Partagez | 
 

 Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Jeu 5 Jan 2017 - 23:51
Le lycanthrope évita évidemment mon attaque, rien de bien surprenant à vrai dire, utilisant de nouveau cette étrange technique de téléportation dont je ne parvenais à comprendre le fonctionnement. Toute mon existence j'avais fait face à de nombreux monstres semblable à cette créature, les ayants pour la plupart défait... Mais cette fois c'était différent, et je commençais à m'en rendre compte. Ce corps de félin dont je disposais m'était encore inconfortable et j'avais du mal à me mouvoir correctement. J'étais bien moins puissant et endurant qu'à une époque désormais révolue, pourtant mon sens du devoir et de l'honneur subsistait. Ce combat semblait perdu d'avance, mais je ne pouvais me permettre de fuir, non, plutôt mourir que d'avoir à me ridiculiser ainsi. Il en valait de mon honneur et, par dessus tout, de celui d'Alicia. Parvenant à m'arrêter dans mon élan, je me retournais afin de découvrir la bête qui s'apprêtait à m'envoyer valser à l'aide d'un arbre qu'il venait littéralement de déraciner. Aidé de mon épée et de mon bouclier, j'amortis le choc qui eu tout de même pour effet de m'envoyer rouler quelques mètres en arrière. Du sang perlait au coin de ma bouche.


"Ksssh !" Sifflais-je alors que je crachais ce sang.


J'étais déja mal en point, et n'étais parvenu à infliger la moindre attaque à la bête. L'écart de puissance était palpable, j'étais ridicule en face de lui. Mais je tiendrais le temps qu'il faudra. Me dressant de nouveau sur mes pattes, le loup-garou totalement frénétique continuait sur sa lancée. Après avoir réduit l'arbre en charpie, les nombreux bouts de bois plus ou moins dangereux fusaient dans ma direction depuis la hauteur. Bien qu'en mauvais état, je n'avais aucun mal à parer ce genre d'attaque, dressant mon bouclier tandis que les rares morceaux tranchants s'incrustaient dans celui-ci. Je traversais cette pluie de bois tant bien que mal, effectuant une roulade afin de me déplacer plus rapidement, laissant un des pics m'écorcher l'oreille droite. Certains autres ricochèrent sur mon armure mais n'atteignirent pas la chair, cette attaque était bien peu puissante et j'étais sur mes gardes, sûrement s'agissait-il d'une diversion afin d-... J'avais réfléchie une seconde trop tard, mon ennemi était déja passé à l'acte et je sentais son poing s'écraser sur ma truffe. Ensuite, ce qui semblait être son genou eu pour effet de m'envoyer valser en arrière, cette fois une véritable gerbe de sang s'échappa de ma bouche, le choc résonnant dans mon crâne. Mais c'était mon endurance qui était mis à l'épreuve cette-fois, et non pas ma force physique. Me rattrapant à quatre patte, je distinguais désormais un véritable escadron de boules lumineuses qui me prenaient pour cible.


Plusieurs explosion résonnèrent à travers la forêt, les boules d'énergie les ayant provoqué ainsi qu'une épaisse fumée. Il était clair que l'attaque avait atteint son but, pourtant, lorsque la fumée se dissipa enfin, plus une trace de ma personne sur le lieu d'impact. En effet, je m'étais servi de la fumée provoqué par les explosions afin d'atteindre mon but. Mes quelques roulades lors de l'attaque du tronc m'avaient déja permis de me rapprocher de cet emplacement, et la dernière attaque du lycan m'avait finalement donné l'opportunité de l'atteindre. La terre s'était soulevé suite aux explosions, et je distinguais désormais clairement un des bras d'Alicia qui dépassait. Avant tout je devais la sortir de là, peu importe ce combat, cette jeune fille ne méritait pas de finir ainsi et je devais faire mon possible pour la sauver. Quand bien même son coeur se serait déja arrêté de battre, je devais tenter de la ramener parmi nous.


Mon état ne laissait pourtant pas à désirer, la poussière du sol ayant totalement recouvert mon corps et mon armure me donnait une apparence grisâtre, et des gouttes de sang coulaient abondamment de ma truffe ainsi que de mes babines. Bien entendu, je ne comptais pas partir sans un petit cadeau. Ma bouche paraissait gonflé, en effet, j'avais pris le temps d'absorber une des boules d'énergies qui m'étaient destinés. A la manière d'une boule de poil, bien que je détestais la sensation et la manière de faire, il était essentiel de recourir à cette pratique afin de secourir Alicia. Je relâchais donc l'énergie ingurgité, décuplant sa puissance sous la forme d'une boule d'énergie distinctement plus puissante que celle absorbée, en direction du loup-garou. Profitant de l'explosion pour extirper le corps entier d'Alicia de son tombeau indigne, je tentais d'utiliser le cours laps de temps que j'avais à ma disposition dans le but de lui faire ouvrir les yeux. J'étais pourtant très affaiblie, et la seule chose que je pouvais faire était de nettoyer la terre sur son visage de quelques coups de ma langue rappeuse, ainsi que de tenter de nettoyer la blessure à son bras. Le sang s'était coagulé, mais son corps était froid.


Pourvu qu'elle soit sauve.
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Ven 6 Jan 2017 - 19:49
L'horloge horizontale géante sur laquelle se tenait Alicia se mit à trembler violemment, la déséquilibrant quelque peu. Monsieur Corbeau s'envola, et disparut au loin, dans l'infinité des ténèbres. D'ailleurs, ces mêmes ténèbres venaient à elle, se rapprochant petit à petit, assombrissant l'horloge. Une ombre sinistre et effrayante commençait à recouvrir la plateforme sur laquelle elle était debout, par tous les côtés. Il faisait de plus en plus sombre, petit à petit, elle plongeait encore plus profondément dans les abysses de l'inconscience.

*Hm... Je ferais mieux de me dépêcher, sinon je vais vraiment finir par mourir.*

De la poussière et de la terre se mirent à pleuvoir, tombant depuis le ciel vide et noir. Elle tituba tant bien que mal jusqu'à une grande molette que l'on pouvait faire pivoter à l'aide d'une manivelle. Elle était tenue entre deux pieds plantés dans le sol, juste au dessus du nombre 12 de l'horloge. Manquant à plusieurs reprises de tomber à cause des tremblements, elle parvint finalement à s'agripper à la manivelle. Elle devait faire vite ; le temps lui était compté.

Elle tira alors de toutes ses forces sur la manivelle, puis effectua un mouvement circulaire de la manivelle afin de faire tournoyer la molette. Au fur et à mesure qu'elle tournait la manivelle, l'aiguille des secondes recula, pivotant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Lorsque l'aiguille repassa par le nombre 12, ce fut l'aiguille des minutes qui recula. Alicia continua ainsi pendant quelques temps. L'obscurité reculait et la lumière revenait, en même temps que le calme. Les tremblements s'étaient arrêtés, tout comme la pluie de poussière et de terre.

Dans le monde réel, tout ce qui s'était passé ces dernières minutes se déroula en sens inverse, comme un film que l'on rembobine, au fur et à mesure que la réalité s'annulait. De toutes ces actions, Grisou et Amadeus n'en garderaient aucun souvenir. Au mieux, peut-être auraient-ils une vague impression de déjà-vu à un certain moment si certaines actions effacées se répétaient, éventuellement l'impression d'avoir déjà vécu une scène il y a très longtemps, sans toutefois pouvoir définir réellement quand était-ce ni si ça s'était réellement passé ou non.

La terre qui recouvrait le corps d'Alicia se souleva, et son corps s'extirpa de lui même de sa tombe. Un peu plus tôt, son bras retourna à sa position d'origine, la lame d'air ne l'ayant plus tranché. Elle continua de reculer encore. Cela la fatiguait beaucoup, mais il fallait trouver le bon moment. Il était inutile de remonter le temps, si c'était pour se mettre de nouveau en danger. Il fallait revenir au moment initial, là où tout avait commencé, avant que les choses n'aient mal tournées.

La fuite dans les bois, sur le dos d'Amadeus, s'effectua en marche arrière. Alicia était la seule à en avoir conscience. Finalement, elle revint à sa position initiale, au milieu de la clairière, à côté de son panier à champignons. Face à lui, se trouvait Monsieur Moustache, mais il n'avait pas encore reçu son petit nom à ce moment-là. Toutefois, Alicia ne se souvenait plus précisément du moment où elle avait commencé à le nommer ainsi. Pour elle, tout s'était déroulé, et bien que cette réalité s'était désormais effacée, ses souvenirs étaient restés en place puisqu'elle était celle à l'origine du pouvoir. En revanche, Amadeus et le chat auront oublié tout ce qui s'était passé depuis cet instant, pour eux, c'était comme si cela ne s'était jamais produit.

Accroupie devant Monsieur Moustache, Alicia se releva et se retourna vers Amadeus avant même que ce dernier ne lui eût adressé la parole, anticipant sa venue.


"Yo, je me présente, moi c'est Amadeus. Je ne voudrais pas t'embêter mais cette forêt est assez dangereuse tu ne devrais pas rester, je veux pas passer pour un chieur tu vois mais bon."

Contrairement à la première fois, Alicia ne sourit pas, elle le regarda simplement d'un air impassible. Elle ne lui en voulait pas, elle ne ressentait aucune colère à son égard. Mais elle le considérait tout de même comme quelqu'un de dangereux. Et pourtant, elle n'avait pas vu le vrai visage d'Amadeus. En effet, ce dernier ne s'était transformé en loup-garou qu'après qu'elle fût tombée dans les pommes. Mais le fait même qu'il les eût attaqué pour voir de quoi ils étaient capables l'avait placé dans la catégorie des personnes dangereuses qu'il valait mieux éviter, aux yeux de la petite fille à la peau blanche.

Maintenant, en ayant connaissance de ce qui s'était produit la première fois, mais sans toutefois connaître le nouveau futur à partir de l'instant où elle avait modifié le présent, elle devait se débrouiller le mieux possible pour que tout cela ne se termine pas en drame. A ce moment, Amadeus ne connaissait plus le prénom d'Alicia puisqu'elle ne le lui avait pas encore donné. Il ne l'avait pas non plus encore vu utiliser son pouvoir. C'était une bonne chose, puisque ainsi, il ne devrait plus être intéressé pour voir de quoi elle était capable. Néanmoins, elle savait qu'en lui répondant gentiment et en étant passive comme elle l'avait fait un peu plus tôt, il allait la capturer pour tester les capacités de Monsieur Moustache. Il fallait donc commencer par changer cela.


"Bonjour, et merci de vous soucier de moi. Vous avez raison, Monsieur Moustache et moi allions justement nous en aller."

Elle venait de nommer le chat Monsieur Moustache pour la première fois dans cette nouvelle réalité.
Aussitôt, elle se pencha vers le chat, et le prit dans ses bras, comme une peluche.


"Au revoir, monsieur." affirma t-elle poliment mais avec un visage neutre.

Il fallait mettre court à cette conversation et éviter cet individu autant que possible. Serrant Monsieur Moustache contre elle, elle entreprit de contourner l'homme aux cheveux roux afin de s'éloigner de lui.



[HRP :
Toutes les utilisations de techniques x3 ont été annulées et peuvent être utilisées à nouveau (mises à part les miennes).
Néanmoins, pour le côté "RP", votre combat, aussi court fut-il, pourra être pris en compte dans l'estimation de la puissance de vos personnages à l'avenir, même s'il n'a plus eu lieu, et ce, afin que vous n'ayez pas le sentiment d'avoir rédigé tout cela en vain. ]
Amadeus
avatar
Demon
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/12/2016
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Teppoudama - Téléportation - Hitsume
Techniques 3/combat : Okami no Ken - Doppelganger
Techniques 1/combat : Jigokutsuki

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Dim 8 Jan 2017 - 22:21
La réaction de la jeune file avait été plus que favorable, en effet sans discuter elle s'empara de son animal de compagnie avant de prendre la route vers d'autres horizons. Le lycanthrope trouvait que cette enfant au teint pâle ne manquait gère d'éducation, s'il devait avoir une fille un jour, il aimerait qu'elle soit comme cela. L'alpha afficha un sourire puis continua sa route dans la forêt bercé par les rayons du soleil. Pendant sa route, Amadeus ressentait une douleur aigue au niveau du crâne, il posa sa main sur son front et continua son chemin sans se soucier de rien, jusqu'à disparaître dans les profondeurs de la nature.
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Lun 9 Jan 2017 - 21:53
Rien ne se passait.
Alicia n'avait pas montré le moindre signe de vie et je ne sentais ni son pouls, ni sa respiration. Etais-je arrivé trop tard ? Avais-je échoué ? Quelle fin indigne et misérable pour un guerrier de ma trempe, perdre la vie face à un monstre couard et tueur d'enfant, tous ça à cause de ce satané corps ! Si seulement, si seulement j'étais encore dans ma véritable peau et non pas celle d'un félin mal léché, j'aurais sans aucuns doutes pu sauver Alicia à temps. A la place, j'étais une faible créature blessé et à bout de force qui gisait recouvert de poussière aux côtés d'une enfant innocente que je n'avais pas su préserver.
Oui. Une fin misérable, que j'avais très certainement mérité pour cet échec impardonnable.
Je sombrais.

...

Soudain, ma truffe frissonna à nouveau, l'odeur d'une bête cette-fois. Attrapant ma lame, relevant mon bouclier, je me plaçais de façon à défendre Alicia. Aux aguets, mon regard se porta soudainement sur deux petits yeux brillant à travers l'ombre des arbres. La bête approchait ! Finalement, je fus étonné de découvrir non pas un animal mais un autre homme, un certain Amadeus. Il s'adressa à Alicia, proclamant qu'il était dangereux de se promener ainsi dans la forêt, dans un sens il avait raison. Mais Alicia ne craignait rien, j'étais là moi ! Et puis, cet homme semblait m'inspecter, il ne m'avait même pas salué. Il ne me plaisait pas, pourquoi sentait-il la bête d'ailleurs ?!
Toutefois, avant même que je ne puisse exprimer mon hostilité, Alicia prit la parole. Elle s'exprimait poliment, mais je ne sentais plus l'air enjoué si caractéristique qu'elle avait lorsque nous discutions. Rapidement, Alicia salua le nouvel arrivant comme elle savait si bien le faire, proclamant l'instant d'après qu'elle et Monsieur Moustache s'apprêtaient à... Monsieur QUOI ?! Alicia venait de m'attraper, me serrant contre elle alors que je tenais fermement mon équipement entre les pattes, manquant de les laisser tomber tellement cet acte m'avait surpris. Encore plus surprenant d'ailleurs, la fillette venait de me soulever moi et mon armure. Après tout, je ne devais pas peser bien lourd pour les humains, je ne m'étais jamais posé la question... Mais tout de même elle pourrait se faire mal ! Aussitôt s'être emparé de moi comme une vulgaire peluche, Alicia s'écarta de notre homme qui ne semblait pas vouloir poser plus de question. C'était mieux ainsi, dans son intérêt bien entendu ! Niarf'.


Traversant la forêt, je commençais à m'enfoncer dans mon armure un peu trop grande pour moi qui devenait véritablement inconfortable. Alicia devait se fatiguer à ainsi me transporter à l'aide de ses bras fin et élégamment élancé. Je ne souhaitais pas qu'elle se fasse mal par ma faute, et fini par lui demander de me poser à terre. Après tout, je peux très bien marcher tout seul, ce serait humiliant et indigne de laisser une demoiselle s'occuper ainsi de ma personne. Peut-être devrais-je lui proposer de la porter à mon tour...


"Maooow." Tu peux me lâcher fillette, le garnement de tout à l'heure est loin maintenant.


Une fois les pattes à terre, j'ajustais mon armure et rangeais correctement mes armes, casque sous le bras.


"Maow." Merci Alicia, dis-moi, tu le sentais pas non plus le gus' de tout à l'heure hein ? C'était plus sage de s'en aller.


Je miaulais, toujours dans l'espoir qu'un jour on parvienne à me comprendre en vain jusqu'à aujourd'hui. Mais Alicia, bien qu'évidemment ne comprenant pas exactement mes dires, faisait mine de s'y intéresser et prenait même le temps de me répondre. Cela me suffisait amplement. Je ne savais rien d'elle, mais je me sentais étrangement bien en sa compagnie, pourquoi m'en priver d'ailleurs. Ronronnant inconsciemment, je scrutais les environs afin de chercher la sortie de ces bois, Alicia ne devait pas rester ici alors que la nuit s'apprêtait à tomber. Peut-être connaissait-elle le chemin de retour ? Si c'était le cas, j'étais bien décidé à l'accompagner, qui sait sur quoi elle pouvait tomber dans cette forêt. Oui, je la protégerais jusqu'à ce qu'elle soit en sécurité, c'était décidé.
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Ven 13 Jan 2017 - 19:39
Alicia fut soulagée de constater qu'Amadeus accepta de la laisser partir sans rechigner. Il partit dans la direction opposée, et ils s'éloignèrent l'un de l'autre sans un mot de plus. Elle maintenait toujours son petit doudou chevaleresque contre elle, comme si elle voulait le protéger, mais que pourrait-elle vraiment faire avec son corps si chétif et si fragile ? D'ailleurs, ce petit minou pesait son petit poids mine de rien, et sa grosse armure n'arrangeait pas les choses. Très rapidement, la vieille dame à l'apparence et à la personnalité d'une adolescente commença à ressentir une forte douleur dans ses petits bras. L'animal sembla la ressentir, puisqu'il s'agita légèrement pour faire comprendre qu'il voulait quitter ses bras, tout en miaulant.

"Tu préfères marcher ? Bon d'accord."
répondit-elle d'une voix douce.

Elle s'accroupit et posa délicatement le petit animal sur le sol, devant elle, puis elle se redressa avant de soupirer de soulagement.


"Pour ne rien te cacher, je commençais à avoir un peu mal aux bras. C'est une armure très lourde, pour un si petit animal mignon comme toi." affirma t-elle avec un sourire.

Le chat miaula de nouveau. Alicia reprit la parole à son tour avec un regard un peu soucieux :

"Je suis désolée de t'avoir porté sans avoir demandé ton avis, mais je voulais être sûre que nous pourrions nous éloigner de cet homme avant qu'il ne te fasse du mal..."

Soudain, le corbeau noir que le chat avait voulu dévorer initialement s'approcha d'eux en volant rapidement, puis se posa doucement sur l'épaule d'Alicia avant d'émettre un croassement.

"Te revoilà Monsieur Corbeau ! Bien, puisque nous sommes tous réunis, je pense que nous devrions rentrer."

Elle balaya les alentours durant quelques secondes, avant d'ajouter :

"Malheureusement, je n'ai aucune idée de la direction à suivre pour retourner au village..."

Soudain, elle repensa à quelque chose. Elle poussa une petite exclamation de stupeur en mettant sa main devant sa bouche et s'exclama :

"Oh zut ! J'ai encore oublié mon panier à champignons..."

Elle soupira.

"Il va nous falloir rebrousser chemin..."

Son regard se posa sur le petit chat.

"Tu viens, Monsieur Moustache ?"

Elle attendit sa réponse, puis retourna sur ses pas afin de revenir à la clairière pour retrouver le panier à champignons. Malheureusement, une nouvelle embûche se dressa devant eux lorsqu'ils arrivèrent à destination. En effet, un gros ours brun se tenait à quatre pattes à côté du panier, et était en train de dévorer tous les champignons à lui tout seul !
Mais malgré la présence de cet animal dangereux, Alicia ne parut pas effrayée. Au lieu de cela, elle laissa échapper un doux :


"Ooooh comme il est mignon ! Au moins, ces champignons auront fait plaisir à quelqu'un !"

Elle sourit, puis se rapprocha doucement de l'ours, tout en brandissant avec un peu d'hésitation la main droite dans sa direction.

"Bonjour Monsieur Nounours ! Alors comme ça, tu aimes les champignons, toi aussi ?"

Décidément, elle avait envie de devenir la meilleure amie de tous les animaux de la forêt.
Malheureusement, l'ours ne l'entendait pas de cette oreille. Voyant l'approche de la jeune fille comme une potentielle menace, il se mit aussitôt sur ses deux pattes arrières, en position bipède afin de l'intimider, et grogna de façon menaçante ! Il n'avait pas l'air sympathique du tout, ce gros nounours ! Et Alicia, qui visiblement n'avait pas beaucoup de notion du danger, se trouvait à nouveau en mauvaise posture !
Grisou
avatar
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 07/11/2016
Nombre de messages : 24
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Charge - Sieste - Estomac d'acier
Techniques 3/combat : Boule de poils énergétique - Miaulement strident
Techniques 1/combat : Léchouille

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Mar 17 Jan 2017 - 11:36
Un croassement fit vibrer mes tympans. Je découvrais en tournant la tête que le corbeau de tout à l'heure était de retour, s'étant posé sur l'épaule d'Alicia je ne tentais pas de l'attaquer de nouveau bien que bien tenté par l'idée de jouer avec ses plumes. Mais mon idéal chevaleresque était bien plus fort que mes instincts animal et je me retins de lui voler dans les plumes, de toutes façons Alicia semblait bien le connaître puisqu'elle s'adressait à lui comme à un ami. Bon, pas de piaf' pour ce soir tant pis. Elle l'avait accueillie et semblait heureuse de le retrouver, proclamant que nous pouvions désormais rentrer. Enfin !
Toutefois mon engouement fut de courte durée, en effet Alicia ne retrouvait pas son chemin. Il fallait dire que la nuit était bien tombé maintenant, et on n'y voyait pas bien clair... Du moins pour une humaine. Mes yeux à moi percevait distinctement les reliefs et les arbres à des mètres à la ronde, peut-être pouvais-je l'aider à retrouver son chemin à condition qu'elle me donne quelques précisions. Mais avant même que je puisse lui demander, Alicia se rendit compte qu'elle avait oublié quelque chose : Son panier et ses champignons. Quelle idée de rebrousser chemin pour quelques champignons ( je déteste ça ). M'enfin, je n'avais pas mon mot à dire et décidait de la suivre, de toute façons j'étais bien incapable de lui expliquer ce que j'en pensais. Acquiesçant simplement d'un hochement de tête, je rangeai correctement mon épée à ma ceinture avant d'emboîter le pas.


Nous n'étions pas bien loin, retrouvant rapidement le lieu de notre rencontre. Evidemment, il fallait que quelque chose cloche, une énorme bête se régalait des champignons d'Alicia, dévorant à moitié le panier dans sa faim.


"Ksssh !"


Je sifflais afin d'effrayer la bête sauvage, un seul de ses coups pourraient bien grièvement blesser ma protéger et j-... Alicia ?
Elle n'était plus à mes côtés, et c'est avec effroi que je constatais qu'elle s'était approché de l'ours. Bon sang, mais qu'est-ce qui ne va pas avec elle ? Elle n'a jamais rencontré d'ours de sa vie ? Elle l'appelait "Monsieur Nounours" et lui parlait comme si il s'agissait d'un autre de ses amis. Vraisemblablement elle était attaché aux animaux et je ne pouvais qu'apprécier son comportement enfantin. Seulement, ce n'était pas le moment et la bête ne tarda pas à se rendre compte de notre présence. Il rugissait face à Alicia, se dressant sur ses pattes arrières et brandissant ses griffes, Alicia était en danger. Grognant, j'enfilais mon casque rapidement avant de charger en direction de l'ours juste avant qu'il ne porte son coup. L'angle était bon et je parvins à éviter Alicia dans ma course, m'écrasant lourdement sur l'abdomen de la bête, lui portant un coup de tête. L'ours trébucha, roulant au sol à mes côtés. Le choc avait été brutal et je pris un instant pour me remettre les idées en place, mais j'avais écarté le danger d'Alicia... Pour le moment.


Mon coup n'avait réussi qu'à repousser la bête, elle ne semblait pas souffrir plus que ça et se redressa rapidement, visiblement c'était après moi qu'elle en avait maintenant. Parfait.


"Ksssssh !" Approche gros balourd, on t'as pas appris à demander avant de te servir ? Ces champignons n'étaient pas les tiens !


Je restais donc sur ma position, dégainant ma lame, attendant l'assaut de la bête.


[ HRP : Désolé si mon poste ne te laisse pas trop d'opportunité pour répondre, à moins que tu sois bien inspiré ne te forces pas à écrire une grosse réponse si ça te dérange ! ]
Alicia Runhour
avatar
Terrien
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 29/06/2016
Nombre de messages : 80
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Slow Time / Stop Time / ???
Techniques 3/combat : Backward / Past Jump
Techniques 1/combat : ???

MessageSujet: Re: Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]   Sam 21 Jan 2017 - 18:31
Monsieur Moustache se propulsa à toute vitesse vers l'avant et percuta de plein fouet le gros nounours, lui assénant un puissant coup de casque au niveau de l'abdomen. L'ours tomba et roula sur le sol avant se de remettre à quatre pattes. Il toisa le petit chat du regard durant plusieurs secondes, ce dernier feula tout en brandissant son épée dans sa direction. Les deux animaux se fixèrent durant de longs instants en grognant, crachant, chacun essayant d'intimider l'autre. Et, finalement, après avoir poussé un puissant grognement de rage, l'ours fit demi-tour puis s'éloigna en trottant. Le coup que le chat lui avait porté, ainsi que la droiture et la détermination de ce dernier, avaient suffit à intimider l'animal sauvage qui préférait fuir ce combat plutôt que de se faire blesser.

La menace partie, Alicia se rapprocha du chat. Elle avait été un peu surprise de le voir ainsi se jeter sur la grosse bête brune. Ce petit chat ne manquait pas de courage, et il était très puissant aussi. Elle s'accroupit à côté de lui et posa ses mains sur ses genoux. Elle sourit.

"Et bien, tu es drôlement fort pour un petit chat ! Il n'y a pas grand chose qui doit te faire peur, n'est-ce pas ?"

Elle réfléchit quelques instants tout en posant un index sur sa lèvre inférieure et en levant les yeux au ciel. C'était tout de même bizarre, un chat bipède qui portait une armure, une épée et un bouclier, et qui était si puissant. Ce n'était définitivement pas un chat ordinaire. Peut-être qu'il s'agissait d'un Moojuu comme Doki ? Lui aussi avait montré d'incroyables capacités.
Elle reposa sa main sur son genou et regarda Monsieur Moustache dans les yeux. Avec sa douceur habituelle, elle demanda :


"Dis-moi Monsieur Moustache, tu ne serais pas un Moojuu par hasard ?"

Consciente qu'il aurait du mal à lui répondre car il ne savait faire que miauler, elle ajouta aussitôt :

"Je sais ! Tu n'as qu'à miauler qu'une seule fois pour dire oui, et deux fois pour dire non !"

Encore fallait-il qu'il puisse comprendre le langage humain... Mais Alicia était persuadée qu'il en était capable. Après tout, elle parvenait bien à parler à son corbeau...
 
Winter is coming. [PV Alicia Runhour / Amadeus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Winter Is coming
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)
» + Winter is coming. #Lyra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-