Partagez
 

 [EVENT] Maison de Jojiba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demigra
Demigra
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 270
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche temporelle, Illusion, Kikoha spectral
Techniques 3/combat : Influence démoniaque, Voile démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockSam 20 Juil 2019 - 1:05
La maison de Jojiba semblait un peu plus grandes que les autres. Notre ami fermier avait bien de la chance car son nouveau foyer respirait le grand luxe : un grand lit pour lui tout seul, un garde-manger rempli à ras bord, une rayonnante argenterie et des tableaux... cette maison était vraiment digne d'un roi. Cependant... ce n'était pas fini ! L'élément le plus important et le plus utile de la demeure était un mannequin bien équipé. Une armure complète d'acier forgé, digne de celles des chevaliers du Moyen-Age se tenait fièrement dans le coin de la salle à manger. Les paumes de ses mains (ou plutôt de ses gantelets) étaient toutes deux posées contre un bel espadon. Cette grande épée affûtée semblait aussi bien entretenue que cette solide armure lourde, prête à encaisser les assauts les plus redoutables. A quoi allaient donc servir un tel équipement ?
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockSam 27 Juil 2019 - 0:17
-C'est pas possible...

 Se tenant dans hall d'entrée, le saiyan découvrit la foyer que lui avait réservé Demigra. Lui qui s'attendait à devoir dormir à même le sol, avec pour tout oreiller un tas de pierres, il était entouré de toute part de luxe et de richesses. 

Arrivé jusqu'à cette habitation n'avait pas été chose facile, bien qu'étant passé devant plusieurs fois, jamais le fermier ne s'était imaginé être l'élu de cette grande demeure. Il avait essayé sa clef sur quelques maisons vides, sans succès, tandis qu'il évitait de s'approcher des bâtisses occupées. C'est lorsqu'il ne restait que la maison luxueuse sur sa liste d'essais qu'il comprit.

Et maintenant le voilà debout au milieu des tableaux et des tapisseries. Il resta immobile un moment, ne sachant comme réagir devant la taille de l'habitat. Sur Geneas, la planète qui l'avait vu grandir et où il avait passé toute sa vie, sa maison devait être deux fois plus petite que celle-ci! Et en plus il l'a partageait avec sa mère! Alors qu'ici tout cet espace lui était réservé à lui seul. 

Secouant la tête de gauche à droite, le fermier s'efforça à retrouver ses esprits. Il devait rester sur ses gardes. Peut-être y avait-il des pièges? Avançant lentement dans l'immense propriété, son premier objectif était de trouver de quoi se vêtir, il avait beau avoir une légère couche adipeuse en surplus, ce n'était pas ça qui allait lui tenir chaud. Ouvrant les armoires, il put constaté qu'il y avait un choix effrayant de tuniques, manteaux et vêtements luxueux.

-C'est trop... 

Il se contenta d'une simple tunique pour remplacer son débardeur. Le saiyan se surprit à sourire quand la soie caressa sa peau, jamais il n'avait touché une texture aussi douce! C'était si confortable, trop confortable même, le pauvre homme n'avait jamais goûté un tel luxe, surtout en matière de vêtements. En parlant de goûté, il fallait aussi vérifier le garde-manger, si la mort pouvait les trouver de différentes façons ici, autant éviter que ça soit par la famine.

-Est-ce que tout dans cette maison est en quantité astronomique?! S'écria-t-il lorsqu'il découvrit les réserves de nourriture.

 Soucieux de reprendre des forces, le gaillard piocha dans cette véritable corne d'abondance. Il s'installa sur l'immense table qui occupait la salle à manger pour entamer son festin. De la viande froide semblait avoir été marinée avec des épices et herbes aromatiques, lui donnant un goût exquis, tandis que des légumes minutieusement taillés avaient été bouillis juste assez de temps pour leur donner une texture fondante et savoureuse. Ce n'était là qu'un aperçu de la boustifaille qu'on avait réservé au fermier. Cependant, qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'au milieu du repas, il fut rassasié.

 Déjà? Mais pourtant habituellement il mange au moins le triple de ce qu'il venait d'ingurgité!... Ha oui... Forcément. Le célèbre appétit saiyan ne concernait plus Jojiba puisque celui-ci avait été transformé en simple terrien, son estomac aussi donc. Rangeant le surplus de nourriture pour éviter de gâché, cet étrange sensation rappelait à l'ex-saiyan qu'il avait été magiquement amputé. Pourtant, comme un membre fantôme, il avait parfois l'impression de pouvoir encore mouvoir sa queue de singe, de pouvoir la sentir comme si elle était toujours rattachée à son corps. Mais elle n'était plus là. Il allait devoir se faire une raison. Il lui restait encore un peu de temps avant de rejoindre les autres, Jojiba décida de continuer l'exploration de son nouveau foyer. 

-Woah... Le yeux du barbu s'illuminèrent lorsqu'il découvrit l'armure d'acier que lui présentait le mannequin. Il n'en avait jamais vu avant, et cette époque était si loin de la sienne qu'on pourrait croire que ce genre d'attirail ne sort que des fictions et des contes. L'armure tenait une énorme épée que le saiyan s'empressa de saisir et de faire tournoyer autour de lui.

Il était parfaitement ridicule. Comme un enfant qui s'amuserait avec un bâton. Forcément, jamais de sa vie il n'avait manié une épée. Quelques réflexes lui venait, surement dû à son maniement des outils d'agricultures, et encore, il avait rapidement troqué la faux et la truelle pour la maîtrise et l'utilisation du ki. Il hésita cependant un instant en regardant l'armure. Était-ce une fourberie de Demigra? Allait-il connaître le même sort que Zelen si il enfilait les protections de métal? Contrairement à elle, personne ne viendrait l'aider ici... Mais les paroles de celui qui avait déjà survécu à un jeu du diable lui revinrent. 

"Il ne veut que le chaos, qu'on s’entre-tue tous et il y prendra un malin plaisir". Non, cette épée et cette armure n'étaient pas des pièges, mais des outils que le démon lui avait fourni pour abattre les autres "participants". Jojiba prit finalement la décision d'enfiler l'armure, plutôt que de s'en servir pour prendre d'assaut les autres, il l'utiliserait pour se protéger d'une éventuelle attaque, idem pour l'épée qu'il rangea dans le fourreau qu'il accrocha à sa ceinture. Il laissa cependant le casque sur le mannequin, il fallait que les autres puisse le reconnaître sinon ils pourraient prendre peur et l'attaquer. A visage découvert, il leur prouverait qu'il n'était pas un danger.

 Il fit quelques mouvements avec l'armure. Étonnement, elle n'était pas si lourde que ça. Certes, elle pouvait être gênante pour effectuer quelques mouvements souples, mais ce n'était pas non plus un fardeau, et puis, avec son gabarit, ce n'est pas Jojiba qui allait essayé de faire des pirouettes. Il était étrangement à son aise dans cette armure. L'attirail de guerrier semblait fait pour lui, lorsqu'il comprit pourquoi, il serra les dents de colère. Une tenue de guerrier, pour un guerrier. 

Evidemment qu'il était à l'aise dans une tenue de guerre, il était saiyan après tout, il était fait pour le combat, mais ce n'est pas ce qu'il voulait, tout ce qu'il voulait c'était s'occupé de sa ferme en paix sans qu'on vienne l'ennuyer avec on ne sait quel "jeu du diable". Une fois qu'il eut retrouvé son calme, il maudit intérieurement Demigra de lui infligé ce genre de cas de conscience puis se dirigea vers la sortie. Zelen avait dit qu'elle le retrouverait chez lui, il s'installa alors devant le pas de sa porte, attendant sa compagne d'infortune.

*Mais... Elle sait c'est laquelle ma maison au moins?!* Pensa le fermier, en effet, il allait devoir patienté un peu si elle comptait essayé toute les maisons.
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 23

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockSam 27 Juil 2019 - 1:56
“Elle le retrouvera chez lui après ample inspection de sa bicoque”. Plus facile à dire qu’à faire sans connaître où ce dernier habitait dans ce village infernal. Sortie de sa demeure piégée contre les voleurs et assassins, elle referma sa maison à clé aussitôt pour être certaine que personne n’ait la mauvaise idée de s’introduire chez elle avant qu’elle ne puisse faire quoique ce soit contre eux. Cette trappe devait rester un secret que seuls elle et Jojiba devaient connaître. Levant sa tête vers le ciel pour voir combien de temps il restait avant que le soleil  ne se couche pour laisser place à la nuit qui signalerait le début ce jeu à la gloire d’une entitée divine. C’est ainsi que son esprit commença à se demander par quel moyen Demigra allait forcer les hérétiques à se combattre les uns contre les autres pour son propre petit amusement. Ils ne semblaient pas suffisament sages pour admettre leurs destins. Kurvav s’attendait clairement que leurs personnalités finissent par être transformées par l’organisateur des évènements afin de laisser place aux effusions de sang. Elle n’allait pas questionner les ordres d’un être aussi omnipotent et la seule personne qu’elle voyait succomber à sa rage personnelle sans intervention divine était Garou. La méfiance envers le tueur de héros était vivace et il était certainement un danger pour elle ainsi que son Gospodar. Si un sacrifice à l’honneur de celui qui lui avait rendu le don de sentir le doux toucher de la brise contre sa peau et la simple mais rassurante cadence de son coeur à l’intérieur de sa poitrine était nécessaire, alors le jeune fou serait le premier à y passer. Aucun risque inutile n’était à prendre. De toute manière, si ce jeu se devait de finir en un un-contre-un avec comme but la survie, autant donner cette chance à l’homme qui l’eut sauvé d’une fin atroce sous les yeux passifs des autres participants.

Ainsi commença la recherche de la demeure de Jojiba. Elle l’entama en regardant à travers les fenêtres des maisons aux alentours de la sienne.  Elles étaient toutes deux dénuées de vie quelconque, mais celle sur sa gauche se démarquait par la quantité astronomique de bouteilles qu’elle pouvait observer depuis sa position. Quelqu’un risquait de rencontrer sa mort par overdose, accidentellement comme volontairement. L’habitant de cette baraque pourrait bien aussi abandonner ses sens à la liqueur pour se donner du courage ou oublier la douleur.  Néanmoins, ce ne fut pas ici qu’elle trouverait son nouveau chef. Ses Iris se focalisèrent alors sur la demeure la plus proche, celle qui se trouvait au centre de la ville. Un véritable manoir, digne d’une âme salvatrice. Elle s’approcha d’une des fenêtres pour voir l’intérieur. Tout y inspirait le luxe, du moins pour une époque révolue. Et c’est là qu’elle l’aperçut pour la première fois, dans sa tenue de chevalier. Une véritable armure de fer ! Sans aucun système électrique visible ! Elle n’avait jamais vu cela en dehors de quelques mentions dans ses livres d’histoires. Elle put ressentir une joie presque enfantine devant ceci. Mais assez avec ces attitudes de femme malsaine ! Il était temps de partir à la rencontre de cette homme lié au Dukhoven par ses traditions. Elle aurait prêté main forte à cette âme pure qu’importe les coutumes.

Ses pas la menèrent vers la porte avant d’y toquer deux fois. Le temps qu’elle s’ouvrit, le dernier espoir de Zelen avait repris sa révérence, cette marque de respect qu’elle devait afficher face à son Gospodar. Elle se releva ensuite après quelques secondes avant de rentrer à l’intérieur et refermer la porte pour s’assurer que rien ne puisse sortir de ce lieu, certainement pas un mot à des oreilles baladeuses. Maintenant à l’intérieur, elle ne pouvait qu’admirer la beauté que le fermier avait hérité du Dieu Démon en plus de cette sublime, bien que primitive, armure.

“Gospodar Jojiba, je vois que Demigra vous a donné une demeure et une tenue digne de votre valeur.”

Entre cela et le retour à la vie de l’inquisitrice, et malgré son corps déformé, elle commençait sincèrement à penser qu’il y avait peut-être du bon dans le Dieu qui les avaient amenés en ces lieux : récompenser les méritants avec le luxe et de quoi se défendre tandis que les autres ne se retrouvaient qu’avec de quoi mourir intérieurement. Était-ce naïf de croire cela ? Certainement, mais les enseignements du Dukhoven étaient clairs comme de l’eau de roche : Bien qu’ils pouvaient être sadiques et imprévisibles, les divins restaient des entités sages.

“Je viens faire le rapport de ma demeure. Il n’y a rien de bien particulier en dehors d’un mécanisme que je peux activer pour piéger ceux qui tenteraient de pénétrer dans mon havre de paix sans mon consentement. On pourrait facilement se débarrasser des gens qui auraient la mauvaise idée de vouloir tuer des innocents dans leurs sommeils, voir pire... “


Elle resta immobile durant son discours, comme le protocole du royaume Zelen le voulait de la part des vassaux quand ils se trouvaient face à leurs souverains ou Gospodars. Elle tentait de masquer ses émotions au moment où elle récitait ses trouvailles mais son regard trahissait son allégresse face aux décorations de cette salle. Et alors que son ton était jusque là bienveillant bien que froid, elle prit une tournure pour le pire.

“Je vous recommanderais de rester éloigné de Garou. Il est clairement dangereux pour chacun d’entre nous, en plus d’avoir initié cette vague hérétique contre le Dieu Démon.”


Quand elle mentionna Garou, sa voix devint clairement agressive. Les hostilités n’avaient pas encore commencées mais les tensions étaient déjà bien présentes chez la guerrière. À voir comment Jojiba réagira face à autant de colère envers une autre âme condamnée aux tourments de Demigra. Puis sa tête tomba vers le sol et sa voix changea de l’impulsif à la froideur habituel, même si cette fois, une pointe de tristesse pouvait se ressentir.

“Comme si nous, pauvres mortels, avions une quelconque chance contre l’être qui peut mettre fin à notre destinée en un claquement de doigts. Nous devons agir en accord avec ses désirs si l’un d’entre nous veut ressortir vivant de cette enfer...”

Elle poussa un grand soupir avant de relever sa tête vers le plafond du manoir, l’air clairement absorbé. Elle commençait à avoir des pensées pour Velikolepnata et son enfance sur la planète maintenant dévastée. De son apprentissage pour devenir un loyal serviteur de son seigneur et des dieux… un simple murmure s'échappa des lèvres de la chevalière.

“Za otselyavaneto na Zelen.”
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockSam 27 Juil 2019 - 16:30
Fatigué d'attendre dehors sans rien faire, le fermier préféra rentrer, de toute façon, cet endroit inconnu était loin de le mettre à l'aise. Franchissant le pas de sa maison, il espérait au moins que Zelen ne tarderait pas à venir.

*toc toc*

-Evidemment... Grommela-t-il, il fallait qu'elle arrive au moment où il décidait de rentrer, enfin bref, elle était là c'était le plus important. Jojiba eut à peine le temps d'ouvrir la porte que son invitée était déjà un genou au sol.

“Gospodar Jojiba, je vois que Demigra vous a donné une demeure et une tenue digne de votre valeur.”

La remarque fit immédiatement rougir le saiyan qui ne savait plus où se mettre, en plus de ça elle utilisait encore ce drôle de titre "Gospodar".

“Je viens faire le rapport de ma demeure. Il n’y a rien de bien particulier en dehors d’un mécanisme que je peux activer pour piéger ceux qui tenteraient de pénétrer dans mon havre de paix sans mon consentement. On pourrait facilement se débarrasser des gens qui auraient la mauvaise idée de vouloir tuer des innocents dans leurs sommeils, voir pire... “

Elle n'avait pas bougé d'un pouce, pourquoi faisait-elle ça? Cependant, elle avait révélé un point crucial à son allié, cette trappe secrète. Elle lui faisait apparemment totalement confiance pour lui dévoiler une arme avec un tel effet de surprise, c'était un bon point. Avant que Jojiba ne puisse ajouté quoique ce soit, il nota un changement brutal dans la voix de son interlocutrice.

“Je vous recommanderais de rester éloigné de Garou. Il est clairement dangereux pour chacun d’entre nous, en plus d’avoir initié cette vague hérétique contre le Dieu Démon.”

Garou... Alors elle aussi avait des doutes quant à lui? En même temps, comment ne pas en avoir? Ce type s'est littéralement présenté comme une menace, insistant bien sur le fait qu'il ne coopérait que pour mettre des bâtons dans les roues de Demigra. A ce propos, le saiyan était un peu perdu, Zelen continuait de parler d'hérésie et de soumission à ce Dieu, mais savait-elle au moins pourquoi elle était là? Un frisson parcouru le dos de l'homme en armure. Ce qu'il avait suspecté plus tôt... que quelqu'un prenne ce jeu au sérieux... Il ne fallait surtout pas que ça soit Zelen, ils allaient devoir faire le point sur tout ça, pas question de commencer la chasse aux participants!

“Comme si nous, pauvres mortels, avions une quelconque chance contre l’être qui peut mettre fin à notre destinée en un claquement de doigts. Nous devons agir en accord avec ses désirs si l’un d’entre nous veut ressortir vivant de cette enfer...”

Ha... Voilà qui fournissait déjà une explication : la peur. On ne parle pas de peur incohérente ici, en effet Demigra avait surement le pouvoir de mettre fin à leurs vies en un battement de cil. Qui pouvait résister à ce genre de peur? C'était tout simplement de l'instinct de survie. Ce genre de méthode rappelait au fermier la façon dont les saiyans réduisait des systèmes entiers au désespoir, sa mère lui en parlait parfois. Raison de plus pour haïr le Démon.

-Allons ne te laisse pas abattre si facilement, relève-toi et va t'installer je vais nous chercher à boire. Dit-il d'un ton qu'il voulait rassurant. Il la tutoyait également, dans cette situation de survie, ils pouvaient bien se passer des formalités. En partant il entendit Zelen prononcer quelques mots dans une langue étrange, un coup d’œil suffit à remarqué avec elle admiration elle contemplait la maison, au moins c'était rassurant, Jojiba n'était pas le seul à se laisser surprendre par ce luxe. 

Dans le garde-manger, il chercha de quoi se désaltérer, il y avait des bouteilles de verre poussiéreuses, le liquide mauve qu'elle contenait trahissait leur contenance en alcool.

*On va se contenter de l'eau, pas question de se faire une cuite maintenant.* Pensa-t-il en saisissant une cruche d'eau fraîche et deux verres.

Une fois de retour dans la grande salle, il s'installa à table.

-Bon... Commençons par faire le point. Nous avons tous été amené ici par "Demigra", une sorte d'entité démoniaque très puissante, nous avons chacun une maison, avec des sortes "d'outils" pour nous éliminer les uns les autres. Tout ça ne me dis rien qui vaille... Surtout si certains souhaitent vraiment se prêter au jeu. 

Bon, maintenant il fallait amener le sujet délicat, apparemment, cette histoire de culte tenait vraiment Zelen à cœur. 

-Tu connaissais déjà Demigra avant de venir ici? Je ne m'y connais pas trop en religion je t'avoue que c'est la première fois que j'entends parler de lui. 

Voilà on amène le thème en douceur, on évite d'imposer un jugement ou une affirmation dès la première phrase. Jojiba avait été habitué très tôt à s'exprimer de façon douce et calme, d'amener différents propos de manière à ce qu'il soit écouté, déjà parce qu'il était un étranger sur Geneas, et ensuite parce que vendre des légumes et du bétail à des Geneasiens relevait d'un véritable challenge de marchandage et de dialogue.

-Je me demande si s'entre-tuer est vraiment la solution, je veux dire, il y a ce type qui s'est manifesté peu après ton départ, apparemment il a déjà participé à un de ces "jeux du diable" et en plus d'avoir survécu, il y avait deux autres personnes avec lui, ils s'en sont sorti à 3 alors qu'il n'était sensé y avoir qu'un seul "vainqueur".

Devrait-il mentionné le fait que cet inconnu leur avait dit qu'ils avaient renversé Demigra? Il allait devoir trouver les mots justes.

-Il a dit qu'ils "s'étaient servi de son propre jeu", ce qui voudrait qu'il y a peut-être une faille dans les règles? Peut-être qu'il y a une possibilité pour que nous survivions tous à plusieurs? Il y a forcément un espoir.

Qu'importe qui était Zelen avant de se retrouver ici, elle semblait avoir un genre de penchant fanatique. Le fermier espérait pouvoir arrangé ça, il avait besoin d'une allié, ils avaient tous besoin d'alliés.
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 23

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockSam 27 Juil 2019 - 18:33
“Oui, Gospodar Jojiba…”

Elle se releva enfin avant de se diriger vers la grande table qui mettait un point d’exclamation sur le luxe du manoir de son nouveau dirigeant temporaire. Elle n’était pas entièrement naïve : elle savait, d’une manière ou d’une autre, que le Dieu Démon mettra fin à cette alliance formée par les traditions de sa religion. Peu importe ce qu’il allait se passer, son alliance avec Jojiba finira par ennuyer l’observateur omnipotent. Maintenant seule, sa tête pouvait pencher vers le bois de la table, elle laissa ses pensées prendre le dessus une seconde fois pour entamer un voyage à travers les souvenirs de son enfance.


*Nous ne sommes que de simples servants envers des êtres plus sages, plus justes, plus méritants. Nous ne pouvons pas échapper au chemin que les dieux nous ont donné. Ceux qui échappent à leur destinée le font au prix des gens autour d’eux, au prix de leurs royaumes, au prix de leur connexion au Dukhoven. Ne vous posez pas de questions quant aux plans de la conception divine. Nous ne sommes que de simples mortels…*


“De simples mortels…”


Sa voix était encore presque inaudible. Les mémoires de son enseignement ne faisaient que confirmer ce qu’elle savait déjà. Ils n’étaient que des pions sur l'échiquier de Demigra, et il sera le seul à les déplacer. Ils n’avaient aucune véritable autonomie. Le peu de personnes qui avaient la compétence de vraiment se libérer du bon-vouloir de ces entités devenait un danger même pour leurs proches, pour leurs convictions et pour l'intégralité de l’univers en général. Elle avait pu observer cela de ses propres yeux… peut-être qu’elle-même était devenue ainsi en refusant la destruction de sa planète. Elle secoua sa tête violemment de droite à gauche, avant de se persuader qu’elle avait rien fait contre le plan des dieux. Elle n’avait pas utilisée l’énergie interdite pour parvenir à ses fins, elle s’était juste garantie une place en enfer pour le bien de son peuple… N’est-ce pas ?

Ses ressouvenances disparurent quand elle remarqua le verre posé devant elle, avec l’eau à l’intérieur, alors que le fermier commençait son brin de conversation. Son attention se porta entièrement sur ce qu’il avait à dire : hors de question de faire répéter à deux fois son supérieur hiérarchique. Il voulait faire le point au cours duquel il marqua une claire méfiance envers Demigra. Il semblerait que lui non plus n’acceptait pas sa déchéance aux main d’une entité responsable de leurs destins. L’expression faciale de la religieuse ne cachait une certaine fatigue envers cette manière de penser, bien qu’elle essayait de le cacher piétrement. Son regard commença à fuir son chef alors qu’il exposa bien sa pensée : jouer sérieusement à ce jeu n’était pas une bonne idée selon lui. C’était en opposition directe avec les intentions de la chevalière, qui étaient d’agir selon les ordres de Demigra en espérant que sa performance puisse donner une chance à son Gospodar ou à elle de survivre. Elle connaissait déjà la mort, mais… Si la défaite signifiait la fin du pacte qu’elle avait prit pour venger Velikolepnata et le risque de perdre le bonheur d’avoir retrouver la vie après tant d’années sans rien sentir ou éprouver de véritables émotions… Ceci la terrifiait plus que tout et alimentait sa désillusion que le dieu démon pouvait avoir clémence sur son âme. Elle prit le verre et avala un brin d’eau.

Puis une question directe fut posée à l’inquisitrice : sa relation avec Demigra. Elle posa son verre délicatement contre la table avant de prendre la parole… Il y avait beaucoup à dire, et peu de temps avant que les hostilités ne commencent officiellement. Elle jeta un regard à travers la fenêtre de la demeure luxueuse.

“Il y a beaucoup à dire concernant l’unique et vraie religion : le Dukhoven. Mais vu que le temps nous est compté avant que Demigra ne revienne, je vais juste aller à l’essentiel.”


Le simple fait que Jojiba ne connaissait pas l’existence de sa culture fit comprendre pourquoi il se retrouvait à ses côtés dans les enfers : il n’a jamais su quel était son but dans la vie et comment il devait traiter ses créateurs. Une âme pure perdue dans la damnation immortelle par manque d’enseignement. Une destinée des plus tristes, au point que le regard de la damnée refusait de rentrer en contact avec le sien.

“Beaucoup nous a été enseigné sur notre univers, Gospodar Jojiba. Nous sommes tous des outils dont les dieux se servent pour changer le monde ou pour se divertir. Nous ne faisons que suivre le chemin qui a été pavé et rarement ils nous laisseront un choix vers où aller. Ceux qui y parviennent à se libérer de ce sentier en trahissant leur confiance envers les dieux deviennent dangereux, non seulement pour le monde mais pour eux-même.”

Elle restait vague, mais pas volontairement. Elle était tout simplement tellement habituée au concept du culte guerrier et divin qu’elle s’attendait à ce que son supérieur comprenne directement sans demander davantage d’explications.

Puis vint la révélation qui fit tourner le sang dans le corps de la guerrière de la galaxie nord d’un seul coup. Il y avait eu un autre jeu comme celui… et l’un d’entre eux  avait réussi à fuir les conditions du dieu avec deux autres survivants… Ki….

“Energiyata na bogovete e otklonena.”

Elle se leva d’un coup, avant de se diriger vers la fenêtre pour observer la place de la ville avec des mouvements mêlant la colère d’un être humain et la froideur d’une machine. Un silence pesant s’installa alors que la chevalière gardait son regard fixé sur la place, en train de chasser du regard quiconque se montrerait pour voir si c’était un hérétique se servant de l’énergie divine à ses propres fins. Ce fut à ce moment-là qu’une partie phare du discours de Demigra joua en boucle dans sa tête. “Je vais vous priver de toutes vos possessions… de votre ki…” Ils y avaient des hérétiques parmi tous ceux qui participait à ce jeu. Si ça se trouvait, cette punition divine avait été organisée pour punir ceux qui avaient brisé leurs liens avec eux… Des larmes commencèrent à tomber de son visage quand elle fit une connexion : le pacte… l’avait éloignée du sentier qui lui était destiné…

Elle ne valait pas mieux que les utilisateurs de ki...
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 45
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockDim 28 Juil 2019 - 17:28


“Il y a beaucoup à dire concernant l’unique et vraie religion : le Dukhoven. Mais vu que le temps nous est compté avant que Demigra ne revienne, je vais juste aller à l’essentiel.”

"L'unique et vraie religion", elle parlait comme une véritable inquisitrice, comptait-elle se retourner contre lui si elle découvrait que Jojiba était opposé à ce genre de concept? Au final, représentait-elle une menace? Non, il l'avait sauvé après tout, elle ne se retournait pas contre lui juste pour une histoire de "devoir religieux", si?

“Beaucoup nous a été enseigné sur notre univers, Gospodar Jojiba. Nous sommes tous des outils dont les dieux se servent pour changer le monde ou pour se divertir. Nous ne faisons que suivre le chemin qui a été pavé et rarement ils nous laisseront un choix vers où aller. Ceux qui y parviennent à se libérer de ce sentier en trahissant leur confiance envers les dieux deviennent dangereux, non seulement pour le monde mais pour eux-même.”

Le saiyan dû se répéter mentalement plusieurs fois la phrase qu'il venait d'entendre pour réellement en comprendre le sens. Donc... Elle voulait juste suivre les directives de Demigra et attendre que tout le monde souffre dans ce petit jeu stupide? Elle allait vraiment se laisser faire? Mais qu'est-ce qu'il lui était arrivé? Comment pouvait-on corrompre à ce point l'esprit de quelqu'un pour qu'il ne pense même plus à sa propre survie? Comment pouvait-on transformer un être pensant en un pantin sans volonté? Quand elle se leva pour observer la fenêtre, Jojiba se doutait que ce n'était pas que ça, il y avait autre chose. Peut-être était-elle en plein conflit interne? Peut-être qu'au fond d'elle elle voulait se battre pour sa survie mais que quelque chose l'en empêchait? Impossible de le deviner, mais à défaut d'être dans sa tête il était dans la même pièce qu'elle et partageait une sorte de relation de confiance avec la religieuse.

-Ecoute Zelen, je ne te demande pas de renier ce en quoi tu crois, mais essaie de comprendre que certaines personnes veulent juste vivre. Si travailler près des plantes et des bêtes m'a bien appris une chose, c'est que la vie est une chance, une chance dont il faut profiter, une chance pour laquelle il faut parfois se battre.

A mesure que ces mots quittaient ses lèvres, Jojiba se remémorait le bon temps, il se rappelait de sa ferme, de sa routine. Du contact frais de la terre au petit matin, du bruit de ses animaux qui broutaient avec appétit dans le pré par delà les champs. Il se souvenait du goût des fruits juteux fraîchement cueillit directement depuis l'arbre fertile. La vue de ses champs avaient été remplacée par celle-ci, une prison aux fausses allures de village d'antan. Cette vision rurale lui manquait tellement, c'était plus simple que tout ce qu'il vivait depuis quelques temps, plus simple que la Terre, plus simple que Demigra. Plus que tout il voulait retrouver son foyer, et même si on lui en avait retiré tous les moyens, Jojiba se battrait pour y retourner, mais pas contre des gens qui eux aussi étaient loin de chez eux, non, contre celui qui les avaient coincé ici, contre Demigra.

-Si ce "Demigra" nous à amener ici, penses-tu que c'est notre destin? Avant d'arriver là, j'étais sur la planète Terre, je portait assistance à des gens qui avaient tout perdu, leur foyer, leur famille, leurs amis. Je faisais ce que je pouvais pour que chacun ai à boire et à manger, pour que les blessés soient soignés et les disparus retrouvés, mais Demigra m'a emmener loin d'eux. Je ne pense pas que je faisais du mal là où j'étais, pourtant, il a décidé de me faire partir, et qui sait ce qu'il prépare? Je vais peut-être mourir? Peut-être qu'on va tous mourir. Mais je ne peux pas me laisser faire, je dois me battre tu comprends? Si ce n'est pas pour moi, c'est pour ceux que j'ai laissé là-bas...

Même si tout ce qu'il venait de dire était vrai, Jojiba avait omis de préciser la raison pour laquelle il tenait absolument à aider le peuple Terrien. De ce qu'il avait vu, l'armée saiyanne avaient brûlé leur planète et massacrer leur peuple, quelque part, il se sentait responsable, ne serait-ce que par son appartenance à la race des guerriers, et si il avait le moindre doute sur sa culpabilité, les hurlements de terreur des survivants lorsqu'ils avaient découvert sa queue de singe résonnaient encore dans son crâne. Pourquoi fallait-il qu'il soit de cette race? Pourquoi un guerrier? Y avait-il seulement un sens à tout ça?

-Ce que je cherche à te faire comprendre c'est que... Attends... C'est quoi cette lumière? 

Depuis la fenêtre, une intense lumière illuminait toute la pièce, Zelen l'avait sans doute remarqué avant le saiyan qui se leva à son tour pour se tenir près de la vitre. C'était le soleil, il était immense, tout proche, titanesque, terrifiant. Mais moins terrifiant que la sensation qui s'empara du corps de Jojiba, comme si quelqu'un le contrôle à sa place, comme si il n'était qu'un spectateur, comme si il était plongé dans un fluide qui l'immobilisait.

”Mortels. Vous êtes en présence de Shemesh Perditio. Ne cherchez pas à me détrôner, ou à me détruire. Je transcende votre misérable compréhension, je vous suis votre infinie supérieure. Vous ne pourrez échapper à votre mort, mais vos affrontements ont mon attention pour l’instant. À l’aide de ma miséricorde, vous pourrez avoir une chance de vous en sortir. Abreuvez la terre de sang, transformez-la en boue. Et votre vie reprendra son cours normal, vers les quelques décennies vous séparant de votre mort destinée. Offrez-moi les têtes de vos pairs à mon nom, et priez pour ma pitié.”

"Shemesh Perditio"? Non... Encore une... Demigra n'était pas seul, il y avait deux entités qui voulaient s'en prendre à eux! Alors c'était ça les dieux? C'était ça la "supériorité céleste"? Des malades qui se réjouissaient de la souffrance des autres? Il y eu comme un puissant éclair vers la place centrale, puis des petites boules de feu vinrent s'écraser ça et là dans la bourgade. Lorsque enfin le soleil reprit sa place normale dans le ciel, la voix mystérieuse affirma un dernier avertissement : 

”Ne confondez pas ma générosité avec de la générosité.”

Qu'est-ce qu'elle voulait dire? Ça n'avait aucun sens! Sans dire un mot, le saiyan fila vers le mannequin qui portait encore son casque, il allait peut-être en avoir besoin finalement. Le vissant sur sa tête aussi vite que possible, il se rua sur la porte et s'adressa à Zelen :

-Allons vite rejoindre les autres! Je n'aime pas ce qui est en train de se passer... 
Zelen Kurvav
Zelen Kurvav
Demon
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 08/03/2019
Nombre de messages : 23

Techniques
Techniques illimitées : Zelena Alebarda / Lilava kozha / Tŭmno zarezhdane
Techniques 3/combat : Noshten koshmar / Vik na banshi
Techniques 1/combat : Pŭtnata veriga

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockDim 28 Juil 2019 - 19:36
Elle s’était éloignée du chemin que les dieux lui avait destiné, et pourquoi ? Sauver son monde alors qu’il était déjà voué à sa perte ? Plus elle réfléchissait à elle-même et à son peuple, plus les choses semblaient se connecter de la pire des façons possibles. Était-ce la volonté divine que son peuple sacré perde la vie face à une force extraterrestre ? Non, ils utilisaient du Ki pour les affronter, ils avaient depuis longtemps quitté la sagesse des dieux pour leur propre profit. Les avaient-ils abandonné à leur sort face à la pire des hérésies ? Peut-être qu’elle était destiné à mourir face à ces immondes créatures dès qu’ils ont mis pied sur le sol sacré de son monde. Plus le temps passait, plus ses larmes s’intensifiaient alors qu’elle se torturait elle-même l’esprit à la recherche d’une réponse logique à ce calvaire. Son esprit ne cherchait plus de réponse à pourquoi elle était là, ou encore où elle se trouvait maintenant, c’était clair depuis le début pour elle : tout ça était à cause du pacte, et elle était en train de pourrir en enfer ! Elle se demandait plutôt où est-ce qu’elle avait fait du tort à ses créateurs, ou quand est-ce que les êtres les plus sages qui pouvaient exister avaient pris comme décision de laisser mourir l’empire Zelen… et par extension, tout Velikolepnata ? Plus elle cherchait, plus elle se perdait. C’était une spirale sans conclusion.

Elle fut enfin sortie de sa transe lorsque son sauveur commença à lui adresser la parole. La voix n’était pas rassurante pour la chevalière : si ça se trouve, son Gospodar était le pire genre de pécheur : un vil utilisateur de Ki. Elle tourna un tant soit peu la tête vers lui, il pouvait enfin voir les larmes qui ruisselaient sur ses joues. Mais son regard était désormais froid et peu accueillant. Si ce qu’elle était en train d’imaginer s’avérait vrai… Elle ne pouvait pas leur laisser une seule chance de sortir de ce cercle infernal. Néanmoins… Il lui avait sauvé la vie : il était une âme aimable. Rien ne semblait coller correctement ! Elle écouta ce qu’il avait à dire alors qu’elle passait sur son visage les manches de sa tunique pour calmer ces émotions qu’elle ne pouvait pas contrôler aisément. Il essaya de la ramener à la raison en discutant de la chance qu’était la vie… Que les gens ici voulaient vivre paisiblement, mais à ce point… le méritaient-ils vraiment ? Elle comprise ? Ils n’étaient pas ici par pur hasard. Entre le tueur de héros, elle et cette satanée affaire avec le diable et la confirmation qu’il y avait des êtres perfides ayant défié les dieux en utilisant leurs pouvoirs, ça semblait évident que... qu’ils étaient sages, non ?

Sa tête retourna à la place, pour ne plus avoir à défier le regard du fermier.

“Demigra a été clair, une seule personne pourra survivre. C’est triste mais c’est ainsi… Tu penses sincèrement qu’on a une chance face à un être qui peut ramener de vieux os à la vie, Jojiba ?”


Juste avec cette phrase, elle commençait à mettre sous les projecteurs son ancien statut en tant qu’esprit vengeur à la recherche des salopards derrière la perte de son monde. C’était sorti spontanément? avec un certain ras-de-bol qui pouvait se ressentir. La défiance de son sauveur commençait à lui monter à la tête, tout comme ses questions sur l’abandon des dieux de son peuple. Il enchaîna encore sur son passé et son opposition face à l’observateur, comme si ses mots allaient tomber dans l’oreille sourde du divin. Apparemment, il était jusque là sur Terre, une planète encore inconnue pour la justicière, à aider des gens victimes d’un désastre. Il essayait de lui faire comprendre que Demigra n’avait pas choisi ses cibles par rétribution céleste, mais pour des raisons toutes autres… des raisons que nous, mortels, ne pouvons pas comprendre. Il insista également sur son désir de se battre pour ses proches… Elle ferma les yeux.

“Ne prends pas ma piété pour un refus de me battre, Jojiba. Je suis bien décidé à sortir d’ici vivant. Je ne compte pas laisser ma mission se finir ainsi. Je te donnerai une chance à la liberté en assurant ta survie, mais dès qu’il ne restera que nous deux… On sera quittes !”


Le message était passé. Elle le gardera en vie en échange de la bonté dont il avait fait preuve en la sauvant. Mais quand il ne restera plus d’autres personnes en dehors d’elle et de lui… elle fera tout pour sortir vivante de cette épreuve. Elle voulait conserver son statut de vivante, mais également pouvoir continuer à venger sa patrie  Ainsi, sa trahison envers les dieux sera son seul tort un tant soit peu acceptable.

Elle essaya de se retourner, mais sans succès. Elle ouvrit enfin les yeux pour voir la lumière… Une lumière divine. Un discours qui ne laissa pas l'inquisitrice indifférente, loin de là. Ce dieu était clairement hostile face à eux et ne fit que confirmer les enjeux de ce cercle infernal. La survie ou la mort : aucune autre alternative. Et si ils espéraient vaincre un seul dieu, comment comptaient s’en sortir contre deux ? Mission impossible, il fallait être soit suicidaire soit complètement idiot pour espérer une chance pour fuir ou combattre le plan divin. Un éclair frappa le centre de la cour avant de laisser place à deux petites flammes qui se déplacèrent de partout, dont une d’entre elle qui se dirigea droit chez elle. L’astre démoniaque disparut et Jojiba ordonna à la chevalière de le suivre à la place.

“Za otselyavaneto na Zelen.”

“Pour la survie de Zelen”… Zelen Kurvav… Elle hocha la tête et se mit à suivre son sauveur, toujours dans la froideur la plus totale, comme si rien ne s’était passé. Mais son esprit avait maintenant un objectif clair et bien défini.
Shemesh Perditio
Shemesh Perditio
Autres Races
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 156
Bon ou mauvais ? : Héréditairement Mauvaise
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Obélisque / Barrières du Karma / Création
Techniques 3/combat : Douze Plaies / Transformation
Techniques 1/combat : Cataclysme

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba ClockMer 7 Aoû 2019 - 1:31
Dans le manoir de l'illustre Jojiba Premier du Nom, le sang perla à travers le toit. Une seule et unique goutte, qui glissa entre les tuiles pour continuer son chemin, se faufilant dans les pavés et contournant les murs pour arriver à une porte, menant à une cave oubliée. En fait, on pourrait croire qu'elle n'avait jamais existé jusqu'à ce qu'elle soit mentionnée ici ! La larme carmine escalada le bois pour entrer par le trou de la serrure. Des bruits se firent entendre. Des bottes de métal, qui s'approchaient petit à petit, dont les pas faisait le décompte. Dans un grincement, la poignée fut tournée. Apparut une armure, rouillée en contraste avec le magnifique équipement de Sir Jojiba, mais animée par les desseins maléfiques de Shemesh. Elle avait comme mission de patrouiller, arpentant les couloirs. Un regard lumineux et rouge était visible dans la fente de son casque. Sa marche était lente, très lente, tant et si bien qu'on ne remarquerait pas tout de suite le nouveau gardien du manoir.
Contenu sponsorisé

[EVENT] Maison de Jojiba Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Jojiba   [EVENT] Maison de Jojiba Clock
 
[EVENT] Maison de Jojiba
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison en ruine en carton et bois
» Les Gifs et smileys de la maison du soleil...
» La Maison Eclipse
» Dans une maison délabrée ... (Kuragari)
» Pour info /event serveur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-