Partagez
 

 23h Gros lot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockDim 1 Juil 2018 - 18:08
Wolfgang retira la cigarette qu'il avait gardée entre ses lèvres depuis qu'il l'avait allumée lors de leur rencontre avec le Renard, la laissa tomber par terre, puis l'écrasa sur le sol, devant la porte d'entrée du restaurant Nemart, avant d'entrer à son tour et de suivre Doki à l'intérieur. Un serveur fort chaleureux vint les accueillir et leur dit de se mettre à l'aise. Wolfgang resta silencieux et laissa Doki faire. Le Moojuu demanda au serveur la carte des menus, puis le remercia en l'appelant Seb' après qu'il l'eût reçue. Wolfgang regardait Doki d'un air perplexe, puis tourna la tête vers le serveur qui affirma s'appeler Bastien. Le regard du Loup revint sur Doki lorsque ce dernier demanda s'il ne voulait pas qu'on utilise son diminutif. Puis il regarda à nouveau Bastien en écoutant sa réponse. Et ainsi de suite, sa tête n'avait de cesse de faire des aller-retours entre Doki et Bastien durant leur échange particulier. Lorsque finalement, Doki se résigna à aller s'asseoir, et qu'il se tourna vers le Grand Méchant Loup avec un petit air déçu, ce dernier ne fit que se gratter l'arrière de la tête d'un air un peu gêné.

Ils s'assirent à une table située juste à côté d'un mur. Wolfgang se mit à son aise, posant la cheville droite sur son genou gauche et se collant contre le dos de sa chaise, de façon un peu désinvolte. D'un air amusé avec un petit sourire en coin, il fixa Doki qui avait littéralement la truffe plongée dans la carte des menus, et hocha lentement la tête vers la droite et la gauche, l'air de dire "quel cas désespéré". Doki décolla son regard du menu quelques secondes pour affirmer à Wolfwood qu'ils trouveraient sûrement un indice dans le menu.


"Hm-hm..." répondit le Grand Méchant Loup, sans grand enthousiasme.

C'était une façon de dire "si tu le dis...", en d'autres termes, une manière d'exprimer qu'il n'y croyait pas une seule seconde mais qu'il le laissait tout de même faire pour ne pas le contrarier.

Il prit à son tour la carte des menus et la survola rapidement, avant d'être interrompu par une exclamation de Doki qui pointait du doigt quelque chose situé derrière Wolfgang. Ce dernier se retourna et écarquilla des yeux en reconnaissant le fameux Jimmy bandelettes qu'il n'avait pas pu s'empêcher de tuer la veille, alors qu'il avait perdu une fois encore son self-control !


"Bordel de merde..." laissa t-il s'échapper comme un murmure entre ses dents, au moment où le serveur venait de revenir pour s'exclamer avec le plus grand enthousiasme qu'il s'agissait d'un certain Jimmy N'Drix, dieu vivant de la guitare.

Le canidé sauvage se tourna alors vers le serveur qui parlait de Jimmy, affirmant qu'il se demandait ce qu'il faisait et que ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu.


*C'est ça, remue le couteau dans la plaie, comme si je ne m'en voulais pas déjà assez...*

Le criminel spécialisé dans l'arme blanche le méritait peut-être, après tout il avait dû commettre un certain nombre de crimes horribles et peut-être même tué des innocents, mais ça n'était pas pour autant que Wolfgang était fier de ce qu'il avait fait. Une fois de plus, il s'était permis d'ôter la vie à une personne à cause d'une perte de contrôle de son côté bestial. Peu importe qui était la victime, qu'il s'agisse de la pire des ordures ou d'un innocent, ce n'était tout simplement pas à lui de décider qui devait vivre et qui devait mourir, voilà pourquoi il s'en voulait. Tout le monde avait droit à une seconde chance, tout le monde pouvait changer, c'était ce en quoi il devait croire le plus puisque lui-même était dans cette situation de rédemption. Si cela pouvait s'appliquer à lui, alors ça devait s'appliquer à tout le monde. Bien entendu, les criminels devaient être punis pour leurs crimes, et lui aussi méritait d'être puni pour tout le mal qu'il avait commis, mais ce n'était pas une raison pour décider de leur ôter la vie purement et simplement.

Toutefois, Doki rétorqua que ce n'était pas Jimmy qui l'intéressait sur cette photo, mais le fait qu'il y avait ce plat de nouilles qu'il aimait tant.


*Sérieux ? Il ne l'a pas reconnu ?... Ah, ça doit être à cause de l'utilisation de sa technique d'amnésie.*

Ainsi Doki, commanda des nouilles à poêler yakisoba saveur poulet-cacahuètes, qui semblait être l'un de ses plats préférés. Le serveur se tourna vers Wolfgang, qui avait la tête ailleurs.

"Et vous Monsieur ?"

Wolfgang fut extirpé de ses pensées et regarda le serveur avec étonnement.

"Hm ? Heu non, Jimmy N'Drix, jamais entendu parler. Connais pas." fit-il en haussant des épaules.

Ouais, il était resté bloqué sur ça, il faut dire que toute cette histoire le chamboulait, il ne s'attendait vraiment pas à tomber sur une photo du malfaiteur qu'il avait tué la veille dans ce restaurant où ils étaient allé un peu par hasard... ou plutôt, en suivant l'intuition présumée foireuse de Doki.


"Heu, en fait je vous demandais ce que vous preniez, comme plat."

"Ah, heu, oui, pardon. Ahem... Hmmm, est-ce que vous servez du gigot d'agneau cru ?"

"Non, désolé monsieur, nous n'avons pas cela ici. Voulez-vous que je vous laisse plus de temps pour consulter la carte, peut-être ?"

"Non non, vous en faites pas Séb', ça ira. Je vais prendre la même chose que Monsieur." fit-il en désignant Doki d'un signe de tête.

"Très bien, 2 plats de nouilles à poêler yakisoba saveur poulet-cacahuètes, c'est noté. Par contre, moi c'est Bastien."

"Moi Wolfgang, enchanté."
répondit-il avec un charmant sourire.

Le serveur, un peu perturbé par ces deux énergumènes, eut un moment d'hésitation et cligna deux fois des yeux, avant de tourner les talons pour partir en cuisine afin de donner les commandes.

Après que le serveur fût éloigné, Wolfgang plongea son regard dans les lunettes de Doki et se pencha vers lui pour chuchoter :


"Bon sang Doki, tu ne l'as pas reconnu ?! C'est le type que j'ai buté hier ! Je commence à penser que ton raisonnement était juste, ça ne peut pas être une coïncidence !"

Le Loup leva ensuite la tête et remarqua une horloge accrochée à un mur au fond.

"Hm, il nous reste environ une demi-heure avant de rejoindre Polar à l'endroit où on s'est séparé. J'espère qu'on va être servi rapidement, sinon on risque de ne pas avoir le temps de finir le repas."

Cette désastreuse nouvelle allait sûrement décevoir le Moojuu au grand cœur et à l'immense estomac. Mais ce n'était rien, en comparaison de ce qui allait suivre.

Une chasse d'eau se fit entendre à l'autre extrémité du restaurant. Puis le bruit d'un déverrouillage et d'une porte qui s'ouvre. L'ouïe fine du Grand Méchant Loup lui permit d'entendre tout cela bien distinctement malgré le fait que la porte des W.C. se trouvait à l'opposée de là où ils se tenaient. Puis un bruit de pas précipité. Mais au moment où Wolfgang allait tourner la tête pour voir qui était à l'origine de ces bruits de pas, le serveur Bastien revint vers eux et se positionna juste devant, obstruant ainsi la vue au dévoreur.


"Je suis désolé, nous n'avons plus de nouilles à poêler yakisoba saveur poulet-cacahuètes... Puis-je me permettre de vous proposer les nouilles au porc et au soja ?"

"Ah, non, désolé, pas de porc pour moi." répondit Wolfgang.

"Oh je vois, votre religion vous l'interdit, il n'y a aucun problème monsieur."

"Non, ce n'est pas ça. C'est juste que j'y ai renoncé depuis une mésaventure avec trois petits cochons." affirma t-il d'un air banal.

"Très bien, dans ce cas, permettez-moi de vous propos-"

"Hey Séb' !"

Bastien fut coupé dans sa phrase par l'interpellation de l'homme qui était sorti des toilettes d'un pas précipité. Ce n'était nul autre que Johnny ! Il était juste devant la porte d'entrée du restaurant, tenant cette dernière par la poignée, prêt à partir pour rejoindre son Boss, mais avant de quitter les lieux, il avait eu une dernière chose à faire. Il s'était retourné vers Bastien et l'avait interpellé afin de lui demander la chose suivante :

"Réserve nous 6 plats de Nems pour tout-à-l'heure, on arrivera aux alentours de 23h30."

"Mon nom c'est Bastien !" s'exclama le serveur, visiblement un peu agacé, tout en se retournant pour regarder Johnny.

"Mais vous ne serez pas 7, comme d'habitude ?"

"Non, on n'est plus que 6, maintenant... Bon, à tout-à..."

Il s'interrompit de lui-même. Jusque là focalisé sur Bastien, il venait de détourner le regard de quelques centimètres pour tomber sur... Doki, qu'il avait immédiatement reconnu ! Le serveur bloquait toujours la vue au Grand Méchant Loup, l'empêchant de voir qui était la personne qui parlait. Il lui semblait avoir reconnu sa voix, mais avait un doute, alors il se pencha en arrière pour modifier son champ de vision afin de ne plus être gêné par Bastien, et reconnu à son tour Johnny, qui le reconnut également !

La suite s'enchaîna très rapidement, mais pour plus de clarté, nous allons décrire la scène au ralenti, comme dans les films, parce que c'est cool.

Johnny plongea la main à l'intérieur de sa veste pour y dégoter une arme. Au même moment, Donatello et ses deux gardes du corps, qui finissaient leurs plats de nouilles au poulet yakisoba saveur cacahuète, tournèrent leur regard vers Johnny, puis constatant qu'il était sur le point de prendre une arme, détournèrent le regard en direction de la table où se trouvaient Bastien, Doki et Wolfgang. Les deux gardes du corps commencèrent alors à se lever à leur tour, en même temps que Wolfgang qui recula sa chaise pour avoir toute la place pour se lever.

A l'intérieur de sa veste, les doigts de Johnny tâtonnèrent l'étrange sphère aux couleurs blanches, noires et jaunes que le Don Donatello lui avait confiée, mais il se souvint de ses paroles "En dernier recours". Durant le dixième de seconde de temps qu'il avait pour réfléchir, il se dit que ce n'était pas un dernier recours, du coup sa main chercha une autre arme... un flingue ! Mais pas n'importe quel flingue. C'était un Magnum Desert Eagle d'un calibre .50 comme dans les films. Mais ce n'était pas n'importe quel Magnum Desert Eagle .50 comme dans les films, non. Celui-ci avait une particularité. Il avait été modifié afin d'augmenter considérablement la puissance pour tirer des balles insufflées de Ki explosif, afin de blesser même les surhumains comme Wolfgang et Doki. Après ce qui s'était passé la veille, Boss avait cru bon de leur donner une meilleure artillerie.

Alors il sortit son Magnum Desert Eagle .50 des films mais amélioré, et le pointa en direction de Wolfgang, l'homme qu'il détestait plus que tout pour avoir tué son meilleur ami Jimmy bandelette ! De son côté, Wolfgang s'était relevé, et brandit une main en direction de Bastien, toujours au ralenti. Les gardes du corps de Donatello, qui comprirent la situation sans même qu'un échange de paroles n'eût été nécessaire entre eux et Johnny, sortirent également leurs flingues qu'ils pointèrent vers Doki et Wolfgang, tout en se positionnant devant le Don pour le protéger et servir de boucliers humains.

Deux coups de feu furent tirés par Johnny, qui visait exclusivement Wolfgang - il en avait visiblement plus après lui qu'après Doki, Wolfgang étant celui qui avait tué Jimmy.
Wolfgang avait brandit son bras vers Bastien afin de le pousser au niveau de l'épaule avec sa main, dans le but de l'éloigner du danger. Il se prit un tir énergétique dans ce même bras, causant une petite explosion qui créa un trou béant dans son bras. Mais Johnny n'était pas habitué à manier ce genre d'armes modifiées. La puissance de feu était telle que le recul du premier tir avait modifié sa visée pour le second. La deuxième balle explosive arriva tout droit dans la poitrine du serveur.


"NOOOOOOOOOOOOOOON !" s'écria Wolfgang au ralenti, alors qu'il se jeta sur la table pour réceptionner le corps de Bastien qui chutait en arrière.

En chutant ainsi sur la table, celle-ci se renversa et servit de couverture temporaire pour Wolfgang, Bastien et peut-être Doki.

Le temps reprit sa vitesse normale. Voyant qu'il avait involontairement touché le serveur, Johnny s'arrêta de tirer, l'air éberlué, assez déboussolé par ce qu'il venait de faire.


"Tile-toué !"
s'écria Don Donatello à l'encontre de Johnny sur un ton assez énervé.

traduction:
 

Johnny le regarda une fraction de seconde avec un air hébété, puis obéit au "frère" de son Boss. Il quitta le restaurant en courant et rejoignit sa voiture pour rejoindre au plus vite son Boss afin de ne pas faire échouer le plan destiné à récupérer le gros lot, comprenant que Donatello et ses hommes allaient eux-mêmes régler cette affaire.

A l'abri derrière la table renversée, Wolfgang regarda Bastien, les yeux écarquillés, alors qu'il était agenouillé à côté de lui. Ignorant sa propre blessure au bras, qui saignait pourtant abondamment, il posa la main de son bras valide sur la plaie béante située sur le torse du serveur pour essayer de compresser la blessure. Bastien avait du mal à respirer, il suffoquait et essayait de respirer très rapidement et bruyamment.


"Putain, il a tiré sur Séb' !!!" s'exclama Wolfgang, furieux.

"Hufff ! Hufff ! Moi... Hufff ! C'est... Huffff ! ...Hufff ! ....Hufff ! Bas... Hufff !... tien.... Hfffff...." telles furent ses dernières paroles, avant de lâcher son dernier soupir, alors que son regard livide resta figé sur le tableau de son idole Jimmy N'Drix.

Wolfgang le posa délicatement sur le sol et ferma les paupières de Bastien, avant de rester silencieux, tête baissée, un regard sombre caché par les mèches de cheveux qui retombaient sur son front.


"Lendez-vous et on poulla discouter ! Sinon on vous zigouille !" s'exclama Don Donatello, qui s'était à son tour mis à l'abri derrière une table renversée, en compagnie de ses deux gardes du corps.

traduction:
 

"Doki... Téléporte-toi dehors et poursuis Johnny. Je vais m'occuper d'eux."

La voix de Wolfgang était inhabituellement sérieuse, et particulièrement sombre. Un innocent de plus était mort par sa faute, et une froide colère commençait à s'emparer de lui. Son aura démoniaque commençait à s'échapper de son corps malgré lui, la fureur l'empêchait de la masquer. Il était furieux non seulement contre Johnny et la mafia, mais aussi et surtout contre lui-même, car tout ce qui arrivait était entièrement sa faute. Il avait le sang de Bastien sur les mains, littéralement et métaphoriquement. S'il n'avait pas tué Jimmy la veille, Johnny n'aurait pas tenté de le tuer à l'instant, et n'aurait donc pas touché malencontreusement Bastien.

Il était enragé. Des griffes avaient déjà poussé au bout de ses doigts, et sa dentition s'était muée en canines tranchantes, bien que cela ne se voyait pas car il avait toujours la tête baissée. Il voulait que Doki s'en aille afin qu'il n'ait pas à voir ce qui allait suivre. Car ça n'allait pas être beau à voir. Lui, sous son vrai jour, sa vraie nature. Il ressentait de la haine. Un innocent de plus était mort, et il fallait que quelqu'un paye pour cela. Et toutes ces belles pensées à propos d'une seconde chance, de la rédemption, du droit de vie ou de mort sur autrui que l'on ne pouvait s'octroyer ? Tout cela avait quitté son esprit, en cet instant. Il ne pensait qu'à une seule chose. La vengeance. Le massacre. La mort.

Il finit par se relever, sortant de sa frêle cachette représentée par une simple table en bois renversée sur le côté. Une aura malsaine, de couleur noir, se dégageait de lui. C'était une aura terrifiante, emplie de haine et de colère. Une aura meurtrière. Sous les mèches ténébreuses qui retombaient sur la partie haute de son visage, l'on pouvait distinguer un regard maléfique, des yeux rouges qui brillaient dans le noir. Les hommes de main de Donatello s'échangèrent des regards inquiets. Inconsciemment, ils ressentaient l'aura démoniaque du Grand Méchant Loup, ce qui, naturellement, faisait naitre un sentiment de crainte chez eux.

Il sourit.


"Je vais déchiqueter vos membres un à un, bande d'enfoirés !!!"
s'exclama t-il d'une  voix monstrueuse qui était à des années-lumières de la voix calme et du ton amical qu'il se forçait d'avoir habituellement.

La Bête était revenue.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockDim 8 Juil 2018 - 18:08
La présence de Jimmy bandelettes sur le tableau accroché au mur ne semblait pas avoir attiré l'attention de Doki, bien plus intéressé visiblement par les nouilles à poêler yakisoba saveur poulet cacahuète, qui était décidément un plat très couramment servi dans les restaurants de cette région. Bien sûr, en pointant du doigt la photo il avait incité son ami à la regarder, et le ténébreux fit immédiatement le rapprochement avec l'homme qu'il avait tué la veille. Il ne sembla pas s'étonner de voir que l'homme-chien ne l'avait pas reconnu, mais contrairement à Doki, Wolfgang avait une bonne mémoire et il devait se dire que c'était à cause de sa fameuse technique que le Moojuu ne se souvenait pas.

Le Grand Méchant Loup semblait perturbé par la présence de Jimmy sur cette image, sans doute parce qu'il était l'auteur de son meurtre, mais aussi parce que cela signifiait autre chose : qu'ils avaient une véritable piste. En effet, si Jimmy était un habitué du Nemart, il y avait de grandes chances que celui-ci soit en liens avec le gang de criminels dont faisait parti le manieur hors-pair d'armes blanches. Leur venue jusqu'ici ne servait finalement pas qu'à remplir le ventre de notre ami Doki. Face à la passivité du Moojuu et alors que le serveur s'en était allé chercher leurs plats, Wolfgang chuchota quelques mots pour lui expliquer que le type qui était sur la photo était l'homme qu'il avait tué et donc qu'ils étaient au bon endroit. Doki, qui jusque là dandinait d'excitation à l'idée de manger ses nouilles se stoppa soudainement, il sembla légèrement surpris mais redevint rapidement impassible.

"Oh vraim... ? Mais oui, bien sûr ! Ah, tu vois, je t'avais dis que c'était une bonne idée de venir ici."

Il hocha de la tête en disant ces mots, fier d'avoir trouvé une véritable piste dans leur enquête. Doki faisait comme s'il avait tout calculé mais la réalité était peut-être moins glorieuse. De toute façon peu importe, dans peu de temps ils allaient pouvoir manger des nouilles ! D'autres part, Le Grand Méchant Loup rappela à son acolyte qu'ils devaient rejoindre Polar dans moins d'une demi-heure, ce qui risquait d'écourter leur repas. Le Moojuu ne sembla pourtant pas trop touché par cette déclaration.

"Oh, ne t'inquiètes pas, popom. Je peux manger très vite ! Et au pire on finira en chemin... On aurait peut-être dû prendre à emporter..."

Qu'il mange vite, personne n'en doutait, il en avait déjà fait la démonstration dans l'autre restaurant. Cette nouvelle annonce démontra une nouvelle fois que Doki semblait davantage s'intéresser à la bouffe qu'autre chose, dans son esprit il semblait faire de leur repas une priorité, à tel point qu'il s'interrogeait sur le comment ils pourraient déguster les plats qu'ils avaient commandés plutôt que de réfléchir à l'enquête. Mais après tout c'était mieux de travailler le ventre plein non ? Cependant un autre retournement de situation vint troubler ses plans, le serveur était revenu pour annoncer qu'ils n'avaient plus de nouilles à poêler yakisoba saveur poulet cacahuète, ce qui directement plongea Doki dans une grande déception. Bastien proposa autre chose, les nouilles au porc sauce soja, ce que refusa Wolfgang pour des raisons étranges, mais qui eut le mérite de faire sursauter Doki, qui releva directement la tête vers le vendeur.

"Oh oui ! Ça me va très bien ça, popom."

En vérité il devait y avoir très peu de plats que le Moojuu se refuserait d'avaler, et en ce sens sa déception d'il y à quelques minutes était un peu ridicule car chaque aliments proposé au Nemart le satisferait amplement. La suite fut beaucoup plus houleuse, Doki attendait son plat, Wolfgang allait finalement faire son choix... Mais ils furent interrompus ! Et ce par un homme qu'ils connaissaient bien : Johnny, meilleur ami de Jimmy bandelettes et membre du gang dirigé par le fameux Boss. Bien sûr, le Moojuu, lui, resta immobile simplement à attendre sans trop comprendre ce qui se passait autour de lui, mais au moment où Johnny, qui parlait alors à Bastien compris qui étaient les deux clients assis à cette table, tout s'accéléra. Johnny sorti son arme et tira deux coups de feux en direction du Grand Méchant Loup, ce dernier fut touché en protégea Bastien mais ce dernier encaissa tout de même le deuxième coup et tomba au sol. Dans le même temps les hommes de Donatello avaient sorti eux aussi leurs flingues, et Doki, lui qui n'avait rien capté était resté encore une fois bien passif, l'agitation avait simplement créé l'étonnement sur son visage.

"Popom ?"

Le ténébreux s'était lancé à la réception de Bastien, touché gravement à la poitrine par l'une des balles de Johnny, la table se renversa sur leur poids tandis que le Moojuu, toujours assis et apathique se laissa bousculer par les événements. Il fut projeté en arrière par le mouvement de la table dans une chute disgracieuse où il se contenta de pousser un cri de surprise grave à l'image de son côté pataud. Par terre, il avait toujours fesses contre le siège et ses pattes étaient en l'air, supporté par la chaise qui était renversée, il avait l'air d'un scarabée qui n'arrivait pas à se remettre à l'endroit. Mais c'était à ce moment là, en voyant les armes sortis des hommes de Donatello et la détresse de Wolfgang qu'il compris toute l'horreur de la situation.

"Oh non... Nous n'aurons pas nos plats alors..."

Il avait chuchoté ça sans qu'on puisse l'entendre, mais alors que cette phrase pouvait paraître égoïste, c'était à ce moment là qu'il semblait vraiment se rendre compte de la gravité des événements. Soudain, il bondit de la chaise, pourquoi vous allez me dire ? Et bien parce que ce récit avait besoin d'un bon rebondissement ! Il se remit sur pattes et se plaça derrière la table, accroupis, pour se protéger alors que Bastien venait de rendre son dernier souffle. Doki avait le regard sombre, mais c'était peut-être à cause de ses lunettes de soleil. Alors que Johnny prenait la fuite, Wolfgang demanda à Doki de partir à sa poursuite tandis qu'il s'occuperait des gardes de Donatello, l'homme-chien resta silencieux dans un premier temps et observa son ami, jetant un œil sur sa blessure. Doki se tourna vers Wolfgang et le pris par les épaules et le regarda droit dans les lunettes, pour lui parler de canin à canin.

"Ce n'est pas ce que tu veux... Je ne vais pas te laisser aux mains de ces types alors que tu es blessé. Tu es mon ami ! Allons tout les deux à la poursuite de Johnny !"

A peine cette phrase terminée, ils disparurent tout les deux grâce à la technique de téléportation de Doki, et se retrouvèrent quelques instants plus tard dans la rue d'à côté. S'il serait peut-être difficile de poursuivre Johnny, ils pouvaient au moins échapper aux hommes de Donatello plus facilement ainsi. La voiture passa juste à côté d'eux, Doki avait prit légèrement de l'avance en se téléportant. Le Moojuu fit un signe de tête puis se retourna et se mit à la poursuite du véhicule... à pieds, dans une course qui n'était pas sans rappeler le brillant Serge Karamazov poursuivant un tueur en série communiste avec une faucille et un marteau. Mais on pouvait remarquer que Doki était rapide, il avait maintenant compris que voler pouvait l'aider à rattraper le malfaiteur, mais ce dernier remarqua rapidement le chien au cigare dans son rétroviseur. D'abord surpris, il se concentra ensuite pour continuer sa route tout en lui tirant dessus avec son magnum, passant son bras par la fenêtre, tenant l'arme d'une main et le volant de l'autre. Johnny était doué, il était comme Ousmane Dembélé, il préférait conduire avec le gauche mais tirer avec le droit. Doki réussi à esquiver les premières balles mais l'une d'entre elles se logea dans son épaule gauche, et le fit immédiatement tomber, il roula sur quelques mètres sur la route en se tenant là où il avait été touché pendant que la voiture venait de virer à toute vitesse sur la gauche, dans une ruelle. La trace de Johnny était-elle perdue ? Doki, souffrant, se remis sur le dos alors que Wolfgang devait l'avoir rattrapé.

"Satellite 15... The Final Frontier..."

Quel était donc ce message énigmatique ? A quoi faisait-il référence ? Oh ! Mais c'est bien sûr ! La plaque d'immatriculation de la voiture : S15TFF. Doki avait relevé la plaque et il était sans doute de ceux qui utilisaient un moyen mnémotechnique pour se souvenir des choses. Avec ça ils pouvaient sans doute retrouver l'automobile du criminel, ce qui leur faisait une piste bien plus crédible que la recherche hasardeuse de pizzas dans un camion-benne. Quelques minutes plus tard, à plusieurs pâtés de maisons de là, Johnny arrivait dans un vieil hangar où il se gara tranquillement. Il aperçu un peu plus loin un homme en costume blanc qui semblait être plein de thunes, des gardes du corps étaient à ses côtés, Johnny sorti et s'approcha de lui en lui donnant des clefs.

"J'ai garé votre Laguna monsieur."

L'homme ricana et hocha de la tête.
"C'est parfait. Pas de soucis en route ?"

"Si, j'ai retrouvé les deux gêneurs d'hier sur mon chemin. J'ai pu fuir à temps, j'en ai eu un en lui tirant dessus et l'autre avait déjà été blessé par les hommes de Donatello."

"Encore eux ? Pfuahaha ! Johnny, tu n'es pas un ange !"

"Cela ne risque pas de perturber le plan ?"

"Tout ira bien ! Je vais donner l'ordre aux autres de tirer à vu."

Il s'agissait bien évidemment du fameux Boss, le chef du gang que Doki et Wolfgang avaient rencontrés la veille.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockLun 30 Juil 2018 - 21:17
Bon, où en étions-nous ? Ah oui, voilà, nous nous en étions arrêté à cette page du conte relatant les aventures de Doki Dulicki. C'était une bien triste histoire, une histoire qui parlait de bangs et de gangs, une histoire emplie de cris et de pleurs, de rage et de larmes. Mais réjouissez-vous, cher lecteur, oui, réjouissez-vous. Car voici venu le temps des rires et des chants. Des rires, parce qu'on le sait tous, on rigole bien avec Doki. Et Deschamps, et bien, tout simplement parce qu'il est dans une glorieuse période en ce moment, si je ne m'abuse. Mais qu'est-ce que le sélectionneur de l'équipe de France peut-il bien venir faire dans ce RP qui traite de gangs et de bangs mais certainement pas de gangbangs, ce RP entre chiens et loups plus loufoque qu'un phoque qui loupe son entourloupe ? Ne serait-ce pas un moyen détourné de gagner quelques lignes de RP pour combler le cruel manque d'inspiration de l'auteur ? L'entourloupe ne serait-elle pas justement là, sous vos yeux suspicieux, alors que vous scrutez ce post à la loupe pour y détecter quelconque faute ou incohérence en comptant son nombre de mots avant que vous ne vous rendiez compte que ce nombre était écrit depuis le début au-dessus du post ? Ne serait-elle pas de faire croire que ce post n'est pas complétement loupé malgré son caractère on ne peut plus insipide ? Et bien figurez-vous, cher lecteur, que non. Car M. Deschamps sera bel et bien de la partie, et ce n'est pas une promesse en carton, peu importe la couleur d'ailleurs, même si cela ne match pas avec le reste de l'histoire car ce n'est pas le but.

Alors que la brute Wolfgang, dans une phase offensive alimentée par la colère, était sur le point de flanquer un coup franc au truand Donatello, le bon Doki se fit gardien de la paix, bien qu'il n'était pas vraiment flic, disons plutôt gardien de la sagesse, en faisant tout son possible pour calmer le jeu et lui donner un avertissement avant de le sortir du terrain, non pas par un carton rouge, mais par une téléportation. Après cette action ratée, le Loup voyait rouge, certainement à cause du carton que l'arbitre lui avait donné. Il était très en colère, alors il s'écria de sa voix monstrueuse :


"Dégage !!!"

Et il tenta alors de le repousser brusquement pour se dégager de lui, avant de se rendre compte qu'il n'était plus du tout au même endroit. Il était sorti du terrain et avait été mis sur le banc de touche alors qu'il était sur le point de marquer son conte sordide d'une nouvelle page sanglante.

"NON !!!"

Il était dég', le bougre, il était sur le point de déchiqueter la chair des mafieux et les aurait bien étripé si Doki ne l'en avait pas empêché. Malédictis ! Confutatis ! Diantre et saperlipopette ! Voilà ce qu'il s'écriait au fond de lui !

"Putain tu fais chier Doki !!!"

Bon, la colère s'exprimant en lieu et place du raffiné Grand Méchant Loup, ce furent d'autres mots qui sortirent de sa bouche. C'était pas très sympa pour son ami n'empêche. Après tout, Doki avait simplement voulu l'aider, et il avait eu raison de le faire : s'il avait laissé LGML faire un carnage, ce dernier aurait encore regretté ses actes quelques minutes après comme le couillon agissant sans réfléchir qu'il était. Mais en cet instant précis, Wolfgang n'était plus le même, et il était bien loin de ces préoccupations morales. Dire qu'il était psychologiquement instable n'était pas complétement faux. Comme il passait son temps à réfréner ses pulsions agressives et meurtrières, celles-ci s'accumulaient, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus les contenir et fasse exploser sa haine et sa colère retenues depuis tant de temps. Il était bien plus stable auparavant, lorsqu'il était celui qu'il devait être, puisqu'il ne réfrénait rien du tout. Jadis, il chassait, dévorait et terrorisait les autres comme bon lui semblait, par conséquent il ne lui arrivait presque jamais d'être en colère, puisqu'il n'accumulait aucune émotion négative en lui. Désormais il était comme un ballon mais il n'était pas d'or, il gonflait au fur et à mesure qu'il gardait au fond de lui chaque petit instant de frustration, jusqu'à ce que le ballon n'éclate, et quand ça arrivait, ça faisait mal. Comme se prendre un but à la 45éme minute et être mené au score juste avant la mi-temps. Espérons que Doki ne lui en tiendrait pas rigueur.

En tout cas, ce dernier n'avait pas le temps de s'attarder sur l'état d'énervement de son ami, puisqu'une voiture venait de passer en trombes juste à côté d'eux. C'était Johnny, on pouvait dire qu'il avait de la suite dans les idées ce petit, c'était d'ailleurs pour cela que dans le milieu on l'appelait "Johnny à l'idée". Lui et son ami Jimmy N'Drix savaient comment allumer le feu. Ces deux là s'étaient rencontrés en prison mais ils étaient parvenus à franchir les portes du pénitencier ensemble. Durant le temps passé en prison, ils avaient souffert ensemble et une amitié était née entre eux. Oh lecteur, si tu savais, tout le mal qu'on leur a fait...

Tel un bon chien-chien courant après une voiture, Doki s'élança à la poursuite de Johnny. Et là, on se serait cru dans la meilleure scène d'un bon film d'action, avec un Johnny qui jouait du volant et du révolver, mais pas d'harmonica, et un Doki esquivant les balles tel l'élu dans la matrice ! Sauf qu'ils étaient dans la vie réelle, et Doki finit par se prendre une balle. Il tomba et fit quelques rouler-boulets, et c'est ainsi que se termina la vie dramatique de Paf le chien, renommé pour l'occasion Bang le chien, tandis que ses dernières paroles renvoyèrent vers le titre d'une chanson d'un célèbre groupe de Heavy Metal britannique.

Était-ce la fin pour nos deux canins ? Non ! Car Doki n'était pas le seul à s'être élancé à la poursuite de la voiture ! Wolfgang aussi aimait courir après des voitures et des camion-poubelles comme nous avions pu le constater un peu plus tôt, il ne manquait d'ailleurs plus qu'ils se mettent à mordre les tibias du facteur et on aurait là deux bons gros clichés de toutous. Wolfgang avait donc poursuivi Doki qui lui-même avait poursuivi Johnny qui avait poursuivi sa route. Quelle course poursuite endiablée mes amis !!! Qui allait finir premier de cette étape de Satan City et obtenir le maillot jaune ?


"Grrrr ! Wah wah ! Wah wah wah wah wah ! Grrrrr !" s'écriait le Grand Méchant Loup en grognant, tandis qu'il courait à quatre pattes derrière Doki, et qui, visiblement, tenait plus de l'animal que de l'homme.

Il était tout de même important de noter que malgré ses griffes et ses crocs qui avaient poussé, conséquences des techniques Croc-magnon et Griffes de la Nuit qui se manifestaient malgré lui sous l'effet de la colère, il gardait une apparence humaine. Les gens pouvaient donc voir un homme courir à quatre pattes après une voiture et aboyer comme un chien, ce qui était plutôt ridicule quand on y pense. Mais heureusement, le ridicule ne tue pas, sinon nos deux canins seraient déjà morts depuis bien longtemps ! Bref, il courait donc à quatre pattes derrière Doki, guidé par ses instincts bestiaux, mais ce qui était plutôt impressionnant, c'était la vitesse à laquelle il parvenait à courir, parvenant à tenir la distance malgré son corps humanoïde qui n'était pas fait pour être quadrupède. Et lorsque Doki se prit une balle et chuta, Wolfgang bondit au-dessus de lui et continua sa course, sans prendre le temps de s'arrêter et de voir s'il allait bien, trop focalisé sur la voiture.

La voiture fonça vers un carrefour, juste au moment où il passa au rouge. Johnny eut tout juste le temps de traverser le carrefour, avant que la circulation perpendiculaire à leur voie ne reprenne. Et soudain... PAF le chien ! Finalement, on y avait quand même droit à cette histoire. Un camion venait de percuter Wolfgang qui était passé au rouge, comme quoi il faut faire attention avant de traverser, les enfants ! Du coup, l'homme-chien avait fait un vol plané de quelques mètres avant de rouler sur le sol en laissant une trace de sang derrière lui. Le camion s'arrêta aussitôt, tout comme d'autres voitures qui avaient assisté à l'accident. Le chauffeur du camion et plusieurs autres personnes se regroupèrent autour du corps allongé au milieu de la route.


"Il s'est jeté devant mon camion !" s'exclama le conducteur pour sa défense.

"Vous l'avez vu non ?! Il s'est jeté devant moi, je pouvais rien faire !"

"Je l'ai vu moi aussi ! Ce malade courait à quatre pattes, on aurait dit qu'il se prenait pour un chien !"

"Un homme-chien, tiens, ça me rappelle Didier !" fit un autre.

"Didier Deschamps ?" demanda l'acolyte de l'autre.

"Mais non triple buse, Didier le film d'Alain Chabat !"

"Ah ouais, celui qui joue dans la Cité de la Terreur."

"La Cité de la Peur, andouille !"

"Faudrait peut-être appeler une ambulance, nan ?" fit un n-ième PNJ placé là par le narrateur pour pouvoir faire avancer l'histoire.

En tout cas, après moult péripéties, Johnny avait pu largement avoir le temps de fuir et rejoindre son boss. Tant mieux, parce que si on l'avait buté maintenant, ça aurait été chiant pour la suite de l'histoire.

Wolfgang rouvrit les yeux.


"Hmmm... ça va... ça va.... pas la peine..." articula t-il, encore un peu sous le choc.

Suite à ce choc, il avait recouvré ses esprits ! En voilà une bonne chose ! Comme quoi, se prendre un camion en pleine gueule, ça pouvait avoir du bon. Bon par contre il avait un bras cassé en plus de sa blessure à l'autre épaule. Du coup, pour se battre, ça n'allait pas être hyper pratique.

Il se redressa en position assise, au milieu de la route, puis regarda lentement autour de lui, semblant chercher quelque chose. Au bout de quelques secondes, il demanda au groupe de gens situés autour de lui :


"Dites... vous n'auriez pas vu un chien ?... Enfin, un homme-chien, plutôt."

Les gens lambdas s'échangèrent quelques regards incompréhensifs, et l'un d'entre eux finit par répondre :

"Heu, bah si.... Vous !"

Alors Wolfgang se gratta à la tête, en se demandant :

*Quelle connerie j'ai bien pu faire, encore ?*

Ouais, s'être pris un poids lourd dans la tronche, ça lui avait un peu fait perdre ses souvenirs très récents. La dernière chose dont il se souvenait, c'était qu'il était en train de manger dans un restaurant en compagnie de Doki. Tout l'épisode où il avait pété un câble de colère avait quitté son esprit, pour le moment tout du moins.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockJeu 2 Aoû 2018 - 22:57
Toubib or not toubib ? Date iz de quweshtionne ! C'était une bonne quweshtionne... Enfin question. La balle avait fait but, se logeant en pleine lucarne gauche du pauvre Doki, dont le corps s'était étendu sur le goudron après cette piqûre de rappel qui lui faisait se souvenir que même les utilisateurs de ki, les guerriers les plus robustes pouvaient être heurtés, et bien souvent par plus petit qu'eux. Le pauvre allait avoir besoin de soins, à moins qu'il ne décide de poursuivre bravement l'aventure ? Dans sa souffrance, qui nous offrait une scène dramatique tellement épique qu'elle mériterait d'être immortalisée par une toile d'Eugène Delacroix, l'homme-chien avait eu la force de rester concentré jusqu'au bout pour que la fuite de Johnny ne ressemble pas à un cuisant échec ou un steak un peu trop saignant. Il avait relevé la plaque d'immatriculation, et ce malgré toute la difficulté qu'il avait eut à la distinguer. La voiture était tout de même en mouvement, il avait des lunettes de soleil qui assombrissait sa vision, parfois même il avait cligné des yeux en voyant le véhicule s'éloigner, et pour ne rien arranger la plaque était écrite en grosses lettres noir sur blanc avec une police non pas de proximité mais Arial Unicode MS. Ce qui, avouons-le, était un exercice périlleux, encore plus que de placer deux points sur un repère orthonormé. Mais Doki l'avait fait ! Oui, un individu tel que lui avait ce genre de capacité incroyable qui faisait passer tout les gamins de CP pour des amateurs seulement bons à jouer aux billes. Et il avait reçu la note de 16 lorsque Monsieur Garibaldi lui avait rendu sa copie. Il était fier. Mais tout ça était loin dans le passé ou l'imaginaire, il fallait revenir à la réalité, l'instant présent.

"Je savais que je pouvais le faire... Wolfgang... Wolfgang, je..."

Le ténébreux s'était à peine arrêté pour s'enquérir de la situation de son ami blessé, qui eut la surprise de le voir passer en coup de vent sans s'arrêter. Mais pouvait-il lui en vouloir ? Ils étaient en pleine mission ! Le Grand Méchant Loup avait raison de vouloir poursuivre leur cible qui s'échappait à toute vitesse. Mais au moins avait-il écouté Doki ? Avec sa mémoire qui flanchait il était bien possible que le Moojuu ait déjà oublié ce qu'il venait de lâcher. Le toutou au cigare était quant à lui resté allongé, agonisant, attendant son heure... Mais il aperçu quelque chose en regardant le ciel qui lui redonna espoir.

"Oh... Une libellule !"

Cet événement incroyable lui fit comprendre beaucoup de choses. En effet, le vol des libellules est très peu spécialisé, ce qui leur permet des prouesses interdites aux autres insectes. En effet, leur ailes antérieures et postérieures sont indépendantes. De plus, les nodus permettent la torsion de la partie distale (moitié extérieure) de l'aile, ce qui donne de nombreuses possibilités : les libellules peuvent ainsi voler sur place, et même en arrière. Il en allait de même pour Doki,  qui compris que pour marcher ou voler il n'avait pas besoin de son épaule. Il se releva donc en parlant tout seul à voix haute comme dans les dessins animés pour faire comprendre quelque chose au spectateur le moins averti.

"Une balle de ki ne peut pas me tuer !"

Il avait raison ! Le flair de Doki ne le trompait pas : Ce genre d'attaque n'avait jamais causé la mort de personne, à part des PNJ ou des nouveaux membres voulant mourir pour rapidement aller s'entraîner chez Kaio afin d'apprendre le Kaioken. De plus ce serait bête d'aller dans l'autre monde maintenant, l'histoire n'était pas terminé et Doki n'avait même pas préparé son goûter pour le voyage. Et comme l'adage le disait si bien : un grand voyage implique d'être rassasié.

"Mmmh, mais où es-tu Wolfgang, popom ?!"

On avait l'habitude de voir Doki complètement paumé, quelle que soit les situations même les plus communes et encore une fois il semblait un peu perdu. L'homme-chien se retournait dans tout les sens, zieutant ici et là pour retrouver son camarade qu'il avait perdu de vue et il commençait un peu à paniquer de ne pas le voir. Mais grâce à son entraînement intensif de regarder tout les soirs Télématin pendant 4 ans il réussi à retrouver la piste du Grand Méchant Loup. En effet, il aperçu au loin une scène de confusion où se trouvait celui qui partageait cette aventure avec lui. Le Moojuu au cigare couru jusqu'à lui, un peu inquiet en voyant qu'il était en plein milieu de la route et qu'un camion était même arrêté. Il y avait dû y avoir un accident, c'était sûr. Il sorti du troupeau de badaud tout autour et arriva pour voir si ça allait.

"Est-ce que ça va, popom ?"

Il attendait une réponse alors que la voiture qu'ils poursuivaient était loin maintenant mais le plus important était tout de même la santé de nos deux protagonistes, qui ne pourraient pas continuer le match s'ils devaient être sortis sur civière. En plus dans cette partie là ils n'avaient pas le droit au changement. Cependant, le game avait le droit à quelques rebondissements, et un joueur qu'on avait un peu oublié se fit remarquer. Il atterrit devant eux les bras croisés, son pelage blanc rappelant qu'il faisait lui aussi partie de la race des Moojuus, et son uniforme qu'il était un agent de la paix avant tout. Il regarda autour de lui et sembla exaspéré par le fait qu'ils provoquaient encore quelques dégâts là où ils passaient. Polar grimaça mais sembla passer outre, bien qu'il fit tout de même un commentaire.

"Je ne peux décidément pas vous laisser tout seuls... Alors, avez-vous au moins trouvé un indice ?"

Il n'en avait pas dit plus, peut-être parce que les dégâts n'étaient pas très important. Maintenant restait à savoir ce qu'allaient lui répondre le duo de canins. Doki pouvait très bien avoir oublié sa piste à cause de se mémoire défaillante, mais qu'en était-il de Wolfgang qui venait d'être percuté par un camion ? Pendant ce temps, à Veracruz... Enfin plutôt le lieu-dit où les méchants faisaient des trucs de méchants, il se passait des choses pour le moins inquiétantes.

"Hey, Johnny !"

"Oui, Boss ?"

"Tu as vu mes nouvelles santiags ?"

"Ou-Oui, Boss..."
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMer 8 Aoû 2018 - 19:57
Il secoua légèrement la tête et se massa le front, reprenant ses esprits petit-à-petit. L'homme-chien qu'il recherchait apparut, passant à travers la foule de badauds en la séparant en deux tel Moïse séparant la mer. Wolfgang leva la tête, il avait perdu ses lunettes de soleil qui étaient tombées durant le choc avec le camion, alors il mit une main au-dessus des yeux, ébloui par la lumière divine qui émanait du Messie. En fait, non, c'était juste le soleil qui était dans la même direction que Doki (Wolfgang regardait vers le haut puisqu'il était assis, et comme Doki était très grand, il devait regarder très haut, vers le ciel, et qu'est-ce qu'on trouve dans le ciel ? Attention, tenez-vous bien... Le soleil ! Eh oui !). Le Messie en question n'était pas Lionel mais nul autre que le célèbre détective privé Doki Dulicki, chien à tout faire, plus connu sous le nom de l'agent Smif. Il lui demanda si ça allait popom.

"Un peu mal partout... mais ça va." répondit-il avant de se relever avec difficulté.

Faut dire qu'avec un bras cassé et l'autre bras blessé par balle, et après avoir pris en pleine poire un camion qui roulait aux alentours de 50 km/h, il n'était pas au top de sa forme.

A peine s'était-il relevé que Polar fit son retour, et atterrit à côté d'eux. Après un petit commentaire, il demanda s'ils étaient parvenus à trouver un indice. Wolfgang réfléchit quelques secondes, des bribes de souvenirs précédant l'accident lui revinrent petit-à-petit. Il se souvint de Johnny au restaurant, et de la mort de Séb... Bastien. Il se souvint que ça l'avait mis en colère mais il ne se souvenait plus trop de ce qui s'était passé ensuite.


"Ouais, on a trouvé une de leur planque, un resto pas très loin. Hmm... Y avait "Nem", dans le nom, et un slogan marrant... C'était quoi, déjà, Doki ?"

Il attendit la réponse du Moojuu canin pour voir s'il se souvenait du slogan et du nom du restaurant. Après son éventuelle réponse, il reprit :

"On a poursuivi un des leurs mais il a réussi à s'enfuir en voiture."

"Bien, est-ce que vous avez relevé sa plaque d'immatriculation ?"

Lorsqu'il poursuivait la voiture, Wolfgang était trop énervé pour se concentrer sur la plaque d'immatriculation. Il ne se souvenait pas non plus du message codé de Doki relatif à ça, et même si c'était le cas, il était possible qu'il n'eût pas fait le rapprochement avec une immatriculation.

"Hé ho, faut pas trop en demander non plus, je trouve que c'est déjà pas mal, ce qu'on a fait." rétorqua le Grand Méchant Loup.


Mais peut-être que Doki aurait une autre réponse à fournir à Polar ? Encore faudrait-il qu'il puisse s'en souvenir !

"Bien, nous allons déjà inspecter le restaurant, on devrait sûrement y trouver des informations utiles."

Mais Donatello et ses deux gardes du corps devaient certainement déjà avoir pris la poudre d'escampette.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockSam 18 Aoû 2018 - 23:52
C'était avec inquiétude que Doki avait retrouvé Le Grand Méchant Loup mais, par chance, il n'avait rien de trop grave. Enfin par chance peut-être mais c'était aussi probablement dû au fait qu'on se trouvait dans un univers de Dragon Ball et que la plupart des protagonistes maîtrisaient le ki et avaient une plus grande résistance. Chose auquel le Moojuu n'avait évidemment pas pensé puisqu'il était un personnage de cette fiction et même s'il avait pu le deviner il n'aurait sûrement pas fait le rapprochement, même en se rapprochant un peu. Du coup tout allait bien, c'était super. Fin de l'histoire ? Allez, on dit qu'on fait comme ça... Et ben non ! Hé oh ! On a une putain d'intrigue là ! Il y a la mafia, il y a des nems, il y a des santiags, il y a une pokéball mystérieuse dont on ne sait pas au final ce qu'il y a à l'intérieur et si elle sera vraiment utilisée, et il y a même de gentils toutous. Bref, tout pour plaire. Alors continuons comme ça.

Polar était ensuite revenu, en espérant qu'il soit utilisé pour faire avance l'histoire. Pas très content de voir que les deux canins étaient encore une fois au milieu d'une scène qui avait fait du grabuge, il ne s'était pas trop arrêté là-dessus afin de savoir où en étaient nos deux protagonistes. C'était Wolfgang qui avait répondu en premier, expliquant qu'ils avait trouvé un resto qui faisait partie des planques des criminels qu'ils recherchaient, il ne se souvenait plus trop du nom et demanda à Doki, lui qui était connu pour son incroyable capacité à mémoriser tout et n'importe quoi.

"Nemart : l'art des Nems avec des nouilles... Ça ne s'oublie pas, popom..."

Et bien en fait, si, il avait retenu quelque chose. Incroyable que cela concerne de la bouffe, n'est-ce pas ? On pouvait d'ailleurs le voir avec un air rêveur comme s'il s'imaginait déguster ces fameuses nouilles. N'oublions pas qu'il n'avait rien pu avaler dans ce restaurant, et il n'y avait peut-être rien de pire pour lui que de se retrouver dans un endroit où il peut se remplir la panse mais où il ne peut pas manger. Bref, Polar fut intéressé par ce récit, bien qu'il avait un regard un peu suspicieux, se disait-il que ça faisait un peu trop d'histoires dans des restaurants pour une seule intrigue ? Mais après tout s'il s'agissait d'un tueur en série tuant ses nouilles de victimes ce serait plutôt logique que le lieu du crime se trouve souvent dans un restaurant, non ? Cependant, ce n'était pas la seule chose importante, il y avait aussi la voiture qu'ils avaient poursuivis, et sa plaque d'immatriculation qu'ils avaient peut-être retenu ? Il semblerait que Wolfgang ne l'ai pas relevé alors qu'on savait que Doki l'avait fait, et qu'il avait même utilisé un moyen mnémotechnique pour le garder... Il se gratta le bout de la truffe et répondit.

"La plaque... Hummm... Oui ! C'est... Je... Popom ? Je l'avais relevé à voix haute en utilisant une phrase pour m'en souvenir... Mais euh... Je m'en souviens plus popom ! Hohoho !!"

"Vraiment ? Raaah, pourquoi faut-il que vous fassiez les choses à moitié ? Ce serait une piste bien plus intéressante que de retourner au restaurant. Surtout s'ils ont prit la fuite. Vous ne vous en souvenez vraiment pas ? Allez, un petit effort !"

Doki était un peut gêner, car il ne se souvenait plus trop, il se gratta l'arrière de la tête cette fois et se tourna vers Wolfgang.
"Te souviens-tu de ce que je t'ai dis ?"

Il attendait une réponse de son acolyte canin, espérant qu'il s'en souvienne. Mais si tout les deux avaient des pertes de mémoires ça risquait d'être compliqué pour la suite de leur aventure, ou bien ils devront se débrouiller autrement. L'ours blanc semblait un peu contrarié et pesta un peu.

"Bon, nous allons faire autrement si ça ne reviens pas..."

Il était visiblement déçu et ça dérangeait Doki qui culpabilisait quand même un peu, mais soudain il fronça les sourcils et prit la parole.
"Et toi alors, popom ? As-tu trouvé quelque chose dans tes recherches ?"

Voilà une question intéressante et étonnante puisqu'elle était posée par le chien au cigare. Polar se tourna vers l'autre Moojuu avec un regard noir, comme s'il n'aimait pas qu'on doute de lui. Rapidement, il répondit, il avait un papier entre les mains qu'il venait de sortir d'une poche. Doki resta assez stoïque mais c'est à lui qu'il confia le papier.

"J'ai fini par trouver quelque chose de mon côté... Lisez, ça peut être intéressant. Mais je ne sais pas si ça nous mènera à ceux qu'on cherche directement."

L'homme-chien regarda la feuille et se mit à lire avec un air très sérieux, mais comprenait-il au moins ce qu'il était en train de lire ? Là était toute l'interrogation que vous, chers lecteurs, pouvez avoir sur la situation. Il releva la tête d'un air étonné.

"Mais tout ça ne nous regardes pas !"

"Hum... ? Comment ça ?"

"Mais enfin, il est dit qu'il joue souvent avec son kiki le mardi... C'est un peu gênant..."

"Hein ? Non... Non. Non, non ! Son Kee-Kee, un trafiquant d'armes étranger qui ferait affaire avec des parrains de la mafia. On a l'adresse de l'une de ses planques mais on ne sait pas si on peut le trouver aujourd'hui et s'il est véritablement connecté à notre affaire. Nous devrions peut-être vérifier tout de même tout ça nous-même..."


"Mais, et le restaurant ?"

"Quoi ? Vous y avez trouvé un indice ?"

"Ben euh... Ils font des nouilles... Des nouilles ! C'est quand même... Enfin... Avec les... Des nouilles quoi, popom. C'trop bon."

"Mmh ok. Et si nous restions concentrés sur notre affaire ?"

Bien que peut-être un peu tenté de goûter ces fameuses nouilles, Polar restait professionnel, au grand dam de Doki qui rêvait sans doute d'un bon repas.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMer 22 Aoû 2018 - 19:56
Le Grand Méchant Loup fut quelque peu étonné que Doki se souvienne du nom et du slogan du restaurant dans lequel ils avaient retrouvé Johnny ainsi qu'une photo de Jimmy N'Drix. Visiblement, il avait une mémoire très sélective. Malheureusement, il ne se souvint pas du plus important : la plaque d'immatriculation de la voiture de Johnny qu'il avait pourtant relevée à voix haute via un moyen mnémotechnique ! Le Moojuu aux oreilles pendantes demanda à Wolfgang s'il s'en souvenait. Ce dernier réfléchit quelques instants, essayant de remettre de l'ordre dans ses souvenirs qui revenaient petit-à-petit. Il se tint le menton d'un air pensif durant plusieurs secondes et répondit :

"Hmmm... Tu as dit quelque chose à propos d'une élite 15, je crois... au poste des frontières, peut-être...?"

"Une élite 15 ?... Hm, se pourrait-il qu'il y ait un quelconque rapport avec l'équipe de Rugby de Satan City ?!... Peut-être que leur bus se dirigeait vers un poste de douanes... Mais il n'y a aucun rapport avec notre affaire !" s'exclama Polar.

Wolfgang haussa des épaules en levant légèrement ses mains sur les côtes, paumes vers le ciel, comme ce petit dessin que des gens du forum écrivent avec des caractères spéciaux mais que je ne sais pas reproduire.

Ce fut après cette réflexion que la conversation reprit :


"Bon, nous allons faire autrement si ça ne reviens pas..."

Vous connaissez la suite, Polar affirma qu'il avait trouvé une piste, un trafiquant d'armes qui répondait à l'étrange nom Kee-kee. Le pauvre avait dû souffrir dans la cour de récré, mais bon, ce n'était pas forcément pire que de s'appeler Dick. L'ours polaire proposa donc d'aller voir à l'une de leurs planques pour voir si cela avait un quelconque rapport avec leur histoire de mafieux gastronomes. Doki essaya de convaincre le Moojuu de retourner au restaurant pour manger des nouilles et accessoirement y trouver un indice, mais Polar refusa et leur dit de rester concentré sur l'affaire.

"Perso, je commence à avoir la dalle, moi aussi. On a rien mangé depuis le petit-déj' de la prison !"
s'exclama t-il.

Polar fronça des sourcils et rétorqua :


"Bon sang, est-ce qu'il vous arrive de penser à autre chose qu'à votre estomac ?"

"Ben..."

Non ? Il fallait dire que le policier était tombé sur deux grands goinfres qui ne semblaient vivre que pour satisfaire leur envie de nourriture. Entre Doki, l'amoureux de la nourriture, et le Grand Méchant Loup, tristement célèbres pour sa voracité, il était difficile de savoir lequel des deux était le plus gourmand. Mais il y avait une différence fondamentale entre les deux : le premier pouvait manger tout et n'importe quoi mais il faisait bien la distinction entre les êtres vivants et les repas cuisinés, alors que la plupart des êtres vivants pouvaient être un repas pour le Grand Méchant Loup, bien qu'il faisait désormais des efforts pour ne plus dévorer les gens vivants. Ils auraient tous deux pu être une personnification de la Gourmandise si le péché n'était pas déjà personnifié par un autre.

"Sinon, on pourrait faire une petite pause ? Parce que Doki et moi, on n'est plus trop en état de se battre, là. On s'est tous les deux pris une balle, et j'ai un bras cassé, donc si on doit passer à l'action, ça risque d'être un peu difficile... Enfin, je dis ça, je dis rien."

Polar les regarda l'un après l'autre, constatant l'étendue de leurs blessures, réfléchit quelques secondes, puis répondit.

Mais sa réponse n'apparaîtra qu'au prochain poste de Doki ! Quel suspense insoutenable ! Qu'est-ce que Polar allait répondre ? Allait-il trouver un moyen de les soigner super rapidement afin qu'ils continuent l'aventure tous ensemble ? Ou bien allait-on retarder l'action et s'embêter à faire un passage à l'hôpital pour quelques jours ? Ou peut-être qu'il allait s'en foutre et leur demander de le suivre sans les soigner malgré la douleur insupportable qui les prenait aux tripes et les empêchait de parler alors qu'ils grimaçaient de douleur, comme on avait d'ailleurs pu s'en rendre compte jusqu'à présent ? Ou peut-être qu'il allait leur dire qu'ils l'avaient suffisamment aidé, qu'ils étaient quittes à présent et qu'il pouvait leur rendre la liberté ? Bon, il ne faut pas trop rêver non plus. Quoiqu'il en soit, la suite au prochain épisode des "Incroyables Aventures Canines" ! Tout de suite, retrouvez la météo d'Evelyne Délia suivi de "L'histoire royale des princes du monarque du château du roi Jean-Louis de Bellecourt 19 et de sa troisième femme, la reine Marie-Jeanne Anne-Louise, comtesse de Saint-Vincent Des Près", présenté par Stéphane Bern. Bonne soirée, vive la République et vive la France ! Tututu tu tu tu tuuuuuuuuuuu tutu !
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockLun 27 Aoû 2018 - 17:27
C'était la confusion, et non pas une fusion de cons ! Doki avait l'habitude de perdre la mémoire alors on lui en voulait pas mais... Euh, en fait si ! On lui en voulait ! Mais ce qui craignait encore plus c'était qu'apparemment Le Grand Méchant Loup avait aussi la mémoire qui flanche. Et là, aïe aïe aïe, ça allait devenir compliqué de suivre cette histoire, n'est-ce pas ? Bon, Doki avait une bonne excuse lui au moins, c'était l'une de ses techniques qui, à chaque fois qu'il l'utilisait le rendait partiellement amnésique. Ce n'est quand même pas rien ! Quoi ? C'est pratique ? Oui, ça l'est ! Comment ? Wolfgang avait lui aussi une excuse ? Ah oui, renversé par un camion tout ça. Ouais, si ça compte. Bon ben on était mal barré alors. Il manquerait plus que les auteurs de cette histoire se mettent à perdre la mémoire. Vous imaginez ? Vous imaginez ? Ce serait embêtant, imaginez-vous un peu que je ne sache plus comment terminer cette introduction... Et bien...

Revenons-en à nos moutons, ou plutôt à notre loup, notre ours et notre chien. Avouez que ça ferait une bonne fable. Mais ici rien de tel, juste des protagonistes un peu perdus, qui, avec l'arrivée du policier au pelage blanc était en train d'essayer de trouver la meilleure piste pour poursuivre cette aventure. Doki avait bel et bien relevé la plaque mais en la donnant à voix haute à son acolyte par le biais d'un moyen mnémotechnique il ne s'attendait pas à ce que cela devienne désormais une énigme. Pour la résoudre ils auraient peut-être besoin de Sherlock Holmes, Conan Edogawa ou l'inspecteur Derrick. Mais ils devaient se débrouiller seuls. Le ténébreux se souvenait un peu de ce qu'avait dit l'homme-chien, ce dernier le regarda en essayant de retrouver la suite du message avec lui, alors que Polar réfléchissait aussi.

"Non, non. Je crois que c'était satellite... Mmmh... Est-ce que ça voudrait dire que ça passe sur une chaîne de télévision ? Oh ! Mais il y a la chaîne 15 ! C'est donc sur la télévision ?"

"Mais enfin, comment veux-tu qu'on trouve un indice sur une chaîne de télévision ? Quel est le rapport avec une plaque d'immatriculation ?"


"Ben je sais pas, popom."

"Bon c'est pas grave, ça vous reviendra peut-être avec le temps..."

L'agent des forces anti-extraterrestre sembla exaspéré face à ces deux individus qui semblaient complètement patauger dans la semoule mais il ne s'énerva pas. Après tout ils n'étaient pas des policiers, eux, il n'étaient pas supposés savoir comment enquêter. C'était dommage par contre qu'ils gâchent des opportunités de retrouver les malfaiteurs comme celle-ci. Si ça continuait comme ça il faudrait bien encore 8 pages de ce topic pour trouver un premier indice intéressant. Mais Polar ne se découragea pas, après tout il devait faire de la patience l'une de ses armes et il resta calme, questionnant les deux autres qui... Ne faisaient que parler du restaurant où ils étaient allés !! Ce qui ne donnait pas vraiment envie à Polar d'y aller, lui qui voyait cela plus comme une façon d'échapper à leur devoir qu'autre chose. Il était un bon mangeur aussi mais il savait rester professionnel. Il demanda même s'ils leur arrivait de penser à autre chose, ce à quoi Doki s'empressa de répondre.

"Oh oui ! Je pense à plein d'autres choses que mon estomac ! Comme les nouilles à poêler yakisoba saveur poulet cacahuète, les pizzas 4 fromages, le saucissons brioché, les parfaits au chocolats, les côtes de bœufs au barbecue..."

Polar le coupa avant qu'il n'aggrave son cas.
"Oui oui oui ! J'ai compris c'est bon !! Par contre ça a pas l'air d'être ton cas..."

Le pauvre était dans un sale pétrin avec cette enquête qui n'avançait guère, et il se demanda un instant s'il ne ferait pas mieux de les coffrer tout les deux aux lieux de les suivre dans leurs délires. Cependant, Wolfgang avait émit un point intéressant. Les deux fugitifs étaient tout les deux blessés et continuer dans ces conditions allait être compliqué. L'ours blanc pouvait être dur mais il n'allait pas les laisser souffrir, ce ne serait bon ni pour eux ni pour lui, car en poursuivant l'enquête avec des éclopés ils risquaient de devenir un poids pour lui et de fortement compromettre la mission. Polar hocha de la tête et répondit à l'homme aux lunettes noires.

"Oui, tu as raison. J'ai ce qu'il faut pour ça."

Qu'allait-il se passer ? Par quelle pirouette scénaristique allons-nous nous en sortir ! Mais oui ! Polar était là, faisant des mouvements avec ses bras, puis il toucha Wolfgang, qui devait se sentir automatiquement bien mieux : plus de douleurs, plus de plaies, même pas une égratignure ! Rien. Il était guérit ! Et la même chose se déroula avec l'autre Moojuu, qui était comme neuf. Incroyable n'est-ce pas ? Polar avait donc la capacité de soigner autrui. Il rechignait jusqu'ici un peu à le faire car il n'avait pas vraiment confiance en eux mais il se disait qu'à cet instant c'était nécessaire. Et puis comme ça ils n'auraient plus d'excuses.

"Incroyable, popom"

"C'est réglé, maintenant on va pouvoir suivre la piste que j'ai trouvé."

"Oh non ça veut dire pas de resto ?"

"Non."


"Oh bah non alors."

"Allez en route, suivez-moi."

L'ours se mit en route pour aller à l'adresse inscrite sur son bout de papier, et Doki le suivis comme un bon toutou. Quelle retournement de situation ! Ils n'avaient pas eut besoin de faire un grand détour pour trouver une péripétie dans le restaurant qui les aurait peut-être détournés de leur quête. Le policier n'était pas suffisamment cruel pour les laisser souffrir, bien qu'il acceptait de les laisser le ventre vide. Comment ? Vous trouvez que c'est une tournure un peu facile ? Mais enfin, avec nos impératifs de bouclages nous n'avons pas le temps de faire un détour à l’hôpital ! En plus il aurait fallut avoir leurs cartes vitales, faire les papiers, répondre à leurs questionnaires à la con et à tout les coups ils auraient dû attendre dans la longue la file d'attente après le petit Quentin qui s'est fracturé la jambe en jouant aux échecs, après Mathilde qui a bu de la javel en confondant la bouteille avec son Powerade Ice Storm (ceci n'est ni une pub ni l'attaque finale d'Aokiji), Jean-Jacques qui s'est coincés les parties dans une porte ou encore Pedro qui a vu s'effondrer le petit muret qu'il avait construit parce qu'il avait oublié de mettre le ciment entre chaque caillou. Voilà, il pouvait se passer tout ça, mais on préfère aller à l'essentiel, vous l'avez remarqué chers lecteurs. Alors maintenant, tout le monde va aller voir Son Kee-Kee.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockVen 31 Aoû 2018 - 13:41
Suite à la remarque de Wolfgang à propos de leurs blessures, Polar décida de faire quelque chose pour les aider ! Et figurez-vous qu'il avait aussi le pouvoir de soigner les autres ! Décidément, il était très utile ce PNJ, car en plus d'être le seul personnage à faire avancer l'histoire, il évitait à nos deux protagonistes canins de faire un détour à l'hôpital, sans compter qu'il était également très puissant puisque Wolfgang et Doki n'avaient même pas réussi à le vaincre en deux contre un.

Polar vola en direction de l'adresse indiquée sur son papier, suivi par les deux chiens aux apparences humanoïdes. Ils arrivèrent à proximité d'un hangar près de docks au bord de l'eau, là où il y avait de gros bateaux de marchandises et de gigantesques containers.


"Posons-nous ici, on va continuer à pied pour s'approcher discrètement." fit Polar.

"Quelle merveilleuse idée !" répondit le Grand Méchant Loup avec une légère pointe d'impertinence.

Polar, Wolfgang, et peut-être Doki aussi, atterrirent à quelques centaines de mètres du hangar et se cachèrent derrière des containers, pour ne pas être vus. Le hangar avait deux entrées : une entrée qui donnait sur la ville, et une entrée située à l'opposée qui donnait sur la mer. A l'intérieur du hangar, il y avait d'autres containers, ainsi que plusieurs pièces et des escaliers métalliques qui donnaient sur un étage où il y avait d'autres salles. Un grand bateau se trouvait à l'intérieur du hangar, près de la sortie côté mer, amarré à un ponton.
A l'intérieur et autour du hangar se trouvaient de nombreux hommes armés, probablement des hommes de main de Son Kee-Kee, qui montaient la garde. Son Kee-Kee devait certainement se trouver dans une pièce à l'intérieur du hangar, ou peut-être dans son bateau.

Cachés derrière un gros container à bonne distance du hangar, Polar se tourna vers les deux autres pour leur donner des ordres à voix basse.


"Séparons-nous. Je vais contourner le hangar à la nage pour l'infiltrer par l'entrée de derrière, celle qui donne sur la mer. Quant à vous, essayez de vous infiltrer par l'entrée principale. Soyez discrets, ne vous faites pas repérer, il ne faut pas que Son Kee-Kee nous échappe. Et neutralisez les gangsters sans les tuer, sauf si vous n'avez vraiment aucun autre choix !"

"Compris !" répondit Wolfgang.

En tant que Moojuu ours polaire, Polar était également un excellent nageur, ce qui expliquait pourquoi il comptait passer par l'entrée côté mer à la nage, pour prendre les ennemis à revers. Mais était-ce une bonne idée de demander à Wolfgang et Doki de s'infiltrer discrètement ? Jusque là, la discrétion n'avait pas été leur fort... Et pourtant !

Polar quitta à nouveau les deux canins, s'éloignant de là où ils étaient, et s'approchant de la mer en restant suffisamment loin du hangar pour ne pas se faire repérer. Pendant ce temps, Le Grand Méchant Loup réfléchit à un plan et ne tarda pas à en trouver un. Il pouvait être malin quand il y mettait du sien, et c'était surtout un pro du déguisement. Il se tourna vers Doki.


"J'ai une idée. Je vais me faire passer pour l'un d'eux. Pour cela, il faudrait qu'on en neutralise un pour que je puisse prendre ses vêtements et son arme. Et c'est là que tu interviens ! Essaye d'attirer un seul gars ici, en prenant un air benêt et en faisant le type perdu qui cherche son chemin, tu ne devrais pas trop avoir à te forcer. Quand tu l'auras attiré ici, loin de la vue des autres, on l'assommera et je mettrai ses fringues pour entrer dans le hangar incognito. Qu'est-ce que tu en dis ?"
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMar 4 Sep 2018 - 18:42
Leur quête continuait de plus bel, et cette fois-ci ils se dirigèrent vraiment vers une piste sérieuse, du moins il semblerait. S'ils avaient la chance de mettre la main sur Son Kee-Kee peut-être qu'ils toucheraient à un point sensible du réseau de ces mystérieux gangsters. Ainsi ils pouvaient sans doute revenir jusqu'à eux. C'était du moins ce qu'espérait Polar, à défaut d'avoir pu connaître la plaque d'immatriculation que les deux canins avaient relevés mais n'avaient pas gardé en mémoire. Cette fois il allait sûrement être plus regardant sur leur performance en ne s'éloignant pas trop longtemps ni trop loin d'eux, afin de savoir s'ils étaient vraiment fiable. Après tout ils pouvaient bien le mener en bateau, d'autant plus qu'ils se dirigeaient vers le port...

Sous la direction de Polar, ils se posèrent au sol après avoir fait plusieurs kilomètres afin d'être plus discrets en continuant à pieds. Les deux Moojuus avaient volés mais Le Grand Méchant Loup n'avait pas montré cette aptitude jusqu'ici alors ce n'était sûrement pas son cas, mais on savait qu'il pouvait effectuer des bonds impressionnants donc il n'avait eut aucun mal à suivre. L'ours polaire donna rapidement ses instructions alors qu'ils se cachaient derrière des containers, ils allaient une nouvelle fois se séparer, lui se chargeant de prendre l'autre côté, à la nage. Pas sûr que ce soit très judicieux de laisser les deux canins se débrouiller seuls mais pas de soucis ! En cas de problèmes ou de situation qui a du mal à avancer nous n'auront qu'à utiliser de nouveau ce PNJ très utile. Nos deux protagonistes passaient, eux, par l'entrée principale.

"C'est d'accord, popom."

En même temps Doki n'allait pas être contre, l'homme-chien avait l'habitude de suivre gentiment ceux qui l'accompagnaient sans faire d'histoire. Polar étant parti faire ce qu'il avait prévu, ils se retrouvèrent tout les deux à devoir imaginer un plan pour entrer discretos et sans se faire remarquer. Oui, c'est la même chose. Maintenant qu'allaient-ils faire ? Doki n'avait pas trop d'idées, à part aller manger à la pizzeria qu'il avait vu en chemin ou se mettre à la chasse aux libellules. Cependant il sembla quand même réfléchir, prenant la pause sérieusement comme s'il réfléchissait soudainement à l'héritage de Jean-Jacques Rousseau. Mais c'est le ténébreux qui trouva une idée. Il voulait prendre la place d'un des gardes pour se fondre parmi eux. C'était une idée intéressante, il fallait compter sur le fait qu'ils ne se connaissent pas bien entre eux, mais sur un malentendu ça peut passer. Le Moojuu le regarda l'air un peu surpris, comme si c'était la meilleure idée du monde et répondit.

"C'est d'accord, popom."

Il n'avait pas trop été touché d'être traité de benêt, peut-être avait-il oublié la signification de ce mot ? Toujours est-il qu'il mit ce plan en marche, bien qu'il n'avait pas vraiment de programme en tête. Il s'aventura donc simplement à l'entrée du hangar, où rapidement il se fit repérer par un gangster faisant partie de la bande de Son Kee-Kee. Ce type était un peu typé asiatique (il fallait rester dans le thème) avec de fine moustache et un léger bouc, il fronça les sourcils et sans brandir son arme qu'il avait à l'arrière de son pantalon il vint rapidement jusqu'au géant toutou.

"Hey ! T'es qui toi ? C'est une propriété privée ici."

"Je suis un type perdu qui cherche son chemin."

"Humm... J'ai pas le temps pour ça, retourne d'où tu viens où ça va mal se passer pour toi."

"Ben oui mais je suis perdu, popom. Vous pourriez pas m'indiquer le chemin ?"

"Hey, te fous pas de moi, tu retourne sur tes pas et tu t'en vas, allez."

Il commença à pousser Doki avec son bras.

"C'est que... Je ne me souviens pas où j'ai mis les pieds exactement..."

"Non mais tu plaisantes ? Allez c'est par là..."

"Oh non pas par là, il y a des libellules !"

"Et alors ?"

"Tu sais bien que j'ai peur des libellules !"

"Comment pourrais-je le savoir ?"


Le garde commença à être énervé mais ce n'était pas dans son intérêt que Doki reste dans les parages, il le poussa donc jusqu'à la sortie, avec beaucoup de difficulté, le Moojuu ne faisant pas vraiment l'effort de revenir là d'où il venait. Il traînassait comme il savait si bien le faire. Finalement peut-être qu'il avait tout prévu et en prétendant qu'il ne voulait pas ressortir du hangar il incitait le garde à l'emmener avec lui jusqu'à l'extérieur. Psychologie inversée ? Doki était peut-être un maître en la matière ! Lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée principale et alors qu'ils tournaient derrière un container, le toutou fut prit d'effroi.

"Oh non une libellule !"

"Hein ?"

En tournant la tête en direction du bras, Doki en profita pour balancer celui-ci dans l'autre direction tout à coup, le faisant revenir dans la tête du garde soudainement, qui percuta violemment le bras du chien aux lunettes noirs, et fut assommé sur le coup. Devant lui, le corps du sbire de Son Kee-Kee s'étala au sol, sous l'air surpris de Doki. L'avait-il fait exprès ? Il regarda à nouveau le ciel en murmurant.

"Ah ben non, elle est partie..."

Puis, comme s'il revenait soudainement à leur affaire, il baissa le regard et se mit machinalement à déshabiller le garde. Bien sûr ils lui laissèrent un peu de dignité, il n'allaient pas mettre cul nu un homme de Son Kee-Kee. Mais c'est à ce moment là qu'ils découvrirent avec effroi la terrible vérité : que leur victime portait un caleçon assorti à ses chaussettes king jouet. Qui aurait pu prédire un tel rebondissement dans ce scénario ? En temps normal c'était le genre d'information qui pouvait bouleverser toute une vie mais nos deux amis canins étaient plus forts que ça.  Malgré tout ils restèrent concentrés dans leur mission, Wolfgang allait sans doute s'habiller comme le garde et infiltrer la redoutable organisation de Son Kee-Kee.

"Et maintenant ?"
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMar 4 Sep 2018 - 23:32
"Maintenant, je vais m'habiller comme le garde et infiltrer la redoutable organisation de Son Kee-Kee." répondit Wolfgang alors qu'il était en train de se désaper.

Il retira d'abord sa veste et sa chemise pour se mettre torse nu puis retira son pantalon pour mettre les vêtements du garde qui, fort heureusement, faisait à peu près sa taille.


"Bien joué, au fait !"
s'exclama t-il.

C'est vrai, Doki s'était bien débrouillé pour une fois, il fallait le reconnaître, même si on ne savait pas trop s'il avait fait exprès ou non. Une fois qu'il eût fini de revêtir les habits du sous-fifre de Son Kee-Kee, il se tourna vers Doki et demanda :


"Alors, je suis comment ?"

Pendant ce temps, Polar nageait sous l'eau froide autour des docks pour contourner le hangar, il était très bon en apnée. Au même moment, dans la cabine du capitaine du bateau amarré dans le hangar, une jolie jeune femme répondant au nom de Sasha Te caressait Son Kee-Kee, en passant une main dans ses cheveux, alors que ce dernier était en train de jouer avec Son Minh-Ou. Son Minh-Ou était la sœur de Son Kee-Kee et ils disputaient une partie de jeux vidéos, c'était Street Fighter. Et quand ils jouaient aux jeux vidéos, Son Kee-Kee aimait bien que sa copine lui caresse les cheveux car ça lui procurait des petits frissons dans la nuque. Comme ça, tout le monde avait ses petites occupations et personne ne s'ennuyait : Sacha Te s'occupait avec Son Kee-Kee qui jouait avec Son Minh-Ou.
Mais tout ça, on s'en foutait, car Polar n'allait pas tarder à mettre le doigt sur Son Minh-Ou et arrêter Son Kee-Kee pour le redresser... sur le droit chemin.

Doki avait sûrement dû répondre à Wolfgang maintenant, donc on pouvait retourner voir ce qu'ils fabriquaient.


"Bon j'y vais, t'as qu'à rester là en attendant. Si jamais j'ai des ennuies, je hurlerai à la lune pour t'appeler, d'accord ?"

Wolfgang sortit de sa cachette et s'avança vers l'entrée du hangar, surveillée par un autre garde. Ce dernier, qui avait vu son acolyte partir avec le Moojuu pour le raccompagner vers l'entrée, vit Wolfgang s'approcher au loin et lui demanda :

"Ça va ou quoi ?"

En effet, il trouvait un peu ça louche que son acolyte ait mis autant de temps pour revenir.

Le Grand Méchant Loup fit le signe du pouce levé, et répondit :


"Impecc' !"

Il avait même pris soin d'imiter la voix du garde. Mais lorsqu'il fut assez proche de l'autre garde, ce dernier haussa un sourcil.

"Mais..."

Il brandit aussitôt un fusil d'assaut en direction de Wolfgang.

"T'es qui toi ? Où est passé Bobby ?"

Étonné, Wolfgang regarda derrière lui pour voir si c'était bien à lui que l'on s'adressait, puis constatant qu'il était seul, se retourna vers le garde qui le menaçait.

"Hein ? Mais je suis Bobby, voyons !"

"Mauvaise réponse, on a personne qui s'appelle Bobby chez nous, c'était un test pour voir si t'étais un intrus !"

"Ha ha je t'ai eu ! Moi aussi je te faisais passer un test, je voulais te faire croire que j'étais Bobby en sachant qu'il n'y en avait pas, pour voir si tu n'étais pas un intrus." fit Wolfgang avec la voix du garde assommé par Doki.

"Te fous pas de moi. Le type qui était avec moi avait des longs cheveux blonds et une grosse barbe. Tu corresponds pas vraiment au profil."

"Alors, en fait, si j'ai un peu changé de tête..."

Wolfgang chercha une bonne excuse pour justifier un tel changement d'apparence, mais...

"C'est pour mieux te distraire, mon enfant !!!" finit-il par s'exclamer, parce qu'il ne voyait pas comment se sortir de cette situation par la parlotte.

Et tout en s'exclamant cela, il bondit sur le garde qui eut pour réflexe de tirer juste avant que Wolfgang ne le fasse tomber en arrière. Durant son saut, il s'était pris quelques balles mais elles avaient juste fait quelques bleus parce que c'était des balles normales, et pas des balles en argent. Ni insufflées de Ki. Wolfgang donna ensuite un coup de poing au garde qu'il venait de faire tomber, en modérant sa force juste pour l'assommer. Sauf que les autres gardes avaient entendu la petite rafale tirée par le garde à l'instant, du coup ils s'ameutèrent à l'entrée du hangar en s'écriant des insultes en chinois, pour viser Wolfgang. Ce dernier n'eut d'autres choix que de passer au plan B.


"A LA LUUUUUNE !!!!!" hurla t-il.

C'était le signal pour que Doki vienne l'aider. Il avait donc bien hurlé à la lune, mais pas vraiment comme un loup l'aurait fait. En tout cas son plan initial était tombé à l'eau, un peu comme Polar d'ailleurs. Il ne sera pas resté discret longtemps finalement... mais c'était peut-être ce sur quoi Polar escomptait ! En effet, il avait bien compris que ces deux-là n'avaient pas pour habitude d'être discret. Et en se faisant ainsi repérer à l'avant du hangar, ils attiraient tous les gardes, laissant ainsi le champ libre à Polar qui passait par derrière pour retenir Son Kee-Kee, trouver Sasha Te et s'occuper de Son Minh-Ou ! Bien sûr, le Moojuu du froid savait bien que c'était un peu dangereux d'attirer l'attention de tous les gardes à l'avant du hangar, ce n'était pas un travail à mettre entre les mains de n'importe qui... Mais il avait déjà pu constater l'incroyable résistance de Doki et Wolfgang, et ne se faisait donc pas de mauvais sang pour eux !

Soudain, alors que Son Kee-Kee en mettait plein la gueule à Son Minh-Ou en ayant pris Ryu contre Chun-Li, son téléphone se mit à sonner...


"♫ ♪ The Final Frontieeeeeeeeer ! ♪ The Final Frontieeeeeeeer ! ♫"

Mais comme il était occupé à jouer, ce fut Sasha Te qui décrocha.

"Miaou ?"

C'était comme ça qu'ils disaient allo, en chinois.

"Madame ! Le hangar est attaqué !"
fit-il avec un accent chinois rigolo mais qui était compliqué à retranscrire à l'écrit, dommage pour toi lecteur !

Et ce fut sur ce cliffhanger que ce post se termina.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMar 11 Sep 2018 - 23:00
Il n'avait pas menti, Wolfgang avait bel et bien pris les vêtements du type que Doki avait assommé, il espérait de cette manière infiltrer le groupe de gangsters qui se cachaient par ici et remonter jusqu'à ceux qui les avaient agressés la veille. Maintenant il fallait simplement que le Moojuu attende que son compagnon arrive à entrer dans les habits qu'ils venaient de réquisitionner, chose qu'il était bien content de ne pas avoir à faire car avec sa corpulence il aurait craqué les tissus. Mais qui sait peut-être que ça aurait pu marcher ? Ils auraient pu croire que l'un des leurs s'était transformé, tel Hulk après s'être énervé, sauf que là ça aurait été un gros toutou maladroit et tête en l'air. Imaginez un héros qui pense à débarrasser l'assiette de son prochain, prenant bien soin de ne pas attendre qu'il ait fini. Un héros des temps modernes capable de sauver une part de pizza d'une chute certaine depuis une table basse ou encore d'empêcher les enfants de remettre une glace dans le réfrigérateur. Le genre d'action qui pouvait évidemment sauver des vies.

Doki n'avait pas pris la peine d'aider son ami à s'habiller, mais en même temps il aurait été inquiétant que celui-ci ait besoin d'une personne pour se changer. Le Moojuu se contenta de rester passif comme il en avait l'habitude et derrière ses épaisses lunettes noires on pouvait bien se demander ce qu'il se tramait dans son esprit. Sa réaction ne se fit par contre pas trop attendre lorsqu'il fallut répondre à Wolfgang, qui lui demandait comment il le trouvait. La réponse de l'homme-chien était sans appel.

"Popom."

Une réponse qui aura de quoi satisfaire Le Grand Méchant Loup, sans doute. La suite du plan de Wolfgang était d'aller à l'encontre des bandits, tandis que Doki restait sagement là. Oui, ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée que Doki reste en retrait un moment, il aurait bien du mal à passer inaperçu accompagné d'un énorme cabot à ses côtés. Cette fois, celui qui portait un cigare fut un peu plus expressif.

"Popom."

Ah ben non. Dommage. Tandis que Wolfgang partait à l'aventure, Doki, lui, pouvait faire une pause. Il l'avait sans doute bien mérité. Dans un premier temps il chercha sur lui s'il n'avait pas quelque chose à grignoter. Évidemment, la première chose à laquelle il pensait était de remplir son ventre. Il trouva rapidement les 4 chocolatines qu'il avait prit la veille et les avala tout aussi rapidement. Il se rendit compte alors qu'il n'en avait plus : il avait tout mangé. Incroyable. Peu satisfait de cette découverte, il se releva et se mit immédiatement à la recherche d'une boulangerie car il n'était pas rassasié, et grâce au miracle des forums RPG il en trouva juste une à quelques pas du hangar, il vola en cette direction et entra à l'intérieur, jusqu'au comptoir.

"Bonjour, popom!"

"Bonjour !"
Lui répondit le vendeur.

Il regarda la vitrine et sembla bugger pendant quelques instants, puis il releva la tête.
"Que puis-je faire pour vous ?"

"Euh... Pardon ?"


"Vous vouliez du pain ? Hum... Nous avons du pain de campagne, du pain de mie, du pain en tranche..."

"C'est à dire que... Je ne veux rien moi."


Cette déclaration sembla perturber une nouvelle fois Doki qui resta planté là à bugger une fois encore, il reprit un peu ses esprits en gardant en tête les derniers mots qu'il avait entendu.

"Rien ?"

"Ben oui... Et vous... ? !"

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le toutou géant quitta les lieux, contrarié par cette terrible nouvelle. Il avait tourné les talons et était sorti aussitôt de la boulangerie. Il fit quelques pas avant de s'arrêter, se frottant le menton de manière pensive, un peu comme quand il pensait à diviser 481516 par 2342 de tête. Il marmonna sa déception.

"Zut alors, ils n'ont plus de chocolatine."

Par chance Doki se souvenait d'où il venait et retourna jusqu'au hangar. Je sais que c'est intéressant de lui faire perdre la boule de temps en temps mais là ça serait un peu chiant dans le scénario. Du coup le Moojuu arriva là où il avait assomé le garde, qui était toujours inconscient d'ailleurs. C'est alors qu'il entendit la voix de Wolfgang qui criait à la lune... Heureusement qu'il avait crié cela car connaissant Doki pas sûr qu'il aurait capté qu'un cri de loup était l'appel auquel il fallait répondre. Il se redressa soudainement en regardant vers le ciel.

"Mais il fait encore jour... Oh, mais je sais, popom !"

Il repéra l'énergie de Wolfgang et se téléporta à ses côtés, alors qu'ils furent entourés de gardes. Qu'allaient-ils pouvoir faire ? Doki compris le danger et pris Wolfgang avec lui pour se téléporter, évitant les rafales de tirs. Il ne savait pas trop quoi faire alors il se contenta de fuir tout en restant dans le hangar, car il savait qu'il fallait rester ici car ils pouvaient trouver une piste. Pendant ce temps, Son Kee-Kee s'était levé, contrarié par ce qu'il venait de ce passé : Polar était arrivé jusqu'à lui et venait de mettre Sasha Te par terre car cette dernière s'était attaqué à lui à son arrivé. Puissant comme il était Polar n'avait eut aucun mal à se défaire du garde devant la porte d'entrée et de la copine de Son Kee-Kee. Pire encore, ce moment de panique dans son bureau l'avait déconcentré et Son Minh-Ou en avait profité pour gagner cette partie de Street Fighter. Et s'il y avait bien une chose qu'il détestait c'était de perdre contre sa petite sœur.

"Qu'est-ce que tu fais connard ? J'étais en train de gagner putain !"

"Tu vas répondre gentiment à mes questions."

"Sûrement pas."

C'était mal barré pour Polar, qu'il casse la tronche à sa copine passe encore, mais Son Kee-Kee ne pouvait pas tolérer d'être dérangé dans une partie de Street Fighter. Du côté de nos deux canins, toujours sous le feu des balles, il allait falloir trouver une solution. C'est à ce moment là qu'il sentit l'énergie de Polar, il se situait plus loin mais il arrivait à la distinguer. Apparemment il était accompagné mais ils étaient moins nombreux qu'ici, il valait mieux le rejoindre. Doki se téléporta alors dans le bureau de Son Kee-Kee, ce qui provoqua la surprise de tout le monde, dont l'ours blanc, qui comptait sur eux pour occuper davantage les gardes tandis qu'il prendrait le temps de soutirer des informations au gangster.

"Mais que faites-vous là ? Je vous avais dis de rester de l'autre côté du hangar !"

L'agent des forces anti-extraterrestre était un peu énervé, il craignait que tout ça ne nuise à son plan. Désormais ils avaient peu de temps avant que les gardes n'arrivent jusqu'ici, il fallait faire vite. Malgré la pression de cette situation, Doki sembla complètement imperméable à celle-ci, comme s'il ignorait totalement dans quelle genre de situation ils se trouvaient. Il se gratta la tête en ayant l'air un peu perdu, puis tout en ignorant Polar et les autres il s'adressa à Wolfgang.

"Du coup, tu as bien la pierre lune avec toi ?"

Visiblement il n'avait pas trop enregistré cette histoire de lune et avait dû se mélanger les pinceaux, alors qu'il ne s'agissait que d'une expression de crier à la lune. Pourtant, cette phrase anodine et complètement sortie de son contexte, qui n'avait d'ailleurs rien à voir avec la situation sembla faire réagir Son Kee-Kee, qui regarda les deux nouveaux venus d'un air interrogatif.

"Une... Une pierre lune ? Ne me dites pas que... Que vous en avez trouvé une ?!"

Sous l’incompréhension totale de tout les protagonistes, il semblerait que ceci soit une chance de discuter avec le businessman qu'était Son Kee-Kee, qui semblait intéressé par l'objet... Que Wolfgang et Doki ne possédaient pas. Allaient-ils pouvoir exploiter cette situation ? Mais surtout, vendaient-il encore des chocolatine dans la boulangerie ? Nous ne le saurons peut-être jamais.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMar 18 Sep 2018 - 20:34
Tout s'était déroulé assez rapidement pour le Grand Méchant Loup. Encerclé par de nombreux vilains armés, il avait poussé un cri de guerre plus ridicule que terrifiant afin d'appeler Doki, qui était aussitôt apparu à ses côtés. Parfait ! Maintenant, ils étaient deux à être cernés, au lieu de lui tout seul ! Un plan génial.
Puis les tirs fusèrent, mais avant que les balles ne purent les atteindre, Doki attrapa le bras de Wolfgang et se téléporta à nouveau, fuyant à travers le hangar, avant de se téléporter une dernière fois à l'intérieur du bateau, dans la salle du capitaine Kee-Kee, sous les regards étonnés de tous les protagonistes présents.
Polar, un peu agacé, leur demanda ce qu'ils faisaient ici, puis Doki se tourna vers Wolfgang et lui demanda s'il avait une pierre lune. Un sourcil interrogateur se haussa sur le front du Grand Méchant Loup.


"Pardon...? Une... quoi ?" demanda t-il, perplexe.

Ce fut à ce moment-là que Son Kee-Kee s'exclama avec grand enthousiasme, leur demandant s'ils avaient vraiment trouvé une pierre lune. Wolfie réfléchit durant un quart de seconde avant de changer complétement d'expression faciale, faisait disparaître l'interrogation pour la remplacer par un sourire charmeur digne des plus grands arnaqueurs.


"Ah ! Oui, bien sûr, une pierre lune ! La fameuse pierre lune ! En effet, j'en ai trouvé une, mais pfiouh, ça n'a pas été facile de l'obtenir !" s'exclama t-il comme pour accentuer ses efforts fictifs.

*Je ne sais même pas ce que c'est qu'une pierre lune...*

Intéressé, Son Kee-Kee s'approcha légèrement de Wolfgang, tandis que Polar, bras croisés, surveillait la scène avec un mélange d'incrédulité, de suspicion et de froncement de sourcils.

"Il paraît qu'elle permet de transformer les fées mélodieuses en elfes mélomanes !"
affirma Son Kee-Kee qui avait l'air d'en savoir long sur les pierres lunes.

*Ah bon ? J'ai rencontré un tas de fées et d'elfes, mais je n'ai jamais eu vent d'une telle histoire...* s'interrogea intérieurement Wolfgang avant de répondre d'un air sûr de lui :

"Tout-à-fait ! C'est même exactement à ça que ça sert !"

"Est-ce que je peux la voir ?"

"L'avoir ? Certainement pas, je me suis mouillé pour en avoir une !"

"Vous n'avez pourtant pas l'air d'être le plus mouillé ici. Écoutez, je peux vous en offrir un très bon prix et même vous faire un avoir !"

Wolf le regarda d'un air suspect.

"Hum, cela n'a rien à voir, mais dites-moi : comment cela se fait-il qu'un simple vendeur d'armes s'intéresse d'aussi près à un tel objet ?"

"Un simple vendeur d'armes ?!" fustigea le simple vendeur d'armes.

"Mais mais mais, mais je suis bien plus que cela ! Je suis un trafiquant d'armes, pas un vendeur !"

Wolf réfléchit quelques secondes, regardant à tour de rôle Doki et Polar, avant de répondre :

"Heu... Quelle différence ?"

"Quelle différence ?! Ha ha, elle est bonne celle-là ! Quelle différence ! La différence, c'est que je ne me contente pas de vendre des armes, voyez-vous, je les trafique aussi." répondit le trafiquant qui n'était pas qu'un simple vendeur finalement.

"Ouais, vous faites du trafic, quoi. C'est pareil."

"Oh que non ! Voyez plutôt ! Ceci, c'est un pistolet !" fit-il en sortant un révolver du tiroir d'une commode.

"Mais ce n'est pas n'importe quel pistolet ! C'est un pistolet que j'ai trafiqué ! Je vais vous montrer, regardez."

Il pointa son arme vers Wolfgang, qui brandit sa main droite devant lui pour faire un signe réprobateur.

"Heu, je me passerais volontiers d'une démonstration, ça ira."

Mais Son Kee-Kee l'ignora complétement et continua son discours, alors que Polar était aux aguets, prêt à réagir au moindre faux pas.

"Il suffit d'une simple pression sur la gâchette, et... BANG !!!"

Il appuya sur la gâchette, aussitôt Polar se téléporta pour se positionner devant Wolfgang afin de le protéger, mais il n'y eut aucun bruit de détonation. Au lieu d'une balle, ce fut un simple drapeau avec écrit "BANG !" dessus qui sortit du révolver. Wolfgang se pencha sur le côté pour écarter Polar de son champ de vision et voir le résultat de la démonstration.

"Hm, donc vous faites des jouets, en fait."

"Ne fais pas l'innocent !" s'exclama Polar à l'encontre de Son Kee-Kee.

"On sait tous que tu vends des armes à la mafia locale ! Tu fabriques des armes à feu insufflées de Ki pour augmenter considérablement les dégâts !"

"Que de viles accusations que voilà ! Avez-vous des preuves de ce que vous avancez ?" demanda le chinois.

"Des preuves ? Ha ! Ha ha ! Ce hangar à lui seul suffirait à vous faire enfermer, toi et tous tes petits copains !"

Ce fut à ce moment-là que les gardes entrèrent précipitamment dans la salle du capitaine, brandissant leurs armes vers les trois intrus.

"Patron, vous allez bien ?!" s'exclama Jean-Jacques, l'un des hommes de main de Son Kee-Kee.

"Attendez, attendez !" s'exclama Son Kee-Kee.

"Je connais un acheteur prêt à dépenser des millions pour une pierre lune. Soyez raisonnables, et on pourra partager les gains."

"Tu penses pouvoir m'acheter ? Je suis un flic intègre, moi ! Je n'ai que faire de ton argent !"
s'exclama Polar en s'approchant rapidement du trafiquant pour le prendre par le col et le soulever.

"Tu vas répondre à mes questions ! MAINTENANT !!!" grogna t-il, probablement plus pour l'impressionner qu'autre chose.

Les sbires s'échangèrent des regards hésitant, ne sachant pas s'ils devaient faire feu ou non, attendant un ordre de Son Kee-Kee. Ce dernier répondit :


"Ou-oui, je veux bien, le problème c'est que tu n'as pas encore posé de questions !"

Pendant ce temps, Wolfgang s'était mis légèrement en retrait et tourna la tête vers Doki, alors qu'ils étaient eux aussi, tout comme Polar, menacés par les armes à feu. Il dit :

"Ça ne sent pas très bon, si tu veux mon avis. Ne me dis pas que ça vient de toi."
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockMar 25 Sep 2018 - 23:54
En un rien de temps ils étaient revenus dans la pièce où se trouvait Polar... Mais aussi Son Kee-Kee. Une situation qui aurait pu très vite dégénérer, ce qui avait agacé le grand ours blanc. Cependant, les choses restèrent assez calme, hormis le gangster qui braillait un peu. L'évocation d'une pierre lune concentrait toute l'attention alors qu'en réalité ni Wolfgang ni Doki ne possédaient un tel objet... Et pourtant ! Le Grand Méchant Loup affirma être en possession du fameux caillou qui attisait la convoitise de Son Kee-Kee. Doki, toujours aussi pataud et peu actif se gratta la tête, lui aussi perplexe alors qu'il était la raison pour laquelle on parlait d'une pierre lune.

"Ah bon, tu l'as ? Popom alors."

Doki s'était fait avoir par son propre jeu, il semblait réellement croire que son ami avait la pierre lune avec lui, sans même savoir ce que c'était ni même à quoi elle ressemblait. Il hocha de la tête, satisfait. Puis, un long débat commença entre Wolfgang et le chef de gang. Ils parlaient des effets de cette précieuse pierre et Son Kee-Kee avait l'air vraiment très intéressé par celle-ci. Il n'était pas qu'un vendeur d'armes, mais aussi un collectionneur d'objets en tout genre et souvent très rare. En fait il pouvait fournir toute sorte de matériels. C'était très intéressant, sauf pour Doki qui ne disait rien depuis tout à l'heure. Il avait l'air de se faire un peu chien d'ailleurs. Ah non, ça il l'était déjà. Du coup il se faisait probablement chier. Il était alors temps de les interrompre et de parler de choses sérieuses, il ouvrit alors la gueule.

"Hum... ZzzzzZZZzzz.... Popom... Zzzzz.... Popom.... ZZZZzzzzizouzizou... Popom... ZzzzlatanouZzzzizou....."

Bon, en fait il s'était mit à pioncer. L'homme-chien avait la particularité de pouvoir s'endormir n'importe quand et n'importe où, mais surtout debout ! Il ne faisait pas trop de bruit mais dans une pièce comme celle-ci il y avait des chances pour qu'il se fasse quand même entendre. Doki se réveilla simplement au moment où il entendit le mot Bang. Cela lui fit penser à Big Bang et qui dit Big dit gros, qui dit gros dit Homer Simpson, et que fait Homer Simpson ? Il travail dans une centrale nucléaire. Oui, mais ça on s'en fout. Et qu'est-ce qu'il a d'autre d'intéressant Homer, hormis le fait qu'il soit jaune et n'ait que 4 doigts à chacune de ses mains ? Et bien cela ne lui donnait pas des aptitudes incroyable au bowling comme on pouvait l’imaginer. Par contre il était gras du bide, mais qui dit gras du bide dit bière, mais aussi donuts. Et qui dit donuts dit manger. Et manger = intérêt de Doki. C'était la raison pour laquelle il s'était réveillé à ce moment là et non pas parce que le mot Bang l'avait fait sursauter comme aurait pu le faire le bruit de détonation d'un pistolet ou les gargouillis du ventre du Moojuu.

"Hmmmm !! Donuts...."

Fit-il en sortant de sa rêverie. Mais lorsqu'il sembla prendre conscience de la situation il remarqua qu'il y avait encore beaucoup de blabla, mais aussi que les esprits s'échauffaient. Doki aurait-il mit le feu aux poudre en parlant de pierres lunes ? Il avait probablement déjà oublié le sujet. L'homme-chien constata la tension dans la pièce et se demandait s'il n'était pas temps d'agir. Alors que Polar commençait à grogner et que Jean-Jacques était entré dans la pièce, Wolfgang s'était adressé à Doki.

"Hm ? Ça sent pas bon ? Je ne sens rien pourtant. En tout cas ce n'est pas moi, j’évite les fayots depuis 4 ans maintenant suite à une triste histoire... Cette fois là j'ai bien cru que mon heure était arrivée. Depuis ce jour j’évite d'en manger et je ne regardes plus Julie Lescaut pour des raisons évidentes. Un conseil, lorsque tu prévois de faire un plat avec des fayots, penses bien à ne pas faire des exercices d' haltérophilie ensuite. Tu pourras sauver des vies, ainsi."

Il ne savait pas ce qui ne sentait pas bon, sa truffe n'avait rien détecté mais se remémorer cette histoire tragique sembla lui donner une grande détermination et un esprit héroïque. Il se déplaça et arriva jusqu'à Son Kee-Kee, à qui il s'adressa alors que ses lunettes de soleils brillaient à la lumière.

"Nous voulons savoir une chose. Est-ce que vous êtes en contact avec un groupe de gangsters qui trempe dans un terrible raiseau mêlant nouilles à poêler yakisoba saveur poulet cacahuète ? Si oui, donnez-nous un moyen de les retrouver et peut-être que nous pourrons faire quelque chose pour vous, popom."

Il ne s'en rendait peut-être pas compte mais sa question pouvait peut-être faire avancer les choses. Il avait sans doute oublié qu'une pierre lune était en jeu, par contre, ce qui pouvait être délicat au moment d'éventuellement remercier Son Kee-Kee, qui devait aller souvent dans des endroits sombres pour faire de sales trucs. Il y avait de grandes chances qu'il soit en contact avec le réseau de mafieux du coin.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 ClockDim 30 Sep 2018 - 19:21
Wolfgang avait bien sûr remarqué que Doki s'était endormi alors qu'il était en train de discuter avec Son Kee-Kee, mais ne s'était pas embêté à essayer de le réveiller. Il s'était rendu compte un peu plus tard que le Moojuu s'était réveillé. Alors que Polar commençait à faire un peu usage de violence policière pour délier la langue du chinois en lui demandant de répondre à des questions qu'il n'avait pas encore posées, Wolfie s'était tourné vers le chien et lui avait dit que ça ne sentait pas bon. Bien sûr, c'était une expression pour dire que la situation risquait de s'envenimer, qu'il y allait peut-être y avoir de la castagne, de la baston, des morts et des effusions de sang. Mais le Grand Méchant Loup savait que Doki était du genre à tout comprendre au premier degré, alors il s'était amusé à ajouter une autre remarque pour voir à quel point Doki allait tomber dans le panneau. En effet, il lui demanda si ça ne venait pas de lui, le fait que "ça ne sente pas bon", insinuant ainsi qu'il pourrait être à l'origine d'une éventuelle mauvaise odeur... Depuis qu'il était passé dans les toilettes juste après Doki dans le restaurant, la veille juste avant leur rencontre, il était hanté par ce souvenir de cette odeur nauséabonde lui irritant les narines et infiltrant ses poumons pour les empoisonner. En effet, Doki ne chiait pas des roses, comme on dit. Mais trêves d'humour pipi-caca, sinon on va encore se faire taxer d'immatures. Alors faisons plutôt comme si nous étions adultes.

Suite à cette petite blague de la part de Wolfgang, qui se jouait de la naïveté de Doki, il écouta sa réponse d'un air curieux et amusé, alors que ses lèvres s'étaient étirées en un petit sourire pendant que le Moojuu racontait son anecdote sur les fayots. Doki avait toujours ce genre de petite histoire rigolote à raconter, c'était aussi pour ça que Wolfwood l'aimait bien. D'ailleurs, son grand ami lui donna même un conseil à propos de fayots et d’haltérophilie qui lui permettrait de sauver des vies.


"Merci pour le conseil, l'ami, j'en prends bonne note !" répondit le Loup sur un ton sympathique.

Soudain, Doki s'élança vers le trafiquant d'armes, d'un air tellement sérieux que la lumière se reflétait dans ses lunettes. En l'observant ainsi, Wolfgang eut une pensée des plus pertinentes :


*Woh, j'aimerais tellement pouvoir avoir un air aussi sérieux que lui. Il faut que j'achète des lunettes avec des verres plus réfléchissants.*

Parce que ses verres teintés ne réfléchissaient pas assez, ils étaient un peu cons, en fait. Doki avait donc demandé à Son Kee-Kee s'il était en lien avec un groupe de gangsters trempant dans un réseau de trafics de nouilles à poêler yakisoba saveur poulet-cacahuète. Le chinois soupira.

"Pfeuh... Je ne dirais rien à la police sans la présence de mon avocat."

"Dans ce cas, je te place en garde-à-vue et tu vas faire un petit séjour en cellule !"

"Lâche le patron où on tire !" s'exclama Jean-Jacques, accompagné des autres hommes de mains qui étaient tous rentrés dans la cabine du capitaine et qui pointaient leurs armes vers les gentils.

Cela commençait à faire beaucoup de monde dans la cabine, et on commençait à être un peu à l'étroit. Polar tourna la tête vers les malfaiteurs et réfléchit quelques instants. Les gangsters n'allaient pas oser tirer dessus alors qu'il tenait leur patron, trop de risques de le toucher également. Mais ils pouvaient prendre en otage Doki et Wolfie. Toutefois il savait aussi que ces deux-là étaient assez costauds pour s'en sortir sans problème. Au final, la menace de Jean-Jacques n'était pas très grande. Mais alors que l'ours blanc arriva au bout de sa réflexion...


"Rôga Fû Fû Ken !!!"
s'exclama Wolfgang en bondissant vers le groupe de Jean-Jacques tout en hurlant à la lune.

La Technique du Loup permettait à Wolfgang d'augmenter considérablement sa vitesse et sa force de frappe le temps d'un enchaînement. Alors qu'un hurlement lupin se fit entendre dans la pièce, Jean-Jacques et ses hommes n'eurent même pas le temps de le voir arriver ou de réagir. En quelques dixièmes de seconde, ils se prirent tous une rafale de coups de poing les uns après les autres, lâchèrent leurs armes et tombèrent au sol, assommés. Tous, sauf un : Jean-Jacques, qui avait été épargné par le Grand Méchant Loup. Il pointa son fusil vers lui tout en tremblant, alors que Wolfgang se plaçait devant lui d'un air menaçant.


"Qui... Qui es-tu ?!"
s'exclama le Jean-Jacques.

"I'm Batman !"
répondit Wolfgang en lui donnant un puissant coup de poing dans la figure pour l'assommer directement.

Puis il se tourna vers Doki, et lui fit un sourire fier et un petit clin d’œil tout en levant le pouce vers le haut. Mais son clin d’œil était caché par ses lunettes noires qui réfléchissaient moins que celles de Doki.

Son Kee-Kee n'avait plus d'hommes de main pour se défendre désormais. Wolfgang s'approcha de Polar, et posa sa main sur son épaule.


"Ecoute, Polar, je sais que tu veux te la jouer bon flic et tout, l'amener en garde-à-vue pour respecter la loi... Mais le truc, c'est que ça va prendre beaucoup de temps. Ce mec va faire appel aux meilleurs avocats de la ville, et les avocats, c'est des vrais filous. J'en connais un en particulier qui pourrait embobiner n'importe qui."

Il pensait au Renard Rusé qui officiait en tant qu'avocat à Satan City. Il n'avait guère envie de le revoir, surtout dans le camp opposé. Si Fox se mettait à défendre Son Kee-Kee, il n'arriverait à rien obtenir de lui.

"Et ?" demanda Polar.

"Ce que je veux dire, c'est que si on le fait à ta manière, on obtiendra rien de lui. C'est pas le genre de types à se laisser intimider par la police, j'ai l'impression, et si on le laisse appeler un avocat, ils trouveront une combine pour s'en sortir sans nous filer la moindre information fiable. Je sais comment le faire parler. Laisse-moi faire."
dit-il d'un air sérieux.

Polar fronça des sourcils en comprenant là où Wolfgang voulait en venir, et répondit :


"Je ne tolère pas ce genre de pratiques. Cela ne fait pas partie de mon code de conduite."

"Alleeez... On aura qu'à dire que t'as rien vu, t'es même pas obligé de rester là pour regarder. Cette ordure le mérite bien, de toutes façons. Ne t'en fais pas, je ne vais pas le tuer. Je sais me contrôler quand même."

Sa dernière phrase était plutôt ironique et il l'avait dite avec un petit sourire, puisqu'il savait très bien qu'il était plutôt instable. Polar réfléchit quelques secondes. Wolfgang avait raison : placer Son Kee-Kee en garde à vue et le laisser appeler un avocat, c'était diminuer grandement les chances d'obtenir des réponses, et surtout ça allait ralentir l'enquête considérablement. Il fallait obtenir des réponses rapidement. Mais pouvait-il faire confiance au Grand Méchant Loup pour mener un interrogatoire ?

"Je peux te faire confiance ? Tu le tueras pas, c'est sûr ?"

Wolfgang hocha la tête affirmativement, d'un air sûr de lui.

"Bon... Je n'aime pas ça, mais c'est d'accord. Je te laisse cinq minutes. Ne l'amoche pas trop. Si tu le tues, c'est toi que je coffrerai."

"Marché conclu !" s'exclama Wolfgang sur un ton amical.

Puis Polar se dirigea vers la sortie tout en faisant un signe de tête à Doki pour lui demander de le suivre, et quitta la cabine. Wolfgang referma ensuite la porte, avec ou sans Doki dans la cabine selon ce qu'il avait décidé. Puis il se tourna vers Son Kee-Kee, et le poussa en arrière au niveau du torse, pour le faire s'asseoir sur le canapé. Le Grand Méchant Loup fit craquer ses doigts, puis sa nuque, avant de plonger son regard menaçant dans celui du chinois, alors qu'un petit sourire en coin égayait son visage.


"Bien, à nous deux, crapule !" fit-il en se penchant vers Son Kee-Kee en posant les mains sur ses genoux.

"Pfff tu crois être capable de me faire parler ?! Je ne dirai rien tant que tu ne m'auras pas dit où se trouve la Pierre Lune !"

"Ça, mon ami, c'est ce qu'on va voir..."

Quelques minutes plus tard... A l'extérieur de la cabine, on pouvait entendre des cris provenant de l'intérieur.

"Nooooon ! Pi-pitié ! Arrête !!! Je te dirai tout ! Pitié !" s'écriait Son Kee-Kee, paniqué.

Inquiet à l'idée de ce que Wolfgang pouvait être en train de lui faire subir, Polar ouvrit brusquement la porte de la cabine du capitaine et se précipita à l'intérieur.


"Bon, c'est fini ?!" s'exclama Polar d'un air mécontent, s'attendant à retrouver le trafiquant d'armes en lambeaux.

Puis l'étonnement se lit sur son visage lorsqu'il découvrit la scène. Son Kee-Kee n'avait aucune blessure, aucune trace de coups ou de violence. Mais à ses pieds se trouvait plusieurs miettes d'objets technologiques. Entre son pouce et son index, Wolfgang tenait un petit objet rectangulaire : une cartouche du jeu Street Fighter II !
D'un air paniqué, Son Kee-Kee se retourna vers Polar et s'écria :


"Dis-lui d'arrêter ! Ce taré est en train de détruire toute ma collection de jeux collectors !"

"Je veux des réponses !!!"
s'écria Wolfgang d'un air furieux, en menaçant d'écraser la cartouche de Street Fighter II entre son pouce et son index.

"Oui ! D'accord ! Ok ! Mais repose-ça ! Je vais tout vous dire !"

Wolfgang reposa la cartouche sur une petite table à côté et écouta la réponse de Son Kee-Kee.

"Giovanni. Il s'appelle Don Giovanni. C'est mon plus gros client. C'est à lui que je vends la plupart de mes armes. C'est aussi lui qui cherche une Pierre Lune, si j'en avais une, je pourrais la lui vendre très chère."

"Où se trouve Giovanni ?"
demanda Polar.

"Je-j'en sais rien ! Il ne se montre jamais ! Peu de gens connaissent son nom et encore moins son visage ! Il y a des types qui bossent pour lui et qui se partagent les affaires ! Généralement, j'ai affaire avec un type nommé Léonardo. Récemment, il m'a commandé un stock de Desert Eagle aux canons insufflés de Ki, pour préparer un gros coup ! J'en sais pas plus, je vous le jure !"

"Et où peut-on trouver ce Léonardo ?"

"Je l'ignore... Mais je peux le contacter pour fixer un rendez-vous. Seulement... Ils me tueront s'ils apprennent que j'ai parlé ! Il y a des rumeurs... sur Giovanni. Il paraît qu'il est sans pitié ! Il est apparu du jour au lendemain, il y a quelques années... Et il a rapidement pris le contrôle de tout le réseau mafieux de la région ! On raconte qu'il a éradiqué toutes les bandes rivales... avec des monstres ! Ne leur dites pas que j'ai parlé ! Pitié ! Je ne veux pas être la cible de ses monstres !"
Contenu sponsorisé

23h Gros lot - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 2 Clock
 
23h Gros lot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-