Partagez
 

 Ce bon bain qui fait du bien [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Ce bon bain qui fait du bien [PV] Empty
MessageSujet: Ce bon bain qui fait du bien [PV]   Ce bon bain qui fait du bien [PV] ClockDim 5 Mai 2019 - 21:41
Sur une planète inconnue qui avait eu le malheur de se trouver sur la route des pirates de l'espace, la guerre faisait rage. Une guerre ? Non, c'était plutôt un massacre. Les villes principales étaient en feu, et des centaines de cadavres jonchaient le sol au milieu des ruines. La très jeune guerrière Héra, encore loin de l'âge adulte, faisait face à un petit garçon d'une autre race. Entre eux, deux corps adultes, un homme et une femme, baignaient dans leur sang, allongés sur le sol. Ils avaient tous trois la peau violette et une dizaine de petites antennes molles sur le crâne, en guise de cheveux. Le regard cruel de la femme à la peau bleue se posa sur le petit garçon, tandis que sa main droite, paume ouverte, était brandie vers lui. Le gamin, terrorisé, était paralysé par la peur, tremblant de tout son corps, tandis que des larmes s'écoulaient de ses quatre yeux. Il regardait la meurtrière aux cheveux ondulés, avec un regard mêlant l'incompréhension et la peur. Quelques secondes s'écoulèrent. Puis, la pirate abaissa son bras lentement. Un bruit de pas assez lent et lourd se fit entendre derrière elle.

"Qu'est-ce que tu attends, Zangya ? Tue-le."

La voix provenait d'un colosse de la même race qu'elle, avec de longs cheveux rouges et un bandana sur la tête.

"Mais... Ce n'est qu'un enfant, Seigneur Bojack. Il est inoffensif."

Elle ne voyait pas l'intérêt de le tuer. Ils avaient gagné, cette planète était à eux, désormais. Ce peuple devrait se soumettre à Bojack, et ce gamin ne pourrait changer quoique ce soit.

Le tyran posa sa grosse main sur la petite épaule de la fille, et sourit.


"Zangya. Tu viens d'exécuter ses parents sous ses yeux. Tu as détruit la vie de ce gamin. Si par miracle, il parvient à s'en sortir tout seul, il passera le restant de sa vie rongé par la haine, et n'aura qu'une idée en tête : se venger. Aujourd'hui, il est inoffensif, mais qu'en sera t-il dans 10 ou 20 ans ? On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve. On ne peut pas se permettre de laisser des ennemis potentiels dans notre sillage. Tue-le, Zangya. De toutes façons, si tu ne le fais pas, ce n'est qu'une vie emplie de souffrances qui l'attend. Épargne-lui ça. ...Tu ne voudrais pas me décevoir, n'est-ce pas ?"

Elle plissa légèrement des yeux.

"Non, Maître."

Elle regarda l'enfant droit dans les yeux, d'un air cruel, alors que son bras droit se releva pour pointer de nouveau en direction du gamin. Une boule d'énergie se forma dans le creux de sa main, puis s'échappa pour foncer droit sur l'enfant et l'exploser en morceaux.

===============================================================================

Un souvenir de son désastreux passé qui était revenu la hanter. Depuis les tourments qu'elle avait connus en Enfer, elle n'avait de cesse de repenser à tout le mal qu'elle avait fait. Elle en avait même du mal à trouver le sommeil la nuit. Toutes ces vies qu'elle avait prises, sans raison, si ce n'est pour le plaisir de Bojack.

*Ça va être difficile de compenser tout ça...* pensa t-elle, tandis qu'elle volait en direction des bains régénérant, en compagnie de son ange gardien.

Selon Apheriah, tout pouvait lui être pardonné, si elle passait le restant de sa vie à faire le bien. Mais combien de vies devrait-elle sauver pour compenser toutes celles qu'elle avait ôtées ? Des centaines ? Peut-être des milliers. Bojack et son groupe avaient pillé des dizaines de planètes et massacré tout autant de peuples, avant d'être enfermés par les Kaïos. Tous ces innocents n'avaient pas eu droit à une seconde chance. Pourquoi elle, elle en avait une ? Même deux, puisqu'elle avait ressuscité à deux reprises. N'y avait-il pas une injustice, là-dedans ? Elle qui avait fait tant de mal, pourquoi avait-elle pu revenir de l'Enfer alors que des milliers d'innocents qui mouraient de la main de monstres, comme elle autrefois, étaient condamnés à rester au royaume des morts ? Avait-elle quelque chose à accomplir ? Les dieux lui avaient-ils attribué un destin ? Sa rencontre avec Apheriah était-elle vraiment fortuite, ou bien l'avait-on placée sur sa route, comme un guide vers la lumière ? Et si c'était le cas, quel en était l'objectif ? Que devait-elle faire ? Son esprit était confus, empli de doutes.

Elles atterrirent devant l'entrée des bains. C'était un grand bâtiment à l'architecture typique de la planète et du Sultan, c'est-à-dire ornée de décorations antiques, probablement pour attirer les gens. Elles s'y engouffrèrent et marchèrent jusqu'à l'accueil, Zangya portait toujours sa tenue de Great Saiyaman qu'elle avait obtenu par le plus grand des hasards en volant une montre à une passante. Elle s'adressa à la dame de l'accueil. Aussi étrange que cela puisse paraître, l'ancienne esclave du Sultan n'avait jamais eu le loisir de venir ici, elle connaissait juste l'endroit de réputation. Les femmes du Harem avaient rarement l'opportunité de sortir, et lorsque c'était le cas, elles n'étaient pas libres d'aller où elles le désiraient.

Ce lieu était découpé en deux. Il y avait les bains publics, accessibles à tous et gratuits, c'était généralement comme de grandes piscines. Mais si l'on voulait plus d'intimité, il y avait les bains privés, payants. Il y en avait de divers tailles, à différents tarifs. Ayant toujours peur d'être reconnue par ses pairs au cas où elle serait encore recherchée après 50 ans, et n'ayant de toutes façons pas envie de se mêler à d'autres personnes, la jeune Héra décida d'opter pour les bains privés. Elle s'adressa donc à la dame de l'accueil, qui était une Héra elle aussi.


"Un bain privé pour 2 personnes, si possible." affirma t-elle, en manquant légèrement de politesse.

Il fallait dire qu'avoir passé environ un demi-siècle en compagnie d'un groupe de pirates piloté par Bojack n'avait pas aidé à lui apprendre les bonnes manières.

La dame de l'accueil leur donna une clé ainsi qu'une serviette à chacune, et leur indiqua une porte au fond d'un couloir.

La guerrière paya (-100 Zénies) et s'empara de la clé et des serviettes sans la remercier, puis se dirigea dans le couloir après avoir tendu sa serviette à Apheriah. Il fallait dire que du temps où elle était avec Bojack, Zangya n'avait jamais eu besoin de demander quoique ce soit : quand elle voulait quelque chose, elle se servait. Ils étaient des pilleurs, après tout. Ici, pour passer inaperçue, elle faisait l'effort de demander, mais ne s'encombrait pas de formules de politesse.

Elle entra par la porte indiquée par l'hôtesse, laissa Apheriah entrer puis referma à clef derrière elle afin qu'elles ne soient pas dérangées. Elles se trouvaient dans un vestiaire assez petit mais bien assez grand pour deux personnes.

La Héra ôta sa tenue super-héroïque un peu ridicule, posa ses vêtements sur un banc, et passa ses mains dans sa longue chevelure dans le dos pour déployer un peu ses cheveux. Bien qu'elle n'avait aucun complexe avec son corps, elle n'était pas du genre à se dévêtir en public, probablement à cause de ce qu'elle avait vécu dans le Harem : elle considérait que les gens, et en particulier les hommes - puisque c'était la majeure partie de la clientèle du Harem - n'avaient plus le droit de poser les yeux sur son corps, du moins sans son consentement. Mais devant Apheriah, ça ne lui posait pas de problèmes.

Après s'être dévêtue, elle se dirigea vers la salle de bains, qui était reliée aux vestiaires par une sorte de petit couloir avec une douche dedans, comme à la piscine. Elle laissa couler l'eau de la douche sur son corps quelques secondes avant de marcher vers le bain. Comme à la piscine, le bain était creusé dans le sol, il était rectangulaire et faisait une taille d'environ 2 mètres de large sur 3 mètres de long, et 1m50 de profondeur. De petits escaliers permettaient de s'enfoncer doucement dans l'eau. L'eau était d'une couleur mauve, elle était très chaude et couverte de mousse, un parfum agréable et apaisant s'en dégageait. Tout autour du bain, de nombreux produits de douche, shampoings et savons étaient mis à disposition, posés sur les rebords. Les bains avaient trois utilités : faire sa toilette, se détendre, mais aussi et surtout régénérer les blessures. Rapidement, Zangya ressentit les quelques égratignures, qu'elle avait pu avoir depuis sa résurrection, se refermer lentement, tandis qu'elle ressentait une sensation à la fois de légèreté et de douceur sur toute la surface de son corps. Alors que l'eau lui arrivait jusqu'au cou, elle pencha la tête en arrière pour tremper ses cheveux, avant de les frotter avec de la mousse tout en se tournant vers Apheriah.


"Aaaah, je n'en pouvais plus de cette odeur de sang et de cendres qui me collait à la peau depuis Dark." affirma t-elle en soupirant de soulagement.

Elle attendit une réponse éventuelle d'Apheriah tout en continuant de se savonner, puis elle reprit la parole après quelques minutes.


"Je t'en ai dit beaucoup sur moi ces derniers temps, maintenant, c'est à ton tour de me parler de toi !" s'exclama t-elle d'un air amical.

"Alors, dis-moi Apheriah, qu'est-ce que tu faisais avant de me rencontrer ? Sur Dark, tu m'as dit que tu n'avais pas d'attache, comment ça se fait ? Tu n'as pas une famille ou des amis, quelque part au Paradis ? Même pas un petit-ami ?"

Elle plissa légèrement les yeux en faisant un petit sourire malicieux, puis affirma sur un ton taquin :

"Pourtant, j'imagine qu'avec un corps pareil, les anges doivent se bousculer pour sortir avec toi."


[ Décompte des Zénies : 1610z - 100z = 1510z]
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Ce bon bain qui fait du bien [PV] Empty
MessageSujet: Re: Ce bon bain qui fait du bien [PV]   Ce bon bain qui fait du bien [PV] ClockJeu 30 Mai 2019 - 0:30
Se laissant guider par Zangya, Apheriah avait quitté le lieu où se trouvait le Harem, où elles n'avaient finalement pas décidés d'attaquer pour libérer les pauvres femmes qui pouvaient encore y être enfermées. L'ange ne savait pas où la mènerait son amie mais elle lui faisait totalement confiance. Toutes les deux avaient choisis de prendre du recul avec tout ce qui s'était passé. Il était important pour elles de digérer les événements tragiques qui les avaient secoués. Pour penser à autre chose il fallait se divertir, choses qu'elles n'avaient finalement jamais fait toutes les deux. Il allait être intéressant de voir ce que la guerrière Hera allait trouver pour qu'elles puissent se détendre. Mais au fait, la Déesse de la Guerre, qui était connue pour son sérieux et qui avait vécue toute sa vie en tant que chef de guerre, était-elle capable de s'amuser un peu ?


La rousse avait pris la direction des bains de régénérations. Les deux femmes se posèrent devant l'entrée du bâtiment, dont la structure ressemblait beaucoup aux autres constructions que l'on pouvait voir sur la planète. L'ange se demandait ce qu'il y avait à l'intérieur jusqu'à ce qu'elle lise sur un panneau qu'il s'agissait de bains. Elle hocha de la tête comme pour approuver au moment où elle apprit cette information. Elles se dirigèrent par la suite à l'accueil où Zangya demanda à ce qu'elles puissent avoir accès à un bain privé pour deux personnes. Après la demande de son amie, Apheriah se chargea de la politesse, dans un sourire amical.


« Merci. »


Les mauvaises manières de la guerrière Hera n'avaient pas échappées à Apheriah mais elle ne lui en tenait pas rigueur. Ce n'était pas à elle de faire son éducation, ce serait prétentieux de sa part. Et puis elle ne connaissait pas les us et coutumes de la planète Hera. Ici peut-être que les gens ne s'encombraient pas de politesses et qu'il était normal d'agir de la sorte. C'était un élément qu'il fallait prendre en compte lorsqu'on voyageait d'un pays à l'autre ou d'un monde à l'autre : ce qui est normal pour nous ne l'est pas forcément pour les autres. Et ce qui est vu comme quelque chose de poli ici peut ne pas l'être ailleurs.


La blonde continuait de suivre celle qu'elle avait aidé sur Terre face à Warui, et elles se retrouvèrent dans les vestiaires des femmes pour se changer. Apheriah se dévêtit sans soucis, elle n'était pas pudique par rapport à son corps, ce serait d'ailleurs étrange qu'elle le soit étonnant donné qu'elle portait de petites tenues généralement. Être nue ne lui posait pas de problème, même face à un homme ça ne la dérangeait pas plus que ça, alors face à son amie ce n'était pas un soucis. Elle prit tout de même une grande serviette, puis elle se dirigea vers les bains avec Zangya. Les deux femmes entrèrent dans l'eau l'une après l'autre, descendant dans le bain. La rousse fit part de son plaisir de se débarrasser des saletés qu'elle avait collectionné jusque là. Il était vrai qu'elles n'avaient même pas prit le temps de se changer en arrivant ici.


« Nous aurions peut-être dû venir ici avant toute chose. Les blessures que nous avons subit sur Dark pouvaient nous gêner, c'est vrai. Et puis on se sent mieux toutes propres ! »


Elle avait attrapé une brosse spéciale qu'elle utilisa pour se frotter le dos. Ces bains étaient vraiment agréables, bien qu'elles n'avaient pas besoin d'être soignée l'eau faisait quand même son effet pour rendre ce moment plaisant. Zangya lui demanda ce que l'ange avait fait avant qu'elles ne se rencontrent. Bien qu'elles étaient partis à l'aventure toutes les deux elles n'avaient pas eut le temps de beaucoup discuter de choses personnelles. C'était le moment de le faire.


« Avant de venir sur Terre, je suis sortie d'un long sommeil de cent ans. J'avais été empoisonnée par un démon qui m'a obligée à rester dans cet état aussi longtemps. Même si les anges peuvent vivre longtemps, un siècle est toujours difficile à digérer avec un retour à la réalité. J'ai perdu de vue beaucoup de mes semblables et était venue sur Terre dans l'idée de me familiariser de nouveau avec ce monde... Et je t'ai trouvée. »


Elle était amusée de voir que Zangya évoquait son corps et il était vrai que la blonde était plutôt gâtée à ce niveau là. Pourtant, la Déesse de la Guerre n'avait pas trop eut le temps de profiter d'amourettes et autres relations de ce genre. C'était ce qu'elle expliqua à son amie.


« Sans vouloir me vanter, les prétendants n'ont jamais été très loin. Cependant, mon statut de chef de guerre ne me laissait que peu de temps pour ce genre de choses, malheureusement. Les batailles m'ont parfois emmenée loin de chez moi et sur le terrain je ne pouvais pas trop m'attacher à mes hommes. J'ai toujours essayée de garder une certaine distance pour pas que ce ne soit un problème. Mon rôle était bien trop important pour que je sois négligente. »


Elle se laissa un peu flotter, un peu assise et presque à l'horizontale, visiblement à l'aise dans ce bain.


« Et toi alors ? Je ne sais pas si c'est un sujet qui peut te déranger étant donné ton passé mais j'imagine que tu as pu avoir aussi des relations. »
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Ce bon bain qui fait du bien [PV] Empty
MessageSujet: Re: Ce bon bain qui fait du bien [PV]   Ce bon bain qui fait du bien [PV] ClockSam 1 Juin 2019 - 12:13
Lorsque la jeune femme à la peau bleue s'était retournée pour voir Apheriah entrer dans le bain à sa suite, elle sentit un peu le sang lui monter à la tête et une sensation de chaleur au niveau des joues. Il fallait dire que le corps parfait de l'ange aux longs cheveux blonds ne laissait pas Zangya indifférente.

Après la remarque de l'ex-complice de Bojack sur les bienfaits du bain, l'ange affirma qu'il aurait été plus judicieux de venir ici en première. Zangya s'exclama alors avec un petit sourire :

"Mais carrément ! J'suis trop conne de pas y avoir pensé plus tôt !"

Focalisée sur le rarem, elle avait complétement oublié l'existence de ces bains à leur arrivée sur Héra, ce qui n'était pas étonnant vu que cela faisait un demi-siècle environ qu'elle n'était pas revenue ici. Elle ne s'en était rappelée qu'après plusieurs minutes.

Ensuite, la rouquine décida d'en apprendre plus sur celle qui lui avait sauvé la vie à multiples reprises. Car finalement, bien qu'elle l'appréciait beaucoup, elle ne savait pas grand chose sur elle. Sur Dark, Apheriah avait dit n'avoir aucune attache, et cela avait étonné Zangya. Comment une jeune femme aussi gentille - et jolie - qu'elle pouvait être aussi seule ? Les filles comme elles devaient normalement avoir plein d'amis, c'était ce qui semblait logique pour Zangya.

L'ange répondit qu'elle avait été empoisonné par un démon, ce qui l'avait plongé dans un long sommeil de cent ans. Si l'information sur le poison surprit quelque peu Zangya, la longue période évoquée, en revanche, ne suscita pas d'étonnement de sa part. Elle même avait environ 68 ans bien qu'elle soit encore jeune pour une Héra, alors qu'une ange puisse avoir bien plus de cent ans et paraître aussi jeune qu'elle n'était pas du tout étonnant. Ça l'aurait beaucoup plus étonné d'apprendre que la moyenne d'âge des humains se situait aux alentours de 80 ans, étant donné que pour elle c'était un âge encore jeune.

A cause de cette longue période de sommeil, la belle aux bois dormant avait perdu de vue tous ses amis, toutes ses connaissances, et s'était ainsi retrouvée seule... C'était plutôt triste ce qui lui était arrivé.

Elle parla ensuite des relations qu'elle avait pu avoir, suite à la remarque de Zangya sur le corps de l'ange. Elle répondit qu'elle n'était jamais allée très loin dans ses relations, à cause de son devoir de chef de guerre. Puis elle renvoya la question à Zangya, tout en affirmant qu'elle ne savait pas si ça pouvait la déranger à cause de son passé au harem. De toutes façons, c'était Zangya qui avait lancé le sujet de conversation, alors si ça la gênait d'en parler, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Mais fort heureusement, ça ne la gênait pas. Elle ne mettait pas les aventures consentantes qu'elle avait pu avoir dans le même panier que ce qui s'était passé au harem, c'était des situations complétement différentes et incomparables.

Zangya sourit tout en se frottant le corps avec du savon, et répondit.


"Non, ça me dérange pas d'en parler, t'en fais pas. Tu sais, ce qu'il s'est passé au harem, c'était il y a très longtemps, et je n'y pensais même plus avant de revenir ici."

C'était la vérité. En 50 ans et une vie de pirate passée aux côtés de Bojack et sa clique, Zangya avait largement eu le temps d'oublier son adolescence cauchemardesque au harem. Ce n'était qu'en repensant à sa planète natale et en revenant ici que d'affreux souvenirs avaient resurgi du passé.
Elle reprit la parole pour répondre à la question.


"J'ai eu quelques aventures, oui, mais rien de très sérieux... Tu sais, j'ai eu une vie de nomade, voyageant de planète en planète, alors on avait pas vraiment le temps de s'attacher aux gens, et puis de toutes façons, Bojack nous l'interdisait. Nous devions lui être fidèle. Finalement, mes seuls amis se résumaient au gang de Bojack, on était cinq en tout. Il n'y a qu'avec l'un d'entre eux que j'ai eu des aventures mais on a jamais été officiellement 'ensemble' si tu vois ce que je veux dire... Il s'appelait Gokuah, il était plutôt beau gosse..."

Elle regarda vers le plafond quelques secondes, l'air pensive. Gokuah et elle n'avaient jamais été amoureux l'un de l'autre, mais ça leur arrivait d'avoir des relations de temps à autre, c'était un passe-temps comme un autre. Il lui manquait un peu, en vrai, tout comme Bujin. Bien qu'elle en voulait à Bojack, elle n'avait aucun reproche à faire à Gokuah et Bujin et les considérait toujours comme ses amis, même si elle les croyait morts. Repenser à eux la rendait un peu mélancolique.

Elle se reprit, hochant la tête de gauche à droite, puis replaça une mèche de cheveux mouillé et couvert de mousse derrière l'une de ses longues oreilles pointues. Elle replongea son regard dans les yeux mauves de la Déesse de la Guerre, et lui sourit.


"Mais bon, c'était un groupe de mecs, j'étais la seule fille, et parfois, c'était un peu chiant... Enfin, tu sais comment sont les mecs..."

Cela n'avait pas été facile pour Zangya de se sentir à sa place dans le gang de Bojack. Elle avait dû faire ses preuves, deux fois plus que n'importe qui d'autre. Si Bujin et Gokua l'avaient rapidement accepté, Bido, en revanche, avait eu du mal, car c'était un gros macho qui considérait les femmes comme des objets sexuels et qui pensait qu'elle n'avait pas sa place dans leur groupe car, selon lui, une femme était trop faible pour pouvoir se battre comme un homme. Il avait fallu qu'elle le provoque en combat singulier et qu'elle le rétame pour qu'il change d'avis à son sujet. Mais Bojack avait su voir le potentiel de la jeune fille dés leur première rencontre sur Héra, c'était pour cette raison qu'il l'avait acceptée dans son gang et l'avait entraînée.

Elle s'approcha lentement de l'ange et la toisa du regard avec un air malicieux.


"De toutes façons, je crois que maintenant, je préfère les filles..."
affirma t-elle avec un petit sourire en coin.

Ce n'était pas tellement étonnant. Les êtres masculins n'avaient fait que la décevoir tout au long de sa vie. Lorsqu'elle était au harem, c'était majoritairement des hommes qui venaient assouvir leurs fantasmes. Et juste avant sa première mort, l'homme en qui elle avait eu le plus confiance, Bojack, pour qui elle avait toujours été loyale, l'avait trahie et sacrifiée. Elle commençait à se dire qu'elle n'avait rien à attendre d'eux et qu'ils étaient tous indignes de confiance, à cause de ses mauvaises expériences. A l'inverse, Apheriah avait toujours été très gentille et compréhensive avec elle, Zangya sentait qu'elle pouvait compter sur elle.
Mais si elle affirmait cela, c'était également pour sous-entendre son attirance par rapport au corps magnifique d'Apheriah.

Elle regarda de nouveau l'ange dans les yeux.


"En tout cas, j'ai jamais eu d'amie comme toi... Tu sais, c'est la première fois que je fais une sortie entre filles. Ça change des batailles sanglantes ! ^^ " s'exclama t-elle en souriant.

"Au fait, en parlant de bataille sanglante, tu n'as jamais retrouvé le démon qui t'a empoisonnée ? Il faudrait qu'on lui règle son compte."
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Ce bon bain qui fait du bien [PV] Empty
MessageSujet: Re: Ce bon bain qui fait du bien [PV]   Ce bon bain qui fait du bien [PV] ClockSam 31 Aoû 2019 - 15:00
Ce rendez-vous aux bains de régénérations était le premier moment de répit pour les deux guerrières depuis bien longtemps. Mais elles l'avaient mérité. Après avoir connu toutes ces aventures, elles avaient besoin d'un peu de répit, que ce soit physiquement ou psychologiquement. C'était aussi la première fois qu'elles pouvaient discuter normalement, sans parler de bataille ou d'idées de grandeurs telle que la libération des femmes du Harem. Elles étaient juste là, dans l'eau, entre amies et sans la moindre obligation. Libres. Un mot qui devait avoir son importance pour elles, et surtout pour la guerrière Hera, qui avait été sous l'emprise du Sultan, puis ensuite soumises aux idéaux de Bojack.


La discussion avait rapidement glissée vers les fréquentations des deux femmes. Apheriah s'était montrée honnête envers elle, ce qui n'était pas surprenant. Mais la vérité n'était pourtant pas joyeuse. Pas terrible mais un peu triste tout de même. La vie de la Déesse de la Guerre avait été dictée par son rôle de chef, et ça ne lui avait pas permis d'avoir de sérieuses relations avec des hommes. Elle avait certes connue quelques aventures mais toutes avaient été brèves. Il n'y avait pas beaucoup de choses à raconter à ce sujet, et la blonde espérait qu'en retournant la question à son amie elle obtiendrait des réponses bien plus heureuses. Cependant ce ne fut pas vraiment le cas et connaissant un peu le passé de Zangya ce n'était pas tellement surprenant. La rousse témoigna de son expérience, elle aussi assez courte avec des hommes et son passé de nomade ne l'avait pas aidé à s'attacher à qui que ce soit. Elle était obligée de suivre son groupe de malfrats emmené par le fameux Bojack. Toutefois elle avoua avoir eu une aventure avec l'un d'entre eux et ces explications permis de comprendre un peu mieux les relations qu'elle entretenait avec les différents individus de son équipe. Elle n'était pas si mal lotie puisqu'elle avait sympathisé avec certains d'entre eux. L'ange sourit pour sa réflexion sur les mecs et elle commenta simplement.


« Oui... Et puis, parfois l'amitié est une base plus solide qu'une relation trop émotionnelle. »


Cette phrase correspondait bien à l'ange, qui paraissait assez froide de l'extérieur. En tant que chef elle avait toujours essayé de garder ses distances avec ses camarades. Son statut pouvait poser problème, on pouvait l'accuser de favoritisme pour ses subordonnés ou de chercher à obtenir une place plus haute envers ses supérieurs. C'était une situation qu'elle avait toujours voulu éviter et elle avait agit dans cette idée. Cela l'avait amenée à une vie un peu solitaire il est vrai mais ce n'était pas quelque chose qui la dérangeait tellement. Elle savait se débrouiller seule et parfois elle avait dû compter uniquement sur elle. Apheriah fut par la suite un peu gênée que Zangya dise qu'elle préférait les filles. Elle ne savait pas si elle était sérieuse et le fait qu'elle puisse préférer les filles aux hommes ne la dérangeait pas mais elle était parfois un peu gênée par la flatterie. Surtout sur son physique. Son esprit n'était pas trop concentrée sur les choses superficielles alors elle était parfois prise à contre-pied dans ce genre de situation. Elle ne fit aucun commentaire à ce sujet, se contentant de sourire à son amie.


« Il est rare pour moi aussi d'avoir des sorties entre filles. C'est un privilège de pouvoir se poser ici toutes les deux et être loin du champ de bataille. Je te remercie pour ça. »


La discussion se poursuivit et le sujet était désormais le démon qui avait empoisonnée Apheriah, ce qui l'avait conduite à plonger dans ce sommeil de 100 ans. Zangya souhaitait savoir ce qu'il en était de lui. Malheureusement la Déesse de la Guerre n'avait pas pu lui régler son compte pour l'instant, bien qu'elle aurait voulu le retrouver. Pas simplement par vengeance, mais aussi parce que ce mystérieux personnage avait fait beaucoup de mal. Il méritait de payer pour les crimes qu'il avait commit.


« Je n'ai pas pu m'occuper de son cas depuis que je me suis réveillée et pour tout te dire je ne suis pas sûre de pouvoir le retrouver. Il agissait sous une fausse identité et restait souvent éloigné des champs de bataille. Il savait que j'étais une menace pour lui et a bien faillit réussir à me tuer. J'ai eu de la chance. Mais si je dois le retrouver, plus que par vengeance c'est pour le faire payer de ses crimes. »


Le temps, le bon temps, passait entre les deux filles. Elles discutaient, prenaient du plaisir à seulement être ensemble. Cependant, on dit souvent que les bonnes choses passent vite et ce fut encore le cas. Au bout d'un certain temps, Apheriah ne se sentit pas très bien, elle sentit le besoin de se retirer. Elle laissa seule son amie, se retrouvant aux vestiaires. Son mal de tête s'intensifiait, elle comprit de quoi il s'agissait. La blonde fut sans doute rejointe par Zangya, leur moment de calme ici était sur le point de s'achever. Alors qu'elles s'étaient rhabillées et qu'elles étaient sorties des bains, Apheriah pensa qu'il était le moment de le lui annoncer. Elle prit alors un air très sérieux en se tournant vers la guerrière Hera.


« Zangya... Je suis désolée mais je vais devoir m'en aller. Je regrette de ne pas pouvoir t'aider dans ta quête de la libération du Harem. Mais je dois retourner seule dans le monde des anges... Cela m'attriste car tu es une véritable amie pour moi. Je sais que tu as connue des choses terribles et te laisser seule ne m'enchante pas. Mais je sais que tu es assez forte pour te relever de tout ce qu'il s'est passé. Je pense même que tu es assez forte pour réaliser de grandes choses alors... N'abandonne pas, et montre à ton peuple la voie de l'espoir. Tu as ça en toi, c'est ce qui t'a permis d'avancer jusqu'ici. »


L'ange se rapprocha pour serrer dans ses bras son amie pendant quelques minutes. Elle n'avait pas envie de l'abandonner mais elle savait qu'à cet instant précis leur route devait se séparer.


« J'espère que nous nous reverrons bientôt... »


Elle ne voulait pas lui faire de promesses pour ne pas la faire espérer pour rien. La vie est trop imprévisible pour savoir de quoi sera fait demain. Apheriah se retira et posa un dernier regard à son amie avant de s'envoler et s'en aller.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Ce bon bain qui fait du bien [PV] Empty
MessageSujet: Re: Ce bon bain qui fait du bien [PV]   Ce bon bain qui fait du bien [PV] ClockSam 1 Fév 2020 - 20:46
Les deux jeunes femmes profitèrent quelques minutes de la tranquillité qui régnait dans les bains de Héra. C'était la première fois qu'elles pouvaient se poser un peu depuis leurs retrouvailles, voire même depuis leur rencontre, et c'était l'occasion idéale pour faire plus ample connaissance. Elles discutèrent donc et apprirent davantage l'une sur l'autre. La guerrière à la peau bleue baissa légèrement les yeux quand l'ange affirma qu'une relation amicale était plus solide qu'une relation plus émotionnelle. Elle ne savait pas vraiment quoi en penser. Elle ne saurait même pas dire si elle avait déjà été capable de ressentir une relation plus émotionnelle par le passé. Elle n'avait pas le souvenir d'avoir déjà été amoureuse. Quant à sa relation avec Gokuah, certes ça avait parfois été intense, mais c'était uniquement physique, il n'y avait toujours eu que de l'amitié entre eux, et leurs rapports intimes n'avaient été que des loisirs, certes agréables, mais bien superficiels et sans la moindre profondeur sentimentale. Celui pour qui elle avait eu les sentiments les plus forts, jadis, ça avait été Bojack, tant elle l’idolâtrait. Mais c'était différent de l'amour, c'était de l'ordre de l'adoration divine, il représentait pour elle un modèle à suivre, un dieu vivant, et considérait qu'être à ses côtés et le servir était une chance inouïe. Mais cela, c'était avant qu'il ne la sacrifie comme un vulgaire pion sur un échiquier. Elle ressentait désormais presque la même chose pour Apheriah. En effet, l'ange représentait tout ce que Zangya aurait voulu être. Une femme forte qui n'avait besoin de personne et qui savait exactement dans quelle direction aller, comment faire les choses, sans se laisser influencer par les autres. La guerrière Héra commençait à l'idolâtrer comme elle l'avait fait avec Bojack par le passé. Mais désormais, elle ressentait également une forme d'attirance pour elle, comme elle en ressentait pour Gokuah autrefois. Elle ne savait pas vraiment définir ce qu'elle ressentait pour l'ange. Sans doute aurait-elle voulu qu'elles deviennent plus proches, mais elles ne firent que discuter dans ce bain, et se décrasser.

L'ange affirma qu'elle n'avait pas retrouvé le démon qui l'avait empoisonnée, ni si elle le pourrait un jour. La perspective de ne jamais pouvoir venger son amie faisait ressentir une pointe de tristesse en Zangya.

Après quelques minutes, l'ange sortit du bain, elle avait l'air de ne pas se sentir bien. Son état inquiéta l'ex-mercenaire de l'espace qui la suivit dans les vestiaires.


"Est-ce que ça va...?" demanda t-elle sur un ton inquiète.

Elles s'essuyèrent et se rhabillèrent, puis Apheriah lui dit qu'elle allait devoir partir, sans fournir plus d'explications. Cela fit un gros choc dans l'esprit de la jeune rousse qui se sentit abandonnée. Avait-elle fait quelque chose qui ne lui avait pas plu ? Était-ce à cause des flatteries de Zangya à propos du corps de l'ange ? La guerrière Héra avait l'impression d'avoir mal fait quelque chose, de pousser Apheriah à partir, mais ne comprenait pas quoi. Elle baissa la tête, incapable de lui demander la raison exacte de son départ, et même incapable de lui répondre tout court. Apheriah avait été là pour la guider sur le bon chemin, prenant la place de Bojack en tant que guide pour Zangya. En effet, la Héra avait toujours été influençable et avait toujours senti le besoin de suivre quelqu'un. Toute seule, elle se sentait perdue. Elle n'était pas quelqu'un capable de donner des ordres contrairement à Apheriah, elle ne faisait que suivre. La nouvelle du départ d'Apheriah l'abattit moralement, mais elle fit son maximum pour ne rien montrer et masquer ses sentiments.
Elle se contenta de feindre un sourire et resta immobile quand Apheriah la prit dans ses bras.

Puis l'ange affirma qu'elle l'espérait qu'elles se reverraient. Zangya comprit alors que ce n'était pas à cause d'elle qu'elle partait, mais probablement à cause d'une mission divine qu'elle ne pouvait pas refuser.


"J'espère aussi..." affirma t-elle.

Puis l'ange partit, laissant Zangya seule, une fois de plus. La guerrière se demanda ce qu'elle allait bien pouvoir faire maintenant qu'elle avait perdu sa seule amie. Déjà qu'à elles deux, libérer le Harem était presque une mission suicide compte tenu des forces de Freezer qui faisaient régner l'ordre sur la planète, mais alors toute seule c'était encore pire. Elle allait devoir trouver des alliés. Elle ne devait pas abandonner sa mission, elle sentait que c'était comme ça qu'elle pourrait se racheter. Apheriah croyait en elle. Elle n'avait pas besoin d'un chef pour avancer, maintenant qu'elle savait quoi faire. Elle avait juste besoin de croire en elle, et de se faire des alliés. Elle allait libérer Héra, libérer son peuple.
Contenu sponsorisé

Ce bon bain qui fait du bien [PV] Empty
MessageSujet: Re: Ce bon bain qui fait du bien [PV]   Ce bon bain qui fait du bien [PV] Clock
 
Ce bon bain qui fait du bien [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Hera :: Bains de régénération-