Partagez
 

 Les raisins de la colère (PV: Beerus et Whis/ Narumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Les raisins de la colère (PV: Beerus et Whis/ Narumi) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les raisins de la colère (PV: Beerus et Whis/ Narumi)   Les raisins de la colère (PV: Beerus et Whis/ Narumi) - Page 2 ClockMar 10 Sep 2019 - 13:07
L’accueil de celui qu’elle considérait de sa propre meute couplé à celui de ces deux étranges inconnus lui réchauffa le coeur. Même si Narumi était fait d’un des métaux les plus durs et qu’il lui était difficile de montrer ses sentiments; on percevait une lueur pleine d’amour et de reconnaissance au fond de ses yeux a l’air vide. Tentra était son seul réel point de repère à présent. Il était celui qui l’avait libéré et elle le portait en si haute estime qu’elle buvait ses paroles comme le seul remède contre son mal.

Ce n’était pas qu’une histoire de mal d’amour. C’était une trahison, mais qui l’avait vraiment commise ? Etait-ce Narumi en retournant sa veste en se rendant compte réellement des choses; ou était-ce Seishiro depuis le départ en se servant des sentiments profonds de la louve pour se servir d’elle ? Tout ceci n’est qu’une question de point de vue. Beaucoup d’autres profitent des sentiments d’autrui afin qu’ils servent leur cause. Beaucoup d’autres mettent du temps à se rendre compte que l’on se sert d’eux, que l’on fait peu de cas de leurs sentiments en réalité. Qu’importe. L’important était de pouvoir enfin ouvrir les yeux…quoi que. Certains préfèrent vivre tout une vie dans la cécité la plus totale tellement la vérité les détruirait. Le choix appartient à chacun.

Le ton assuré de son ami saiyen la galvanisait. Cette dernière connaissait maintenant l’identité des deux compères de Tentra. Celle-ci était honorée de rencontrer un Dieu vivant et son majordome. Ce ne fut pas une grande surprise de découvrir que des Dieux existaient étant donné que les loup-garou vénèrent la nature et la lune qui en sont également pour eux. Ceci dit, la louve montra encore plus de docilité et de respect en apprenant qu’ils étaient des êtres supérieurs et cela se fit ressentir dans sa posture et sa manière de les regarder ou de s’adresser à eux. Narumi était bien trop meurtri pour vouloir se mettre à dos des êtres qui la dépassent de toute façon.

Son ancienne alliance s’était enfuie… ces fourbes. C’était une évidence, ils sont spécialistes dans ce genre de coup-bas. Voir les poings de son acolyte se serrer si fort la fit déglutir difficilement. Elle ressentait la même haine déchiré ses entrailles, mais ils étaient impuissant pour l’heure.

Nous leur apporterons la mort, et s'il le faut je les suivrais dans cette mort pour continuer ma traque. “ Fut la seule phrase amicale et consolante qu’elle trouva à répliquer à ce moment-là, alors que le visage de Seishiro se dessinait clairement dans ses pensées. Le dégoût envahit ses traits faciaux et elle secoua la tête pour effacer cette image de sa tête.

Plus avant dans la discussion, le saiyan exprima sa méfiance envers les deux protagonistes qui tentaient de s’approprier la Terre et Narumi ne pu qu’acquiescer. Celle-ci reçut d’ailleurs un rapport de son maître-espion Aradan lui certifiant qu’un certain Palpatine (le maître incontesté des faciales d’éclairs) s’était déplacé pour prouver la bonne foi de son partenaire Le Beau Jack. Celui-ci avait fait des donations et Aradan avait trouvé des preuves innocentant ces deux hommes. Narumi leva un sourcil en voyant ce message sur son pod militaire.

J’ai toute confiance en mon maître-espion, il vient de trouver des preuves qui clament l’innocence du Beau Jack et de son partenaire… un certain Palpatine. Pourtant… je ne sais pas, quelque chose me fait dire que ce sont deux magouilleurs. Sûrement ma méfiance extrême envers ceux qui font de la politique, un art de menteur que je ne comprendrais jamais. Mon maître-espion est digne de confiance. Je vais donc coopérer avec ces individus puisqu’ils veulent sincèrement nous aider pour l’heure.

Cette dernière n’avait pour l’heure pas d’autre option que d’envoyer une missive au Beau Jack pour lui dire qu’il pouvait compter sur son soutien et celui de ses hommes tant qu’il promettait sincèrement de protéger la Terre. Narumi hésita entre s’excuser pour ses remontrances et ses menaces ou les maintenir au cas où elle découvrirait une preuve de sa mauvaise foi… mais après tout, Aradan semblait formel: ils sont tout les deux cleans. La louve joignit donc des excuses en bonne et due forme à sa missive envoyée via son pod.

Par la suite, le disciple du Serein informa la louve que le Roi Pythar et lui-même allaient créer une coalition pour réunir tous ceux désireux de se venger des BFs. Cette dernière hocha de la tête.

C’est une excellente idée. Ma meute se joindra aux festivités, et je vais demander à mon intendant de faire passer le mot. De nombreux soldats voudront se joindre à nous, j’en suis certaine. Il en sera fait selon tes recommandations, aucun conscrit ne sera fait. Je pense de la même manière que toi: nos frères et soeurs sont déjà dans l’abîme, je ne souhaite pas les y plonger plus profondément de force.

La louve envoya ses ordres en corrélation avec les demandes de Tentra via son pod militaire à ses généraux. Les deux confrères étaient tout deux de fortes têtes avec des personnalités un peu trop froide, ce qui rendait tout cet échange très formel. Mais cela convenait tant à l’un qu’à l’autre, habitué visiblement à tant de sérieux.

Lorsqu’elle releva son visage à l’image de la ville; désemparé; elle échangea un regard plus doux avec Tentra. Le rouge lui monta aux joues l’espace de ces quelques secondes où ce dernier lui adressa un tendre sourire. Immédiatement, l’alpha le lui rendit. Il la rassura en lui disant qu’ils allaient bientôt payer, et elle acquiesça timidement, mais avec détermination.
Cet air différent lui sied... si bien, se surprit-elle à penser.

La réflexion du Dieu-chat a l’air peu commode la tira de sa rêverie, ce qui la gêna davantage puisque ce dernier fit un commentaire déplacé en clamant que Narumi était la “petite copine” de Tentra. Cette dernière détourna le regard et croisa celui de Whis dans sa manœuvre de fuite un peu désespérée. L’air coquin et moqueur de ce dernier lui donna des sueurs froides, peu habituée à être prise de timidité. Après tout, Narumi a pour réputation d’être une cheffe sévère mais juste, se mêlant à ses soldats pour leur montrer qu’elle faisait partie des leurs et qu’elle ne se considérait nullement comme supérieure à eux; au contraire. C’est une femme dite méfiante, froide d’apparence, mais ayant beaucoup de considération pour les autres.

Heureusement, les bières et la nourriture qu’elle avait amené la sauvèrent de ce moment de gêne. Tout le monde commença à se servir, mais la réaction du Dieu de la Destruction vis à vis des bières était appréciable. Narumi esquissa un sourire sincère alors qu’il lui lança un mot gentil.

Je vois que nous partageons les mêmes goûts Dieu Beerus. Je suis ravie de vous faire plaisir. “ lui répondit-elle.

Le chat se jeta sur la nourriture, apparemment affamé. Son majordome tenta de lui dire de ralentir pour profiter correctement des onigiris, mais visiblement “la flemme” était trop grande.

Son ami saiyan se renseigna sur la suite du programme de son entraînement. Whis exprima le fait qu’il avait besoin de plus de force brute; et qu’il devait apprendre à canaliser son esprit. Mais avec les temps qui courent… c’était pratiquement impossible à faire. Narumi se fit cette réflexion: Il lui manque de la force brute ? C’est marrant, c’est mon point fort. Il doit maîtriser parfaitement ses techniques et sa manière de se battre. La mienne doit être très décomposée à côté de Tentra. J’aimerais le voir se battre un jour… sans qu’il ne doive risquer pour autant nécessairement risquer sa vie.

Son frère d’armes lui proposa alors qu’ils deviennent plus fort ensemble. Un sourire gagna à nouveau les lèvres de la louve. Cette phrase avait beaucoup d’importance à ses yeux, ça voulait dire beaucoup. Parce qu’après cette catastrophe, il leur fallait bien quelque chose à quoi s’accrocher, mais aussi au moins quelqu’un. Quelqu’un capable de comprendre, capable de partager le fardeau, qui ressent les mêmes émotions. Et ils s’étaient mutuellement trouvé pour remplir chacun l’un pour l’autre ce rôle en ce moment même.

Je dois progresser moi aussi, et ça serait un plaisir que de le faire à tes côtés.

Le regard qu’elle lança à l’apprenti du Serein était attendrissant, même pour le plus endurci des Hommes.

Le majordome fit pousser une énorme statue. Narumi ne l’avait pas tout de suite reconnu, mais c’était une réplique très fidèle d’un type très excentrique qui passe à la télévision et qui fait partie de l’Alliance Maléfique. Un sacré gaillard très décomplexé, à l’opposée pratiquement de Narumi qui le trouvait trop “flashy” et criard à son goût. Beerus exprima d’ailleurs son mécontentement. Son compagnon à la peau bleu sembla tout d’un coup renfrogné, froid, et il ferma même le caquet du Dieu ! Ce qui fit faire les gros yeux à Narumi. Tentra avait présenté Whis comme étant son majordome mais il avait maintenant l’air supérieur à Beerus avec sa façon de réagir. Est-ce que Whis était un genre de fan d’Hidan ?

Le saiyan devait maintenant porter cette statue à l’effigie de l’homme à la sexualité douteuse, faite du métal le plus lourd de l’univers. Narumi ne connaissait pas le kuronium, elle faisait donc une découverte aujourd’hui. Cet exercice semblait particulièrement corsé, mais Narumi avait une confiance aveugle en Tentra depuis le lien intime qui s’était créé entre-eux. Il ne faisait donc aucun doute qu’il réussirait.

Whis les invita donc tous à déambuler à ses côtés. Le seigneur Beerus, d’humeur à faire du boudin depuis le moment où son majordome l’avait repris, décida de leur fausser compagnie. La louve fit une courbette pour saluer le Dieu de la Destruction avant qu’il ne parte malgré tout, par respect.

C’est ainsi que l’homme à la peau bleu qui dégageait une aura si… chaleureuse et réconfortante proposa à la louve de se joindre à lui.

Je n’ai jamais eu la chance de discuter avec d’autres Dieux que les miens. Ce serait donc un honneur seigneur Whis. “ Celle-ci paraissait toujours très professionnelle dans sa manière de parler, mais l’aura de l’ange avait fait s’envoler toute méfiance chez Narumi qui arborait donc déjà un air sympathique en s’adressant à lui. “ Permettez-moi d’accompagner Tentra à mon échelle pendant que nous échangeons. “ soulignait-elle.

En réalité, l’alpha n’avait pas vraiment fait attention jusqu’ici à ce fait. Mais maintenant qu’elle le remarquait, c’était très prononcé cette aura agréable qu’il dégageait… tellement enivrant. Cela la détendit petit à petit.

La louve s’envola quelques instants en leur faisant signe qu’elle revenait. Son ami saiyan peinait, elle voulait partager cette souffrance physique ! Cette dernière se rendit aux montagnes rocheuses, non loin d’ici, et débusqua le plus gros rocher qu’elle trouva là-haut. Bien entendu ça n’avait rien de comparable avec ce que devait porter Tentra, mais c’était dans le but de l’accompagner et de ne pas se tourner les pouces.

La louve attrapa le rocher, ayant de grandes peines à le soulever, les bras grelottants. Cette dernière se ramena jusqu’à Whis et Tentra en volant comme si elle était bourrée à cause du poids de la bête. Cette dernière se posa à côté du majordome de Beerus en mettant un genou à Terre: l'atterrissage fut difficile. Cette dernière se remit droite, bombant le torse. Pour une femme, elle était plutôt carrée et surtout large d’épaules. On voyait ses abdominaux ressortir à travers son tank top. Narumi ne portait que des vêtements pratique pour se battre, loin d’être coquette. Cela se voyait actuellement fagotée dans son treillis militaire et son fameux débardeur noir.

Le dialogue allait être difficile car Narumi devait parler entre chaque souffle (il faut donc s’imaginer que les “...” sont les moments où elle reprend sa respiration) mais cette dernière tiendrait le coup. Son corps ne tremblait que pour ça, n’attendait que ça: accroître sa puissance et donner la mandale que méritent les BFs à ceux-ci.

Je… vous écoute… seigneur. Je ne sais pas… ce que je peux… dire d’intéressant… à mon sujet… Mais si je peux… me permettre… êtes-vous un fan… de cette star… Hidan ?...Vous êtes doué… en sculpture !…

La louve lui lança un sourire amical, loin de se douter de ce que Whis pensait vraiment d’Hidan. C’était surtout pour lancer la discussion. Même si Narumi ne voulait pas le montrer, Whis l’intimidait par son rang de compagnon d’un Dieu. Et encore, elle était loin de se douter qu’il était un ange, et qui plus est encore plus fort que Beerus lui-même.

La louve commença à faire des squats à chaque fois qu’elle avançait en maintenant le rocher au-dessus de sa tête. Malgré le fait qu’elle soit dévastée, son regard montrait une telle détermination… que s’en était inquiétant.

Aussi inquiétant que l’image des flammes consumant les bûchers funéraires de ses enfants qui tournait en boucle dans sa tête sans relâche.
 
Les raisins de la colère (PV: Beerus et Whis/ Narumi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-