Partagez
 

 Unité Machina en patrouille (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8601
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 0:06


Face aux capacités d'absorptions de la cyborg, Yukko dut trouver une nouvelle stratégie. Heureusement, ce fut vite fait. Grâce au système de rejet automatique de la machine, l'adolescente put se servir de l'énergie rejetée pour se téléporter à coté d'elle bien qu'elle ne dégage originellement aucun Ki. A partir de là, une multitude de possibilités s'offraient à la demi-Saiyan. Après avoir disparue pour réapparaitre en une fraction de seconde derrière Ex Machina, la combattante du futur commença un enchainement de coups rapides, et comme elle s'y attendait, ne reçu aucune contre offensive de la part de la cyborg, prise au dépourvue. Après l'avoir projetée plus loin avec un coup de pied, Yukko fit tomber le Twin Dragon Shot sur son adversaire, qui dans une telle position, ne pouvait rien d'autre que l'encaisser.

La possibilité de se téléporter en utilisant l'énergie rejetée était intéressante, mais ne risquait pas de se reproduire de si-tôt. C'est pourquoi Yukko fut très satisfaite de voir qu'elle avait pleinement profité de cette ouverture. C'est pourquoi, à l'inverse de la première fois, son petit sourire ne disparut pas de son visage lorsqu'elle vit Ex Machina se relever une fois de plus sans problème, ne montrant aucun signe de fatigue. Les signes physiques étaient vraiment visibles et parlaient d’eux-mêmes. La cyborg ne perdit cependant pas son temps et cibla immédiatement la demi-Saiyan avant de lui envoyer deux grenades. Ayant déjà eu affaire à ce genre d'armement, Yukko ne manqua pas de sous-estimer les deux projectiles de la cyborgs. C'est en faisant un minimum d'efforts qu'elle s'éloigna suffisamment de la première, avant de se faire brutalement projeter par l'explosion produite par le second explosif. L'adolescent fit quelques roues en l'air après s’être faite touchée, mais elle se rétablit bien vite.

*C'est pas des grenades normales là. Faut que j'évite les coups directs. Elle est vraiment passé au niveau supérieur pour ce qui est de la puissance.* N'empeche que pour le moment, aucun des deux combattants ne semblait vouloir tomber. Yukko était bien contente d'avoir pu toucher la cyborg, et lui rendre le coup du taser, mais ce n'était pas encore suffisant pour la mettre à terre.

La combattante du futur s'envola dans les airs, prenant une certaine distance vis-à-vis d'Ex Machina. Il serait plus difficile pour elle de toucher la demi-Saiyan alors qu'elle est en l'air avec une arme qui à l'air de tirer des projectiles en cloche.

"Bon, je suis d'avis d'en finir." L'énergie de la demi-Saiyan se mit à grimper en flèche, préparant une prochaine attaque. Celle-ci serait la dernière, normalement. "Je suis satisfaite de se combat, mais je pense qu'il vaut mieux arrêter avant de faire plus de dommages à la ville." Yukko rassembla ses deux mains au niveau de sa hanche, comme elle l'avait faite pour le premier Kamehameha, sauf qu'ici, la concentration d'énergie était largement supérieure. La sphère d'énergie qui se forma dans sa main était tellement puissante qu'elle avait du mal à la contenir. "Enregistre bien ça. Si tu réussis à survivre à cette attaque, je me plierais à toutes tes exigences." Sur ces mots, Yukko ramena ses deux mains en face d'elle, laissant alors apparaitre une gigantesque vague d'énergie bleue qui fonçait vers Ex Machina. C'était le Chô Kamehameha, sa version la plus puissante de la technique de Tortue Géniale. La cyborg avait le libre choix de la manière dont elle allait le contrer, mais Yukko comptait bien mettre fin aux hostilités après cette technique qui avait bien puisé dans ses ressources, à condition bien sur qu'Ex Machina en fasse de même.
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 2:22
La nouvelle tentative de Yukko, bien que couronnée de succès, ne fût pas suffisant pour achever Ex Machina, qui se relevait malgré les dégâts, des flammes léchant son corps métallique. Aucune des deux combattantes ne comptait céder du terrain, de la détermination dans un cas, un programme fixé dans l'autre. L'efficacité de Miller avait diminuée mais elle restait fixée saur son objectif: appréhender Yukko. Ainsi donc, elle pointa son lance-grenade ainsi que son bras droit pour envoyer son coup de tazer. Deux projectiles furent lancées, dont l'un fût esquivé par la cible et la seconde ne fît que la souffle plus loin, sans faire de réels dégâts. Cela n'arrêta pas la demi-saïyenne qui prit quelques distances et Ex Machina calcula rapidement les chances de toucher avec le lance-grenade, des résultats peu concluants, d'ailleurs. L'ennemie décida qu'il était temps d'en finir avec ce duel, la cyborg devait naturellement se préparer au pire, à moins d'une reddition spontanée. Yukko reprit la même position que plus tôt, Miller revit l'enregistrement du Kaméhaméha et le taux d'énergie fût rapidement comparé à celui de l'attaque qui se préparait. Cette fois, la vague d'énergie serait plus grosse, plus concentrée, plus dangereuse.

Code:
Analyse du sujet Yukko ... ... ... taux de dangerosité: Très élevé. Stratégie: Interruption de la cible par décharge électrique.


Miller appliqua la dite-stratégie immédiatement. Elle envoya donc ses aiguilles à nouveau afin de potentiellement interrompre la technique utilisée par la cible. Ex Machina se prépara à vider son lance-grenade sur la cible si la tentative d'immobilisation s'avérait emplie de succès.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8601
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 3:35


Après un combat aussi long qu'impressionnant, où les deux adversaires eurent la chance de montrer plusieurs de leurs petits tours, de montrer qu'ils en avaient dans le ventre. Cependant, ça allait maintenant un peu trop loin. Surtout pour Yukko, qui à la base souhaitait éviter les emmerdes avec les forces de l'ordre. Ce serait dommage de devenir l'ennemi de la nation juste sur un coup de zèle, alors l'adolescente avait décidé de mettre fin à cet affrontement à l'aide d'une dernière attaque. Chargeant son énergie, la demi-Saiyan prépara un Kamehameha plus puissant que jamais. Même si ça ne lui apporterait probablement rien, elle était déterminée à montrer à la cyborg jusqu'où elle était capable d'aller. Ce n'était donc pas un Kamehameha normal qui se dirigeait désormais vers Ex Machina mais bien un Super Kamehameha, ayant potentiellement le pouvoir de la mettre hors de combat en un rien de temps. La cyborg eue une réaction naturelle en voyant le chargement de la vague déferlante, elle voulu l'interrompre à l'aide de son taser. Dommage pour elle, le Kamehameha géant engloutit simplement l'aiguille paralysante de la femme robot, la laissant certainement au désarroi face à une telle attaque.

Alors que le rayon bleu approchait de plus en plus le robot, Yukko au dernier fit disparaitre l'attaque, au prix d'un grand effort et de beaucoup d'énergie. Ainsi, le Kamehameha géant se dissipa juste avant de pouvoir percuter la cyborg, la laissant ainsi indemne. Les raisons de cet agissement était discutable, mais justifié par plusieurs choses. La première est que l'explosion qui résulterait de l'attaque vaporiserait surement une grande partie de la ville. La seconde est que l'adolescente n'est pas du genre à tuer, même si elle était assez folle pour essayer de faire un marché avec un robot. Suite à cette action, la demi-Saiyan atterrit doucement au sol, tout en conservant une distance suffisante vis-à-vis d'Ex Machina.

"Bon, je me rends ! Tu vois, j'ai arrêté mon attaque !" Après avoir essuyé un peu la poussière de sa jupe orangée, Yukko mit ses mains en l'air, espérant se faire comprendre par la cyborg, car après tout ce qu'elle avait faite, on pourrait avoir du mal à accepter une reddition aussi aisée. La combattante du futur se mit alors à marcher doucement en direction d'Ex Machina, tout en restant sur ses gardes, à l'affut de n'importe qu'elle attaque. Espérons juste que la policière robot renonce elle aussi à l'affrontement, car l'usage du Chô Kamehameha et l'annulation de celui-ci tout de suite après avait consommé une quantité importante d'énergie. Un éventuel combat qui suivrait ne serait surement pas tourné en faveur de l'adolescente.
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 5:07
La vague d'énergie décolla bien avant que les aiguilles ne puissent atteindre la demi-saïyenne et la cyborg pouvait voir le monstrueux rayon foncer vers elle, menaçant de la mettre en pièce détachées. Là où un organique aurait affiché une expression horrifiée en pensant à ses derniers instants, Ex Machina gardait un air neutre, ses programmes l'empêchant de songer à ses derniers instants et à la peur qu'une mort imminente provoquerait. Alors que la vague de ki allait exploser contre Ex Machina, elle se dissipa soudainement, épargnant donc la femme mécanique. Ex Machina analysa la situation rapidement.

Code:
Menace dissipée, impact évité. Source de la dissipation inconnue. Hypothèse: Annulation de la vague d'énergie par le sujet d'origine.


Yukko s'avança les bras dans les airs, en signe de reddition. Ex Machina ne se posa pas de questions intérieurement, le sujet se rendait et c'était tout ce qui importait pour la machine. La policière braqua son lance-grenades sur la demi-saïyenne, précaution faisant partie du protocole d'arrestation.

-Vous êtes en état d'arrestation, tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Toute tentative d'évasion entraînera des conséquences. Veuillez prendre place à bord de l'auto-patrouille.

Résister à une arrestation, même pour un simple petit interrogatoire avait toujours des conséquences et Ex Machina n'était pas programmée pour accepter un défit en échange d'une reddition, elle n'avait réagit au défit que parce que ses programmes la poussaient à appréhender les suspects de façon brutale s'il y avait une forte résistance. Si la demi-saïyenne avait craint de perdre du temps à simplement répondre à des questions, la suite allait fortement l'énerver. Ex Machina attendit que sa suspecte prenne place sur le côté passager avant de retirer son lance-grenade de son bras et de remettre sa main, après quoi elle s'installa sur le siège conducteur et verrouilla toutes les portes. Elle se mit en suite en route pour le commissariat. Durant le trajet, elle serra le poing droite et une sorte de longue aiguille en jaillit, qu'elle fît pénétrer dans un orifice sur l'ordinateur de bord. Elle envoya à l'ordinateur centrale toutes les informations récoltées durant son duel, incluant les enregistrements vidéos.

Code:
Rapport de patrouille en cours de téléchargement.
Sujet: Yukko
Antécédents Criminels: Aucun
Capacités: Contrôle de l'énergie nommée ki.
Statut: Appréhendée, à destination du commissariat.
Délits: Destruction de biens publics, refus d'obtempérer, voies de fait sur un agent de l'ordre.

Le sujet sera mit à l'interrogatoire concernant l'arrestation de deux présumés voleurs de banque. Punition requise par la loi pour destruction de biens publics, refus d'obtempérer, voies de fait sur un agent de l'ordre.


Le commissariat réceptionna les données envoyées. Une fois devant le bâtiment, Ex Machina sortit du véhicule, dégaina son Auto-9 et fît sortir ses suspects en gardant son arme pointée sur eux. Il ne reste qu'à Yukko de procéder à l'interrogatoire et aux conséquences de ses actes, qui pouvaient aller d'une simple amende bien salée à une incarcération temporaire.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8601
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 21:04


Finalement, la demi-Saiyan avait prit pour décision de se rendre aux forces de l'ordre. L'appel du combat était fort mais devenir un criminel de la ville où elle venait à peine d'atterrir. Par contre, malgré sa reddition, l'adolescente était quand même contente de ce qu'elle venait de faire. Elle ne s'attendait pas à avoir un combat digne de ce nom aussi rapidement. De plus, l'idée que ce soit une agente de police, robotisée ou non, qui soit capable de tenir un combat face à la demi-Saiyan était simplement impensable. Enfin bref, après avoir ravagé avec son aide une petite portion de la ville et subit une décharge électrique de plusieurs dizaines de milliers de volt, Yukko décida de se calmer un peu et de faire ce qu'elle aurait du faire depuis le départ, à savoir obéir à la dame cyborg.

La demi-Saiyan se rapprochait donc d'Ex Machina, les mains en l'air. Parce qu'elle n'était pas sure que la cyborg avait accepté sa reddition, c'était en restant sur ses gardes qu'elle approchait de son ancienne adversaire, alors que celle-ci la pointait toujours du bout du canon de son lance-grenade pour a peu près les mêmes raisons. Lorsqu'elle fut assez proche, Ex Machina invita Yukko à prendre place dans sa voiture avec le discours habituel du bon flic.

"Je connais la musique, merci. D'habitude c'est juste moi qui le dit." Non, l'adolescente n'avait pas été flic dans son futur ou dans une autre vie, elle voulait juste dire par là que d'habitude, c'est elle qui administre les corrections aux criminels, alors se retrouver dans cette situation était assez ironique. Faut dire que dans son monde, les combattants maitrisant le Ki sont beaucoup plus nombreux, et la police comme la population s'y sont habitués. Le fait que ce soit un robot incapable d'avoir un jugement humain et qui effectuait simplement des ordres comptait aussi pour beaucoup.

Pendant le trajet, la cyborg qui conduisait brancha une sorte de câble sur une prise du tableau de bord de la voiture. Ça doit être la seule chose qui s'est passé de tout le voyage. Certes, le commissariat n'était pas super loin, mais c'est surtout qu'un interlocutrice robot ça ne parle pas des masses. Dans la voiture, Yukko regardait désespérément le paysage urbain extérieur défiler, tout en ce demandant comment elle allait se tirer de se mauvais pas. Il fallait y penser avant, malheureusement pour elle. Finalement, la voiture s’arrêta en fasse du commissariat. Ex Machina sortit la première, pointant son pistolet sur Yukko alors qu'elle sortait ensuite de la voiture. Cette dernière prit l'air gênée avant de s'adresser à la cyborg.

"Allez, on range son flingue s'il vous plait." Rigolant un peu sur la fin de la phrase, sachant que ce n'est certainement pas ce genre d'armes qui pourrait l’arrêter au cas où elle changerait d'avis. "Bon, tu me montres le chemin ?"
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 21:13
Traînant les deux braqueur par le collet d'une main, l'autre pointant un pistolet sur Yukko, Ex Machina guida sa suspecte jusque dans le commissariat, faisant ensuite signe à Yukko de prendre place sur un banc à côté des braqueurs alors que la cyborg attendait une consigne de la part d'un des hommes de l'accueil. L'un d'eux s'approcha après avoir communiqué avec ses supérieurs.

-Miller, vous pouvez escorter ces messieurs et cette demoiselle en cellule, ils seront interrogés pour régler cette histoire de braquage ainsi que la résistance de votre suspecte. C'est du beau travail. Rendez-vous ensuite au labo pour votre entretiens.

Ex Machina opina simplement, se tournant ensuite vers ses suspects.

-Veuillez me suivre jusqu'à la détention, vous serez gardez ici jusqu'à ce que cette affaire soit réglée.

Miller agrippa les deux inconscients, laissant Yukko se lever pour la suivre jusqu'aux cellules, la cyborg jeta les deux hommes dans une cellules et fît entrer Yukko dans une cellule à part. Sa tâche effectuée, Ex Machina s'éloigna pour rejoindre le laboratoire où avaient lieux ses réparations et ses routines d'entretiens. Yukko n'avait pas été exactement tendre avec la machine.
Invité

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 22:55
Ryo venait de se faire téléporter du paradis pour accéder au monde réel. Le jeune homme était visiblement arrivée sur Satan-City, la fameuse capitale. Histoire de ne pas se remettre à l'entraînement trop tôt, le magma décida de rester sur la capitale, les rencontres ne pouvaient pas manquer ici, cela pouvait être un bon entraînement par ailleurs, Ryo recherchait un bon compagnon de route. Marchant tranquillement, le magma sentit plusieurs présences puissantes non commune à celle des terriens normaux, intrigué par tout cela le jeune homme se mit à courir car, même ressortant du paradis, la protection était franchement un des buts du magma, et tant que cela était possible il pouvait vivre tranquillement. Après plusieurs kilomètres parcourus, le magma vit deux femmes, dont une en train de menotté l'autre, ainsi que deux hommes également arrêter, cependant, la fille aux cheveux bleues ne semblait pas montrer une énergie maléfique, par contre les deux hommes, eux méritait ce qui leurs arrivaient.

Ryo voulant délivrer la fille menottée, il suivit les individus jusqu'à un commissariat. Ils fut tous mis en cellule, après que la femme travaillant pour la police s'en alla, puis se rendit devant la cellule de la fille visiblement adolescente, Ryo prit alors la parole. "Salut, je vais te sortir de là", Ryo mit sa main sur un barreau, puis il le fondu avec le magma, mais par maladresse il tomba au sol, trébuchant sur une chaise. Ceci était une grande erreur qui allait sans doute engendrer un combat, mais Ryo avait un plan, et celui-ci ne pouvait guerre échouer... Après être tombé il se releva et fit signe à la fille de courir, le magma n'avait pas peur non, mais il ne voulait surtout pas causer de dégâts sur Satan-City, mais il si il fallait combattre pour délivrer cette jeune fille, Ryo ne se gênerait point...
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8601
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockVen 11 Jan 2013 - 23:52


La demi-Saiyan arriva finalement au commissariat de police. Elle fut dirigée jusqu'à un banc en attendant de recevoir des ordres concernant son arrestation. Pour quelqu'un qui ne voulait pas perdre de temps bêtement à répondre à des questions, c'était difficilement soutenable. Voyant les autres criminels autour d'elle, et des agents de police au travail, elle n'avait jamais ressentit une telle perte de temps. Rien ne lui donnait plus envie que de détruire ces stupides menottes qui pensaient la retenir efficacement, puis de s'échapper dans un vacarme digne d'un film hollywoodien, mais ça serait surement pas bon pour sa réputation. Enfin, elle fut interpellée dans sa longue réflexion par la cyborg qui lui disait de la suivre.

"Ah enfin on bouge ? Bon je réponds juste à vos questions puis je me casse, hein ?" Elle ne reçu pour réponse que la vue de la cellule où Ex Machina l'invita à entrer alors qu'elle jetait violemment les deux autres bougres qui étaient un peu à l'origine de toute cette aventure. Comme elle avait décidée de se laisser faire, elle entra dans la cellule sans dire un seul mot, se contentant seulement de lever un sourcil pour afficher son mécontentement. L'idée de se faire arrêtée et enfermée dans une cellule lui était complètement étrangère jusqu'à maintenant, surtout que les barreaux de la cellule n'avaient aucune chance de résister à n'importe qu'elle attaque physique ou énergétique.

La jeune fille commençait à perdre patiente, enfin c'était avant de ressentir une grande énergie se rapprocher petit à petit de sa position. Et telle ne fut pas sa surprise lorsque l'individu qui dégageait cette puissance vint comme de par hasard en face de sa cellule. Ce dernier lui dit qu'il allait apparemment la sortir de là, à savoir de la cellule. Yukko n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche, qu'elle observait comment s'y prenait le jeune homme. Elle afficha un léger sourire, voyant qu'il était véritablement doté de pouvoirs spéciaux, et serait peut être lui aussi un partenaire de détente, la détente étant le combat aux yeux de Yukko. Le sourire ne disparu que lorsqu'il attira l'attention de toute le commissariat en trébuchant sans aucune raison.

"Si c'était pour se faire voir de tout le monde, je pouvais m'en sortir seule." Yukko ne put s’empêcher de sortir une remarque déplacée envers le garçon qui venait de la sauvée, d'une certaine manière. Le fait est que si il n'était pas venu, la demi-Saiyan n'aura pas prise la décision de sortir toute seule. Au final, les deux individus se mirent à courir, mais la combattante du futur fit un rapide sprint à l'aide du Ki, avant de carrément prendre le jeune homme dans ses bras. "Tu m'expliqueras tout !" Dit-elle alors que c'est plutôt elle qui devrait s'expliquer. L'adolescent s’immobilisa alors un court instant, puis elle utilisa sa technique du Shunkan Ido pour se téléporter, se mettant instantanément en sécurité, à plusieurs dizaines de kilomètres d'ici. Si Yukko avait prise le jeune homme dans ses bras, c'était pour que lui aussi soit téléporté en même temps qu'elle, après tout, il avait quand même prit la peine de venir la délivrer, quelque soit ses intentions.

Les deux individus réapparurent dans une foret très loin de la ville. Yukko lacha directement l'adolescent par terre puis le regarda en attendant qu'il s'explique.
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockSam 12 Jan 2013 - 1:48
Miller fût menée au laboratoire de la police, s'installant sur une chaise hydraulique capable de supporter son poids. Le scientifique qui avait dirigé l'équipe du projet "Ex Machina", le docteur Rock Samson, s'approcha avec des outils, flanqué de quelques assistants.

-Comment te sens-tu, Miller?

-Efficacité: 72%. Mobilité réduite, Tazer endommagé. Remplacement nécessaire.

Samson se lissa le menton, observant la cyborg sous tout ses angles pour déterminer les dégâts reçus et les traitements nécessaires.

-Surface noircies, contusions graves. Un agent normal serait déjà à la morgue.

Samson et ses assistants prirent quelques outils, ils allaient s'occuper de l'agente Miller afin de la remettre en parfait état.

-Je vais te désactiver temporairement, Miller, tu seras comme neuve.

Sur ce, Samson désactiva Ex Machina et lui et son équipe s'affairèrent à réparer les dégâts subits par la cyborg. Son Tazer fût notamment remplacé, puisque le filin et les aiguilles avaient été détruit par la demi-saïyenne que l'agente tentait d'appréhender. Les scientifiques passèrent de longues heures à tout réparer mais pendant l'entretien, un officier entra dans le labo, interpellant le scientifique-en-chef.

-Docteur Samson? Où est le docteur Samson?

-Je suis ici, sergent, un problème?

Le sergent se tourna vers Samson, s'approchant d'un pas pressé.

-Avez-vous remis Miller en état? Y'a eu une évasion dans le bloc d'incarcération.

Samson haussa un sourcil. Le tazer était remplacé mais Miller n'était pas encore en état. Le scientifique expliqua qu'il devait encore travailler sur la cyborg mais le sergent insista, expliquant que l'individu appréhendé plus tôt, Yukko, s'était échappée. Les caméras de surveillances avaient été promptement détruites et les barreaux de la cellules avaient fondu. Personne n'arrivait à s'expliquer comment le tout s'était déroulé et les officiers voulaient remettre Miller sur la trace de la criminelle.

-Bien, gardez votre calme, sergent, je vais la remettre en marche. Je dois au moins réparer quelques circuits pour qu'elle puisse bouger normalement.

Le sergent s'éloigna, Samson lâcha un soupir, retournant auprès de Miller.

-Parfois, j'ai l'impression qu'ils oublient que tu n'est pas qu'une machine, Miller ...

Samson se mordilla la lèvre inférieure avant de renvoyer ses assistant, affirmant qu'il pourrait finir l'entretient par lui-même. Affranchi de toute surveillance, Samson s'apprêta à réactiver Miller mais il décida de jouer dans ses circuits, retirant l'une des vis qui restreignait les fonctions humaines de la cyborg. Voilà qui lui permettrait de prendre quelques décisions par elle-même. Samson réactiva ensuite Ex Machina.

-Tu te sens bien, Miller? J'ai réparé ce que j'ai pu mais le sergent veut tout de suite te remettre en service.

Code:
Diagnostique du système ... ..... .. .. ... ...... Efficacité: 84%. Mobilité: Bonne. Armes fonctionnelles. AVERTISSEMENT: Une vis de restriction a été retirée.


-Très bien, docteur Samson. Merci. Efficacité: 84%

Samson étira un sourire, il avait toujours été contre cette idée de mettre des vis pour restreindre les capacités humaines de la cyborg. Après tout, si ses employeurs tenaient à avoir une machine qui allait obéir sans poser de questions, pourquoi y mettre une âme humaine alors qu'il était possible de faire un simple robot? Au risque de perdre son job, Samson avait décidé de retirer une vis afin que Miller puisse jouir d'un minimum de son humanité.

-Je n'ai pas eu le temps de tout réparer mais tu seras fonctionnelle jusqu'à ce que le sergent utilise sa cervelle et te renvoie ici pour finir les réparations. Retournes au commissariat, ils ont besoin de toi.

Miller revit une scène de son passé. Elle vit le visage de son partenaire, Simon Rockwell, lors d'une fusillade avec des gangs. Un autre groupe de policier était en mauvaise posture et Rockwell insistait pour que Miller aille leur prêter main-forte pendant qu'il gardait son poste.

-Vas-y, Miller, ils ont besoin de toi!

Miller opina, se levant de la chaise hydraulique. Les vis restantes ne pouvaient pas complètement bloquer ses souvenirs et elle pu revoir le visage de son partenaire décédé. Mais il était temps de retourner au travail et elle sortit donc du labo pour recevoir des consignes. Miller devait patrouiller et retrouver Yukko, si celle-ci était encore dans les alentours de Satan City. La cyborg repris donc place dans un véhicule de patrouille et se mît en route.


Dernière édition par Ex Machina le Ven 8 Fév 2013 - 2:37, édité 1 fois
Invité

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockSam 12 Jan 2013 - 23:15
Baddack se promenait sur la Terre, planète nouvelle pour lui. Il allait de merveille en merveille, il vit plusieurs forêts, rivières, plusieurs coins de paradis. Tout ceci dégoutait notre Sayen. Cette planète aurait pu faire un excellent champ de bataille! Mais, à la place de ce qui est le plus marrant, on instaure toujours des règles pour notre "bien", ce qui fait que la Terre, qui aurait pu organiser des tournois des plus violents, se transformait en un champ de hippies petit à petit. Baddack partit jusqu'à Satan City, la ville du sauveur Satan lui-même. Si Baddack aurait su que Satan était un "champion" il serait parti le tuer, pour devenir le nouveau champion. Le Sayen allait partir à la recherche de Kakarotto, mais, avant ça, il observa quelque peu les lieux.

"Il a pas bien accompli sa mission, dis donc. Au contraire, la paix règne. Elle règne trop, beaucoup trop...Je vais détruire quelques batîments, histoire de me défouler...Héhéhé..."

Juste après cela, il fit du tourisme à Satan City, avant de voir un centre commercial rempli de stupides femmes. Certaines étaient jolies, mais toutes stupides. Il rentra dans le magasin, puis chercha une proie. Il trouva une fille aux cheveux noirs et aux yeux bleus, portant une veste en jean et un...Jean. Baddack embrassa sa victime sans même lui adresser la parole, puis elle imposa une résistance en mettant une claque à notre Sayen. Cela blessa grandement son orgueil et il mit immédiatement un coup dans la figure de cette jeune fille, la tuant sur le coup. Il parût satisfait, étirant un sourire sur son visage. Il monta jusqu'au plafond du centre commercial, et le détruisit d'un seul coup, tandis que tout le monde fuyait depuis déjà une bonne vingtaine de minutesIl regarda un moment les gens fuir, lançant un kikohas par moment, et regardant si il touchait quelqu'un. Après quelques minutes de distraction, il fût énervé, puis détruisit tout le centre d'un kikoha bien chargé. Une grande explosion retentit, ce qui satisfait Baddack au plus haut point. Tandis qu'il regardait la terreur se dessiner sur les visages des Terriens, il vit une voiture de police arriver.
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockDim 13 Jan 2013 - 5:47
Les forces policières n'en n'étaient pas au bout de leur peines car après une arrestation difficile et une évasion soudaine, il y avait maintenant du grabuge dans le quartier commercial, où apparemment un individu semaint la destruction avec une efficacité effroyable. La police dû demander à tous les véhicules de se rendre au centre commercial, où le suspect avait été repéré en dernier.

-Appel à toutes les unités, vous êtes priés de vous rendre au centre commercial pour arrêter un suspect. Il porte une armure légère, un pantalon noir et un bandeau rouge. Chevelure noire, peaux blanche tirant sur le jaune. Extrêmement dangereux.

Les informations furent enregistrées par Ex Machina, qui colla la pédale au planche. Plusieurs véhicules s'arrêtèrent devant le destructeur, des agents pointant leur armes sur l'individu en le sommant de se coucher par terre les mains derrière la tête. Par la radio, Miller entendit des explosions et des cris, signes que le monstrueux attaquant venaient de créer plusieurs veufs et veuves en éliminant les unités déjà arrivées. La voiture d'Ex Machina arrivant en freinant brutalement, son véhicule glissant de façon à s'arrêter avec la porte du côté conducteur face à l'individu semant la destruction. Ex Machina porta son regard jaune lumineux en direction du saïyen, prenant des photos tout en analysant son taux de dangerosité.

Code:
Analyse du sujet ... ... ..... .... .. Sujet inconnu, introuvable dans la base de donnée. Analyse de la puissance .... ... ... ...... taux de dangerosité: élevé, appréhender avec prudence.


Ex Machina détacha sa main gauche pour la remplacer par son mini-Vulcan, sortant ensuite de sa voiture, avançant d'un pas mécanique. Elle se campa devant le saïyen, une expression neutre au visage. Elle examina bien vite les lieux, les débris du centre commercial et des voitures de patrouille brûlaient autour d'elle et plusieurs cadavres carbonisés jonchaient le sol. La cyborg n'eût pas besoin d'analyser longtemps pour comprendre que le coupable était l'inconnu devant elle. Elle pointa son canon sur le saïyen, entamant les procédures d'arrestation habituelles.

-Vous êtes en état d'arrestation. Veuillez vous coucher et garder vos mains sur la tête pendant la procédure d'arrestation. Vous avez dix secondes pour obtempérer.

La femme derrière la machine se serait bien douté que c'était là la même situation à laquelle elle avait fait face avec Yukko, seulement, dans ce cas-ci, le combat ne serait pas interrompu par le suspect, comme ce fût le cas avec Yukko.
Invité

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockDim 13 Jan 2013 - 10:21
Le Saiyajin c'était bien défoulé sur un centre commercial gigantesque, puis il s'était posé sur le sol et avait commencé à éliminer les différentes patrouilles déjà sur place. Un grand air de satisfaction parcourait son visage, puis il vit une autre automobile, avec une espèce de femme robotisée à l'intérieur, qui était loin mais qui se rapprochait de plus en plus vite. La voiture freina brusquement devant le criminel, puis Baddack regarda le robot. Il avait des yeux jaunes, un corps entièrement métallique, et une puissance nulle. Elle sortit du véhicule, puis annonça à Baddack qu'il était en état d'arrêstation :

"M'arrêter? Moi? Laisse-moi rire, tu es un robot, et tu veux m'arrêter?! Mouhouhahaha! C..C'est ridicule! Hahaha!

Il donna un coup de pied chargé de tout son ki dans la tête de l'agent robotisé, puis sprinta dans la direction dans laquelle il l'avait envoyé, puis commença un long enchaînement, avant l'envoyer valser dans le décor enflammé et de regarder en face de lui. Autour de lui, les cadavres d'agents de police et d'innocents gisaient, certains étaient étranglés, d'autres décapités, puis encore d'autres carbonisés.

"Hahaha! Tu veux toujours m'arrêter? Eh bien essaye, maintenant! Hahahaha!"
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockDim 13 Jan 2013 - 18:00
Les consignes de l'agente mi-machine n'eurent pour toute réponse qu'un puissant coup de pied, suivit d'un enchaînements brutal visant à fracturer un maximum d'os, os que ne possédait pas la cyborg, bien entendu, du moins dans ses membres. La policière termina son trajet dans les débris d'un bâtiment, des morceau de béton, de métal et de verre s'écroulant sur elle. Des souvenirs de sa vie passée lui revinrent, la défiance du saïyen faisant ressurgir l'une de ses rencontre avec Bud, le responsable de sa "mort".

-Tu veux m'arrêter?! Mouhouhahaha! C..C'est ridicule! Hahaha!

Une analyse fût faite par le système de Miller afin d'analyser les dégâts. Ceux-ci se résumaient surtout à quelques plaques de métal cabossées mais rien de sérieux. Ex Machina se releva du tas de débris, s'avançant vers le saïyen canon pointé.

-Taux de dangerosité élevé. Autorisation d'utiliser force létale.

Ce fût la réponse du programme d'Ex Machina face à la puissance du saïyen, elle allait utiliser des tactiques qui seraient mortelles pour de simples humains mais qui devraient mettre l'ennemi dans un sale état sans le tuer. Elle entama un feu nourrir avec son canon à tête rotative, attendant une opportunité de neutraliser l'ennemi. Lorsque le moment fût opportune, la cyborg tendit sa main droite vers le saïyen, envoyant un long filin où étaient fixé une paire d'aiguille. Dès que ces aiguilles auraient atteint leur cible, celles-ci lui enverraient une désagréable décharge électrique au voltage élevée, de quoi laisser le criminel vulnérable le temps de le menotter ou de lui envoyer une rafalle de balles avec son canon rotatif.
Invité

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockLun 14 Jan 2013 - 19:47
Après que le Saiyajin mercenaire n'est envoyé le cyborg de la police valser dans un décor pour le moins abîmé, elle se releva, puis resta immobile quelaques instants, et fit des bruits "robotiques".

"Taux de dangerosité élevé, autorisation d'utiliser la force létale."

Par la suite, des espèces d'aiguilles sortirent d'une partie de son corps, ce qui surprit au plus haut point Baddack. En effet, la technologie n'était pas du tout aussi évoluée sur sa planète natale, Vegeta. Il regardai un moment l'aiguille foncer sur lui, puis, au dernier moment, comprit que cette aiguille était électrifiée, et que si le Saiyajin ne se sortait pas au plus vite de ce pétrin, ça irait sans doute, très, très mal pour lui.

"Non, non, non, non, non! Ou je peux aller? Euh...Par là! C'est part...Aaah!"

Baddack avait presque réussi à contrer cette attaque, pour le moin électrifiante, mais, au dernier moment, l'aiguille s'était planté dans son malheureux bras. La décharge n'était pas très forte, Baddakc pouvait le supporter un moment sans broncher, mais le courant s'intensifia rapidement. Il posa ses deux genoux à terre, grimaça de douleur, serra les dents puis poussa un affreux cri, long et fort, révélant sa terrible douleur au bras, qui circulait malheureusement, également dans tout son corps.

"C-ça fait mal! Ghh...Yaha!"

Baddack enleva dans un ultime effort cette aiguille pointue et électrifiée de son bras, laissant couler beaucoup de sang. Il jeta l'aiguille vers son adversaire, puis se rua sur lui, avant de mettre plusieurs coups lourds et rapides dans le corps dur et méttalique de son opposante cyborg.

"Si tu veux bien, je vais t'infliger une série de coups plus pénibles et douloureux les uns que les autres...Tu es prête? De toute façon, je m'en fiche! Prends ça!"

Il continua ses coups rapides pendant plusieurs minutes, utilisant essentiellement ses pieds et son bras gauche, son droit étant tout en sang. Il envoya d'un coup de pied dévastateur la cyborg en l'air.

'J'espère que ça t'as donné une idée de quel adversaire terrible je suis! Ah, ça fait mal...
Ex Machina
Ex Machina
Cyborg
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 06/01/2013
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Auto-9, Bras Mitrailleur, Cyber-Menottage
Techniques 3/combat : Lance-grenades, Tazer
Techniques 1/combat : Lance-Roquettes

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 ClockLun 14 Jan 2013 - 21:40
Les batteries d'Ex Machina envoyèrent de douloureuses décharges électriques au saïyen via le filin relié aux aiguilles qu'il avait dans la peau. Le courant gagna en intensité afin de faire sombrer l'ennemi dans le doux sommeil de l'inconscience. Sa résistance élevée rendait cependant la tâche peu aisée. Le saïyen se retrouva finalement à genoux, pratiquement à la merci de la cyborg, qui continuait d'électrocuter le criminel. Ex Machina s'avança pour appréhender le suspect mais celui-ci se libéra finalement du filin, la douleur s'atténuant par la suite. Miller ramena le filin dans le petite compartiment de son bras, gardant son canon rotatif braqué sur son adversaire.

Citation :
Riposte imminente, position défensive engagée.


Le programme de Miller analysa correctement, l'ennemi s'énervait et il allait forcément riposter, aussi, Miller se mît-elle en position pour bloquer afin de protéger les parties plus sensibles de son corps. Plusieurs impacts furent détectés par le système et certains des coups avaient été parés correctement mais une bonne partie avait déformé le métal qui protégeait la cyborg. S'ensuivit un féroce coup de pied qui envoya la cyborg faire un tour dans les airs.

Code:
Efficacité: 70%


Là où un combattant entièrement fait d'os et de chair aurait grogné de douleur, Miller garda son expression neutre et froide, scannant les environs pour retrouver son suspect. Une fois celui-ci dans sa mire, son canon se mit à pivoter de plus en plus vite, envoyant une pluie de plombs vers l'extra-terrestre destructeur. Miller enregistra les réactions de celui-ci afin de mieux le suivre, sans quoi, elle risquait de finir à la casse. Ex Machina atterrit sur ses pieds, fendant l'asphalte de la rue, peut-être était-il temps pour elle d'augmenter encore sa puissance de feu. Elle se tourna vers son véhicule de patrouille et usa de son système de menottage pour défoncer la fenêtre et attraper son lance-grenades, qu'elle fixa à son bras gauche.

Code:
Lance-grenade armé.


Un compartiment s'ouvrit dans la cuisse droite d'Ex Machina et elle dégaina son pistolet Auto-9, se mettant à vider son chargeur en direction du saïyen. Ses coups de pistolets furent moins précis puisque les programmes de la cyborg mettaient plus de ressources à calculer les mouvements du saïyen pour l'atteindre avec une ou deux grenades. Dès que le moment était propice, un projectile s'éjecterait du canon et exploserais à l'impact du décors ou bien d'un corps vivant.
Contenu sponsorisé

Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Unité Machina en patrouille (Libre)   Unité Machina en patrouille (Libre) - Page 2 Clock
 
Unité Machina en patrouille (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-