Partagez
 

 Le Bureau du Boss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockJeu 3 Déc 2009 - 20:37
Stinger se gratta la petite barbe qu'il avais. Le temp passais et il devais faire encore plusieurs choses. Stinger eu soudain une idée,une idée brillante: pourquoi ne pas montrer son nouveau corp ET activer RA-31? Voila qu'il avais résolu tout ces problemes:

"Bon,je sens ton exitation a en savoir plus sur mon nouveau corp,je me trompe? Surement pas alors comme j'ai desormais ta confiance,je vais pouvoir te montrer mon veritable jardin secret"

Demabdabt a ces gardes de fermer le sas d'entrée,infranchissable, il ferma aussi la grande baie vitrée qui donnais la vue a l'aquarium puis il fit une série de test de reconnaisance. Le salle executa alors une transformation abracadabrantesque.

Le sol se mit a trembler et les murs de droite et de gauche se souleverent. Pour acceder au laboratoire secret de Stinger, il devais enclencher le code de protection maximal. La piece étais desormais sombre,allumé seulement par le sol et des petites lampes discrete. Les murs continuerent leurs ascention jusqu'a hauteur de porte et c'est alors que se firent découvrir plusieurs portes caché. Toutes les portes donnais vers differentes pieces toute plus importantes que les autres. Une des portes menais au super ordinateur de Stinger, une autre menais vers une caserne d'arme particulierement dévastatrice dont certaine pouvant detruire des villes d'un seul coup. Mais ces armes coutais l'ame d'une personne. Des armes violentes mais tres couteuses... Une autre porte menais a un jet privé submersible dont la sortie étais sous marine et donc indetectable et innaccesible de l'interieur.

Enfin,une porte bien plus grosse menais a une grande piece,pour ne pas dire gigantesque et surement tellement grande qu'on n'en voyais pas le bout. La, Stinger experimentais énormément de choses et c'est la ou il voulais aller avec Enki pour lui montrer SB 410...

Il l'attira vers la porte en le poussant gentiment du dos et il fit tout les signe de reconnaisance. Enki allais découvrir un nouveau monde...

(Tu poste et apres,je crée le nouveau sujet! Wink)
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockVen 4 Déc 2009 - 0:26
( en fait bender voulait rp avec moi aux WC de tropicaland...-et moi je suis un coquin, rp dans les WC c'est un fantasme- je lui avait dit que je partais bientôt je me sens pas donc à créer un nouveau sujet... je vais p-e voir le corps une autre fois ?)
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockLun 7 Déc 2009 - 20:55
(Quand tu voudra!^^)
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMar 8 Déc 2009 - 13:05
Enki se sentait tout drôle : était-ce l'excitation de découvrir tant de nouvelle chose ici, ou ce drôle de cocktail bleuté de tout à l'heure qui lui retourner l'estomac ? Quoiqu'il en soit, le démon se sentant bizarre... très bizarre.
Il fronça les sourcils et réfléchit à la cause de son mal-être...

Stinger était lui, ravi. Il racontait ses plans et avait l'air comblé de faire entrer quelqu'un dans "son monde". Enki sourit à cette pensée, le grand Boss semblait presque attendrissant.

"Bon,je sens ton exitation a en savoir plus sur mon nouveau corp,je me trompe? Surement pas alors comme j'ai desormais ta confiance,je vais pouvoir te montrer mon veritable jardin secret"

" Ho, c'est pas parce que j'accepte que tu m'offre des "bijoux" que je vais te laisser si facilement me montrer ton "jardin secret" petit coquinou. " plaisanta Enki, avant de rester muet devant le spectacle qui s'offrit à lui : Ldans un tremblement qui gagna tout le batiment les mur se déplacèrent, certains disparurent, d'autres se créèrent. Le batiment dont la technologie semblait plus avancé que toutes celles qu'il avait vu jusqu'à ce jour semblait vivant.

Le malaise d'Enki empira alors quand derrière lui les issues se fermèrent : Serait-ce la tachnologie qui le rendait aussi mal ? Où était-il claustrophobe ? Aucune chance.

Une nausée pourtant le gagnait et avant que les hommes de Stinger eurent fini de fermer les portes derrière lui cela empira tellement qu'il se plia en deux : Cela avait été si fort, qu'il en comprit l'origine.... Sur la planête même, Gohen se trouvait. Et non seulement il n'était pas loin, mais il dégageait une force malsaine qui en rendit malade son serviteur qui se tenait le ventre. Qu'arrivait-il à son maître ? L'aura était si sombre, si belliqueuse, si déprimé mais semblait pourtant être en pleine jouissance.

C'était si... démoniaque. Enki en frissonna : l'aura de son Maître était méconnaissable, elle lui rappela alors des tonnes de souvenirs du temps de son enfance parmi les démons. Et sentir l'aura démoniaque en plein essor de son maître le toucha tant qu'il en fit une réaction : le démon constata avec horreur que sa peau se grisait, et comprit que s'il le temps que le malaise passe, il risquait de voir ses horribles plumes démoniaques se montrer.

Revenant à lui, il fit comme si de rien n'était mais son visage troublé ne pouvait mentir. Conscient que Stinger verrait que quelque chose n'allait pas, il demanda :

" Je suis désolé, je ne me sens pas très bien : Peut-être est-ce ton alcool magique qui me trouble !! En tout cas, je voudrais te demander un instant pour m'éclaircir les idées et me rafraichir, je reviens de suite : J'ai pas envie d'avoir la nausée en voyant ton futur corps pour la première fois Wink "

Sur ce, n'attendant pas la réponse du Boss, le démon fit demi-tour, avec moins de grâce qu'à son habitude. Il demanda à l'un des hommes de Stinger de lui ouvrir la porte et de lui indiquer les WC les plus proches et y alla, sans attendre : Il voulait juste laisser passer cette horrible sensation loin des regards, n'aimant pas se donner en spectacle, et redoutant surtout de montrer son corps recouvert de plumes.

Enki était parti.
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMar 6 Juil 2010 - 16:50
Des jours, voire des mois. Voila le temps qu'étais passé depuis qu'il n'avais rien fait de spécial. A cause de la crise boursière, il avais du se replonger dans ces finances et relancer toute l'économie de sa fabrique de chaussure et celle de bougie parfumé. Rien n'avais changé depuis qu'il avais du redresser la barre. Si, la plupart de ces inventions avais été mises au point et testé. Le robot sensé prendre la place du boss étais toujours prêt a marcher mais il n'allais pas être démarré tout de suite: il avais trop de choses a faire...

L'équipe alpha avais été mis au repos pour un moment et ces différents associés ne répondais plus beaucoup. Il n'allais d'ailleurs pas tarder a reprendre contact avec le patron du bars qui faisais concurrence a son parc. Aussi avait il trouvé un nouvel "associé". Un homme de contact ayant plusieurs fois fait appel a des capacités de raisonnement. Le nom de cet individu devais rester secret.

"La machine est prête monsieur, vous allez pouvoir bientôt aller sur X-A12"
"Merci ma belle, retournez au prototype, j'arrive."

Son plan fonctionnais. Bientôt, il allais avoir une deuxième base, une base surprotégé sur une planète lointaine ou le siège de son entreprise sera complète. Il pourra donc ainsi agir sans avoir a souffrir du danger. Mais avant cela, il y en avais des choses a faire: vérifier le fonctionnement de la machine, trouver des hommes compétents... Bref, le travail étais encore long.

Il se replongea dans ces chiffres et dans la bourse. Le prix du caoutchouc augmentais considérablement aujourd'hui

(Le retour du Boss est donc posté)
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockDim 13 Fév 2011 - 16:53
(Double post du au retour du boss)

"Germaine, augmentez notre production de tungsténe de 40% et immédiatement! Embauchez du monde, construisez les usines, j'en ai rien a faire mais allez y!"

Cela faisait longtemp que le Boss n'avait pas eu de révélation sur la bourse et la derniére qu'il avait eu lui avais permi de gagner et de gagner... Maintenant, il fallais voir si tout sa serait juste, mais il n'avais aucun doute.

Tant de temp étais passé depuis que l'homme avais mis des projets en suspens... Tropicaland avais été racheté par une autre boite (Stinger avais compris que le parc allait faire faillite) mais il avais gardé son budeau sous celui ci. Rien n'avais changé: ni la gigantesque table illuminé, ni les différentes portes dérobés, seul des systemes de défence avait été rajouté. Il avais aussi amélioré son systeme de téléportation: il avait appelé le projet "stargate" mais il fut renomé wormhole "trou de ver" a la suite d'u choix personnel. Il avais donc a la ceinture un boitier petit et rattaché a l'esprit de stinger. Grace a celui ci, il pouvait courber l'espace temp et aller nimporte ou. Il pouvais aussi voyager dans le temp mais jamais il n'utiliserais cette fonction, trop dangeureuse. Malheureusement, se dispositif avais un temp de recharge de 5 minutes: c'étais le seul inconvénient.

Depuis peu, il avais autorisé de nouveau les rendez vous et il avais surtout demandé que si un certain Enki le contactai, celui ci serait autorisé a entrer n'importe quand.

Stinger n'étais pas suicidaire non. Il savais évidement que Enki avais découvert le pot au roses grace a des agents infiltrés mais il savait aussi que l'homme étais bon de nature, il l'avais détécté des la premiere fois qu'ils s'étaient rencontrés.Et au pire, si celui ci devenais vraiment trop dangereux, il pourrait le tuer: ce dont il n'avait pas l'intention de faire. Il ne devais pas "trop" monter Enki contre lui vu qu'il avais inclu l'homme dans certains de ces projets.

Un nouveau projet avais été lancé depuis un certain temp, permettant Stinger de ne jamais mourrir. Il serais évidement perméable au balle mais il avais réussi a recréer un corp humain dans sa totalité et il avais découvert qu'on pouvait telecharger en ce corp l'ame de Stinger. La seule chose qu'il devait faire, c'étais sauvegarder sa mémoire dans un cristal pour ensuite l'introduire dans ce nouveau corp. Ainsi, grace a la science, il serait immortel...

Mais encore un composant manquait: comment telecharger des données mémoire dans un cerveau vide? La étais la véritable question. En attendant, il se servit un whisky, pris une bouffée de son meileur cigare et attendis l'apres midi avec impatience...
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockSam 5 Mar 2011 - 21:51
Stinger était un fin calculateur car Enki était bel et bien en chemin.
Il ne savait pas du tout ce qu'il allait dire ou faire à Stinger : Depuis le temps, le démon avait compris qu'il était impossible de planifier quoique ce soit avec Stinger : il était trop imprévisible.

Mais c'est sans peur et avec de la colère que le démon arriva devant le grand portail où la dernière fois qu'il était venu, il était avec Bulma.
Les caméra de Stinger devant lesquelles il avait pour habitude de faire des grimaces n'eurent droit qu'à un regard vide et une expression neutre... Stinger pourrait voir un Enki insondable attendre vêtue d'un pantalon noir, d'un t-shirt blanc sur lequel une chemise grise était passée.

Le Bureau du Boss - Page 5 Ah_my_12

Une sorte de droïde/interphone était visible...
Il pensa que le Boss verrait sans doute que quelqu'un s'y présente...

D'une voix blasée et un peu étrange, il déclara :

" Salut... Goldenboy. "
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockSam 5 Mar 2011 - 22:45
"Monsieur, nous sommes en mesure de faire les tests pour les implants mémoire et pour le generateur de trou de vers"
"C'est noté mon cher Robert, nous verrons tout cela dans quelques minutes. Pour l'instant, nous avons d'autres choses a faire"

Stinger pianotais sur son énorme table noir, inscrivant des ordres et des transactions a effectuer. Il étais content de son dernier coup de bluff. La plus grande idée au monde avais fait de nombreux profits. Au niveau alimentaire, le Boss avais une grande firme fabriquante d'un pain de mie industrielle qu'on s'arrachait a prix d'or. Mais malheureusement, un grand concurent étais présent, un ennemi. Pendant un temp, il avais voulu racheter cette boite pour etre le seul sur le marché mais il eu une bien meilleure idée: pourquoi ne pas enlever la croute du pain de mie: qui ne le faisais pas? Son opération fut un franc succes et couverte de millions de recettes: un bénéfice bien classique... Il ouvris un petti tiroir et sortis un cigare, il le pris en bouche et failli l'allumer quand soudain

"Monsieur, Enki s'approche de tropicaland en direction de votre bureau"

Il s’arrêta un moment: réaction normale, il avais tout planifié mais comme d'habitude, il avais peur d'avoir oublié une option. Il se resaissit et alluma finalement ledit cigare. Il pris une grande bouffée et fit des rond de fumée en observant ces requins, ces magnifiques requins... Il nageais tranquillement, avec un récif corallien gigantesque de toute les couleurs en dexoux d'eux. Un écosysteme s'étais mis en place naturellement et tout tournais dans le bon sens.
Enki approcha alors de l'entrée, il le vit par ces caméras: il avais un air parfaitement normal. De la, il pouvais déduire certaines choses qu'il garderais pour lui jusqu'a qu'il puisse s'en servir. Il sonna

"Salut... Goldenboy."

Stinger tira encore de nouvelles conclusions par la phrase entendu et put éffacer des probabilités. Il Demanda alors au quatres hommes de main situé a 'linterieur et a l'exterieur de la porte d'ouvrir celle ci pour l'aisser passer l'homme. Derriére la porte, il y avais un escalier qu'il avais fait refaire, dans un style futuriste ou les marches passait du noir au blanc quand on marchais dessus et avec un leger éclairage au plafond. En bas de celle ci se situais l'entrée du secrétariat immense du boss ou Germaine et Josianne travaillait d'arrache pied pour caler les rendez vous les plus important dans l'agenda chargé du boss et rejeter les plus inutile. Elles avaient toute les deux un bureau blanc dans cette piéce totallement blanche. L'innovation de cette piéce c'étais que toute les surface créaient une lumiére blanche, donnant un effet d'infini a la taille de la piéce. A droite les deux bureau opposés l'un a l'autre se tenais la poste du boss. Celle ci étais monstrueuse. Pour ouvrir cette porte principale, il fallait plus d'une minute. Heureusement, celle ci étais ouverte a l'arrivée de Enki. Apres venais une nouvelle série de marche déscendant encore bien plus profond dans la terre pour finalement atterir dans un couloir grand d'a peine un métre et terminé par une vulgaire plaque de béton. Cela ressemblais a un cul de sac mais... A la fin des escalier, une plaque de béton descendis a une vitesse quasi invisible et l'invité fut ainsi isolédu monde. Le boss démarra alors un haut parleur

"Ne vous inquiétez pas cher Enki, je ne vous emprissone pas, je vérifie juste la composition de vos effets personnels!!"

Le scan commenca et ne dura qu'une petite seconde. celui ci étais évidement invisible

"Bien, je vous ouvre l'acces!"

La plaque de béton de devant se souleva alors, en révélant ainsi une autre collé a elle qui se soulevât de la même façon. Le procédé se répéta ainsi pour une dizaine de plaque. Ce systeme plus récent que la grande porte plus haut permettais un isolement semblable mais une rapidité d'ouverture et de fermeture plus rapide. Au bout, le couloir finissait sur l'immense bureau de l'homme le plus riche de la galaxie...

L'habituelle bureau, avec ces murs noir brillant comme recouvert de verre, sa moquette douce et de la même couleur, son gigantesque bureau ou des chiffres et des données défilait d'un bleu clair magnifique et de son immense verrière donnant sur l'aquarium géant du boss ou les nombreux requins nageas en liberté dans la mer. Le tout marqué par un grand siège noir dans lequel un homme se tenais. Lui, le grand des grands de ce monde... Il retourna son siége pour faire face a Enki, un cigare en bouche. Il le regarda fixement, avec un air calme et posé, presque celui d'un père,puis finalement lui proposa une chaise. Apres, il il inspira un grand coup

"Bonjour Enki. Je sais ce que me vaut ta visite. Avant tout, j'aimerais savoir tout ce que tu veut me dire et savoir ce que tu ressens mais..."

Il leva un sourcil, et esquissa un sourire

"je t'en prie ne m'attaque pas, tu risquerais de mourrir et je ne le souhaite véritablement pas."

Il sortit une bouteille de whyski qu'il venait de recevoir ainsi que deux verres. Il y mis des glacons et y servit la douce boisson. Il tendis un des verresa l'homme. La réaction envers ce verre serait aussi un facteur a prendre en compte, comme deux autres: si il s'assaillait et si si ne détruisait pas tout en entrant. Il étais temp d'écouter, d'observer et de réfléchir maintenant.
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockDim 6 Mar 2011 - 13:13
La porte s'ouvrit... Enki, toujours livide, entra doucement.
Il arriva dans un hall exagérément moderne... Une sorte de palaisech qui se voulait aussi grand et blanc que le paradis... Mais Enki avait cet avantage d'avoir déjà foulé les dalle du paradis, alors que Stinger lui, n'en verrait sans doute jamais la couleur.
Une porte monumentale qui ne laissait pas de doute quant à la direction à prendre pour trouver le "Boss" se dressait entre deux bureaux où deux secrétaires travaillaient. En temps normal il les auraient un peu taquiner mais là, il n'était pas d'humeur et se contenta d'un timide regard de salut.

" Une porte monstrueuse, à l'image de l'hôte... "

Le démon fit quelque pas... Et une secrétaire -sans doute au caractère aiguisé- le corrigea.

" Non, grandiose monsieur... Grandiose cette porte. "

Enki s'arrêta... Stinger grandiose ? C'était là ce que sous-entendait l'innocente femme qui ne devait rien savoir de l'état de décomposition du coeur pourri de l'homme riche.
Presque triste pour cette naive secrétaire il répondit doucement.

" Croyez-moi, ce genre de porte immense n'est là que pour cacher des choses... Des choses parfois dangereuses... Et peut-être qu'un jour cette porte vous barrera la route à défaut de vous écraser. Moi je m'y suis déjà pincé. "

" Mon bureau près de cette Porte est le poste le mieux payé que j'ai jamais eu monsieur. Et ces dangers que vous dites cachés derrière la porte sont ceux envers qui je suis reconnaissante pour ma famille qui vit agréablement. "

Le ton de la femme était agacé... Bien sûr n'importe quelle femme défendrait l'homme qui lui est important. Inutile de continuer le débat... Enki ignora les mérites de Stinger vanter par l'employée et descendit l'escalier en songea à Bulma qui avait prit sa défense quand un crétin de guerrier l'avait insulté dans ce lieu.

L'escalier était immense et semblait descendre en enfer cette fois-ci. Décidement cet endroit avait tout pour abriter un entretien épique entre lui et Stinger.
Une fois en bas, le démon fut surprit par un cul de sac mais connaissant les gadgets du milliardaire, il s'arrêta et attendit. Une deuxième dalle de béton tomba et l'emprisonna.

Soit, ça pouvait ressembler à un piège mais il savait que ce n'étaitp as le genre de Stinger... Aussi ne paniqua-t-il à aucun moment.

"Ne vous inquiétez pas cher Enki, je ne vous emprisonne pas, je vérifie juste la composition de vos effets personnels!!"

Un scan s'opéra. Enki un peu blasé attendit sans aucune remarque... alros que l'ancien Enki aurait sans doute plaisanté à coup de "Grand coquin je suis sûre que c'est un scanner déshabillant" ou encore "Me refile pas le cancer avec tes ondes bizarres"...

"Bien, je vous ouvre l'acces!"

Le petit manège se répéta plusieurs fois, et même si Enki s'impatientait, il prit sur soi... Et continua d'avancé au rithme des plaques de béton...

Jusqu'au moment où le bureau de l'homme apparut devant lui... Un bureau qu'il connaissait bien...

"Bonjour Enki. Je sais ce que me vaut ta visite. Avant tout, j'aimerais savoir tout ce que tu veut me dire et savoir ce que tu ressens mais..."


Stinger souriait... Enki le connaissait : c'était un homme d'affaire, presque un politicien, il était sans doute en train de calculer à vitesse grand V toutes les possibilités de futur proche et tout ce qu'il disait était sagement étudié. D'ailleurs était-ce voulu que Stinger se mette d'un coup à le tutoyer ?

"je t'en prie ne m'attaque pas, tu risquerais de mourir et je ne le souhaite véritablement pas."

Premier sourire d'Enki. Stinger lui offrit un verre... Enki regarda l'objet tendu... puis le saisit sans hésiter.

" Ne t'inquiète pas, si je t'attaque je verrai en sorte qu'un seule coup suffise... Et je ne mourrais pas seul. " Ce n'était pas une menace mais plutôt une plaisanterie pour le coup : Qu'il était drôle de voir que Stinger déclarait s'inquiétait poru le démon si celui-ci voulait l'attaquer... Qu'il surveille ses miches plutôt que de jouer l'hypocrite car "ce qu'il ne souhaitait véritablement pas" c'était surtout de se faire attaquer.

Le sourire se transforma en rictus quand Enki se prépara à répondre à la première phrase de Stinger.

" Ce que je ressens je pense que tu t'en fiche bien... Parce que je ressentais je crois que tu était le seul, lors de notre dernière rencontre à le savoir... Et ça ne t'as pas empêcher d'agir... Alors les questions c'est moi qui les poserai... Et tu vas commencer par me répondre simplement à cette banal question : Pourquoi as-tu envoyé quelqu'un pour tuer Bulma Brief ? " dit-il en mettant en évidence le verre qu'il avait en main comme pour mieux lui rappelait son crime d'empoisonnement.
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockDim 6 Mar 2011 - 21:47
Calculer plus vite que la musique, voila ce que Stinger devais faire dans l'instant présent.

Il avais senti Enki des le dépars tres mal. Il savait que cet entretien risquerais d'éclater a tout moment. Alors qu'il étais encore sur son siége seul a regarder ces "poissons", Il avais mis son secrétariat sur écoute

" Une porte monstrueuse, à l'image de l'hôte... "

Il gloussa, juste une fois, sachant ne quoi penser de sa a part que c'étais parfaitement normal que son invité pense sa


"Croyez-moi, ce genre de porte immense n'est là que pour cacher des choses... Des choses parfois dangereuses... "

Autre conclusion tirable de cette phrase: Il avais peur des pouvoirs du Boss tout en sachant pertinemment qu'il pourrait l'écraser en une petite seconde. Stinger ressentais souvent le sentiment inverse. Il ria finalement. Enki ne savais donc pas que, tout les jours et pour fournir le moral le plus grand au troupes de fonctionaires qui le suivait, il allais souvent voire des familes d'employés et les aidait du mieux qu'il put avec un travail manuel ou encore un cadeau. Il se rapella de Frank... Un triste souvenir malheureusement... Une bagarre chez tonton Enki et il étais mort pour sauver Stinger... Il avais presque lié une relation amicale avec l'homme: il passait le voir personellement deux fois par mois, il offrais de magnifique fleur a sa femme et avais même exceptionnellement gardé une fois les enfants du couple. Quel peine cela fut quand il du apprendre a la famille de son garde du corp que celui ci étais mort. Il avais organisé lui même les funérailles et avais tout pris a sa charge. Il riait, car l'homme qu'il voyais et entendais par les différents senseurs portais un jugement a partir de sa haine. Il n'étais ni gentil ni méchant, il étais au coté de l'argent. Quand a ces amis, il ne tuerais jamais sans raisons valable, même pour une tres grosse somme d'argent, jamais... Finalement, Enki entra et accepta le verre. Apres que le Boss avait parlé de son choix de ne pas combattre, l'homme en face de lui se mit a sourire: il ne croyais donc pas un mot de ces menaces

" Ne t'inquiète pas, si je t'attaque je verrai en sorte qu'un seule coup suffise... Et je ne mourrais pas seul. "

Bingo! L'homme ne le croyais pas. Pourtant, il avais cru que Enki avais compris que Stinger étais dangereux.

" Ce que je ressens je pense que tu t'en fiche bien... Parce que je ressentais je crois que tu était le seul, lors de notre dernière rencontre à le savoir... Et ça ne t'as pas empêcher d'agir... Alors les questions c'est moi qui les poserai... Et tu vas commencer par me répondre simplement à cette banal question : Pourquoi as-tu envoyé quelqu'un pour tuer Bulma Brief ? "

Stinger se posa, écouta avec attention la phrase puis laissa un temp ou il ne dit rien: Il n'avais jamais administré de poison pour tuer mais pour endormir. Il fit parraitre un visage neutre et rigola. Boss posa son cigare sur un cendrier en verre noir. Dans etre entendu ni vu, il ordonna cérébralement la fermetire de la grande porte anti radiation en haut: il risquais avec une petite chance que sa se finissant en affrontement. Il se leva, mis les bras dans le dos et fixa la grande verriére donnant sur les océans. Il regarda au loin

"Viens par ici Enki"

Il aurait préféré qu'il s'execute mais si cela ne se passait pas, il ne l'attendrais pas

"J'ai fais de tres nombreuses choses dans ce bureau, j'ai traité des actions plus cher que la valeur marchande de Dosatz, j'ai discuté avec des dirigeants de planétes lointaines, j'ai assisté en personne a la mort de plusieurs de mes hommes. Et finalement, tu reviend ici le coeur plein de haine et d'incompréhension."

Il le fixa, d'un regard calme et doux

"Ce que tu ressens a beaucoup d'importance pour moi. Je suis vraiment désolé que tu ai été méllé a tout sa particuliérement a cause de tes sentiments... Avant tout, sache que tout appareil de comunication ne peut passer vers l'exterieur. On ne peut pas envoyer ni recevoir de donées sans mon autorisation et tout mouchard aurait été détécté a l'entrée alors les informations que je vais te dire la ne son pas utilisable contre moi. Ne m'emene pas en justice, je gagnerais sans aucun probléme. Reprenons..."

Stinger avais eu un éclair de génie en expliquant a Enki qu'il étais impossible de le coincer par rapport a ces aveux futurs

"Ensuite ta question banale qui ne l'est pas du tout. Deux points: le premier est que je n'ai jamais souhaité tuer bulma et au derniéres nouvelles, je n'ai fait que l'endormir et lui faire oublier certains souvenirs. Ceux ci devrais d'aileurs soir revenir peu a peu soit se renouveler. Mon cher Enki, tu devrais vraiment arreter d'écouter les gentils monsieurs qui disens beaucoup de choses sans les connaitres."

Stinger serra involontairement la mâchoire: Nate... Il devais l'éliminer un jour car il devenais de plus en plus gênant. Il ne cherchait qu'a juger le boss sans raisons et sans aucune preuve: l'hopitale puis cela... Sa devais cesser...

""Ensuite, le geste étais la. Bulma Brief, une de mes plus grande concurente venant s'introduire dans l'antre du loup sans aucune raison sauf pour discuter: tu ne trouve pas sa louche? Bref, la n'est pas l'argument. Sache que pour les grands de ce monde, prendre du temp c'est pardre de l'argent alors endormir Bulma et lui faire oublier certaine de nos transactions étais une chose qui ferais progresser Stinger And Co sans aucune difficultés. Le probléme, c'étais toi...

Il pris un temp et repris une gorgée de whisky: le breuvage lui brula agréablement la gorge

"Tu étais amoureux de la fille et ca,sa posait probleme. Sache qu'au début je souhaitais l'endormir pendant plus de un ans. Sa n'est pas une excuse mais je n'en souhaite pas... Maintenant, tu peut me dire a quel point tu aime mon whisky et que tu en reprendra bien un peu apres avoir fait une bonne partie de golf!"

Il souria calmement. Il avais pris cette expression décalé pour faire encore plus ressortir les sentiment de l'homme

"Ou alors tu me dis en face que je suis un monstre et je te montre ô combien je suis un des patrons les plus attaché a ces employés. A toi de voir"
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMar 8 Mar 2011 - 0:31
"Viens par ici Enki"

Enki le suivit : il était calme... et cela l'étonnait lui même. Il resta cependant à mi-distance, mais sans doute pour avoir une vue générale des aquariums dont la beauté était hypnotisante... Lui aussi finalement était comme ces requins, un monstre apprivoisé qui ne savait plus que tourner en rond.

Puis, Stinger commença un discours de plaidoirie... Enki l'écouta avec attention, mais ne pouvait s'empêcher de le trouver ridicule... Déjà le passage sur l'attaque en justice était une formalité inutile : Enki s'il voulait faire justice le ferait lui-même. il avait aussi

"J'ai fais de très nombreuses choses dans ce bureau, j'ai traité des actions plus cher que la valeur marchande de Dosatz, j'ai discuté avec des dirigeants de planètes lointaines, j'ai assisté en personne a la mort de plusieurs de mes hommes. Et finalement, tu reviens ici le coeur plein de haine et d'incompréhension."
*des hommes que tu as toi-même condamné parfois, et l'excuse du "c'était des condomnés" ne vaut rien pour moi...* pensa-t-il... sans dire un mot, voulant écouter la suite.

"Ensuite ta question banale qui ne l'est pas du tout. Deux points: le premier est que je n'ai jamais souhaité tuer bulma et au dernières nouvelles, je n'ai fait que l'endormir et lui faire oublier certains souvenirs. Ceux ci devrais d'ailleurs soir revenir peu a peu soit se renouveler. Mon cher Enki, tu devrais vraiment arrêter d'écouter les gentils monsieurs qui disent beaucoup de choses sans les connaitre. ....Ensuite, le geste étais la. Bulma Brief, une de mes plus grande concurrente venant s'introduire dans l'antre du loup sans aucune raison sauf pour discuter: tu ne trouve pas sa louche? Bref, la n'est pas l'argument. Sache que pour les grands de ce monde, prendre du temps c'est perdre de l'argent alors endormir Bulma et lui faire oublier certaine de nos transactions étais une chose qui ferais progresser Stinger And Co sans aucune difficultés. Le problème, c'était toi..."

Enki avait envie de répliquer... Il lançait un regard de plus en plus cerné à Stinger, mais se contenait... cette histoire était toujours, de la vraie science fiction ! il fallait bien l'écouter jusqu'au bout...

"Tu étais amoureux de la fille et ca,sa posait probleme. Sache qu'au début je souhaitais l'endormir pendant plus de un ans. Sa n'est pas une excuse mais je n'en souhaite pas... Maintenant, tu peut me dire a quel point tu aime mon whisky et que tu en reprendra bien un peu apres avoir fait une bonne partie de golf!... Ou alors tu me dis en face que je suis un monstre et je te montre ô combien je suis un des patrons les plus attaché a ces employés. A toi de voir"

Enki n'avait aucune expression... Pourtant, devant tant d'ânerie, il aurait pu éclater de rire ou bien éclater de rage...

" Le monde n'est pas blanc ou noir Stinger...
" dit-il en faisant quelques pas... Avec le même rythme que les requins qui nageaient derrière... " Entre le pardon et la condamnation que tu me propose de choisir, il y a foule de petites nuances. Je suis moi-même la preuve qu'il n'y a pas que le mal et le bien... Mais aussi des voies perdues entres ses deux routes. Je t'ai autrefois jugé pour avoir tué tes hommes -ne revenons-pas là dessus, tu sais ce que j'en pense- mais je mettais ça sur le compte de ta façon de voir le monde à ta manière... Et t'avais pardonné... Comme on ma pardonné mon passé de démon. "

Il jouait nerveusement avec son verre.... Comme s'il s'empêcher de le briser... Un geste nerveux qui montrait qu'il contenait une envie de crier... Et d'arrêter cette parlotte.

" Ne dis-pas que mes sentiments t'ont gêné... La seule manière dont mes sentiments aurait pu t'affecter c'était pour le retour des flammes de ma colère... "


Il tremblait... De tristesse ou de rage ?

" MERDE STINGER ! T'étais le seul à savoir à quel point je l'aimais ! Tu étais l'un des seuls à ce moment là en qui j'avais donné mon amitié !! Et tu as voulu "neutraliser" Bulma pour une histoire de quelques millions de plus ou de moins ?!!!"


Il s'avançait vers Stinger en marchant...

" Ce que tu lui a fait perdre, ça vaut largement plus et malheureusement... "

Il était désormais tout contre Stinger, devant lui... Le Boss était à sa merci.

" Et malheureusement, ça ne se rembourse pas. "

Il ne fit rien? Pas un geste brusque, pas un seul coup... Il le regardait avec un air plus triste que menaçant, plus compatissant que rancunier.

" Tu es pitoyable GoldenBoy, à préférer l'argent aux hommes. J'ai même pas moyen de me venger, parce que je ne peux pas te faire ressentir ce que je ressens maintenant : personne ne compte pour toi... Et quand bien même je décidais de te broyer les os, tu t'en moquerait : même ton corps tu n'y tiens pas, toi qui veux le changer... Tu n'as plus rien d'humain Stinger... Même moi je suis plus humain que toi. Tu es déjà puni. "

Enki toujours debout devant le Boss, l'air maussade but alors d'un trait son verre.
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMar 8 Mar 2011 - 21:39
Tu es pitoyable GoldenBoy, à préférer l'argent aux hommes. J'ai même pas moyen de me venger, parce que je ne peux pas te faire ressentir ce que je ressens maintenant : personne ne compte pour toi... Et quand bien même je décidais de te broyer les os, tu t'en moquerait : même ton corps tu n'y tiens pas, toi qui veux le changer... Tu n'as plus rien d'humain Stinger... Même moi je suis plus humain que toi. Tu es déjà puni.

*Puni... Je sais que je suis puni. Et pas que depuis aujourd hui...*

Un long moment, il resta sans rien dire, en fait, cela dura surement une bonne minute... Apres ce que lui avais dit Enki, il avais d'abors voulu lui jeter son verre a la figure puis le battre a mort: jamais on ne l'avais pris de haut a un tel point, jamais on l'avais traité en inférieur et pas moins par quelqu'un duquel il considérais proche... Il ne savais plus si il fallais jouer ou non, si il fallais tout lui dire.Imperceptiblement, il pianota furtivement sur quelque chose d'invisible pour tout le monde. Pourtant, lui, voyais tout, absolument tout. Des années et des années de mise au point pour finalement arriver a ce point ou il avais créer une interface entre lui et son bureau mais aussi étendue a tout les réseau informatique. Il démarra alors Apogée et se conecta a son centre de recherche sur Léto. Par message, il recut les informations que tout étais pret pour sa sauvegarde mémoire et que la porte des étoiles fut totalement achevé. Malheureusement, il devais signaler au port spatial qu'il partais car c'étais la seul obligation que leur avais imposé le gouvernement pour cette technologie jalousement gardé. Enfin, il appris avec joie que "l'appareil" étais prêt et pourrait fonctionner dans des délais calculé. Il garda tout pour lui. Il étais désormais temp de tout dire a Enki, d'arreter de le faire souffrir. Maintenant, il devais trouver le meilleur moyen de formuler les choses et les rendre a son avantage. Il avais vu a quel point les sentiments de Enki pouais le pousser. Il se mit a parler doucement, comme pour une confession ou pour cacher des pleurs. Tout n'étais pas qu'un jeu: malgré son plan, la phrase que lui avais dis le démon lui avais fait profondément mal. Il souriait doucement

"Tu me prend pour quelqu'un de inhumain, moi? Je ne me répeterais pas sur les actions néfaste qu'avais produite le groupe Alpha, ni de l'histoire de l'opital. Tu sais que tout mes samedi je les passe chez mes employés, ceux chez qui je trouve que le travail est exemplaire. Je viens chez eux, leur donne un coup de main, mais n'importe lequel. La semaine derniére, j'avais aidé a préparer une tarte au pomme. Tu te rend compte, le grand Stinger préparer une tarte au pomme avec des enfants qui vous tutoie!"

Il cacha au mieux en tournant le dos a Enki d'une larme qui roulait sur sa joue. Il essaya le plus fort posible de penser au plan extraordinaire qu'il avait créé mais c'étais plus fort que lui.


*Je suis un monstre! Le plus gros que cette terre n'a jamais porté!!!*

Il ne dis rien pendant un moment, se retenant ainsi de pleurer, puis activa un de ces implants, regulant alors son humeur et lui permettant ainsi de ne plus pleurer mais de reprendre son air conquérent et dominateur habituel. Il se retourna, le poing sérré et s'approcha de sa table en courant. Il se mit a pianoter a la vitesse de l'éclair sur l'énorme table prenant un air concentré puis regarda finalement Enki.

"Je ne vais pas passer par quatre chemins, je vais rendre la mémoire a Bulma. Ne me demande pas comment mais vient des que tu peut, donc au plus vite ici et je nous emmènerais tout les trois sur Léto. Je te préviens, si tu discute de quoi que ce soit, je ne ferais pas ce que je viens de dire! Je t'expliquerais comment je procéderais quand tu reviendra"
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMar 8 Mar 2011 - 22:53
Stinger resta muet un moment...

Cela fit bizarre à Enki... Un blanc dans une conversation du Boss était rare : c'était un calculateur, un dominant... Ce silence était une occasion pour l'ennemi de surenchérir, c'était comme s'il tournait le dos à l'adversaire ! Il avait perdu le contrôle un instant.
Le démon n'en revenait pas : s'il avait troublé l'homme c'est que ce qu'il venait de dire était faut... Stinger avait des sentiments ?

Le démon aurait-il réussi à toucher le milliardaire par des mots ?! C'était inconcevable !
Pour le démon qu'il était le fait de pouvoir vaincre quelqu'un par autre chose que la force était un talent fou, une sorte de don qu'on attribuer aux anges gardiens... il pensa à Hikari qui l'empêchait sans arrêt de se battre... Hikari... est-ce que Enki avait réussi à être victorieux dans le bureau de Stinger grâce à son influence ?

Mais, même après une telle victoire, Enki ne pouvait se réjouir... Devant lui se dressait un homme entravé... blessé... même s'il était un meurtrier avec une morale douteuse. Stinger restait un "ancien ami"... Et le fait de le voir aussi différent qu'à l'accoutumé pendants ses longues secondes bouleversait aussi Enki : Il ne pourrait même pas venger Bulma, trop empathique avec le coupable...

C'était doublement pathétique.

Puis le démon remarqua les mouvements des doigts du Boss : il les avait pris d'abord pour des spasmes nerveux mais connaissait trop le Goldenboy pour ne pas se méfier du moindre geste, du moindre mouvement de sourcils... Il se passait quelque chose et d'ailleurs Stinger dont la voix était un peu changée, répliqua :

"Tu me prend pour quelqu'un de inhumain, moi? Je ne me répèterais pas sur les actions néfaste qu'avais produite le groupe Alpha, ni de l'histoire de l'hôpital. Tu sais que tout mes samedi je les passe chez mes employés, ceux chez qui je trouve que le travail est exemplaire. Je viens chez eux, leur donne un coup de main, mais n'importe lequel. La semaine dernière, j'avais aidé a préparer une tarte au pomme. Tu te rend compte, le grand Stinger préparer une tarte au pomme avec des enfants qui vous tutoie!"


En effet c'était assez difficile à imaginer...
Stinger tourna le dos et fit quelques pas : pour la première fois Enki remarqua que le milliardaire était plus petit qu'il ne l'avait imaginé.

Enki voulu parler. Mais que dire ? Il était tout de même hors de question de s'excuser...
Il ne comprenais même pas pourquoi Stinger était encore vivant. Il était venu avec l'idée de faire payer Stinger, de façon... démoniaque.
Voilà qu'ils parlaient de tartes aux pommes.........

Sortant Enki de sa rêverie, Stinger courra d'un coup à son Bureau : Enki alarmé le poursuivit pour ne pas le perdre... Stinger commander des choses depuis son poste et le démon était sur ses gardes : Stinger était imprévisible et ça ne lui plaisait pas. Il attrapa le tissus de la veste de l'homme quand celui-ci plongea énergiquement son regard dans le sien :

"Je ne vais pas passer par quatre chemins, je vais rendre la mémoire a Bulma. Ne me demande pas comment mais vient des que tu peut, donc au plus vite ici et je nous emmènerais tout les trois sur Léto. Je te préviens, si tu discute de quoi que ce soit, je ne ferais pas ce que je viens de dire! Je t'expliquerais comment je procéderais quand tu reviendra"

Enki resta face à Stinger le tenant par sa veste un peu ... "sur le cul".

" Quoi ? "

Enki avait des yeux ronds et toujours tenant Stinger qui pianotait il regarda l'écran.

" Quoi ?! "

Rendre sa mémoire à Bulma ? Alors il contrôlait l'esprit de la belle ? Encore une de ses technologies maudite à un billiard !

" Lui rendre sa mémoire ?
" répéta-t-il comme pour lui-même. " Tu... Quoi ?! "

Enki détourna le regard comme pour accuser le coup... ou mieux réfléchir.
Il avait longuement pensé à capsule corp, puis pendant son voyage jusqu'à Dösatz... Et il s'était fait à l'idée que Bulma l'avait oublié... Il avait même prévu de...

Il se tourna vers Stinger.

" Attends !!!!!! "


Enki avait une expression comme apeurée. Comme si l'urgence de Stinger l'avait contaminé et que ça allait trop vite pour lui.

" Tu peux faire ça ? Enfin je veux pas comprendre les détails mais... C'est sans danger pour elle ?... Oh et puis.... ..... Attends ! "


Enki rattrapa la veste de Stinger même si ça n'empêcher pas du tout le Boss de pianoter.

" On peut pas jouer avec la mémoire comme ça !! Laisses-la encor... " il avait pu finir sa phrase avec un "laisse-la profiter de ce moment où elle ne se souviens pas que son mari est un connard qui l'a abandonné, que ses enfants sont des guerriers aux coeurs brisés, qu'elle a fini par écumé les bars et que c'est la qu'elle s'est lié d'amitié avec le démon le plus pitoyable de la terre.....

Enki versa une larme à son tour, depuis ses deux grands yeux hagards...

" Combien de temps ? " articula-t-il doucement... plus sûr de ce qu'il voulait, mais forcé de constater que Stinger avait déjà commencé le processus...
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMar 8 Mar 2011 - 23:13
Enki semblais tellement exité a l'idée de redonner la mémoire a bulma qu'il s'embrouillait comme pas possible. Stinger, avec ces modification d'humeur, il étais redevenu le puissant homme d'affaire qu'il étais. Il regarda alors Enki apres s'étre arrété de pianoter sur son clavier. Si s'avais été un employés qui lui avais posé cette question, il l'aurait quasiment renvoyé immédiatement. Il le regarda presque furieux mais il ne laissa paraitre que un air préssé et légerement mécontent, come un pére qui se fache contre son fils qui ne comprend pas. Il ordona au portes de toute s'ouvrir et immédiatement

"Si je te dis tout de suite c'est assez clair? Je ne vais pas te le proposer une fois de plus, va me la chercher tout de suite! MURIELLE!!!!!"

Il hurla assez fort pour se faire entendre sans haut parleur. Une des secrétaire pénétra dans la piéce armé de son calepin tactile aussi fin qu'une feuille de papier

"Oui monsieur Stinger?"

"Je suis vraiment désolé mais je ne pourrais pas venir vous aider a repeindre votre garage demain: j'ai une urgence qui m'attend! Je vous propose de le repousser des que j'ai un semblant de temp libre et tachez de m'enlever en premier les rendez vous avec les coréens: je ne les aime pas!! Le projet Reset a été avancé"

"Bien monsieur Stinger, tout de suite monsieur Stinger"

Elle repartis aussitot. Stinger étais debout devant son bureau et regarda Enki


"Monsieur Enki, vous n'avez plus rien a faire dans ce bureau alors sortez et depechez vous de chercher notre concurente!!"

Il se rassis et tourna son siége pour observer les requins: quel vue relaxante...
Enki
Enki
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/12/2006
Nombre de messages : 2250
Bon ou mauvais ? : Bon, c'est indéniable.
Zénies : 1840

Techniques
Techniques illimitées : Chant du vent, Danse de l'aigle, Mur Lumière
Techniques 3/combat : lance maudite, armure de Dösatz
Techniques 1/combat :

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 ClockMer 9 Mar 2011 - 22:55
Tout allait très vite... Stinger le secoua... Apparemment il avait mal compris, car alors qu'Enki pensait au temps qu'il lui fallait pour faire ce qu'il avait prévu de faire après son passage chez Stinger ce dernier lui cria :


"Si je te dis tout de suite c'est assez clair?"


Stinger préparait tout... Il continua le processus l'affaire avait l'air d'être dans l'urgence.
Sauf que dans un cas aussi grave, l'urgence était contre indiqué pour le cerveau paniqué du démon. Il avait envie d'écraser le clavier pour tout arrêter et prendre une pause : on parlait de rendre des souvenirs à une femme, sans son avis, sans savoir si cela allait marcher, sans savoir si elle s'en sortirait indemne...

Enki était fixe, immobile a regardé le temps passer en accéléré autour de lui, alorsqu'il pensait à Bulma... Il avait d'abord cru l'avoir perdu à jamais, puis elle se réveillait : il pensait l'avoir re-perdue mais Stinger voulait la lui rendre... ça allait trop vite cette histoire d'ascenseur émotionnel...

"Monsieur Enki, vous n'avez plus rien a faire dans ce bureau alors sortez et depechez vous de chercher notre concurente!!"

Enki regarda le Boss, toujours raide comme un piquet.

" Attends... " Il finissait de réfléchir... la mémoire de Bulma lui appartenait.. il fallait lui rendre... mais suivre Stinger dans une expérience douteuse ? c'était un prix à payer ? Et puis elle ne se souvenait pas de lui, il ne pouvait pas venir à Capsule Corp et déclarer : "bonjour je suis Enki le type dont tu te rappelle plus : suis moi on va chez le mec qui t'as empoisonné mais c'est pour ton bien" !!!
Mais en même temps Stinger voulait se faire pardonner et avait l'air de croire que c'était la seule chance. Une chance qui pourrait ne plus venir et peut-être que Bulma ne retrouverai jamais la mémoire sans ça...
Le mieux c'était d'aller la voir...

A cette pensée Enki angoissa.

" Je peux pas l'amener là... C'est... "


Le regard de Stinger était perçant... Comme s'il avait enfin retrouvé cet air assuré qu'il avait perdu plus tôt : il avait l'air de savori ce qu'il faisait.

" Et puis tu ne peux pas dire que tu n'as jamais fait d'erreur... C'est expérimental comme truc non ? " Il repensa à ce que Stinger avait dit à cette Murielle.

Il voulait juste en savoir plus avant de proposer à Bulma de le suivre ; après tout ce serait à elle de décider.
Contenu sponsorisé

Le Bureau du Boss - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Le Bureau du Boss   Le Bureau du Boss - Page 5 Clock
 
Le Bureau du Boss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-