Partagez
 

 [EVENT] Maison de Scalio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 ClockDim 4 Aoû 2019 - 16:31
"Je m'en remets à vous, navré de vous avoir fait attendre..."

Enfin. ENFIIIIIIN quelque chose à me mettre sous la dent putain!!! Je prends le morceau de viande que le Capitaine a déposé et j'approche ce bon morceau de viande vers ma gueule...ma gueule. Wah maintenant que j'y pense...Comment manger correctement avec ce genre de machoire à rallonge?!.... Ah fuck it! Je plonge mes dents, réfléchir commençait à devenir lassant sur le coup, j'avais trop faim pour ces conneries! AAAAAAAAHAHAHAHAHAAaaaaahh....de la viande putain, assez salée, voir même un peu juteuse....La viande me rappelle....me rappelle......ces oRgaNEs.

__________

-"N-n-n-nulle part M-Monsieur, j-j-je voulais juste vous demander si c'était bien c-cette boîte r-rouge là-bas!"

-"Tutututut.....Scalio-chan, c'est pas bien de mentir tu sais? huhuhuhuhuuuuhhh"

-"Hehehehehehhheheheheheheh"


Mon cœur battait à 100 à l'heure, j'étais absolument pétrifié par la peur. Ces hommes esquissaient des sourires absolument sinistres, avec les rires qui accompagnaient les sourires en questions. J'étais coincé, derrière moi était sans issues, et devant moi était la fin de ma vie. Alors j'essayais le truc stupide:

-"...uuuh A L'AIDE!!!! AIDEZ MO-"

-"Ta gueule."

Il m'a interrompu, il m'a donné un coup avec le dos de sa main, j'ai été propulsé plus loin dans le conteneur, nez à nez avec une cage...oh non. Dans cette cage couverte par des draps, j'ai été projeté en-dessous du drap...et c'est là que j'ai vu d'autres enfants comme moi, mais eux étaient bâillonnés et dans un état similaire au mien: battus et larmoyants. Cette vision était la chose de trop, j'essayais de me retirer de là et de m'enfuir, mais le prédateur avait déjà rattrapé sa proie.

-"Heh, quel genre de Saiyan va gueuler à l'aide, heeein?! Je vous le dit les gars, on rend service à notre race en se débarrassant de tels ordures."

-"Heh tu l'as dit, si ils servent pas dans leurs vies....leurs organes eux ouais hahaha"

Et les autres rirent aussi. Nos organes? NOS ORGANES?!!!

________________

J'avais fini de manger, certes j'étais rassasié...mais je ne me sentais pas mieux pour autant. J'avais les idées plus claires déjà, c'était déjà un bon début. Je repensais encore à mes circonstances depuis que je suis arrivé dans cet univers. Il y avait du bon...mais je peux pas dire qu'il ne m'est pas arrivé des emmerdes, celle-ci étant la pire de toute. Un jeu, un survivant? Bring it.

"Je..."

Hmm? Je relève la tête, le Capitaine avec l'air tracassé et il voulait me dire quelque chose ont dirait.

"Si la mort venait à nous séparer au cours de cette épreuve... Je voulais que vous sachiez qu'avoir fait votre rencontre est ce qui m'est arrivé de mieux depuis que j'ai perdu tout espoir de revoir un jour notre magnifique Sadala."

Oh. Je vois. Le Capitaine avait déjà perdu tout espoir. Un homme tel que Kyabe: L'homme le plus fort de notre fière Armée de Sadala, a été réduit à une coquille vidée d'espoir, mais qui continuait de faire le bien autour de lui. Un homme qui a tout perdu. 

"....Je peux DIRe la MêME chose. MaiS....Si notRE UnivERS esT RéelLEMENT PERDU.....ALorS....Nous n'EN SErONS que PLus DANGeREUx CaPitAINE."

J'avais une hypothèse en tête, mais comme je m'étais dit avant, dans un autre univers, les règles doivent forcément être différentes. Alors j'allais m'adapter.

"AprèS TOuT...Qu'ESt-CE Qui peu ETRE PossibLEMENT Plus DAngereux que des hommes qui n'ont RIEN  à PErDRE?"

Oh oui. Des hommes ayant tout perdu, mais qui n'ont plus rien à perdre. Les pires ennemis à affronter. Si nous devions partir, nous ne nous en irons pas sans faire boom.

"Merci pour Le REpAS CapitAIne. ReMonTEZ EN Haut...Nous AVons Besoin d-d'InforMations MaintenanT... Ne Vous En FAITES Pas Pour Moi. Vous RedescenDREz Bien VIte si Il y A UN  PRoblème..."

Le Capitaine avait l'air hésitant, alors...je le presse un peu.

"QueL Genre DE GÉNIE MiLITaIRE ETES VOus Si N'ETEs Pas CAPaBLE D'ECOutER les COnseils DE VOS HOMMEs CAPITAINE?! FaitES MOI PlaisIR ET ALLeZ-Y!!!"


Le Capitaine fronce un peu les sourcils, mais il remonte les escaliers haha...

Une bonne chose de faite. Comme à ce moment là.
Nos organes étaient convoités, nous étions terrifiés mais le moment le plus important de ma vie venait enfin d'arriver après m'être pris une raclée par les criminels.

Une escouade d'assaut des Forces de Défenses de Sadala, appartenant au 3ème Bataillon, venait d'arriver pour détruire la cellule criminelle présente dans les taudis de la capitale de Sadala. Je n'avais jamais vu un tel carnage, des criminels qui se faisaient défoncés ici et là, ils n'avaient aucune chance. Le dernier criminel, celui qui était responsable de mes malheurs...Il m'avait pris en otage....L'escouade ne voulait pas risquer quoique ce soit à cause de moi. Mais je leur ai dit

-"A-ALLEZ-Y!! SINON IL S’ÉCHAPPERA ET FERA D'AUTRES VICTIMES!!!"


-"Qu'est-ce que tu dis t-!!!"

ET BIM!! Un laser était venu perforer la tête de cette enflure!! Il était tombé et moi avec... Je me relevais et je voyais cet homme:

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 My_fos10

Cet homme était le leader de l'escouade présente ici, notre sauveur, mon sauveur...Mais surtout, l'homme qui allait devenir mon père adoptif.

Et comme mon père adoptif qui m'avait sauvé le cul dans un moment désespéré...


J'allais tout faire pour sauver les nôtres.
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 ClockMer 7 Aoû 2019 - 0:35
Lorsqu'il eut enfin confié tout qu'il avait sur la conscience — qu'il ait été écouté ou non, Kyabe sentit le vide dans son cœur disparaitre petit à petit. S'ouvrir ainsi sur son vécu et avouer tout ce qu'il l'avait ressenti ne faisait pas partie de ses habitudes, étant quelqu'un de sincère mais modeste, mais il devait admettre que ça lui avait fait un bien fou. Au fond, il espérait que Scalio l'avait entendu et compris... Il était l'une des rares personnes de leur univers d'origine dont il ait pu faire la rencontre sur cette Terre qui n'était pas la leur, après tout. Que devenait Kale, au fait ? Avait-elle réussi à retrouver Caulifla ? Mais si le continent terrien a été ravagé après l'explosion des bombes, alors... Il espérait de tout son être qu'il ne lui soit rien arrivé.

Lors de sa rencontre avec le caporal, il s'était étonné de son caractère effronté mais loyal. Aussi loin que ses réminiscences lui permettaient de remonter, il n'avait jamais eu l'occasion de le croiser ou d'être sur le terrain en sa compagnie. A moins ce que sa mémoire lui fasse défaut ? Depuis qu'il était revenu du de l'au-delà, ses souvenirs demeuraient soit trop flous ou trop clairs pour qu'il soit certain de ce qu'il avait vraiment vécu. Mais très vite, il s'était habitué a sa compagnie et appréciait grandement la diligence et le respect dont il faisait preuve, lui rendant la pareille en l'espoir d'assurer une cohésion entre eux, d'en savoir plus sur ce camarade sadalien et sur ce qui avait pu arriver après le Tournoi du Pouvoir. Mais il semblerait qu'au final, ils soient eux-même issus d'une temporalité parallèle, rendant encre plus inconcevable la perspective d’être de retour chez eux.

Cependant...

Il voulait croire qu'il restait un espoir, même infime, de pouvoir rentrer en vie sur Sadala en sa compagnie.

"....Je peux DIRe la MêME chose." reprit son acolyte en un grognement, après un instant de silence. "MaiS....Si notRE UnivERS esT RéelLEMENT PERDU.....ALorS....Nous n'EN SErONS que PLus DANGeREUx, CaPitAINE."

Kyabe releva la tête, interloqué. Sa raison avait visiblement repris le dessus sur ses instincts de prédateur, lui permettant de s'exprimer sans voir toute notion de discernement mise à mal.

"AprèS TOuT...Qu'ESt-CE Qui peu ETRE PossibLEMENT Plus DAngereux que des hommes qui n'ont RIEN à PErDRE?"

Rien à perdre... Après tout, ils avaient déjà tout perdu. Leur univers, leurs collègues, leurs amis, familles et mentors, tout espoir d'échapper à la condamnation des dieux. Il fallait se rendre à l'évidence, et ils étaient désormais deux. Durant un bref instant, la mort ne lui parut plus si redoutable, même si l'idée de se retrouver à nouveau dispersé dans les confins du Néant lui donnait tout de même quelques frissons. Qu'importe la fin qui leur était promise, ils ne rendront pas leur dernier souffle sans s'être battus de toutes leurs forces, sans avoir fait brûler ne serait-ce qu'une dernière fois la détermination dont ils sont faits au fond d'eux — ce qui fait la fierté d'un saiyan.

"Merci pour Le REpAS, CapitAIne. ReMonTEZ EN Haut...Nous AVons Besoin d-d'InforMations MaintenanT... Ne Vous En FAITES Pas Pour Moi. Vous RedescenDREz Bien VIte si Il y A UN PRoblème..."

Il s'inclina poliment, par habitude, mais la préoccupation pouvait aisément dans son regard, à la lueur des flammes.

"Je préférerai m'assurer que vous ayiez bien repris vos esprit avant de—"

"QueL Genre DE GÉNIE MiLITaIRE ETES-VOus Si N'ETEs Pas CAPaBLE D'ECOutER les COnseils DE VOS HOMMEs, CAPITAINE?!

Sa réaction avait été si brusque que le Sadalien fit un bond, sidéré.

"FaitES MOI PlaisIR ET ALLeZ-Y!!!"

Il savait pertinemment que Scalio ne se voulait pas menaçant, mais la façon dont ses babines s'étaient retroussées ne le rassurait pas vraiment. Son compagnon avait été transformé en lycanthrope, après tout, il devait garder ça à l'esprit quand bien même il lui vouait une grande confiance. Il se ressaisit, presque au garde-à-vous, un air concentré sur son visage.

"Comptez sur moi, Caporal !"

Puis, d'un ton un peu moins modéré :

"Et faites attention à vous..."

Un peu à contre-coeur, il remonta les marches d'un pas lent, ne quittant pas son ami du regard jusqu'à ce qu'il ait refermé la trappe, laissant de nouveau le silence envahir la pièce principale de la demeure dans laquelle il se trouvait de nouveau seul. Rassuré quant au bien-être de son subordonné mais toujours sur le qui-vive, il se décida à lui-même subvenir à ses besoins et s'offrit un moment de repos durant lequel il s'empressa de faire cuire le dernier quart de viande qu'il avait mis de côté pour se remettre d'aplomb — cette maigre pitance n'allait pas suffire, il le savait, mais en attendant de faire plus de réserves de nourriture, c'était mieux que rien. Cependant, après quelques minutes passées à nourrir son feu, un vacarme soudain attira son attention. Anticipant le fait d'être pris en embuscade dans l'obscurité, il étouffa les quelques braises qu'il avait mis tant de temps à allumer, se saisit du couteau qu'il avait utilisé plus quelques instants plus tôt pour découper la chair qu'il s’apprêtait à cuire, et se déplaça à pas de loup vers la fenêtre afin d'avoir un meilleur point de vue sur ce qui se passait hors des quatre murs entre lesquels il s'était réfugié.

Profitant du clair de lune, il guetta l'origine de toute cette agitation, prêt à réagir dans le cas où on chercherait à l'attaquer de front, jusqu'à ce qu'il distingue une silhouette se détacher du mur de pierres de la masure d'en face. Une silhouette humaine, ou en tout cas qui ne ressemblait pas à une de ces créatures ne cherchant qu'a se repaitre du sang de leurs congénères ; mais l'homme a qui elle appartenait semblait terrorisé comme s'il cherchait à échapper à quelque chose — ou plutôt à quelqu'un. Le cœur du capitaine fit un bond dans sa poitrine : cet inconnu était très probablement dans la même situation fâcheuse que lui, et si son camouflage semblait fonctionner pour l'instant, ce ne sera sans doute qu'une question de secondes avant que ce qu'il était entrain de fuir ne montre le bout de son museau. Pour la première fois depuis longtemps, le pacifiste fut confronté à un dilemme : devait-il se fier à sa raison qui lui disait de ne pas prendre risque en se liant avec cet étranger, ou devait-il se fier à son instinct qui lui ordonnait de lui venir en aide ? C'est alors qu'une idée folle lui traversa l'esprit : peut-être que cet homme sera capable de l'aider à apaiser les souffrances de son ami... ou non.

Il ouvrit la porte le plus discrètement qu'il put, et se glissa dans l'entrouverture silencieusement jusqu'à pouvoir être vu par l'homme à quelques mètres en face de lui. Maintenant, il lui fallait un moyen de se faire remarquer et de gagner sa confiance... Puis la solution lui vint en tête : lui qui avait appris à communiquer avec quelques signes universels tout au long de son temps passé au sein des Forces de Défense de Sadala, c'était le moment idéal pour les utiliser ! Il commença par agiter le bras au-dessus de sa tête, décrivant un arc de cercle lent de la gauche vers la droite. Puis il le pointa du doigt, attendant qu'il établisse un contact visuel sûr, avant de tendre sa main gauche à plat et de tapoter l’intérieur avec son index droit, terminant par un geste du pouce en sa direction pour l'inviter à le rejoindre. Un geste horizontal de ses doigts courbés en angle droit suffit à terminer sa phrase, afin d'inciter son interlocuteur à ne pas tarder plus longtemps au risque de courir un danger encore plus grand.

Les dés étaient lancés, et il ne tenait qu'à la bonne volonté de l'individu de bien vouloir répondre à sa requête — et de bien vouloir collaborer en échange. Dans le pire des cas, il avait prévu une certaine quantité de moyens de défenses face aux bêtes sanguinaires qui les traquaient désormais sans relâche, en espérant qu'il en ait suffisamment pour pouvoir survivre.
Shemesh Perditio
Shemesh Perditio
Autres Races
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 155
Bon ou mauvais ? : Héréditairement Mauvaise
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Obélisque / Barrières du Karma / Création
Techniques 3/combat : Douze Plaies / Transformation
Techniques 1/combat : Cataclysme

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 ClockMer 7 Aoû 2019 - 1:48
Quelque chose venait de tomber sur le nez de Scalio. Qu'était-ce ? De la viande ? Non, une seule et unique goute de sang, qui se faufila de gré ou de force entre ses babines et ses dents pour se glisser dans sa gorge. C'était bon, c'était délicieux, même ! Et étrangement, il se sentit plus... lourd ? Sans pour autant avoir de difficulté à ses mouvements, et malgré la folie meurtrière apportée par sa lycanthropie, il était capable de deviner quelque chose : son épiderme était devenu plus résistant. Pendant combien de temps ? Nous verrons bien...
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 ClockVen 9 Aoû 2019 - 1:55
Bon ça sonnait badass dans ma tête, c'est vrai...Mais la situation dans laquelle je me retrouve ne se prête psa à cet élan de détermination que je me suis infligé. Oui, infligé.
Parce que wow, je me fais chier en vrai, même si c'est préférable à l'idée que j'm'occupe de manière féroce avec le capitaine. Oui je parle de le manger. Et non ça n'arrivera pas. 

En attendant, que faire?....Eh bien le sol est toujours fait en roche et terre....Je peux me faire un morpion tiens!

***

...Maintenant que j'y pense, jouer au morpion tout seul c'est TRÈS triste. Surtout quand tu perds.
Je m'entraînerai bien à la boxe et autre, mais j'ai peur de renverser un truc avec ma grosse qu-Ah mais que?!

Une goutte m'est tombé sur la truffe putain et- *gloups*
...MMmmh, c'était bon. Je sais pas c'était quoi comme goutte mais c'était appétissant...bien qu'un arrière-goût de fer s'est fait ressentir...!!
WOAH!! Je..je sens quelque chose en moi...oouf, j'ai plié un genou...c'est comme si je me sentais lourd....Mais pourtant j'ai pas changé si?! Et soudainement je sens une sensation étrange me parcourir sur toute ma peau....o-on dirait que m'a peau a..durcie?

Génial!! Si j'étais en danger ou pas, ça me servirait A RIEN HAHAHA!!! JE PEUX PAS SORTIR FUUUU-
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1370

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 ClockDim 11 Aoû 2019 - 16:25
[Avec l'accord de Kyabe, je saute son poste ^^]

J'ai essayé d'autres jeux, comme "Crush the pebble", un jeu qui n'a jamais existé avant, mais avec ma force surhumaine et ma nouvelle peau toute dure et.....bah j'y arrive pas mdr, un caillou c'est un caillou, ça se casse pas comme du bois hahahaaa.....si j'avais tout mes pouvoirs par contre, ce serait teeeeelleeeeemmeeeeeennnnt facile. Me faisant toujours chier, j'ai pris une pierre qui traînait...wow elle était sphérique étonnemment, ça ressemblait à une balle....hmmm je pourrais faire genre de jouer à la pétanque...hmpf ouais allez. Je lance la boule contre le mur et là....Appelez ça de l'instinct, mais sans grand contrôle sur moi-même, je me suis mis à foncer tête baissée pour chercher la balle. J'arrive et je reprends conscience de ce que j'ai fais, avec la balle de pierre au bec. 

"Wha-?! Pourquoi j'ai fait ça?!"

Je fixe la boule de manière intense, cette bouboule avait un mystérieux pouvoir sur moi! Je l'ai donc prise et je l'ai planquée histoire qu'on la trouve pas...que JE ne la trouve pas.
Honnêtement je ne sais pas combien de temps s'est écoulé depuis que ma peau s'est durcie, mais je ressent soudainement des frissons e-

"Il a black-out. Ne vous inquiétez pas, ça ne va pas durer longtemps je pense?" 


***

.....Mmmh, je-euh...je crois que j'ai black-out, c'est euh, curieux. Je me réveille lentement de ce black-out et je suis soudainement pris de grosses douleurs aiguës quand j'essaye de me lever, je m'arrêtes et je grogne à cause de la douleur....je regarde mes mains et...mes mains?! MES MAINS!!! ELLES SONT HUMAINES!!...Saiyans? Peu importe! Je me touche un peu partout, et oui, pas d'erreur possible!! Je suis redevenu un humain!! 

"...Eh...hehahaaaaa YE-Aaaïïe!!"

Ah mais putain sa mère, m'arrive quoi au juste, ce sont les pires courbatures que j'ai eu de ma vie sans rire!!
Je suis en train d'haleter comme un chien, j'ai des sueurs froides aussi, et j'ai mal putain....
...Allez un effort, je dois au moins pouvoir remettre mes fringues...Au moins le plus dur étant le pantalon, heureusement qu'il ne s'était pas déchiré. Et c'est donc en souffrant pas mal, que je remets mes bottes, lentement, une par une. Une fois que c'était fait, je me sentais déjà beaucoup mieux, la sensation des cailloux en-dessous de mes pieds est pas cool. Allez, la chemise maintenant...HHNRRRG les mouvements que je dois faire sa mère....ah fuck it je rentre pas la chemise, ce serait trop chiiaahaaahaaaa... AAahllez gros porc...Lèves-toi....MMMGHN HA! haaa haaa haaa...C'est bon... je suis debout....

Épuisé :
 
Je prends un moment pour rester immobile, reprendre mon souffle...Allez soit un homme Scalio....ces escaliers sont ta dernière étape pour sortir d'ici!! C'est donc avec grande douleur que je me lance vers les escaliers et que je monte les marches lentement...une marche....deux marches....et ainsi de suite....
J'étais mort, c'est limite je montais pas les escaliers à quatre pattes tellement que c'était dur de monter les escaliers sur mes deux patte-jambes! Et puis le moment arriva enfin, après avoir contenu en moi la douleur, je lâchais tout le moment où je balayais l'entrée au sous-sol et que je ressortais de là tel un mort-vivant! 
Le capitaine s'est retourné, surpris de me voir et je pense qu'il a bien raison, mais il devait pas s'attendre à me voir humain.

"Heeeey Capitaine haaa aaahh....J'ai réussi....à sortir...Plus un monstre...haaah haaa..."

Ah putain je me posais contre le mur un instant, je reprenais mon souffle...Ok.

"Ne vous en faites pas pour moi, phew, j'ai des courbatures de bâtard, je ne sais pas exactement pourquoi, mais je suis euh...normal maintenant. Je..je vais aller prendre l'air un peu, j'en peux plus de rester enfermer haha"

Et donc en ignorant ce que pourrait me dire le Capitaine à ce sujet, je défonce la porte qui en fait ma défoncé moi et donc je suis sorti et je suis tombé à quatre pattes dehors à cause de la douleur que la porte m'a infligée à cause de ma connerie...AAah de l'air fr-OHH PUTAIN....ça pue sa mère!! Il y a un rat mort où quoi?!

Je me relève instantanément, j'avais besoin de ma main pour couvrir mon nez...je suis allé m'appuyer contre  le mur de ma casa...je vois des gens....Un canon...pointé sur d'autres...oh merde ce matin commence mal.
Et je crois qu'avec mon boucan ils m'ont vu....aah fuck, j'ai pas envie de leur parler mais je crois que je vais pas tarder à devoir faire ça...
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 ClockJeu 15 Aoû 2019 - 22:20
L'aube du jour dessina une lueur sur les traits figés par la crainte de l'inconnu, et ce dernier déclina la prise de contact du pacifiste, contre toute attente. La peur l'avait-elle abasourdi au point de lui ôter toute possibilité de mouvement ? A moins ce que ne pas bouger soit justement la seule façon de ne pas se faire repérer par la créature qui le traquait... Mais si la nuit touchait à sa fin, ceux qui avaient été condamnés à revêtir cette apparence ignoble n'étaient-ils pas supposé retrouver leur état normal ? A l'angle de la demeure où il se tenait recroquevillé, la silhouette monstrueuse à laquelle l'homme essayait d'échapper se détacha, menaçant de retrouver sa proie à mesure que les secondes s'écoulaient inévitablement. Sur ses quatre pattes, la bête affamée s'arrêta net dès l'instant où sa fourrure maculée de sang fut révélée à la splendeur de l'astre levant, puis se contorsionna un bref instant comme si la douce chaleur dans laquelle elle baignait la forçait à reprendre son apparence humaine au beau milieu des hautes herbes ; une jeune femme aux yeux envoûtants mais emplis de rage, sa peau nue portant une multitude de traces de lacérations dont elle paraissait pourtant n'en avoir que faire. Elle aussi avait donc été transformée... et contrairement ses pairs, elle avait très certainement embrassé les pulsions meurtrières que le Diable s'était amusé à induire dans son cœur et son cerveau. A travers l'entrouverture de la porte, le disciple de Vegeta retint son souffle, lui-même s'étant totalement immobilisé de façon à ne pas se faire repérer à son tour. Maintenant que le jour était revenu sur le hameau, qu'allait-il se passer ? Allaient-ils avoir enfin s'offrir quelques instants d'accalmie, leur permettant de panser leurs blessures et subvenir à leurs besoins en terme de vivres ? Ou alors, frustrés par la tournure des évènements défavorable à leurs plans, Demigra et ses comparses allaient-ils leur réserver un sort plus pernicieux, plus pervers encore ?

C'est alors que deux participants firent leur apparition : ils étaient blessés, épuisés et particulièrement bien armés, mais l'un d'entre eux avait vu son bras déchiqueté d'une façon que le sadalien s'efforça de ne pas imaginer. Sans plus attendre, ils se dirigèrent vers l'ancienne anthropomorphe d'un pas qui se voulait loin d'être conciliant, et une discussion empreinte de rancœur s'engagea alors, bien que le jeune capitaine ne puisse comprendre leurs propos avec justesse dû à la distance qui les séparaient. Alors qu'il tendait l'oreille pour essayer de suivre le déroulement de leur altercation, il fut tiré de sa concentration par un vacarme sourd provenant du sous-sol. Son sang ne fit qu'un tour. Scalio doit avoir repris conscience ! Il se précipita vers le loquet qui le retenait enfermé, mais le battant de la trappe se souleva brusquement à ce moment précis, l'envoyant tomber à la renverse. Sous ses yeux ébahis, il vit son partenaire se redresser sur le plancher en une succession de grognements douloureux, le visage couvert de sang et d’égratignures.

"Heeeey Capitaine, haaa aaahh... J'ai réussi... à sortir... Plus un monstre... haaah haaa..." articula-t-il d'une voix rauque, entre deux respirations.

"Caporal !"

Il était soulagé de savoir qu'il avait réussi à s'en tirer. Il devait se sentir épuisé... Le moment n'était pas venu de s'en vouloir pour l'avoir laissé seul dans ce caveau sombre et froid, mais il se doutait bien que compte tenu de leurs récentes péripéties, son acolyte ne lui en tiendrait pas trop rigueur.

"Ne vous en faites pas pour moi, phew, j'ai des courbatures de bâtard, je ne sais pas exactement pourquoi, mais je suis euh... normal, maintenant."

Mais avant même que Kyabe puisse faire quoi que ce soit pour l'aider, il fonça à toute allure vers la seule entrée qui les maintenaient protégés du reste du monde, ne laissant pas un seul instant à son pauvre coéquipier pour le tenir au courant de l'évolution de la situation.

"Je... Je vais aller prendre l'air un peu, j'en peux plus de rester enfermé, haha..."

Son cœur s'emballait dans sa poitrine, peut-être même bien trop, alors qu'il suivait des yeux son subordonné se précipiter vers l’extérieur. Ce dernier lui semblait pressé et nerveux : son capitaine fut sur le point de lui poser mille questions, soulagé de le voir à nouveau en pleine forme mais inquiet pour son état moral, toutefois, aucune réponse ne lui sera donnée jusqu'à nouvel ordre.

"Scalio, attendez !"

Il voulut le mettre en garde, mais n'eut d'autre choix de se raviser face à l'obstination apparente dont son compagnon faisait visiblement preuve. Le tempérament fougueux de son camarade le mettait souvent au centre de conflits qu'il se débrouillait pourtant pour régler dans la foulée ; aussi, il ne chercha pas plus longtemps à l'empêcher de faire comme bon lui semblait — passer une nuit en proie a des hallucinations et a une faim dévorante n'avait pas dû laisser son esprit indemne — jusqu'à ce qu'une détonation assourdissante vienne transpercer ses tympans et fasse s'interrompre les battements de son cœur plus brutalement que jamais.

A son tour, il se rua à travers la porte de leur quartier général improvisé, prêt à intervenir peu importe l'urgence de la situation : mais ses ardeurs furent immédiatement refroidies en constatant à quel point il n'avait fallu que quelques secondes pour que la situation dégénère : la source de la détonation entendue quelques secondes plus tôt était un coup de feu venu incapaciter l'homme qu'il avait voulu rapatrier plus tôt, dont l'épaule désormais perforée saignait abondamment, teintant l'herbe gorgée de rosée matinale d'un rouge sinistre. Ce fut à cet instant décisif que Scalio eut une réaction aussi responsable qu'étonnante, n'hésitant pas plus longtemps à braver le danger pour calmer le jeu. Le discours qu'il leur tint manquait cruellement de tact, mais eut le mérite de détourner toute mauvaise intention sur le point de survenir. En observant les différents acteurs de cette scène dramatique reprendre leurs partis et argumenter sur leurs positions, il compris que déjà, certains camps avaient été formés, et qu'il allait être difficile de faire changer d'avis ceux qui avaient  pris leur décisions — plus particulièrement le détenteur du fusil au regard belliqueux et la saltimbanque dénudée qui ne semblait pas avoir fini d'en découdre malgré le lever du jour. Rassembler tous les participants sous une même égide alors qu'ils étaient tous promis à s'entretuer semblait inconcevable... pourtant, certains voyaient en cette situation désespérée un moyen de prendre le Diable à son propre jeu. Le sadalien décida de ne pas s'en mêler pour le moment, veillant à rester le plus discret possible, néanmoins prêt à agir si l'un d'entre eux s'en prenait à qui que ce soit d'autre.

"Quant à toi... Va voir mon collègue chez moi. Je crois qu'on a largement de quoi s'occuper de ton épaule... ou du moins soulager la douleur. Dépêches-toi, tu veux ? On a pas envie que ça s'infecte comme "M" ici présent. D'ailleurs, vous autres, vous attendez quoi pour amputer la partie de son bras infecté, à l'autre ?"

Ce fut non sans une certaine ironie que celui qu'il avait essayé de sauver quelques temps plus tôt se vit proposer quelques soins pour son corps disloqué, à condition qu'il accepte de bien vouloir atteindre le sous-sol où se trouvait la quantité faramineuse de potions adaptées à ses besoins. Kyabe n'en avait pas lui-même testé les effets, mais s'il voulait en être sûr, il lui faudra faire un essai sur une personne dans la nécessité. A bien y repenser, l'homme aux airs bourrus s'était remarquablement bien débrouillé pour échapper à la lycanthrope qui le poursuivait... Il devait avoir quelques connaissances concernant ces créatures, ou bien en avoir été un lui-même avant d'avoir été changé en simple terrien comme tout un chacun dans ce lieu maudit. En échange des soins d'urgence, peut-être qu'il accepterait de lui enseigner quelques procédés afin d'apaiser son subordonné si ce dernier venait à se transformer de nouveau ? Négocier faisait partie de ses compétences, mais qu'est-ce qui lui disait que leur conversation mènera à quoi que ce soit d'avantageux pour les deux parties ? De plus, soutirer des informations à un être dont le pronostic vital était engagé ne lui ressemblait pas. Mais au moins, cela évitera tout acte insensé de la part de ce dernier à son encontre, comme il venait apparemment de le faire avec la louve folle — ce qui lui avait valu une balle tirée à bout portant dans le creux de l'épaule. De nouveau, il faudra faire des compromis, et advienne que pourra.

Patiemment, il surveilla la réaction du concerné, tandis que Scalio pointait du doigt l'orée du sous-bois non loin duquel la maison qui lui avait été attribuée avait été placée. Entre les branchages, la silhouette d'une bien étrange statue de marbre semblait tendre une de ses mains en leur direction, comme pour les inciter à venir conclure un accord avec elle... Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ?
Contenu sponsorisé

[EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Maison de Scalio   [EVENT] Maison de Scalio - Page 2 Clock
 
[EVENT] Maison de Scalio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Maison en ruine en carton et bois
» Les Gifs et smileys de la maison du soleil...
» La Maison Eclipse
» Dans une maison délabrée ... (Kuragari)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-