Partagez
 

 [EVENT] Maison de Scalio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demigra
Demigra
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 272
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche temporelle, Illusion, Kikoha spectral
Techniques 3/combat : Influence démoniaque, Voile démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockSam 20 Juil 2019 - 1:08
Si la maison de Scalio semblait plus petite en apparence, elle s'avérait être plus spacieuse à l’intérieur. Comme toutes les autres maisons (ou presque), celle-ci était bien meublée et tout était propre. Toutefois, la maison semblait bien plus ancienne que toutes les autres et sa pierre n'était plus aussi solide qu'auparavant. Peut-être était-il temps de faire des rénovations ? Ceci étant dit, une partie de la maison demeurait toujours aussi bien conservée : le sous-sol. Celui-ci offrait de nombreux remèdes soigneusement alignés sur les étagères murales. Ici, les malades et les blessés n'avaient vraiment rien à craindre car tout ce qui pouvait panser les blessures était ici. Par ailleurs, il y avait même un atelier d'alchimiste mis à disposition pour ceux qui voudraient s'essayer à préparer des remèdes en tout genre. Ceci étant dit, cet endroit cachait aussi un coté obscur : des poisons... il y en avait de toutes sortes ! Entre ceux qui endorment, ceux qui rendent malade et ceux qui rendent les gens fou furieux... le choix était vraiment large. Notre ami saiyan, deviendra t-il un bon médecin ou un terrible empoisonneur ? Nous le saurons bien assez tôt.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockMar 23 Juil 2019 - 19:01
"VOUS ETES TELLEMENT PAS AUTORISES A FAIRE CA!!!!"

Je gueule d'un seul coup, j'essaye d'enlever la pancarte, mais euh, wat, pourquoi je galère?!
HHHHHNNNNNNGGGAAAH!!! 
Haa haaa, çaaa y est!!!

MMMMhhh pfioooouu....RAAAAAGHH!!!


SALOPERIE!!:
 

Et hop on jette ça par terre, si quelqu'un veut l'utiliser pour faire un feu, qu'il se fasse plaise.
Gnnnrr, immédiatement après une explosion, je peux ptet me reposer un peu mais nooooon, d'un seul coup je suis à Pétaouchnok avec un connard qui dit qu'on va ptet crever et maintenant: un putain de souvenir de mes premières années de formation dans les Forces de Défense de Sadala?! COMMENT IL PEUT LE SAVOIR PUTAIN!!!
Je prends la clé et je la rentre dans la serrure de la porte, j'entre.
Putain bah c'est pas ici que j'aimerai vivre. 
Ça devrait le faire pour le moment. Au moins c'est bien meublé et propre. Ah voilà le lit, tayaut!! 

Aaaahh, un truc moelleux hahaaaaaaa.....
Hmm, c'quoi ça, y a un truc sur le sol...on dirait une trappe.

Hmmpf, allez ScaliO, bouges-toi le fion et ouvre ça....
J'ouvre ça, je vois de vieux escaliers...et il fait touuut noiiir au fond, les toiles d’araignées sont cools aussi...

"J'aime pas les en-*TOUSSE* noirs."

Eeeet on referme ça pour le moment, me faut de la lumière pour m'aventurer là-dedans.
...
Hey on a tous peur de quelque chose hein.
....
Hmm yep.
...
Yep..
...
Bon allez ça suffit, je vais pas faire l’asocial non pluuus, allez on va voir les autres gens, geez....
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockLun 29 Juil 2019 - 14:50
Les paroles de Scalio avaient regonflé d'espoir le cœur hésitant de Kyabe, qui était plus déterminé que jamais à ne pas se laisser abattre par le malheur qui leur était promis. Le discours de son partenaire de l'univers 6 était catégorique, voire même bien moins indulgent que ce que les principes de l'armée sadaliennes dictaient habituellement en temps de conflits ; mais la guerre était de toute façon un souvenir lointain maintenant qu'ils s'étaient retrouvés placés sur le devant d'une scène sur laquelle ils n'étaient même pas sûrs de pouvoir répliquer jusqu'au dernier acte. Ainsi, ils s'étaient réunis pour de bon et avançaient désormais d'un même pas, prudent mais courageux.

Ils avaient donc décidé, conformément à ce que lui avait révélé son camarade, d'aller explorer plus en profondeur la demeure qui avait été donnée à ce dernier, histoire d'établir un meilleur repaire où effectuer un repli stratégique en cas de danger imminent. Pour cela, ils avaient récupéré ce qu'il y avait à récupérer dans la modeste cabane de pêcheur puis longé le sous-bois brumeux par la lisière au nord, progressant lentement mais sûrement derrière les habitations érigées ça et là dans le hameau, qui depuis le temps avaient visiblement trouvé leurs locataires. Sur le chemin, Kyabe en avait profité pour apporter plus de détails à ses révélations de tout à l'heure — sur les Dieux de la Destruction, sur leur présence dans l'univers 7, sur le fait qu'il existe plusieurs univers dont un jumelé au leur.

"... les Dieux de la Destruction sont associés aux Dieux de la Création, et ils œuvrent ensemble afin d'apporter un équilibre dans notre monde. Je sais que dit comme ça ils peuvent avoir l'air intransigeants ou cruels, mais ils sont en réalité plus conciliants qu'on ne le pense malgré leur caractère colérique, je veux dire, j'ai eu l'honneur d'avoir une conversation avec une de leurs Anges, et elle m'a dit que..."

Leur bref trajet avait ainsi ponctué de quelques anecdotes de la part du pacifiste qui avait pourtant été choisi fut un temps pour représenter les meilleurs combattants de son univers. Cependant, il n'avait pas eu le cœur de conter le déroulement du Tournoi du Pouvoir et ses conséquences encore trop douloureuses à évoquer. Lorsqu'il se sentira un peu moins incertain, peut-être.

"... je ne pense pas que ce Demigra et que cette Shemesh Perditio soient en eux-même des Dieux de la Destruction, ils me semblent plutôt des Démons qui n'ont que faire du bien-être des mortels. Je vous rejoins sur le fait qu'il nous faille faire preuve de la plus grande méfiance, mais je pense que ces gens sont tout comme nous victimes de leur perversion, et..."

La situation dans laquelle ils se trouvaient allaient les forcer à s'y adapter d'une façon contraire à toutes les valeurs qui leur avaient été inculquées. La promesse du caporal avait rassuré son capitaine, mais lui-même n'était pas certain qu'elle puisse vraiment être tenue : après tout, le Dieu-Démon n'avait promis la liberté qu'a un seul d'entre eux... et le fait que l'un d'eux ait été annihilé avant la tombée de la nuit n'était qu'un premier avertissement. En voyant le ciel se parer des couleurs du crépuscule, il avait encouragé son acolyte à presser le pas, arrivant ainsi sur le pas d'une demeure bien plus robuste que la cabane qui lui avait été donnée.

Celle-ci allait probablement devenir leur quartier général selon ce qu'ils allaient trouver à l’intérieur, mais quoiqu'il en soit, Kyabe avait déjà quelques petites idées — et une poignée de bois sec au creux de sa main droite.


* * *


"Après vous, Caporal... Il semblerait que ce soit chez vous, désormais."

Après avoir vérifié qu'ils n'étaient pas observés ou suivis, ils passèrent tous les deux le pas de la porte et la refermèrent immédiatement derrière eux. L'endroit était plus grand qu'il n'en avait l'air vu de l’extérieur : un lit confortable avait été posé non loin d'une fenêtre à la vitre très épaisse, les fondations semblaient un peu anciennes mais en bon état, quelques meubles allaient leur assurer d'avoir de quoi garder quelques vivres et trouvailles diverses. Il n'y avait pas d'étages pour prendre de la hauteur et ainsi établir un siège plus sécurisé, mais il y avait en revanche une trappe sous le plancher qui semblait mener au fameux sous-sol mentionné par Scalio un quart d'heure plus tôt. Qu'allaient-ils y trouver, s'ils y descendaient ?

Avant toute chose, Kyabe entreposa immédiatement la canne à pêche ainsi que l'épée rouillée dans la première armoire venue, hors de la vue d'éventuels curieux. Il déposa sur la table au centre de la demeure les brindilles qu'il transportait jusque là sur lui, et fit quelques étirements afin de se préparer à explorer cette fameuse cave. Prudence était mère de sûreté, et avec tout le danger potentiel qui pourrait causer leur perte en moins de temps qu'il ne leur faudrait pour le dire, il valait mieux s'y prendre à deux fois plutôt que de se montrer trop téméraire.

"Je suppose que vous avez sécurisé l'accès à ce sous-sol, Caporal ?"

Il souleva la trappe — un peu lourde, mais rien d’insurmontable — jusqu'à dévoiler un gouffre de ténèbres sans fond, à l'exception de quelques marches qui semblaient les inviter à y descendre. A première vue, ça ne semblait pas si profond, mais l'obscurité qui y régnait l'empêchait d'appréhender convenablement ce qui les attendait.

Vérifiant la bonne tenue de l'escalier qui se présentait à eux, il descendit quelques marches sans pour autant
s'aventurer trop loin, et nota avec certitude que le bois qui les constituait était en excellent état. Relevant la tête pour en informer son camarade, il remarqua que ce dernier ne semblait pas vraiment rassuré à l'idée de braver les ténèbres de ce sous-sol, qui recelait sans doutes de précieux indices — ou de pièges redoutables.

Un sourire amusé, qui ne se voulut pourtant pas moqueur, se dessina alors sur le visage du jeune capitaine avec une grande candeur.

"Auriez-vous peur du noir, Scalio ?"
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockLun 29 Juil 2019 - 18:28
On était en route, je voulais au départ nous diriger vers le centre du village, mais le Capitaine avait une meilleure idée. C'est con, mais on allait juste faire le tour par le Nord-Est, passer par la grange, il y a une énorme maison devant  donc on est assez bien camouflés. On fait ce qu'on peut pour être discrets, mais bon avec nos capacités réduites, on ne peut pas juste sauter de toits en toits. En même temps que nous progressions vers ma casa, le Capitaine me racontait des anecdotes....Je rebondirais dessus une fois rentré.
Cependant je tiens à me répéter quant aux autres victimes. Je murmure donc au Capitaine:

"Oui comme je l'ai dit, ce sont des victimes eux aussi. Sauf qu'ils ne sont pas tous innocents non plus, et en occurrence ils vont certainement chercher à nous buter quand ils le peuvent. Nous ne savons pas encore de quoi ils sont équipés et nous n'avons rien pour le moment. Il faut ré-établir un équilibre pour pas devenir les première cibles, sinon nous aurons perdu la guerre." 

Le crépuscule commence à pointer le bout de son nez, le capitaine m'urge de presser le pas. Je ne peux que faire ce qu'il dit. On se déplace discrètement et avec prudence derrière les habitations, on a vérifiés si on ne s'est pas fait voir et suivis. Nous sommes arrivés devant ma casa, je ramasse la pancarte foireuse que j'ai pété en deux, j'avais prévu de faire du feu avec, semblerait qu'on fasse une torche avec du coup. 

-"Après vous, Caporal... Il semblerait que ce soit chez vous, désormais."

-"Yup."

J'ouvre la porte, je laisse passer le Capitaine et je ferme la porte à clé immédiatement. Je me rue vers les fenêtres pour fermer les rideaux et donc empêcher les ptits curieux de voir ce qu'il se passe chez moi.
Pendant ce temps le Capitaine posait ses affaires et faisait des étirements, je regardais du coup la trappe menant au sous-sol à côté de moi d'un air....pas rassuré. Ma maison allait devenir un QG certes, mais j'ai jamais vraiment apprécié les endroits clos et trop sombres comme les caves.

-"Je suppose que vous avez sécurisé l'accès à ce sous-sol, Caporal ?"

-"Négatif. Je vous l'air dit, je ne voulais pas explorer tant que j'étais tout seul. Qui sait si un des inconnus malveillants m'enfermait dans la cave? Je ne serais pas très utile à ce moment là."

Le capitaine soulevait donc la trappe, et commençait à descendre les marches, tout en examinant le couloir. Moi je le suis...avec des pas d'enfants, pas serein...

Le Capitaine à très vite vu ça.

[EVENT] Maison de Scalio Really10


[Cliquez pour de vrai]

-"N-Négatif Capitaine hahaha, d-d'où tirez vous une telle idée hahaha!"

Et c'est dans cet embarras infini que je lâche les bouts de pancartes et qu'ils tombent tout en bas....

Oh non.
[EVENT] Maison de Scalio What_t11

Je regarde le Capitaine, rouge jusqu'au oreilles...

"Euh...après vous hahahaaaaaa..."
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockLun 29 Juil 2019 - 19:40
Si le saiyan pacifiste avait pris le soin de prendre avec lui cette poignée de bois sec, c'est parce qu'il se doutait bien qu'il lui faudrait créer une source de chaleur et de lumière s'ils voulaient explorer la réserve dont Scalio lui avait parlé — une obscurité des plus inquiétantes, un espace sans aucun bruit hormis un silence assourdissant. C'est donc tout naturellement qu'il pensa a allumer un feu : créer des braises en quelques secondes avait été un de ses premiers apprentissages lorsqu'il lui avait fallu survivre dans les territoires hostiles de Sadala.

Malheureusement, il ne pouvait espérer faire brûler son énergie vitale telle qu'il lui avait été enseigné, se procurer l'ensemble d'herbes inflammables qui poussaient à la frontière du désert aride ou encore dénicher les roches désertiques qui une fois réduites en poussière donneraient une poudre servant à faire jaillir l'étincelle nécessaire à tout feu de camp qui se respecte : tout ce sur quoi il pouvait compter était ce tas de brindilles bien cassant, le cuir robuste des liens qui protégeaient ses poignets et les épais morceaux de bois que Scalio transportait avec lui — et qui manquèrent de tomber dans les ténèbres du sous-sol alors qu'il les avaient lâché dans un geste paniqué, suite à la question ingénue du capitaine.

"N-Négatif Capitaine hahaha, d-d'où tirez vous une telle idée hahaha!"

La gêne était très clairement lisible sur le visage du caporal devenu rouge pivoine. Visiblement, son supérieur avait évoqué quelque chose qui l’embarrassait fortement et si ce dernier s'était habitué au caractère spontané de son camarade, c'était bien la première fois qu'il le voyait dans cet état.

"Êtes-vous sûr ?" s'étonna-t-il, d'un air curieux.

Dans un réflexe saisissant, Kyabe avait heureusement empêché une bonne partie des précieux copeaux de tomber plus bas. Mais il se sentait concerné par le bien-être de son subordonné : s'ils laissaient la peur ou l'indécision prendre le dessus dès maintenant, ils ne survivraient pas bien longtemps à l'application des menaces faites par les deux entités maléfiques. Il remonta les marches et posa sa main sur l'épaule de son homologue, se voulant rassurant.

"Tant que nous surveillons mutuellement nos arrières, rien ne pourra nous surprendre. J'ai confiance en vous."

Refermant la trappe derrière lui, il rassembla le tas de petit bois et choisi les deux morceaux de bois les plus longs parmi ceux en leur possession : il plaça le plus court des deux sous l'autre de façon perpendiculaire, essayant cependant de ne pas trop le surélever. Les brindilles furent ensuite précautionneusement coincées entre la planche la plus longue et le sol pavé de pierres, puis il maintint cette même planche avec son pied gauche, s'occupant de déchirer avec minutie ses liens de cuir pour former la lanière la plus longue possible.

"Scalio, pouvez-vous partir en quête d'écorce sèche ou de bois mort ?" demanda-t-il ensuite poliment à son acolyte. "Je crains que nous n'en ayions pas assez pour démarrer la flamme. Soyez prudent si vous apercevez quelqu'un."

Lui laissant le soin de se procurer le combustible nécessaire, il se prépara à exécuter le geste de friction nécessaire à la création des premières braises dont ils allaient avoir besoin pour explorer la cave. Il n'avait pas eu recours à une telle technique depuis des années, en raison des herbes qu'il transportaient toujours au cas où dans sa bourse de cuir, et il se félicita intérieurement de s'en être tout de même souvenu.

Une fois Scalio revenu, il s’attela à l'allumage de leur torche, exécutant vivement des va-et-vient avec la lanière tendue contre l'épais morceau de bois, juste à l'aplomb de l'ensemble fait de copeaux et de petites branches mortes. Et au bout de plusieurs minutes passées à répéter vaillamment ce geste jusqu’à épuisement, une flammèche naquit enfin sous leurs yeux, embrasant vigoureusement les brindilles situées juste en dessous.

"Nous avons réussi !" déclara-t-il, adressant un sourire satisfait à son compagnon de l'univers 6.

Quelques instants plus tard, ils furent parés à descendre les marches menant au sous-sol, accompagnés d'une douce lueur qu'il leur fallait surveiller constamment s'ils ne voulaient pas avoir à tout refaire depuis le début. Il sentit que son camarade n'était pas bien rassuré, mais il n'était jamais trop tard pour vaincre ses peurs, non ? Il lui confia la torche, proposant cependant de couvrir ses pas. S'ils voulaient dévoiler le mystère de ce caveau et voir s'ils pouvaient tirer parti de son contenu, surtout s'il pourrait leur donner un avantage tactique, il valait mieux pour eux qu'ils le fassent avant la nuit tombée — avant que l'opportunité leur soit retirée à jamais.

"A vous l'honneur, Caporal !"
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockLun 29 Juil 2019 - 21:35
"Eeeeh....pas vraiment non...."

Dû à un traumatisme remontant à mon enfance, j'ai beaucoup de mal avec les endroits clos et extrêmement sombres. Il me faut une lumière obligatoirement. Fort heureusement, le Capitaine a des réflexes et a attrapé les bouts de la pancarte que j'ai fait tomber par accident!

"Tant que nous surveillons mutuellement nos arrières, rien ne pourra nous surprendre. J'ai confiance en vous."


"Je..je ne vous décevrais pas Capitaine!"

Sur ces mots, nous sortons de là et refermons la trappe...je suis quand même soulagé.

-"Scalio, pouvez-vous partir en quête d'écorce sèche ou de bois mort ? Je crains que nous n'en ayons pas assez pour démarrer la flamme. Soyez prudent si vous apercevez quelqu'un."

-"Bien reçu."

Je m'aventure vite fait dehors pour chercher du bois mort ou de l'écorce sèche. J'essaye de pas tomber sur un connard dehors mais je pense être tranquille.
 Un peu de temps s'est écoulé, j'ai récupéré ce qu'il fallait...et maintenant, j'admire le processus de création de braises.

-"Nous avons réussi !"

-"Bien joué!"

De la braise! On avait du feu, oui!! Avec ça, on allait pouvoir faire une torche et..explorer le sous-sol.
Je laisse le capitaine s'occuper de ça, moi je me tiens vers les fenêtres pour surveiller les alentours, bien qu'on commence à ne plus voir grand chose avec le crépuscule qui s'installe. Seulement je peux voir des silhouettes qui sont rassemblées au centre du hameau.... Ils discutent....Ah, le capitaine à l'air d'avoir terminé, il est temps d'y al-

"A vous l'honneur, Caporal !"

Nani? Il m'a proposé de couvrir mes fesses et d'aller en premier.....

*Inspire/expire*

"...Allez."

Je tends bravement ma torche devant moi, j'ai nettement moins de soucis avec de la lumière maintenant. Les escaliers sont assez longs en fait, fait de plus en plus frais aussi.
Nous arrivons enfin au bout....Il y a des spots prévus pour des torches....avec des torches non-allumées dessus. Oh bah écoute on se fait pas prier. On allume tout les spots. Et à la fin, on a clairement une meilleure idée de ce qu'il y a ici:
En bas:
 
Des étagères remplies de fioles et bouteilles en tout genre...des outils, bandages et autre...même une table...euh je ne sais pas exactement ce que c'est mais une chose est claire, c'est que il y a une étagère remplie de fioles toute marquées par des têtes de morts...

"On dirait une sorte de clinique? Une infirmerie? Vous en pensez quoi Capitaine?"
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockLun 29 Juil 2019 - 23:45
La première chose qui captiva l'attention de Kyabe fut la quantité innombrable de fioles disposées ça et là dans toute la salle : d'étranges liquides presque vivants côtoyaient des philtres hauts en couleurs, certains étiquetés, d'autres non. Quelques ouvrages étaient regroupés sur un plan de travail en compagnie d'un assortiment d'outils servant à première vue à pratiquer une forme avancée de médecine, mais en posant un œil curieux sur les pages cornées par le temps, le sadalien put y apercevoir des schémas incompréhensibles annotés d'un langage qui lui était complètement inconnu — il s'agissait en réalité d'un ancien langage terrien, relativement commun, mais que le défenseur n'avait jamais pris le temps d'apprendre.

"On dirait une sorte de clinique ? Une infirmerie ?" s'enquit Scalio, visiblement tout aussi étonné que lui.

En effet, le contenu de l'inquiétant sous-sol ne semblait rien être de plus qu'un vaste laboratoire où quelques
disciplines primaires pouvaient y être pratiquées — premiers soins, alchimie, chirurgie, herboristerie... S'il s'avérait que leurs observations soient justes, cette découverte leur conférait un avantage indéniable ! Panser leurs blessures et concevoir des onguents leur était désormais possible, même avec leurs connaissances militaires basiques, tant le matériel qui avait été entreposé ici était en bon état. De plus, contrairement à la structure du rez-de-chaussée, ici les fondations étaient solides ; les murs de pierre et les pavés au sol gardaient l'endroit à l'abri de toute chaleur et de toute humidité, ce qui leur offrait également un véritable havre de défense. Pour peu qu'ils en camouflaient l'accès à l'étage, ils pourraient bien survivre jusqu’à la fin du temps imparti par le Dieu-Démon... ou creuser ici-même leur propre tombe.

"Vous en pensez quoi, Capitaine ?"

Ce dernier se tourna, un air assuré sur son visage marqué par la fatigue.

"Caporal, je pense que nous venons de trouver ce qui va devenir notre quartier général." affirma-t-il, s'il pouvait s'exprimer ainsi.

Il contempla les fioles une à une, et fut attentif à leurs étiquetages. Certaines semblaient pouvoir être bues, d'autres appliquées. Certaines renfermaient des liquides à l'apparence rassurante, d'autres comportaient des symboles négatifs qui lui évoqua la présence de poisons, d'acides ou d'explosifs ; il n'était pas réellement sûr de leur composition, mais il ne mieux valait pas y toucher pour l'instant. Peut-être que tenter de déchiffrer les écrits posés sur le plan en cèdre pourra les aider à mieux comprendre à quoi chaque breuvage correspondait ?

"Vous avez raison, il semblerait que cet endroit nous offre de quoi nous soigner, mais aussi empoisonner d’éventuels adversaires."

Ce faisant, il pointa du doigt les flacons qui ne lui inspiraient confiance. De toute façon, ceux-ci
semblaient être rangés sur une étagère à part pour une bonne raison.

"Restons tout de même prudents, et n'ayons recours a ces décoctions qu'une fois sûrs de leur contenu."

Leur utilisation aura un rôle déterminant, il le sentait, mais comment allaient-ils être certain de saisir
le moment le plus opportun ? De plus, il y avait tant de fioles que distinguer leur contenu leur prendra
très probablement beaucoup plus de temps qu'ils n'en avaient à leur disposition. Il se saisit d'un des grimoires à portée et un épais nuage de poussière s'en dégagea alors, le plongeant dans une salve d’éternuements qui parurent ne jamais s'arrêter.

"Peut-être que... *ahem*... si nous prenons le temps de... *ahem*... consulter ces écrits, nous pourrons en savoir plus..."
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockMar 30 Juil 2019 - 15:58

-"Peut-être que... *ahem*... si nous prenons le temps de... *ahem*... consulter ces écrits, nous pourrons en savoir plus..."

-"Euh ouais, je suis d'accord, mais avant on dépoussière tout ça Capitaine. Sinon whew, sacrée trouvaille Capitaine, un bon QG avec une laboratoire. Par contre j'ai pas l'air d'avoir de réserves de nourritures, c'est là que l'étang et votre cabane vont nous être utiles. Hmm, avec ça nos chances de survie ont drastiquement augmentées, si on récupère ce qu'il faut, on peut même faire nos propres remèdes...ou autre!" 

C'était avec optimisme que je disais ça. J'étais naturellement emballé par la découverte que nous avions fait que j'en ai oublié que je ne devrais pas m'avancer trop vite sur la situation globale. Nos chances de survies ont au plus augmentée de 2%, c'est pas merveilleux, mais c'est certainement plus que les autres. Je décide donc de m'approcher de l'étagère avec les poisons......

"Vous avez une épée rouille non? Il doit forcément y avoir de l'alcool fort ou autre dans le coin, ça aidera peut-être à enlever une partie de la rouille. Ensuite...."

Je prends une des fioles marquée par une tête de mort, je regarde le contenu, un liquide relativement épais et verdâtre, pas très envie d'avoir ça dans mon système.

"...Peut-être pourrons appliquer du poison sur la lame...au cas où."

Maintenant j'allais m'avancer vers la table d'alchimie..quand soudain nous entendions la voix de Demigra! 

" 'CHIER!! la nuit est tombée!! Restons en garde!"

« Écoutez moi, mortels ! »
Votre première journée dans Chutelière IX vient tout juste de se terminer. Par conséquent, une partie d'entre-vous ont perçu la lumière du jour pour la dernière fois de leur misérable existence. »

"Quoi encore, il va foudroyer l'un de nous? Bonne chance pour faire ça quand on est dans un sous-sol boyo."

« Certaines personnes nous ont été désignées par les dés du destin, trois en tout. Dès maintenant, nos  malheureux élus seront touchés par une maladie mortelle. Mortelle pour qui ? Oh, et bien... vous allez voir ! »

"Mortelle pour lui, enculé."

Je faisais le malin mais j'avais un vraiment mauvais pressentime-




"AHH..AHHHH.HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGHGHHHHHHH HHAAAAAAAA!!!!!!!!!
QU'EST-CE QUI M'ARRIVE PUTAAAAAAAARRGHH HAHAAAAAAA!! 
JE BRÛLE PUTAIN DE MERDE, FAUT QUE J’ENLÈVE CA, RRAAAAAAAGH!!!!!"

J'eNleVais mes ch-chaussUres, ma ch-CHeMIse à vitesse grand v-v-v-V tout en EssAYANT de TIREr mon PANtaLON MAI-
[EVENT] Maison de Scalio Scalio16

-"GGNNRRRRR HAA HAaaaaaa.....de la ViaNde HAACKHH!! K-K-KAPTAIN GNRRGNNNN!! K-KASSEZ VOUS!!!!!!!!! JE-JE N'ArriVE PaS A ME COntrôLER!!! AAAHHHHGHH!!!"
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockMar 30 Juil 2019 - 18:25
La prudence de Kyabe l'avait amené à ordonner les potions et les grimoires, lorsque la voix de Demigra s'installa de nouveau dans son esprit et celui de son partenaire. Manquant de faire tomber ce qu'il transportait, il s'interrompit dans son geste, incapable de bouger comme si on l'avait cloué sur place — encore un des mauvais tours du Diable, à ne pas en douter.

"Écoutez moi, mortels !"

La nuit était donc déjà tombée... Le temps était passé si vite qu'ils n'avaient même pas eu le temps de réellement se préparer à la catastrophe qui allait précipiter leur fin. Le temps imparti était désormais écoulé, et le Malin se fit un plaisir de le leur rappeler.

"Votre première journée dans Chutelière IX vient tout juste de se terminer. Par conséquent, une partie d'entre-vous ont perçu la lumière du jour pour la dernière fois de leur misérable existence."

Les poings serrés, il repensa à la personne qui avait été désintégrée plus tôt dans la journée. D'autres rayons allaient-ils ainsi s'abattre sur de malheureux élus une fois de plus ?

"Quoi encore, il va foudroyer l'un de nous ? Bonne chance pour faire ça quand on est dans un sous-sol, boyo."

L'observation pleine de bon sens de Scalio le fit sourire : il était vrai que dans ce sous-sol, ils ne craignaient pas grand-chose venant de l’extérieur, et encore moins du ciel. De plus, le Dieu-Démon avait dit vouloir se délecter de leur détresse, procéder ainsi ne ferait que couper court à toute cette mascarade. Non, il se doutait qu'un sort terrifiant les frapperaient, mais il n'avait strictement aucune idée d'en quoi cela allait consister. Les diverses ressources récupérées tout au long de leur court périple ne l'avaient pas plus aider à s'en faire une idée exacte, mais il savait en tout cas qu'elles allaient leur permettre de défendre un peu plus longtemps leur misérable vie... jusqu’à ce que, excédé par leur résilience, le couple d'entité maléfique décide de les anéantir une bonne fois pour toutes. Il ne pouvait l'expliquer, mais... il pouvait le ressentir. Plus que jamais. Son estomac se noua aussitôt, malgré son air calme apparent.

"Certaines personnes nous ont été désignées par les dés du destin, trois en tout. Dès maintenant, nos  malheureux élus seront touchés par une maladie mortelle. Mortelle pour qui ? Oh, et bien... vous allez voir !"

Une infection, maintenant ?! Comment allaient-ils pouvoir échapper à ce qu'ils ne pouvaient voir ? Il fit le vide dans le cours de ses pensées pour empêcher la panique de l'atteindre, mais au fond de lui, la peur se cachait habilement dans les tréfonds de son esprit, prête à le saisir à la moindre ouverture.

"Mortelle pour lui, enculé." maugréea son subordonné, ne prenant même pas la peine de surveiller ses mots.

Le regard du sadalien parcourut la salle de long en large : si toutes les fioles étaient à portée de main, elles étaient bien trop nombreuses, et leur contenu n'avait pas encore été identifié — à l'exception de celles que l'on avait pris soin d’étiqueter, qui comportaient des indications claires sur leur composition : des onguents, des poisons, des antidotes. Si l'un d'eux venait à contracter cette maladie, sauront-ils les utiliser à bon escient, et surtout, à t—

Alors qu'il revenait sur ses pas en direction de l'escalier, un hurlement déchirant perça ses oreilles : comme si son injure avait été entendue, Scalio commençait à se tordre de douleur, en proie à ce qui semblait être de vives brûlures sur son épiderme.

"Caporal ?!"

Il se mit à retirer ses vêtements un à un, comme si un mal profond le dévorait de l’intérieur. Ses propos étaient de moins en moins compréhensibles à mesure qu'il gesticulait comme un damné, ses cordes vocales voyant leurs octaves descendre jusqu'à des profondeurs gutturales, comme s'il n'était plus capable d’émettre autre chose que d'étranges grognements.

"Caporal, répondez-moi !" s'exclama Kyabe, désemparé devant ce phénomène qu'il ne pouvait pas comprendre.

Sous son regard affolé, son compagnon voyait ses habits de fonctions déchirés, ses muscles prendre en masse, sa stature se déformer jusqu'à presque doubler de taille, une épaisse fourrure pousser le long de ses bras et de son torse, son visage se distordre en d'effroyables craquements, des crocs acérés saillir de sa mâchoire, ses doigts dépasser les limites physiques de son corps jusqu'à devenir des pointes griffues prêtes à déchiqueter n'importe quoi à sa portée...

"Que les plus faibles s’apitoient sur leur triste sort ! Que les plus forts terrorisent le troupeau ! Mais quoi que vous fassiez... vous êtes tous condamnés à mourir un jour, souvenez-vous en."

Non. Non. Non, non, NON, NON

Sur le sol pavé, son ombre était bien trop imposante et se mêlait à la sienne, le couvrant d'un voile de ténèbres qui ne laissait transparaitre que deux pupilles rutilantes assoiffées de chair et de sang. Il voulu relever la tête pour pouvoir comprendre ce que son camarade venait de subir, mais il ne put bouger la moindre articulation.

Un sentiment de dégout intense mêlé de terreur se mit à saisir tout son être.

Ses pieds ne voulurent pas bouger, et il compris rapidement qu'il était comme retenu par une force extérieure. Lorsque qu'il se retrouva enfin libre de ses mouvements quelques secondes plus tard, ce fut à ce moment-là qu'il put enfin dévisager ce que son partenaire, et ami, était devenu selon le bon-vouloir du Diable.

Monstrueux.
Absurde.
Ignoble.


Un frisson tétanisant le traversa alors que le lycanthrope prenait de l’ampleur, son immense gueule béante située à quelques centimètres de son visage. Il semblait souffrant, alors qu'il essayait de s’accommoder à cette nouvelle enveloppe charnelle, émettant une série de râles entrecoupés de craquements sourds.

"GGNNRRRRR HAA HAaaaaaa.....de la ViaNde HAACKHH!! C-C-CAPTAIN GNRRGNNNN!! C-CASSEZ VOUS!!!!!!!!! JE-JE N'ArriVE PaS A ME COntrôLER!!! AAAHHHHGHH!!!"

Le premier réflexe de son cerveau fut de paniquer, faisant battre son cœur à une vitesse douloureuse. Il voulut crier pour ne pas laisser ses émotions le bloquer : mais il n’y eut aucun son, tout resta bloqué au fond de sa gorge. Et il n'avait aucune idée sur le moment de comment apaiser la malédiction qui affectait son ami — si toutefois ce dernier était encore conscient de qui il était avant de subir cette transformation.

La maladie n'était pas mortelle pour les trois élus, mais au contraire pour tous leurs camarades d'infortune.

Refusant de se laisser envahir par le désespoir, il s'éloigna à reculons, pas a pas, vers l'escalier menant du rez-de-chaussée. S'il ne pouvait sauver Scalio, ce sera lui qui finira dévoré par la folie sanguinaire dont le caporal était atteint. Il lui fallait donc prendre la fuite en abandonnant son ami à son sort... Kyabe avait déjà combattu des créatures semblables auparavant, mais jamais il ne lui avait fallu faire face aux conséquences d'une telle métamorphose, surtout aussi inattendue, surtout si elle impliquait d'affronter un de ses pairs...

L'adrénaline afflua dans tout son être, et ses jambes l'élancèrent enfin jusqu'en haut des marches : la créature monstrueuse se lança à sa poursuite, tous crocs dehors, mais tandis que Kyabe se hissait péniblement par-delà la trappe, le sang battant à tout rompre à ses tempes, il réalisa avec stupéfaction que le loup-garou était bien trop colossal pour pouvoir ne serait-ce que tenir sur les marches, l'empêchant de passer hors de l'ouverture. Profitant de cette opportunité inespérée, il posa ce qu'il avait pris avec lui sur le sol et rabattit aussitôt le battant en bois lourd derrière-lui, condamnant l'accès au sous-sol jusqu’à nouvel ordre. Il enclencha le loquet, puis poussa de toutes ses forces pour le bloquer, priant fortement pour ne plus avoir à entendre les lacérations répétées contre l'écoutille. Ce qui finit par arriver au bout d’une quinzaine de secondes, à son plus grand soulagement, mais aussi à sa plus grande désolation : son camarade pourra peut-être tenir la nuit avec de la chance, mais si dans sa démence il venait à ingérer les poisons qui se trouvaient en bas, alors... alors...

"Scalio..."

De l'autre côté de la vitre, il ne put voir l'immensité de la lune de sang au-dessus du hameau, cachée par les rideaux que Scalio avait pris le soin de tirer avant qu'ils ne s'aventurent un étage plus bas. Les mains posées contre le bois rigide, il essaya de s'adresser à son ami — ou du moins ce qu'il restait de sa conscience — sans vraiment savoir si ce dernier l'écouterait.

"Scalio... Je vous en prie, si vous m'entendez... essayez de vous calmer, je suis certain qu'il y a une solution à tout ça..."

Son discours se voulait rationnel mais au fond, il s'en voulait affreusement d'être sur le point de faire une promesse qu'il n'était même pas certain de pouvoir tenir, victime d'évènements funestes qui mettrait sa réalisation à mal — tout comme la précédente.

"S'il vous plait, restez avec moi... je vais vous tirer de là, faites moi-confiance..."

Non loin de lui se trouvaient le peu qu'il avait réussi à emporter avec lui ; un grimoire et plusieurs fioles toutes différentes déballées à même le sol, leurs écritures pour le moment indéchiffrable révélées à la lumière tamisée de la lune.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockMer 31 Juil 2019 - 13:14
....

"Scalio..."

HUH? CEtTE VOiX....

-"Scalio... Je vous en prie, si vous m'entendez... essayez de vous calmer, je suis certain qu'il y a une solution à tout ça..."

-"C-CAPTaiNE!!! AiDEZ m-m-mOI!!"

-"S'il vous plait, restez avec moi... je vais vous tirer de là, faites moi-confiance..."


J'ENtEndS DeS BRUitS de PAs....Je..JE LE SEnt...P-PARtiR?!

"NOOOOooNNN.....REVENEZ!!!! B-BESOIn d-de VOUS!!! NOOOOOOOOOoooNNNN!! J'AI MaL!!! J'AAAII FAAAIIIMMMMM!!!!!!"

Je SUiS SOUDAInEMEent A GeNOUX, J'AI MAL BOrDEL!!! PUTAIN C'est Comme SI J'AVAIs Un VAUtOUr d-DANS Mon BIdE EN TRAIn de Me DéPOUILler VIVANT!!! J'ESSaYE de ME FAUFIler DANS Les EScaliers....JE rentre PAS, NON LAISSEZ Moi sortIR!!! 

Je POussE UN HURlEMENNT Pour Me FAIRE ENteNDRE AU-DELa de MA MaisON....

"RRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGGGGGHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!"

....

"Ici le narrateur de Scalio, on va juste un peu remonter le temps dans l'enfance de Scalio.
La situation de famine actuelle que Scalio est train de vivre, bien qu'insupportable...N'est pas la première fois qu'il a du en faire l'expérience...

 Voyez vous, Scalio est né dans un taudis aux alentours de la plus grande ville de Sadala, et c'est dans ce taudis qu'il a vécu une grande partie de son enfance. Enfin, si on peut appeler ce bout de vie son "enfance", à vrai dire, ces parents avaient beau faire tout les efforts du monde pour se nourrir eux et leur fils...dès l'instant où ils ont remporté un sacré pactole dans un jeu de chance, ils ont prit l'opportunité de changer leurs vies et de partir du taudis...en laissant Scalio derrière. 
Scalio est basiquement un orphelin à ce moment de sa vie, criant le nom de ses parents dans les rues, se faisant chasser par les voisins qui en avaient marre de l'entendre beugler. Et c'était LOIN d'être la fin de ses misères, il traînait dans les rues en quémandent de l'argent ou de la nourriture, mais dans un taudis ou c'était presque chacun pour soi mais on mais une façade pour paraître unis entre nous, fallait pas rêver, Scalio devait faire des corvées pour gagner son pain, et il ne gagnait vraiment pas beaucoup. Il gagnait l'équivalent d'une 1 journée de nourriture PAR SEMAINE.
Ce que vous allez voir là...
Le Misérable:
 

...est l'apparence de Scalio jusqu'à un moment clé de sa vie. Ce n'est pas de la joie, et ça n'aidera pas sa situation actuelle. Mais c'est la première chose à laquelle il pensera maintenant qu'il est transformé en monstre qui a beaucoup trop faim."
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockJeu 1 Aoû 2019 - 2:55
La prospection de Kyabe avait été un succès inespéré : en faisant preuve d'audace et en pénétrant à l’intérieur de cette maison inhabitée, il avait récupéré quelques vivres qui allaient permettre à lui et son partenaire maudit par le Diable de survivre à cette nuit funèbre. Transportant sa récompense fermement contre lui, il se dépêcha de revenir sur ses pas, surveillant la place à présent déserte au-dessus de laquelle régnait une brume néfaste. Tout le monde semblait s'être séparé, mais qu'est-ce qui lui disait qu'une quelconque menace n'était pas entrain de surveiller ses moindres faits et gestes, prête à l'attaquer et mettre à mal ses précieux efforts ? La précipitation avait comme inhibé toute forme de doute durant ce court trajet, durant lequel il n'avait eu qu'une seule idée en tête : rejoindre et alléger au plus vite les souffrances surnaturelles de son associé.

La porte d'entrée de la demeure fut déverrouillée et reverrouillée aussitôt, les rideaux tirés, l'armoire inspectée, la table en bois poussée contre la porte, le lit médiéval déplacé le plus discrètement possible afin de donner accès à l'écoutille bloquée plus tôt par un loquet en acier, qui ne tiendrait plus très longtemps si son camarade devenu un monstre sanguinaire, cédant à la folie, venait à s'acharner sur le mécanisme et le faire sortir de ses gonds. En collant sa tête contre l'ouverture de bois, des gémissements plaintifs parvinrent à ses tympans comme une mélopée tragique et douloureuse qui en disait long sur le supplice que son acolyte — et ami — était entrain d'endurer, désespérément seul.

"Par pitié, faites qu'il ne vous soit rien arrivé..." souffla le sadalien, l'appréhension au ventre.

Il déballa sur son lit les réserves qu'il avait obtenu jusqu'alors : le grimoire usé par le temps, les trois bouteilles de rhum, les quatre fioles, la canne à pêche, l'épée rouillée, le carré en toile de lin, la boite d'allumettes, le couteau de cuisine et la portion de viande séchée. Cette dernière ressource pourrait bien apaiser la faim dévorante de Scalio, mais, et si ça ne suffisait pas ? De plus, il fallait qu'il pense à sa propre santé : il n'avait ni bu ni mangé depuis le début de leur séjour en ces terres damnées, le stress ayant pris le pas sur son appétit et sa respiration bien trop saccadée ayant à la longue asséché sa gorge. Il déchira vu mieux qu'il pu la chair tendre de façon à mettre un quart de la portion de côté, et les trois-quarts restant destinés à apaiser la voracité de son subordonné malchanceux. Ou l'était-il vraiment ? Cette transformation l'avait doté de nombreux avantages sur les autres participants, en échange de toute capacité de discernement... S'il parvenait à le rassasier, peut-être qu'il pourra revenir à son état normal et qu'ils pourraient reprendre l'élaboration de leur plan de survie en ce territoire résolument hostile. Mais que faire si tout cela n'était absolument pas possible ? Le laisser dans un tel état... Il lui en voudra, c'est sûr, une fois le jour levé — s'il se levait un jour.

Il ordonna toutes ces nouvelles possessions dans l'armoire afin de les dissimuler à sa seule connaissance, à l'exception de l'épais morceau de viande rouge et de la supposée potion de soin, avant de revenir vers l'écoutille, une main fermement posée sur le verrou, son butin dans l'autre.

"Caporal... est-ce que vous m'entendez... ?" risqua-t-il, priant de tout coeur que son interlocuteur soit encore conscient et puisse lui répondre.

Il entendit un grognement et quelques bruissements en retour, ce qui le soulagea étrangement, bien qu'il savait que ce qu'il s'apprêtait à commettre comportait un très grand risque. Il ne voulait pas avoir à blesser le seul allié sur qui il pouvait compter, mais les chances que celui-ci soit en état d'être raisonné étaient probablement faibles à l'heure qu'il était. Peu importe. Gérer les prises de risques faisait partie de ses compétences, quoi qu'il en dise.

"Ecoutez... Je sais que vous devez être affamé, mais vous devez me promettre de vous laisser faire si j'ouvre cette trappe..."

Il prit une grande inspiration et le mécanisme du loquet s'ôta en un déclic sec, mais relativement silencieux. Reculer serait désormais inutile ; à partir du moment où il s'était engagé à sauver son ami, tout allait se jouer à quitte ou double, peu lui importait qu'il doive risquer sa vie à chaque instant — tant qu'ils parvenaient à rester sains et saufs au bout du compte.

"Scalio... Je vous en prie, faites-moi confiance..." murmura-t-il, tremblant malgré lui sous le coup d'un terrible pressentiment.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockVen 2 Aoû 2019 - 5:08

....J'avais réussi à me calmer un peu malgré la DOuleUR... Je repensais encore à...à...mon ENfaNCE? Affamé comme je suis....c'est rien Scalio...T'as vécu PIrE EtaNT GOSsE!
 Je m'en SOuvient encore... Je demandais à manger dans la RUe, ce type aux cheveux pourris qui me BAlANçait un seul ZENi. Quel RADin je pensais...Mais un zeni était mieux que RIEN. J'AVAIs un PetiT saC OU J'accuMULAIs MeS ZENIS...J'AVAIs accumulé 15 Zenis cette semaINE...Tout juste de quoi payer un REPaS dans un des stands de BOUffe...PuiS AU MOment crucial, les ptits' DurS du coin m'avaient bousculés et voLéS mes ZENIS!! J'avais même pas la force de les pourchasser....Je me retournais vers le vendeur, qui me lançait un regarde dédaigneux.

-"Pas d'argent, tu dégages."

-"Mais on m'a-"

-"Je veux pas le savoir!! FOUS LE CAMP!!"

Je craignais que le grincheux me jette quelque chose alors je me suis barré en vitesse....J'avais plus qu'une canette que je ré-utilisais pour puiser de l'eau....bien que récemment je n'étais plus autorisé à aller chercher de l'eau parce qu' ils ne voulaient pas d'un "enfant qui pollue l'eau juste en s'y approchant!" , honnêtement ils ne risquaient rien, j'étais juste sale. Pourquoi on me détestait? J'ai rien fait de mal!....
Puis ensuite...Des HOmMeS s'appOcHAIeNT de MOI: 

"Hey ptit', tu veux gagner des zenis?"

......
Je reviens à moi, j'entends du GRAbuGE en HAUT:

"Caporal... est-ce que vous m'entendez... ?"

Le CAPitAINE?! Il-IL EST REVENU!! 

-"O-OUI..."

-"Ecoutez... Je sais que vous devez être affamé, mais vous devez me promettre de vous laisser faire si j'ouvre cette trappe..."

-"MA..MAIS JE RIsQUE de VOUS...de VOUS....."

Et puis j'hésitais...d'un côté J'éTAIs SEUL...et de l'auTRE....J'AVAIS FAAAIIIM!!!

-"Scalio... Je vous en prie, faites-moi confiance..."

-"O-O-OK!! MAIS VOUS AVEZ A MAngEeR, HEEIN?!"

Je me dégageais du passage pour que le CAPiTAINE puisse PAssER...Je Me reCroquevillais...LE capitaine descendait TRES LenTEMeNT....PLUS VITE ALLEZ !!!! Allez un peu de contrôle Scalio....il y est presque....marche par marche....Qu-Qu'EST-CE QU'IL TIENS?!!! DE LA VIIIIIIAAAAANNNDE?!!! Je ME SUIs REDressé par REFLEXE...Le CapitAINE S'eST ALors ARRÊTÉ...NON...NOON NE REMONTEZ PAS!! Je RéaliSE Ce QU'IL Cherche à faiRE....JE ME RASSeOis....SaGEMeNT...Sagement..........

"E-e-e-e-exCUSEZ Moi...L-l-LA VIAndE....DeLICIEUsE..VIande...."

LE cApiTAIne...reprenait...doucement...marcHe par MarcHE...GNH....Il Est LA!!
Le CApITAINE....ETAIT LA...Il posAIT SES AFFAIRES...SUR LA TABLle d'alchimie....je fixais ce morCEau de VIANDE...SI Beau,si APPÉTISSANT ....Je regardais à nouveau le Capitaine...Puis je regarde derrière lui l'ETAgère....!!!! Une IDEe M'EST VENuE!!

"Capitaine....la-la-la fiole...derrière vous...poison...prenez l-l-la fiole et G-GARDEZ LA... Si Je VOUS MENaCE....vous la PRENeZ...Je NE POurrAIs PAS...VOus MANGER..."
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockSam 3 Aoû 2019 - 0:15
Un pas, deux pas, trois pas... La descente vers le laboratoire d'alchimie s'annonçait difficile, tant le capitaine se sentait nerveux à l'approche du monstre qu'était devenu son subordonné. Bravant les ténèbres qui s'offraient à lui, il avança avec une grande vigilance, ses sens alertes quant à la moindre agitation qui pouvait survenir de l'autre côté des escaliers. La viande qu'il transportait dans sa main émanait un parfum salé qui commençait a lui donner faim à son tour, mais il lui fallait tenir bon.

Bientôt, l'ombre menaçante de son partenaire se détacha jusqu'à dissimuler la lueur des torches, ne laissant apparaitre qu'une gueule béante et un regard meurtri. Il était égaré, souffrant et surtout dépossédé ; le sadalien pouvait le ressentir jusqu'au plus profond de lui et il en fut bouleversé. Combien de temps l'avait-il laissé ainsi, en proie à cette douleur infâme qui devait envahir le moindre recoin de son corps et de son esprit ? Il s'en voulait encore d'être resté impuissant face ce désastre ; mais qu'aurait-il pu faire de toute façon, dépourvu de sa maitrise naturelle de son énergie vitale, enfermé dans ce microcosme changeant au gré des caprices du Diable ? Il ne lui restait plus qu'a faire confiance en son seul et unique allié, de croire en lui jusqu'au bout...

"Je suis là... Je suis avec vous, Caporal. Je sais que vous souffrez, je vais vous sortir de là..."

Un pas, puis un autre, puis encore un... Le lycanthrope, jusqu'alors indolent se mit a bouger d'un seul coup, et de nouveau Kyabe se retrouva figé, comme si d'un instant a l'autre son compagnon allait se retourner et lui bondir dessus pour lui dévorer les entrailles. Mais malgré tout, sa décision avait été prise ; il ne voulait plus avoir à croire à une telle éventualité, ce monstre désespérément affamé était son subordonné, son caporal, son partenaire — il ne lui ferait jamais de mal, pas vrai ?

Il voulait s'approcher malgré son apparence effroyable, être à ses côtés et le rassurer, mais la seule vue des canines protubérantes tournées en sa direction suffit à le faire sursauter brusquement. Incertain, ses pas résonnèrent timidement sur les dernières marches jusqu'à ce qu'il parvienne enfin au fond du sous-sol, le corps tremblant mais le regard plus déterminé que jamais. Quelques mètres seulement le séparaient de son camarade, et il était bien résolu à les franchir. En cet instant qui s'annonçait décisif, il avait à la fois tout à perdre, et tout à gagner.

Son premier mouvement fut accueilli par un grognement sourd, qu'il parvint tout de même à comprendre : son sens du langage semblait toujours intact, quand bien même il était en pleine lutte contre la folie qui gagnait ses instincts à mesure des secondes.

"E-e-e-e-exCUSEZ Moi...L-l-LA VIAndE....DeLICIEUsE..VIande...."

Contre toute attente, l'imposante créature se tordit sur elle-même, le laissant passer comme s'il cherchait
absolument à se détourner de lui, ou à s'empêcher de lui faire du mal. Ses pupilles luisaient intensément — était-il entrain de pleurer ? Le sadalien fut prit d'un pincement au cœur : cette situation désespérée dans laquelle il ne pouvait rien faire suscitait en lui un fort sentiment d'indignation . Quel défenseur serait-il s'il se révélait incapable de venir en aide a ceux qui ont besoin de sa protection, y compris les hommes et femmes sous son autorité ?

"Je vous ai ramené de quoi soulager votre faim... Je sais que ce n'est pas grand chose, mais c'est tout ce que j'ai pu trouver pour l'instant, ne m'en voulez pas..."

Il n'avait de cesse de lui parler, comme pour le maintenir accroché à la réalité, accroché à lui, comme pour se rassurer lui-même alors que son cœur s'emballait de façon incontrôlable.

"Vous devez être entrain de souffrir... Je ne vous laisserai plus jamais dans cet état, je vous le jure..."

Il déposa le morceau de viande sur le plan de travail, et déplaça avant toute chose les fioles empoisonnées vers le fond de la salle. Il ne voulait pas que Scalio risque quoique ce soit, même s'il aurait été plus prudent de les dissimuler dans l'un des meubles à l'étage. Mais il y en avait tant, et il perdrait un temps précieux. Toutes ses pensées étaient dévouées à la mise en sécurité de son caporal — et lui seul.

"Promettez-moi... Promettez-moi juste de tenir bon."

Reprenant l'épais morceau de viande entre ses doigts, il s'avança enfin vers lui après quelques secondes passées à essayer de calmer son esprit. Un poids qu'il ne connaissait que trop bien flottait encore au-dessus de ses épaules, prêt à s’abattre sur lui à la moindre erreur de sa part, et plus que jamais il ne parvenait pas à s'en débarrasser. Ses gestes avaient l'air assurés, mais étaient en fait guidés par la peur, secoué par toutes ces émotions qui se bousculaient en lui sans s'arrêter une seule seconde.

"Je vais m'approcher... Ne faites pas de gestes brusques, s'il vous plait..."

Il tendit ses bras aussi loin qu'il le put. L'attention du lycanthrope était concentrée sur le bout de chair tout juste découpé et offert à lui comme un présent. Puis son regard pénétra dans le sien, durant quelques secondes qui furent d'une intensité bouleversante pour les deux hommes qui savaient pertinemment qu'ils avaient atteint un certain point de non-retour l'un par rapport à l'autre. Cependant, le regard de son homologue semblait regarder au-delà de son visage, comme s'il était entrain de contempler à travers lui — ou plutôt ce qui se trouvait derrière lui.

"Capitaine...."

Le moindre de ses mots trahissait une affliction indicible, un effort certain pour ne pas perdre toute lucidité en cet instant où la communication leur était vitale. Il le reconnaissait, c'était déjà ça...

"La-la-la fiole... derrière vous..."

Kyabe n'eut pas besoin de se retourner pour comprendre ce qu'il essayait de lui signifier : la fiole en question était une de ces fioles contenant un poison violent qui promettrait d'atroces douleurs au malheureux élu qui l’ingérerait. Lui qui l'avait mis en garde à ce sujet quelques temps plus tôt, où voulait-il en venir ?

"Prenez l-l-la fiole et G-GARDEZ LA... Si Je VOUS MENaCE...."

Il avait peur de comprendre ce que son acolyte insinuait, mais il ne prononça aucun mot.

"Vous la PRENeZ... Je NE POurrAIs PAS... VOus MANGER..."

Les pupilles du jeune capitaine s'écarquillèrent, et il manqua alors de vaciller. Il ne voulait pas croire à ce qu'il entendait, à la suggestion insensée que son ami lui faisait. La démence l'avait atteint à un tel point qu'il envisageait de se laisser blesser, voire tuer par les mains de son propre supérieur, et ça, il ne voulait pas l'accepter.

Ses nerfs étaient à bout, et ses doigts serraient de plus en plus fort la chair qu'il tenait dans ses mains. Plus que jamais, les crocs semblaient prêts à se refermer brutalement sur ses bras et les emporter dans une effusion de sang. Que pouvait-il faire ? Que devait-il faire ?! Il lui fallait agir vite, mais il n'avait pas assez de temps. Qu'est-ce qui pourrait ramener son ami à la raison, à la normale, à lui-même ? Il n'en savait rien... Encore une fois, il se retrouvait dans la plus insupportable  des positions de faiblesse : celle dans laquelle il était obligé de choisir entre sa propre survie, ou celle de ses compagnons. Une situation qu'il ne pouvait ni accepter, ni renverser, ni maitriser... Tout ce qui lui restait à faire était, comme toujours, d'espérer.

"Caporal..."

Espérer que Scalio ne se laisse pas emporter dans une folie meurtrière. Espérer qu'il reprenne ses esprits, et qu'ils puissent parvenir à survivre suffisamment longtemps pour voir le jour se lever, et leur liberté retrouvée. Espérer que tout cela ne soit qu'un rêve éveillé, aussi lucide soit-il. Espérer revoir les paysages verdoyants de la planète qui l'ont vu naitre, grandir et servir leur peuple. Espérer qu'il n'ait plus jamais à devoir répondre de conséquences dont il n'a jamais été le responsable.

"Scalio, je tiens à vous..."

Posé non loin d'eux, sur le plan de travail, le couteau de boucher reflétait sur sa lame la cadence impétueuse des flammes.

"... Ne m'obligez pas à vous faire du mal."
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockSam 3 Aoû 2019 - 3:54
.....Le Capitaine....Il était venu à ma rescousse, comme si j'étais M.I.A sur une planète inconnue et que j'avais zer0 chances de m'en tirer vivant...Huh....Chokes et Ginger, s'en sont-ils tirés au final? Est-ce que ce traître de général a eu son compte? Est-ce qu'il avait au final étouffé les pistes? Tant de questions, et ma seule réponse était mon apparition sur une Terre peuplée, vivante. Une réponse qui n'avait strictement aucun sens. Et pourtant. Même dans un autre UNIVERS apparemment, un soldat de notre fière armée vient me prêter un coup de main. Putain, l'armée de Sadala est vraiment l'élite. Ça me rappelle ce qui s'était passé après avoir rencontré ce gars très louche... Il avait un tacte inimaginable, jamais vu un truc pareil, le moment où il avait commencé à parler et j'avais déjà pas confiance. Mais fuck la raison, j'étais affamé, et la promesse d'argent était bien plus importante...plus d'argent...plus de nourriture et d'eau. Heh, si j'économisais, peut-être que moi aussi j'aurai pu me tirer de ce trou pourri.
....J'apprendrais plus tard qu'il faisait parti d'un gros cercle criminel.

-"Hey ptit', tu veux gagner des zenis?"

-"..."

-"Ah allez ptit gars, je vais te faire une fleur! Tu vois ce conteneur là-bas?"

-"...Oui."

-"Tu vois, nous ici on a UN PEU la flemme d'aller chercher une boîte rouge la dedans, tu peux aller filer nous chercher ça? T'inquiètes pas, je te donnerai 10 zenis pour ça."

10 zenis? Je pouvais me payer un repas avec ça!....... Ces gens étaient très suspicieux encore une fois, mais la faim parlait pour moi.

-"....Ok."

-"Hey parfait! On t'attends ici, dépêches-toi on a pas que ça à faire non plus."

Sur ces mots je fonçais vers le conteneur, qui était accroché à un vaisseau de transport, mais ça je n'avais pas fait attention...A mon grand regret. Le conteneur était un peu en hauteur, fallait y mettre...de l'effort. Vous pouvez déjà imaginer comment j'avais galéré à juste grimper dans le conteneur...putain j'm'en souviens, c'était un très grand conteneur, il y avait même un autre compartiment, c'est dire! Je m'avance un peu, et je n'aimais vraiment pas ce que je voyais: des animaux en cages, des caisses vert-kaki avec le symbole de l'armée Sadalienne dessus, etc....J'avais vraiment un très, très mauvais pressentiment. J'arrive finalement devant la fameuse boîte rouge, il y avait une croix blanche et c'était indiqué dessus "COOLER: DO NOT OPEN"
...Vous savez, les enfants ça aime bien faire le contraire de ce qu'on leur dit: Donc j'ai ouvert la boîte.
Comment dire...imaginez moi, le jeune Scalio, qui voit exposé à ses yeux pour la première fois, des organes très frais. Y comprit un cœur qui continuait de battre grâce à une babiole. Eh bien le jeune Scalio il avait pas aimé, il avait même dégueulé. Il ne savait pas grand chose le Scalio, mais avec toutes les autres choses qui n'avaient pas l'air très légal... Scalio savait que ça devait l'être encore plus. Donc qu'avais-je fait? Eh bien comme tout gamin paniqué ferait: j'avais essayé de fuir. 

-"Heh heh heh, eh bien alors gamin..ou devrais-je t’appeler Scalio? Ou penses-tu aller comme ça?"

_____________

Je reviens à moi...Je venais juste de dire au Capitaine de se saisir d'une fiole de poison. La réaction du Capitaine ne s'est pas faite attendre. Les yeux grands, écarquillés et évidemment...choqué. Pas étonnant, je viens de lui sous-entendre qu'un moyen de me maîtriser c'est le poison. Faut s'imaginer qu'un de tes camarades de l'armée te demandes lowkey de mettre un terme à ses jours si il dérape. 

-"Caporal...
Scalio, je tiens à vous, ne m'obligez pas à vous faire du mal."

-"Je...ne vous en oblIGE PAs...C'EST SeULEMENT EN DERNIER R-R-recOUrS."

Derniers recours. Des mots magiques. Ça me ressemble pas purée, je devrais être en train de blaguer, enfin non, j'aimerais blaguer, mais ça donnerai l'impression d'être délirant... Ah fait chier, la vie, c'était tellement plus simple sans les dieux qui foutent la merde parce qu'ils se font chier. Combien de mondes, galaxies...univers, ont souffert à cause de leur ennui? Apparemment le notre a été détruit...ou plutôt effacé, genre les âmes des gens n'existent pas, n'atteindrons jamais la paix éternelle ou quoi... Si nous mourrons...Comment ça va se passer pour nous? Est-ce que nos âmes disparaîtrons aussitôt que nous mourrons? Putain non non non non!! Nous sommes dans un autre univers, ce ne sont pas les mêmes règles!
 Pas les mêmes Saiyans, pas les mêmes Démons du Froid j'imagines, pas les mêmes Nameks... Pas les mêmes Dieux. Je ne sais pas ce qu'ils observent précisément avec nous, mais si l'un d'eux peut écouter mes pensées...bah de UN, déjà ça se fait pas, un peu d'espace privé merci, et de DEUX, allez vous faire mettre, si c'était vous à notre place vous feriez déjà moins les marioles.

*Gargouillement*  

"Capitaine...s'iL VOuS PLAIT..ARRetez De tRAIner eT....DONNEZ MOI L-LA VIANde BORDEL!!"

J'ai faim, j'ai tellement faim, et le Capitaine -bien que je comprends absolument ce qu'il essaye de faire pour moi- dans ma condition actuelle, IL FAUT VRAIMENT QUE JE MANGE si il espère seulement avoir l'effet qu'il veut avoir sur moi actuellement! 

"Je Vous PROMEtS!! JE n'ESSAYerAIS...P-PAS de VoUS TuER!!"
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio ClockDim 4 Aoû 2019 - 2:40
"Capitaine...s'iL VOuS PLAIT..ARRetez De tRAIner eT....DONNEZ MOI L-LA VIANde BORDEL!!"

La complainte douloureuse de son subordonné le tira brusquement de tout cet ensemble d'émotions contradictoires qui n’avaient de cesse de bousculer ses pensées. C'est alors qu'il réalisa que bien qu'il se soit rapproché jusqu'à pouvoir tendre le morceau de viande à quelques centimètres de lui, son partenaire devenu lycanthrope avait su contrôler ses pulsions afin de ne pas le dévorer, et ce malgré la faim qui le tourmentait. Il lui en fut reconnaissant, et se pressa de lui déposer la modeste portion à même le sol, présentant ses excuses pour avoir laissé ses doutes retarder son geste — tout du moins, il espérait que cela suffirait à calmer son appétit de plus en plus envahissant.

"Je Vous PROMEtS!! JE n'ESSAYerAIS...P-PAS de VoUS TuER!!"

"Je m'en remets à vous, navré de vous avoir fait attendre..."

Puis il s'éloigna en s'assurant de ne pas lui tourner le dos, à reculons, jusqu'à pouvoir reposer ses jambes tendues par le stress près des premières marches des escaliers en bois. Remonter à l'étage serait ce qu'il y aurait de plus raisonnable à faire, mais il n'avait pas le cœur à abandonner une nouvelle fois son camarade à son triste sort, même si la peur que ce dernier ne s'emporte dans une folie sanguinaire d'un instant à l'autre était plus que jamais présente dans son esprit. Ainsi, il passa plusieurs minutes à le surveiller, guettant la moindre de ses réactions, se préparant intérieurement à faire demi-tour si la situation venait à dégénérer trop vite.

Il réprima un haut-le-cœur lorsqu'il vit les crocs mordre goulûment dans la chair tendre et saignante, la déchiquetant d'un geste sec comme s'il avait mordu dans du beurre ; il s'imagina une fraction de seconde à la place du morceau de viande inerte, choqué, et dut se forcer à ne pas détourner le regard ne serait-ce qu'une seconde. Cette vision effroyable était celle que Demigra leur avait promis à tous, et elle n'était pas prête de quitter le fond de sa rétine. Mais il se répéta que tout ce qui importait était que son ami soit sauf, qu'il puisse reprendre ses esprits et retrouver possession de son corps, que ses gémissements de souffrance puissent enfin cesser à ses oreilles tant ils lui déchiraient le cœur et lui rappelaient à quel point il était plus impuissant que jamais. Lui qui avait pris des précautions contre les menaces extérieures ne s'était pas douté un seul instant que la menace qu'il craignait plus que tout soit en réalité à ses côtés depuis le début.

"..."

Soudainement, une sensation de solitude le gagna. Comme un vide dans son cœur. Une nostalgie d'un temps passé à contempler la tranquillité de l'univers, qui atténua sa vigilance pour venir apaiser l'agitation qui malmenait son esprit fatigué par tous ces rebondissements incessants. S'échapper de ces terres maudites, retrouver enfin son univers d'origine, revenir sur Sadala en compagnie de Scalio, revoir Vegeta une dernière fois... tant de perspectives qui paraissaient désormais à des années-lumières mais le jeune capitaine s'y s'accrochait avec fougue, dernier bastion contre la psychose qui le guettait de nouveau, au détour de chaque seconde de plus passée en ces lieux condamnés par la main du Diable.

Un incroyable conflit prenait place en lui : il était d'un côté prêt à se battre de toutes ses forces pour lutter contre tous les dangers qui l'attendraient, comptant sur sa ténacité innée pour dépasser ses limites envers et contre tout, et d'un autre il était prêt à accepter le destin tragique que ces entités maléfiques lui réservaient, consentant à jouer leur jeu si cela pouvait lui permettre de ne pas connaitre une fin aussi traumatisante que celle qu'il avait connu lorsqu'il avait vu son univers effacé à jamais de l'existence. Sa conscience ne parvenait pas à trouver un compromis, basculant de l'espoir au désespoir sans jamais réussir à se décider, remettant en question ses convictions les plus intimes... Son front fiévreux se posa contre son avant-bras, dans un moment de faiblesse où il permit à son regard de se détacher de la silhouette monstrueuse de son acolyte.

"Je..."

Alors, ses lèvres séchées par la fatigue s'entrouvrirent, et il ne put retenir ce qui lui pesait sur le coeur. Des cauchemars durant lesquels il errait dans le Néant pour l’éternité. La recherche de son mentor qui semblait perdue d'avance. Ses combats menés en vain pour la survie de leur univers. Des souvenirs du bon temps passé sur Sadala au sein des forces d’élite, des missions dangereuses mais gratifiantes. Des anecdotes racontées sur un ton qui se voulait enjoué, mais qui était empreint d'une mélancolie indéniable. Il ne s'arrêta de parler sous aucun prétexte, comme s'il voulait oublier que ces instants étaient peut-être bien ses derniers, quand bien même son coéquipier ne pouvait probablement pas comprendre tout ce qu'il lui disait. Il avait le pressentiment que le prochaine présage du Dieu-Démon allait lui être fatal. Il était déterminé, dans l'espoir comme dans le malheur, mais il ne pouvait s'empêcher d'être hanté par la peur.

Et en ces instants où il acceptait enfin de se montrer vulnérable après avoir fait preuve de retenue durant tant de temps, il trouva un certain réconfort dans le fait de s'ouvrir enfin sur tous ces sentiments qu'il avait gardé au fond de lui depuis qu'il était revenu de l'au-delà, égaré dans ce monde dans lequel tout lui semblait à la fois réalisable et perdu d'avance.

"Si la mort venait à nous séparer au cours de cette épreuve... Je voulais que vous sachiez qu'avoir fait votre rencontre est ce qui m'est arrivé de mieux depuis que j'ai perdu tout espoir de revoir un jour notre magnifique Sadala."
Contenu sponsorisé

[EVENT] Maison de Scalio Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio Clock
 
[EVENT] Maison de Scalio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maison en ruine en carton et bois
» Les Gifs et smileys de la maison du soleil...
» La Maison Eclipse
» Dans une maison délabrée ... (Kuragari)
» Pour info /event serveur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-