Partagez
 

 [EVENT] Maison de Garou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demigra
Demigra
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche temporelle, Illusion, Kikoha spectral
Techniques 3/combat : Influence démoniaque, Voile démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockSam 20 Juil 2019 - 1:01
Tout comme les onze autres habitants de ce petit hameau, le soi-disant monstre avait lui aussi le droit à sa propre maison. Celle-ci se trouvait à l'écart, à l'orée de la forêt et n'était certes pas très grande mais tout ce qui pouvaient être nécessaire à la survie étaient déjà à disposition. Le garde-manger était rempli de nourriture, notamment de venaison et de viandes de sangliers ainsi que de quelques légumes. D'autre part, la chambre et la salle à manger semblaient parfaitement rangées. Cela dit, un élément intéressant se distinguait du décor. Cette maison offrait une belle arme, mise en exposition juste au dessus de la cheminée. Ici, un vieux fusil de chasse se distinguait parmi les décorations murales. Celui-ci semblait toujours fonctionnel et il était encore chargé d'une balle. Voila quelque chose qui pourrait bien s'avérer très persuasif, surtout en cas d'intrusion.
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockJeu 25 Juil 2019 - 15:33
Je me retrouvais coincé là avec une belle brochette d'énergumènes. Si je devais bien faire attention aux deux gus' qui avaient choisi de se barrer dès le départ, restaient d'autres membres assez intriguant pour que je n'y fasse pas attention. J'avais cru repérer les "bons", ceux qui semblaient assez noble pour ne pas trahir trop facilement... Toutefois, celle qui s'était présentée en dernière se distinguait clairement du groupe. Sous ses airs naïfs, il était clair qu'elle cachait un tout autre comportement. En vérité, et ironiquement, je trouvais qu'elle et moi nous ressemblions. "Lou", hein ? Joli nom. Je devais faire bien attention à cette fille, à l'avenir.

J'arrivais finalement devant cette bicoque qui m'avait été attribué. Rien d'incroyable, mais je sentais que j'allais me plaire ici. Demigra avait beau me taper sur les nerfs avec ses airs supérieures, il fallait admettre qu'il n'était pas radin. Avant d'entrer, je jetais un oeil attentif à la forêt qui bordait mon nouveau chez-moi. Assombrit par la densité de ses feuillages, je ne distinguais pas clairement ce qui rôdait entre ces troncs. Toutefois, les quelques grognements et craquements qui parvinrent à mes oreilles me persuadèrent qu'elle était belle et bien habité... Pas question de s'y enfoncer pour le moment, donc. Une fois convaincu qu'il ne s'agissait pas d'une issue trop facile à emprunter, je revins à l'entrée de la bâtisse.

Ma clé déverrouilla sans problèmes la serrure qui maintenait la porte close, me permettant de pousser cette dernière pour pénétrer dans la maisonnette. La lumière n'entrait que difficilement dans l'unique pièce qui composait l'endroit, et je pris un instant pour m'habituer au changement. Rapidement, je distinguais les biens qui m'appartenaient désormais. La maison était bien meublée, composée d'un lit convenable, d'une salle à manger digne de ce nom ainsi que de quelques rangements. Mais le plus important, et surprenant à la fois, c'était ce canon qui trônait au dessus de la cheminé. Je plissais les yeux, m'approchant pour saisir l'arme, doucement d'abord afin de m'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un piège grossier. Une fois rassuré, j'examinais avec attention le fusil qui semblait en état de marche. C'était un blague ? A quoi pensait-il en me donnant un truc pareil ? En temps normal, une arme à feu ne représentait qu'un fardeau entre mes mains... Toutefois, ici, c'était bien différent. J'ouvrais le canon, pour y découvrir une seule et unique balle. Intéressant... Il devait bien s'amuser, là-haut, à nous imposer ses petits cadeaux. Je ricanais, puis retirais la balle de son orifice pour la glisser dans ma poche, c'était plus sûr ainsi. Déposant le fusil sur la table unique qui prenait place dans cette pièce, je levais les yeux au plafond.

"C'est bien sympa tout ça, mais comme tu l'as sûrement remarqué on est plutôt d'accord pour te casser les pieds, ici bas. Que dirais-tu de ça, tu me rends mes forces, et je t'offre un massacre comme t'en as rarement vu un ?"

Je ne m'attendais pas à recevoir de réponse, évidemment, mais ça ne coûtait rien d'essayer. Tout en sifflotant, j'ouvrais la malle qui reposait juste à côté de moi, révélant une quantité non-négligeable de nourriture. Pour sûr qu'avec ça, je tiendrais des semaines. J'avais pris l'habitude de me goinfrer pour tenir plusieurs jours, mais ici c'était différent. Je ne pouvais pas prévoir combien de temps ce petit jeu allait durer, il fallait donc que j'y aille mollo sur la bouffe. J'attrapais de quoi me rassasier, sans plus, puis refermais la malle. J'eu le temps de réfléchir à plusieurs scénario pour la suite des événements, mais je n'avais pas encore assez d'informations pour trouver un moyen de me tirer rapidement d'ici. L'idée serait d'obliger Demigra à agir dans mon intérêt, mais comment ? Croquant dans la pomme qui clôturait mon déjeuner, allongé sur le lit, je restais là un long moment. Je m'étais même assoupi, pas longtemps, mais j'étais parvenu à faire une petite sieste. C'était pas trop mal. Il allait bientôt être temps de rejoindre le groupe, leur faire part de mes trouvailles... Du moins, en partie.
Louve Folle
Louve Folle
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 25/07/2018
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockDim 28 Juil 2019 - 1:18

Un pantalon jean hyper serré? Quel genre de moquerie était-ce donc ?! Parjure ! Horreur ! Damnation !

Un pantalon vola par dessus sa fenêtre pour s'écraser mollement sur la pelouse, deux étages plus bas. Jamais !

"Jamais je ne porterais un truc aussi serré ! Vous m'entendez? C'est laiiiiid et c'est pas praaaaatiqueuh! "


Cette complainte, tous avaient pu l'entendre, tant la voix de Lou portait dans les aiguës quand elle poussait sur ses cordes vocales. Le bon côté des choses, c'était que son petit caprice la voyait déjà entrer dans la peau de son futur personnage. Si une moue de pure colère s'était emparée de ses lèvres, ses yeux continuaient à rire. Ils riaient, de l'ironie de son sort et de cette sale petite garde-robe refaite. Faisant l'inventaire de ses tenues, la jeune femme inspectait chacune des pièces vestimentaires et les tenant du bout des doigts, comme un expert aurait touché ses preuves avec le plus grand soin et le plus grand dégoût. Demigra ne manquait d'ailleurs pas d'humour pour lui faire un tel fuck. De la petite lingerie sexy à la culotte de grand-mère, il faisait voir à le Sauvageonne bien des styles et des colères.

Mais quel Enfer putain!

Des talons aiguilles? S'il désirait une catin, autant qu'il aille voir du côté de cette petite dinde nue et de cette traînée de chanteuse.

"Non."

Une veste en cuir de rockeuse? Pff, ça ne rentre pas et le cuir fait du bruit quand je bouge les bras.

"...Non."


Un pull de lycéenne ?

.....Il m'a pris pourquoi, au juste ?


"NON!"


Lou n'en pouvait plus. Sur le point de capituler dans sa bataille contre la Mode, son œil s'attarda néanmoins sur des habits qui, cette fois-ci, la faisaient espérer de plus belle. Pouvait-elle être à la fois maître de ses mouvements et parfaitement civilisée ? Oh, elle n'en pouvait plus d'attendre de découvrir le résultat ! Aussi farfouilla-t-elle le fond de la mallette avec empressement. Vite ! Vite !

Une petite robe printanière, blanche avec un peu de dentelle et des imprimés légers et florales ?

C'est tellement pas moi ! Parfait !

Une étoffe en soie lui donnant des airs de petite fille sage ?

Oui, pour mieux étrangler son prochain.

Des petites chaussures plates qui lui conférait un air de poupée et de jeune fille équilibrée ?

"Course assurée, et sécurité en prime ! Owi, owi!"

Une fois changée, le regard de la jeune femme se posa sur le miroir de sa maudite chambre. Que voyait-elle dans ce reflet, vous demandez-vous? Eh bien, elle percevait une jeune femme , pleine d'assurance et de charme. Bien ! Le choix était donc fait. Ses petites mains entreprirent de ranger le souk qu'elle avait crée en son sillage. Laisser une telle pagaille régner sur ses terres étaient indignes d'une Lady, fufu! Seul bémol dans ce bel attirail qu'elle arborait néanmoins : Lou n'avait pas enlevé ses gants de chevaliers et ne semblait pas prête à les retirer, même en passant le pas de la porte. Même en abaissant la poignée et en embrassant la Lumière.

Dehors, le soleil tapait. Il avait l'indécence de l'aveugler et cette cloche en verre ne devait certainement pas améliorer les températures de cette Ville au nom absurde.

Chûtelière...Vous y croyez, vous?

Ne retirons néanmoins pas ce qui fait sa force, puisqu'elle avait au moins le mérite de comporter une grange ainsi qu'un petit étang qui lui paraissait fort sympathique ! Lou entreprit d'y aller faire un rapide détour et y découvrit plus ou moins le nécessaire. Le point d'eau était un véritable éco-système qui s'était bien vite nourri des moumoutes du matelas qu'elle avait déchiré. Quant à la grande, celle-ci comportait de somptueux objet qui attirèrent rapidement la convoitise de Lou. Cette pelle était de toute beauté ! Peut-être aurait-elle dû prendre le temps d'inspecter cette caverne d'Ali Baba avant d'effectuer la moindre modification sur son environnement ?

"Bouarf, peu importe !"


Mieux valait découvrir ça maintenant que jamais. Cette dernière tourna d'ailleurs des talons et fit traîner derrière elle la pelle jusqu'à sa maison, juste à côté de la grange.. Ca lui servirait, à l'occasion. Lou ne doutait pas véritablement de sa discrétion pour ce coup-ci.

Pfiou, sacré travail...Ca m'a pris combien de temps, au final ?


Plusieurs heures, au moins. Le soleil avait bien bougé dans les cieux, et il indiquait que l'après-midi avait largement rattrapé l'Acrobate dans sa course. Désormais, il ne restait plus qu'à attendre les directives de Demigra... Haussant des épaules, Lou décida de s'aventurer plus loin dans Chutelière. Une fois la Grande Place dépassée - personne ne s'était réuni encore pour faire le tour de leur inventaire, mais était-ce réellement étonnant vu qu'ils étaient tous idiots ? -, il n'y avait plus que quelques maisons à visiter. A cette pensée, ses pas s’intensifièrent et ses oreilles se firent quémandeuses. Qui pouvait donc être l'heureux élu de sa présence ?

"Tiens, il y a du monde, là-bas..."

Qui était le parfait élu ? Il semblerait que Kyabe soit aimé d'au moins une personne ! Voilà une information fort  intéressante pour celle qui épiait la vitre comme une lécheuse de vitrine, presque. Dixit qu'elle n'avait pas le nez écrasé contre le verre, tout de même ! Et puis, quitte à observer brièvement, autant le faire à quelques mètres de distance pour ne pas passer pour une creepy... Toutefois, ce n'était pas lui qu'elle désirait voir, ni même ce Scalio. Lou songea brièvement à Garou, qu'elle n'avait pas croisé depuis la prise de paroles de Demigra et ce, malgré ses innombrables déplacements pour aventurer toute cette ville, tel un petit chaton effectuant ses premiers pas en territoire hostile. Où était donc ce petit diablotin ? Au vu de ses paroles plus que sensées de ce matin, le Cerceau des Oiseaux de Passage devinait que son honnêteté n'avait probablement pas fait l’unanimité au sein de leur belle bande d'hypocrites !

"Ils préfèrent les mensonges. Par chance, je suis prête à leur en servir tout un tas, de ramassis de connerie mielleux !"

La maison du tueur ne devait plus être loin désormais. Plissant des yeux, la Louve Folle passa de maisonnée en maisonnée pour retrouver la pancarte. Lorsqu'elle arriva enfin à l'autre bout du village, son poing toqua à la porte. En vain. Aucune réaction.

"Mais merde, je fais quoi moi si ça répond pas? Eh...Ah?"

Juste sous ses yeux, la porte s'entrouvrit légèrement, comme un appel au danger. Et forcément, le danger appelait Lou. Surtout s'il s'agissait de son futur petit protégé !

"Mais seulement jusqu'à la finale, hein, faut pas déconner!"


Lou s'aventura discrètement dans la maison, par habitude. Son rôle d'assassin lui conférait un pas silencieux que d'aucun n'aurait remis en cause. Furetant ça et là les objets qui trônaient dans les différentes salles de la petite maison de Garou, son petit nid de Louve Folle fouilla certainement là où elle n'aurait jamais dû mettre les pieds. Son esprit  lui disait très clairement de foutre le camp. Du moins, une toute petite partie encore saine de son mental. Néanmoins, la tentation était trop forte. Le léger ronflement qu'elle discerna la mena près de la table, où gisait encore un fusil de chasse... Un vrai. Et dire que Demigra lui avait donné en sa possession une potion aux effets incertains...Quelle fumisterie !

"Mrou, c'est qu'il a été gâté le petit loup!"

A chacun sa survie, tant pis, elle ne lui en voudrait pas pour ce joujou de trop ! Il pourrait même contribuer à cette noble tâche de folie et meurtres en masse avec talent, qui sait? Pas autant qu'elle, c'était certain...Mais voilà, un partenaire de jeu, on ne crache pas dessus ! Surtout quand il était aussi facile de le repérer...Le bois ne craqua pas quand elle abandonna la table pour se rapprocher de la chambre du jeune homme qui, disons le clairement, sifflait dans son sommeil comme pour trahir sa position.

"HAHAHAHAHAHA, HAHAHAha...ha. Ne ris pas Lou."

Eh bien, si l'Acrobate s'était attendue à rencontrer un homme plus proche de la vulnérabilité que de son titre, c'était une bien triste vérité ! C'en était même presque adorable ! Parmi tout ce petit village, ce petit bonhomme plus grand qu'elle était bien le seul à avoir décidé de roupiller en pleine journée suite à une annonce de jeu mortel. Avec une putain de porte ouverte. Une magnifique rictus s'empara des lèvres de la Verte qui, inspirée, décida de réveiller cette satanée Belle au bois dormant pour s'assurer qu'il n'avait pas déjà décidé de céder sa vie... Bien décidée à motiver cet énergumène dans sa survie, Lou grimpa sur son lit et se glissa à sa hauteur. Baissant les yeux sur son visage, son oeil turquoise guetta le moindre mouvement, le moindre soupçon lui indiquant un quelconque réveil...

Ce fut finalement quelques tapotements sur la joue de l'homme aux cheveux d'argent qui eurent probablement raison de son sommeil. Un, puis un deuxième, puis encore un autre...Et ces yeux qui regagneront la vue regretteront leur venue sur Terre face à une telle vision venue des limbes.

Hihihi, clique donc ! Vite ! Vite !:
 

"Booooooooonjour petite Marmotte !", s'exclama-t-elle gaiement.

L'innocence qui émanait de son visage ne suait pas le moindre mensonge. Le sourire de la Louve s'étirait avec une telle véracité que la funambule savait assurément s'emparer de chacun des masques qu'elle pouvait porter. Face aux autres, elle serait la créature la plus gentille qui soit, pour mieux les poignarder jusqu'aux derniers. Que Garou ne puisse voir que cette façade lui convenait parfaitement : après tout, un loup dévorait d'abord les autres brebis avant de dévorer son congénère dans un pur acte de survie.

"Ah ! T'as encore toute ta tête ? Pas trop sous le choc ? Au cas où  : ton nom est Garou, et d'après ce que tu as dit sur la Grande Place, tu es un tueur de héros ! Chacun son talent et ses inspirations mais...C'est cool et original hein, je juge rien du tout ! Foi d'acrobate ! Ca paie bien ? "

A dire vrai, les yeux de la Louve Folle pétillaient tant et si bien que le jeune homme aurait pu y déchiffrer une première solution à ce mystère : Lou ne semblait pas intimidée d'un iota par sa proximité avec le Mal. Pire encore, son débit ne cessa pas le moins de monde, et la Verte parla, parla, et parla, visiblement très heureuse de pouvoir s'entretenir avec Garou, telle une enfant face à son idole.

"Les autres sont excités comme des puces, je les ai vu déambulé partout, alors je me suis dit qu'il t'était peut-être arrivé quelque chose, pour qu'on ne puisse pas te voir près de l'étang ou de la grange ! Mais...T'es peut-être tout simplement timide, hihi ! C'est trop chou ! "


Face aux manques de répliques immédiates de Garou, cette dernière chercha brièvement une nouvelle conversation. Sans aucun mal, elle dériva sur sa nouvelle tenu dont elle paraissait si fière.

"Oh, t'aimes bien ma nouvelle tenue ? Moui, on peut dire que c'est le seul beau et franc cadeau que Demigra m'ait fait. J'ai pu choisir et me mettre des nouvelles fringues hihi ! Il va falloir que j'en profite pleinement pour vivre ces derniers jours de paix à réfléchir...Parce qu'il me parait évident que le 3/4 d'entre nous cédera à la violence ou à la panique. C'est toujours ça, les enjeux tout bizarres de la survie ! Paroles de funambule qui a appris à dompter ces piètres démons de déconcentration!", rappliqua-t-elle en montrant fièrement de son pouce sa petite personne. S'il était évident que l'Acrobate Emeraude avait connu le risque, ses paroles avaient un certain contre-sens quand on la connaissait davantage... "Dompter". était-ce le bon mot ? Pour Lou, oui. Elle était la Prêtresse des Danses Noires. Son âme toute noire goudron ne faisait donc plus qu'un avec ces démons ! "Mais bon... Le calme avant la tempête, comme on dit. Et, pour un gars démoniaque qui ne jure que par la violence, je pense qu'il nous laisse du temps juste pour nous torturer, et nous laisser choisir ceux que nous voulons voir mourir en premier...Et ceux que l'on veut voir mourir en dernier. Ce que je n'sais pas, c'est comment il va vouloir nous cuire tous à petit feu !"

Elle le sait, car elle était déjà passée par cette épreuve, dans cette cave noire où on l'avait enfermé très jeune. Tout le monde y succomberait à cette envie, cet appel, c'était pour Lou une certitude. L'isolement faisait raccrocher n'importe qui à n'importe quoi dans son univers glauque et sinistre. Un son, une goutte de pluie qui s'écrase toutes les trois secondes contre le sol en une tonalité cynique, mais qui rappelle étrangement que vous êtes toujours en vie... Etait-ce cela, l'Enfer que désirait bâtir Demigra pour toutes ces âmes savoureusement pécheresses ?

"Héhéhé..."

"Hahaha..."

"Quel dommage, que je ne puisse plus demander directement la vérité à un objet... Ca nous aiderait certainement à esquiver ce genre de délire."


Un long soupir s'échappa des lèvres de la Verte dont l'expression s'était faite triste et nostalgique. Silencieuse, après tant de paroles ! Toujours assise sur le lit du jeune homme, Lou était pour l'heure totalement aveugle à la gêne qu'éprouvait très certainement le propriétaire dudit lit...Ou alors peut-être se plaisait-elle à la contempler ?  


Dernière édition par Louve Folle le Dim 28 Juil 2019 - 13:05, édité 1 fois
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockDim 28 Juil 2019 - 2:34
Ma requête n'ayant pas trouvé de réponse, je m'étais décidé à profiter du calme temporaire pour piquer un somme. Après tout, d'ici cette nuit peut-être que je n'aurais plus même le luxe d'un tel repos. Le lit était simple, mais confortable, et je m'endormais rapidement. Somnolent d'abord, je fus ensuite complètement emporté. Il fallait croire que, malgré les soins physique apporté par notre geôlier, la fatigue de mon affrontement puis de mon échappé avaient eu raison de moi. Une main sur le front, l'autre ballante sur le côté du lit, mon corps était pour le reste complètement étendu. Merde alors, ça faisait un bien fou. Les rayons du soleil, passant à travers les vitres, me caressaient le visage. C'était d'autant plus agréable.

Je me retrouvais de nouveau en ville, Satan-City apparemment... En cendre. Les bombes avaient eu raison de la capitale avant même que je ne puisse m'en charger, barbant. Je déambulais à travers les rues incendiées, sans trop savoir ce que je cherchais. Ymperion avait-il survécu ? C'aurait été con qu'il soit crevé, je n'aurais pas eu le plaisir de me charger de lui... Heureusement, d'autres étaient là pour me sustenter. Un rictus terrible déchira mon visage, alors que je percevais ce noble justicier, qui extirpait quelques survivants des décombres. Attendez une minute... Cette voix, cette chevelure, cette moustache grotesque. Quel plaisir, Satan en personne ! Il avait fallu une catastrophe de cette ampleur pour que le sauveur de l'humanité se montre enfin, la proie ultime était à porté de main. Il m'avait repéré, semble-t-il. Se tournant vers moi, ce regard inquisiteur, son doigt pointé dans ma direction en signe de défis. J'allais enfin montrer au monde entier que moi, Garou, suit LE monstre. Craquant des doigts simplement en les crispants, je bondissais pour enfin rencontrer ma gloire. Je brandissais mon poing, parvenant à lire ses mouvements... Il était difficile de trouver une ouverture. Mais j'y étais préparé, normal pour le champion du monde. Esquivant sa contre-attaque, j'avais calculé un coup à l'avance. Il était à moi ! Son poing s'écrasa pourtant lourdement contre ma joue, empêchant le miens de l'atteindre de justesse. Comment... ? Il continuait, je ne pouvais rien faire. Un autre, puis encore un, j'allais y passer ?

Sortant doucement de ma torpeur, ma joue commençant à chauffer sérieusement, je pris un instant pour recouvrer la vue. Une silhouette... Puis un visage. Elle arrêtait enfin. Sa mine effrontée me revenait soudainement, tandis qu'un terrible frisson me parcourait le corps. Mon bras se raidit, la saisissant par la gorge sans pour autant serrer, toujours allongé tandis qu'elle était assise à mon chevet. Ma respiration s'était accéléré, l'adrénaline. Comment était-elle entrée ? Qu'avait-elle fait ? Loin d'être intimidé, l'intrus continuait son monologue malgré l'emprise qui lui couvrait la glotte. Mon regard se tourna sur la porte, entrouverte, que je n'avais bien évidemment pas fermé. Ca me revenait, nous ne pouvions de toutes manières pas encore nous affronter... Je n'avais pas risqué grand chose. La seconde chose dont je dû m'assurer, c'était l'emplacement du fusil ainsi que du reste de mes précieuses ressources. Visiblement, rien n'avait bougé. Clignant des yeux, puis grimaçant, je relâchais doucement mon étreinte. Elle, pour autant, ne fermait toujours pas son clapet. Visiblement pas là en ennemie, je ne pouvais juger de ses motivations... Mais la maligne avait eu assez de toupet pour s'inviter ici. Je me redressais, posais les pieds sur le parquet, puis portait une main à mon visage. Voilà qu'elle me parlait de ses vêtements... Son air innocent était terriblement irritant, et ma tête commençait à cogner.

"Ca va, ça va... Deux minutes. Erf'. Bon, qu'est-ce que tu viens foutre ici ?"

La toisant longuement, haussant la lèvre supérieure droite pour exprimer mon agacement, j'interrompais son discours. Ensuite, attendant d'abord sa réponse, quelle qu'elle soit, je me levais pour vérifier que le canon n'avait pas été trafiqué par ses mains espiègles. Ca paraissait bon.

"Lou, hein ? C'est court, c'est pratique. Tu parles beaucoup, mais j'te rejoins sur un point. Sans parler de c'te donzelle fanatique à la noix, qui me revient déjà pas, on risque d'avoir du mal à garder notre nouvelle communauté soudée jusqu'au bout. D'autant plus que ce Demigra semble savoir ce qu'il fait, preuve en est de tout nos petits cadeaux."

A ce sujet, je me doutais bien que mon invitée surprise n'avait pas seulement eu droit à un relooking... Mais mise à part ça, je ne distinguais aucun objet particulier pour l'accompagner. C'était soit petit, soit elle avait jugée bon de laisser tout ça chez elle. Tout en pesant le pour et le contre de l'avantage que je pourrais tirer de cette apparente "gentille fille", je fouillais dans la malle pour en tirer un morceau de viande séché, encore accroché à son os. Je lui tendis la pièce de venaison tout en baillant, avant de continuer.

"Et si tu me parlais plutôt de c'que t'as trouvé d'intéressant, autre que c'te panoplie de poupée ridicule ? Ici, mise à part le fusil et le garde mangé, rien de bien fou."

J'espérais qu'elle soit un tant soit peu honnête, que ce soit par naïveté ou parce qu'elle était prête à m'accorder sa confiance. Toutefois, je doutais qu'elle soit aussi naïve qu'elle s'en donnait l'air. Pour m'approcher aussi discrètement, même dans mon sommeil, il fallait bien qu'elle ait quelques compétences... A moins que je me sois ramolli à ce point ?
Louve Folle
Louve Folle
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 25/07/2018
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockDim 28 Juil 2019 - 12:45

"Oulala, t'as une poigne d'enfer pour quelqu'un qui vient de perdre ses forces ! Mais, hé, me tue pas ! Tu finirais pendu par le Grand Manitou et éternellement triste d'avoir éradiquer la plus adorable créature du Monde entier et ta seule et unique amie en cet endroit miteux...Mais....OH !", s'exclama-t-elle vivement lorsqu'il relâcha son emprise sur sa gorge, de quoi la faire reculer quelque peu...Mais seulement quelque peu. "T'aimes mon p'tit nom ? Hihihi, t'es trop a-do-ra-ble !"

A ces mots, elle pinça la joue d'un Garou mal léché au petit matin, peu surprise de le voir probablement réticent face à ses gestes. A dire vrai, son petit air grognon gagna du crédit auprès de la Belle (folle), qui lui céda sans mal quelques minutes de répit. Quelque chose en lui indiquait à Lou que l'immaculé en avait certainement besoin. Aussi, la demoiselle observait désormais silencieusement la silhouette de garou se hisser près de son arme à feu, du coin de l’œil. Elle porta alors ses doigts près de ses lèvres, malicieuse, guillerette. Pensait-il réellement qu'elle avait trafiqué son fusil ? Bougre de lui ! Il pouvait donc se montrer intelligent, quand il le VOULAIT ! Hélas, son espièglerie ne le toucherait pas de sitôt, car la Louve Folle était bien déterminée à s'en faire un allié...Par chance, Garou n'était pas complètement décérébré concernant le futur qui s'apprêtait à s'abattre sur eux.


"Ahhh, merci, quel soulagement ! Toi non plus, tu n'es pas aveugle face à la situation. Je commençais à désespérer quelque peu...Finalement, t'es p'tet bien un peu comme moi ! "


Il était certain que tous leurs collègues ne resteront pas ainsi les bras croisés. Ils allaient tous changer, tôt ou tard. Quant à savoir qui se métamorphoserait en loup le plus rapidement, il suffisait de songer aux personnes qui s'étaient présentés avec froideur ou danger. Hmhm, exactement comme deux ou trois personnes, dont l'homme qui se tenait juste en face d'elle...Mais boh, ce n'était qu'un détail ! Sauf cette femme étrange que Garou ne portait visiblement pas dans son coeur. A tord ou à raison, qu'importe, Lou détestait presque tout le monde de toute façon !

"C'est. UNE. GARCE EN DEVENIR! OUI!"


"Hm, tu parles de la Madame nue ? Ah, oui, oui... Eh bien, écoute, à défaut d'avoir de la personnalité elle mise tout sur ses atouts et sur des pensées négatives du genre "dieux ont pensé ainsi, nous devons donc tendre la fesse et attendre que ça passe !"
, imita-t-elle avec une voix légèrement plus grave. Le ton était une plutôt bonne imitation, mais les paroles ne suivaient pas cette démarche, accentuant le burlesque de sa comédie... "Forcément, ça attire les pécores désespérés...Enfin bref. Elle n'a probablement aucune forme de pensée autre que le respect envers les volontés putrides ou bienfaitrices d'un dieu comme Demigra. C'est un gourou, et non un garou, mon p'tit loup. Et on ne discute pas avec ces gens-là si on ne va pas dans leur sens. Ils sont incapables d'être réellement gentils, de désobéir ou de faire preuve de fourberies plus avancés que leur incroyable résignation. Par chance, quelqu'un logera une balle dans sa tête si elle commence à vouloir nous retourner le cerveau avec ses paroles de charlatan...Brrr. J'en ai des frissons ! "

Un petit air effrayé s'empara faussement de son visage. Non mais quel toupet ! Elle-même était une Adoratrice des Danses et elle ne l'exhibait pas ainsi devant tout le monde. Garou n'avait pas besoin de savoir cela. Oui. Personne n'avait besoin de savoir cela ! Quel manque flagrant de pudeur... La Louve Folle toussota, se releva de son lit, toujours en forme, comme à son habitude.  Et, tout en saisissant les mains de Garou, ses paroles se firent plus douces, mais aussi sincèrement plus honnêtes, cette fois-ci. Maintenant qu'elle avait vu la botte secrète du Chasseur, Lou n'aurait aucun mal à partager ses trouvailles. Après tout, il n'y avait rien de bien secret dans sa maison, dans le fond.

"Crois moi, il n'y a qu'un seul Dieu ici...Et il n'est là que lorsqu'on danse, combat et effectue nos performances ! Il n'y a pas meilleur catharsis et au moins, il ne me fait pas chier comme l'autre zigoto de Mage-Jean ! Tu te rends compte qu'il n'a pas répondu à mes prières ? Je suis une Fidèle Louve éternellement triste...En plus il m'a pas donné de fusil, à moi. Non non, aucun délire de ce genre ! Il m'a donné une vieille bouteille de merde aux effets inconnus...Tseh!", lâcha-t-elle en tirant la langue de dégoût. "Mais bon, hein, je suis quand même contente en définitive, je pourrais être sacrément originale si je venais à vouloir me défendre ! Je me demande s'il y a des souris ici, que je puisse contempler ces effets inconnus en taille réelle...Pas envie de devenir une femme louve poilue, moi. Heh. Je préfère voir "Lou, Scientifique Folle !""

Elle voyait déjà la pancarte de sa Maison : "Louve Folle", scientifique de renom. Fièrement, ses petits poings allèrent rejoindre ses hanches et la Funambule porta sa tête bien droite, comme emporté par ses rêves. D'ailleurs, sa silhouette semblait presque s'en illuminer tant ses rêves irrradiaient la salle. Pour peu, Garou en aurait presque été irradié de ses rayons...Mais trêve de bavardages ! Business is Business...

"J'ai fait un rapide détour à l'étang. Il y a plein de poissons qui barbotent dedans et quelques algues comestibles. C'est un écosystème qui se renouvelle facilement si on ne tombe pas dans le panneau de la surpêche. Ca m'a rappelé mon village, pour être honnête...Et dans la grange, un peu plus au nord, y'a du matos. Du foin pour faire un sacré combustible, et puis de la ficelle, des cordes, une pelle, la meilleure arme à mon sens....Il y avait aussi une faux mal aiguisée. J'espère qu'un crétin la prendra, parce que pour manier un outil à deux balles d'agriculture....Bon ! Voilà, hein. Ca apportera une touche d'humour dans mon thé ou mon café. Après je dis ça je dis rien, ça lui servira peut-être. Pour ma part, je compte creuser mes douves autour de chez moi et laisser des pièges à loup faits maison sur mon terrain. J'ai bon espoir qu'on ne viendra pas trop m'emmerder ainsi...Sauf toi bien évidemment ! Toi tu peux me faire chier quand tu veux Grou grou !"

Dans un sursaut d'élan, elle prit son bras et s'y lova avec une bien étrange ferveur, un rictus amusé planait sur ses lèvres maquillées. Néanmoins, c'était un mal pour un bien. Contrairement à toute cette ribambelle de futurs survivants, Garou n'avait pas la menace imminente de se faire fracasser le crâne par la pelle de la demoiselle, au détour d'une porte traîtresse ou d'une petite route sombre...Et tout cela aurait pu continuer à merveille si le Tueur de héros n'avait tout simplement pas entrepris de jouer sur la seule corde sensible de la Louve...

"Mais...Mais tu fais chier Garou! J'ai pris une heure pour trouver une bonne tenue décente et tu m'traites de nul en Mode ? Je t'emmerde. Vraiment ! Vite, allez! Viens par là que je te frappe de mes p'tits poings vengeurs, allez, tu vas les sentir passer !"

La réalité fut néanmoins toute autre...Les menaces de la pensée se convertissaient en complaintes prononcées fort distinctement...

"Je...Je...Tu n'aimes pas ? Vraiment ? Ewwww c'est pas gentil, j'en attendais tant de toi pour me donner un avis positif et tu t'en fous ! Et dire que je pensais qu'on formait le duo le plus solide de ce groupe. Je-Je....OUaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!"


Derechef, Lou pleura à chaudes larmes, comme si elle venait d'entendre la chose la plus triste au monde. Etait-ce de la comédie ? Garou n'aurait su le dire...Inconsolable, le tueur de héros frôlait désormais une catastrophe de type Dragon !
Shemesh Perditio
Shemesh Perditio
Autres Races
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 170
Bon ou mauvais ? : Héréditairement Mauvaise
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Obélisque / Barrières du Karma / Création
Techniques 3/combat : Douze Plaies / Transformation
Techniques 1/combat : Cataclysme

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockDim 28 Juil 2019 - 15:11
Le dernier des feux follets ayant pour cible les maisons des concurrents s'arrêta un peu trop tôt, et une boîte de conserve apparut en plein air, avant de rebondir sur la tête de Louve Folle pour arriver en plein entre les mains de Garou. C'était... une boite de haricots... Au moins, il ne pourrait pas mourir de faim. Et puis, peut-être qu'il pourrait assommer des gens avec, s'il ne trouvait pas d'ouvre-boîte. Merci Shemesh !
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockDim 28 Juil 2019 - 19:21
Elle m'agaçait, c'était un fait. Et pourtant, je ne pouvais m'empêcher d'apprécier sa compagnie. Mes joues étaient encore rouge, l'une baffée, l'autre pincée, mais pour autant je ne lui en tenait pas rigueur. Malgré tout, sa proximité exagérément précoce ne me dérangeait pas, temps qu'elle n'était pas dans mes pattes lorsqu'il ne le fallait pas. Non, en vérité c'était surtout sa fréquence de parole qui me tapait sur les nerfs, elle en avait des choses à raconter, il fallait visiblement de la patience pour obtenir des informations dignes de ce nom. Au moins, je pensais trouver en elle une alliée potentiel, au vu de ses idées relativement proche des miennes concernant nos petits camarades de jeu.

"Je ne compte pas gâcher ma cartouche pour cette idiote, en continuant comme ça elle finira par causer sa propre perte. Et puis elle semble s'être acoquiner avec le colosse aux idées bien plus claires, donc avec un peu de chance il parviendra à la dresser."

Cette Zelen était en effet un problème, sa faiblesse d'esprit pourrait bien trop aisément profiter au diable. J'espérais donc voir juste en misant sur ledit fermier pour la ranger de notre côté... Autrement il allait effectivement falloir qu'on se charge d'elle. L'idée, c'était surtout de se préserver le plus longtemps possible, en attendant une occasion d'échapper aux règles. Dans le cas où cette occasion ne viendrait jamais, alors il fallait m'arranger pour survivre, tout bonnement. Face à ces types, en admettant qu'ils n'aient pas été trop gâté par le démon, ça ne devrait pas poser trop de problèmes... Encore moins en comptant Lou à mes côtés. Ouais, le vrai problème c'était bien ce foutu dieu-démon... Et pour en finir avec lui, il allait falloir beaucoup d'ingéniosité.

Lou s'était relevé, elle attrapait mes mains tout en changeant radicalement de ton. Je fronçais les sourcils, mais ne bougeait pas pour autant. Est-ce qu'elle dévoilait un peu plus de son vraie visage ? J'adressais à Lou un regard appuyé, tandis qu'elle me faisait part de ses délires macabres, que je comprenais pourtant. C'était dans la chasse, en effet, que je me sentais pleinement exister. Voir la défaite dans les larmes des héros les plus engagés, les plus bornés, que j'écrasais. Le mal ne peut exister sans bien, et pourtant ces imbéciles ne peuvent s'empêcher de vouloir éradiquer les brigands, les vilains, les monstres. Moi, Garou, suis là pour leur montrer qu'ils auront beau s'y mettre tous, leur soit-disant "justice" n'est autre qu'un vecteur d'anomalie. Sans nous, les monstres, ils ne sont rien... Et vis-versa. Les rappeler à cette réalité, c'est bien ça qui me fait vibrer. J'entrouvrais la bouche, prêt à rejoindre ses dires, avant que je revienne à ce qui m'importait vraiment en cet instant : son "cadeau". Une bouteille aux effets inconnus, donc... Ca n'aidait pas vraiment, mais c'était toujours un ustensile de plus. J'acquiesçais d'un simple mouvement de tête, ça finira bien par nous servir. Après tout, un objet aussi excentrique ne pouvait être utile qu'en la possession de cette charmante petite timbrée.

Après une énième scène de théâtre qui visait à illustrer ses envies de gloire scientifique, elle me faisait part de ce qu'elle avait pu découvrir en se baladant entre les différentes habitations. Finalement, elle m'apportait bien plus d'informations qu'escompté, et je me rassurais dans l'idée d'en faire mon alliée. Il allait falloir que je me décide à faire un tour, moi aussi, avant que la nuit ne tombe... De toutes façons nous allions bientôt rejoindre les autres. Finissant son rapport, et percevant certainement ma satisfaction, Lou jugea assez sûr de se blottir contre mon bras, tandis que je la laissais à nouveau faire sans trop réagir, me contentant de la toiser longuement. Quelle étrange créature... Une compagnie qui, pour la première fois depuis un très long moment, je trouvais presque agréable. Evidemment, il fallait qu'elle change du tout au tout. Visiblement blessée par le jugement apporté à sa tenue, je sentais la crise de nerf arriver. Sa mine joyeuse se mua instantanément en expression atroce de gamine capricieuse, un nouveau frisson vint dresser ma chevelure d'avantage. Je grimaçais, plaquant ma main sur sa bouche au moment où elle s'écriait, étouffant sa complainte qui aurait tôt fait de me rendre fou. Ses larmes coulaient à foison sur ma main, tandis que je dressais l'index de la seconde sur mes lèvres.

"Chhhhht', ton autre tenue t'allait bien mieux voilà tout, plus pratique... J'en ai rien à foutre de ton style vestimentaire, si tu te sens à l'aise là dedans, alors ça m'ira très bien... Merde je veux j-..."

Je m'interrompais, quelque chose se passait... Par les fenêtres, on pouvait observer la lumière du soleil s'intensifier et changer bien trop rapidement d'exposition. Une voix retentit, ce n'était pas Demigra. La voix se présenta comme une certaine "Shemesh Perditio", un autre ennemi divin à abattre donc... C'était de mieux en mieux. Une fois son monologue terminé, un craquement sourd, puis une explosion, vinrent briser le court silence qui s'était installé. Un éclair ? Le temps reprenait son cours, là où une sphère luminescente s'invita à son tour dans ma demeure. Attrapant mon fusil, sans pour autant braquer la chose, je restais sur mes gardes. Ca s'était arrêté juste au dessus de ma nouvelle amie, puis son éclat disparu pour dévoiler ce qui se distinguait comme une simple boite de conserve. Celle-ci rebondit entre les couettes de Lou, avant que je ne la saisisse en vol. Qu'est-ce qu'on pouvait bien faire de ça ? C'était une ration en plus, certes, mais j'étais déjà bien gâté à ce niveau. Ces foutus divinité commençaient de plus en plus à me gaver. Déposant la boite sur la table, j'équipais mon fusil à l'épaule à l'aide de la sangle qui y était rattaché, puis me dirigeait en direction de la sortie... Nous allions bien voir ce que signifiait tout ce grabuge, et ce qu'en avaient perçu les autres. La nuit allait tomber d'ici peu.

"On ferait bien d'y aller, Lou. C'est entendu, c'est moi qui viendrait te rendre visite, la prochaine fois. Je sens qu'on va faire un bonne équipe tous les deux, alors arrête un peu tes jérémiades et profites de ces dernières journées... On risque de le rencontrer, ton dieu du combat. Au moins, à lui, on fera honneur."
Louve Folle
Louve Folle
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 25/07/2018
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockDim 28 Juil 2019 - 22:29

Tandis que Garou tentait tant bien que mal d'étouffer les cris de Lou, un éclair venait de taper sa cible depuis les cieux. Le bruit sourd de sa chute avait fait vibrer l'ensemble des maisons, suspendant dans le temps la malice de Lou. Plus aucune larme ne coula sur ses joues et il fallait croire que la comédie de la charmante dame venait de toucher à sa fin...

"Bah! Ce n'est pas drôle !"


"Je blaguais, je blaguais !", souria-t-elle de nouveau. "Mais t'as cherché, aussi ! De la délicatesse, ça ne fait vraiment pas de mal ! S'pour ton bien de cacher parfois ce que tu penses réellement derrière ta petite frimousse ! ...Les plus fourbes n'hésiteront pas à mordre sur cette faiblesse apparente, tu sais ?"

Cela leur servirait pour dénicher les futures traîtres. Pendant quelques secondes, la froideur ainsi que la malice naturelle de la Louve prirent le pas et trahirent ses airs enfantins. Ô, ils auraient certainement tout un monde à duper ! Leur duo ne promettait ainsi pas de placer les deux lupins sous les mêmes hospices. Si l'un était l'incarnation de la brutale honnêteté, l'autre ne serait que doux mensonge. Une chimère insaisissable. Mais qu'importe. Si cette honnêteté venait à être menacée, la fourbe Lou compenserait les erreurs de son prochain et ce, au nom de leur survie. L'instant d'après, elle reprit son automatique naïveté. Même ainsi. Même suite au message de cette divinité... Shemesh, hein?

"Tch, tiens donc, on a même le droit à la pute de Demigra en guise de second dieu..Ca me fait une belle jambe, tiens."


Lou ne mâchait plus ses mots, mais après tout, elle voulait que la Mort règne. Et la Mort n'était ni cette voix chevrottante, ni même ce dieu damné. Alors, les écouter...Quel intérêt ? A cette pensée, un feu-follet jailli depuis sa cheminée et s'arrêta net au-dessus de sa tête.

"Huh?"

Ni vu ni connu, le flash s'était converti en un objet solide, lourd et métallique qui, par la force de la gravité, alla cogner la tête bleue de la petite demoiselle.

"AIIIIIIEUUH! Mais !"

Interpellée, la jeune femme observa d'un oeil critique et outragé l'arme de ce crime odieux. Qu'est-ce qui venait de lui créer une telle bosse, d'entre tous les objets existants ? Sa main se porta sur sa tête et commença à masser sa légère plaie douloureuse...Avant de reprendre le sourire derechef face à l'ironie de leur présent !

"Une boîte de haricots ? Hahaha, tu comptes les faire pousser pour t'appeler Jack peut-être, Garou ? Il faut croire que Demigra et l'autre divinité ont le sens de l'humour...Hm. M'enfin, ça nous aidera p'tet à prendre patience s'il nous refile seulement ce genre de conneries, tiens."


Curieuse, elle vit son partenaire prendre son fusil avec lui, nullement gênée par les apparences. Etait-ce réellement prudent d'exihber ainsi ses armes de prédilection ? Elle en doutait mais Garou ne reviendrait pas sur sa décision et Lou le savait déjà. Sa présentation s'était faite dans la menace à peine sous entendue, il était donc logique qu'elle termine également ses derniers jours ainsi. Et, dans ce bas village, tout le monde redouterait la rencontre avec ce Garou. C'était inévitable... Sauf elle, bien sûr. Mais Louve Folle avait toujours été bien différente, et elle devait bien avouer que sa petite personne se plaisait très certainement à côtoyer pareil danger aux yeux du monde. Am Stram Gram avait bien choisi, dans le fond !

"Garou est un danger, blablabla... Bah voyons, c'est surtout un gros nounours...!"

Un chasseur capable de supporter sa petite comédie, ce n'était pas rien ! Et puis, parmi les quelques idées véridiques qui s'étaient échappés de sa bouche quelques minutes plus tôt, Garou avait relevé ses idées, ses précieux principes, et cela plaisait à la Louve qui, avec passion, renchéri de plus belle dans ses explications...

"S'pas un dieu du combat. L'Art est Dieu. Et le combat, tout comme la danse, le chant et autres joyeuseté, est un art ! Souviens-t-en, toujours !"

Toujours, car son petit doigt lui disait que cette aventure n'en finirait pas de les mener en quête de combat et de survie. Mais peut-être qu'ils étaient déjà en pleine performance artistique ? Les complots débuteraient désormais bien assez tôt, et cette petite tête bleue illustra parfaitement ses convictions avec une gaieté balayant sa douleur à la tête. Cette dernière écouta attentivement les excuses voilées de Garou ainsi que ses douces promesses en riant doucement.

"Hihi, bah voilà, c'est beaucoup mieux ! Promis, je ferais aussi des efforts à partir de maintenant mais...Ce serait avec plaisir, Garou. On fera une jolie team.", fit-elle calmement, en serrant la main de ce Garou pour sceller leur accord. "Allez, je sens également que nous allons bien nous amuser malgré tout ce beau massacre en perspective! "
Un sourire carnassier étira les lèvres de la Turquoise tandis qu'elle lui signifia, cette fois-ci, de bien fermer à clef sa maison derrière lui...Toujours aussi excitée qu'une puce, cette dernière prit les paroles du Tueur de héros au mot près et tira vigoureusement le bras de l'immaculé. Tout cela, pour aller à la rencontre de ce troupeau de brebis...
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4655
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Unité
Techniques 1/combat : Supernova

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockVen 2 Aoû 2019 - 20:06
Le calme faisait son retour… La maison était ravagée par les affrontements multiples. Tout avait été saccagé : une armoire tombée au sol et les meubles partiellement détruits par la force surhumaine des loups-garous. Lorsque Lou reprendrait ses esprits, elle allait constater les dégâts mais au vu de sa folie, cela ne la dérangerait pas plus que ça.

Ils se retrouvèrent donc seuls dans la demeure de la Louve Folle, blessés tous les deux. Beelax s’était précipité aux côtés du chasseur pour l’aider à se relever et constater l’ampleur de ses blessures. Une chose était sûre, ils devaient stopper l’hémorragie de leurs blessures avant de bouger où que ce soit et le tueur de héros le fit bien remarquer. Garou fit s’effondrer les espérances de l’archer quand il lui apprit qu’il n’avait rien chez lui pour subvenir à leurs besoins. Il soupira devant les difficultés qu’ils affrontaient en permanence depuis leur arrivée. L’allié de Lou fit remarquer logiquement qu’ils ne devaient pas tarder sous peine de se vider de leur sang et trouver une solution au plus vite.


"Mmh, je n’ai rien chez moi non plus. On va devoir se soigner rapidement ici avant de quitter cette baraque."

Il regarda autour de lui pour voir si la gamine avait des soins, par chance… Mais non, il n’y avait rien d’autre que le bordel fou qu’ils avaient mis. Cependant, pointant du doigt le lit où se trouvaient des draps qui leur serviraient à arrêter le sang de couler abondamment. Hochant la tête, il se dirigea vers le baldaquin en y enlèvent les draps pour les placer devant lui. Il déchira la totalité du tissu pour en faire de multiples bandages. Il en passa une grande partie à Garou pour qu’il s’occupe de son bras et des morsures de Lou. Quant au Ganshou, il tendit le bras pour attraper un meuble en bois. Il arracha quatre bâtons pour en placer deux sur chaque jambe. La griffure qui lui avait arraché la chair et des tendons l’empêchait de marcher en tout liberté pour l’instant. Il créa donc des attelles artisanales afin de pas se faire transporter par son allié improvisé comme un vulgaire sac, surtout qu’il peinait déjà à se mouvoir tranquillement avec ses propres blessures. Il plaça donc un bâton de chaque côté de son mollet en recouvrant le tout de ses bandages temporaires, fit de même sur sa jambe gauche et se mit debout pour tester la solidité de ses inventions.

"Ça fera l’affaire jusqu’à ce qu’on trouve de meilleurs soins."

Il regarda également les bandages de son compagnon et ça craignait : du sang emplissait le blanc de base du draps mais ça ralentissait quand bien même l’écoulement du sang. Tout comme Beelax, ça fera l’affaire pour le moment. Garou se redressa en annonçant qu’ils devaient faire un tour chez lui pour reprendre des forces, il n’avait pas de soins mais il avait de quoi manger : enfin une bonne nouvelle… Il indiqua au bienfaiteur qu’il fallait mieux longer la forêt pour éviter de tomber sur un indésirable qui pourrait éventuellement leur poser des problèmes. L’ancien élève de Maitre Kaio hocha la tête pour confirmer les dires du tueur de héros.

"C’est bien ça, Garou. Tu m’en dis une bonne nouvelle, là. C’est vrai que pour titiller Demigra nous aurons besoin de forces. Oui, tu as raison, nous allons longer la forêt. Je te suis."

Il sortit de la maison à la suite du rebelle, le laissant les mener chez lui vu qu’il ne savait pas où ce dernier habitait. Ils longèrent doucement la forêt, du mieux qu’ils pouvaient. Beelax boitait, ce qui l’empêchait de marcher bien vite mais au fil des minutes ils aperçurent enfin la demeure du type au fusil. Garou ouvrait la maison à l’aide de sa clé en laissant passer son compagnon juste derrière lui. Une fois à l’intérieur, le guerrier s’assit à une table, se questionnant par rapport aux participants.

"Les autres auraient au moins pu avoir la décence de nous rejoindre au centre du village comme prévu. Maintenant, on s’en est fait des ennemis à cause de leur lâcheté."

Peut-être que s’ils étaient venus, ils auraient pu former une plus grande alliance résistant au Dieu-Démon mais apparemment, ils préféraient faire cavalier seul. En soi, tant mieux, ça laissait moins de doute quant à la trahison de certains. Beelax, de son coté, était convaincu du désir de Garou d’en finir avec Demigra : alors il pouvait dormir sur ses deux oreilles tant qu’il ne serait pas six pieds sous terre…
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockLun 5 Aoû 2019 - 18:12
Beelax semblait savoir se débrouiller. Bien, il ne devrait pas être un trop lourd fardeau. Traficotant des béquilles improvisés ainsi que des attelles toutes aussi rudimentaires, il parvint à se "rafistoler" aussi bien qu'il le pouvait avec le matériel à disposition. De mon côté, les bandages étaient si imbibés de sang qu'ils pénétraient carrément les plaies, donnant l'impression d'avoir tout bonnement fusionnés avec. Je me retrouvais donc enroulé dans un tissu sanguinolent, mon sang s'arrêtant finalement de couler. En faisant le point sur mon état actuel, je pouvais sans problèmes affirmer disposer d'environ soixante-dix pour cent de mes capacités. Le bras en moins, les chocs et la fatigue accumulés par tout ce bordel représentaient les séquelles de ma rencontre avec deux de ces "monstrueuses" bêtes, dont le malin vantait la dangerosité. Il allait en falloir plus que ça mon grand, d'autant plus que le festin que je m'apprêtais à déguster allait me remettre rapidement en lice. Et alors, je pourrais la récupérer. Lou... Ce dernier échange de regard, entre elle et moi, avait témoigné de la dissolution de notre fine équipe, qui m'avait semblé si prometteuse. Pourtant, contre toute attente, elle avait fait le choix de m'épargner. Une chose restait limpide alors : j'allais la garder de mon côté.

Le plan était simple. Il fallait retrouver mes provisions, les consommer avant qu'elles ne deviennent un trésor trop convoité, puis retrouver la chasseuse tout en tâchant de convaincre le reste de ces débiles qu'il nous fallait nous entre-aider pour espérer survivre. Si la survie est tout ce qui les intéresse, alors il allait suffire de jouer sur cette carte, je me chargerais de Demigra. Une fois extirpé de la maison, prenant bien soin de constater si la voie était libre, nous prenions la direction des bois afin d'éviter le centre du hameau. Ca allait certes nous rallonger, mais vu la vitesse de mon nouveau compagnon pas question de prendre de risque. Fusil à l'épaule, bouteille à la décoction dangereuse dans le futal, je restais aux aguets durant toute notre marche. La nuit était bien avancée, et il était toujours aussi difficile de distinguer quoi que ce soit à travers les troncs qui jonchaient notre flanc gauche, même d'aussi proche. Cette voie restait néanmoins ma seule piste pour espérer me tirer d'ici, j'espérais donc rassembler assez de monde pour nous engager de ce côté une fois le jour levé. Malgré une soirée visiblement dédiée à la chasse, le village était paradoxalement silencieux. Lou elle même ne poussait plus le moindre hurlement. Avait-elle déjà trouvé sa nouvelle proie ? J'en doutais, le silence aurait sans aucun doute été brisé par les hurlements de celle-ci. De ce que j'avais pu apprendre de notre Louve, elle était une sadique aussi ravagée par la folie qu'elle était bonne chasseuse. Elle pouvait sans aucun doute se dissimuler dans l'ombre en attendant l'occasion pour sauter sur sa cible... Sans même le réaliser alors, je laissais glisser un regard sur nos arrières. Nous arrivions finalement au croisement qui délimitait l'espace de notre village, ma maison se trouvait dans le coin de droite... Nous arrivions bientôt.

Un craquement sourd se fit entendre dans l'habitation voisine, un grognement que je reconnu sans mal pour l'avoir rencontré quelques instants plus tôt. Le propriétaire de cette maison venait visiblement de recevoir la visite de ma regrettée partenaire.

"Espérons que ça puisse la calmer... Dépéchons-nous, temps qu'elle est occupée. Nous y sommes presque."

En effet, il ne nous fallut que quelques minutes supplémentaires pour atteindre la porte qu'ouvrait ma clé. Je poussais la porte, pénétrant dans la pièce tout juste avant de refermer l'entrée. Cette fois-ci, pas question de recevoir un invité surprise. Je poussais un profond soupir, je me sentais enfin à peu prêt en sécurité... Maintenant fallait-il espérer que Beelax ne se transforme pas à nouveau pour m'arracher le second bras, histoire de diminuer mes chances d'avantage. Je le toisais l'espace d'un instant, jugeant de son état pour me rassurer. Même à l'état de monstre, il restait bien amoché. J'ouvrais enfin la malle dont le contenu s'était fait désirer durant tout le trajet, puis j'attrapais les plus gros morceaux de venaisons que je disposais un à un sur la table. Sans plus attendre, je me jetais sur mon repas, laissant le plaisir à mon camarade de profiter lui aussi de mes provisions. Je ne comptais plus gérer mes stocks, il fallait tout consommer en vitesse pour en finir rapidement avec ce foutu jeu et son misérable organisateur.

"ILS ont fait de nous leurs ennemis, pas l'inverse. Nous allons leur montrer que leur seule véritable chance, c'est de collaborer. Ils vont bien vite se rendre compte que c'est séparés qu'ils sont les plus vulnérables... Et je pense qu'on peut compter sur Lou pour le leur montrer."

Et ce sans compter le dernier prédateur encore inconnu. Celui-ci mis à part, et en admettant qu'elle ne le soit pas devenue elle même, cette fanatique irritante restait un problème dont il allait certainement falloir se débarrasser. Heureusement pour moi, elle s'était alliée au plus lucide d'entres eux. Ainsi, si lui n'était pas capable de lui remettre les idées en place, il aura bien vite fait de comprendre le danger qu'elle représentait. Finissant d'engloutir l'énorme quantité de viande que j'avais pu extraire de ce fabuleux garde manger, offert par le dieu-démon en personne, je m'enfonçais dans ma chaise en laissant ma tête pencher en arrière. Lâchant un râle visant à me détendre, je n'attendis pas longtemps pour me redresser et sortir la potion que j'avais pu récupérer, et dont les effets semblaient similaires à la malédiction lancée par le malin. Ou alors était-ce seulement une coïncidence, ce sortilège ayant frappé l'animal avant que nous puissions distinguer l'effet véritable du liquide ? Posant la bouteille sur la table, je la fis glisser au centre de celle-ci.

"A défaut de profiter des expérimentations de Lou, il faudrait qu'on découvre l'utilité de ce truc... Ca pourrait toujours servir, qui sait."

Mon regard se posa longuement sur Beelax, j'attendais de voir ce que le remplaçant de la délicieuse Louve Folle avait dans le ventre.
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4655
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Unité
Techniques 1/combat : Supernova

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockLun 5 Aoû 2019 - 20:15
La pression était toujours présente, malgré qu’ils soient enfermés dans une maison à double tour. Dans ce jeu, il ne fallait jamais se sentir à l’abris. Comment Beelax pouvait-il être rassuré lorsqu’il connaissait plus que bien la perfidie du Dieu-démon ? Si on le connaissait, on savait qu’il ne fallait jamais se sentir rassuré. Le guerrier Ganshou le savait très bien alors même assit sur une chaise en face d’un soi-disant allié, il restait sur ses gardes, près à réagir. A tout moment un des autres participants pouvait débarquer et les tuer tous les deux ou pire, voir Demigra débarquer et les éliminer sur le champs. Contrairement à Garou qui semblait confiant et sûr de lui, comme à son habitude. De plus, les deux étaient très amochés, ce qui diminuait leur capacité, surtout du côté de Beelax qui peinait à se mouvoir rapidement. Il allait lui falloir un petit temps de récupération et un bon repas pour être de nouveau en pleine forme.

Pendant que son ami temporaire se dirige vers la malle et commence à rassembler la nourriture qui les sustentera, le nouveau terrien pestait sur la lâcheté des autres participants qui ne s’étaient pas présentés au rendez-vous qui était initialement prévu. Il imaginait qu’ils avaient anéanti les espoirs de coalition qui permettrait de détruire le marionnettiste à l’origine de tout ce bordel. Mais non, il avait fallu qu’ils restent planqués chez eux comme des lâches en laissant leurs camarades à leur sort. De ce fait, les deux rebelles en avaient fait des alliés à éliminer… Cependant, le tueur de héros rectifia un point : ce n’était pas eux qui avaient fait des ennemis mais les autres qui avaient fait d’eux leurs ennemis. Beelax hocha la tête devant la véracité de ses propos, il avait raison.


"Oui c'est vrai, t’as raison. J’imagine cependant qu’ils ont eux aussi fait des alliances afin d’éliminer les autres concurrents, tu ne penses pas ?"

Ils n’étaient probablement pas les seuls à avoir eu l’idée de faire des groupes, mais ce n’était sûrement pas pour les mêmes raisons. Non, eux, ils avaient perdu espoir de prendre le dessus sur Demigra alors que les deux alliés, c’était tout le contraire. Ils ne voulaient pas se laisser abattre par une saleté de démon alors ils se battaient. Logiquement, tout le monde devrait se battre pour cette raison, mais cet endroit n’était pas logique… Interrompant ses pensées, Beelax contemplait la nourriture, tellement précieuse en ces jours, presque à en baver. Maintenant il le savait, Garou lui avait menti sur ce qu’il avait trouvé lors de ses recherches mais peu importe, il devait admettre que c’était une bonne surprise. Il avait également le droit à sa part de délice, que le tueur de héros avait généreusement offert à son compagnon. Salivant, le bienfaiteur ne perdit pas une minute de plus et  se jeta à son tour sur son succulent repas. La faim tiraillant son estomac, il n’en laissa évidemment pas une miette, tout comme son allié. Le ventre bien remplit, ils s’affalèrent tous les deux sur le dossier de leur chaise et se regardèrent un instant. L’ancien guerrier de Freezer observait la bouteille que son compère venait de sortir et de faire glisser au milieu de la table. Dans ses souvenirs, il se rappelait que ses bouteilles appartenant à Lou mais que les effets étaient encore inconnus pour les deux hommes. Et pour découvrir ce qu’elle leur réservait, il fallait bien que quelqu’un s’y colle et le regard posant de Garou sur son invité ne laissa planer aucun doute…

"Je vois bien ce que tu essayes de me faire comprendre, hein. Mais je vais le faire, j’te dois bien ça après tout."

Après lui avoir dévoré le bras, il pouvait bien se dévouer pour boire deux gorgées d’une bouteille qui leur était inconnue. Tendant le bras, il attrapa la bouteille entre ses doigts et jeta un coup d’œil sur les indices qu’elle pouvait laisser. Malheureusement, il n’y avait rien. Rien qui indiquait ce qu’allait ressentir Beelax en buvant dans cette bouteille. Déglutissant, il ôta le bouchon de la bouteille et approcha cette dernière de ses lèvres.

Allait-il mourir empoisonné ?!

Tomberait-il raide mort après avoir bu ne serait-ce qu’une gorgée ?

Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir…

Timidement, il laissa le liquide affluer dans sa bouche avant de continuer son cheminement jusqu’à sa gorge. Il n’avait bu qu’une gorgée mais ce serait suffisant pour en savoir plus sur cette maudite bouteille. Il regarda son compère, tout à fait normal.


"Je ne ressens rien pour l’instant."

Pour l’instant ! Il l’avait dit lui-même. Les effets n’étaient peut-être immédiat après tout. Le cœur du Ganshou battait à la chamade, il ne savait pas à quoi s’attendre et appréhendait le moment où les effets se manifesteront…

… Et si c’était un piège de Garou ?
Demigra
Demigra
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 282
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche temporelle, Illusion, Kikoha spectral
Techniques 3/combat : Influence démoniaque, Voile démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockLun 5 Aoû 2019 - 21:05
De tous les imbéciles qui peuplaient ce village, seul un d'entre-eux était assez simple d'esprit pour servir de cobaye sans être prêt à en subir les conséquences. Si même cette jeune meurtrière, prisonnière de sa propre folie, eut la bonne idée d'utiliser un cobaye avant de décider quoi faire du contenu de cette bouteille et bien ce ne fut pas le cas de l'inconscient qui accompagnait le chasseur de héros. Qu'il s'agisse d'une simple goûte ou de tout le contenu de cette bouteille... tout pouvait encore arriver. De tous les effets que son créateur a caché dedans, certains pouvaient très certainement s’avérer être plus néfastes que d'autre. Ceci étant dit, peut-être que Beelax avait raison finalement ? Et si sa vie s'achevait ici, en un instant ? S'il suffisait d'un simple claquement de doigt pour le faire retourner à la poussière, qu'allait-il advenir de son nouvel allié ? Oh, en parlant d'allié justement, le sien allait très vite jalouser les effets de cette boisson puisque l'ex-démon du froid se sentait enfin soulagé : ses maux avaient complètements disparus et ses blessures se sont soudainement refermées. En fait, il était même en pleine forme ! La fatigue avait complètement disparue et le sujet n'a jamais été aussi repu qu'il n'aurait pu l'être auparavant ! Vous l'aurez vite compris : pour ce deuxième essai, la boisson n'a pas conférée la lycanthropie mais elle a prodigué des soins à ce candidat et pas n'importe lesquels ! Les effets pouvaient bien être comparés à celui d'un senzu. Vous vous rendez compte de ce que cela signifie ? Cette bouteille peut-être une véritable bénédiction pour ceux qui absorbent son contenu ! Enfin, peut-être.. à qui le tour, désormais ?
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockMar 6 Aoû 2019 - 23:08
"Ils se sont regroupés pour s'imiter les uns les autres, surtout. Les premières alliances se sont formées, poussant chacun à trouver son partenaire... Mais comme tu as pu le constater, ce partenariat peut s'avérer le véritable danger."

Je faisais là référence au tragique événement qui m'avait fait rompre l'alliance peu escomptée que j'avais entretenue avec Lou. Sa fiole dans les mains, la suggestion n'en paraissait que plus claire. De par ses mots, Beelax semblait croire à l'hostilité de chacun de nos petits camarades. Pourtant, je doutais bel et bien qu'ils ne soient tous irrécupérables. En effet, le dénommé Jojiba n'était apparemment pas de ceux qui souhaitaient se débarrasser des "concurrents". Et il y en avait certainement d'autres dans son cas. Cependant, ceux qui se prenaient trop au jeu allaient rapidement devenir un problème qu'il ne tenait qu'à nous de résoudre. Je grimaçais alors, mais il semblait que nous allions devoir satisfaire en partie la soif de sang du malin.

Mais je me reprenais, ce sujet-là aura bien d'autres occasions d'être traité. Non, l'heure était aux expérimentations. Et c'est en avançant la bouteille sur la table que j'ouvrais le bal. En effet, nous avions à notre disposition tout un tas d'outils qu'il nous était sans aucun doute profitable de maîtriser, à l'avenir. Ainsi, la potion de Lou détenait un secret qu'il allait falloir percer pour garder une certaine longueur d'avance au cas où un nouvel affrontement se présentait... Et il allait se présenter, c'était certains. Mes yeux se posèrent lourdement sur mon compagnon, qui interpréta radicalement mes pensées. Me prenant de court, Beelax attrapa la décoction et l'avala sans hésiter plus d'une seule seconde. J'haussais les sourcils, étonné par une telle foi en la malice que pouvait renfermer le liquide.

"Et bien, je peux bien admettre que tu disposes d'un certains sens du spectacle. Au cas où ton audace t'arracherait la vie, tu peux être sûr qu'elle m'aura grandement servi."

Affichant un sourire narquois, je m'enfonçais de nouveau dans mon siège, fixant intensément l'homme en face de moi, attentif au moindre changement. Ma main glissa doucement vers mon canon, prévoyant déjà une possible transformation. Alors Demigra, quand est-il de ta fascination pour la monstruosité ? Une minute s'était écoulé, alors que les premiers changements commençaient à se manifester... Ebahis, je constatais rapidement que les blessures de mon nouvel allié se refermaient à vu d'oeil, à un tel point qu'il fut bientôt en pleine forme. Aussi surpris que soulagé, un large sourire vint fendre mon visage en deux avant que je ne tende le bras pour récupérer la précieuse potion. C'était le jackpot, voilà que nous disposions d'une source de soin parfaite et quasi-illimitée ! Mes doigts se crispèrent néanmoins sur le verre, alors que celui-ci était à deux doigt de rencontrer mes lèvres. Mon rictus confiant s'effaça, tandis que la réalité me rattrapait. Comment pouvais-je être certains de subir les mêmes effets ? En effet, si la potion avait véritablement été responsable de la transformation lupine de cette satané poule, alors le miracle qui venait de se produire ne pouvait en réalité représenter que l'un des effets du breuvage. Ma théorie selon laquelle la poule avait simplement subit la malédiction des trois élus tenait difficilement debout, et la découverte de ce nouvel effet ne parvint finalement qu'à épaissir le mystère autour de cet atout dérobé.

Je grimaçais, décidant finalement de garder la bouteille éloigné de mon gosier. Après tout, j'étais encore largement capable malgré mon état, pas question de me laisser tenter par les machinations du dieu-démon. J'aurais tout le loisir de m'abreuver si la situation dégénérait, en attendant, j'allais garder cette éventuelle carte maîtresse au chaud. Tout en remettant la bouteille à la place que je lui avais définitivement attribuée, autrement dit mon fut', j'adressais un sourire carnassier à un Beelax flambant neuf.

"Quelle aubaine ! Il faut croire que tu plais bien à ton petit copain le dieu-démon. Parfait, nous voilà paré pour reprendre les choses en main n'est-ce pas ?"

J'espérais que sa chance ne lui monte pas trop à la tête, et qu'il ne se décide à me trahir. Je doutais néanmoins qu'il en soit capable, après tout c'était toujours moi qui détenait l'arme létale la plus efficace dans cette pièce. Non, il avait joué et avait gagné... Maintenant, un autre secret devait être élucidé. J'en convenais alors, c'était à mon tour de donner mon corps à la science ! Me délestant de mon canon, je le posais sur la table puis me levais doucement de ma chaise en prenant appuie sur la main qu'il me restait, effectuant les quelques pas nécessaires à rejoindre le centre de la pièce. Là, je fis face à l'archer, écartant le bras afin de mettre en évidence mon torse momifié. Un éclat naquit dans mon regard au moment où je pris la parole.

"Reste une chose qu'il nous faut vérifier... Cette flèche, que tu as décoché sur Lou. Je n'ai pas pu correctement le constater, mais il apparaissait clairement qu'elle était spéciale. Tout comme cette potion, je suis prêt à parier que le malin s'est amusé à l'enduire d'un sortilège particulier. Lou en a réchappé, elle semblait d'ailleurs se porter comme un charme après avoir été atteinte. A nous de recomposer la scène pour comprendre de quoi il en retourne, tu sais ce qu'il te reste à faire, huh ?"

Quel résultat allait-on pouvoir tirer de ce second atout ? Et en était-ce seulement un ? Nos expérimentations allaient sans doute éclaircir ces zones d'ombres... Ca devait bien l'amuser, notre cher Demigra.
Shemesh Perditio
Shemesh Perditio
Autres Races
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 170
Bon ou mauvais ? : Héréditairement Mauvaise
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Obélisque / Barrières du Karma / Création
Techniques 3/combat : Douze Plaies / Transformation
Techniques 1/combat : Cataclysme

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockMer 7 Aoû 2019 - 1:15
Ah ! Ils avaient l'air mignon, tous les deux, à tenter de trouver des solutions à leurs soucis. Cette potion si mystérieuse était-elle la clé de leur salut ? Qui sait ? Cependant, Garou n'était pas quelqu'un de bien chanceux, et il avait oublié la faiblesse d'un corps peu entraîné. Il n'y avait pas de Ki, de concentration ou de quoi que ce soit d'autre provenant d'un passé rempli d'épreuves qui puisse le sauver de cette salope cruelle que l'on appelait la "réalité quotidienne du commun des mortels". Splendide bandage, vraiment ! Un drap entourait le moignon du bras tranché, mais ce n'était pas assez pour le protéger des infections. Une si béante plaie, laissée ainsi à la merci des bactéries qui se faisait un plaisir d'entrer dans ses muscles ! La gangrène, Garou, la gangrène ! Dans ce village presque moyen-âgeux, trouverait-il la solution miracle à cette effroyable nécrose ? Cette mort des tissus pouvait l'emporter à tout moment...

Mais ce n'était pas tout... Des perles rouges tombant de la lune de sang se manifesta une flaque carmine. Et de cette flaque comme de tant d'autres, des bulles se formèrent. Les bulles gagnèrent une forme, puis des ailes, puis une trombe, et se mirent à voler. Ils étaient une centaine... Non ! Un millier ! Pire ! Leur nombre était incalculable. À travers la cheminée, les fenêtres, la porte, et les plus petits des trous dans les murs, ils s'introduiraient dans cette maison ! Ils avaient faim... Faim de sang ! Ils se serviraient tous en même temps ! Leur nombre les rendait capable de dessécher les humains en l'espace d'une dizaine de minutes. Ils pouvaient voler dans les bouches de ceux qui respiraient, et dans les yeux qui restaient ouverts. Qui sait s'ils n'étaient pas porteurs du paludisme ?
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 56
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou ClockSam 10 Aoû 2019 - 15:37
[ HRP : Accord de Beelax pour sauter son tour, j'avais besoin de coucher sur clavier mes idées. ]

Je me tenais là, face à ce camarade qui m'avait arraché un bras, lui indiquant désormais qu'il devait trouer mon corps de cette fameuse flèche. Preuve en était d'une situation qui dégénérait. Pourtant il n'était pas question de se cloîtrer chez soi en attendant que les prochaines malédictions ne tombent, assurant à coup sûr nos morts à tous, ainsi que la satisfaction des salopards qui nous toisaient depuis les cieux. Non, il fallait agir, exploiter toutes les pistes qui pouvaient nous aider à nous barrer de là pour de bon. Dans mon état, je n'allais de toutes manières pas faire long feu.

Prêt à accueillir le projectile, mon attention fut soudainement retenue par un changement d'atmosphère. En effet, la lumière bleuâtre de la lune, celle-là même qui s'infiltrait par les fenêtres de ma bicoque pour éclairer la pièce, avait virée peut à peut à un carmin semblable au miens. A vrai dire, la pièce reflétait désormais une couleur écarlate. Je tournais le regard, portant mon oeil sur ce qui pouvait bien dispenser une telle lumière. Je brandis ma main face à Beelax, lui indiquant de retenir son geste.

"Voilà qu'ils recommencent..."

Je m'approchais de la fenêtre, doucement, puis m'appuyais sur son rebord pour constater d'une chose avérée : la lune saignait. Elle avait revêtue une robe carmine, tandis que l'on pouvait apercevoir quelques "larmes" rougeâtre s'écouler de sa surface. Je plissais les yeux, découvrant avec un certain agacement ce que les flaques de sang naissantes commençaient à générer. Ils n'étaient que quelques-uns, au début, et se heurtaient à la fenêtre en tentant vainement d'atteindre ma silhouette protégée par la vitre. Toutefois, ils gagnèrent bientôt en nombre et en organisation, une nuée se forma rapidement pour se mouvoir telle une entité unique. Ma main se crispa sur le rebord de la fenêtre, en faisant craquer le bois, tandis que mes yeux s'écarquillaient en voyant les premiers moustiques s'infiltrer par les défauts des parois.

"Merde, il faut partir, vite !"

Je me précipitais sur la table, attrapant mon fusil, tout en rugissant sur Beelax pour qu'il daigne me suivre. Satanés démons, ils s'acharnaient. Visiblement, ils commençaient à comprendre que nous voir nous entre-tuer n'allait pas être chose aisée... J'étais même surpris qu'ils décident de nous éliminer par eux même, au final. Certainement était-ce notre petite rébellion qui, malgré ce qu'ils laissaient paraître, ne les laissait pas si indifférent. Cette simple pensée suffit à me réjouir en partie, seulement il fallait avant tout s'échapper de ce piège mortel. En telle quantité, ces bestioles pouvaient se révéler plus dangereux encore que des loups-garous. Prenant mon élan, et alors que de nombreux insectes commençaient goulûment à me pomper le sang, je m'écrasais sur la porte pour la déverrouiller à toute vitesse, puis l'enfonçais d'un coup d'épaule.

"Suis-moi, plus le temps de réfléchir... On passe à l'action !"

En effet, si nos geôliers se mettaient à nous abattre par eux même, il n'était plus temps de préparer quelconque stratégie. A peine fûmes-nous sortis que la lune sanguine laissait place au jour, l'atmosphère rougeâtre tournant rapidement à l'orangée de l'aube. L'armée d'insecte ne nous laissait pourtant pas encore tranquille, et commençait à retrouver notre piste. M'agressant les narines, je ne pu faire autrement que remarquer l'odeur pestilentielle qui s'était étendue dans le village. Grimaçant, je me mis à courir à toute allure vers le chemin que nous avions emprunter pour arriver, contournant donc le centre du village. Les prédateurs finirent par renoncer à la poursuite, ayant pour certains bien pu profiter de ma chair ensanglantée. Alors que je courrais à souffle coupé, une vive douleur se manifesta par delà les autres, se situant au niveau de la plaie béante qui remplaçait mon bras droit. Détendu par tous ces mouvements, mon bandage laissait apparaître le garrot, désormais dépassé par une peau pourrissante à vue d'oeil. Comment était-ce possible ? Déjà ? Ma chair s'était nécrosée bien plus vite qu'escompté, et j'en déduisais rapidement que le dieu-démon avait sa part de responsabilité dans cet énième malheur. Serrant les dents, j'attrapais une des bandes qui flottait et cachait à nouveau la blessure en resserrant le bandage.

Tout allait devoir se faire très vite. Première étape : récupérer Lou.
Contenu sponsorisé

[EVENT] Maison de Garou Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Garou   [EVENT] Maison de Garou Clock
 
[EVENT] Maison de Garou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-