Partagez
 

 Une conversation qui se révèle être passionante, ou pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shenjùku
Shenjùku
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 27/10/2017
Nombre de messages : 5

Une conversation qui se révèle être passionante, ou pas... Empty
MessageSujet: Une conversation qui se révèle être passionante, ou pas...   Une conversation qui se révèle être passionante, ou pas... ClockDim 29 Oct 2017 - 10:05
Shenjùku, comme toujours, faisait de sa journée un jour incroyable, il se baladait dans la ville en sifflant le plus haut possible pour que tout le quartier soit au courant qu'il soit là, mais la seule chose qu'il faisait s'était d'énerver tout le voisinage. Pour lui une journée passionnante c'était de glander dans les rues de Satan-City, super avis hein? Bien sûr que non, ce n'est pas ce que les sayans recherchent d'habitude, Shenjùku était un sayan bien spécial. Alors qu'il continuait sa promenade quotidienne il entendit un bruit, un son qu'il semblait connaître mais, quel était ce bruit mystérieux ? Il l'entendit à nouveau, cette fois en beaucoup plus fort. Le son devenait de plus en plus fréquent et de plus en plus fort. Shenjùku se mit en position de combat, il savait que le danger pouvait venir de n'importe quel côté... Sans qu'il le contrôle, sa respiration augmenta et son cœur se mit à battre plus fort. Si un combat l'attendait, comment pouvait-il savoir s'il était à l'hauteur de son futur adversaire ? Mais alors que le bruit résonna de nouveau, Il se rappela de quel bruit il s'agissait, c'était juste son ventre qui gargouillais... Bon, il faut savoir que son ventre et lui on une relation bien spécial, ils sont toujours d'accord. Quand Shenjùku a faim il entend son ventre gargouiller et se dirige donc chez lui pour aller manger un bon repas. Shenjùku regarda l'heure et vit qu'il était 13h30  
Et qu'il était en retard pour le déjeuner, il faillit avoir une crise cardiaque, il savait que sa mère ne supportait pas le fait qu'il arrive en retard au dîner comme au déjeuner. Shenjùku enveloppa ses jambes dans une aura rouge et couru jusqu'à chez lui à toute vitesse. Quand il arriva chez lui il vit sa mère toute rouge, mais elle n'utilisait pas une aura comme lui, elle utilisait une autre aura bien spécial, que l'on surnomme "la colère", sa mère était alors enragé. Et Shenjùku savait qu'il était impuissant face à sa mère.

"TU ÉTAIT OU ? TU EST EN RETARD D'UNE DEMI-HEURE, J’ÉTAIS AFFOLÉE, VA T'ASSOIR A TABLE AVEC TON PÈRE ! TOUTE SUITE !"

Shenjùku s'assit à table, près de son père, celui ci lui chuchota

"Fait attention mon fils, il ne faut pas trop l'énerver, mais tu as failli rater son fameux cassoulet, bien jouer, tu y était presque c'est dommage !"

Le fameux cassoulet de maman, c'est le seul plat qu'elle ne sais pas faire, ses cassoulets sont ignobles, mais elle, elle croit qu'ils sont merveilleux et pour ne pas la vexe,r Shenjùku et son père font sembler d'aimer. Mais vous inquiétez pas ils ont déjà appeler "Norbert commis d'office". Sa mère qui s'était un peu calmer lui demanda

"Qu'as tu fait pour arriver en retard ? Tu te promenait ?"

"Oui maman, je glandais comme toujours"

"Mais demande à ton oncle qu'il peut t'embaucher à plein temps"

"Je sais pas, moi je préférais de l'aventure et de l'action, c'est pour ça que je m'entraine !"

Son père toussa et lui jetas un regard discret, il savais que c'était un mensonge, tout ce que Shenjùku voulait c'était de draguer les filles.

"Alors trouve toi un vrai femme avec qui tu pourra avoir des enfants et tu déménagera de la maison, en t'occupant de tes enfants je suis sûr que tu n'auras plus de temps libre !"

Cette phrase résonna dans ça tête comme un écho destructeur, ne plus avoir de temps libre ? Jamais, mais il savait que cela rendrait heureuse sa mère alors il répondit

"Oui, maman, je vais y réfléchir"

Son père toussa encore une fois et lui jetas un regard discret.

*Mais il est mentaliste ou quoi ?*

Après cette courte conversation il y eu un grand silence, comme une pluie après un feu, comme de beaux nuages après un orages, comme... Attentez je m'éloigne, qu'est-ce que je disais déjà... Ah oui, donc après la conversation Shenjùku demanda

"Comment vous êtes arriver ici, pourquoi on est partit de Végéta ?"

Personne ne lui répondit, enfin si ça mère, mais pas la réponse à laquelle il pensait,

"Tu le saura bien assez tôt".

Quel était la mystérieuse raison de la venu de la famille de Shenjùku à Satan-City ? Pourquoi est-ce que c'est un secret ? Pourquoi sa mère n'arrive pas à faire du cassoulet ? Comme dit une grande personne

"Vous le saurez bien assez tôt".
 
Une conversation qui se révèle être passionante, ou pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-