c’est certain, mais c’est une expérience à tenter. Il doit être particulièrement intrigué par ce que je lui veux. Eh bien, je laisse les choses se faire. Mon atout principal étant le fait que je ne sois en rien gêné et le fait que j’aime provoquer, cela peut aussi bien tourner que mal finir. Mais visiblement, je semble plutôt ne pas lui déplaire pour le moment.

Ce tyran n’est peut-être pas qu’une coquille de glace. Enfin, j’espère que ce type de personne n’existe pas. Les personnes n’ayant ni sentiment ni ressentis. Rien qu’à y penser, ça doit être vraiment nul. Enfin, je ne m’imagine pas en étant impassible comme cela. En quoi profiter de la vie ? Si ce n’est que pour engendrer la terreur et le mal… simplement. ‘Faut voir plus loin que son nez. Je ne parle pas que sexuellement parlé… même si c’est certainement ce qui est LA source de détente absolue… Enfin pour moi. Bien qu’il y ait bien de pratique pour se sentir bien au lieu de se faire tabasser tout le temps la tronche, je pense que de partager des moments intimes avec une personne désirée ne fait pas non plus de mal. Au lieu de s’entrainer qu’à se battre, ça fait de l’entraînement dans une autre compétence. Il devait bien se demander pourquoi je m’étais arrêté d’un coup. J’aimais bien embêter. Surtout dans un moment aussi agréable que celui d’un massage. C’est sûr qu’on pouvait se contrarier de voir notre masseur s’arrêter alors que cela est agréablement jouissif. A l’inverse, cela peut aussi faire de l’effet. Puisque la suite des évènements est encore non révéler. Puis, il y a toute sorte d'endroit à masser sur un corps. A vrai dire, les massages du dos sont là pour relaxer entièrement les muscles, mais il n'y a pas que cet endroit qui est sensible aux divers massages. Heureusement, sinon, à quoi servirait d'apprendre cette pratique si agréable pour autrui ? Mieux vos savoir faire diversifier, plutôt que de toujours revenir à la même chose. Je changeais de place, me mettant face à lui. Je me maintenais, les paumes contre le drap en face de lui, soit un peu penché vers ce dernier.

Je l'observais un moment, mes yeux brillaient, planter dans les siens, alors que mon sourire en disait long. Il devait se demander sérieusement pourquoi je le tentais ainsi, alors que je ne disais pas non plus que je voulais être sa mère porteuse de ses enfants, comme il le disait si bien. C'était un peu précipité tout ça. Après toutes les liaisons que j'ai pu avoir, je n'ai jamais voulu tombé enceinte. Même si on me demandait à de nombreuses reprise que tout cela devienne sérieux, je n'ai jamais voulu. Je ne sais pas pourquoi. La plupart des hommes ne m'attiraient pas amoureusement. C'était simplement une attraction physique. Pourtant, cet homme est plutôt spécial, car il possède des couleurs différentes des humains, mais il est constitué à peu près de la même façon. Il n'en reste pas moins quelqu'un de charmant. Et il m'intrigue. Ce prince froid. J'ai rarement eut affaire à des hommes aussi glacial que lui. Tout en me positionnant de cette manière disons dans mon cercle globale de comportement - provocante - je lui répondis :

- Tu sais, il y'a plusieurs autres endroits susceptibles d'être sensible aux massages... j'aime bien me diversifier un peu. Si le prince désire que je continue, je ne vais pas me faire prier, ce serait absurde de ne pas accepter un tel privilège.

Avec un sourire s'étendant sur mon visage, je posais doucement ma main sur son torse pour le faire s'allonger cette fois sur le dos. Avec des gestes de déplacement félin, je montais sur lui, prenant place de façon à être assise sur lui, mais cette fois, cela pouvait paraître plus osé. Mon sourire indiquait ma personnalité joueuse. La femme que je suis n'a pas peur du feu. Posant mes mains une fois de plus sur les draps, je me penchais vers lui. Mon visage au-dessus du siens, avec mon air de joueuse et mes yeux brillant intensément n'indiquait rien de chaste et pure. Du moins, non, il ne me semble pas... Dans mon élan, je déposais doucement mes lèvres sur les siennes. Décidément, j'avais vraiment envie de me faire tuer. Mais c'était dans les règles du « jeu ». Je lui faisais partager un tendre baiser, avant de me redresser, tout en souriant à nouveau. Tout en reprenant l'huile dont je m'étais servi auparavant, j'en versais sur mes mains en les posant sur son torse.

- Ne me châtie pas. Ce serait sympa. Dis-je, amusée. Je vais me faire pardonner du sacrilège que j’ai commis si mon bon prince me laisse faire…

Je n’appréhendais pas, visiblement. Ou si, peut-être quand même un peu. Sans presser le pas, en restant détendue, je commençais à masser son torse, me concentrant plus sur mes mouvements que l’éventuel tabassage qui pourrait m’attendre.
Cooler
Cooler
Démon du Froid
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2006
Nombre de messages : 2032
Bon ou mauvais ? : Je suis gentil ! Pourquoi tu en doute ? [Tout cela est une question de point de vu.]
Zénies : 2460

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort / Rayon occulaire / Bouclier psychique
Techniques 3/combat : Psychokinésie / Cooler Blade
Techniques 1/combat : Supernova

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockMer 18 Aoû 2010 - 19:18
C'était une femme bien curieuse, après des massages plus qu'agréable, elle se mit à l'idée de le fixer. Mais elle ne fit pas cela n'importe comment et ce Cooler put le regarder. Elle venait de se mettre face à lui et coucher en plus. C'était bien étrange, on dirait presque un couple qui se regarder dans le même lit que sa soit le soir ou le matin ou après une séquence très expressif. En tout cas ce n'était pas très courant dans la vie du futur roi et encore moins de voir une tel scène entre une androïde et un extra-terrestre. C'était presque une scène à faire très peur même à des gros pervers. Ou à dégouter aller bien donc savoir. En tout cas, elle le fixait et lui il en faisait de même. Donc il se regardait fixement droit dans les yeux et pouvait ainsi lire ce que les yeux disaient. On pouvait dire que c'était une conversation très spéciale et intéressante sans pour autant échanger le moindre mot. En plus elle lui proposa juste après une séance de fixation, une autre tourner de massage, mais à des endroits bien différent. Il se demandait bien où elle irait ? Jusqu'où elle ira ? Et ce qu'elle allait lui faire ? La curiosité était vraiment un très vilain défaut, mais bon il prenait cela plus comme une sorte de divertissement très intime ou privé. C'était un peu comme fêter à sa manière la futur conquête de l'univers qui allait avoir lieu avec le reste de sa famille. Mais d'ailleurs pourquoi ne pas ramener cette femme provoquant avec lui ? Ho c'était encore une idée à voir et à y réfléchir.

D'ailleurs pour bien profiter des massages il se retourna pour être sur le torse d'où l'endroit ou elle désirait masser. Surtout qu'elle venait à nouveau de se poser librement sur le prince. Cela ressemblait presque à une scène des plus érotique, mais pourtant il n'y avait aucun mouvement déplacer pour le moment. C'était plus une sorte de jeu à savoir qui allait craquer en premier. Qui allait perdre ? L'homme à la froideur égalent la glace ? Ou une cyborg qui n'as plus d'organe capable d'éprouver le moindre signe de faiblesse ? C'était une chose intéressante et difficile à savoir pour ce qui concerne la réponse. En tout cas il fallait encore aller plus loin et être encore un peu patient pour deviner ce qui se produirait. Pendant un court instant, il se demandait comment aller réagir sa famille s'il venait à avoir un enfant qu'il cacherait ? Cela serait sans doute mal prit par certain et bien par d'autre, mais d'un côté cela pourrait le pousser encore plus vite au trône, car il aurai l'avantage d'avoir une progéniture qui pourrait le succéder par la suite. C'était une bonne idée, mais après le problème rester à trouver quelqu'un, une reine digne de ce nom. Une femme à la puissance convenable qui pourrait résister à la moindre petite dispute, mais aussi avec un caractère bien forgé. Enfin bref, on va dire que ce n'était pas si simple à trouvé.

Pendant son petit temps ou il ne faisait pas attention, il sentit une douce chose sur ses lèvres, il ne comprit pas trop. En reprenant ses esprit, il put voir qu'on venait de l'embrasser, ce n'était pas désagréable, mais c'était bien la première fois qu'une femme aller si loin avec lui. La première fois qu'on oser faire un tel geste, surtout que c'était impardonnable, il n'avait donner aucune autorisation à cela, mais quand il comptait lever la main sur elle pour lui faire comprendre l'affront. Elle réagissa de la manière qui fallait pour éviter la casse. Elle savait trouvé les mots juste et bon pour éviter une punition digne de son acte. Elle avait beaucoup de chance, mais il y avait aussi le fait qu'il était-là pour une toute autre raison. Il voulait un peu de repos et du bon temps avant de commencer la guerre. Encore la guerre, d'ailleurs c'était pas drôle de la faire, mais plus marrant de tuer. C'est vrai quoi détruire des planètes très belle n'était pas amusant, c'était frustrant de savoir qu'on pourait pas les avoir, alors cas la limite tuer et faire souffrir des gens était plus drôle. Le mieux rester d'avoir des planètes magnifiques et s'en vanter. Bref, au final il comptait bien prendre la parole pour dire ce qu'il avait à dire sur ce geste et par la suite, il comptait bien en profiter pour mieux observer ce qu'elle ferait. Comme quoi les humains, non la planète terre était une belle planète certes, mais une planète très intéressante et impressionnante, car il y avait de drôle d'habitant tout aussi différent des uns et des autres.


Bon, va-y fais toi pardonner, mais si cela me convient pas. Je n'hésiterais pas à te faire payer cette affront, car ce n'est pas toute les femmes qui on le droit de faire cela. Seul celle qui sont choisi on le droit. Aller tu as intérêt à faire une chose plaisante et pardonnable envers moi.
Invité

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] ClockSam 25 Sep 2010 - 16:51
- Monsieur le Prince choisit donc ses maîtresses ? Parce que tu as autant de prétendantes que ça, sur ta planète ? Avec un petit sourire narquois, je rajoutais : avec un caractère comme le tiens, il faudrait trouver une femme courageuse et d’un tempérament bien trempé pour te supporter. Oh ne le prend pas mal, je constate, ce n’est pas de la critique sur toi mon Prince.

Décidément, il n’était pas vraiment facile à la détente. Beaucoup de gens devaient se faire martyriser par sa tyrannie, j’imagine. Franchement, ça ne doit pas être la joie tous les jours sur sa planète, en plus des conflits qui se déclarent dans sa famille. Surtout pour les habitants, ils doivent être des esclaves, ou quelque chose qui s’y apparente à mon avis. C’est un homme qui garde toujours son sérieux et sa froideur, enfin pratiquement tout le temps. Je n’avais jamais fait face à une telle personnalité, un homme qui persiste autant sur ces traits de caractères tout en restant calme dans la situation actuelle. La plupart des gens ne se retiennent pas bien longtemps… mais moi, je suis plus du genre à provoquer et à charmer. Enfin, seulement les personnes susceptible de me plaire, autrement, je n’y prends aucun plaisir personnel ou intérêt. Je ne suis pas une prostituée non plus… je ne m’exécute pas comme une simple machine. L’argent, je le gagne autrement disons. Les vols principalement, puisque j’ai ma collection personnel de chats et chattons dans toutes les matières les plus précieuses. Je suis une cupide, en effet… mais j’aime dépenser mon argent, sinon, à quoi me servirait-il ? Je devrais peut-être, finir par devenir reconnaissante envers celui ou ceux qui m’ont robotisé de la sorte. Je ne crains ni les balles, ni les gros missiles et j’ai la vitesse d’un félin – en plus de certains attributs. Cela peut aussi être très utile pour des pratiques… comme celle du massage que j’exécute en ce moment même. Eh bien, oui, les félins on le tact, la discrétion, le charme, la douceur, mais aussi le côté vicieux et dangereux. Pourquoi serais-je épargner de tout cela ? Il est crucial de dévoiler sa vraie nature et, autant faire jouer la balance du côté de nos talents… Dire que je ne sais pas vraiment d’où je sors ce don pour le massage… surement qu’à l’époque, j’habitais sur une île, un truc de le genre, et que j’étais masseuse… ça aurait été marrant. Tout du moins, je n’étais pas déçus du tout d’avoir cette aptitude si développer ! Au contraire, vu à quel point cela pouvait être utile, également pour arriver à ses fins…

Ne voyez pas ça seulement dans le sens de la perversité. Même si c’est en amadouant les hommes de cette manière que je tirais profits d’eux, je n’en ai pu le moindre besoin maintenant. Ma vie de vagabonde m’amuse au plus au point. Je n’ai aucune limites, ni personne pour me dire quoi faire. En attendant, j’étais bien contente d’avoir disons, pêcher, un bien jolie poisson. Ce prince n’était pas tout à fait désagréable… mais pas non plus le plus agréable des hommes du monde. Il se dégageait de lui un séduisant charme froid. C’était assez commun aux personnalités de ce type, aux bruns ténébreux par exemple. Mais lui était fait assez différemment des hommes normaux, bien qu’il en soit un. Cela ne changeait pas ce que je pensais. La plupart des gens en aurait peur, pourtant. Alors que je lui massais agréablement le torse, je ne faisais même plus attention à ses expressions. J’étais comme en plein dans un travail. C’est alors que je levais mes yeux vers lui, tirant un petit sourire. Je n’allais pas me plaindre de me trouver face à un tel homme. Bien que ce soit le genre susceptible et insolent, plein de fierté et facilement attirer par une demande de duel… ça doit être un de ces sadiques sur les champs de batailles, ceux qui prennent plaisir à détruire et à affirmer leur supériorité constante. C’est souvent comme ça que je perçois les chefs de batailles, ou les bras droits qui ont, eux aussi, des capacités non négligeable. De plus, je ne pense pas avoir tord sur le fait qu’il soit un tyran monstrueux qui effraie tout le monde… comme ce Majin Végéta dont on entend parler à la TV.

- J’espère que cela te conviens. Je n’ai aucune envie de finir en charcuterie pour quelconque animal… Dis-je, en abordant toujours un sourire narquois. Et, dit-moi, je n’ai pas les qualités requises pour être une des choisies parmi toutes ces femmes ? C’est bien dommage, la malchance m’assaillit !

Je fis une petite mine triste, avant de reprendre sur un léger rire. Après l’avoir massé sur le torse près d’une demi-heure, je m’arrêtais pour m’allonger sur lui, croisant mes bras sur son torse et posant ma tête sur ceux-ci pour le regarder. L’odeur exotique ce dégageant dans la pièce me détendait également, c’était agréable, une odeur douce et alléchante, n’ayant aucun arrière goût piquant. Je me redressais légèrement et j’avançais ma main vers son visage, pour venir caresser sa joue. Sa peau glaciale, forgé tel que son caractère me fit passer un frisson le long du dos. Trouverait-il cela aussi déplacé, ce geste attentionné ? Je n’en avais pas la moindre idée. Cependant, mon expression était, à ce moment, aussi paisible que mon geste ; je ne saurais dire pourquoi je m’étais attendrit. C’était certainement l’habitude de rencontrer des hommes ne l’étant pas… et ceci devait finir par me manquer….
Contenu sponsorisé

Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Empty
MessageSujet: Re: Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]   Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ] Clock
 
Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-