Partagez
 

 Le surnaturel ne serait-il pas une image du réel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gohen
Gohen
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 23/07/2007
Nombre de messages : 848
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le surnaturel ne serait-il pas une image du réel ? Empty
MessageSujet: Le surnaturel ne serait-il pas une image du réel ?   Le surnaturel ne serait-il pas une image du réel ? ClockDim 26 Oct 2008 - 17:49
Après son départ de Dosatz, le maître des démons était arrivé sur la planète la plus dangereuse du moment : Kanasa. Dangereuse parce que celui qui la gouvernait était le roi d'un empire complet et ce en utilisant la loi que Gohen avait pendant longtemps appliqué : celle de la peur. Et on pouvait dire que ça marchait assez bien car tous les peuples lui obéissaient au doigt et à l'oeil.

On pouvait dire que le sayan maléfique était comme un "successeur" de Gohen. Pendant des centaines d'années, les galaxies étaient sous le joug du maître des démons mais on avait réussi à l'enfermer. S'en était suivit d'une période de paix. Le démon était ensuite revenu plus en colère que jamais mais n'avait pas réussi à reprendre le pouvoir. Et quand ce pouvoir le désintéressa, ce fut Majin Végéta qui voulu le prendre...et qui alla jusqu'au bout de son désir !

Pourquoi Gohen était-il venu sur cette planète ? Pour secourir Tytoon ? Peut-être...Enfin, c'était surtout de la curiosité qui l'avait poussé à venir. Une question lui torturait l'esprit. Pourquoi, sachant que la situation tournerait mal, était-elle venue ici ? Et puis, cette "vie" qu'il recherchait, ce destin, peut-être était-ce lui qui l'avait mené jusque cette planète, jusqu'à ce village.

L'endroit où il se trouvait était un village qui semblait désert. Tant mieux, Gohen ne voulait pas à avoir à se battre et réveiller sa présence aux hommes du tyran. Il regarda autour de lui, sans bouger. Les maisons n'avaient plus de portes et les fenêtres étaient à moitié détruites...Un paysage digne d'un film d'horreur humain. Pourtant, bien qu'aucun aura ne se faisait sentir à des kilomètres à la ronde, quelque chose dérangeait Gohen, il se sentait épier.

Quelque chose lui frôla la jambe. Il baissa son regard...Rien. Maintenant derrière lui. D'un mouvement vif, il se retourna...rien. Etrange. Puis, un bruit déchira le silence. Comme celui de quelque chose qui sort de la terre. Gohen regarda autour de lui, toujours rien. Le maître des démons se mit en marche et finalement, arriva devant une "sculpture" de pierre : une tombe. Il y avait quelque chose d'écrit en bas. Il se mit à genoux et lu à voix basse, pour lui :


"Ci gît...le maître des démons, Gohen ?...Qu'est ce que ça veut dire ?"

Gohen souleva la plaque qui renfermait le corps et se vit, allonger, les bras le long du corps, les yeux fermés...mort. Le maître des démons resta debout et la lâcha d'un coup la plaque qui cacha à nouveau le corps. Comment était-ce possible ? Ce village devait renfermer un maléfice. Mais une ombre apparut dans son ombre et en une fraction de seconde, cette ombre recouvrit tout, il n'y avait plus que du noir.

"Que se passe-t-il ?"

Mais apparut devant lui...lui mais c'est comme si on avait appliqué un effet de "négatif". Gohen ne bougeait pas, il le regardait, sans bouger. Quelle était la signification de tout ce qui se passait ? Une leçon qui lui était donné ? Un "piège" tendu par Majin Végéta pour accueillir ses visiteurs ? Gohen l'ignorait.

« Qui es-tu ?
- Qui je suis ? Je suis toi voyons. Ca ne se voit pas ?
- Pourquoi es-tu là ?
- Je pourrais te retourner la question très chère. Que viens tu faire sur la planète Kanasa ? Tu ne viens pas pour combattre Majin Végéta alors que viens-tu faire ?
- J’espérais que tu pourrais me le dire. Je ne sais pas ce que je viens faire là.
- Je sais bien, je suis toi.
- Quel est cet endroit ?
- Et bien, je pense que c’est un endroit régit par de la magie. Bien sûr le visiteur qui vient par ici en est la victime.
- Victime ? »


Comment Gohen pouvait-il être compté comme une victime ? Il ferma les yeux après quelques instants les rouvrit. Le village était présent à nouveau et l’ombre avec son double avait disparut. Mais là, le village était différent. Ce n’était plus digne d’un film d’horreur. Le village était devenu vivant. Les maisons étaient normales, les gens passaient dans la rue. Beaucoup ne le voyait pas et certains passaient même à travers son corps. Tous semblaient se diriger vers un même et unique endroit : la tombe.

Le roi des démons les suivit mais la tombe aussi avait changé. Toute sa structure. Maintenant, c’était un bijou d’architecture fait en or massif. Une haute croix s’élevait qui eu pour effet de créer une mine de dégoût sur le visage de Gohen. Mais bien vite, l’expression sur son visage changea. Personne qui allait être enterrer se trouvait être l’ange détenu par Majin Végéta, Tytoon. Le tyran avait sa tête dans les mains et il la brandissait en signe de trophée et les gens présents, eux, acclamaient le sayan.

Mais quel était cet endroit ?! Un village où règne la magie mais une magie noire puissante qui avait même réussi à prendre le maître des démons à dans ses filets. Gohen serra les dents. Comment sortir de cet endroit infernal sans même utiliser sa puissance pour ne pas se faire repérer ? Il fallait trouver une solution. Mais au moment même où il allait réfléchir pour élaborer un plan, son double apparut à travers la foule. Il le regardait et le véritable Gohen le regarda aussi. La « copie » se mit alors à parler :


« Alors dis moi, comment vas-tu faire pour t’en sortir ?
- Si tu n’étais pas venu me déranger j’aurais sûrement put répondre à cette question.
- Comme de juste…Mais sache que même si tu cours, tu ne pourras pas t’en aller.
- Je reviendrais au point de départ, c’est bien ça ?
- Bonne déduction. Ce village est pire que ton enfer je trouve.
- Oui, bien pire. »


Son enfer, il le connaissait par cœur. Il aurait put faire une visite guider aux nouveaux venus si l’envie lui aurait prit. Chaque cachette, il la connaissait. Gohen en était le maître. Mais ici, c’était différent. Ce village était comme une bulle à l’écart de tout le reste, hors du temps. Comme si c’était cette magie connaissait les craintes les plus infimes de Gohen. Mais comment brisait ce sort ? C’était une question à laquelle le démon était incapable de répondre.

Une goutte de sueur perla sur son front, son cœur battait très vite dans sa poitrine. Pour une raison inconnue, cet endroit angoissait Gohen. L’angoisse, un sentiment qu’il n’avait pas ressentit depuis maintenant bien longtemps. La dernière fois, c’était au moment de son emprisonnement alors qu’il prenait conscience qu’il allait tout perdre. Mais là c’était différent, comme si ce village allait le rendre fou en emplissant son cœur des pensées les plus sombres qu’il avait voulu faire disparaître.


« Hé hé hé, tu as enfin compris ? Ce n’était pourtant pas dur !
- Alors c’est bien ça ?
- Tout à fait, tu as trouvé la bonne réponse.
- Alors la magie de ce village montre mes « craintes » pour tenter de me rendre fou ?
- Et oui…Tu as trouvé le moyen pour en sortir aussi non ?
- Accepter ces visions et les faire miennes…
- Exact ! »


Son double s’était appuié à son épaule avant de parler. Gohen avait donc vu juste. Mais lui, sa copie, comment savait-elle si c’était la bonne chose à faire ? Comment pouvait-elle savoir puisqu’elle était en réalité lui ! Tant de questions se bousculaient dans la tête du maître des démons. Des questions qui resteront sûrement sans réponse jusqu’à la fin de ses jours malheureusement. Mais ce n’était pas le moment de se les poser, il fallait, pour le moment, agir.

Gohen s’asseilla au sol et ferma les yeux. On aurait dit qu’il méditait. C’était un peu le cas. Ce qu’il faisait, il vidait son esprit et se repassait les images qu’il avait vu jusque maintenant. Il fallait bien les accepter pour s’en allait. Sa mort, celle de l’ange, Majin Végéta en souverain-tyran mais acclamait. Tout cela, toutes ces images, ces visions, Gohen devait les accepter car, un jour, elles pourraient se réaliser…


« Monsieur, que faîtes vous assis par terre ? »

Gohen rouvrit les yeux. Une voix d’enfant venait de lui adresser la parole. En effet, il avait vu juste. Un petit garçon haut comme trois paume se tenait devant lui. Gohen se releva et regarda l’enfant qui semblait quelques peu intimidé. Le maître des démons regarda autour de lui. Le village était un village tout ce qu’il y a de plus normal. Quelques personnes discutant au pas des maisons, des enfants courant un peu partout, des couples qui se promenaient…et la milice de Majin Végéta pour faire respecter l’ordre. D’ailleurs, il y avait une statue du tyran au loin, vers le centre.

« Où sommes nous ?
- Et bien nous sommes à Kolad.
- Je vois. »


Puis Gohen se retourna et marcha vers la sortie de la ville. L’enchantement semblait briser. Alors il n’y avait que ça à faire ? Ce village possédait quelque chose de surnaturel. Et étrangement, personne ne l’avait remarqué avant que le sort ne soit brisé. Gohen arriva à la sortit de la ville. Le démon regarda derrière lui. Les questions étaient toujours présentes et malheureusement sans réponses mais il devait s’y faire. Peut-être reviendrait-il un jour. Mais pour le moment, il y avait autre chose à faire de plus important. Alors il continua sa marche sans s’envoler pour ne pas se faire remarquer. Sa prochaine destination était encore inconnue mais quelque chose lui disait qu’elle ne serait pas aussi pacifique que celle là, surtout dans une planète comme celle-ci.
 
Le surnaturel ne serait-il pas une image du réel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?
» ๑ Alfie of Surrey ~ "Sage comme une image ? Mon oeil !" ๑
» La vie n'est qu'une image que les images reproduisent ♫ ♦ Ilda & Lilieth
» Un bain ne serait pas de refus ! [PV Shini!]
» Recherche d'image !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Kanasa :: Village surnaturel-