Partagez
 

 Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockLun 25 Fév 2019 - 20:41
Toriel avait dormit longtemps cette nuit la, sûrement fatiguée de son exploit de la veille, lorsqu'elle avait stabilisé l'état d'un Saïyan dont elle ignorait encore le nom. Lorsqu'elle s'était enfin levée,  ce dernier était déja partit après avoir manger les deux parts de tarte. Elle aurait voulut le connaitre d'avantage, mais elle était tout de même heureuse d'avoir ranimé un mourant. Elle fit le ménage rapidement et alla se préparer. Le soir même, elle avait un rendez-vous avec Gray, s'étant enfin décidé a lui avouer ses sentiments qu'elle avait finit par accepter.

Elle passa une bonne partie de l'après midi a faire les courses, puis le reste a tout préparer, mettre la table et allumer plusieurs bougies disposées sur la table et dans la maison. après avoir finit, elle alla s'habiller pour la soirée. Après s'être douchée, peignée et légèrement parfumée, elle alla enfiler une robe de soirée en soie rouge, longue mais a la forme simple, évasée dans le bas et au décolleté discret, Assez cintré mais pas trop non plus afin de ne pas être vulgaire. Une rose rouge fixée au dessus de son oreille complétait la tenue.

Après s'être regarder une dernière fois dans la glace, la dame chèvre s'installa dans le salon afin d'attendre son aimé, un peu nerveuse. Elle voulut lire pour se changer les idées mais il lui était impossible de se concentrer. Arriverai-elle le moment venu a déclarer sa flamme? C'était quelque chose de difficile pour elle, mais elle ne pouvait pas revenir en arrière cette fois ci. Elle ne savait pas encore que ce rendez-vous romantique allait peut être tourner au drame.

Lorsque quelqu'un frappa a la porte, la faisant sursauter légèrement, Elle se leva et remit instinctivement en place son pelage afin de le lisser au niveau du visage et alla ouvrir la porte...
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 356
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockSam 2 Mar 2019 - 23:09
Elle habite dans la forêt, oh putain de merde, il s’agit de l’une de ces hippies fan de la nature et des animaux ? Bon, en même temps elle est un animal, certes anthropomorphique mais toujours une bête au QI bas. Et la présence des singes est proche du zéro absolu ! Je m’attendais à voir quelqu’un brûler une forêt pour montrer qu’ils sont des menaces à exterminer mais non. Bah, ce n’est pas grave, ça rendra la chose un tant soit peu plus privée. Mhhhh, maintenant que j’y pense, cet endroit pourrait faire un bon avant-poste pour Hyperion, histoire de garder un oeil sur les manigances des Plumes Noires Juvéniles et potentiellement des singes qui sont en vacances dessus.

Alors bon, je pourrais faire un résumé complet dans mon voyage à travers la verdure charmante de la Terre à la recherche de la dame chèvre mais ceci serait une perte de temps totale et surtout, SURTOUT, du remplissage. Car je sais ce que vous voulez, les enfants : vous voulez voir Papa Jack en train de rappeler à son manchot d’allié qui est le patron en s’attaquant à une personne tierce. La seule chose à savoir du trajet est que je suis accompagné de deux porteurs RPG. On sait jamais, si je dois pulvériser la barraque de la vieille comme le grand méchant loup, ça sera avec plaisir. Néanmoins, contrairement à la créature de la fable pour laquelle je me demande encore pourquoi c’est un conte pour enfants, je suis le Héros de cette histoire. Et je dois bien sûr avoir des sacrifices à faire pour le bien commun. Même si bon, entre nous, c’est qu’une chèvre, ça ne va pas avoir un impact énorme sur l’univers, qu’elle soit vivant ou morte.

Me voici enfin devant la maison de Toriel et c’est vraiment bof comme lieu. Je me demande si je ne vais tout simplement pas la faire sortir d’ici avant de raser sa bicoque. Mais chaque chose en son temps. Pas la peine de se précipiter. On va faire ça leeeeeeeeeeentement. Très lentement ! Je frappe tranquillement à la porte en attendant que l’abomination contre-nature daigne d’ouvrir la porte. Mes porteurs sont prêts à tirer si elle tente de faire la folle. Bien sûr, ce sont les lances-roquettes sur leurs épaules qui feront le travail. Après tout, si mon voyage sans but et mes renseignements m’ont appris quelque chose, c’est bien ceci : ils sont tous pétés en termes de pouvoirs et il faut les exploser au premier signe d'agression. Je me demande comment une Sirène ferait face à un de ces tarés…



La porte s’ouvre enfin pour me révéler une horreur sans nom : une chèvre anthropomorphique habillée de façon séductrice avec tout le reste de préparé derrière pour une soirée romantique qui serait de toute façon partie en couilles sans mon intervention. Certes, je sauve le monde d’un couple digne de ce que le plus profond de l’ECHOnet pourrait offrir. Bon, il est temps de rentrer, je la pousse sur le côté en observant les lieux avant de dire quoi que ce soit pour le moment. Mon œil de la justice analyse chaque centimètre pour m’assurer que rien de plus perturbant ne soit présent dans le lieu du crime à venir. Pour les idiots, je parle bien évidemment de leur soirée à deux. Ce que je vais faire est héroïque, bien au contraire.


“Je vois que vous vous êtes préparés pour une petit collation entre vous. Félicitations !”

Je me retourne vers Toriel tout en posant les mains sur la table.

“Il se trouve que j’avais moi aussi un rendez-vous avec Gray Ashura. Et il m’a fait l’honneur de ne pas se montrer, tu imagines cela ? J’aimerais des explications.”

Je fais un signe de la main à mes robots qui ferment d’un coup la porte derrière nous avec une force… Putain, pour vous dire la force, toutes les bougies sur la table se sont éteintes par le vent que ça a causé. Nous voilà enfin seuls J’espère que tu es d’humeur bavarde, la chèvre. C’est la seule chose qui pourrait bel et bien te sauver de ce que je te réserve.

“Dis moi, comment a été ton temps avec le manchot ? Bon, j’espère. Car tu vois, je suis du genre à le prendre personnellement quand on me fout un lapin, en particulier lorsque que l’avenir de la galaxie est en jeu ! C’est vraiment irrespectueux de faire cela, tu ne crois pas ?”

Toute remarque de ma part est considérée comme de la pollution verbale, et comme je suis du genre à vouloir protéger la planète, toute pollution qu’on me force à faire est donc généralement suivie de la mort. Mais ne t’inquiète pas, Toriel, tu es bien trop précieuse pour que je te mette sur la liste de mes prochains mets. Enfin, si notre ami le géant gris comprend le message.

“Je vais faire simple. Vois-tu, je suis un homme qui offre des secondes chances à ses partenaires. Ceci est l’une des nombreuses caractéristiques héroïques que je possède.”

J’envoie bouler la table avec mes deux mains contre l’un des murs avant de faire apparaître deux ajouts jetables à côté de la vache.

“Mais il faut néanmoins envoyer un message fort, sinon on vous prend pour un con. Et c’est là que tu interviens, l’amie ! Je vais te laisser faire un choix. Soit tu envoies bouler Gray Ashura à la prochaine occasion pour qu’il puisse se concentrer sur son travail sous MES ordres, soit… disons que je vais m’amuser et que je suis certain que le message sera transmis sans aucune confusion possible ! Aussi, avant que j’oublie, n’essaye même pas de t’enfuir si tu tiens à la vie, mes deux robots ont pour ordre de raser quiconque, autre que ma personne, tenterait de partir d’ici !”
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockDim 3 Mar 2019 - 12:52
Toriel qui s'attendant à voire Gray derrière la porte souriait, mais son sourire se figea malgré elle en découvrant qu'a la place de son aimé se tenait Le Beau Jack. Elle fit tout de même bonne figure, malgré la grossièreté du personnage. Il n'en restait pas moins l'employeur de Gray et elle avait le devoir de se montrer courtoise envers lui. d'autant plus qu'elle ne l'avait vu qu'une seul fois, ce qui était insuffisant pour juger quelqu'un. Peut être était il plus respectable qu'elle ne le pensait ? C'est donc aussi chaleureusement que possible qu'elle accueillit l'homme chez elle, comme elle l'aurait fait avec un invité:

- Bonsoir Monsieur Beau Jack. que puis-je pour vous ?


Mais Le Beau Jack se montra tout aussi rustre qu'il l'avait été lors de leurs première rencontre  et Toriel manqua de perdre l'équilibre lorsqu'il la poussa sur le coté pour rentrer et tout observer dans la maison. Les deux robots armés qu'elle avait aperçut dehors n’annonçait rien de bon, mais pour le moment, elle ne pouvait rien faire de plus que de répondre aux interrogation de l'homme se prenant pour un héro. Celui ci lui demanda des explication par rapport à un rendez vous manqué avec Gray. Depuis quand était-ce une obligation d'être a la complète disposition de son employeur? Il y avait une vie en dehors du travail! Toriel ignorait de quel monde venait Le Beau Jack, mais il ne connaissait visiblement pas les règles de celui ci, ou on accordait une importance particulière a la liberté individuelle. Cela faisait bien longtemps que l’esclavage avait été abolit de façon officiel!  Cela dit, elle répondit à la question, tout en se forçant de ne pas mettre le grossier personnage a la porte, même après ses différentes remarques et son attitude devenant à chaque répliques de plus en plus exaspérante:

- Il y a une raison a cela. Il se peut en effet que Gray n'ait pas reçu votre message ou du moins qu'il n'ait pas été en mesure de le lire. Il a accidentellement endommager son portable depuis un moment et n'est toujours pas parvenu a récupérer les données. Votre message devait être parmi celles ci. Je voulait lui en repayer un nouveau mais je n'en ait pas trouver de suffisamment résistants. Si il avait pu être prévenu a temps, je peux vous assurer qu'il aurait été présent. Gray est quelqu'un de fiable et il a envers vous une grande loyauté, vous pouvez me croire la dessus.


C'est tout naturellement qu'elle défendait son bien aimé, et cela même si le Beau Jack était bien décidé a en venir au main. Toriel perdit le contrôle de la situation a partir du moment ou la porte claqua, la faisant sursauter. Elle réalisa a cet instant qu'elle se trouvait à présent seul face à quelqu'un souffrant apparemment de sérieux troubles mentaux, le rendant psychologiquement instable et potentiellement dangereux, et armé qui plus est. Elle s'en rendit pleinement compte par la suite lorsque le forcené empoigna la table a deux main avant d'envoyer celle ci se fracasser contre le mur, avec tout ce qui se trouvait dessus. La dame chèvre eu alors un mouvement de recule, réfléchissant rapidement à un moyen de reprendre le contrôle des événements. Contacter les autorités?  impossible. les deux robots à l’extérieur s'en chargeraient et cela ferai des victimes inutiles. Elle renonça donc a cette idée, quitte à subir a elle seul les foudre de son visiteur violant

Le beau jack assura ensuite être quelqu'un qui accordait une deuxième chance a ses collaborateurs, mais sous certaine conditions qu'il ne tarda pas a lui faire connaitre. Là, s'en était trop pour Toriel. Calmer le jeu, elle voulait bien, mais céder au chantage... Toujours en gardant son calme, tout du moins du mieux qu'elle pouvait, elle prit à nouveau la parole, se redressant de toute sa hauteur. Une attitude combative qui montrait bien qu'elle n'avait aucune intention de se soumettre à cette demande qu'elle trouvait des plus injustes. Rien ni personne ne pouvait interdire deux êtres tel qu'ils soient de s'aimer, pas même le travail. La dame chèvre était bien décider a tenir tête a son interlocuteur, Malgré les deux double que le beau jack fit apparaître a coté d'elle. trois contre un, notons que c'était une répartition tout a fait honorable.

- C'est non. Même si vous détruisez tout sur votre passage. Vous pouvez bien me menacer, me battre, me torturer et même me tuer si cela vous chante, quoi que vous ferez, cela ne changera rien aux sentiments que j'éprouve pour Gray. Votre chantage ne fonctionnera pas avec moi. Je ne manquerai pas de lui transmettre le message afin qu'il vous contact au plus vite pour s'expliquer. Vous pouvez partir à présent. sortez de chez moi je vous prie!


Elle avait hausser le ton suite à cette dernière demande, bien décidé a ne pas se laisser impressionner par les menace du Beau Jack. Toriel avait toujours était une femme de caractère, se montrant par moment très autoritaire et Le Beau Jack n'échapperai pas a la règle
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 356
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockMar 5 Mar 2019 - 21:07
Mais quelle excuse bidon qu’elle m’avance, la chèvre ! “Mais euh… il a détruit son téléphone par accident, vous comprenez, il est trop puissant pour son propre bien, patati et patata!” LA FERME ! Elle me prends pour le dernier des demeurés ? Il a autre chose qu’un simple portable merdique de cette galaxie miteuse et infectée par le chaos ! Non, il a quelque chose de bien plus résistant que cela, il a un putain de système ECHO rien que pour lui ! J’en sors un pour lui montrer l’appareil que je tiens du bout des doigts.

“Tu vois ceci ? C’est un système ECHO ! Petite merveille technologique de MA galaxie. Tu vois, ce truc est plus résistant que ça en a l’air ! Et ça m’étonnerait que Gray Ashura puisse en détruire un… par inadvertance, du moins. Alors me sort pas des excuses à deux balles de sa part !”


Puis elle tente de m’intimider, moi, Le Beau Jack, pour sortir de son bordel ! Non mais je me marre, elle est bien drôle cette blague. Vous pensez vraiment qu’un héros de ma trempe va se plier aux désirs d’un animal juste bon à devenir un meme et un fétiche pour les malades de l’ECHOnet. Non, j’ai connu bien pire que ça. J’ai affronté des créatures qui dépassent l’entendement ! J’ai à ma botte l’équivalent d’un Dieu ! Et elle pense pouvoir me faire peur en prenant un petit ton autoritaire. C’est plus mignon qu’autre chose, à vrai dire ! Et puis, sa tangente sur comment même si j’irai jusqu’à la tuer, l’amour restera fort, je l’ai entendu tellement de fois que je devrais faire le compte, tiens. Mais je sens que ça a été déjà fait par plus nul que moi donc je vais m’abstenir de cela.

“Hahaha, haaaaaaaa… vous êtes bien drôle, Toriel ! Pourquoi je vous écouterai ? Vous ne valez rien de plus qu’un simple mémo technique pour Gray Ashura de pourquoi il devrait rester loyal au Nouvel Ordre. Alors, dites moi, comment allez vous me faire sortir d’ici ? Comment comptez vous faire fuir le héros de Pandore, l’Homme qui a réussi à pacifier la planète la plus chaotique et anarchique de tout ce putain d’univers ? La réponse est simple : vous ne le pouvez pas.”


Mes atouts jetables se mettent à bloquer la vieille demeurée contre un mur alors que je commence à marcher tranquillement à travers le salon, en regardant le sol. Ça allait être un repas qui allait être une insulte à la conscience humaine alors je suis sur qu’il doit en avoir une quelque part… hmmm, j’aurais peut être dû attendre d’en avoir une sous la main avant de balancer la table contre le mur tout à l’heure. Voyons, voyons… AH ! Bingo, en voilà une ! Vous vous demandez peut être ce que je cherchais, et bien, il s’agit d’une simple petite cuillère. Les habitués de mes aventures sachent où je veux aller avec cet objet à l’air inoffensif. Je me rapproche de la bandit en m’assurant qu’elle voit l’ustensile de cuisine.

“Tu vois ceci ? Ça n’a l’air rien de bien dangereux mais j’ai une fois retirer les yeux d’un méchant parent devant ses gosses. Vous devriez être là, les enfants criaient comme pas permis, c’était des barres de rire.”

Je dis ça avant de jeter en arrière la terrible cuillère derrière moi.

“Mais vous êtes en chance, j’ai besoin de vous en vie. Et puis, les héros font preuve de pitié..”


Et directement, je donne une droite dans la face de la chèvre. Une chose à savoir, c’est que j’ai mes gantelets-flingues équipés, donc je ne vous cache pas qu’elle se mange aussi le fer du canon. Je fais en sorte que ça ne déclenche pas le mécanisme de tir, ça serait con de l’assassiner par accident. Non, la seule chose que je veux, c’est qu’elle comprenne qui est le patron pour que l’autre géant comprenne QUI l’est. Je continue avec un uppercut dans l’estomac. Et vous voyez que je suis une bonne personne, je risque de me faire vomir dessus pour le bien commun. Mes atouts la tiennent toujours durant l’opération, bien évidemment. La justice va se mettre en route.
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockMar 5 Mar 2019 - 22:26
Le beau Jack était définitivement quelqu'un d'odieux et méprisable aux yeux de Toriel. Loin de se calmer, phénomène qui faisait que Toriel se sentait de plus en plus vulnérable face a lui, Il s’énerva de plus belle, lui montrant on ne sait quel appareil high tech venu d'une autre planète qui aux yeux de la dame chèvre s'apparentait a un smartphone futuriste, rien de plus. Gray avait simplement du avoir un empêchement, cela arrivait, il n'y avait pas mort d'homme. Enfin... visiblement, dans les mœurs du Beau jack, cela était passible de passage a tabac. drôle de lois. Elle ne jugea pas nécessaire de lui répondre, de toute façon, cela ne servait a rien face a quelqu'un en pleine crise d’hystérie. Ce n'était pas anodin lorsqu'on parlait de "perdre la raison" Cependant, Le Beau Jack semblait particulièrement lucide pour un homme pris d'une crise de démence, ses propos étaient parfaitement cohérents ainsi que ses geste. Ce qui signifiait que contrairement à ce qu'elle s'était imaginé, le forcené qui lui faisait face était en pleine possession de ses moyens et agissait en toute conscience. Bien qu'elle lui avait sommer de quitter son foyer, Le Beau jack refusa, il n'avait visiblement  pas l'intention de s'en aller avant d'être arrivée a ses fins.

Celui qui se proclamait le héro se mit ensuite à se moquer d'elle ouvertement, n'hésitant pas a tourner ses paroles en dérision, montrant tout son mépris. Toriel serra les poings, elle devait rester calme, même si a cet instant elle aurait eu envie d'envoyer Le Beau Jack sur orbite par un jet de flamme bien placé. Mais ce type répugnant restait l'employeur de Gray et elle ne voulait pas causer encore plus de tort a ce dernier. Elle se contenta de le fixer droit dans les yeux, n'ayant pas l'intention de faillir face a lui:

- Vous n'avez rien d'un pacifiste. Quelqu'un qui veut véritablement la paix fait preuve de bonté envers chaque être vivants tel qu'ils soient et se montre bienveillant envers ceux qu'il protège. Vous, vous ne faites que semer la terreur

Cette phrase était dite sur un ton calme, presque avec sagesse. Même lorsque sa propre sécurité était en jeu, Toriel semblait garder sa dignité, s'opposant courageusement à son bourreau. Mais a peine avait-elle finit de parler que les deux clones du Beau jack l'immobilisèrent, la poussant a se débattre en vain. Ce dernier ne se priva pas pour  la menacer avec une petite cuillère, lui expliquant comment il avait persécuter une famille en utilisant cette ustensile comme instrument de torture, et avant qu'elle n'ai eu le temps de réfléchir à un échappatoire éventuel, un poing ganté surmonté du canon métallique d'une arme a feu, bien que non opérationnelle percuta son visage, l'ouvrant a la joue. Toriel fut sonné et alors qu'elle reprenait a peine ses esprits, c'est un nouveau coup a l'estomac qui lui coupa la respiration. Si elle n'était pas retenue par les atouts jetables, elle se serai effondrée au sol. Se sentant mal, elle toussa et cracha du sang. Malgré la douleur et la sensation de malaise qui la gagnait, elle pu profiter d'un temps de répit pour réfléchir. Physiquement parlant, elle était bien loin d'avoir la force nécessaire pour se dégager et affronter Le Beau jack en combat singulier, mais il lui restait son principale atout pour se défendre: la magie.

Retrouvant un certain aplombs, son regard rougeoyant se fixa sur celui du Beau Jack avec une lueur de défis et brusquement, deux sphères enflammées jaillirent de ses mains pour frapper les atouts jetable de plain fouet, se libérant par la même occasion. Alors qu'elle parvenant tout juste a se tenir debout, ses mains s’enflammèrent de nouveau, cette fois ci, c'est Le Beau Jack qu'elle visait et celui ci pu voire la première sphère enflammée qui lui était destinée exploser près de son pieds, puis une deuxième, tout aussi proche.  Elle n'avait pas pour but de le blesser mais de le forcer a se diriger vers la porte d'entrée qui n'était pas verrouillée

- Je vous ait demander de partir, alors allez vous en !  

Ses jambes tremblaient encore, mais elle était bien décidée a ne pas flancher ni montrer le moindre signe de faiblesse devant l'homme colérique qui lui faisait face
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 356
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockJeu 7 Mar 2019 - 14:09
“Le pacifisme n’est rien d’autre qu’une excuse des poltrons pour refuser d’agir face au chaos ! Un héros doit se salir les mains pour le bien commun. Tu penses sincèrement qu’on peut régler tous les maux du mot en disant : “Oui, vive l’amour et les fleurs; le pouvoir de l’amitié vaincra !” et toutes ses conneries ? Ce n’est pas ainsi que tu sauves le monde de l’anarchie et de la corruption ! Mais de quoi j’aurais dû m’attendre de la part d’une chèvre ? ”

Ils sont bien beau avec leurs histoires de pacifier le monde par l’amour et la compréhension mais faisons face à la réalité de la chose : ça ne fonctionnera jamais. Vous pensez sincèrement qu’une telle mentalité aurait survécu sur Pandore ? Spoiler : personne survit dans le désordre avec une telle vision du monde. Et je compte bien lui briser cette illusion du bien qui triomphe au dessus du mal par le simple pouvoir du “Peace and Love”. Et quoi de mieux pour sortir quelqu’un de ses conneries qu’une bonne grosse frappe dans la gueule ? Et regardez moi ça, deux simple coups et elle est tremblante. Pssk, Pssk, Pssk, pauvre petite. C’est avec ce corps de fragile que tu penses pouvoir m’ordonner de partir de chez toi ? La bonne blague ! Tu n’as même pas aucune arme sur toi, tu penses faire quoi ? Tu penses que me fixer avec tes yeux avec des lentilles rouges va me foutre une terreur monstre ? Elle me fait bien marrer, la vieille.

Et c’est à ce moment-là précis quelques se débarrasse de mes deux hologrammes avec deux boules de feux. C’est donc ça, ton pouvoir ? Cracher du feu. Wow, tip top, bravo ! Va en falloir bien plus que faire ce qu’un plombier italien peut faire pour me faire peur, ma laide. Bien que je dois admettre que tu m’a fait sursauté en envoyer deux devant moi mais c’est avant que je comprenne que tu n’as pas l’intention de me viser directement. Tu fais juste des tirs préventifs. Va falloir être davantage agressif si tu comptes que je fuis ta bicoque. De toute fazçon, si ça arrive, j’ordonnerais à mes porteurs de faire sauter toute ta baraque ? On fait comme ça ? Bien ! En attendant, ceci me donne une idée… voir les flammes danser au sol… oui ! JE SAIS QUOI FAIRE !


“L’immolation ? Original comme idée ! Merci pour la source d’inspiration, Toriel !”


Aussitôt, je fais apparaître un atout jetable derrière elle pour la pousser dans le direction du feu. Et pour être sur qu’elle tombe comme une merde dans le brasier, je tire dans la jambe de l’autre abrutie fleurie pour la faire chuter. Et c’est à ce moment-là que la narration va malheureusement s’arrêter, les enfants. Car selon les lois établis par les gens qui nous écrivent, je ne peux pas garantir qu’elle se fasse avoir. Donc ça va être un maigre poste pour continuer cette histoire pour voir si on mange végétarien ou carnivore ce soir.
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockVen 8 Mar 2019 - 1:13
Toriel ne flanchait pas devant le discoure d'intimidation du Beau Jack, Il pouvait dire ce qu'il voulait, elle restait convaincu que seul la paix pouvait amener la paix afin que celle ci soit durable. Les coups qu'elle avait reçu l'avait déjà relativement affaiblit, mais elle comptait bien tenir bon le plus longtemps possible, voire jusqu’à ce que le forcené ne se lasse de la malmener. Elle avait bien comprit qu'il n'avait pas l'intention de la tuer. Si cela avait été vraiment son but, elle serai tombée en poussière des le premier coup de poings.

Malgré sa faible résistance physique, Toriel était réputée pour avoir un mental d'acier, forgé par les épreuves qu'elle avait traversé au cour de sa longue vie souterraine et les pertes qu'elle avait subie. Cet esprit combatif lui permit de passer outre la douleur pour poursuivre l'affrontement avec le Beau Jack. La maîtrise du Ki enseignée par Kaito-Shan lui permettait également de compenser l'affaiblissement physique, mais jusqu’à une certaine limite et elle ne pourrai pas tenir ainsi indéfiniment, d'autant plus que sa longue robe de soirée  n'était pas la tenue idéale pour obtenir une aisance suffisante dans les mouvements. Répondre aux moqueries du Beau jack ne l’intéressait pas, c'est pourquoi elle préféra ignorer les paroles de ce dernier, montrant ainsi un certain mépris, avant de prendre la parole sur un ton de défi:

- Lorsque l'on prends le pouvoir par la terreur, on finit toujours par tomber sur plus terrifiant que sois. L'histoire l'a souvent démontré au fil des siècle et vous n'êtes pas a l'abris Monsieur Beau jack

Après qu'elle ait tenter de repousser l’intrus vers la sortit, Celui ci fit par d'une nouvelle trouvaille pour tenter de la faire flancher. malheureusement pour lui, les flammes magiques que produisaient Toriel  ne restaient active que quelques seconde avant de disparaître. Elle parvint a résister lorsque l’hologramme vivant la poussa, mais tout ce qu'avait pu lui apprendre Kaito fut finalement vain lorsqu'un tir du Beau Jack l'atteint a la jambe. N'ayant pas pu l'éviter, la dame chèvre s'effondra lourdement au sol suite à un grognement de douleur  et garda la main crispé sur la blessure. Une auréole sombre était a présent visible sur sa robe et s'élargissait doucement, imprégnant peu a peu l'étoffe délicate. Elle resta un moment ainsi, a terre face a son bourreau, alors que la tête lui tournait au point de lui donner la nausée. Enfin, après un moment de lutte pour ne pas sombrer dans l'inconscience, son regard vint à nouveau croiser celui du Beau Jack, fixant intensément ce dernier

- Je ne peux même pas vous qualifier de monstre, ce serait une insulte envers mon peuple. Vous n'êtes rien de plus qu'un tyran odieux, Brutal, cruel et méprisable!  

Décidée a ne pas s'avouer vaincue avec une jambe infirme, Toriel se traîna tant bien que mal jusqu’à la cheminée pour se saisir du pied de biche qu'elle utilisa pour faucher les jambes du Beau Jack afin de lui faire un croche-pied et se donner un temps de répit. Sans attendre de savoir si son attaque surprise avait fonctionner, elle utilisa un autre moyen pour faire face au Beau jack, un moyen pourtant simple et qui lui avait déjà était d'un grand secours dans une situation similaire: la danse de l'air. Concentrant son ki comme elle l'avait apprit, elle parvint à léviter, n'ayant ainsi plus besoin de l'appuis de sa jambe blessé pour se tenir à la hauteur de son agresseur, étant même un peu au dessus de lui a présent. Gardant le pied de biche a la main, elle utilisa la téléportation pour arriver devant la porte et rouvrir cette dernière, puis se téléporta a nouveau, devant le beau jack cette fois ci. Celui ci pu alors se prendre un coup de pieds de biche dans le ventre en guise d'avertissement, dans le but de l’expédier hors de la maison par la force, sans pour autant lui causer de véritable blessure.

- Dehors!

mais alors qu'elle semblait avoir retrouver le contrôle de la situation, elle n'était pas aussi résistante a la douleur qu'elle voulait le faire croire et sa jambe la faisait de plus en plus souffrir a chaque mouvement. Cela se devinait aisément a son visage crispé sous l'effort et aux tremblement incontrôlable qui parcourrai son corps. Si le Beau Jack ignorait l'avertissement et décidait de riposter, elle ne pourrai plus lui résister bien longtemps...
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 356
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Occulteur / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : L'Oeil de Hélios Mk.II

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockLun 11 Mar 2019 - 11:48
Et le feu a disparue avant qu’elle ne s’écrase à l’intérieur. Tout ce suspense pour rien, elle s’en sort sans aucune séquelle… à part l’impact de balle dans sa peau, bien étendue. Et je ne ferais aucun commentaire sur son petit speech que je tomberais sur plus terrifiant et puissant que moi. J’ai un putain de Dieu à ma botte, la hippie, j’attends de voir qu’est-ce que plus effrayant que ça puisse arriver. Attends un peu que je le sorte de Pandore, là, vous serez tous en train de prier le firmament pour de la pitié car j’en aurais aucun pour les bandits chaotiques que vous êtes ! Mais assez de cela, la voici au sol en train de me fixer comme tant l’ont fait auparavant. Bordel, c’est tellement un cliché, ce truc. Ce dernier regard condescendant rempli de défi alors qu’ils savent que le Héros va avoir raison de leur vie rempli de crimes ! Tu peux continuer à me regarder comme ça, la moche, ça changera rien. Estime toi juste heureux que tu n’es pas encore sur la liste des gens à faire disparaître de ce plan de l’existence. Et c’est là qu’elle me dévoile le nom de son espèce; Attendez, faut être prêt à l’entendre ! Prenez une chaise confortable au risque de vous manger le sol dans le cas inverse. Sa race s’appelle littéralement “Monstre”. Sur le coup, j’explose de dire, je suis après tout bon publique face à un nommage aussi juste. Bordel, elle m’aura bien fait rire, la monstrueuse chèvre !

“Hahahaha, ooooooooooh, hahahahaaaaaaaaa... Bordel, celui qui  a donné un nom à votre espèce n’aurait pas pu faire davantage mouche ! C’est vrai que vous êtes une insulte au reste du monde avec un tel physique. Et si Gray vous trouve attirant, j’ose pas imaginer la gueule des cas dégelasses de vos semblables !”


Puis vint la partie moins drôle quand elle me récite mot pour mot ce que nombreux ont pu dire sur ma personne et en tord. La seule chose correct qu’elle avait à dire était que j’étais brutal. Bien évidemment que je suis une brutasse, elle me prends pour un moins que rien. On ne grimpe pas les échelons de Hyperion en étant un tire-au-flanc et on ne rends pas la planète la plus ravagé par le banditisme en étant un doux ! Non, pour avancer dans ce monde, il faut savoir être une menace ! C’est seulement ainsi qu’on a ce que l’on veut. Et ce que je veux, c’est l’ordre et la paix au nom de Hyperion ! Ma réaction est simple, après un tel fou rire, une telle déception se traduit par mes yeux qui roule un tour.

Je la vois ramper comme une dératée vers la cheminée avant d’attraper un pied de biche. Je ne sais pas si c’est de l’ironie ou juste quelque chose de drôle mais cette phrase me fait bien rire. Bien sûr, elle tente de m’attaquer avec ça. Désolé la conne, mais si tu veux m’avoir, faudrait être un poil plus… rapide et discrète. Alors qu’elle tente de le mettre autour de mon pied, je le lève d’un coup avant d’écraser l’arme improvisée.


“Tu me prends pour le dernier des cons ou quoi ?”


Avant que je puisse répliquer avant un coup de pied dans sa gueule, vu à quel point elle est dégueulasse, ça ne peut que faire une amélioration, va qu’elle commence à léviter au dessus du sol. Je retire mon pied du… pied de biche… ouais, il doit y avoir une meilleur façon de formuler cela… pour éviter de me viander alors qu’elle l’emporte avec elle. Et puis, elle se téléporte… normal ! Bien sur, ça se téléporte comme ça, sans aucun soucis ! C’est quoi ces conneries ?! Elle ouvre la porte !

“Dois-je te rappeler mes p… Oof !”


Oh la salope ! Je vais la tuer ! Non, non, on reste calme, on reste calme ! Ce coup de pied de biche dans le ventre fait mal mais tu as connu pire ! Surtout qu’elle s’est téléporté avant pour se mettre en position. Si c’est ce genre de conneries que je dois m’attendre dans cette univers, les porteurs avec leurs visées quasi parfaites seront plus que idéales pour les purger ! Néanmoins, je dois lui donner une leçon à la monstruosité !

Alors qu’elle me gueule de sortir, j’attrape le pied de biche de mes deux mains avant de l’arracher de ses mains brutalement. Je vais te ramener sur le plancher pourrissant de ta petite cabane dans la forêt, pauvre connasse !

“Laisse moi te montrer comment on utilise vraiment une arme au corps à corps !”

Et un revers du pied de biche dans sa gueule déformée par la douleur, un ! Bon, je pense que le coup est suffisant pour l’envoyer dormir pendant un bon moment… si elle ne l’a pas évité… bon, écoutez, c’est dur de faire de la narration à la première personne sans savoir si mes attaques touchent ou pas ! Foutez-moi la paix ! Assumons qu’elle tombe dans les pommes. Je sors un echocast pour laisser un tout petit message à notre tout grand salopard momifié.

“Salut Grey, c’est moi : Le Beau Jack ! Il s’avère que tu as oublié une réunion un tant soit peu importante. Par cela, j’entends que le sort de la galaxie était en le sujet principale. J’aurais attendu plus d’assiduité de ta part. Mais ce n’est pas grave, tout est pardonné ! Je me suis juste permis de te donner un avant-goût de ce qu’il attends à toi et ta chèvre si tu penses pouvoir me faire un coup dans le dos. Allez, j’attends te revoir prochainement la prochaine fois que je fais appel à tes services. Allez, bye !”

Je laisse l’echocast à côté de la chèvre avant de me barrer des lieux avec mes porteurs. Je suis une personne occupée, voyez-vous ! Et je ne peux pas me permettre de perdre davantage de temps avec ce problème.
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockMar 12 Mar 2019 - 1:17
Quelque soit ce qu'elle pouvait dire, Toriel savait que le Beau Jack n'entendrait rien, se contentant de se moquer d'elle et des siens. Ce nom de "monstres" leurs avait été donné par les humains il y a plus de milles ans et ce pour a peu près les mêmes raison que celles moquées par la brute épaisse qui lui faisait face: leur singularité physique et leurs nature d'êtres magiques. Quoi qu'elle fasse, au yeux de ce dernier, c'était lui seul le héro de l'histoire et Toriel, qui pourtant depuis le début n'avait fait que se défendre, n'était rien de plus qu'une anomalie a éliminé, ou dans le cas présent, une simple cible facile destiné a atteindre Gray.

Alors qu'elle avait tenter de faire perdre l'équilibre a son agresseur, celui ci vit le coup venir et stoppa sa tentative avec son pied, clouant au sol son arme improvisée. Toriel manqua de lacher prise mais était parvenu a tenir bon. Elle comptait bien continuer a se defendre, elle et sa maison, du moins tant qu'elle garderai les idées claires. Mais alors que son coup au ventre avait atteint sa cible, elle pu d'ailleur voire avec une certaine fierté le Beau Jack reculer, celui ci n'avait visiblement pas l'intention de s'avouer vaincu. En effet, une fois la douleur et la surprise passée, il s'empara a deux mains du pied de biche, avec une force physique qui dépassait de très loin celle de la dame chèvre. Celle ci, toujours en lévitation résista  du mieux qu'elle pu mais finit par devoir lacher prise avant de se retrouver a valser contre le mur, le vol ne lui permettant pas d'avoir des appuis au sol suffisament stables. Mais avant même qu'elle n'ait pu réagir, un violent coup de pied de biche au visage la projeta a terre, la blessant a l'arcade sourciliere au passage.

Sonnée par la douleur et le choc, Toriel eu juste le temps de voire le Beau Jack quitter sa maison avant de perdre connaissance. Lorsque Gray arriverai, il la trouverai inerte, gisant au milieu du salon sans dessus dessous, une flaque de sang se formant en dessous de sa tête et une autre également sous sa jambe, un peu au dessus du genous ou la plaie par balle se devinait à travers le tissus percé et ensanglanté de sa longue robe. A côté d'elle, l'échocast contenant le message laissé par le Beau Jack en guise d'avertissement

Bien que ses jours ne soient pas en danger, Toriel allait sans aucun doute se remettre difficilement de cette attaque si elle ne recevait pas rapidement des soins appropriés...
Gray Ashura
Gray Ashura
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/10/2014
Nombre de messages : 169
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Lames de Ki, Bouclier de Ki, Bang Voice
Techniques 3/combat : Poing géant, Giga Drill
Techniques 1/combat : Ashura wrath

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockMar 12 Mar 2019 - 18:38
"Faître, je vous fure que vous eftes très bien comme fa."

Assura Igor à son maître... Gray étant tendu à l'idée de son rendez-vous avec Toriel, pour des raisons qu'il avait encore du mal à comprendre. Quant à Igor... Ce dernier rigolait en voyant son maître essayer de comprendre l'un des plus grands mystères de la vie: l'Amour.
Il n'avait vu que des photos de cette dame Toriel, mais il lui semblait que son maître avait touché le gros lot en terme de personnalité s'il disait vrai. Quant à l'apparence... Comment dire. Igor ressemblant à un puzzle laissé à des maternelles qui auraient décidé de compléter ledit puzzle avec des pièces provenant d'autres puzzles... L'assistant aurait été mal placé pour faire le moindre commentaire à ce sujet...

"Tu être sûr ? La cravate me aller ?"

L'assistant leva les 3 pouces de ses mains. Oui, il avait plusieurs pouces. C'était traditionnel dans sa famille. Le rayden soupira et regarda également toutes ses machines... Son protocole de résurrection. Il n'avait pas été idiot et l'avait déjà testé. Le taux de réussite était plutôt important désormais, au-delà de 50% et il n'y avait eu qu'un cas de zombie, qui avait été proprement exterminé.
Quand aux ressuscités... Et bien... Il avait proposé à un parrain de la mafia de ressuscité son fils aîné, tué lors d'un deal qui avait mal tourné. La chose avait fonctionnée, et comme prévu, les mafieux avaient tentés de le tuer.
Conformément à son code d'éthique, Gray les avaient donc exterminés. Moins proprement. En tout cas, le Beau Jack serait heureux de savoir que son investissement avait porté ses fruits, notamment grâce à Igor et ses connaissances en nécromancie amateur...
Bon d'abord, le fameux rendez-vous. Puis, il verrait le Beau Jack pour lui montrer que sa machine à résurrection avait fonctionné. Contre toute attente de la part de son employeur il le savait.

"Igor ? Tu envoyer le message au patron pour lui dire que la machine à ressusciter être au point. Dire de convenir de rendez-vous à sa convenance."

"Bien Faître... Aufres choses ?"

"Non, ça aller. Tu pouvoir aller recolter organes pour ta famille."

Igor aimait bien son maître. Il avait un profond attachement aux règles, et quand Igor lui avait donné les règles et traditions de la famille Igor, le rayden avait pris la peine de les apprendre et de les respecter autant que possible. Cela avait permit à Igor de se sentir comme à la maison.
Gray finit donc par s'envoler, devant son assistant qui sifflota, se mettant en route pour récolter des cadavres... Ou ici des clones.

***

Quelques temps plus tard, Gray arriva donc en vue de la maison/chalet de Toriel... Et ce qu'il vit lui glaça le sang, le forçant à accélérer le rythme.
Ce qu'il vit faillit lui arracher un hurlement. Heureusement, une partie plus froide de son cerveau réagit en première et hurla autre chose qu'un chant Rayden de douleur.

"IGOOOOOOOOOOOOOR"

"Oui Faîtr... Oh ferde !"

Le petit bossu se mit au travail, en voyant Toriel sur le sol, dans son sang. Gray ne savait honnêtement pas comment Igor faisait pour toujours apparaître dans son dos quand il appelait. "Une fefnique familale" qu'on lui avait dit. Pour le coup, il s'en foutait. Gray pouvait théoriquement soigner Toriel. Il en avait le savoir... Mais pas la pratique. En revanche, d'après ce que Igor lui avait raconté, sa famille apprenait à suturer une plaie avant de savoir marcher.

Alors qu'Igor s'occupait donc de Toriel, Gray reçut le message de son Patron... Et acquiesça... C'est pour ça qu'il envoya un message ECHO au Beau Jack, en voix acapella. Notamment car il se doutait que sinon Le Beau Jack allait criser des différents temps utilisés à mauvais escient.

#Ici Gray Ashura. Oui, votre message a été reçu. Nous n'avons jamais accusé reception de votre message pour la réunion. Toutefois, nous vous rappelons que le contrat signé impliquait des clauses de trahisons et des procédures à utiliser si vous m'en pensiez coupable. Vous êtes priés de les respecter à partir de maintenant. Je veux dire, on les a rédigé.
Une pénalité sera donc déduite pour compenser le non-respect de la clause, conformément au contrat.
Sur une autre note. Le protocole résurrection a été testé avec succès. Les témoins ont été effacés. Si joint, les vidéos de l'être ressuscité, discutant et sa famille le reconnaissant... Et une deuxième, de votre employé, moi, les éradiquant à coup d'armes chimiques.

Donc. Pour ressusciter la personne que vous souhaitez, il me faudra : de son adn, son nom et un souvenir particulier de votre part avec elle. Pour cette raison, vous êtes priés de venir à mon laboratoire. Pour des raisons évidentes, le dispositif n'est pas transportable.

Concernant ce qu'il se passerait si vous ne respectez pas les protocoles de rétialiation prévus... Le contrat sera rompu et je garderais votre matériel. Me torturer moi... Je vous prie de vérifier à l'article 45-B du contrat : oui c'est un cas autorisé. Pour le coup, et toujours conformément au contrat, vous êtes libre de me torturer physiquement de la manière que vous souhaitez.
Mais plus jamais les gens hors contrats.

En tant que marchand, vous comprendrez donc la valeur d'un employé loyal qui respecte à la PUTAINde lettre le contrat... Ou celle d'un employé désespéré qui n'a littéralement plus rien à perdre suite à vos actes. Votre choix.
Dans l'attente de votre réponse pour un rendez-vous,
Veuillez agréez l'expression de mes plus sincères salutations,
Gray Ashura.

PS : Oui vous pouvez amenez vos robots.
#

Une fois le message envoyé, Gray rejoint Igor, qui s'occupait de terminer les bandages de Toriel... Avant d'aider son maître à la transporter sur un canapé plus confortable et de s'installer avec elle pour qu'elle puisse se reposer... Sa tête sur ses genoux, alors que Gray veillait sur elle, visiblement inquiet.
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockVen 15 Mar 2019 - 0:00
Lorsque Toriel reprit ses esprits, elle ressentit une présence inconnu a ses coté, mais celle ci ne semblait pas menaçante. Sa vision mit un certain temps a s'éclaircir et elle pu voire a ce moment la l'être qui était auprès d'elle en train de l’examiner: un humain a première vue, ou en tout cas, il avait les caractéristiques physiques de ces dernier, mais sans leurs ressembler non plus, comme si il avait été fabriqué de toute pièce a partir de morceau de corps assemblé entre eux, et maintenu en vie par la magie. Une enveloppe charnelle qui semblait certes reconstitués artificiellement par on ne sais quel science obscure mais qui contenait une âme, bien humaine elle aussi. Toriel pouvait parfaitement en ressentir la présence.

Une vive douleur a la jambe lui fit comprendre que la balle tirée a bout portant par le beau Jack avait été extraite de la plaie par l'étrange individu qui assurait les soins, lui arrachant au passage un grognement de douleur.  La créature aurait sans doute effrayer la plupart des mortels, mais Toriel voyait dans ce physique atypique une simple forme de vie en partie humaine qu'elle ne connaissait pas, d'autant plus qu'il n'était pas hostile, loin de la!  Affaiblit comme elle était, la moindre maladresse de la part de la créature l'aurai tuer sur le coup. Ici au contraire, l'étrange individu était bienveillant dans son attitude et surtout habile, montrant même une certaine douceur dans ses gestes, bien qu'elle se crispa en serrant les dents au moment des points de sutures, ce qui était normal: se faire recoudre la peau n'était une partit de plaisir pour personne, même lorsque cela était nécessaire. C'était un mauvais moment a passer, mais il fallait reconnaître qu'il s'agissait d'une douleur bien insignifiante comparé aux puissants coups de son agresseur tortionnaire.

- Merci...

Reprenant au fur et a mesure un peu plus conscience de son environnement, Toriel pu ressentir également la présence de Gray, et comprit que son cauchemar avec Le Beau jack avait bel et bien prit fin et qu'elle se trouvait a présent entre de bonnes mains. Malgré la douleur encore présente, Elle chercha des yeux son bien aimé et le vit s'approcher. Elle fut ensuite soulevée et déposé sur le canapé, sa tête reposant a présent confortablement sur les genoux de Gray. Tout en le regardant, les yeux encore mi-clos, elle lui sourit faiblement avant de se détendre, confiante. La grande table renversée ainsi que la vaisselle brisée tout autour, les fleurs et les bougies éparpillées au sol donnaient un triste aperçut du dîne romantique qu'elle avait préparer, réduisant a peu de chose la soirée en tête a tête

- Gray, je...

Elle hésita. Etait-ce parce que son esprit était encore un peu embrumé que ces deux simple mots étaient si difficiles a dire ?  Toriel se sentait pourtant suffisamment lucide malgré la faiblesse et l'épuisement qui engourdissait son corps. Elle savait que cela allait être dur, elle ne pensait même pas être un jour capable de le dire, mais il fallait bien se jeter a l'eau, elle ne pouvait pas garder ses sentiments pour elle indéfiniment, au risque dem voire une autre femme moins fier la devancer. Ne pouvant imaginer cette éventualité, elle se lança a nouveau, faiblement, bien qu'une certaine rougeur se devinait a travers son pelage blanc au niveau des joues:

- Je t'aime. Je voulait que tu le sache enfin ce soir... C'est pour ça que je t'avait invité.

Le fait de parler l'épuisait encore plus, mais il y avait encore une chose qu'elle devait dire:

- Le beau jack... Je sais que c'est ton employeur mais... c'est un homme dangereux. Il s'en ait prit a moi parce que c'était pour lui le seul moyen de t'atteindre. Il a voulut te faire mal, tout en sachant que tu ne craignait pas la douleur physique. C'est le moyen qu'il a trouver pour parvenir a ses fins...

Suite a ces paroles, Toriel sentit l'épuisement la gagner mais lutta contre le sommeil, craignant de ne pas pouvoir se réveiller si jamais elle y sombrait. Elle voulait rester consciente, auprès de Gray et profiter de la soirée. Bien que le dîné au chandelle qu'elle avait prévu était réduit a néant, il y avait encore quelque chose a sauver ce soir la. Il faudrait juste se contenter d'un pique nique improvisé a trois sur une table abîmé, mais elle devait au moins cela au mystérieux individu qui accompagnait son amoureux
Gray Ashura
Gray Ashura
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/10/2014
Nombre de messages : 169
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Lames de Ki, Bouclier de Ki, Bang Voice
Techniques 3/combat : Poing géant, Giga Drill
Techniques 1/combat : Ashura wrath

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockSam 16 Mar 2019 - 18:18
Gray avait beaucoup de qualité en tant que scientifique. Sa mémoire édéitique était également très utile pour la chose. En revanche, il était un bien piètre docteur au sens médical du terme, malgré ses doctorats, et encore bien plus mauvais chirurgien. Ses mains n'étaient pas réellement adaptés pour ce genre de travail. L'état de Toriel nécessitait néanmoins l'intervention d'un chirurgien et Gray ne pourrait jamais remercier assez Igor pour ses capacités étranges. Notamment celles de toujours apparaître dans son dos de manière effrayante, alors qu'il n'aurait pas dû être là.
Ca et le fait que l'assistant arrivait à faire grincer des portes coulissantes, ce qui était assez impressionnant et contribuait à rendre la première capacité plus effrayante... Car normalement, et votre cerveau vous le faisait remarquer, vous auriez dû l'entendre.

La deuxième capacité d'Igor, qui impressionnait grandement Gray... C'était ses compétences effectives de médecin. Le bossu patchwork lui avait dit en blaguant, ou pas maintenant que Gray y pensait, que dans sa ville natale, s'il fallait un Igor pour vous soigner après une tentative de meurtre, alors c'était considéré comme un meurtre. Parce qu'ils étaient bons à ce point là.
Et la vitesse d'exécution d'Igor lui fit comprendre pourquoi ils gardaient les morceaux des meilleurs Igor pour les transmettre aux générations suivantes.

Lui ? Il servait juste d'oreiller à une Toriel mal en point, lui caressant doucement la tête... Inquiet... Il était inquiet. Pour une autre personne. Cela ne lui était plus arrivé... Depuis... Depuis l'explosion de sa planète. La mort de son unité.
Tenait-il tant à elle ? ... La réponse était oui. Notamment, car elle lui donnait un but dans la vie, il aimait passer du temps avec elle... Et surtout, surtout... Gray adorait son rire et son sourire. Quand elle était heureuse de vivre ou de parler avec lui. C'était quelque chose de magnifique, et ce qui rendait d'autant plus beau la chose, c'est que peu de gens allait au delà de l'apparence menaçante du Rayden. Bon il est vrai que les crocs géans, ça aidait pas beaucoup. Mais tout de même ! C'était réellement vexant à force.

Soudain, Toriel se réveilla. Le coeur de Gray fit un bond, s'arrêtant presque... Avant de s'arrêter réellement un instant quand elle lui déclara sa flamme.
Son cerveau entendit l'information, mais refusa de l'intégrer au début. Gray était une arme, bien qu'il se dise scientifique. C'était un fait. Il l'avait intériorisé durant des années. Le Rayden n'avait lui-même aucune considération pour son propre corps du fait de sa régénération. Il... Toriel. Toriel était une personne merveilleuse qui incarnait aux yeux de Gray, l'idéal de la Paix. La fin de toutes les guerres. La fin des armes.
Sa fin.
Comment pouvait-elle être attirée par un individu qui était... Si antagoniste à ses principes ? Comment ?

Toutefois, contrairement à des humains qui auraient des problèmes sur la question de "mérite-il d'être aimé ou non", Gray avait l'avantage d'être un Rayden. Un aspect des Raydens, comme nous l'avons vu, c'est d'accepter les situations présentes. Factuellement. Gray était obligé d'admettre qu'il était amoureux de Toriel également. Elle l'aimait aussi.
La question de le mériter ou pas ne se posait pas.
Le Rayden se contenta de lui sourire en retour, de toutes ses dents.

"Je ne pas réellement savoir ce qu'être l'amour. Mais si c'être le sentiment chaud et le plaisir que j'ai avec toi... Je veux... Rester avec toi. Te protéger. Y compris de mon employeur."

Promit Gray en lui embrassant le front, délicatement.

"NNNgh, Faître. Il faut que la Faîtresse se repose. Ordre du Fedecin !"

Gray gloussa légèrement en caressant la tête de Toriel.

"Je reste avec toi. Repose toi... Je suis là. Tout va bien...
"
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockLun 18 Mar 2019 - 20:36
L'attente de la réponse de Gray maintenait Toriel dans un état de tension qui l'empêchait de sombrer dans le sommeille malgré l'épuisement et la douleur encore présente des coups qu'elle avait reçu, et dont les marques se devinaient a travers son pelage, plus terne que d'habitude. Cela dit, la réponse de Gray lui redonna meilleur mine pendant un instant, en sachant que lui aussi partageait les même sentiments. Il promis de la protéger, même contre son propre Employeur. Toriel n'en demandait pas autant, elle ne voulait pas que Gray ne se mette dans une situation difficile a cause d'elle, ni qu'il subisse des représailles. Certes, il ne craignait ni la douleur ni les blessures physique, mais ce n'était pas pour autant qu'il méritait de vivre ces dernière a chaque fois que quelque chose ne convenait pas au Beau Jack.  

Elle ferma les yeux lorsqu'il l'embrassa sur le front, profitant de ce moment, puis voulut se redresser, et éventuellement se lever, mais au moment même ou elle voulut se mettre debout, ses jambes se dérobèrent et elle retomba lourdement sur le canapé, une main sur le front, prise d'une douloureuse migraine. Après avoir reprit ses esprits, elle regarda l'étrange créature humanoïde qui avait si habilement pris soin d'elle et questionna Gray a son sujet, curieuse:

- Est-ce un ami a toi? il a l'air d'une bonne personne. Mais j'imagine que vous n'avez pas mangé tout les deux ?

En parlant de la créature, dont Toriel ignorait le nom et semblait toujours aussi bienveillant malgré de gros soucis d'élocution, rappela qu'elle avait besoin de repos, l'appelant au passage "Maitresse",ce qui amusa quelque peu la dame chèvre, persuadée que celui ci aurait été un très bon médecin, en tous cas, hormis son apparence physique qui, connaissant un bon nombre de personne, ne lui aurai malheureusement pas permit de pratiquer en milieu hospitalier, il en avait toute les qualités et se montrait même plus "humains" que certain médecins ou infirmiers-ères a qui elle avait eu affaire lors de son dernier séjour a l’hôpital, dont elle ne gardait pas un très bon souvenir pour des raisons évidente. Toujours en position assise, elle sentit a nouveau la fatigue la gagner et posa doucement sa tête contre l'épaule de Gray, puis s'endormit d'un sommeille léger pendant quelque temps.

Lorsqu'elle se réveilla a nouveau, Gray était toujours la, mais il faisait nuit noir a l’extérieur et elle pu voir l'étrange ami de son bien aimé a l'oeuvre en train de remettre le salon en ordre. La table était redressée, la vaisselle brisée au sol avait disparut et les bougies avaient repris leurs places initiales. Toriel le regarda faire, ne sachant pas quoi dire, touchée par cette initiative

- Désolé. j'aurais aimé que l'on fasse connaissance dans de meilleurs circonstance et vous n'étiez pas obligé de faire tout ca...  
Gray Ashura
Gray Ashura
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/10/2014
Nombre de messages : 169
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Lames de Ki, Bouclier de Ki, Bang Voice
Techniques 3/combat : Poing géant, Giga Drill
Techniques 1/combat : Ashura wrath

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockMer 20 Mar 2019 - 9:17
"Je m'afpelle Igor, faîtresse. Je peux vous confifmez que je suis composé de plusieurs bonnes pefsonnes. Gnniiih"

Fit Igor, prit d'un de ses tics... Bien que Gray se demandait si ce n'était pas juste pour correspondre au stéréotype familial d'assistants de savant fou. C'était... Probable. Les Igors semblaient trop performants pour laisser des séquelles aussi importantes.

"Il être mon assistant."

"J'afais enfie de trafaillez avec un fentil favant fou pour une fois. Fuis pas deffu du boulot, je fous le dit !"

Dit-il, tout heureux, et en terminant le ménage. La grande dame devait se reposer et Igor était heureux de servir quelqu'un comme Toriel également. De nombreux seigneurs vampires employaient également les Igors, pour leur loyauté et leur excentricité. C'était même un des éléments de marques de noblesses.

Quand Toriel se rendormit, de fatigue, Gray se contenta de lui mettre un coussin sous la tête, allant ensuite aider Igor à ranger. Très honnêtement, le Beau Jack aurait à payer. Et Gray lui ferait payer en tapant là où cela ferait mal : dans le porte-monnaie. Après tout, son patron était un marchand, et pour lui le pognon était tout. Alors certes, il avait proposé de racheter le brevet de Gray pour le système de ressurection... Mais il voulait pas se séparer d'Igor. Ce dernier était trop précieux, trop loyal et désormais, Gray avait une dette envers l'assistant de Frankenstein.

Refaire les murs ne prit pas tant de temps que cela. La capacité de Gray à matérialiser des outils en ki aidait et la forêt environnante était pratique pour la matière première. Quand à Igor, ce dernier était bon en puzzle et remettait en état le mobilier.
La maison de Toriel était encore loin d'être refaite entièrement quand elle se réveilla, mais elle put voir que le duo de choc s'affairait déjà à tout réparer pour elle... Avec une légère odeur de thé qui émanait de la théière.
Quand Toriel se réveilla, elle sembla gênée des attentions d'Igor et de Gray.

"Je me sentais obligé de le faire. Quand à Igor... Je crois qu'ils deviennent fous s'ils ont rien à faire."

"Je confifme. J'ai mon coufin Igor qui est defenu fou à foffe de ne fien faire... "

Le Rayden hocha de la tête comme pour approuver ce qu'il disait et surtout tint la main de Toriel.

"Au passage. Je n'avoir pas eu le temps de te le dire mais... J'avoir terminer de mettre au point la machine pour tes enfants. Igor savoir également appeler les âmes par magie. "

"Nécromancie mineure m'dame. Faut que l'efprit foit content pour bien fépondre. Fi on le confraint, il fisque de mentir."

Gray espérait réellement, et de tout son coeur que tant le thé que la nouvelle ferait plaisir à Toriel.
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  ClockJeu 21 Mar 2019 - 23:13
Toriel sourit a Igore lorsque celui ci se présenta et lui répondit en souriant:

- Enchanté Igor. Moi je m'appelle Toriel, mais Gray a déjà du vous le dire. Vous ne pouviez pas trouver mieux que Gray

Elle regarda plus en détail le dénommé Igor en le trouvant assez touchant par sa joie de travailler pour Gray, se doutant qu'au moins il aurait du respect de la part de son maître. Elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une pensée pour tout les êtres tel que lui qui se retrouvaient au services de personne peu recommandable et se faisaient sans doute maltraité par dessus le marché. Au moins, avec Gray, elle était certaine que le petit bossu aurait droit au respect qu'il mérite

Alors qu'elle venait de se réveiller après un temps de repos, l'odeur chaleureuse du thé lui parvenait aux narines, l'encourageant a se redresser. La fatigue se faisait un peu moins sentir et la blessée semblait déja en meilleur forme. Sa maison aussi reprenait peu a peu une allure normal grâce au soin de son bien aimé et de Igor. Elle resta un moment a les regarder faire, ayant envie de les aider elle aussi, mais même avec la meilleur volonté du monde, il était encore trop tôt et sa jambe ne la porterai pas. Elle risquait de devoir marcher avec une canne quelques temps d'ailleurs, mais elle saurai s'en accommoder, surtout si Gray accéptait de rester auprès d'elle avec Igor

- Gray, est-ce que tu ne voudrai pas t'installer ici ? Je sais que tu as ton laboratoir, mais c'est toujours une bonne chose de séparer la maison et le lieu de travail lorsqu'on peut se le permettre. J'ai aussi une chambre d'ami pour Igor et assez de nourriture pour pouvoir cuisiner pour trois

La nouvelle tomba ensuite, de tel façon que Toriel en oublia même sa douleur pendant un instant: Igore et Gray seraient ensemble en mesure de lui ramener ses enfants. Il y eu un moment d'émotion intense pendant lequel Toriel ne répondit pas, mais elle enregistra les information. Son regard se posa alors sur le pot de fleur vers la fenêtre. Il était vide, Flowey avait certainement du fuir lors de l'attaque du Beau Jack et l'ancienne reine se dit que c'était peut être mieux ainsi. il reviendrai en temps voulut, comme il le faisait toujours

- Je suis certaine que Asriel en sera ravis, il est un peu étrange sous sa forme actuelle, mais je sais qu'il rêve de redevenir ce qu'il était. Quand a Chara, je ne sais pas... je n'ai jamais réussit a établir de contact avec son âme. Elle doit être resté près de notre ancienne maison a errer quelque part entre les deux monde, c'est la seul explication. Je n'ai pas encore trouver le courage de retourner la bas
Contenu sponsorisé

Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Empty
MessageSujet: Re: Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)    Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)  Clock
 
Les épines d'une romance (PV LBJ et Gray par la suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La rose sort ses épines
» [Evenement : Festival de la Fraternité !] Aaron & Gray - contactez rapidement un administrateur pour qu'il change ce titre et l'adapte à votre désir ;)
» Aaliyah - même les plus belles roses ont des épines.
» [Terminé] Here he was. But something seemed off. [Aaron Gray]
» Une douce rose aux épines acérées (PV Eva)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-