Partagez
 

 L'Arbre sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

L'Arbre sacré Empty
MessageSujet: L'Arbre sacré   L'Arbre sacré ClockLun 1 Oct 2018 - 23:10


Ne vous êtes-vous jamais demandé comment cela se faisait que Enma soit si puissant, alors qu’il n’a pas l’air de passer beaucoup de temps à s’entraîner ? Il existe une explication à cela, un fait méconnu de la plupart mais qui ne pouvait échapper à la connaissance quasi-encyclopédique de l’Univers dont jouissait Yukko. Au fin fond de l’Enfer siégeait un arbre peu commun, l’Arbre du Roi Enma. Gardé par deux Ogres aussi forts que burlesques, ce beau bois produisait un fruit aux propriétés surnaturelles; quiconque s’en nourrissait voyait sa puissance décuplée. Ce secret était gardé loin des oreilles de tous, surtout en Enfer où vagabondaient les personnages aux plus vils desseins, des monstres qui seraient sans doute prêts à tout pour réussir à mettre la main sur l’un de ces fameux fruits, un Ensenji.

Bien évidemment, l’arbre magique existant depuis bien des millénaires, nombreux étaient ceux qui risquèrent le semblant d’existence qui leur restait afin de tenter d’acquérir l’un de ses fruits, grâce auxquels ils auraient possiblement la force de quitter l’Enfer et, qui-sait, renverser le Roi du Poste des frontières. Heureusement pour le monde tel que nous le connaissons, aucun villain ne parvint à ses fins. Jusqu’à présent, seuls Enma et le légendaire Son Goku eurent le privilège de se nourrir de l’Ensenji. Mais aujourd’hui, un individu particulièrement ambitieux menaçait de bouleverser cet équilibre déjà précaire. Et non, il ne s’agissait pas de Yukko, elle-même pourtant prête à marcher sur les gens pour emporter l’un de ces mythiques agrumes, motivée par sa quête de pouvoir et de défis.

Emportée dans les méandres de l’Enfer, la gamine aurait bien assez tôt l’occasion de découvrir qui l’identité de celui qui osait orchestrer un brigandage d’une telle ampleur. En effet, peu après sa rencontre avec le valeureux Olibu et le bref répit qui s’ensuivit, auquel l’adolescente n’eut guère le temps de profiter à son grand déplaisir, Yukko fut invitée à séjourner brièvement dans le plus bas des plans d’existence de cette dimension, et ce dans un but très précis. Afin de mater le soulèvement de l’inconscient cherchant à s’emparer du fruit magique, les employés de l’Autre Monde ont réclamé l’aide d’un puissant guerrier. Paikuhan étant semblablement en vacances, c’était donc à Yukko que fut incombée cette tâche. Surprise et incommodée, l’adolescente se ravisa rapidement lorsqu’elle comprit qu’il s’agissait pour elle d’une nouvelle occasion de pouvoir parfaire sa maîtrise du combat en affrontant un adversaire potentiellement surpuissant.

Là voilà donc en Enfer, terres rocailleuses arides et inhospitalières. Du moins, au premier abord. L’endroit était finalement pas bien loin d’un camp de vacances, seulement terni par l’atmosphère vicieux et l’absence d’enveloppe corporelle des plaisanciers qui leur empêchait de pleinement en profiter. Le but de l’Enfer n’était, après tout, pas de punir ses contadins mais plutôt de purger leurs âmes afin de les rendre propres à la réincarnation. Mais tout comme il ne suffisait que d’une pomme pourrie pour gâter le tas, seuls quelques individus particulièrement turbulents étaient à la source de la sale réputation qui polluait le lieu. Non pas qu’un résident de l’Enfer pouvait prétendre au même niveau de confort que les privilégiés qui passaient le reste de leurs jours au Paradis, mais ce n’était vraiment pas aussi atroce que beaucoup le prétendent.

La grande fontaine de sang qui trônait au centre de la dimension restait un monument rebutant, et c’est en longeant ce dernier que Yukko arrivait aux côtés des deux Onis qu’elle était sensé aider. L’un rouge, l’autre bleu, tous deux aussi ridicules l’un que l’autre.

Goz et Mez:
 

Les deux grands gaillards parurent apeuré, pensant sûrement que Yukko était l’haineux venu voler l’Ensenji. Après s’être rendu compte de leur erreur, ils firent volte-face et, gonflant le torse, essayaient de paraître le plus confiant et téméraire possible. La demoiselle gloussa courtement, amusée par leur cinéma. Eux étaient plus ennuyés de ne pas être pris au sérieux mais ils savaient la lycéenne bien plus forte qu’eux, assez pour ne pas vouloir s’essayer à jouer les malins comme ils l’avaient fait avec Goku des années auparavant.

« Osu ! Il parait qu’on a besoin de mon aide. »

Dit-elle, frappant ses deux poings l’un contre l’autre, exigeant qu’on lui présente le combat qui lui eût été promis. Bégayant, l’assurance leur faisant défaut, les deux nigauds lui répondirent.

« Il y a un monstre, infâme, difforme… »

L’Ogre à lunettes lui fit la description d’un être à la puissance incontestable, à même de renverser l’ordre divin de l’Univers. De quoi donner froid dans le dos des plus courageux guerriers de ce monde, Yukko elle-même avait du mal à croire aux sottises que lui racontait le colosse rouge, convaincue que l'existence d’une entité aussi suprême ne relevait que du simple mythe. Ceci provoquait l’exclamation du second Oni; lui qui avait vu la bête de ses propres yeux essayait tant bien que mal de faire comprendre à la jeune fille qu’il ne s’agissait aucunement de sornettes ridicules. Nullement inquiète, la gamine réitérait sa réclamation, appelant à ce qu’on la mène auprès de cet être au pouvoir transcendantal.

Les deux gardes ouvrirent le pas, basculant de buisson en buisson pour feindre une possible discrétion. Il n’en était évidemment rien; bien difficile pour des grands costauds de leur mesure d’être discrets. Yukko ne les accompagnait d’ailleurs aucunement dans leurs espiègleries, se contentant de marcher au centre du petit chemin de terre qui menait à l’Arbre. Ce dernier se trouvait non loin de l’étang de sang, dans la Zone 1, Secteur 3 des Enfers, coordonnées que seuls les ouvriers de l’Autre Monde devaient être en mesure de comprendre. La marche de la demoiselle attirait les regards de bon nombre de résidents, sans doute envieux de son corps tandis qu’eux n’étaient que de simples âmes, le prix à payer pour avoir vécu une vie de débauche. Yukko ne se gênait pas de les regarder de travers, se permettant même quelques grimaces dédaigneuses. Les petits nuages s’agitaient dans un semblant de colère avant de se rétracter, bien conscients qu’ils n’y pouvaient rien, et de retourner vaquer à leurs occupations.

L'Arbre du Roi Enma:
 

Le trio arrivait en face de l’Arbre d’Enma, sorte d’abricotier absolument massif. De ses nombreuses branches, on pouvait voir pendre une bonne dizaine d’Ensenji, et il devait sans doute en avoir beaucoup plus. De quoi nourrir le Roi cornu pendant plusieurs millénaires. Cependant, il n’y avait aucune trace de monstre à l’horizon. Mécontente, Yukko exigeait des explications à ses guides, ceux-ci lui expliquant, à juste titre sans nul doute, que la présence de la demoiselle et du Ki qu’elle dégageait devrait suffire à l’attirer. Après tout, ce démon au pouvoir colossal ne savait exactement où se trouvait l’Arbre, et c’était la seule raison pour laquelle il n’était pas déjà en possession de ses agrumes.

Il n’y avait plus qu’à attendre la venue du mauvais, Yukko appuyée contre le tronc de l’arbre tandis que les deux Onis s’étaient éloignés, cachés derrière de la broussaille d’où leur arrière-train corpulent dépassait sans mal.

Après quelques heures d’attente où l’adolescente manqua à plusieurs reprises de prendre sommeil, une présence se fit sentir. Un présence indescriptible dont la simple existence suffisait à faire trembler l’Enfer dans son entièreté. L’apparition de cette entitée s’accompagnait d’un rire ténébreux qui glaçait le sang de quiconque avait le malheur de l’entendre. Pour la première fois depuis le début de cette petite aventure, Yukko n’était plus très sûre d’elle, mais il était trop tard pour faire demi-tour. L’ambiance de la colline infernale était marquée des échos des pas de la bête qui se rapprochait petit à petit. Enfin, il apparut aux yeux de tous, révélant à la Terrienne sa sinistre apparence.

Spoiler:
 
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

L'Arbre sacré Empty
MessageSujet: Re: L'Arbre sacré   L'Arbre sacré ClockMer 3 Oct 2018 - 3:40


La situation venait de tourner au cauchemar. Face à l’intrépide Yukko se dressait le Mal en personne, une créature des ténèbres à l’apparence finalement assez peu impressionnante. En effet, la demoiselle cru sans mal reconnaître l’un des membres de la Race de Freezer, celui-ci partageant de nombreuses similitudes avec les fameux Démons du Froid. Son corps était fin, élancé et habillé d’un exosquelette verdâtre, lui-même embelli de multiples gemmes aux teintes émeraudes. Seuls ses yeux dont les pupilles tiraient vers le rouge sanglant trahissaient la véritable nature du monstre. Et pourtant, malgré son apparence maigrement imposante, l’adolescente savait qu’il serait une erreur de le sous-estimer. La peur parcourait son corps qu’elle agrémentait de quelques tremblotements, ceci ne rassurant aucunement les deux Ogres qui se demandaient si l’élue du moment était capable de faire face à une telle créature. Au point où s’en était, ils en venaient même à douter que Paikuhan, un guerrier pourtant sérieusement puissant et habitué à gérer ce genre de situations, puisse faire l’affaire. Cette fois, s’en était fini de l’Autre Monde, qu’ils pensaient.

Remarquant la fébrilité de la lycéenne, le villain s’autorisait un ricanement des plus sinistres, sa face abordant l’expression qui s’approchait le plus d’un sourire dont il était capable.

« Oh oh, tu es perdue, ma chère ? Sache qu’aucun mal ne te sera fait si tu t’écartes de cet arbre. Du moins, pour le moment. »

Face au fantastique individu, la jouvencelle ravalait sa salive et prenait son courage à deux mains, osant répliquant à ce dernier. Son visage affichait un étrange et cocasse mélange de sérieux et de crainte, presque de l’incrédulité tant le statut de son opposant lui paraissait déraisonné.

« Qui es-tu ? »

Cette fois-ci, l’ambitieux s’esclaffa de sa voix sinueuse, cassant presque l'ambiance sombre que son apparition avait si adroitement composé. Un rire qui témoignait de la démence du mauvais, mais aussi quelque part de sa détermination à toute épreuve. Lui qui venait de si loin ne comptait pas se laisser abattre par une simple gamine. Regagnant son calme, il fit tout de même à la demoiselle don de sa réponse.

« Tu ne le sais pas ? Je suis le légitime Roi des Enfers, le cauchemar de tout ce qui est bon et juste. La moindre de mes cellules existe dans le seul but de dominer tout ce plan d'existence. Je suis Nightmare, et je viens reprendre ce qui m’appartient. »

Nul doute désormais. Si ce qu’il disait était vrai, alors Yukko faisait bien face à une sorte de divinité, ce qui confirmait ses craintes. Son but était clair; avec le pouvoir d-

« Avec le pouvoir de l’Ensenji, je pourrais renverser cet abruti d’Enma et régner sur cette dimension. »

Vous l’aurez compris; c’était bien Wulhut, mais pas seulement. Le corps de ce dernier était en effet habité de l’âme d’un infâme monstre dont l’évocation du nom suffisait à souiller les dessous de quiconque avait le malheur de se souvenir de son existence. Il fut un temps où il tenait le même rôle que le vil Dabra, mais sa puissance était bien plus grande que ce que le sbire de Babidi n’aurait jamais pu se vanter de posséder. Heureusement pour le monde, une importante partie de son pouvoir lui échappait aujourd’hui, d’où sa quête de l’Ensenji qu’il estimait sans doute capable de réveiller son potentiel endormi. Si cela s’avérait vrai, alors il deviendrait véritablement inarrêtable. On disait de lui qu’à son apogée, il s’agissait d’un titan dont la force prodigieuse provoquait la peur chez même le tout puissant Zen’o, et il revenait maintenant à Yukko de le confronter avant qu’il ne puisse retrouver sa grandeur d’antan. Clairement, la jeune fille ne s’attendait pas à un tel défi. Elle qui sortait tout juste d’un roupillon au Paradis, voilà que le sort de l’Existence reposait sur ses épaules. Des épaules plutôt larges pour une fille mais quand même !

« Tu imagines bien que je ne compte pas te laisser faire. Rassemblant ce qui lui restait de courage, la gamine dessinait un sourire assez peu convaincant sur sa jeune bouille. Elle serrait le poing à la manière des héros de shonen, affichant sa détermination aussi craintive soit-elle.

« Si tu n’es pas prête à accepter ma domination, alors ton existence n’a aucune valeur. Je ferais de toi l’exemple pour ceux qui oseraient s’opposer à mon règne. »

« Oui oui d'accord. Moins de blabla et plus d'action maintenant s'il-te-plait. Répliquait-elle avec impertinence, attisant sans nul doute la colère du divin démon.

La confrontation était désormais inévitable et les deux principaux acteurs du terrible combat à venir s’y préparaient. Yukko, tout cheveux dorés, adoptait sa pose traditionnelle d’Arts Martiaux, toujours inspirée de l’un des plus grands combattants Terriens de l’histoire, à savoir Yamcha. Son habituel rictus était ici presqu’effacé, les enjeux du combat étant un poil trop grand pour qu’elle puisse prendre la chose à la légère. Cette partie d’elle-même, née de son infime portion de sang Saiyan, bouillonnait comme jamais mais la lycéenne jugeait bon de ne pas se laisser emporter par cette ébullition dans une situation aussi tendue.

De son côté, le terrible Nightmare Wulhut n’avait guère bougé, sa droite stature se suffisant à elle-même. Mais son Ki, lui, ne cessait de grandir. Son corps affiné se voyait entouré d’une menaçante aura amarante, aussi remarquable qu’épouvantable et certainement sans égal.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

L'Arbre sacré Empty
MessageSujet: Re: L'Arbre sacré   L'Arbre sacré ClockJeu 4 Oct 2018 - 3:41


Cela faisait un moment que la demoiselle se tenait au garde à vous, prête à réagir à la première action du monstre, mais ce dernier ne l’entendait pas de la même oreille. Contrairement à la Super Saiyan, son Ki ne cessait d’augmenter. Il débordait ! Et une fois de plus, l’Enfer tout entier était la victime de sa force épatante, connaissant des secousses d’une intensité totalement inouïe qui le parcourait dans son entièreté. Si ce sous-monde avait des océans, il y avait fort à penser que des typhons destructeurs semaient la ruine et la désolation. Cherchant futilement à mettre un terme à la concentration d’énergie apparemment sans fin du Démon, Yukko s’élançait en sa direction d’une vitesse prodigieuse.

Son poing paru impacter le l’horrible Nightmare de plein fouet mais il n’en était rien. Ce dernier s’était déplacé dans le dos de la demoiselle, usant d’une capacité à mi-chemin entre la téléportation et le déplacement dimensionnel de Janemba. En position de force, il se préparait à répliquer mais preuve des réflexes effarants de la jouvencelle, qui avait ou moins ça pour elle, la jambe de cette dernière faisait déjà volte-face et s'apprêtait à frapper la face de l’alien corrompu. Celui-ci reculait pour éviter l’assaut de la fillette, sans mal mais non sans surprise. Un sourire carnassier ornementait son terrifiant visage, le monstre comprenant qu’il n’avait pas affaire à n’importe qui. Non pas qu’il doutait un seul instant de sa capacité à faire disparaître Yukko, mais se complaisait de savoir que ce combat avait le potentiel de le divertir ne serait-ce qu’un tant soit peu.

La gamine qui cherchait à tout prix à maintenir la pression sur son adversaire, poursuivit celui-ci dans sa débâcle, l’assaillant de toute part sans que celui-ci ne puisse contre-attaquer. Le plan semblait marcher, du moins, jusqu’à ce que la Super Saiyan ne se retrouve soudainement incapable de faire le moindre mouvement. Son corps s’était stoppé net et se voyait entouré d’une sorte de sphère à la pigmentation patibulaire à l’intérieur de laquelle il lui était impossible de bouger. De ses yeux fixés sur Nightmare, la gamine comprenait qu’il venait d’employer une technique particulièrement incapacitante. Dans la hargne de son enchaînement, Yukko ne s’était pas rendu compte que le mauvais lui avait infligé cette affliction et elle se retrouvait désormais à la merci de son divin opposant. L’horrible Wulhut se transposa une nouvelle fois derrière l’adolescente pour lui asséner un terrible coup à la jugulaire contre lequel elle ne pût rien. La Paralyso-Ball qui lui servait de geôle l’empêchait même de pouvoir évacuer sa douleur par le cri, mais les beuglements des deux Onis qui voyaient leur seul espoir se faire terrasser étaient quant à eux bien audible. Attrapant la Terrienne de sa longue et perfide queue glacée, Nightmare fracassait sa proie contre le sol noirâtre de l’Enfer avant de lui laisser, sans doute par plaisir de faire durer le combat, un peu de répit. Au même moment, la prison sphérique de la demoiselle disparaissait, laissant cette dernière inspirer fortement et brutalement, manquant de s’étouffer.

« Allons, est-ce tout ce dont tu es capable ? On dirait que cette tanche d’Enma m’a sous-estimé. Quel ignoble individu pour penser juste d’envoyer une pauvre gamine se battre contre le tout puissant Nightmare ! »

Sous les railleries odieuses du précédent Roi des Enfers, on pouvait entendre les toussotements de la jeune combattante. Ternissant le sol de ses gerbes de sang, Yukko se relevait peu à peu.

« Non. Ça va aller. J’ai compris ton délire. Elle souriait sincèrement, contrastant avec l’effroi d’un peu plus tôt. Je peux te battre facilement. »

« Qu’est-ce que- HAHAHAHA !!! Mais que racontes-tu donc ? Ne vois-tu pas l’état dans lequel tu es ? Si tu pensais que cette attaque était mon maximum, tu te met le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! »

Ainsi donc, la demoiselle s’élança une nouvelle fois en direction du Démon. Son coup de coude ne trouva pas cible, tout comme son direct de poing gauche que Nightmare évitait habilement. Le reste de son enchaînement n’eut guère plus de succès mais pourtant, l’être maléfique qui évitait sans trop de difficultés les diverses offensives de Yukko était tout à fait incapable de contre-attaquer, chose qu’il ne comprenait pas. Experte en combat rapprochée qu’elle était, la Super Saiyan prenait le soin de couvrir les angles exposés de son corps avec son attaque suite, ne laissant aucune ouverture à son adversaire. Logiquement, il ne devrait pas tarder à utiliser à nouveau sa technique d’entrave, sachant qu’elle avait précédemment fonctionné contre la lycéenne. Sauf s’il était plus malin qu’il en avait l’air et qu’il comptait surprendre sa belligérante avec une toute nouvelle techn-

« Grrrr… Paralyso-Ball !!! »

Bingo ! Pile ce qu’elle attendait. Yukko n’était pas dupe et n’allait pas se faire avoir une seconde fois par le même mouvement. D’un basculement du torse, elle dérobait à la sphère d’énergie paralysante de Nightmare et en profita instinctivement pour le punir d’un crochet contre la mâchoire, faisant traîner le Démon sur plusieurs mètres suite à l’impact et s’attirant de la même manière les acclamations de ses supporters, à savoir deux Ogres cachés dans un buisson.

Frustré, le monstre éclata de rage en faisant jaillir son énergie, teignant l’entière colline du mauve de son aura. D’un coup, il se dématérialisa, se déplaçant une fois de plus comme Janemba pour réapparaître derrière la demoiselle. Ce déplacement était nettement plus rapide que le précédent et il fut suivi d’une frappe du genou de la part du cauchemar de la justice, dont la puissance ne pouvait être qualifiée que de colossale. Le choc fut brutal et fit vrombir toute la dimension. La force de celui-ci manqua de déraciner l’Arbre sacré et fit taire les louanges des deux gardiens rouge et bleu. Une telle force n’avait pu laisser la jouvencelle de marbre… et pourtant si ! Lorsque la terre soulevée par l’onde de choc fini de s’écouler, on pu remarquer que Yukko n’avait rien du tout. En effet, Nightmare venait de viser une seconde fois la jugulaire de la fillette, et celle-ci qui s’attendait à ce que le démon prenne de nouveau son cou pour cible n’eut qu’à interposer sa main à cet endroit en prévision afin de nullifier l’attaque de son agresseur. S’ensuivit une mêlée où les deux guerriers s’échangèrent coup pour coup, sans qu’aucun ne parvienne à prendre l’avantage. Leur affrontement était d’une telle vélocité qu’il disparurent aux yeux des deux Ogres, qui s’affolèrent en pensant que les deux combattants s’en étaient vraiment allé. Visant la jugulaire à de multiples reprises, Nightmare ne parvint à abattre son ennemi, une tactique qui avait pourtant toujours fonctionné par le passé.

La guerrière au sang mêlé se tourna pour faire face au monstre, le narguant d’un rire narquois. Nightmare n’en croyait pas ses yeux et fit quelques pas en arrière avant de s’envoler haut dans le ciel pourpre de cette dimension.

« Impossible ! Je suis au moins cent fois plus fort que toi ! »

« Ouais, au moins ! Raillait-elle. Sa maîtrise des Arts Martiaux lui permettait de largement refermer le fossé de puissance qui les séparait. Il faudrait que tu sois, genre, au moins MILLE fois plus fort pour me vaincre ! »

« Hmmph. Très bien, ça peut se faire. »

« Hein ?! »

Une fois de plus, le terrible démon se remit à concentrer son énergie. Mais cette fois, c’était différent. Au-delà de sa simple puissance qui oui, encore une fois, gagnait sans cesse en intensité, le corps du Démon était parcouru de spasmes intenses qui se faisaient de plus en plus réguliers. Son aura se changea en flammes qui vinrent dévorer le corps de Wulhut qui y trouvait une sorte de plaisir masochiste. Sa peau devint carmin, marquée par la déflagration de son énergie. Yukko n’y comprenait rien. Et d’un coup, ce bûcher adoptait une forme approximativement sphérique avant de céder sous le coup d’une impulsion soudaine, noyant le regard de la Super Saiyan d’une lumière noire. De ce flash formidable, un nouvel être naquit, douée d’une puissance qui ne connaissait aucun égal.

Spoiler:
 

Abasourdie par la nouvelle forme de terreur qui s’était formée face à elle, la gamine se demandait comment elle pourrait faire face à un tel monstre, et il faut croire que c’était une question que les employés d’Enma s’étaient aussi posé. Comprenant que tout espoir venait de disparaître, Mez de sa grosse main bleue saisit l’Ensenji et, hurlant pour attirer l’attention de Yukko, balança le fruit de toute ses forces en direction de la jeune fille. Courant en direction de l’Ogre, elle tendait la main en espérant l’attraper mais… rien ne se passait. Un rire sinistre sollicita les regards de l’ensemble des acteurs qui virent Nightmare avec l’objet sacré dans la main.

« Merci beaucoup. »

« HIIIIII LA BOULETTE !!! »

« PUTAIN LE CON !!! Hurlait Yukko, les poings serrées de frustration qu’elle ne souhaitait que voir s’abattre contre la face de cet imbécile d’Oni.

« Si vous me le permettez. Puis le Démon avala goulument l’Ensenji, se léchant les babines tel un méchant de série des années 80 sous le regard ébahi de la Super Saiyan. L’agrume disparu dans le bedon de Nightmare en même temps que l’espoir de la Création. Ce n’était maintenant plus qu’une question de temps avant qu’il ne regagne sa puissance d’antan, avec laquelle il pourrait menacer non pas seulement Enma, mais aussi Zen’o et l’Univers tout entier.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

L'Arbre sacré Empty
MessageSujet: Re: L'Arbre sacré   L'Arbre sacré ClockJeu 4 Oct 2018 - 5:56


Nightmare venait de se métamorphoser, sa peau désormais garnie d’une carnation vermeille. Un tour de force sans précédent qui rappelait l'ascension de Freezer au rang de divinité, mais à une toute autre ampleur. Le pourpre royal de son enveloppe corporelle dénotait sa puissance qui était, à n’en point douter, capable de renverser les plus grand Dieux. Pire encore, grâce à une bonne grosse gaffe de la part de Mez, l’Ogre bleu qui pensait bien faire mais s’était fait trahir par sa stupidité, le nouveau Purple Wulhut déjà doté d’une force écrasante avait en plus mis la main sur l’Ensenji. Maintenant qu’il avait avalé le fruit sacré, les chances de victoire de Yukko tombaient à zéro. Ce n’était pas dit qu’elle puisse vaincre le démoniaque monarque sous sa nouvelle forme écarlate, elle avait maintenant à faire à un monstre bientôt capable d’écraser la hiérarchie divine dans sa totalité. Perdue entre la colère envers l’imbécile et la peur de l’impitoyable, la demi-Saiyan n’avait de toute façon d’autre choix que de faire de nouveau face à l’Ange du Froid.

Cette fois, l’alien fut le premier à bouger. Pointant sa paume vers la demoiselle et attrapant son avant-bras avec sa seconde main, il formait une sorte de D avec ses deux membres. Dans le creux de sa patte, une accumulation d’énergie mauve se formait, préparant une attaque d’une envergure encore jamais vue.

« Rayon Du ! »

Un rayon surpuissant déferla de sa main, fendant les cieux à toute vitesse pour fondre vers Yukko. La simple existence de cette déferlante d’énergie suffisait à assombrir le ciel des Enfers, l’adolescente comprenant qu’il valait mieux ne même pas chercher à contrer une telle offensive. Posant ses deux doigts sur son front, elle usa de son déplacement instantané pour sortir de la trajectoire du kikoha destructeur qui partit s’écraser plus loin. L’explosion de ce dernier, pourtant séparée des lieux de l’affrontement de plusieurs dizaines de kilomètres, provoquait une secousse à même de faire perdre l’équilibre au plus grand des gymnastes. L’onde de choc perçait l’atmosphère et vint secouer la demoiselle qui, bien qu’elle n’était plus menacée par le rayon, n’était pas sortie d’affaire pour autant.

Purple Wulhut s’était déplacé droit face à elle, provoquant une réaction instinctive de la combattante qui frappa contre lui. Le vilain se saisit alors de son bras, assénant à son tour un coup terrible contre l’abdomen de la jouvencelle qui en eut le souffle coupé. Générant un kikoha dans sa main libre, elle tentait de se libérer en écrasant la boule de feu directement contre le torse de son opposant mais cela n’eut absolument aucun effet. Un deuxième coup s’abattit contre son bassin, puis un troisième avant que le Démon ne se lasse de la chose et balance la jeune fille avec vigueur contre le sol. Du bout de son index, il invoquait un rayon de la mort que Yukko évitait de justesse, prenant appui contre la terre retournée de la colline pour virevolter vers l’arrière. Le terrible Nightmare la poursuivit alors, lui fonçant dessus tête la première afin de l’écraser de sa gemme pourpre. D’un saut, la gamine évitait la charge du divin qu’elle bombardait de kikoha. Malheureusement, il ne fallut qu’un revers de la main au Roi de l’Enfer pour écarter les décharges de Ki de la fillette.

Il essaya une nouvelle fois d’attraper la gamine par la jambe à l’aide de sa queue mais celle-ci ne fit que traverser Yukko sans effet. Il ne s’agissait en réalité que d’une image rémanente grâce à laquelle la jouvencelle s’était tirée de ce mauvais pas. Elle avait prit quelques dégâts et son souffle saccadé témoignait de l’énergie qui lui faisait défaut mais malgré tout, elle tenait bon. Peut-être un peu trop bien même, ce qui attisait d’autant plus la colère de Nightmare.

« Ce combat ne m’amuse plus. Je vais me débarrasser de toi à présent. »

Chargeant vers la Super Saiyan, il enchaînait les attaques à grande vitesse, poussant cette fois la gamine sur la défensive mais sans réussir à réellement lui porter de coup. Ses frappes partaient à gauche et à droite mais jamais ne firent mouche et même ses téléportations et autres supercheries ne parvinrent à l’aider à toucher sa cible. Paradoxalement, sa frustration rendait ses attaques de moins en moins précises, offrant même l’occasion à Yukko de répliquer à plusieurs reprises, talochant Nightmare d’un une-deux venu claquer contre son visage.

« J-j’ai dit… que j’allais me débarrasser de toi ! »

Il balançait sa jambe vers la demoiselle qui évita sans grand mal avant de prendre appui sur celle-ci et d’envoyer elle-même son propre coup de pied rotatif, martelant de plein fouet le flanc de l’Ange du Froid. Une bastonnade chanceuse du Démon fit mouche contre le mollet de Yukko, mais la lycéenne ne flanchait pas et lui rendait deux coups à chaque attaque qu’il lui adressait. Petit à petit, la fillette reprenait l’avantage, au grand désarroi de Purple Wulhut qui aurait dû être devenu invincible. Une retournée du pied ébranla le menton du gemmé qui perdit l’équilibre et tomba par terre.

« Et bah alors ? Cette forme, c’était du flan ? On dirait que comme tous les membres de ta race, tu ne maîtrises pas correctement cette forme. Elle a commencé à te ronger, ta force ne faisait que chuter depuis tout à l’heure. Et là, tu es moins fort qu’au début de notre combat. »

« Je vois. Nightmare, celui qui contrôlait le corps de Wulhut, ne connaissait pas toutes les subtilité de la forme Purple. Mais c’est ridicule ! Même si c’était vrai, j’ai quand même mangé l’Ensenji. Ma puissance aurait dû monter en flèche ! »

« Haha oui, à propos de ça. Yukko plongea sa main dans le col de son t-shirt d’où, alors qu’il n’y avait aucune poche à l’intérieur et que sa poitrine était normalement bien trop petite pour permettre ce genre de gags, elle sortit un objet bien particulier. Le voilà ton fruit. Ce que l’autre crétin t’as balancé tout à l’heure, c’était juste un citron. J’avais pris l’Ensenji pour moi, je pensais le manger après que tout soit fini. »

Les deux Ogres se regardaient dans le blanc des yeux, hébétés par la révélation. Ils ne savaient pas ce qui était pire entre la supercherie et le fait que Yukko vienne d’avouer qu’elle comptait manger tranquillement le fruit d’Enma.

« Tu savais que c’était un citron, toi ? »

« B-b-b-bah bien sûr ! S’exclama-t-il, tentant de se sauver la face. … Mais pourquoi tu m’as insulté alors ? »

« C’était pour rendre le truc crédible. »

« … ASSEZ !!! Vous vous êtes suffisamment moqué de moi. Je suis Nightmare ! Personne ne se joue de moi et s’en sort impunément ! »

« Ah oui ? Tu va faire quoi ? De son air hautain, elle toisait le mauvais devenu misérable et puis, d’un coup, serrait sa main pour faire exploser le fruit sacré. Le jus de l’agrume légendaire coulait le long de son bras sous le regard abêti de Nightmare. On pouvait voir des larmes perler le long des joues du Démon, son plan qu’il avait mit plusieurs millénaires à concevoir venant de tomber à l’eau.

Son rêve venait de lui échapper, probablement sa seule chance de pouvoir un jour reprendre sa place de malfaisant dirigeant de l’Autre Monde. Lui qui n’avait plus rien à perdre commençait à s’entourer de son aura mauve. Rassemblant le peu d’énergie qui lui restait, le mauvais comptait bien tenter une dernière action. Si lui se voyait refuser son trône légitime, alors il ferait en sorte de ruiner les vies de tout le monde. Si cette dimension ne pouvait être dirigée de sa main de fer, alors elle n’avait plus raison d’exister. Il ne lui restait qu’une ultime solution. Malheureusement pour lui, la concentration d’énergie qu’il mijotait était si réduite qu’il ne pourrait même plus faire un trou dans le sol. Non pas qu’on lui ai laissé l’occasion d’essayer; les deux Ogres voyant le pauvre Wulhut vidé de toute sa force et rendu totalement inoffensif, firent preuve d’un courage hors du commun et se ruèrent sur l’Ange du Froid qu’ils tabassèrent sans vergogne. Après une bonne grosse dizaine de patates de forain, le terrifiant Nightmare ne donnait plus aucun signe de vie. Et puisqu’il était déjà mort et qu’il venait de remourir, son corps se décomposa et cessa tout simplement d’exister. Cette fois, s’en était véritablement fini de Nightmare.

« OUAIS !!! ON A BATTU NIGHTMARE ! ON EST TROP FORTS ! PERSONNE NE NOUS RÉSISTE ! Les deux bougres célébraient à l'unisson. Aussi pitoyable qu’ils étaient, Yukko ne souhaitait pas leur retirer ce brin de plaisir et les laissait s’accaparer tout le mérite dans cette histoire dont personne n’entendra de toute façon parler.

« Bien joué les gars. Je pense qu’on a bien mérité une petite collation, vous ne pensez pas ? »

Disant cela, la gamine brandissait un nouveau fruit doré. Goz, l’Ogre rouge, fut immédiatement offusqué. Il reconnut l’Ensenji, qui n’était absolument pas unique puisque j’avais dit au premier poste qu’il y en avait plein qui poussaient de l’arbre. Même s’il s’agissait de leur sauveuse, Goz savait que personne d’autre que le grand Roi Enma ne devait manger ce fruit. Timidement, il essaya de s’opposer à Yukko mais fut immédiatement interrompu par Mez.

« T’inquiètes, c’est juste un citron. »

L’adolescente croqua donc dans le fruit qu’elle avala gloutonnement. D’un coup, elle se sentit traversée d’une énergie nouvelle sans commune mesure avec tout ce qu’elle avait connu auparavant. C’était perturbant, presque accablant, et son corps fut en proie à une multitude de sensations tant léthargiques que frétillantes. Une intense chaleur parcourait son corps qui, pourtant usé par le combat qu’elle venait de mener, semblait pétiller de vitalité. S’appropriant cette nouvelle énergie, Yukko concentra ce déferlement de vigueur en son centre avant de la faire exploser. En libérant cette force, elle s’était entourée d’une aura d’apparence similaire à ce dont elle était habituée, mais qui faisait preuve d’une intensité toute autre. Sa puissance avait atteint de nouveaux sommets, son potentiel infini s’était de nouveau raffermi.

Euphorique, la lycéenne constatait la virulence de cette nouvelle chaleur. Son visage se décorait d’un énorme sourire satisfait, presque inquiétant. Inquiets, c’est ce qu’étaient les deux gardes cornus, pour ne pas dire terrifiés. Ce n’était pas un simple citron que Yukko venait de manger.

« OHHHH LA BOULETTE !!! »

« PUTAIN LE CON !!! »

Ils savaient que les foudres d’Enma allaient s’abattre sur eux. Ils savaient que la Super Saiyan qui venait de sauver l’univers n’aurait droit qu’au pire à un petit sermon, et que toute la colère du Roi du Postes des frontières allait leur tomber dessus. Ils pouvaient dire adieu à leurs congés, c’était sûr. Mais ça, Yukko n’en avait rien à cirer. Malicieuse, elle les saluait en ignorant complètement la gravité du problème dans lequel elle venait de les plonger.

« C’était super bon, merci les gars ! Bon je dois y aller, prenez soin de vous ! »

Sur ces mots, la demoiselle se téléporta hors de l’Enfer, laissant les deux Ogres à leur besogne. Et par besogne, j’entends Goz qui hurlait à gorge déployée qu’il ne supportait plus son imbécile de collègue.
Contenu sponsorisé

L'Arbre sacré Empty
MessageSujet: Re: L'Arbre sacré   L'Arbre sacré Clock
 
L'Arbre sacré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Enfer-