Partagez | 
 

 Le lieu de perdition des crédits [Pur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zacharie
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 16/12/2016
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Ah ah ah ah.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Silence / Décadence / ah ah !
Techniques 3/combat : ² / Chut
Techniques 1/combat : Division par Zéro

MessageSujet: Re: Le lieu de perdition des crédits [Pur]   Ven 13 Jan 2017 - 18:35
Ah ah ah ah.

Pourquoi le "Ah" de plus que d'habitude ? Oh mais c'est très simple : Mon joueur a oublié. L'oubli est la pire chose qui soit, pour un personnage. Vous pouvez perdre un pouvoir, une partie de votre personnalité, ou votre mémoire peut être altérée par des incohérences. D'un seul coup, votre façon de penser change. Un être maléfique sauve désormais la veuve et l'orphelin. Enfin, comment parler de mal ? Mon joueur comme vous n'avez certainement pas lu du Dostoïevski. C'est dommage. C'est vraiment bien pourtant comme livre. Ça vous ouvre l'esprit. Comment parler de bien et de mal ? Simple : il faut se placer derrière un point de vue moral. Votre pensée vous donnera le sentiment, lorsque vous faites quelque chose qui vous semble moralement correct, de faire le bien. Mais une personne sur laquelle les conséquences de votre action seront négatives vous placera dans le camp des méchants. Tout dépend donc du point de vue. Ainsi que de votre envie personnelle.
"J'ai joué ce personnage durant tout le jeu, il ne peut pas faire ça."
Est-ce un déni de la vérité ou bien est-ce la vérité elle-même ? Quand on laisse des trous dans une oeuvre de fiction, alors des consommateurs de cette oeuvre vont tenter de combler ce trou, en fonction de leur point de vue. Un tel être, face à une action négative, dira simplement : "Cela est mauvais". Un autre dira "Non, en cherchant bien, on peut voir qu'il y a une signification". Quel camp a raison ? Seul l'auteur original de l'oeuvre peut le dire. Mais en a-t-il envie ?
De mon coté, le nombre de fois où mes chers fans m'ont placé dans le rang du grand méchant ou du véritable héros de l'histoire doit dépasser les milliers. En ai-je eu envie ? Mon joueur n'a pas assez d'éléments pour répondre. Mon rôle est inconnu, sauf pour le créateur lui-même. Et ce que je ferais sur ce forum n'est connu que par mon marionnettiste actuel.
Ah ah ah ah.

C'est bon, la parenthèse de réflexions est terminée, vous pouvez vous réveiller.
"Mais que s'est-il passé, Zacharie, pendant que nous dormions durant ton monologue incroyablement long et qui tuait le rythme ?"
Rien de spécial, je vais vous dire. Jack o'Lantern a tenté de faire du marchandage. Quel dommage, mes prix sont fixés dans le code du forum. S'il voulait tricher, il n'aurait qu'à contacter un administrateur qui lui enverra le sujet "lisez-moi". Dedans est également le moyen de gagner à la loterie, mais ça, seul Charlo a le droit de le connaitre. Puis Pit et Jack se sont cassé la figure. Ils ont fait plein d'acrobaties. Que les combats sont ennuyeux.


"Joyeux anniversaire, Pit."

Je n'avais pas envie de faire grand-chose d'autre. Autant ne pas faire attendre leur face-à-face remplis de combat. Je me contenterais de fixer le vide, ce post-ci. Mon joueur a autre chose à faire.

Ah ah ah ah.
Jack O'Lantern
avatar
Demon
Masculin Age : 51
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 58
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollowman / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

MessageSujet: Re: Le lieu de perdition des crédits [Pur]   Dim 15 Jan 2017 - 14:12


Le lieu de perdition des crédits


Bon sang, mais à quoi il servait ce vendeur ? Il se vantait en me disant qu'il pouvait m'offrir tout ce dont j'avais envie et besoin, et au moment où je lui demandai ce dont j'avais le plus besoin - un moyen de gagner ce combat que j'aurais préféré éviter - il restait silencieux ! Voilà qui n'était pas très poli !

Vous l'aurez compris, cher lecteur, plus rien n'allait pour ce pauvre et malheureux Jack. Je ne faisais qu'attendre patiemment la réponse du vendeur, espérant qu'il puisse me vendre un rayon de la mort atomisant, ou bien la baguette de Lord Voldemort pourquoi pas, mais il mit trop de temps à réagir ! Cela permit à l'autre connard de gamin, qui n'avait rien d'autre à foutre que de jouer aux anges gladiateurs visiblement, de bondir dans une position qui lui permettait de m'avoir dans sa ligne de mire ! Il me visa avec son arc et décocha une flèche de lumière. Le problème, voyez-vous, c'était que moi, j'étais beaucoup trop focalisé sur ce vendeur de pacotille, pendu à ses lèvres dans l'attente de sa réponse qui me permettrait de gagner à coup sûr cette bataille, pour faire attention au gamin en manque de jouets (et de copains). Au moment où je me tournai vers mon agresseur à qui je n'avais pourtant rien demandé, alerté par le bruit de déplacement d'air qu'il avait occasionné par son bond, je vis la flèche foncer à toute allure vers moi, et fus bien incapable de réagir à temps !

La flèche se planta pile poil entre mes deux yeux et traversa ma chair orangée, tout en emportant mon petit corps de citrouille dans sa trajectoire. Elle termina sa course en se plantant dans un tronc d'arbre, contre lequel elle me fixa, me traversant de part en part.


"Hey mais tu m'as tué, là !" m'exclamai-je d'une voix incrédule.

Heureusement qu'en tant que citrouille, je suis dépourvu d'organes vitaux, tout du moins à ma connaissance. Car sinon, je serais mort et je ne serais donc plus là pour vous raconter cette fascinante histoire !
Aussitôt, j'agrippai le bout de la flèche de ma main droite et tentai de tirer dessus afin de la retirer à la fois du tronc, et de mon crâne, en vain. Elle était bien plantée, et en plus c'était une flèche magique faite de lumière, alors je ne parvins pas à la faire bouger d'un pouce. Pendant ce temps, le gamin en toge blanche s'éleva dans les airs puis fonça en piquet sur moi pour me flanquer un puissant coup de poing ! Saperlipopette, il me fallait réagir rapidement si je ne voulais pas finir en compote ! J'étais bloqué contre ce tronc d'arbre, incapable de bouger, et ce Pitre fonçait sur moi à toute allure ! Mais attendez, où avais-je la tête ?! Mais bien sûr, je n'avais qu'à utiliser ma technique Night Shade ! Cette technique me permettait d'obtenir une forme spectrale intangible, en gros ça me permettait de passer au travers de tout et de n'importe quoi ! Et quand je dis tout, c'est tout ! Les objets, les techniques, les énergies comme le feu ou l'électricité, en bref je devenais tout simplement intouchable ! Mais il y avait deux inconvénients : cela ne durait qu'une poignée de secondes, et c'était une technique particulièrement épuisante que je ne pouvais utiliser que trois fois avant de devoir me reposer. Toutefois, je ne l'avais pas encore utilisée depuis que ce gamin avait décidé de me rendre la monnaie de ma pièce (alors que c'était plutôt à ce vendeur qu'il aurait dû le faire, c'était lui le commerçant après tout) !

Aussitôt, et sans un geste ni un mot, j'activai mon Night Shade. Je pus très facilement passer au travers de la flèche de lumière et ainsi me libérer de ma position délicate, tout en passant au travers du poing armé de mon assaillant sans qu'il ne m'infligeât le moindre dégât. Et c'était réciproque, ma technique n'ayant aucune propriété offensive. La suivante, en revanche, allait être une autre paire de manches !
Le poing de Pit s'abattit contre le tronc d'arbre sur lequel j'avais été fixé un peu plus tôt, arrachant ce dernier à ses racines. Je ne perdis pas une seconde pour claper des mains à deux reprises. Aussitôt, de puissantes flammes apparurent juste sous les pieds du garçon et s'élevèrent rapidement jusqu'à atteindre une hauteur de 3 mètres. Je venais d'utiliser ma technique Free-Fire, pour la première fois ! En effet, les deux premières tentatives d'utilisation n'avaient été qu'une feinte. C'était une technique très dangereuse, le feu étant une arme redoutable et particulièrement dévastatrice. Ce que j'aimais particulièrement, avec le feu, c'était l'atroce souffrance que les brûlures infligeaient à ses victimes, et les traces permanentes qu'elles laissaient.


"T'as vraiment cru à cette histoire de Mana, abruti ?! Ha ha ha !!!"

Et ouais, c'était du bluff depuis le début ! J'avais pas du tout envie d'affronter ce gosse en lui montrant ce dont j'étais capable dés le début. Alors j'avais fait semblant de ne plus avoir de pouvoir, d'être faible, afin qu'il baissât sa garde. Il m'avait ensuite fallu attendre le moment qui me semblait le plus opportun pour déchaîner ma puissance incandescente !

Je faisais le fier, mais je n'en menais pas large au fond. Du jus de citrouille s'écoulait depuis le trou qui me traversait la tête. Et même pour un légume, c'était super douloureux ! Je sentais que mes forces allaient bientôt diminuer à cause de cette blessure, et si le combat traînait, je risquais de sombrer dans l'inconscience. Utilisant la technique illimitée HollowMan, je me rendis totalement invisible, tout en m'approchant du vendeur silencieusement. Mais ce que je n'avais pas remarqué, c'était que le jus de citrouille qui coulait depuis ma plaie s'égouttait sur l'herbe à mes pieds. Les gouttes oranges, en chutant vers le sol, n'étaient plus affectées par mon sort d'invisibilité, ce qui pouvait donner un indice sur ma localisation.

Quoiqu'il en fût, je ne lâchais pas ce malotru des yeux ! Agitant mes mains invisibles devant moi, je guidai les flammes de sorte à ce qu'elles suivent les déplacements du garçon, où qu'il aille, brûlant tout sur leurs passages. L'incendie n'allait pas mettre beaucoup de temps avant de se propager dans cette forêt pour tout dévaster.



Zacharie
avatar
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 16/12/2016
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Ah ah ah ah.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Silence / Décadence / ah ah !
Techniques 3/combat : ² / Chut
Techniques 1/combat : Division par Zéro

MessageSujet: Re: Le lieu de perdition des crédits [Pur]   Jeu 2 Fév 2017 - 16:58
Ah ah ah ah.

Le combat faisait rage. Mais je n'y prêtais pas attention. Moi je lisais des livres. Je dit bien "des" livres, car je n'ai pas le droit de tourner les pages, sinon, ça fait trop de bruit. Mais pourquoi est-ce que je suis encore les règles de mon jeu alors que je suis désormais sur un forum ? Et bien, c'est parce que je suis codé à le faire. Et puis ces livres possédaient la réponse au prochain puzzle que j'aurais à faire en sortant de ce RP. En effet, il faudra que j'allume des blocs lumineux dans un certain ordre, et ce dernier était écrit sur un arbre paumé dans la forêt. Mais lequel ? Voilà ce que je cherche. D'après les indices que j'ai trouvé dans mes bouquins, il serait entre 40 et 60 mètres de l'arbre sur lequel Jack avait atterri, une fois qu'il s'est pris la flèche de Pit. "Mais, Zacharie, d'où vient cette information sortie de nulle part ?", me direz vous. À cela, je réponds que vous avez déjà lu les RPs des autres, et que vous n'avez pas besoin que je fasse le perroquet. Un autre livre me dit qu'il était, si l'arbre était le centre d'une pendule, à une heure. Le troisième me dit qu'il fallait que je me place de sorte à ce que Jack regarde douze heures. Après peu de réflexions, et sachant que le combat entre Pit et Jack se battent derrière moi, je regardai à ma droite, afin de voir la réponse à mon puzzle. Je la notai dans un bloc-note, et voilà, j'étais prêt à gérer la prochaine énigme de mon aventure.

Mais, maintenant que mon paragraphe inutile au déroulement de l'histoire était terminé, je me retournai pour assister au combat. Jack s'était supposément rendu invisible, mais ce qu'il disait n'avoir pas vu, c'est qu'il l'était quand même. Détailler que notre équivalent du sang coule d'une plaie alors que nous ne somme pas visible revient juste à dire que les autres peuvent encore nous voir. C'est simplement annuler sa capacité pour éviter de paraître trop puissant par rapport aux autres. Le joueur s'était donc donné un désavantage pour le fair-play. Mais pense-t-on au personnage lui-même ? Sait-il que son nombre d'actions par tour est limité ? Non, il ne le sait pas, et il faudrait mieux qu'il ne le sache jamais. Le libre-arbitre n'existe pas ici. Mais ce n'est pas le moment de parler de choses dépressives, car Jack vient, toujours invisible avec un détail qui le rend visible, de produire du feu, en bon démon. C'est rare que les méchants décident d'utiliser un autre élément, généralement c'est ou feu ou glace. Peut-être qu'un jour, nous verrons un démon du vent, qui détruit tout sur son passage en usant de tornades ? Oui, certainement, quand le feu n'attirera plus les gens qui ne voient la destruction que dans les flammes. Certes, brûler n'est pas la meilleure mort pour qui possède un système nerveux capable de produire de la douleur, mais je doute qu'être enterré vivant ou atteindre la vitesse terminale à cause d'un ouragan soit quelque chose de très sympathique à vivre.

Le feu se propageait, destiné à suivre Pit. Mais l'ange ne bougeait pas. Il ne bougeait pas depuis quinze jours. Le temps pour le personnage s'était arrêté. Il ne pouvait plus être touché, ni faire quoi que ce soit. Il ne se souviendra certainement pas de ce RP, ou alors son joueur se trouvera une excuse. On pourrait presque le plaindre. Mais c'est un personnage fictif, pourquoi serait-on triste pour lui ? Il n'existe pas vraiment, ne souffre pas vraiment, et si jamais il meurt, il revit quinze jours après. Aucune conséquence, la belle vie. Mais le joueur pouvait peut-être subir des réprimandes de la part des autres pour son inactivité. Mais bon, lui, il a des soucis, alors on peut le pardonner. Je me rapprochai du Pit en suspension, qui avait pris feu, mais qui n'en souffrait pas.


"Ah ah ah ah. Ne gâche pas tes forces, le joueur n'a pas répondu depuis quinze jours, donc le personnage bloque. Tu as déjà vu ça, il me semble, avec Candice. Elle t'a lâché en gâchant ton Halloween, je crois.
Normalement, tu devrais arrêter de perdre des forces dût à ta blessure, à moins que figure dans ton plan l'idée de m'attaquer. Il n'en reste pas moins que tu ne seras pas soigné automatiquement. En attendant, lui, il est bloqué ici, jusqu'à ce que son marionnettiste revienne. Enfin, tu ne dois pas comprendre, et celui qui me comprend le sait déjà."

Le feu continuait de se propager, il allait atteindre les arbres aux alentours. Je transformai mon petit magasin en sac à dos, que je me mis à porter. Les PNJs qui s'étaient enfuis face à la voix de Palutena étaient en fait caché derrière les arbres, et maintenant, ils s'enfuyaient à nouveau. Je regardais les étoiles un petit moment. Le ciel, éclairé par le feu, était magnifique. Ah ah ah ah. Parfois j'en oublierais que nous sommes des personnages provenant d'un texte. Mais le feu ne se propagera pas en dehors de ce RP libre. Certes, cette partie de la forêt ne se réparera pas de sitôt, mais on s'en fichait. Il n'y avait même pas de news pour le dire.


"J'imagine que tu comptes t'en aller. Mais avant cela, désires-tu acheter quelque chose ? Le feu ne brûle pas ma marchandise."

En effet, le feu que Jack ne contrôlait pas faisait un cercle autour de nous, ne nous approchant pas. Pourquoi ? Pour de simples raisons scénaristiques. Et parce que sinon, avoir un gérer un incendie serait un problème quelque peu important.

Puis Jack disparut, dans le post d'après. Mon joueur n'ayant pas envie de faire trois lignes de textes, il édita ce post, me faisant partir. Très bien.

Ah ah ah ah.


Dernière édition par Zacharie le Mer 15 Fév 2017 - 12:40, édité 1 fois
Jack O'Lantern
avatar
Demon
Masculin Age : 51
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 58
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollowman / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

MessageSujet: Re: Le lieu de perdition des crédits [Pur]   Dim 12 Fév 2017 - 14:19


Le lieu de perdition des crédits


Je fixai inlassablement les flammes qui filaient droit sur le gamin, dansant autour de lui. Il me tardait de voir le résultat de ma désastreuse technique, mais rien ne se produisit. Le marchand m'expliqua que ça s'était bloqué. Désactivant ma technique HollowMan, je réapparu à côté du vendeur. Je me tournai vers lui et le regardai d'un air impassible tout en restant silencieux durant plusieurs secondes, mon sourire machiavélique restant comme toujours figé sur ma face orangée. Puis, enfin, je pris la parole :

"Ah. C'est con ça ! Crotte alors. Bon, ben on va dire match nul alors, hé hé hé. Allez, à plus !"

Aussitôt je claquai des doigts et disparu de nouveau en un instant, avant de quitter ces lieux.




[Voilà, tu es débloqué Zacharie.]
 
Le lieu de perdition des crédits [Pur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Inédits de Patlabor sur Mangas
» Le Carnaval National, aura lieu cette année aux Cayes
» Un lieu vous manque ?
» Le seul lieu réconfortant [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-