Partagez
 

 Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Empty
MessageSujet: Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]   Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] ClockMer 22 Nov 2017 - 23:03
Je volais à toute vitesse en direction d'une grande ville voisine. Dans mon temps, celle-ci avait été détruite par un violent affrontement, mais je connaissais bien son nom : la grande Satan-City. Je sentais facilement les ridicules forces de chacun des habitants, assez nombreux pour ne former qu'une grande source d'énergie. C'était indéniablement la ville que je cherchais, là-bas j'étais sûr de pouvoir trouver des réponses... Dans la mesure où je me retenais de défier le premier adversaire intéressant venu.
J'avais survolé plusieurs paysages différents, mais un entre eux retint mon attention. Une grande zone semblait abandonné, couverte des ruines d'une ancienne ville qui, il me semblait, m'était inconnu. Forcément, cet endroit devait certainement ne plus exister dans le futur. Bien que j'avais besoin des réponses à mes questions, je me disais que rien ne pressait et pouvais donc prendre un temps pour réfléchir à ma situation.

J'atterri au beau milieu d'une grande zone dénué du moindre bâtiment, comme-ci ces derniers avaient été rasé à cet endroit précis, formant un cratère d'une taille plus que conséquente. Je levais la tête en prenant en grande respiration, l'air était lourd mais le silence qui régnait en ce lieu m'était tout à fait agréable. Je restais ainsi sans bouger pendant un certains temps, avant de finalement me décider à avancer.
Je marchais donc en regardant tout autour de moi, repérant ce qui semblait être une ancienne rue commerçante au vue de sa taille et des nombreuses vitrines complètements détruites. Etrangement, ce lieu si chaotique me procurait une sensation de réel bien-être. Peut-être était-ce mon sens de guerrier qui produisait cet effet, ou bien simplement le calme ambiant. Quoi qu'il en soit, c'était agréable.

Je revins à ce qui était important : ma présence en cette ligne temporelle, qui m'était donc inconnu, et le sens de ma quête. D'après ce que j'avais pu voir jusqu'ici, je n'avais pas été renvoyé de trop longues années en arrière, j'aurais dis qu'un siècle maximum me séparait de mon futur. Les Saiyans, mon peuple, existait sûrement encore et certainement régnait sur une partie de la galaxie comme le racontaient les archives concernant ces puissants combattant. L'idée d'enfin les rencontrer, après tant d'années, me donnait des frissons. J'étais à la fois excité et sceptiques. En effet, je comptais les rencontrer pour leur annoncer un destin bien funeste, et qui croirait en mon histoire ? Toutes ces questions allaient forcément trouver réponse, et ce bien assez tôt. En l'instant, je profitais d'un grand moment de calme en me promenant à travers ces rues figées dans le temps, dans le plus terrible de leurs jours.

Ce calme allait-il être brisé ?
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 214
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]   Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] ClockMer 22 Nov 2017 - 23:45
J'ouvre lentement les yeux puis l'être longuement avant de rajouter la mince couette que j'avais trouvée dans les décombres de la maison qui m'avait servie d'abri piur la nuit. J'avais quitté la montagne directement après mon combat contre cet homme aux cheveux blanc.

Bien que fatiguée, je devais absolument quitter les lieux glacés au risque de mourir de froid. Et seulement après trois bonnes heures de vol que j'avais découvert cette ville.

La fatigue étant trop forte, j'avais décidé d'y faire halte et après un peu d'exploration, cette "maison" fut choisi pour m'abritais.

Le soleil étant maintenant haut dans le ciel, je sors pour continuer mon exploration.
Les lieux sont d'un calme absolument exquis quoique ce sois un peu morbide mais bon.

Une vitrine retient mon attention. Bien que les mannequins et autre produit sois détruit, certains articles avait survécu.

Je regarde mes habits qui son maintenant ma foi.... dans un bien triste état. Je dirais pas non a de nouveau fringues.

Je rentre donc dans la boutique, mes pattes faisant craquer le verre éparpillé partout a l'entrée et me croyant seule, j'y fais pas vraiment attention. Me promenant dans les rayons, j'attrape tout ce qui me semble encore portable et surtout à ma taille.

Les bras chargés je recule légèrement et ma queue tape dans un mannequin qui tombe sur un autre. Le tout dans un beau vacarme.

".....Niveau discrétion on repassera....
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]   Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] ClockSam 25 Nov 2017 - 14:19
Je vagabondais donc à travers ces rues tout aussi paisibles que malsaines, en profitant du calme ambiant pour me ressourcer et faire le point sur ma situation. Alors que je m'apprêtais à prendre un virage pour tourner dans une ruelle adjacente, un véritable vacarme vint résonner à travers celle opposée. D'abord surpris, mais pas pour autant sur mes gardes, je relevais la tête afin d'essayer de distinguer ce qui avait pu provoquer tout ce boucan. C'était peut-être un animal sauvage, bien que j'en doutais de par la nature des lieux, ou alors un groupe de pillards qui venaient récupérer les quelques ressources encore utilisables. Je n'avais rien à gagner à m'approcher, mais également rien à craindre et, après tout, rien à perdre non plus.
Après une courte pose, et constatant que les lieux étaient redevenu silencieux, je décidais de changer de direction pour approcher.

Je marchais donc moins d'une minute, portant mon regard à droite et à gauche pour déterminer d'où avait pu venir ce bruit. Je n'avais tout de même pas rêvé. La ruelle était bien paisible, et aucun charognard ou vagabond ne prenait place au milieu de celle-ci. Je m'arrêtais donc au rapidement tout en croisant les bras. Je grimaçais à l'idée d'avoir pu me faire des idées, et puis si on se cachait de moi ça ne m'amusait clairement pas. Je haussais donc la voix.

"Je sais qu'il y a quelqu'un, montrez-vous !"

J'attendais de voir si je ne parlais pas dans le vent, et si celui ou ceux qui se cachent dans les environs allaient se décider à sortir de leur trou.
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 214
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]   Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] ClockDim 26 Nov 2017 - 19:16
Je me fige. Y a quelqu'un dehors et bien sûr il a entendu le vacarme que J'ai fais. J'ai donc deux options devant moi. Sois je dis rien, ne fais aucun bruit au risque de me faire attaquer quand je sortirais, sois je me montre et tente de discuter avec la personne dehors.

J'opte pour la deuxième option, je préfère être prudente vu qu'elle sait qu'elle est pas toute seule dans cette ville fantôme.

Je sort donc lentement, les vêtements que j'ai trouvé sur mon bras droit.

"Je suis là. Désolé je pensais être toute seule."

Je regarde le jeune homme devant moi. Cheveux noir, dressé sur la tête, des vêtements humain et une étrange queue poilue..... Qui me fait beau coup pensais à celle que les envahisseurs de ma planète avait. Est-ce une coïncidence ou bien fait-il parti de leur race?

Je reste calme, faire des jugements tarif ne fait clairement pas partie de ma façon de faire. Je vais essayer d'avoir quelques informations avant.

"Excusez moi mais.....
Qui est-vous?"
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]   Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] ClockDim 26 Nov 2017 - 21:26
Toujours les bras croisés et la mine renfrogné, j'attendais que les instigateur de tout ce remue-ménage pointe le bout de leur nez. Finalement, après seulement une courte minute d'attente, une silhouette apparaît à travers la pénombre d'un magasin, passant doucement le pas de la porte.
Une étrange créature se dégagea donc de cette obscurité pour me rejoindre dans la ruelle. M'apparaissant d'abord comme une sorte de volatile rougeâtre, je distinguais rapidement son apparence humanoïde, d'autant plus qu'elle était doué de parole. Elle portait une pile de vêtements à bout de bras, c'était donc une pillarde qui cherchait simplement à récupérer quelques affaires, rien qui ne me concerne donc.
Ses vêtements étaient en effet délabrés et j'imaginais bien qu'elle ai besoin d'en récupérer de neufs, toutefois malgré les excuses qu'elle m'avait apporté, tout en me demandant qui j'étais, je dressais ma main en sa direction pour lui faire signe de ne pas m'approcher.

"Restes à distance, je ne cherche pas à te nuire mais ne suis pas ici pour me faire des amis... Ce que tu fais dans les parages ne m'intéresse pas."

Je toisais donc la créature un instant. Avant de baisser le bras puis répondre à sa question, simplement pour en finir et continuer mon chemin. Et puis, si elle comprenait mes dires, et bien peut-être pouvait-elle m'aider après tout.

"Mon nom est Boneco, mais il ne te sera d'aucune utilité. Je suis un Saiyan, tu dois certainement connaître cette race de puissant guerrier dont je suis issu." Répondis-je donc, une certaine fierté dans la voix en prononçant ces mots qui, de là où je venais, n'avais plus de sens.

"Dis-moi, je ne suis pas d'ici, et bien que je ne penses pas pouvoir t'apporter quoi que ce soit j'aimerais que tu me renseignes. Quel jour sommes-nous exactement ? Je veux dire, en quelle année. Tu trouveras certainement cette question étrange, mais n'en tiens pas compte et réponds-moi juste, je partirais sur le champ."

Une fois encore je paraissais bien impolie. Mais il me fallait seulement mes réponses, le reste importait peu. Je m'apprêtais tout de même à lui poser des questions sur sa condition, tout de même curieux de savoir ce qu'une créature telle qu'elle pouvait bien faire dans cet état. Je n'avais jamais vu pareille personne dans mon temps. Encore une race éteinte ? J'enchaînais donc en lui posant la question.

"Et toi, qu'est-ce que tu es ? Je veux dire, ton apparence n'est pas commune. Non pas que celle-ci ne me dérange mais j-..." Je fus interrompu.

Un étrange mal s'en prit à moi, ma vision devenant de plus en plus flou tandis que je me sentais partir. Etait-ce un tour de cette créature ? M'avait-elle jeté un sort ? Je n'en savais rien, et j'étais frustré de constater que, impuissant, j'étais emporté dans mes songes.
C'était une étrange sensation, mes sens étaient engourdis et pourtant j'étais bien conscient. L'environnement avait complètement changé pour se transformer en un étrange flux d'énergie qui me transportait à la manière d'un fleuve portant une brindille. Je me sentais si léger, j'étais très certainement en train de rêver. Soudain, ce grand fleuve spirituelle disparu, et je prenais place sur ce qui semblait-être une dalle de pierre de laquelle je distinguais un grand espace parcouru de nombreuses autres dalles similaire à la mienne, disposés en cercle autour d'un étrange personnage. Etait-il le responsable de tout ceci ?
Je ne pouvais distinguer ce qui prenait place sur ces nombreuses dalles, mais j'imaginais que d'autres étaient dans la même situation que moi. J'étais donc incapable de quoi que ce soit, si ce n'était d'écouter cet être au centre qui s'adressait finalement à nous, ces "dix mortels à avoir été choisis". Il était question d'un certain "jeu du diable", et bien que j'avais peine à saisir le sens de cette mascarade j'écoutais attentivement ce qu'il avait à nous dire.
Il comptait nous mettre à l'épreuve à travers des sortes de gages qui, si nous refusions de les effectuer, nous coûteraient la vie. Je déglutis difficilement, comme si j'avais du mal à avaler cette étrange et inattendu invitation...

Une fois les explications terminé, notre hôte diabolique nous informa sur le "numéro" qui nous avait été attribué. En effet, portant les yeux à mon avant-bras gauche comme il nous l'avait suggéré, je distinguais en chiffre romain celui qui m'avait été attribué :
"V"
Ce chiffre était donc le symbole de ma participation à ce jeu orchestré par une force qui dépassait mon imagination. Le Diable en personne souhaitait-il se jouer de nous ? De moi ? D'après ses dires, je comprenais que tant que les dix participants portaient leur numéro, le jeu continuerais. Il voulait nous pousser à nous entre-tuer... Mais ces neuf autres personnes pouvaient-être n'importe qui. Comment pouvions nous en finir ?
Il continua en annonçant que le grand vainqueur de son jeu mortel deviendrait riche, une perspective qui me laissait bien de marbre. Je n'avais que faire de l'argent, mais je ne pouvais pas me permettre de mourir. La vie était donc la seule récompense que j'avais à gagner, et cela me suffisait.
Soudain, un parchemin apparu, flottant d'abord devant moi, je le saisis doucement avec méfiance pour lire ce qui y était inscrit.


- ORDRE NUMERO 1 -

Les joueurs portant les numéros 5 et 6 devront se rendre à la base de lancement de la planète Vegeta et détruire une capsule une fois sur place avant 05/12/1017.


Le numéro 5... C'était moi !

Cette vision cauchemardesque commença à se dissiper, emportant avec elle tout ce paysage infernale ainsi que notre hôte. Tout allait si vite, il me semblait refaire le même chemin à l'envers, et dans un étrange tourbillon d'énergie je repris connaissance. J'ouvrais les yeux tout en prenant une profonde et vive inspiration, comme si j'avais retenu mon souffle pendant tout ce temps.
J'étais de nouveau face à cette étrange créature ailée avec laquelle j'avais conversé plus tôt, cette fois bien dans mon corps. C'était étrange, j'avais l'impression qu'une seule seconde s'était écoulé ici alors que mon étrange entretient semblait avoir pris une dizaine de minutes. Avais-je simplement été victime d'une hallucination ? C'était fort probable.
Puis, je me rappelais d'un détail. C'est en portant de nouveaux les yeux sur mon bras gauche que je perçu avec horreur le symbole maudit qu'on m'avait attribué. Tout ceci était bien réel. J'étais perdu dans mes pensés, et certainement mon interlocutrice ne comprenait pas ce qui était en train de m'arriver.

Je réfléchis rapidement, puis tout en cachant le symbole sur mon bras avec ma main droite m'adressait une dernière fois à la créature.

"Excuses-moi, j'ai à faire, j'espère que tu trouveras ton bonheur dans cet endroit."

Aussitôt, je pris mon envol et me propulsai à toute vitesse en direction de ce que je me souvenais être la base de lancement terrestre. Je jouais le jeu, mais au delà du fait que je ne prenais pas les menaces de ce démon à la légère, la mission qu'il m'avait attribué me concernait étrangement. Végéta, la planète de mon peuple était ma destination. Il n'était plus simplement question de suivre les règles, j'allais à la rencontre des miens.


[HRP : Désolé pour ce départ précipité, je me suis engagé pour un petit event qui m'oblige à agir vite. Autrement bonne soirée/journée à toi, on pourrait remettre ça à une prochaine fois !]
Contenu sponsorisé

Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]   Mais au fait... Quel jour on est ?  [Libre] Clock
 
Mais au fait... Quel jour on est ? [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» Hentaï
» Hentaï RP
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-