Partagez
 

 Enfer sur Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMar 9 Déc 2008 - 21:00
Enfer sur Terre Img-2305171lt36

Enfer sur Terre


Tout débuta en 2003, le ciel était sombre, ce soir-là, personne ne savait ce qui allait se passer … Une chose qui allait changer la face au monde, un évènement qui pouvait signifier la fin du monde tel qu’on le connaît de nos jours. Comme à son habitude, l’Homme, et sa curiosité imbécile, a besoin de chercher toujours plus loin, et ce jour-là, les recherches de l’Homme ont dépassées les limites de l’entendement !

France, le 17 Octobre 2003

Un hangar désaffecté, complètement vide apparemment était le lieu de ces évènements. Trois scientifiques, habillés de blouses blanches, avait aménagés un petit coin dans le hangar. On y trouvait tout le matériel approprié pour faire des expériences diverses sur le corps humain, et en particulier sur l’ADN … Sur la table d’opération, un corps humain, cet homme, d’environ une vingtaine d’années était mort, mais cette scène était effrayante, les scientifiques pratiquaient des expériences sur ce pauvre jeune homme décédé … Le premier scientifique se retourna, il portait un masque :
« Mais où est passée cette foutue pince ?
- Jerry, là voila ! »

Le second scientifique lui donna la pince, et il se tourna vers le cadavre et il sursauta :
« Qu’est-ce … ? »

Et le jeune homme, qui était pourtant décédé, vint se jeter sur les scientifiques, leur mordant le cou, leur arrachant leur chair, dévorant leur tissu musculaire, avalant le plus possible de chair humaine. Quel spectacle terrifiant ! Mais pourtant ce n’était que le début …

3 Mois plus tard, Paris

La capitale française était en feu, comment pouvait-on imaginer une telle scène à Paris ?! Les immeubles étaient en feu, les vitres brisées, du sang coulait sur les pavés. Plus un seul bruit dans les rues, cela était irréel.

Devant, un commissariat de police, un homme, qui courait dans la rue y entra, apeuré et essoufflé, il s’arrêta à l’intérieur et se cacha. Une horde de silhouette passa en hâte devant le commissariat. L’homme regarda par le carreau et soupira, il grimpa rapidement l’escalier qui menait au premier étage. Il portait une arme dans sa main, il s’agissait d’un pistolet gros calibre, de quoi faire fuir n’importe qui, ou n’importe quoi ... Il avança avec prudence dans un couloir étroit et mal éclairé, son cœur battait la chamade. Apparemment quelque chose lui faisait peur, mais quoi ?
L’homme pénétra dans la salle principale du premier étage, il n’y avait personne, pas un seul bruit. Il s’avança près d’une fenêtre et on entendit un cri, un cri humain provenant de la rue, les silhouettes étaient en fait des humains en chair et en os, mais ils étaient étranges. Leurs pupilles étaient rétractés, leurs dents étaient plus pointues, et du sang coulait sur leurs vêtements et de leur bouche. On aurait dit qu’ils étaient malades ... cette vision d’horreur était effrayante.
L’homme les vit dans la rue, il plongea sur le côté pour ne pas qu’il se fasse montrer, il ne voulait apparemment pas se faire remarquer. Les individus malades partirent, laissant la rue calme comme auparavant. L’homme en question se releva et vit une personne derrière lui, il sursauta et pointa son arme dans sa direction : « Crève sale pourriture !
- Non attendez, je suis pas comme eux, je suis normal !!
- Comment en être sûr ?
- Je parle contrairement à eux, ça suffit je crois.
- Effectivement, c’est pas bête.
- Mais qui êtes-vous ?
- Non vous d’abord, rétorqua le second homme les mains en l’air.
- Je suis flic, je m’appelle Gregory, mais appelez-moi Greg et vous ?
- Je m’appelle Marc, j’ai juste échappé aux autres dingues en me réfugiant ici, tout comme vous.
- Ok ok ! »

Greg baissa son arme, on connaissait à présent son prénom. Il était donc policier, cela était donc normal de le retrouver à proximité de ce commissariat. Mais qui étaient donc ces « dingues » ?

Il était déjà 19 heures, le soleil commençait à se coucher, la nuit prenait possession de la ville. Greg et Marc étaient adossés contre le bas du mur, mangeant du chocolat, ils étaient en pleine discussion : « Dis Marc tu fais quoi dans la vie ?
- Je travaille sur les chantiers »

Effectivement cela se comprenait, il était musclé, grand, et il était sale.

« Et toi Greg, tu fais quoi ?
- Je te l’ai déjà dis, je suis flic ! répondit Greg.
- Ah oui c’est vrai, et c’est bien ?
- C’était bien avant l’attaque.
- L’attaque ?
- Tu n’es pas au courant ?
- Au courant de quoi ?
- Et bien en réalité, le gouvernement a annoncé que c’était juste un virus qui infectait les gens, mais comme tu les connais, ils ont menti, et en réalité il s’agissait d’une bourde du gouvernement.
- Une bourde ? s’interrogea Marc.
- Oui, une expérience qui a raté.
- Et c’est qui les tarés dehors ?
- Des contaminés, le virus se transmet par la salive, le sang, enfin c’est ce qu’on m’a dit.
- Mais de quoi tenez-vous toutes ces informations ?
- Un ami ... décédé, et mangé par ces conards dehors ! dit Greg avec colère et tristesse en même temps.
- Et c’est pour ça que c’est le merdier ! Quelle bande de... commença à hurler Marc
- CHUT ! »

Il fit taire Marc, des cris se firent entendre devant le commissariat, mais là il s’agissait d’un cri humain, et non de contaminé. Une femme dehors à cette heure-ci, plus une seconde à perdre, Marc et Greg foncèrent vers la sortie, Greg attrapa son pistolet et ils descendirent quatre à quatre les escaliers. Une femme tomba à terre apeurée, elle se réfugia à l’intérieur du commissariat avant même que les deux compères puissent agirent. 3 contaminés couraient après la jeune femme, et Greg n’attendit pas, il tira dans la tête des contaminés un à un, avec le sourire, il dit :

« Faut leur tirer dans la cervelle, c’est aussi un petit truc que j’ai appris ! »

Marc lui rendit son sourire complice, puis ils rentrèrent dans le commissariat et ils barricadèrent la porte d’entrée et la porte arrière, pas question de se faire surprendre à l’improviste. Ils barricadèrent également les fenêtres du rez-de-chaussée pour que les contaminés n’entrent pas. Ils grimpèrent au premier et ils virent la femme en train de pleurer dans un coin de la pièce, Greg prit la parole en premier :

« Madame ?! You hou ! Je peux vous parler ? Elle s’arrêta de pleurer et regarda les deux hommes en face d’elle.
- Je ... je ...
- Quel est votre nom ?
- Mor...Morgane !
- Et bien Morgane, n’ayez plus peur, nous sommes avec vous maintenant.
- C’est mon mari, il a été tué par ces ... monstres !
- Je comprends. »

Quelques heures plus tard, tout le monde dormait, une nuit paisible, enfin ...

Le lendemain matin, tout le monde était réveillé vers 6h du matin, ils avaient tous mal dormi, leurs rêves emplis de souvenirs horribles des meurtres d’amis ou de membre de leur famille. Et dire que tout a commencé par une bêtise humaine, on pourrait appeler ça, le revers de la médaille. Toujours au sommet et pourtant en faisant une seule petite chose, ils ont réussi à s’autodétruire. Désormais, c’était homme contre homme, plus rien ne pouvait les sauver en apparence. Greg s’approcha de Morgane et il lui donna une barre de chocolat :
« C’est le seul truc qu’on a à manger !
- J’en veux pas ... Préfère crever !
- Ça n’arrangera pas les choses, ça va les empirer, mangez ! »

Elle retira l’emballage et commença à manger la barre chocolatée. Quelques minutes plus tard, Greg fit en sorte que Morgane et Marc l’écoutent.

« Bon, comme vous le savez, on a plus rien à manger, même si on est à l’abri, on ne tiendra pas longtemps. Alors je n’ai qu’une chose à dire, faut bouger !
- NON ! cria Marc. Si on bouge on sera dévoré, j’ai aucune envie de mourir bouffé par ces foutus contaminés.
- Si on bouge pas on meurt de faim, une autre idée ?
- Il y a un centre commercial pas loin, on pourrait y aller, mais c’est risqué, on sera à découvert sur le parking, et là faudra bien se défendre. Morgane venait de parler comme un général ou un commandant, alors qu’on ne l’entendait pratiquement jamais avant.
- Euh ... très bonne idée Morgane. Même Greg paraissait ébahi.
- Alors allons-y ! »

Greg, Marc et Morgan furent prit d’un vent d’héroïsme. Ils prirent des fusils à pompe, des pistolets, des couteaux, etc ... le plus d’arme possible, pour pouvoir se défendre. Une fois armée jusqu’aux dents, Greg se mit devant la porte et se tourna vers les deux autres, il baissa la tête et commença à prier.

« Bon, vous êtes prêt, une fois dehors on se retourne pas, on court le plus vite possible et on va au centre commercial, je veux défoncer ces foutus contaminés !
- OUAIS ! crièrent Marc et Morgane en cœur. »

Apparemment, Morgane avait confiance en elle, ce n’était plus la même femme qu’on avait connu au début. Elle pouvait tuer n’importe qui à cet instant, alors qu’avant elle aurait voulu mourir. Un changement de moral très heureux pour le petit groupe. Greg retira les barricades violemment, et ils se mirent à courir vers l’Est. Le plus vite possible, quand tout à coup une trentaine de contaminés se mirent à courir derrière eux, si l’un d’eux tombait, il serait accueilli par une horde de contaminés. Poursuivis par les contaminés, le petit groupe arriva sur le parking du supermarché. Ils s’arrêtèrent dans un coin entouré par des grillages. Les contaminés ne pouvaient pas y entrer, mais ils étaient accrochés au grillage, qu’ils secouaient fortement.

« Crevez bande de cons ! »

Greg tira avec son fusil à pompe dans la tête d’un contaminé, puis deux, puis trois ... C’était un vrai carnage, les bouts de cervelle volaient par dizaine. Le sang coulait à flot, une scène à l’apparence inhumaine. Quand le petit groupe, réfugié dans le coin, eut éliminé tout les contaminés, ils sortirent du coin par le dessus des grilles et ils virent des centaines de contaminés courirent dans leur direction, Greg fut pris d’un vent de panique : « VITE VITE, ENTREZ !! »

Greg, suivi de Morgane et Marc, entrèrent dans le centre commercial par une porte arrière, qui semblait apparemment déjà bloquée au préalable, mais par qui ? Ils refermèrent la porte derrière eux, et la bloquèrent. C’est là qu’ils entendirent les zombies se précipiter derrière la porte. Quand, un homme, armé d’une mitraillette s’approcha d’eux, il hurla :
« Putain ! Pourquoi vous êtes entré ? Allez vous faire voir !
- Et oh, on est pas contaminés, calmos !
- Rien à foutre, c’est MON centre commercial !
- Faut savoir partager mec !
- M’APPELLE PAS MEC ! »

Il était complètement hors de lui, on aurait pu croire qu’il allait tirer à l’instant.

« Bon ! On fait quoi ? demanda Greg.
- Entrez, c’est trop tard pour ressortir, allez ! »

Etaient-ils otages ou survivants, maintenant, ils avaient les mains en l’air, menacés par un fou armé d’une mitraillette. Ils s’installèrent dans une boutique remplie de toute sorte de marchandises, nourriture, armes, de quoi dormir, boire, même des sacs de billets. Greg s’assit dans un coin de la pièce avec les autres.

« Ecoutez ! On n’est pas venu en ennemis, mais en amis, on ne cherche qu’à survivre ... tout comme vous.
- Pourquoi venir ici merde, maintenant ils sont des milliers autour du centre commercial !
- On ne voulait pas de tout ça, baissez votre arme s’il vous plaît.
- Ok ok, tout va bien ... »

Il était complètement fou. Mais Greg remarqua une fillette dans le coin de la boutique, il fut étonné.

« Monsieur ?! Quel est votre nom ?
- Mon nom c’est Jim ! Et voila ma fille, Emma ...
- Enchanté ... dit-il avec un air gêné.
- Et eux c’est qui ? demanda Jim
- Voici, Marc et elle c’est Morgane. »

Il les salua brièvement et sa petite fille s’approcha, une poupée à la main.

« Allez soit un peu moins timide, d’habitude tu n’arrêtes pas de parler, dit Jim. »

La jeune fille rougit puis elle souria et partit en courant.

« Elle n’est pas très bavarde avec les étrangers, c’est depuis que sa mère a été ...
- Tuée par ces tarés, termina Marc.
- Ou...oui, dit Jim d’un air triste. »

Les heures passaient, il était midi, et Jim proposa à Marc, Greg et Morgane de mange avec eux, et justement, pour fêter leur arrivée, ils avaient préparés un grand repas, steak avec des frites, un plat très rare ces derniers temps. Ils mangeaient dans le restaurant du centre commercial, peut-être pour se rattacher encore à un sentiment réel, se persuader que cela n’est qu’un rêve et qu’ils se réveilleront chez eux comme si tout cela ne s’était pas passé.

La nuit tomba, et Jim vérifiait chaque issue de secours et sortie pour voir si tout tenait le choc après les assauts des contaminés. C’est à ce moment que Greg vint le voir :
« Comment va-t-on faire ? lui demanda Greg.
- Pour ?
- Survivre !
- On est très bien ici, pas question de bouger ...
- Il y a bien un jour où la nourriture va moisir, ou l’on aura plus d’eau, ni de chauffage ou d’électricité.
- T’en fais pas pour ça, on a un groupe électrogène.
- Et s’il lâche ?!
- Ferme-là !! rétorque Jim. Marre de t’entendre gindre.
- Je ne me plains pas, c’est juste que ...
- Rien du tout ! Ce qui est ma priorité c’est de sauver ma fille, et on ne quittera pas cet endroit, point !

Il partit en colère sans un mot, Greg semblait en colère lui aussi, ce Jim n’était pas un type fréquentable, pensait-il.


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...


Dernière édition par Majin Végéta le Lun 2 Fév 2009 - 23:05, édité 1 fois
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMar 9 Déc 2008 - 21:00
Le lendemain matin, Jim était levé aux aurores, Greg s’était levé un peu plus tard, mais depuis la nuit dernière il se méfiait de ce Jim. Marc et Morgane avaient dormis ensemble, Greg se sentait bien seul, apparemment Marc trouvait Morgane à son goût, il trouvait ça idiot de penser à ça maintenant. La jeune Emma dormait toujours, et Jim alla la voir, il la regardait dormir. C’est à ce moment que Greg vint le voir de nouveau.

« Elle est belle quand elle dort, dit Jim.
- Ouais ouais ... mais je voulais parler d’autre chose.
- Sortons alors. »

Ils sortirent et Greg reprit la parole :

« Bon, faut vraiment qu’on réfléchisse à une solution de secours ...
- De secours ?
- Oui, si on vient à se faire attaquer par surprise, faudra pas s’étonner si on ne sait pas où aller ...
- Pourquoi un plan B alors qu’on est très bien ici !?
- Je viens de te le dire, on doit prévoir un plan de secours au cas où.
- Pas besoin, ça arrivera pas !
- Mais attend, je t’explique comment sauver ta fille si ...
- Laisse ma fille hors de ça, parce que là tu commences à m’énerver.
- Abruti !
- Répète !! »

Jim lui mit une droite dans son visage, Greg tomba au sol, faut dire que Jim est assez costaud. Greg se releva et cela finit en dispute, les coups volent. Et c’est à ce moment que Marc arriva, il sépara les deux hommes et leur dit de se calmer.

« Va te faire foutre ! hurla Greg à l’égard de Marc.
- Calme-toi !
- Il a couché avec cette fille et il ose parler ! dit Jim à Greg.
- Tu as osé ? Greg semblait outré.
- Et ... et bien oui ! Et après tout, qu’est-ce que ça peut te faire ?
- Ce que ça me fais ? Greg ne savait pas quoi répondre.
- C’est ce que je pensais ... répondit Marc. »

Marc courut vers la porte qui menait au toit et il grimpa sur le toit. Morgane toisa du regard Greg et Jim, puis elle partit rejoindre Marc. Greg tapa dans le mur, il en avait marre, il pensait être entouré d’une bande d’idiot.

« Vous ne pensez qu’à la mort ou quoi ? Avec votre comportement on tiendra pas 3 jours, ras le bol !! Il hurlait comme un damné.
- Ferme-là non de dieu ! Tu vas réveiller ma fille abruti ! rétorqua Jim.
- J’en ai rien à foutre !
- Je vais te calmer moi !! »

Jim sauta sur Greg, ils commencèrent à se frapper brutalement, des droites, coups de pied, ... Du sang coulait à présent de la bouche de Jim, et Greg saignait abondement du nez. Quand tout à coup, la fille de Jim se réveilla et on l’entendit crier d’un cri suraigu.

« Qu’est-ce qui a Emma ? »

Il se retourna, et là, juste derrière les vitres du centre commercial, des milliers de contaminés.

« Oh mon dieu ... » C’était le genre de scène qu’on ne voyait que dans ses pires cauchemars.
Mais comment ces contaminés étaient-ils arrivés là ? Greg et Jim eurent à peine le temps de prendre Emma dans les bras et de commencer à courir, que les vitres du centre commercial explosèrent en milliers de morceaux, les contaminés commencèrent à courir après eux.

« COURT PLUS VITE, hurla Greg à l’égard de Jim.
- AAAAAHHHH. »

La scène était impressionnante, des milliers de contaminés venaient de pénétrer dans le supermarché. Jim et Greg étaient devant, la jeune Emma dans les bras, terrorisée et paralysée par la peur. Le cœur de Greg battait à mille à l’heure, il ne voulait pas mourir. Quand tout à coup, Jim trébucha, et Greg se retourna.

« VITE, RELEVE-TOI ! »

Il releva Jim, mais il ne voulait pas partir, Emma était assise sur le sol, en pleure. Jim voulait aller la rechercher, mais ils savaient tout deux qu’aller là chercher signifiaient leur perte à tout les deux. Greg tira Jim par le bras, il ne voulait décidemment par partir, mais la horde de contaminé s’abattit sur la pauvre Emma, qui fut dévorée et lacérée devant les yeux de son père, Jim.

« NNNNOOONNNNN !!! Hurla Jim »

Mais, ils ne pouvaient plus attendre un seul instant. Greg tira Jim par le bras et ils repartirent en courant. Les plaintes d’Emma se faisaient encore entendre, quel spectacle horrible, la pauvre ... C’est alors que Marc et Morgane ouvrirent une porte au bout du chemin qui menait au toit.
« VITE !! cria Morgane »

Greg et Jim entrèrent par la porte que venaient d’ouvrir Morgane et Marc, puis ils la refermèrent le plus rapidement possible avec force. Comme si la porte tiendrait assez longtemps pour retarder les contaminés. Chose totalement fausse, ils savaient bien que ces contaminés vont finir par casser chaque porte, chaque mur, chaque passage ... pour obtenir ce qu’ils veulent ... de la chair humaine fraîche.

Greg, Morgane, Marc, et Jim, les derniers survivants des alentours. Ils étaient regroupés sur le toit, mais comment s’en sortiraient-ils ? Jim trouva une bouteille d’alcool à moitié pleine près de lui, il commença à rire tout seul.
« J’avais laissé cette bouteille de Whisky ici pour un cas comme celui-là, où la mort m’attend ... »

La porte d’accès au toit n’était pas barricadée et tout le monde pensait déjà à la fin de sa vie. Greg prit la parole :
« Je n’ai aucune envie de crever ici ! Alors prenez un truc pour barricader cette fichue porte.
- J’ai une idée, dit Morgane. »

Elle prit l’arme des mains de Greg et la bouteille d’alcool des mains de Jim.
« C’est ma bouteille !!
- La ferme sale ivrogne ... »

Et elle jeta la bouteille de Whisky sur la porte puis tira dans la porte. Elle explosa dans une déflagration impressionnante. Les contaminés arrivèrent devant la porte en feu, mais ils n’osaient pas arriver. Marc commença à prier à haute voix et Jim hurla : « C’est la fin ! »

Mais les contaminés n’avançaient toujours pas. Avaient-ils peur du feu ? Greg s’interrogea et Morgane se tourna vers elle avec un sourire.
« Un de mes petits trucs de fille ... »

Greg resta bouche bée, comment savait-elle cela ? Elle paraissait si innocente aux yeux de tous. Mais en réalité elle se révélait bien plus futé quelle ne le laissait paraître. Elle avait parcouru du chemin depuis son arrivée au commissariat, où elle était en pleure après la mort de son mari.

Quelques temps après, lorsque les contaminés avaient quitté la cage d’escalier, Greg et son petit groupe retournèrent prudemment dans le centre commercial, armés jusqu’aux dents. Les contaminés étaient toujours là, mais beaucoup moins nombreux et dispersés. Une aubaine pour le groupe, qui se réfugia sans un bruit dans le magasin où tout avait commencé. Ils fermèrent le rideau de fer, et les contaminés arrivèrent devant le magasin en grognant. Ils voulaient dévorer le petit groupe, mais ils ne pouvaient pas franchir le rideau. Greg s’approcha du grillage, plus précisément près d’un contaminé assez âgé, avec du sang qui lui coulait de la bouche.

« Retourne en enfer sale charogne ! »

Greg tira une balle dans le crâne du contaminé à travers le rideau de fer, sans aucun remord. Sans aucun sentiment de pitié, il venait d’éliminer un des contaminés.

Le soir venu, les contaminés étaient partis dans un autre coin de la ville certainement. Des coups de feu se faisaient entendre aux 4 coins de la ville. Apparemment, ils n’étaient pas les seuls à vouloir survivre. Greg tournait en rond dans la boutique pour trouver un plan B, le plan qui allait les sauver, quant à Jim, il passait son temps à boire pour oublier, oublier l’angoisse qui le submergeait. Marc dormait déjà, mais il était agité, il bougeait dans son sommeil, son esprit était rempli de cauchemars. Morgane vint voir Greg et lui tapota le dos amicalement.

« Il faut que tu dormes, dit Morgane.
- Non !! C’est de ma faute si Emma est morte, c’est de ma faute si ils sont entrés, je me suis engueulé avec Jim, ça a dû les attirer.
- Je ne crois pas ... ils sont dépourvus d’intelligence et ils ont une mauvaise ouïe ! Mais ils sentent l’odeur du sang.
- Mais comment sais-tu tout ça ?
- Je ne peux pas te le dire ...
- Qui es-tu ?
- Une survivante tout comme vous.
- Non je ne crois pas, vous avez quelque chose à voir avec tout ça, j’en suis sûr.
- Je ne vous dirai rien de plus ... »

Elle essaya de partir, mais Greg la rattrapa et la tira vers elle.

« Je vous conseille de tout me dire !
- Vous ne me faîtes pas peur ...
- Et avec ça ?! Il pointa son pistolet sur la tempe de Morgane.
- Ok ok , j’avoue tout, arrêtez !
- Bien ! »

Il retira le pistolet de la tempe de Morgane, et elle s’assit dans le coin de la pièce, puis commença à s’expliquer.

« C’est une très longue histoire. Je fais partie d’un laboratoire, le laboratoire X-Gen, nous travaillons sur l’ADN humain, et une de nos expériences a ... mal tournée.
- Vous appelez ça mal tourné ? La ville est en ruine, et qui sait jusqu’où ça s’étend.
- Mon mari travaillait avec moi sur l’antidote, mais nous avons été attaqués, et il a été dévoré sous mes yeux. C’est là que je vous ai rencontré au commissariat.
- Tout s’explique ...
- Mais je ne suis qu’une assistante, je ne connais rien de ce virus, croyez-moi !
- Je vous crois, mais juste une question, comment savez-vous qu’ils ont peur du feu ?
- J’ai essayé de les incendier lors de ma fuite du laboratoire, et ils ont eu peur, j’ai réutilisé la même astuce voila tout ...
- D’accord, je comprend tout maintenant. »

Morgane partit se coucher, Greg resta seul. Puis ce fut au tour de Jim de venir voir Greg. Il avait une bouteille de Vodka à la main. Il l’aborda, à moitié ivre.

« Salut salut Greg ... quoi de beau mon grand ?
- Mais vous êtes ivre !?
- Non ... c’est faux, dit-il mais en réalité il était mi-conscient mi-ivre.
- Allez vous coucher !
- Je fais ce que je veux d’abord !
- Espèce d’idiot ... »

Greg partit en direction de l’endroit où tout le monde dormait, mais Jim rajouta quelque chose.

« Toute façon c’est ta faute si Emma est morte !
- VA TE FAIRE VOIR !
- J’ai plus aucune confiance en vous, ni toi le sale flic, ni l’autre barjo de marc, ou même en l’autre folle de service, c’est de votre faute si je suis seul !
- Calme-toi mon gros, c’est pas ma faute, je l’avais pas en main ! »

Jim attrapa un fusil à pompe et visa Greg avec une haine sans pareille.

« J’en ai assez de vous, je vais tous vous tuer !
- Mais t’es taré !! »

Greg sauta sur le côté et Jim tira dans le vide, il était devenu fou. C’est alors que Morgane sortit de la pièce voisine. Et Jim tira sans scrupule sur elle, il n’avait aucune pitié. Greg hurla et il tira dans le bras de Jim. Il tomba au sol en hurlant des injures. Greg s’approcha de Morgane, appuyée contre le mur, elle agonisait, apparemment, elle vivait ses derniers moments de vie.

« Morgane ! Ne me quitte pas toi aussi !!
- Je ... je suis dé...désolé ... je t’ai ... caché ... la vérité, dit-elle en crachant du sang.
- C’est pas grave, il lui prit la main et il entendit un grognement surhumain derrière lui. »

Il se retourna et là, il vit Marc contaminé, les pupilles rétractées, crachant son propre sang. Greg hurla et il poussa Marc contre le rideau de fer près de Jim.

« Comment ça lui est arrivé ? Demanda Greg à Morgane.
- Ce ma... ce matin ... on a été ... sur le toit, et .... on a été attaqué ... il a été ... mordu. »

Puis elle ne dit plus rien, dans son dernier souffle, elle ferma les yeux et cela fut fini, elle était maintenant morte. Greg commença à pleurer, après toutes ces horreurs, ils devaient encore en supporter d’autres. Il se releva et là, il vit Jim se battre contre un contaminé, c’était Marc. Greg mit un coup de pied dans la tête à Marc en courant. Puis Jim cracha du sang à son tour, il prononça quelques mots :

« Adieu, je finirai pas comme ces conards !! »

Il se tira une balle dans le crâne avec son fusil. Lui aussi en avait fini avec sa vie, il ne restait plus que Greg et Marc, qui lui était contaminé. Sans plus attendre, Greg tira une balle dans le crâne de Marc. Il n’en croyait pas ses yeux, il venait de voir partir tour à tour les personnes avec lesquels il venait de passer ces derniers jours. Il s’adossa contre et sanglota, il ne voulait plus continuer comme cela. Voir mourir tout ces gens était une épreuve trop dure pour lui ... Il prit son pistolet dans sa main et retira la sécurité. Mais il n’osait pas, il ne le fit pas, il n’en avait même pas le courage. Greg regarda le corps de Jim, et il aperçu sur lui une radio, il l’avait caché depuis le début, mais il ne l’avait pas fait montrer ... Une raison de plus pour Greg de détester Jim. Greg l’attrapa sur le corps encore chaud de Jim et il alluma la radio.
« Ici agent de police Gregory Dubois, à vous ...
- Je répète, ici agent de police Gregory Dubois, à vous !
- On vous reçoit, quelle est votre position agent Dubois ?!
- Centre commercial près du commissariat du 15e.
- Bien reçu, on arrive avec l’armée, ne bougez pas ...
- Merci seigneur !! »

Greg était-il sauvé, ou était-ce le début de la fin ? A SUIVRE ...


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMar 9 Déc 2008 - 21:00
Greg était allongé sur le sol, il était épuisé et la vue de ses amis tous morts n’arrangeait rien. Déjà une heure, toujours rien, l’armée s’était-elle perdue ? Impossible se disait Greg. Il prit son revolver puis avança prudemment vers l’extérieur de la boutique, il souleva le rideau de fer puis s’engouffra dans l’immense couloir du centre commercial. Il n’y avait personne, aucun contaminé, mais aucun humain également. Avançant doucement, l’arme dégainée, Greg sortit du magasin, quand il aperçut les camions de l’armée, tous les camions avaient leur porte arrière ouverte, et une flaque de sang immense entourait chaque camion. Greg détourna le regard, il s’agissait d’un vrai massacre, tout les militaires étaient morts, dévorés par les contaminés. Mais Greg eut un déclic, quelques temps après ils allaient se réveiller, il fallait agir sur l’instant. Greg tira une balle dans le crâne de chaque soldat, il devait le faire, même si l’envie n’y était pas. Une, deux, trois, quatre, cinq ... le nombre de balle diminuait à grande vitesse. Puis il ne restait plus qu’un soldat à terre, Greg allait lui tirer dans la tête, il appuya sur la gâchette, rien ne se passa, le revolver était vidé, et il ne disposait de plus aucune balle.

« Manquait plus que ça !! »

Le soldat se leva, il avait tout les symptômes des contaminés, pupilles rétractées, sang qui lui coule de la bouche, ... Greg ne savait pas quoi faire, il ne bougea pas, il voulait en finir, la mort l’attendait se disait-il. Mais cela ne se passa pas comme cela, la tête du contaminé explosa, du sang gicla partout. Quelqu’un parla derrière lui, une voix féminine :

« Vous n’avez rien ?! Approchez ! »

Elle l’attrapa et regarda ses yeux, sa langue et sa bouche. Puis elle lui donna un chiffon sale, imbibé de sang.

« Essuyez le sang sur vos vêtements et vite, les coups de feu ont dû rameuter quelques-uns de ses copains.
- Je pourrai savoir qui vous êtes ?
- On a pas le temps ... »

Greg s’exécuta, il essuya les tâches et gouttes de sang sur lui et regarda de temps en temps cette femme, elle avait environ la trentaine, elle portait une mitraillette sur son dos. Elle paraissait calme, trop calme d’après Greg. Il se méfiait même des humains désormais, depuis qu’il avait rencontré Jim, il avait un autre regard sur ce nouveau monde. La jeune femme le tira par le bras et ils se mirent à courir le plus vite possible.

« Mais ... Qu’est-ce ... ?! Bégaya Greg.
- Pas de questions, ils sont sur notre piste, dépêchons-nous !! »

Ils courraient encore plus vite, Greg ne savait pas où il allait, il faisait confiance à une personne qu’il ne connaissait même pas. Ils arrivèrent finalement près d’un Fast-food, ils y entrèrent. Greg entendit des centaines de contaminés rôder près de l’avenue où ils étaient passés. Il y avait un grand nombre de contaminés, commenceraient-ils à manquer de « nourriture » ? Greg ne se posait pas la question sur cet instant, sa seule préoccupation était sa survie. Dehors, plus aucun bruit, Greg se releva au même moment que la femme qui l’avait emmené à cet endroit miteux. Il fût le premier à parler :

« Bon dîtes-moi qui vous êtes !!
- Je m’appelle Nadia ... et toi ?
- Tu te fous de moi ? ça me dis rien sur toi ! Et pour info, moi c’est Greg ...
- J’ai été marié, j’ai eu un enfant, et maintenant j’essaie de survivre !!!! ça te va ?!
- Calmos ma jolie, si tu crois que j’ai peur tu te mets le doigt dans l’œil.
- Vas-y, sort dehors, je te dis adieu comme ça, si tu sors ils te trouveront ...
- Alors je dois faire quoi ?
- Attendre, dans 5 petites minutes mon groupe arrivera en renfort.
- Un groupe ?
- Oui, on survie en groupe, c’est plus prudent.
- Moi aussi j’avais un groupe ...
- D’accord, je comprend ... »

Ils semblaient gênés, même après avoir vu toutes ces morts, ils paraissaient encore pouvoir exprimer des sentiments humains ... psychologiquement cela été dur. Nadia regarda par la fenêtre, un fourgon arriva à toute allure, un homme fit un signe à Nadia.

« Grouille-toi, ils sont poursuivis. »

Greg courut vers le fourgon, il rentra par derrière, mais son regard ne put s’empêcher de s’arrêter sur la vague de contaminés qui s’abattait sur la grande avenue, impressionnant ... Des milliers de contaminés étaient réunis, comment cela était-il possible ? Plus le temps pour penser, Greg ferma la porte du fourgon une fois rentré, puis le noir complet.

Le fourgon s’arrêta, les portes arrière s’ouvrirent, et Greg sortit du fourgon en question. Il était garé dans un petit hangar. Il y avait des caisses partout, remplies d’armes, de la nourriture en pagaille, des légumes, de la viande, etc ... Ils disposaient de tout le nécessaire apparemment. Nadia appela Greg, il vint la voir.

« Viens que je te présente à l’équipe, alors, là à ta droite c’est Jeff
- Salut, Jeff salut Greg avec un clin d’œil.
- Lui, c’est Tim, Nadia désigna un jeune homme du doigt et il souria.
Et enfin, elle c’est Jeanne, Nadia désigna une jeune femme à sa droite. »

Greg les salua tout à tour. Il fit un petit sourire à Jeanne, elle paraissait si innocente comparé à Nadia. Greg se demandait comment une fille comme elle avait fait pour atterrir dans un tel endroit. Une fois les présentations faîtes, il fit un tour du propriétaire, pour connaître les lieux, les sorties, les armes ... La nuit tomba, ils se regroupèrent tous dans un coin du hangar. Ils devaient faire peu de bruit et peu de lumière car les contaminés étaient omniprésents désormais, adieu la liberté d’autrefois. Greg, Jeff, Tim, Nadia et Jeanne étaient regroupés autour d’une simple lampe de poche, ils chuchotaient.

« Ras le bol de passer mes nuits dans ce taudis ... soupira Jeff.
- Tu crois que j’en ai pas marre moi ? rétorqua Tim
- Oh calmez-vous, faîtes moins de bruit ! demanda Nadia.
- Toi ferme-là ! hurla Jeff. »

Jeff se leva et quitta le hangar par l’arrière. Il claqua la porte, Greg se leva lui aussi et il tourna en rond. Il réfléchissait à une solution, mais quelle solution ?! La solution a tout cela existait-elle réellement ? Apparemment non ... Il se rassit avec une couverture sur le dos, il parla à Nadia :

« Qu’est-ce qu’on va faire ? demanda Greg avec un air déçu.
- Si je le savais, je te le dirai, le mieux c’est la survie ! répondit Nadia.
- Survie pour quoi ? Il n’y a plus personne ici !! soupira Greg.
- On n’en sait encore rien !! hurla Nadia »

On aurait dit quelle s’accrochait à un rêve inaccessible. A quoi pensait-elle ?! Tout à coup, une explosion retentit, et Jeff entra dans le hangar de nouveau. Il transpirait et saignait abondement, il cria :

« DES CONTAMINES, VITE !! »

Ils se mirent à courir tous vers le fond du hangar. Nadia s’arrêta en chemin et commença à rentrer des données sur un ordinateur portable à l’extrême droit du hangar dans une petite salle rempli de matériel informatique ancien. Greg courut vers le Nadia, il s’arrêta à ses côtés :

« Grouille, on a plus le temps, ils viennent de passer le champ de mine, ils vont entrer !
- J’ai fini de rentrer les données !!
- Données ?! »
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que Nadia le prit par la main et ils coururent vers le fond du hangar. Ils rentrèrent dans une grande cage métallique rouillée, un panneau ‘électrifié’ était collé sur le côté. Nadia prit une télécommande dans sa main, une télécommande qui commandait l’arrivée du courant électrique sur le grillage électrique.

« Ecartez-vous des bords !! cria Jeff. »

Des milliers de contaminés entrèrent dans le hangar en détruisant un mur complet. Ils couraient très rapidement, peut-être plus rapide qu’un homme normal. Tout se passa très vite, un contaminé franchissa le capteur qui déclencha le piège que Nadia venait de préparer. Une vague de flamme apparut le long du hangar, les contaminés la virent et ils ne s’arrêtaient toujours pas, 15 mètres, 10 mètres, 5 mètres, ils traversèrent la vague de flammes. Le petit groupe qui était dans la cage resta bouche bée. Ils couraient très vite, et ils arrivèrent finalement contre le grillage électrifié. Ils secouèrent la cage de toute leur force, et Nadia appuya sur le bouton rouge.

« Retour en enfer !! »

La cage s’électrifia en un instant, les contaminés tombèrent au sol les uns après les autres, ils n’arrêtaient pas de s’agripper au grillage. Mais Nadia les tuait vague par vague ... Au bout d’une demi-heure, il ne restait plus aucun contaminé, mais il y avait une odeur de cadavre brûlé dans l’air. Ils ouvrirent la porte de la cage qui était cadenassée puis coupèrent le courant fournit par le moteur auxiliaire du hangar. Nadia se rapprocha d’un des contaminés et elle allait le toucher, quand Greg lui parla :

« Ne le touchez pas !! On ne sait pas si le virus se transmet par le contact ...
- Je suis biologiste, je sais ce que je fais expliqua Nadia.
- T’aurais pu le dire avant !! »

Elle prit des gants qui étaient posés sur le bureau non loin d’elle et elle prit un échantillon de sang et de peau d’un contaminé. Elle sortit un microscope d’un grand placard en bas du bureau. Et elle le posa sur la table pour regarder l’échantillon. Nadia regarda dans le microscope et elle releva les yeux, apparemment épouvantée.

« Quoi ? demanda Greg.
- Leur ADN ... il a changé !
- Impossible !! rétorque Jeanne.
- Et bien apparemment si ... chuchota Nadia.
- Ils ont l’air résistants au feu, avant ils en avaient peur. J’ai connu une situation comme celle-ci, remarqua Greg.
- Ils courent plus vite, et ont l’air plus violent, ajouta Nadia. »

Ils n’en croyaient pas leurs yeux, comment cela était-il possible ?! Un changement d’ADN aussi radical paraissait impossible, mais l’impossible n’est plus, il suffit de regarder ces contaminés dehors pour savoir ce qu’ils en pensent ... Maintenant, la survie était de plus en plus dur, échapper aux contaminés serait plus compliqué, les éloigner serait plus compliqué, mais comment survivre ?! Greg prit une chaise, une des dernière chaises qui n’était pas brisé, il s’y assit et réfléchit. Il se releva au bout de quelques minutes pour expliquer ses idées.

« Il faut se séparer, Nadia et moi on ira au labo d’analyse de la ville, c’est pas trop loin. Quant à vous autres, allez prendre des provisions et des armes, mais ne vous faîtes pas piéger, rendez-vous après demain, c'est-à-dire Jeudi, au commissariat de la ville, entrez par derrière, y’a jamais de contaminés de ce côté, ça vous va ? demanda Greg.
- Très bon plan, confirma Nadia.
- OK, ajoutèrent Tim et Jeff.
- Je sais pas ... hésita Jeanne.
- Allez, accepte ! coupa Tim.
- Bon, et bien, je suis partante ! »

Elle n’avait pas l’air extrêmement emballée par ce plan, mais elle n’avait pas trop le choix. Elle n’a jamais le choix d’ailleurs, elle ne sait pas s’imposer, on ne lui demande jamais son avis, peut-être que c’est en suivant les autres quelle a réussi à survivre jusqu’ici ... Le plan en place, personne ne traîna, et sans un bruit ils se mirent en route, chaque groupe dans une direction opposée. Le groupe de Tim, Jeff et Jeanne vers les armureries et les épiceries, et le groupe de Greg et Nadia vers le laboratoire d’analyse. Greg courait aux côtés de Nadia, ils traversaient les boulevards et les rues en silence, apparemment les contaminés étaient rares. Mais les rues sentaient la pourriture, le cadavre en décomposition, une odeur qui pouvait faire vomir ... Il ne restait plus qu’une rue à traverser, ils étaient non loin de la tour Eiffel, qui désormais commençait à rouiller. Quand Greg et Nadia virent ce qui se tramait dans la rue en face, cela les refroidit. Des contaminés à perte de vue ... Greg vit une palissade non loin, il emmena Nadia derrière cette palissade.

« Faut qu’on se planque, si ils sentent ma blessure avec l’odeur du sang, on est dans la merde assurée ... Là, y’a un jardin pas loin, on se planque on pourra réfléchir tranquille ! »

Ils coururent vers le jardin en question et s’y arrêtèrent. Ils tournèrent en rond, à la recherche d’idées, mais aucune ne venait. Nadia regarda le ciel et soupira.

« Merde, va faire nuit ... Manquait plus que ça !
- Ouais et alors ?
- Ils ont une très bonne vue la nuit, et qui sait, leur changement d’ADN a dû améliorer ça !
- Comment tu sais ça ?!
- Expérience personnelle ... »

Nadia cachait des choses, c’est ce que Greg se disait. Mais ils s’allongèrent et commencèrent leur nuit, dans ce jardin ... Dormir sur le sol n’était pas agréable, mais les plaintes des contaminés mélangées à l’odeur de chair humaine décomposée et pourrit, c’était un enfer. Greg n’avait pas dormi de la nuit, et il avait réfléchit, il fallait rentrer par le toit de l’immeuble ... Greg réveilla Nadia et ils grimpèrent sur le toit des maisons par les gouttières. Ils grimpèrent le plus haut possible. Mais une rue séparait le laboratoire d’analyse et les maisons en face, et en dessous ... des milliers de contaminés. Greg trouva une corde dans un des maisons, un type qui s’était pendu n’en avait plus besoin apparemment. Greg accrocha la corde a un bout de métal et il le jeta jusqu’à l’autre côté de la rue, et la bordure du toit. Il se loupa au premier essai et failli presque perdre sa corde en bas des maisons. Le second essai était le bon, ils accrochèrent la corde à une cheminée, et ils s’agrippèrent à la corde, passant au dessus de ces contaminés. Greg et Nadia savaient quel risque ils encouraient, un faux pas et ils mourraient ... Ils arrivèrent enfin jusqu’au toit du laboratoire d’analyse. Ils s’approchèrent d’une fenêtre et regardèrent à travers. Nadia remarqua quelque chose :

« Tu vois pas un truc bizarre ?
- Quoi donc ? demanda Greg.
- Y’a aucun contaminé à l’intérieur, apparemment il y a quelqu’un à l’intérieur, un humain ...
- Ouais, pas bête du tout ! répondit Greg. »

Nadia semblait aux anges, le premier compliment depuis longtemps ... enfin ça ne ressemblait pas vraiment à un compliment. Il la ramena sur Terre en l’appelant, il venait d’ouvrir la fenêtre et s’apprêtait à rentrer. Nadia le suivait de près, et ils rentrèrent enfin, il faisait chaud et ça sentait bon à l’intérieur. Comparé à dehors, c’était le paradis, les vitres et les portes étaient barricadées et tout était propre, les seules choses sales dans la pièce étaient Nadia et Greg, qui étaient sales ... Un homme entra dans la pièce, une arme dans la main.

« Qui êtes vous ??!!! cria l’homme en question.
- Nous faîtes pas de mal, je suis flic et elle biologiste, on est humains !!!
- Vous êtes des pillards ??!! demanda-t-il.
- Non, toute façon y’a presque plus de pillards en ville vu le merdier ... rétorqua Greg. »

Il baissa son arme et s’essuya le front, trempé de sueur. Qui était ce type ?!


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...


Dernière édition par Majin Végéta le Lun 5 Jan 2009 - 23:53, édité 1 fois
Invité

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMar 9 Déc 2008 - 22:44
ZOMBIE EN PUISSANCE!!!!!!!
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMar 9 Déc 2008 - 22:45
Dans ce cas là c'est des contaminés, pas des zombies ^^


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Invité

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMar 9 Déc 2008 - 23:23
Un mec qui ce revêille alors qu'il est mort,c'est un mort vivant ?

(Ne fais plus la différence entre contaminé et mort vivant!)
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMer 10 Déc 2008 - 21:12
Non, les morts ne se réveillent pas dans l'histoire. Ils ont été contaminés par le virus, mordu ou un transfert de sang ... et ils deviennent contaminés, ce qui fait qu'ils attaquent les gens. Mais ils meurent de ce virus ^^


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Tsushiya Susume
Tsushiya Susume
Demon
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 16/02/2008
Nombre de messages : 386
Bon ou mauvais ? : Personne ne me donne d'ordre!
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Rioh kai,Démons flash,Démons crusading
Techniques 3/combat : Contrôle du vice,Dead slash
Techniques 1/combat : Ultra démons canon

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockJeu 11 Déc 2008 - 0:07
Jim,Emma,ça me rappelle un film appeler 28 jours plus tard tous sa ^^!
Fugma
Fugma
Administrateur
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 15/01/2007
Nombre de messages : 12925
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 220 (+150 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Hi no Seigyo - Metamorphose
Techniques 3/combat : Akumahi - Shukumei
Techniques 1/combat : Shounetsujigoku

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockJeu 11 Déc 2008 - 20:21
J'attends la suite Majin Végéta . ^^


Enfer sur Terre Fugma10

Sac : clef maison Magma, livre magma
objet : Radar Metamol, Senzu 3, capsule téléportation, Dragon Radar
Vaisseau 10 places : l'Ange de feu
Deidara
Deidara
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2007
Nombre de messages : 4001
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 220

Techniques
Techniques illimitées : C1/ Jibaku bunshin/ Mogura Gakure/ CX éblouissante
Techniques 3/combat : Dragon C2/ C3
Techniques 1/combat : C4 Karura

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockVen 12 Déc 2008 - 7:53
Oui j'aime bien ^^
Moi Jim,Greg sa me fait penser à " Oui Chérie ! "
xD.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21821
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3630

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMer 17 Déc 2008 - 15:34
Hey je proteste là elle est où la suite ? XD
*ZBaaaAFff*
Vivement la suiteuh =3
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockMer 17 Déc 2008 - 21:02
Je l'écris en ce moment même ^^

Je vous promet une évolution des contaminés Twisted Evil


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Fugma
Fugma
Administrateur
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 15/01/2007
Nombre de messages : 12925
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 220 (+150 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Hi no Seigyo - Metamorphose
Techniques 3/combat : Akumahi - Shukumei
Techniques 1/combat : Shounetsujigoku

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockSam 27 Déc 2008 - 18:42
Alors sa vient on attends nous.


Enfer sur Terre Fugma10

Sac : clef maison Magma, livre magma
objet : Radar Metamol, Senzu 3, capsule téléportation, Dragon Radar
Vaisseau 10 places : l'Ange de feu
Gohen
Gohen
Demon
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 23/07/2007
Nombre de messages : 848
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockLun 29 Déc 2008 - 15:28
Et moi je peux tout lire en avant première mwahaha !
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8850
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre ClockLun 29 Déc 2008 - 16:37
J'ai écris une suite ^^ vous en faîtes elle est en phase de finition !


Enfer sur Terre Pbucket

Enfer sur Terre 247892signaturemv

Enfer sur Terre 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Contenu sponsorisé

Enfer sur Terre Empty
MessageSujet: Re: Enfer sur Terre   Enfer sur Terre Clock
 
Enfer sur Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Hors Rpg :: Ecrits des membres :: Ecrits terminés ou abandonnés-