Partagez
 

 Vers la bordure extérieure (ft. Tundra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rakeer
Rakeer
Démon du Froid
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychokinésie - Kushizashi
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : Genkidama

Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) Empty
MessageSujet: Vers la bordure extérieure (ft. Tundra)   Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) ClockDim 21 Avr 2019 - 17:53


La chose était désormais faite. Qu’importe le passé, qu’importe le présent et même… le futur, la famille Snõ serait une nouvelle fois vassal des Cold. Inéluctablement un sentiment de rancoeur persistait dans le coeur glacée de notre démon du froid. Oui, malgré toute la perfidie de ces monstres, à l’intérieur, sommeillait toute de même un once d’émoi, dissimulé derrière un rideau ne laissant croire qu’à un mur de glace d’émotions négatives. Soumis, physiquement et mentalement, le très ancien arcosian paradait pourtant avec une démarche sûre et stable. Certes si ses ambitions, dans l’oeuf, venaient de trépasser, savoir que l’héritier de Reibai le gouvernait lui suffit à croire en la future domination de l’univers entier, et, dans son sillage, il trouverait le plus grand général des armées que l’univers n’a jamais autant craint. Écrit en ce jour, sur le sable ardent d’Héra, sa destinée mêlée à la fatalité, dictait à son rang de n’être au bout du chemin que le second… Pourtant les seuls responsable de sa situation actuelle demeurait sa présomption et son orgueil.


Vous ne pouvez peut être pas imaginer ma peine, cette douleur qui m'incombait en ce moment, cette sensation amère et sèche, celle que l’on ressent quand la vérité que l’on pensait écrite n’est nul autre qu’une illusion éphémère dans laquelle l’on se pensait intouchable, puissant… vivant. Je ne le savais que trop bien, je devais me débarrasser de cette dernière petite étincelle de frustration et accepté mon destin, celui de n’être qu’un pion tandis que la gloire éternelle continuera d’illuminer la plus grande famille. Mes voeux, je ne les reniait pas. Non… Il était un fait rare, le seigneur Freezer, que disais-je, l’empereur Freezer s’était souscrit à mon jeu, mes règles, lui dont le titre de maître de la fourberie imprégnait son nom, et c’est à la loyale qu’il avait réduit mes rêves au néant. Si en l’état je choisissais de fuir, reniant ma parole comme un lâche et un traître, je ne vaudrait guère mieux que la plèbe. Tout au fond de moi, si ma route ne me permettait pas d’embrasser le soleil et d’y céder mon corps, alors je demeurai son rayon, ses ondes brûlantes, le bras armée de mon maître qui guidera les mondes à son joug.
Je n’avais guère pris le temps de me remettre des blessures marquant ma peau, rappelant alors les derniers instants de cette illusion qu’était ce “combat”. Un souvenir impérissable qu’il me fallait endurer seul et me prévenir par ma seule volonté. J’avais sur moi, une veste sombre, dissimulant mon identité, et également l'écoeurement visuel qu’affichait mon torse meurtri, et c’est ainsi que je me présenta à la station spatiale de la planète désertique qui apprêtait mon bâtiment.
- Rakeer je présume, votre vaisseau est prêt nou… nous… aarrghhhh suffoquait le pauvre autochtone qui avait plié le genou tout comme moi, et qui en l’état se pensait peut être du même acabit que mon rang. Le regard vide d’expression que j’exprimais ne rassurait pas le pauvre être qui se griffait la gorge contrastait avec la terreur que lui portait, avant que je daigne relâcher la pression psychokinétique que j’excercais.
- La prochaine fois tu t’adresseras à moi en me nommant Seigneur rajoutais-je d’une voix calme mais roque, suffisamment sévère par le ton pour faire suer de grosses goûte le pauvre employé
- Ou.. Oui...Seigneur Rakeer…
- Le dit Tundra est-il arrivé ?
- J…Je regrette… Seigneur… Il ne devrait plus tarder…

Mon regard s’étant détourné du pauvre homme, je resta là quelques secondes, immobile devant le souffle encore saccadé du préposé à la station.
- Appareiller le bâtiment, nous partons dans cinq minutes.
- Bien mon seigneur !
Pénétrant dans l’appareil de l’empire, Je me questionnais toujours sur le pourquoi de la chose… Oui, pourquoi Freezer m’avait assigné quelqu’un, un travail aussi simple que son ordre sera exécuté sous l’heure, surtout dans l’état instable sous lequel mon esprit est torturé… m’enfin, un bon massacre allait me permettre de passer outre et d’avancer, c'était une évidence, ce malheureux Tundra n’aurait probablement rien à faire si ce n’est regarder et apprendre.
Tundra
Tundra
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 28/03/2018
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : rayon de la mort/ Téléportation/ Frappe psychique
Techniques 3/combat : boule de la mort/ Rayon Occulaire
Techniques 1/combat : supernova

Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) Empty
MessageSujet: Re: Vers la bordure extérieure (ft. Tundra)   Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) ClockDim 21 Avr 2019 - 19:56

Il n’y avait pas plus grande joie que de pouvoir de nouveau admirer le monde avec ses deux yeux. Une chose qu’avait fini par oublier Tundra en perdant son oeil droit durant cette bataille sanglante. Heureusement le talentueux Docteur Rellum lui en avait donné un nouveau, un bien plus performant, incroyable qu’était ce globe oculaire couleur rubis qui remplaçait maintenant l’ancien fantôme de son oeil mort. Cependant l’adaptation aller mettre un peu de temps et pour ne pas se retrouver avec un mal de crâne sévère, le démon du froid avait caché ce précieux atout derrière un cache-oeil.

Alors qu’il discutait tranquillement avec le docteur robotique, son communicateur bipa, lui annonçant un message.

- Soldat Tundra j’écoute.
- Tundra, le seigneur Freezer vous confie une mission avec une recrue du nom de Rakeer, vous est demandé à la base de lancement le plus rapidement possible. Les détails de la mission vous seront communiqués d’ici peu.
- Bien je pars de suite! Docteur ce fut un honneur de vous avoir rencontrés, j’ose espérer que cela ne sera pas la dernière.

Il s’inclina devant l’être de métal avant de quitter son laboratoire puis de s’envoler en direction de la base de lancement. Comme annonçait, il reçut un récapitulatif de la mission. En soi une extermination des derniers chefs rebelles sur une planète du nom de Mustafar. Autant la mission ne changeait pas de ce qu’il avait déjà pu faire, autant il se posait des questions sur son coéquipier. Rakeer, un nom qu’il n’avait encore jamais entendu, une nouvelle recrue, ou bien un soldat qui s’était fait discret jusque-là ?

Les questions étaient nombreuses mais il aurait très vite des réponses, car la station était enfin visible. Accélérant, il finit par atterrir souplement à l’entrée. Il fut accueilli par un troufion un peu paniqué.

- Et bien pourquoi cette agitation?
- Tundra enfin te voilà! Ton coéquipier est un taré, il a étranglé Banar comme s’il n’était rien. Fais gaffe à toi.

Le démon eut un rire un peu masqué. Ce Rakeer semblait avoir un bien mauvais caractère. La mission n’allait pas être triste.

- Banar a toujours été un idiot c’est n’est pas nouveau, mais merci de l’info, je ferais attention. Où est donc ce tyran?
- Là-bas … Bonne chance …


Il remercia son collègue et prit la direction indiquée. Entrant dans le vaisseau qui leur était destiné, il se retrouva derrière un siège déjà occupé, les soldats travaillaient en silence, mue par une peur qui était affalée dans ledit siège. Tundra s’approcha de la silhouette capée, si tout son corps était caché par le sombre drapé, son visage était néanmoins visible et ce fut celui d’un démon du froid inexpressif qui lui fit face. Un congénère donc, voilà qui expliquait la cruauté dont il avait fait preuve.

- Tu dois être Rakeer, excuse-moi pour l’attente, j’étais à l’autre bout du désert.

Il s’inclina devant Rakeer, qui même s’ils avaient le même rang, méritait le respect et c'était aussi une chose importante pour Tundra.

- Mais je manque à tous mes devoirs. Je suis Tundra, à ton service. Si tout est prêt nous pourrons y aller.

Il se redressa et fixa son homologue avec un sourire poli au contraire de celui avec qui il allait passer un temps incertain.
Rakeer
Rakeer
Démon du Froid
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychokinésie - Kushizashi
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : Genkidama

Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) Empty
MessageSujet: Re: Vers la bordure extérieure (ft. Tundra)   Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) ClockJeu 2 Mai 2019 - 14:10


Ma frustration bouillonnante n’en finissait pas. Pas avant le carnage que les rebelles n’allait pas tarder à essuyer. Ne se doutant probablement pas du petit jeu auquel j’imaginais déjà le dénouement. Surement bien trop serein et confiant en leur discrétion, au détriment des informations que l’empire détenait sur eux. De tous les scénarios possibles et inimaginables, celui de raser la planète du système fut la première qui me vint à l’esprit, ce serait facile pour moi, et en un claquement de doigt l’histoire serait emballé… trop simple, pas suffisant pour calmer mes pulsions actuelles. Dans l’enceinte de confort de ce navire spatial, se trouvait, comme à tous vaisseaux, un centre de commandement duquel un siège en son centre faisait office de “trône”. Tel un vainqueur, c’est la que je choisi de siéger, dans l’attente de Tundra, mais aussi probablement de tout le trajet. Une position confortable dont personne n’en contesta la place, par ailleurs seul les bruits électroniques de machines résonnait dans la pièce, l’aura menaçante qui se dégageait de mon être angoissait l’équipage qui se tenait dans un mutisme des plus impressionnant. Un seul bruit vint finalement casser la symphonie des machines, seul celui de la porte du sas qui s’ouvrit pour ne laisser qu’une seule personne y pénétrer… De dos à l’entrée de ma position je laissa le bruit sourd de ses pas avancé jusqu’à moi, l’expression toujours aussi effacé de mon faciès dévisageant de son expression vide de toute sorte d'intérêt potentiel. Difficile dans ses conditions pour mon coéquipier de trouver une ouverture de discussion, mais je n’en n’avais guère à faire, que m'importe les autres en cet instant si ce n’était que ma petite personne, cela dit un détail primordial vint se confronter à mes yeux. En l’espace d’un temps ridiculement court, du moins pour mes milliers d’années d’existence, je venais de découvrir non pas que la famille Cold avait survécu mais également le clan des Hiutal, car oui il s’agissait bien d’un autre arcosian et pas des moindres. Mon expression si effacé ne changea qu’un tantinet, mes yeux s’écarquillant très légèrement à la vue de la survie de notre peuple dont je pensais récemment être encore le dernier. Il s’inclina et se présenta avec la manière, n’ayant pas la politesse de lui rendre la pareille, mon égo étant suffisamment briser aujourd’hui pour cela, mais je pouvais au moins lui répondre sans pour autant être exécrable.

- Je n’aurais jamais penser que le clan des Hiutal est survécu à la grande guerre… Es-tu le dernier de ta lignée ?

Contenu sponsorisé

Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) Empty
MessageSujet: Re: Vers la bordure extérieure (ft. Tundra)   Vers la bordure extérieure (ft. Tundra) Clock
 
Vers la bordure extérieure (ft. Tundra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Hera :: Base de lancement-