Partagez
 

 Au fond de la démence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 824
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockLun 16 Jan 2017 - 22:28
Encore une fois, l'histoire se répétait et mes battements de cœur s’accéléraient. J''avais effectué un long voyage avant d'arriver dans cet endroit étrange mais ça valait bien le détour. Qui aurait crû qu'un bâtiment flottant dans le ciel pouvait exister ? Même sur la planète Vegeta, je n'avais jamais eut la chance de voir ça, je n'avais jamais eut la chance de détruire un lieu comme celui-là. Pas d’inquiétude, il me suffisait juste de rattraper mon retard. Je vais reprendre mon calme et éradiquer tout ce qui peut vivre à l'intérieur de cet endroit. Plus rien ! Il ne restera plus rien après mon passage sur cette planète, je pouvais vous le garantir. Que ce soit un taudis abandonné ou un temple sacré, cela ne faisait aucune différence à mes yeux. Dès lors que j'aurais tout effacé, je me sentirais bien mieux, beaucoup mieux et si par malheur tout cela ne suffirait pas à me rendre heureuse, alors je n'aurais qu'à passer au prochain monde et recommencer encore, encore et encore jusqu'à ce que ma soif de sang soit apaisée ! Oui, je ne faisais pas tout ça simplement parce que je pouvais le faire mais parce que je devais le faire car il le fallait pour assouvir mon désir de puissance !

« Tout va disparaître ! »
lançais-je vicieusement en apercevant la silhouette d'une personne.

Un homme en turban se tenait debout et complètement immobile au milieu de la cours de ce temple flottant. Mais que pouvait-il bien faire à rester comme ça sans bouger d'un iota ? Je ressentais pourtant bien son KI ; il s'agissait bien d'un homme et non pas d'un épouvantail ou quoi que ce soit qui s'y apparentait. Ce bonhomme semblait un peu grassouillet voir même très gros ( fuck le respect ) et ses lèvres un peu grosses et rougeâtres se distinguaient bien de sa peau plus noire que nature. C'est sans perdre de temps à vous expliquer pourquoi ou comment que je lui ai foncé dessus directement. Celui-ci avait à peine eut le temps de me voir arriver depuis les airs que lui avait déjà assener un coup de pied suffisamment puissant pour le propulser dans le mur du bâtiment. Alors qu'une partie du mur s’effondrait, un sourire des plus malsains se dessinait lentement sur mon visage déformé par la folie.

« Mister Popo ! Tout va bien ? » s'inquiétait alors un petit être que je n'avais pas encore remarqué.

Il aurait mieux fait de se cacher celui-là, ce petit bonhomme vert n'avait rien d'un terrien mais je me fichait bien de qui il était et d’où il venait. Tout ce que j'avais besoin de savoir à son sujet, c'est qu'il allait être tranché, décapité, souillé, haché sous les incalculables coups de mon nouveau joujou. Oui, je vous parle bien de cette épée que j'ai trouvé au flanc d'une montagne il y a peu. Je m’apprêtais à me servir de cette arme pour anéantir complètement ce petit enfant répugnant et le gros monsieur bizarre qui l'accompagnait. J'allais les tuer puis tout détruire au plus vite ! C'est donc sans tarder que j'ai saisit l'épée avant de m'élancer vers mes proies impuissantes mais alors que je m’apprêtais à porter le coup fatal à l'un d'eux, je fus stoppée dans mon élan par la sensation d'une autre source d'énergie. C'était proche et ça fonçait à toute vitesse en ma direction. J'ai naturellement eut le réflexe de bondir en arrière pour découvrir quelle était la troisième proie à laquelle j'allais avoir affaire.
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 307
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockMar 17 Jan 2017 - 13:24
Bien que le matou n'ait pas donné la réponse tout de suite, il finit enfin par pointer le ciel, ce qui fit donner des soupçons à Broly et Sano. Normal, quelque chose au-dessus du ciel c'est juste... Possible ? Enfin bon, il ne faut pas chercher. Broly s'envole rapidement avec Sano sans vraiment faire attention à ce qu'il fait. Mais sans surprise, celui-ci avait déjà rattraper Broly qui s'était arrêté près des nuages, de gros orages frappent... Super, mais il s'en fout enfaite ! Le Saiyan explose son KI, et creuse le ciel, écartant les nuages et passant pendant que le ciel se déchaine de nouveau sans les deux guerriers. L'aura verte du légendaire était de sortie également, et il ressentait quelque chose de particulier... Quelqu'un était en haut avec une grande puissance. Tiens donc, un challenge... Broly allait enfin s'amuser un peu... Mais Sano venait de lui parler, et Broly écoute donc ce que son camarade lui avait dit.

"Oui, j'ai déjà été sur Végéta. Je viens de là-bas avant mon arrivée sur Terre. Et je ne sais pas si j'ai de la famille, j'avais tué mon père, et je ne sais pas qui est ma mère. Sano, je suis désolé mais ce n'est pas le moment de parler. Quelque chose est en haut, et l'aura qu'il émane ne présage rien de bon. Reste en arrière."

Alors que le voyage du légendaire touche à sa fin, Broly continue de monter en haut de la grande tour. Un immense palais rouge et blanc, au-dessus du ciel... C'est sûrement le palais de Dieu. Mais Dieu n'avait sûrement pas une énergie si négative, non. Quelque chose y était, et était en train de faire un bordel pas possible. Le Saiyan sourit, il avait envie de voir ce qu'il en retourne ! Il accélère sa vitesse pour finalement enfin arriver en haut de la tour, et là, quelqu'un est présent... Enfin, un gros lard noir encastrer dans un bâtiment déglingué, et un nain de jardin qui a la main verte dans tous les sens du terme ! C'est ridicule... Broly se pose doucement avec les bras légèrement écartés l'un de l'autre, et les jambes l'une derrière l'autre. Il laisse sortir son aura verte, et observe la femme tueuse. Des cheveux bruns, avec une tenue plutôt humaine... Néanmoins, Broly ressentait une énergie en elle qui n'avait rien d'humain.

"Toi, je ne sais pas qui tu es, mais tu m'agaces déjà... Kakarotto... KAKAROTTO !"

L'énergie de Celerya rendait Broly instable, et il commence à reprendre une partie enfouie en lui, une partie sauvage qu'il avait réussi à maintenir jusque-là avec l'aide de Sano... Le Saiyan laisse exploser son énergie qui grimpe en flèche, et il serre les dents avec les yeux qui tremblent de rage. Il n'agissait plus normalement... Sano était peut-être déjà près de Broly, mais celui-ci place sa main gauche en arrière pour faire signe à son camarade de rester en arrière. Il ne savait pas trop pourquoi, mais le légendaire n'avait vraiment pas l'air de réussir à se calmer. Cette fille... Elle l'excite au plus au point... Cela en devient presque palpable, c'est déplaisant... Oui, très déplaisant ! Que ferait Broly ? Pour l'instant, il se retient. Oui, BROLY SE RETIENT ! Il essaie de se contrôler, et il se met à rire en voyant Celerya, avec des yeux malsains et assassin... Un regard lugubre de rage.

"Ahahah ! Ton énergie est délicieuse..."


Dernière édition par Broly le Sam 21 Jan 2017 - 21:37, édité 1 fois
Sano
Sano
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 191
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante, Déplacement Instantané, Vague d'énergie
Techniques 3/combat : Barage Die Die Die, Final Crash
Techniques 1/combat :

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockMar 17 Jan 2017 - 19:09
Alors que Sano commença a parler à Broly, il le ressentit aussi. Un ki puissant en direction des cieux, la ou ils allaient. Le regard aussi doux que l'acier de Sano revint, montrant la détermination du jeune demi-sayen. Sano sentait que son coéquipier était plus qu'excité à l'idée de rencontrer un adversaire. Mais, se précipiter ne servait à rien et Sano le savait bien. Le sayen accéléra, arrivant rapidement au niveau du palais. Sano remarqua que le palais ressemblait étrangement à une toupie, enfin plutôt une moitié de toupie. Car la partie haute du palais était un rond complètement plat. Les deux guerriers se posèrent dessus. Il y avait une fille, un homme noir avec une tenue rappelant les marchants Maghrébin médiéval, et un homme vert avec une grande tunique... Un namek ! Sano écarquilla les yeux, il y avait donc des namek sur Terre ? Mais que faisait-il ici ? Lorsque le fils de Maduka était sur leur planète, il avait cru comprendre que les namek n'était pas très enclin à tous voyagé. Soit celui-la était un des rares guerriers namek partit s’entraîner sur Terre, soit c'était un cas particulier ! Le demi-sayen arrêta rapidement de penser au namek lorsque Broly commença à augmenter son ki. Mais que faisait-il ? Il émit un rire incontrôlé, ça faisait assez peur. Il fit signe à Sano de rester en arrière, comme si il voulait s'occuper seul de la fille ou des trois. L'aura de la fille était puissante, et Sano savait que les guerriers expérimenté pouvait cacher une grande partie de leurs puissance en la masquant. Il serra les poings, cette fois-ci il savait qu'il ne pourrait pas gagner.
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 824
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockMer 18 Jan 2017 - 21:14

Deux nouveaux arrivants mais... qui étaient ses gens ? Qui étaient ses types pour m'interrompre en plein dans mon amusement ?! Personne, au grand PERSONNE n'a jamais eut pour autorisation de m'arracher des mains le plaisir malin que je prenais à massacrer mes victimes. Ils n'en avaient tout simplement PAS le droit ! Il me suffisait d'observer ses gens pour déclencher en moi une émotion aussi horrible que malsaine, la sensation du mouvement instable et répété qui s’accélérait dans ma poitrine déclenchait en moi quelque chose de tout nouveau. Une flamme s'était allumée depuis l'intérieur, faisant bouillir mon sang à la chaleur la plus intenable. Je suis tellement désolée pour eux mais leur malheur ne pourra réaliser que mon bonheur. Je ne pouvais ni résister à l'envie de tous les massacrer ni me décidé de par quelle proie j'allais commencer. Tous les choix qui m'ont été mis à disposition me semblaient bons mais je ne pouvais pourtant rien faire à cause de mon indécision.



« Pas si vite ! »
m'écriais-je en apercevant un nain qui essayait de s'enfuir en direction du bâtiment.


Ce petit homme vert venait de tenter la pire chose à laquelle il aurait pu penser. Personne ne pouvais s'enfuir à partir de l'instant ou mon regard dessus et ce gosse ne faisait pas exception à la règle. J'ai alors tiré une salve de Kikohas en sa direction mais ce petit démon les a tous évités de justesse. Je dois bien avouer que je l'ai loupé de peu et qu'à la place de ça, je n'aurais rien fait d'autres que de faire des dégâts. Les quelques murs du bâtiment étaient dorénavant fissurés et l'étrange porte de celui-ci, complètement détruite. En y repensant, je me demandais encore quel idiot pouvait bien être capable de construire une porte alors qu'il n'y avait absolument rien derrière mais cela n'avait aucune importance. Mes proies étaient là, auprès de moi et aucune d'entre-elles n'allait m'échapper seulement... je me demandais encore par qui j'allais commencer.


« Hmmm... »


Laurel et Hardy venaient tout juste de se pointer et leur impolitesse à mon égard n'a fait que m'agacer. Alors par le quel allais-je commencer ? Le petit, ou le gros ? En posant ma main sur mon menton, j'observais alors mes malheureuses proies qui étaient maintenant au nombre de quatre sans pour autant pouvoir me décider. J'avais bien envie de commencer par le colosse afin de mettre un terme à ses bavardages inutiles mais après mûre réflexion, je désirais garder « le meilleur » pour la fin. C'est alors après un bref instant d'hésitation que mon regard tranchant s'est de nouveau posé sur l'homme vêtu et puis un sourire glacial s'est lentement dessiné sur mon visage. C'est par lui que je voulais commencer. Je m’apprêtais tout simplement à lui montrer quel était le sort que je réservais aux fauteurs de troubles de son espèce avant de passer au suivant.


« Toi, tu vas mourir en premier. » lançais-je en m'avançant d'un pas sur en sa direction.



Je comptais bien m'amuser avec eux. Cette douce torture allait durer pendant très longtemps, après-tout, j'adore faire durer ce genre de moments. Sans attendre une seconde de plus j'ai tout de suite saisie mon épée avant de m'élancer vers la cible désignée et... j'ai feinté ! Au lieu de l'attaquer directement de front, je me suis tout simplement téléportée derrière lui au denier instant pour expérimenter sur lui les effets de ma nouvelle technique : la Bacterial Contamination. Cette technique, aussi majestueuse et abominable soit-elle, était le parfait moyen de partager le bonheur que conférait ma maladie à autrui. C'est en agrippant par les épaules que j'ai pu lui infligé une sévère morsure au niveau du cou. Vous ne rêvez pas, j'ai vraiment mordu ce demi-sayen pour lui injecter le Sérum Noir. Outre l'atroce douleur que la propagation de la maladie pouvait infliger à ma victime, il n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle ne devienne un véritable monstre tel que moi... dans le cas ou elle pouvait survivre à ça.



« Je me délecterais des sons de vos hurlements » lui murmurais-je en me retirant doucement.


Suite à cette morsure, je m'étais élevée dans les airs afin de profiter des avantages que me procuraient mon petit gabarit. Il faut dire que me battre au sol face à deux adversaires ne jouaient pas en ma faveur tandis que dans les airs, je pouvais profiter de meilleurs possibilités. La seule question que je me posais encore était celle-ci : En combien de temps ma victime allait-elle tourner à la folie ? Une heure, Un jour ? Deux peut-être ? Je n'en avais strictement aucune idée mais le simple fait de savoir que ma folie pouvaient se propager me réjouissait. Peut-être que j'allais l'épargner rien que pour observer finalement. Ahah, je rigole. Qui pouvait donc être stupide au point de gâcher une telle occasion ? Le plaisir de la souffrance n'attends pas, il en va de même pour moi.
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 307
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockJeu 19 Jan 2017 - 14:29
Broly était vraiment bouillant, il avait envie de voir ce que cette jeune demoiselle avait dans le ventre, une envie de meurtre avait pris le dessus sur son âme calmer. Encore une fois, le légendaire guerrier va faire un massacre. Il n'y a pas Kakarotto, mais disons que la force de la fille le... Dérange. Une sensation désagréable provoquée par son aura. Ce n'est pas bon, il risquerait de ne plus se retenir du tout cette fois. L'envie de sang monte en lui, et il regarde encore un peu avant de se demander ce qu'il va faire. Un sourire se place sur son visage sadique, il voulait se baigner dans son sang... Le guerrier s'envole doucement, laissant planer son corps massivement musclé, mais en forme de base, il n'est pas plus musclé que cela... Dire que s'il avait sa forme légendaire, il aurait tellement de muscle que rien que la tête de Sano ferait la taille de sa main. Mais il n'a toujours pas sa forme actuellement, et pour le moment, il doit se débrouiller sans.

"Sano, reste en arrière, donne moi juste ta force."

Il ne s'attendait pas à c'que Sano se soit pétrifié, comme s'il n'avait pas la volonté de se battre. Mais bon, Broly avait encore des choses à faire, et s'il pouvait obtenir la force de Sano, il arriverait à s'occuper aisément de cette femme. Comme la fois où cette misérable équipe composée de membres au bord de la mort avaient donné leur force à Kakarotto pour vaincre le légendaire... Si Sano est en pleine forme, il aurait plus d'énergie possiblement. Donc, c'est à voir maintenant. Dans l'heure actuelle, il va augmenter son niveau d'énergie, commençant à dégager son aura verte qui entoure son corps. Une vague d'énergie explose autour du Saiyan, laissant voir une musculature légèrement plus imposante. Il venait de parler en même temps que cette libération. "Kakarotto !" Oui, il venait d'utiliser sa "technique" x3, Kakarotto. Elle lui permet d'augmenter sa puissance, et est également combinable avec deux autres fois. Mais pour le moment, il économise ses forces, il en aura besoin.

"Toi, ton visage et tes cheveux ressemblent à d'autres femmes de la planète Vegeta, tu dois être une Saiyan. Bien..."

Oui, les Saiyans se ressemblent beaucoup, ce qui explique également la rencontre que Broly avait eue avec Thalès, où il avait pris celui-ci pour Kakarotto. Mais c'est une autre histoire, du moins il ne s'en souvient pas très bien vu que c'était un autre joueur à l'époque ! Broly se met en pose de combat, il serre les dents, et regarde le nain vert s'enfuir. Il se prend d'ailleurs plusieurs kikohas que celui-ci évite de justesse, mais Broly s'énerve en regardant cette scène, plaçant sa main gauche en arrière, et chargeant une sphère d'énergie verte. "Si tu ne sais pas massacrer correctement, ne fais rien !" Il venait de balancer un Eraser canon sur le nain de jardin, celui-ci avait tenter de l'éviter, mais au vu de la différence de force, et qu'en plus il s'agit d'une véritable technique et non d'un simple kikoha, le nain se fait emporter par l'explosion, l'envoyant dans un coma des familles, couvert de sang violet sur la totalité de son corps. Nul ne sait s'il est encore en vie d'ailleurs. Mais le bâtiment n'avait pas survécu, lui.

"Bien, voilà qui est mieux."

Mais maintenant, la femme se met à bouger, attaquant de front en désignant Sano comme étant la première personne à mourir. Broly, lorsqu'il vit la guerrière venir, avait placer sa main gauche de sorte à attraper sa tête pour l'arrêter. Mais celle-ci avait feinté, et c'était téléporter derrière Sano qu'elle venait de mordre. Hein, mordre . Elle ne semblait pas normale, est-elle simplement folle ? Broly n'avait pas envie de le savoir, il regarde Sano qui avait une jolie morsure au niveau du cou. Elle c'était d'ailleurs envoler dans les airs, et Broly venait de sentir comme une sorte de malaise maintenant en Sano... Comme si une aura néfaste le prenait petit à petit. "Désoler Sano. Mais mon instinct me dit qu'il vaut mieux faire cela." Sans savoir ce que cette aura néfaste allait faire à Sano, il c'était basé sur les dires de la fille, parlant de douleur. Peut-être un poison ? Mais le Demi-Saiyan ne mérite pas cela, du moins, Broly le penser. Il avait de l'estime pour Sano, au plus qu'il peut en donner.

"Mon Omega va tout arranger... Dort."

Il place sa main gauche devant la tête de Sano, et une sphère verte se forme. Broly venait de faire exploser une gigantesque salve d'énergie à bout portant sur Sano dans le but de le rendre inconscient. Si cela l'avait tué, il le sentirait. Mais le guerrier ne tenait pas à le tuer, Juste l'empêcher de souffrir. Enfin, à bout portant, tout pouvait arriver, et là, avec l'envie de sang du légendaire, il n'allait pas réfléchir à la sécurité d'autrui. Cette Saiyan l'intriguer, il avait envie d'en découvrir plus... Broly s'envole dans les airs, prenant un sourire malsain en regardant la fille. Il commence à charger son énergie dans ses deux mains, préparant un double Eraser Canons... La puissance de l'attaque augmente rapidement comparé à l'Eraser utilisé contre le nain vert. Il regarde ensuite Celerya, et commence à rigoler. Il apprécie la folie de cette fille, et voulait vraiment s'en délecter maintenant ! Découvrons à quel point Celerya peut être folle ! Mais avec cette envie de sang, Broly n'allait pas résister longtemps à attaquer tout ce qui bouge. Lui qui avait ratissé la Galaxie du Nord à l'époque juste par plaisir... Son génocide risqué bien de recommencer très vite si personne n'arrête ce "Duo Sanglant".

"Approches. Viens te confronter au Saiyan Millénaire."


Dernière édition par Broly le Sam 21 Jan 2017 - 21:36, édité 1 fois
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 323
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Instinct avancé
Techniques 3/combat : Épée de l'Espoir | Final Flash
Techniques 1/combat : [???]

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockJeu 19 Jan 2017 - 20:26
[HRP : "slt j'm'inkrust laul". Plus sérieusement, je saute sur cette occasion en or !]

Non, vous ne rêvez pas. Oui, Trunks était censé commencer par recruter Alicia Runhour dans la Time Patrol, il y a de cela un sacré bout de temps. Mais aujourd'hui, le guerrier venu du futur se trouvait au Palais du Tout-Puissant. Alors qu'il venait d'arriver en ces lieux se trouvaient Broly (bien que ce Trunks-là ne le connaisse absolument pas), un demi-Saiyajin de peau foncée, et Celerya, la future première recrue de la Time Patrol pour une raison que nous expliquerons dans un instant. Broly... Un dangereux Saiyajin que le guerrier du futur allait croiser sur son chemin vers Celerya. Mais Trunks était probablement plus puissant grâce à sa maîtrise du Super Saiyajin ainsi que de l'éveil par Ukurui, les deux acquis sur Namek.

Trunks avait changé son style vestimentaire : il portait toujours une veste en jean mais sous celle-ci se trouvait désormais un léger pull kaki au logo capsule corporation. La couleur de son pantalon ainsi que ses bottes (qui remontent maintenant plus haut) différaient quelque peu de l'ancienne tenue. Enfin, le détail le plus visible était l'ajout d'un foulard rouge autour de son cou. Pour une raison scénaristique, ses cheveux étaient devenus bleus et sa coupe était très légèrement différente (ses mèches semblaient moins "organisées").

Maintenant, une petite surprise : Si Trunks n'est que très légèrement plus puissant que la dernière fois, il a beaucoup changé mentalement. Pour commencer, il a dû rebrousser chemin en allant voir Alicia car ce n'était pas le moment de s'immiscer dans sa vie, les conséquences risquaient d'être négatives, il était encore trop tôt. De même pour les autres. En effet, la Kaioshin du Temps l'a instruit au sujet de Broly et de toutes les autres célébrités du style, de sorte à ce que ce Trunks ait les MÊMES connaissances que "l'officiel", bien que ce terme soit faux car il EST officiel dans la réalité du forum. Il savait même d'où sortait Black (sans pour autant connaître sa vraie identité ni le background qui y est lié). Durant ces mêmes mois, il avait surtout amélioré son style de combat, et la maîtrise de ses techniques. Sa puissance brute était la même, à un chouïa près peut-être, mais il était beaucoup plus aguerri. Ses techniques étaient différentes, et il n'avait plus à essayer de s'énerver pendant trois plombes pour se transformer en Super Saiyajin. Néanmoins, il avait bien du chemin pour que sa puissance brute lui permette d'accéder aux stades intermédiaires du Super Saiyajin. En d'autres termes : des connaissances et du talent.

Revenons-en au présent. La Kaioshin du Temps avait envoyé Trunks illico sur Terre dès qu'elle a vu cette magnifique occasion de sauver Celerya de sa folie. Cette dernière avait commencé son carnage avant d'être interrompue par Broly et un demi-Saiyajin qui l'accompagnait. Il ne s'agissait pas du même Broly. Tandis que Broly avait endommagé le palais et laissé le "nain" dans le coma, Celerya avait essayé de contaminer l'allié de Broly avec une morsure létale. Par la suite, ce dernier attaqua son allié dans l'espoir de le rendre inconscient. Trunks avait pu voir cela (sans faire attention aux détails, d'où la narration très brève) tout en apparaissant dans une grande colonne de lumière blanche à la manière des policiers du temps. Le ciel, qui était précédemment décrit comme orageux, fut éclairci par cette colonne.

Cela avait probablement attiré l'attention des combattants aux alentours.

[HRP : Petit OST vite fait, j'ai trouvé qu'au niveau des paroles ça allait bien avec la situation]



L'épéiste du futur restait droit. Il regardait chaque personne (à qui il s'adressait) droit dans les yeux au fur et à mesure de sa tirade, avec un regard sérieux. Seuls ses yeux se déplaçaient en fonction de son interlocuteur, et ses sourcils demeuraient froncés [HRP : cf avatar pour la pose] :


"Salutations. Je vous demande d'arrêter de vous battre. Du moins, si vous souhaitez un combat, prenez au moins la peine d'entièrement m'écouter avant."

Il marqua une courte pause pour s'assurer d'être écouté.

"Celerya... Tu es folle, et tu en es consciente. Tu agis dans un état génocidaire comme si rien ne pourrait te "guérir". Mais c'est faux. Il y a toujours un espoir ! La Time Patrol a besoin de toi ! Nous rendons justice et corrigeons les anomalies à travers l'Histoire. Nous sommes du côté de la lumière. Et quoi qu'on dise, ton chemin peut encore dévier vers la lumière. Il n'est pas trop tard. Regarde ce jeune homme dont je n'ose à peine imaginer l'avenir, est-ce vraiment ce genre de chose que tu veux ? Tu penses qu'une fois que tout le monde sera mort de ta main, tu n'auras qu'à les tuer de nouveau pour te sentir mieux ? Est-ce vraiment ça que tu veux ? Te complaire dans ce cercle vicieux qui ne te fait en réalité que souffrir et te sentir seule ? Crois-tu mieux valoir que des tyrans tels que l'ex-Roi Vegeta en faisant de telles choses ? La Kaioshin du Temps peut t'aider, la Time Patrol peut t'aider, et JE peux t'aider. Si tu me fais confiance, tu dompteras cette folie et l'anéantiras. Tu en es capable. S'il te faut un combat ou quoi que ce soit d'autre pour que tu puisses envisager de me faire confiance et d'en écouter davantage, j'y suis prêt.

Quant à toi, Broly, ne te méprends pas. Je ne suis pas celui que tu crois. Je suis un autre. Je suis exactement pareil, mais je n'ai pas du tout la même histoire. S'il te plaît, reprends-toi ne serait-ce que l'espace de deux minutes et annule cette technique. Celerya doit rester en bon état. Je ne suis pas ton ennemi et je ne cherche pas à le devenir.

Cependant, si l'un de vous -ou vous deux- veniez à vous battre et/ou m'attaquer, je ne me retiendrai pas. Une dernière chose : ne me sous-estimez pas."


En effet, en terme de puissance brute, seule Celerya ici surpassait Trunks (bien qu'elle le surpassait de très loin). Trunks se mit en position défensive de sorte à pouvoir anticiper toute tentative de contamination par la génocidaire. Il ne pensait plus à Kaito qui lui manquait, ou à son futur d'origine, ou quoi que ce soit du genre. Son unique priorité, son unique pensée actuelle, était de sauver Celerya tant qu'il en était encore temps. Il avait le mauvais pressentiment qu'il ne s'en tirerait pas si facilement, et qu'un intense combat se préparait.

Alors que Broly et son compagnon s'opposaient à Celerya, Trunks venait de s'immiscer dans cette confrontation et ses paroles allaient ajouter de l'ampleur à ce combat aux yeux des différents protagonistes ci-présents. Comment la situation allait-elle évoluer ?
Sano
Sano
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 191
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante, Déplacement Instantané, Vague d'énergie
Techniques 3/combat : Barage Die Die Die, Final Crash
Techniques 1/combat :

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockSam 21 Jan 2017 - 16:32
Il n'avait rien vu venir. Sano s'était fait avoir. La sayenne était apparu derrière lui et l'avait mordu à une vitesse qu'il n'aurait même pas pu soupçonné pour un être d'apparence si fragile. Comme quoi la puissance ne se déterminait pas à la taille des muscles. Directement il s'était mis à genoux, posant ses deux mains sur l'endroit ou il avait été touché. CA faisait mal, il avait l'impression que chaque cellule de son corps se désintégrait une par une. Ajouter à cela un sentiment de honte de s'être fait avoir aussi facilement et vous obtenez un mélange assez particulier. Le demi-sayen ne hurlait même pas, il serrait juste les dents, hurler aurait été trop douloureux. Il lui semblait entendre quelques bribes de mots des autres personnes présentes sur le palais. Mais cela lui importait peu, il était plus occupé à essayer de rester entier plutôt que d'écouter ce que disaient les autres. La douleur lui semblait interminable, comme si elle ne voulait pas s'en aller et restait indéfiniment accroché à lui. Un moment il lui sembla que la douleur s'atténua un peu, au début il mis ça sur le compte de la folie provoqué après tant de souffrance mais au fil des instants qui suivirent, le demi-sayen compris qu'il ne rêvait pas. La douleur était en train de s'estompé, le rendant plus fort.

POV Sano.

J'ouvre les yeux après tout ce temps à souffrir. Ce n'est plus pareil. Je vois rouge, littéralement. L'environnement autour de moi avait pris de légères, très légères teinte rouge. Je savais que tout cela était la faute de ce foutu venin coulant dans mes veines. Je releva la tête, voyant Broly tirer un Omega Canon dans ma direction. Merde, je venais de me faire trahir. Sérieusement ? Et dire que je commençais à lui faire confiance. À lui, ce foutu sayen, ce menteur ce... Mon énergie explosa, et l'instant d'après je n'étais plus dans la trajectoire de l'attaque. J'étais à côté du nouveau venu, j'avais sentis son énergie au moment ou il était arrivé. Le coude sur son épaule gauche, je prenais une pose assez décontracté, un sourire malsain au lèvres. Qu'est-ce qui m'arrivait ? En fait, j'en ai rien à foutre. Je dis au mec aux cheveux bleus ces simples mots.

"Tu trouves pas qu'il fait beau aujourd'hui ?"

Pour tout vous dire je n'avais rien à foutre de son avis. Car la seule chose qui m'intéressait était de savoir de quel goût était son sang. Me téléportant devant lui, j'envoya mon poing frapper son nez rapidement. Wouah, je n'aurais jamais cru pouvoir être aussi rapide un jour. Un rire dérangé, malsain sortit sans que je ne puisse rien faire de ma gorge, ça faisait du bien ! C'était magique. Encore, encore, encore, ENCORE DU SANG ! Je me tournai vers Broly qui faisait face à Celerya. Quelques secondes une énorme vague déferlante arrivait tout droit dans son dos.

"Ahaha.... AHAHAHAHAHAHAHA !!"

Je fis exploser mon aura qui avait pris une étrange teinte rouge sang. Je ne savais toujours pas ce qui m'arrivait, mais putain qu'est-ce que c'était bon !
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 824
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockSam 21 Jan 2017 - 21:05
Comme ce fut drôle, je n'étais visiblement pas la seule à avoir quelque peu perdue la tête ici. Tout ses inconscients faisaient déjà preuve de folie en se mesurant à moi mais le plus titillant d'entre eux restait bien le gros musclé qui n'arrêtait pas de crier « KAKAROTTO !». Non mais sérieusement, pouvait-il arrêter de geindre deux minutes ? Et puis c'était qui ce Kakarotto, sa maman peut-être ? Bref, ce type m'agaçait au plus haut point mais alors que je m’apprêtais à lancer l'assaut envers cet adversaire qu'un nouvel invité surprise a fait son apparition, je ne pensais pas avoir autant la côte auprès de mes proies. Un homme d’à peu près mon âge aux cheveux bleus et au style assez décontracté était venu jusqu'à moi. Il connaissait mon nom, mon passé et en savait certainement trop sur moi. Son discours moralisateur ne pouvait avoir d'autres effets que celui de m'énerver, j'avais tout intérêt à me débarrasser de lui en premier si je voulais pouvoir obtenir ne serait-ce qu'une once de sérénité dans mes massacres.



« Qui es-tu et pour qui te prends tu ?! » lançais-je d'un ton glacial.


Je déteste et je détesterais toujours que l'on me dise ce que j'ai à faire, en plongeant dans la démence, j'ai été libérée des chaînes de la réalité, tous les imbéciles de son espèce n'étaient et ne seront jamais en mesure de comprendre le plaisir  que nous ressentons en partageant meurtres et souffrances à travers les mondes. Personne, absolument personne parmis tout ces gens qui se prétendaient saints d'esprits n'étaient en mesure de comprendre le vide que je comblais en semant la mort là ou j'allais. Peu importe combien de fois je devrais m'y prendre, tout allait disparaître sur cette ridicule planète et je me fichais pas mal de qui pouvait bien être ce type car il avait beau dire qu'il souhaitait m'aider grâce à ses Kaiomachin ou sa Time pétrole je-sais-plus-quoi mais ma réponse allait rester la même !


« MEURS ! »
m'écriais-je en laissant la rage m'envahir.


Une nouvelle fois, j'ai repris cette forme de guerrière aux cheveux dorés. Il était bien rare que j'en fasse usage mais la colère était tellement envahissante qu'il fallait absolument que je la libère. Mourrez, mourrez tous autant que vous êtes parce que c'est bien la seule chose que vous méritez ! Tant qu'il restait un soupçon de vie en ma carcasse, j'allais continuer de tous vous pulvériser jusqu'au dernier et ce désir semblait être partagé. En jetant rapidement un œil à l'autre jeune homme que j'ai mordu quelques instants plus tôt, on pouvait déjà remarquer un réel changement dans sa personnalité comme dans sa puissance. Ce fut rapide mais regardez-le ! Il s'était enfin éveillé, sa conscience a atteint le summum de la compréhension de notre existence ; nous existons pour détruire et des créatures supérieures telles que nous n'hésiteraient certainement pas à s’entre-tuer si l'une venait à gêner l'autre dans ses ambitions. Je voulais le voir se déchaîner maintenant, je souhaitait voir quel état de conscience il avait acquis mais avant cela...


« J'aimerais savoir combien de temps tu vas tenir face à mon nouveau joujou. » lançais-je en affichant un sourire narquois.


Cette épée rouillée, elle allait être imbibée du sang de ce voyageur du temps. Vous ne vous trompez pas, j'ai bien changé l'ordre dans lequel j'allais écraser mes victimes. Je n'avais ni besoin d'être sauvée et encore moins d'être aidée ! Puisse ma colère vous submerger, agenouillez-vous devant la mort en personne car c'est sans la moindre délicatesse que je vais tous vous faucher et n'allez pas penser que le massacre s'en arrêtera à là. Ce carnage ne fait que commencer et il continuera encore, encore, encore et encore jusqu'à ce que même vos âmes soient effacées. Après cela, je me sentirais beaucoup mieux, j'en suis persuadée.

C'est ainsi que Celerya essaya sa toute nouvelle technique contre Trunks, la "Scie'rculaire". Une technique consistant à imprégner une épée de KI pour déclencher une vague d'énergie capable de trancher tout ce qu'elle touche. Comment les personnes ici présentent allaient-elles réagir vis-à-vis du changement temporel provoqué par l'apparition de Trunks ?
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 307
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockSam 21 Jan 2017 - 21:35
Bien que Broly aille également commencer son massacre, il était assez surpris lorsqu'il ressentait un KI qui ne lui était pas étranger. En effet, il s'apprêtait à attaquer Celerya avec un Double Eraser Canon, et comme il ne s'y attendait absolument pas, Trunks, un ancien ennemi qu'il avait affronté sur la planète du nouvel empire Saiyan de son père était présent... Mais ce n'est pas tout, celui-ci semblait venir pour "aider" Celerya. Il voulait l'aider ? Une telle timbrée ? Il est malade lui aussi ! Broly n'en avait que faire de ses jérémiades, mais ce qui l'avait choqué le plus était le fait qu'il s'affirme comme n'étant pas le même qu'il avait affronté... Mais il lui ressemblait, à la différence que son ancien adversaire n'avait pas les cheveux bleus. Aurait-il fait une teinture ? De toute manière, son coiffeur est mort ! Bon, sa boutique de vêtements aussi... Ce n'est rien de bien important de toute manière. Broly ne voulait pas écouter ce que cet ahuri aux cheveux bleus raconter. Ce n'était pas ses affaires, Celerya était son adversaire.

"Je me fiche que tu veuilles l'aider, c'est une folle, et je dois venger Sano."

En réalité, Broly ne savait pas que son camarade n'avait pas été réellement toucher par l'attaque, il l'avait évité. Bon, maintenant il allait sûrement penser que le légendaire l'avait trahi. Bordel, cette blague ! Comme si une timbrée suffisait pas, il faut en rajouter un autre ! Broly va devoir le calmer, sinon il risquerait fort de faire quelque chose qu'il regretterait. Le Saiyan avait besoin de Sano, et donc, il devait trouver un moyen de l'empêcher de se tuer face à ce Trunks. Il était bien trop fort pour lui ! Broly n'avait pas le choix, il commence à augmenter sa puissance à son paroxysme, accumulant les trois boosts de sa technique "Kakarotto." Il était sur les nerfs ! Une explosion d'énergie se fait ressentir, Broly laissant son aura verte l'entourer. Il était fin prêt au combat avec sa seconde x3 encore dans les mains. Alors qu'il venait de terminer, le KI d'une vague déferlante fonçant vers lui venait de l'appeler. Le légendaire se tourne directement, et Broly place sa main gauche avec un des Double Eraser Canon devant lui. L'attaque de Sano se fait simplement contrer, et maintenant... Il est temps pour Broly de passer à l'action.

"Bien, je vois qu'ils sont fous. Écoute le mec aux cheveux bleus, non pas que cela me plaise, mais je te propose une alliance temporaire."

Le plan de Broly était simple, il devait faire partenariat avec Trunks pour avoir une chance de s'en sortir contre ses deux adversaires. Du deux contre deux, c'était aussi simple que cela. Mais lorsqu'il vit Sano près de Trunks, le légendaire avait disparu dans un mouvement de vitesse... Il était près de Sano, derrière lui et très proche. Il passe ses bras derrière ceux du Demi-Saiyan, et le relève pour l'empêcher de bouger. Pendant ce temps, Celerya c'était transformer en Super Saiyan... Bon sang, elle est bien plus forte que Broly ! D'ailleurs, pendant que le Saiyan empêché les mouvements de Sano, cette dernière s'était mise à attaquer Trunks dans le but de le tuer. Mais Broly venait enfin d'envoyer ses deux Eraser Canons sur Celerya en même temps ! Cela sera suffisant comme "temps" gagner à Trunks pour utiliser toute sa puissance. Il avait besoin de temps peut-être, ou peut-être pas... De toute manière, le "peut-être" allié temporaire de Broly voyait très bien que le légendaire l'aiderait dans cette bataille.

"Transformes-toi en Super Saiyan ! Je n'arrive plus à le faire pour l'instant, donc n'hésite pas à utiliser toute ta puissance. Fais honneur à ton sang de Saiyan, petit ! Quant à toi Sano, je ne t'ai pas trahi si c'est ce que tu te demandes. J'ai juste essayé d'empêcher quelque chose que mon instinct m'avait prédit. Et j'avais bien raison, regardes-toi ! Tu pus la soif de sang ! Je ne ressens qu'un profond malaise avec toi ! Reprends-toi non d'un chien, si je voulais vraiment te tuer, je l'aurai déjà fait !"

Broly se recule directement, relâchant Sano de son emprise. Et pour essayer de l'empêcher de faire d'autres bêtises, Broly venait de lui faire un laria de son bras gauche contre son coup, dans le but de le garder écraser dans le sol. Sano devait rester immobile, il ne devait pas gêner le combat de Trunks et Celerya ! C'était la première fois également, que Broly se sentait impuissant... Il serre les dents, cette sensation d'impuissance... Il est dégouté de lui-même ! Il espère vraiment que Sano reprenne ses esprits. Ce mec ne devait pas devenir l'ennemi, mais l'allié ! Peut-être que les choses vont changer, mais pour l'instant, Broly ne pouvait rien faire de plus que d'empêcher Sano de faire une bêtise. Le Saiyan resté tout de même sur ses gardes si jamais Celerya venait à l'attaquer. Il ne se laisserait pas vaincre si facilement ! Mais là, il perdrait à coup sûr. Le Super Saiyan... C'est impossible pour lui de l'atteindre actuellement. Il s'en retrouve vraiment impuissant, et en prime, il a un mec fou avec lui !
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 323
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Instinct avancé
Techniques 3/combat : Épée de l'Espoir | Final Flash
Techniques 1/combat : [???]

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockLun 23 Jan 2017 - 17:57


Wow, cela faisait beaucoup d'actions depuis l'arrivée de Trunks. Résumons cela clairement et simplement. Du moins, si c'est possible. Premièrement, alors que Broly voulait abréger les souffrances de son allié -qui semblait s'appeler Sano, au vu de la réponse de Broly à Trunks-, ce dernier esquiva au dernier instant. Quelque chose en lui semblait avoir changé et était le signe du succès de la réussite de la technique de Celerya. Comme quoi il faudra faire très attention avec elle. Par la suite, Broly, toujours avec son Double Eraser Canon, augmenta sa puissance au maximum et para une déferlante de Sano avec sa x3. De son côté, quelques secondes auparavant, Sano s'était jeté sur Trunks pour flanquer son poing sur son nez. Mais le guerrier du futur, qui s'était entièrement concentré sur la défense et l'anticipation du prochain coup, le vit aisément venir, et le para d'autant plus facilement avec sa paume. Broly surgit ensuite derrière Sano pour l'immobiliser avec ses bras.

Trunks pouvait donc ENFIN réagir à tout cela d'un coup. Il ne prit que deux secondes pour se décider. Premièrement, Broly lui ayant proposé une alliance temporaire, Trunks allait accepter. Deuxièmement, voyant l'inefficacité de son discours, il comptait évidemment prendre part au combat sans pour autant délaisser les paroles. Jusque-là, il n'avait rien répondu et, au moment d'ouvrir la bouche, Celerya se transforma en Super Saiyajin, ce qui allait la rendre beaucoup plus dangereuse.

Broly, ordonnait à Trunks de se transformer aussi puis fit une leçon de morale -qui s'avérerait probablement vaine- à Sano, tandis que Celerya leur envoyait une vague d'énergie très tranchante grâce à son épée rouillée. Vu l'écart de puissance entre eux et Celerya, cette technique pouvait s'avérer létale, mais mieux valait ne pas utiliser trop de Ki pour la contrer, d'autant plus qu'aussi bien, les vagues déferlantes allaient être tranchées.

Trunks libéra donc toute son aura et... chargea sur Broly et Sano pour les envoyer valser quelques mètres plus loin pour les mettre à l'abri. Dans la seconde qui suivit, Trunks s'envola loin du palais pour distancer la déferlante. Mais celle-ci s'avéra trop rapide, c'est pourquoi il essaya de la ralentir avec une simple vague déferlante qui s'avéra inefficace, tout juste ce qu'il faut pour suffisamment ralentir afin de ne pas avoir le pied tranché, à quelques secondes près. Cependant, une telle esquive relevait de la chance extrême. En d'autres termes, cela ne se reproduirait probablement pas. De plus, si derrière chaque mal se cache un bien, l'inverse est vrai aussi. Il risquait fort de ne pas si bien essuyer les prochaines attaques.

Libérant son énergie, il se précipita pour retourner au palais mais restait dans les airs en répondant rapidement :


"Celerya, pour te répondre, je suis Trunks, je viens du futur et je me prends simplement pour ce que je suis : un guerrier en mission pour la Kaioshin du Temps. Maintenant, j'aimerais avoir l'honneur d'obtenir des réponses à MES questions précédemment posées. Et aussi celle-ci : tu te sens sûrement incomprise, n'est-ce pas ? N'aimerais-tu pas que nous puissions te comprendre ? Il y a des démarches bien plus intelligentes et plus constructives pour des personnes telles que toi. Mais puisque tu semble y tenir, affrontons-nous.

Au fait, Broly, tu l'auras compris, j'accepte ta proposition. Je te laisse t'occuper de Sano. Mais je t'en prie, ne les tue pas, surtout Celerya, elle est très importante et peut encore être sauvée ! Et désolé de t'avoir poussé tout à l'heure, je n'avais pas le temps de réfléchir pour que vous échappiez à sa technique. Enfin, t'inquiètes pour le Super Saiyajin, c'était prévu !


Trunks afficha un petit sourire, malgré le fait qu'il n'ait que (très ?) peu de chances contre Celerya.



Le policier du Temps chargea son énergie, non pas pour se transformer mais pour s'assurer de ne pas être trop lent à utiliser ses techniques, puis se transforma en à peine une seconde en Super Saiyajin. Son aura vira au doré, tout comme ses cheveux qui se hérissèrent tandis que ses yeux virèrent au turquoise. Sa puissance, entièrement libérée, augmenta brusquement. Il s'adressa à Celerya.



"Donc si j'ai bien compris, on part sur de l'épée et des vagues déferlantes, hein ? Je suppose que c'est à mon tour !"

Trunks utilisa une de ses illimitées, récurrentes dans ses combats : Shining Sword Attack. Cela consistait à charger l'ennemi avec un coup de pied avant d'enchaîner sur de multiples coups d'épée puis de conclure sur une vague déferlante. Néanmoins, il fallait faire très attention à une éventuelle morsure de la génocidaire.

"Prends-tu vraiment autant de plaisir à de tels actes ?"

Par la suite, il prit un peu de distance, non seulement pour éviter une contre-attaque mais aussi pour passer en trombe derrière elle. Il chargeait, en même temps, de l'énergie violette dans sa paume droite, qui s'était "emboîtée" dans sa paume gauche. Oui, il s'agissait de CETTE technique. Classique mais efficace.

"Derrière-toi ! GALICK GUN !!! HAAAAAAAAA !!!"

Il déchaîna le rayon sur sa cible. L'avait-il atteinte ? Si Shining Sword Attack avait échoué, qu'en était-il du Galick Gun "surprise" ? Aussi bien, elle avait pu esquiver les deux. Qu'en était-il du côté de Broly et Sano ? Mais, plus que le succès de sa petite initiative, Trunks souhaitait surtout des réponses de Celerya -bien qu'il sera sûrement difficile d'en avoir vu son entêtement-. Une autre chose avait changé en Trunks : on remarquera qu'il avait étrangement bien conservé son sang-froid jusque-là. Ce calme extraordinaire semblait prêt à durer et serait nécessaire pour la réussite de la mission.
Sano
Sano
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 191
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante, Déplacement Instantané, Vague d'énergie
Techniques 3/combat : Barage Die Die Die, Final Crash
Techniques 1/combat :

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockLun 23 Jan 2017 - 20:31





Merde... Mon coup avait été arrêté par le garçon aux cheveux bleus.  Il était fort... Un peu plus fort que je l'avais prévu. Même beaucoup plus fort. Je recula rapidement mon poing avec lequel j'avais frappé parant l'autre quand quelque chose m’immobilisa. Je reconnus assez vite la voix derrière moi, c'était Broly. Alors cet enfoiré pensait pouvoir me buter puis venir me faire un câlin ? Il se croyait où la ?! Je fis exploser mon aura essayant de le faire plier pendant qu'il faisait son discours. Il pensait vraiment pouvoir me convaincre ?! Je ne pouvais pas me dégager mais je pouvais essayer de ruser. Je me détourna vers lui, une expression innocente, prenant un air terrifié. Je baissa soudainement mon énergie, il fallait y aller à fond dans ma futur prestation. Je dis a Broly avec une voix tremblante ces quelques mots :

"S'il te plaît Broly... Aide moi... Je peux le combattre, mais j'ai besoin... De toi..."

Pf'ahahaha... J'étais plutôt un bon acteur. Si ça ne tenait qu'à moi je m'offrirais l'hospice. Non je déconne, je me buterais sûrement. Pendant que j'étais en train d'essayer de me libérer en faisant la comédie, "cheveux bleu" vint nous faire valser moi et Broly pour esquiver une des attaques de la sayenne. Non pour qui il se prenait ? Un héros ? Néanmoins cela me permit de me téléporter derrière Broly, profitant de sa probable confusion suite au coup surprise. Finalement je n'avais plus envie de faire la comédie. Je lui envoya un coup de poing rapide et puissant en plein milieu du dos. Enchaînant les coups, je continua avec un coup de genoux, puis avec mon coude et enfin une vague déferlante. Pour l'envoyer s'encastrer sur le sol du palais. Je ne savais pas vraiment si cela avait marché. Dans tout les cas je me tourna vers celle qui m'avait transformé et fait découvert la joie d'être un vrai... Sanguinaire. Je voulais du sang, du sang et ENCORE DU SANG ! Je me dirigea à toute vitesse dans sa direction, atterrissant sur le sol en glissant sur quelques mètres. Stylé. Je devrais le faire plus souvent.. Je m'approcha d'elle à petits pas disant ces quelques mots pendant que Trunks faisait son monologue.

"Je te propose de faire comme ces deux guignols, de faire alliance. J'imagine que si tu m'a mordu c'était pour devenir ton allié ! D'ailleurs je t'en remercie, je ne m'étais jamais sentit aussi... Vivant. Oh, au fait n'écoute pas cheveux bleu, c'est juste un baratineur, je te comprends moi et je sais que cette soif de sang est nécessaire et vital !"

Sur ces mots il s'envola dans les airs, cherchant Broly du regard.

"Où es-tu mon petit sayen millénaire ?"
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 824
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockLun 23 Jan 2017 - 22:29
Des idiots, tous des idiots ! Ils ne me comprenaient toujours pas, ils me tenaient tête, ils me résistaient, à moi ! Insultant, dénigrant, absolument intolérable ! Tous, ils devaient tous disparaître sous le poids de mes innombrables attaques. Ils ne pouvaient en être autrement. J étais, je suis et je serais toujours l'incarnation de la mort, résister ne fait rien d'autre que de retarder l'échéance, succombez sous les flots de ma démence ! Personne, je n'avais besoin de personne pour réaliser le désir qui animait mon errance. Tout cela n'était rien d'autre qu'une simple question de temps avant que ce monde coloré ne finisse inanimé, enseveli, oublié pour l'éternité! Si les deux guerriers voulaient me donner de la difficulté, l'un de mes opposants faisaient finalement preuve de bon sens. Une alliance me proposait-il ? Soit, il allait donc mourir en dernier.


« Tuons-les tous jusqu'au dernier. » souriais-je en affichant un regard tranchant à ce nouvel allié.


Un allié de fortune hein ? Pourquoi pas mais il n'allait pas échapper à son funeste destin. Tant qu'il me restait un souffle de vie, tout ceux qui croisaient mon chemin étaient déjà condamnés. Tortures, violences et abominations défilèrent à toutes vitesse dans mon esprit. Avec cette très longue liste d'idées folles, je ne savais pas encore par quoi commencer. Cela me rappelaient de très vieux souvenirs mais reprenons. Le blondin semblaient toujours indemne et venait lui aussi de prendre cette forme de guerrier doré. Intéressant, je n'étais donc pas la seule capable d'utiliser un tel pouvoir. Fascinant, amusant et très intéressant. Je voulais maintenant voir jusqu’où celui-ci pouvait aller, il devait souffrir à petit feu lui aussi avant de sombrer dans un océan de folie. Combien de temps allait-il bien tenir ? Cinq minutes ? Dix peut-être ? J'osais au moins espérer qu'il allait en être de même pour le colosse sans cervelle mais avant...


« Peu m'importe ton nom, folle ou pas, j'ai acquis un état d'éveil qu'aucun être vivant n'a pu sonder !  Si la démence est le juste prix de la puissance, alors cela me va parfaitement ! En vous exterminant tous jusqu'au dernier, mon vide sera enfin comblé ! » lançais-je furieusement envers cet impertinent.


L'enfoiré, lui et ses paroles dénuées de sens ne faisaient que de réveillée l'autre qui ne comprenaient pas non-plus que j'étais la seule à posséder le contrôle total. Je suis Celerya, je suis le sérum noir ! Notre liaison a donné mon apparition et il est hors de question que nous soyons honteusement détachées ! Trunks, c'était bien ça son nom. Il n'allait pas tarder à rejoindre ses ancêtres (dédicace à l'ex-roi Vegeta) de l'autre coté. Personne ne pouvait me résister et même sous cette forme de guerrier doré ! Ne voyez vous-pas ? Le ciel était en train de s'assombrir et la tentions était palpable. Nous avions entamé un conflit qui ne pouvait être arrêté car toutes nos souffrances allaient se répéter de jours en jours ! Un charabia, dites-vous ? Mais regardez vous ! Vous aussi, vous avez été absorbés par ce  cercle vicieux, vous aussi vous êtes condamnés à combattre dans cet univers et ce pour l'éternité car telle est la volonté de ceux qui jusqu'ici, vous ont tous contrôlés.


« Allez approche, Trunks ! Montre moi ta puissance ! » lançais-je d'un ton défiant alors que celui-ci fonçait vers moi.


Celui-ci semblait avoir finit de déblatéré toues ses âneries ennuyantes. J'avais enfin l'occasion de tester la force d'un adversaire à la hauteur de mes attentes. Enfin, c'était du moins ce que j'espérais. Ma psychiose artificiel venait tout juste de réveiller en moi une bête féroce ignorant fatigue et douleur ; son simple coup de pied fut  aisément arrêté bien qu'il me fut moins difficile de parer ses attaques à l'épée mais bon, c'était assez facile à justifier puis-ce que je venais tout juste de commencer à m'amuser avec les objets coupants. Quoi qu'il en soit, son dernier coup d'épée aura eut pour don de faire voltiger mon épée. Quelle force mais surtout quel dommage,  mon nouveau jouet venait tout juste de tomber je ne savais plus ou aller le chercher. Ce manque de concentration de ma part m'aura valu une attaque surprise qui frôla de très près mon visage. A vrai dire, j'avais eut beaucoup de chance car c'est bien l'avertissement de mon adversaire qui m'a alerté et m'a donné juste assez de temps pour me décaler.


« Je dois bien avouer que je suis surprise, je ne m'attendais pas à ce qu'un misérable cloporte soit en mesure de me blesser mais cela ne change rien puisque tu vas mourir en premier ! » riais-je d'une voix forte.


Effectivement, ma joue droite était sacrément brûlé par la dernière attaque de mon adversaire mais cela ne faisait rien car j'allais tout simplement l'exterminer à partir de... disons maintenant ? Oui, je comptais déjà utiliser toute la réserve de KI qui me restait pour qu'il le pulvériser à ma manière. J'ai donc lancé la contre attaque en l'élançant sur mon adversaire puis en me téléportant juste au dessus de lui pour laisser une simple image rémanente avant de me téléporter une seconde fois juste en face de lui afin de lui envoyer un coup de pied assez puissant pour l'éloigner de moi durant que je... que je... je suis incapable de bouger ?!
Spoiler:
 
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 307
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockMar 24 Jan 2017 - 0:43

Cette fois, Broly était vraiment sur les nerfs. Il venait de bloquer Sano au sol, l'empêchant ainsi de bouger pour qu'il ne fasse pas de bêtises. Mais cette chose qui c'est insérer en lui semble totalement le changer... Il avait vraiment besoin d'aide. Du moins, c'est ce qu'aurait dit quelqu'un de sympathique. Or, Broly devait désormais agir. Il avait un allié en plus, Trunks. Un allié temporaire. Bon, Broly cherché un moyen d'aider Sano. Mais il l'avait compris, c'était trop tard... Il avait totalement changé. Enfin, ce sérum ne devait pas s'être propagé aussi vite dans son corps, si . De toute manière, il fallait faire quelque chose pour aider ce jeune Saiyan. Encore une fois, c'est ce qu'aurait dit quelqu'un de sympa. Mais en y pensant, Broly avait commencé à apprécier la compagnie du Demi-Saiyan. Et cela, il n'aimait pas... C'est lorsque Sano se mît à parler comme une victime que Broly avait prit conscience. Oui, même en jouant la comédie, c'était totalement ridicule et honteux !

"Demander de l'aide ?... À moi ?... Bordel, tu fais honte à ton sang de Saiyan !"

Le légendaire commence à serrer encore plus l'étreinte sur Sano. Mais soudain, il fût repoussé par Trunks, soi-disant celui-ci voulait protéger le duo. Comme s'il en avait besoin... Broly n'avait pas besoin d'être protégé ! Bon sang, c'est le Saiyan Millénaire ! Quelle honte... C'est terrible... Broly se relève, et serre les poings ainsi que les dents... La rage du Saiyan le prend petit à petit... Comment pouvait-il être autant humilié ?! Lui qui n'avait jamais eu le visage au sol, lui qui n'était jamais tombé... Il venait pour la première fois à comprendre qu'il était plus faible que les autres ! Non, c'est ridicule... C'est ridicule ! Broly commence à grogner, laissant son aura verte l'entourer... Et Sano vint l'attaquer dans le dos ! Comme un lâche, il n'avait aucune fierté ! Venir attaquer dans le dos de quelqu'un, c'est totalement grotesque... Ceci énervé d'avantage Broly. Il se fait éjecter près du bâtiment par Sano, mais comme sa volonté est présente, le légendaire ne tombe pas. Même le jour de sa mort, il ne s'écroulera pas ! Mais la douleur ressenti, elle l'avait énervé...

"C'est tellement humiliant... Kakarotto... Tu te moquerais de moi si tu me verrais dans cette posture. Enfoiré... Je ne te le pardonnerai jamais... Jamais !"

Il se tient donc droit, et laisse exploser toute sa puissance, faisant envoler les rochers autour de lui. Son aura verte gagne en hauteur, plus que sa taille ! Il se tourne donc vers le trio plus loin, cette fois... Broly se réveille. Fini la faiblesse, il sourit, et se met à rire. Il se retrouve enfin ! Le légendaire guerrier est là ! Et il va bien faire comprendre de quoi il est capable. Disparaissant dans un mouvement du pied gauche au sol, il utilise une assez grande vitesse pour arriver devant Sano avec un sourire sadique. Il se prenait pour un fou ? Il pensait être aussi fou que Broly ? Il voulait tester sa folie ? Le plus grand des Saiyans va lui montrer ce qu'il en coûte de lui chercher des noises ! Cette fois, aucune pitié... L'alliance avec Sano était sûrement officiellement rompue à cause de cette chose qui agit dans son cerveau. Il ne reste plus qu'une chose à faire... Et c'est la même chose qu'à Hiro. Broly attrape la tête de Sano avec sa main gauche. Oui, avec sa main ! La taille du guerrier légendaire lui donne une grande marge. Il l'envoie ensuite directement voler dans le sol, pour le laisser s'écraser comme un déchet. Soudain, Broly tend sa main gauche, et une sphère verte se forme... Mais pas que. Celle-ci devient minuscule, et le Saiyan l'enferme dans sa main. Il regarde Sano.

"Misérable... Cette fois, plus d'échappatoire. Je devrais te remercier, tu m'as permis de me retrouver. Mon Météore Géant va t'envoyer faire dodo pour de bon !"

Et là, directement, dans un mouvement de vitesse, de sorte à ce que Sano n'y échappe pas, Broly c'était avancer vers Sano qu'il avait emporté avec lui dans un mouvement de vitesse. Oui, en un instant, Broly ainsi que Sano se retrouver à gauche de Celerya. Genre, vraiment à gauche ! C'était pile à côté, à bout portant... Les chances que celle-ci échappe à l'explosion de l'ultime du guerrier légendaire son mince, et même avec une puissance supérieure... Résister à une attaque de cette puissance ne sera pas facile et encore moins à bout portant. Il ouvre sa main, profitant du fait que Celerya ne puisse plus bouger. La folie, oui, la folie... C'était un bien grand mot. Les gens l'utilisent pour qualifier les actes. Mais cette fois, cette folie n'aidera pas ! Une immense vague d'énergie se libère de la toute petite sphère relâcher par le Saiyan légendaire. Et ainsi, une immense explosion est provoquée... Sano était en première cible, Celerya en deuxième. Ce sera agréable de voir les résultats de son attaque.
Au fond de la démence Broly-explosion-o
Tentra
Tentra
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 13/08/2011
Nombre de messages : 6462
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 253

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation;Souffle du Dragon;Paume du Dragon
Techniques 3/combat : Griffes du Dragon.; Barrière de Ki.
Techniques 1/combat : Dragon Flash.

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockDim 29 Jan 2017 - 21:59
Tentra apparut dans les airs, au-dessus du palais de Dieu, en plein combat digne d'une guerre. Il analysa rapidement la situation. 4 combattants étaient présent dont 2 Super Saiyens. L'un des guerriers, visiblement enragé, tira un météore qui explosa sur ce qui semblait être ses deux adversaires. Le gigantesque météore provoqua une gigantesque explosion qui  repoussa Tentra au loin, qui ne s'était pas encore transformé. Il eut tout juste le temps de voir que la jeune fille visée par l'attaque portait son épée. Celle-ci venait de se prendre une attaque surpuissante

"Eh toi, le bourrin! La fille que tu viens d'attaquer porte mon épée! J'espère pour toi qu'elle n'est pas désintégrée! Pour la peine, je vais te faire regretter ce que tu viens de faire."

L'ex membre de l'Alliance Maléfique se transforma en Super Saiyen et se téléporta juste devant Broly et lui asséna un crochet du gauche puis un droit avant de frapper d'une Paume du Dragon son cœur exposé. Le Sayen fit un salto en arrière pour esquiver toute contre-attaque. Le cœur du Guerrier légendaire risquait de s'emballer à tout moment à cause de la frappe de Ki qu'il venait de prendre. Ensuite, Tentra concentra son Ki dans sa gorge et cracha son souffle du Dragon. Les flammes jades vinrent balayer la zone où se trouvait Broly. Les brûlures causées par cette technique pouvait handicaper un combattant pendant toute la durée d'un combat.

"Ça n'est pas terminé."


Le Sayen se propulsa en avant et frappa d'un puissant coup de pied. Le coup s'enfonça dans le ventre de Broly, ayant pour but de l'envoyer s'écraser contre l'un des piliers du palais. Il se téléporta ensuite près de Trunks, leurs aura brillaient de mille feux.


"Je ne sais pas qui tu es l'ami mais je vais avoir besoin de toi pour les maitriser. Je ne veux en aucun cas les tuer, si possible. Je veux juste récupérer l'arme qui me revient de droit."

Le combat pour Tentra ne faisait que commencer. Il sentait qu'il n'avait pas besoin de libérer toute sa puissance pour affronter ces adversaires. Étant donné qu'il ne savait pas si la voleuse d'épée était encore en vie, il décida de garder ses prochaines transformations sous la main, au cas où cette Super Sayenne se montrait plus dangereuse qu'elle ne paraissait. Il avait besoin de son épée, c'était son arme de prédilection, son symbole.

*Il semblerait que la situation soit plus catastrophique que je ne le pensais à l'arrivée. C'est chiant...*


[Post court pour m'incruster comme un schlag^^.]
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 323
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Instinct avancé
Techniques 3/combat : Épée de l'Espoir | Final Flash
Techniques 1/combat : [???]

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence ClockDim 5 Fév 2017 - 21:36


"Derrière-toi ! GALICK GUN !!! HAAAAAAAAA !!!"

Merde, Trunks aurait dû se taire : elle s'était décalée au dernier moment ! Mais voyant que sa joue fut néanmoins brûlée, le demi-Saiyajin afficha un sourire en coin, devenant un peu plus confiant. Il n'avait pas pris garde à l'alliance prévisible entre Sano et Celerya. Celle-ci lui fonça alors dessus, ne laissant qu'une brève image rémanente avant d'apparaître au-dessus de lui. Elle voulut lui flanquer un coup de pied mais sembla comme se figer en cours de route, et même si Trunks ne vit pas venir le coup, il reçut donc forcément moins de dégâts et n'avait pas bougé si ce n'est que de quelques centimètres. À en voir le regard de la Saiyajin et son expression mitigée, quelque chose semblait se passer en son for intérieur : peut-être la vraie Celerya se manifestait ? C'est alors que la Kaioshin du Temps contacta Trunks :

"Trunks ! Continue comme ça ! Tes paroles font effet !"

"À vos ordres !

Celerya ! C'est bien toi, hein ? Coincée là-dedans ? Mais je sais que tu as tout à fait la puissance nécessaire pour reprendre le contrôle ! Dompte ce sérum ! Car justement, si tu es si puissante que tu ne le dis sous cette forme, un misérable sérum ne devrait pas être en mesure de régir la vie de quelqu'un tel que toi ! ALLEZ, CELERYA !"


"N'allait-il pas un peu trop loin ?" me direz vous ? Peut-être. Mais si on met trop de pouvoir de l'amitié, c'est chiant à lire et c'est moins efficace. Trêve de bavardages : Sano et Broly, que Trunks avait totalement oublié durant ce bref laps de temps, réapparurent sur la gauche de Celerya - c'est-à-dire sa droite à lui. Broly utilisa ce qui semblait être sa meilleure technique, son ultime. Il s'agissait d'une boule d'énergie verte qui, devenant un gigantesque rayon d'énergie, provoquait ensuite une immense explosion. Mais la vie de Celerya était aussi en danger : il fallait la sauver à tout prix ! De plus, ce serait un bon moyen de gagner sa confiance (bien que cet acte soit aussi sincère en dehors de ça) !

"Attention, Celerya !"

Trunks se positionna devant l'immense vague d'énergie qui déferlait sur eux, et se préparait à temporiser. En effet, il fallait d'abord jauger la puissance de la technique. Il se mit donc juste devant Celerya, toujours immobile, et concentra en un instant son Ki dans ses mains. Son aura s'intensifia. Il leva les bras de manière parallèle au sol, comme s'il était crucifié. Il rassembla alors ses mains droit devant lui afin de lancer une grande vague déferlante jaune.

"FINAL... FLAAAAAAAAAAAAASH !"

Les deux rayons s'entrechoquèrent, mais même si il s'agissait de l'ultime de Broly, Trunks avait l'avantage de la puissance. Mais c'était une ultime, ainsi ce n'était pas suffisant. L'énorme boule d'énergie, par laquelle passaient les deux rayons, et qui résultait du choc de ces derniers, se dirigeait toujours sur eux, mais plus lentement. Mais Celerya ne bougeait toujours pas [HRP : Désolé c'est nécessaire] et cela inquiétait le guerrier du futur. C'est alors que la boule citée plus haut devint si grande qu'elle finit par exploser quand même. Était-ce pire à cause du Final Flash ? Pas le temps d'y réfléchir : Trunks, profitant de la vitesse conférée par son aura et de sa distance du centre de l'explosion, se retourna, prit Celerya dans ses bras et s'envola le plus loin possible du choc. Mais en cours de fuite, Trunks vit ses jambes êtres prises dans l'explosion. Il envoya alors Celerya en l'air (sans mauvais jeu de mots svp) pour s'assurer qu'elle ne prenne rien. Par chance, Trunks ne fut atteint que jusqu'aux hanches et put réceptionner la Super Saiyajin.

"Celerya ! Tout va bien ?"



C'est alors que surgit un mystérieux Saiyajin aux cheveux longs, incroyablement plus puissant que tous les autres combattants ci-présents. Il blâma Broly pour son attaque sur "la fille qui avait son épée en sa possession". Il se transforma en Super Saiyajin et lui asséna deux coups avant d'enchaîner sur une attaque de paume. Il prit une légère distance pour anticiper une contre-attaque puis cracha des flammes de couleur jade. Sacrée raclée si le guerrier légendaire encaissait tout ça ! Il tenta ensuite de l'envoyer sur un pilier du palais. Espérons qu'il ne veuille RIEN DE PLUS que son épée. Coup de chance, ce fut le cas : le nouveau venu apparut à côté de Trunks, chacun ayant toujours son aura active. Il lui dit alors qu'il ne voulait que son épée. Trunks poussa un soupir de soulagement.

"Trunks ! Il dit vrai !"

"Je vois. Ta réticence à tuer me soulage énormément. J'avais peur que tu lui en veuilles plus que ça... Parce que j'ai besoin d'elle.

Désolé, Celerya, mais dis-toi que quelqu'un de ta trempe n'a plus besoin d'une arme volée."


Tenant la Saiyajin d'un bras, il testa alors une distraction avec un semblant de coup de pied, puis lui arracha son arme en vitesse de l'autre main, pour la passer le plus vite possible à Tentra.

"Voilà, tu n'auras pas besoin de la combattre."

Sauf que ce dernier n'avait pas fait attention à un détail : l'état de Celerya ! Il avait seulement fait de quoi anticiper une éventuelle morsure, mais dans sa position actuelle, rien ne le protégeait d'un bon gros coup bien violent ou d'une vague d'énergie surprise !
Contenu sponsorisé

Au fond de la démence Empty
MessageSujet: Re: Au fond de la démence   Au fond de la démence Clock
 
Au fond de la démence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Palais du Tout-Puissant-