Partagez
 

 [EVENT] Chuteliere IX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 53
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockDim 8 Sep 2019 - 4:46
"Ferme là... ! Ferme là... Ni ce masque ni ce sang ne me gêneront... Tu l'as entendu comme moi, ils nous mettent à l'épreuve. Si nous trouvons cet "avatar", alors nous obtiendrons cette entrevue mortelle. Je peux me contenir suffisamment pour ne pas m'en prendre à toi, tu peux m'accompagner dans cette traque si tu en as le cran. Nous n'allons de toutes façons pas perdre plus de temps. J'ai un doute concernant certains de nos "camarades" de jeu... J'aimerais en avoir le coeur net."

Impressionnant, même transformé, même lorsque son esprit mutilé était torturé et harcelé par des pulsions sauvages, sa détermination restait de fer, il n'avait qu'un objectif, atteindre Demigra. Même si ces deux personnes étaient très différentes l'une de l'autre, il y avait fort à parier que Jojiba et Garou allaient rapidement bien s'entendre, surtout au sujet des démons. Le lever du jour et ses rayons solaires firent grimper drastiquement les chances de survie de Jojiba pour l'heure à venir. Du moins, si on oublie l'intervention d'une dérangeante petite créature.

"Hé. Moi je dis, c'est typiquement ce que dirait un avatar qui se cache, ça."

Le masque venait de parler. Il leur parlait et bondissait sur le sol. Ce devait être la fatigue qui jouait des tours au fermier, impossible que cette chose existe vraiment. La réaction de Garou lui confirma qu'il n'était pas le seul à voir cet étrange petit monstre. Cependant, en plus d'accuser ouvertement Jojiba, le masque suggérait de les aider dans leur plans contre Demigra. Aux yeux du saiyan, cette promesse n'était que du vent. Sans doute encore une manipulation du démon, encore un jeu puéril, encore une carotte au bout d'un bâton pour les faire avancer dans direction qu'il voulait. 

"Et pour vous prouver ma bonne fois, je vous dis ce petit secret : au fond du puis de sang, il y a une petite boîte. Et dans cette petite boîte, se trouve des artéfacts trèèès puissants. En fait c'est des bombes incendiaires improvisées mais genre, très très efficaces !"

Quelque chose au fond du puits? Sa mention rappela à Jojiba sa découverte précédente. Dans un enchaînement de gestes maladroits et brusques, il se dépêcha de récupérer la bouteille à sa ceinture et l'ouvrit, dévoilant la recette qui pouvait potentiellement les sauver.

-Ça aussi c'était au fond du puits! Une recette qui promet de guérir les transformations des loups! Dévoila Jojiba en tendant le papier déroulé dans la direction de Garou. Son regard se tourna ensuite vers le masque qu'il toisa avec mépris. Est-ce qu'on "avatar qui se cache" montrerait ça au premier venu? Dit-il sur un ton teigneux.

Cette petite créature ne lui inspirait rien de bon, premièrement, ce terrible visage était celui qui avait volé celui d'Epina, celui aussi qu'il portait lorsque l'agriculteur eût commit l'irréparable. Sa vision était comme un rappel accusateur de ce qu'il avait fait. De plus, il disait lui-même avoir été dans plusieurs de ces jeux morbides organisés par le diable. Comment faire confiance à une créature de ce genre? Sans parler de ses réclamations, être amené dans le monde réel? Rien que ça? Que ferait-il une fois libre? Allait-il répandre l'énergie sombre de Demigra sur l'univers? Ou même la sienne qu'importe, Jojiba préférait ne pas y penser. Il préféra plutôt conseiller son nouvel allié d'un ton hésitant, sans lâcher du regard la petite bête qui parlait beaucoup trop.

-Je ne sais pas si on peut lui faire confiance...
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockDim 8 Sep 2019 - 17:11
La bête féroce que j'étais disposait d'un nouvel objectif : celui de traquer et tuer l'hypothétique avatar de nos geôliers. Je m'apprêtais à m'élancer à la rencontre de celle qui représentait le mieux ce rôle, avant que mes ardeurs ne soient soudainement amoindri par un invité surprise. Non, je ne parlais pas là du masque dont la voix commençait à se faire plus attirante encore, mais bien de l'astre lumineux qui éclairait doucement le hameau. Le premier rayon qui m'atteignit eu un effet immédiat, m'arrachant un grognement sourd tandis que mes pattes ne purent supporter plus longtemps le poids de ce corps lupin qui s'élançait. Je m'effondrais, en prise à de nouvelles douleurs insupportables. Recroquevillé sur moi même, je ne pouvais faire autrement que crispé chaque partie de mon corps, qui peu à peu perdait de ses forces monstrueuses. Le soleil s'était déjà levé ? Bon sang, je n'avais rien accompli... Et pourquoi était-ce aussi douloureux ? Ma faim lancinante laissait place à d'horribles courbatures, tandis que mes griffes et mes crocs reprenaient leur forme d'ongles et de dents. Un ultime rugissement marqua la fin de la métamorphose, se muant en un râle de dégoût. Les bandages distendus ne couvraient que très mal ce corps meurtri, mais je pouvais encore compter sur ce pantalon pour contenir les quelques trésors qui reposaient dans ses poches. Je reprenais difficilement mon souffle, plissant les yeux face à l'éclatante lueur du soleil.

"Bordel... Trop lent..."

Soudain, comme moqueuse, sa voix s'éleva de plus belle, et se fit plus clair. Je parvins à me redresser, malgré la douleur, pour m'asseoir et porter un regard en arrière. Le masque était de retour, et s'était dressé pour nous adresser la parole. Je plissais les yeux, écoutant pour le moment ce que cet être de bois avait à dire. Si j'en croyais ses paroles, il était un être démoniaque au service de ces dieux de pacotilles, qui semblait prêt à nous proposer un marché pour se sortir de sa condition de vulgaire serviteur. Difficile d'avoir ne serait-ce qu'une once de confiance en un être pareil, pourtant je ne pouvais m'empêcher de trouver en lui une aide véritable à nos plans. Le colosse, quant à lui, n'était évidemment pas du même avis. Lorsque le masque voulu faire preuve de sa bonne foi en nous indiquant qu'un arsenal explosif reposait au fond du puits, l'homme armuré s'empressa de me dévoiler l'une de ses découvertes. Une solution à la malédiction lupine ? Pourquoi Demigra aurait-il placé un tel atout dans notre manche ? A vraie dire, ça ne m'arrangeait pas non plus... Je comptais encore sur ce corps monstrueux pour mener à bien la suite des événements. Cependant, chaque élément pouvait s'avérer utile. Ce geste se voulait également être une preuve de sa propre innocence, de laquelle je ne doutais pas réellement de toutes façons.

"Bien, ça pourrait s'avérer utile à la tombée de la nuit... Du moins, si compté que nous assistions à une prochaine soirée."

En effet, bien que le temps semblait passer plus vite que prévu, je ne comptais toujours pas en perdre d'avantage à préparer je ne sais quelles astuces. Non, il nous fallait agir vite, ne pas laisser le temps aux démons de préparer d'autres pièges. Je toisais le masque qui s'approchait, alors qu'il me demandait mon avis concernant son marché. J'affichais un rictus malicieux, tandis qu'une goutte de sueur s'écoula de ma tempe. L'envie de chair s'était en effet dissipé, mais cette entité continuait à m'appeler, sans pour autant prononcer un mot dans ce sens. Je restais encore relativement maître de mes mots, mais devais lutter ardemment pour me retenir de revêtir le visage du diable.

"Dis moi plutôt, "Oni", qu'est-ce qui arriverait si je répondais à ce désir ardent de te revêtir, h'm ? Je suis bien disposé à répondre à tes attentes, seulement vois-tu, j'ai pour cela besoin d'un corps aussi opérationnel que mon esprit. Et à mon grand regret, la fin de la malédiction ma privée de ma nouvelle force. Si tu me faisais don d'un peu de la force qui t'a permise de relever ce cadavre de la mort, faisant fi des douleurs qui me rongent, j'aurais plaisir à te servir de corps. Tu veux sortir, toi aussi, n'est-ce pas ? Dans ce cas allions nos forces, et brisons nos chaines. Deal."

A ces mots, et très certainement sous le regard décontenancé de mon ami le chevalier, j'attrapais le masque de bois pour ensuite me dresser sur mes deux jambes. Je grimaçais, le contre coup de la forme lupine était exagérément punitif... Mais j'avais peut-être là le moyen de m'en soustraire. Le masque fermement tenu entre mes doigts, je relevais la tête pour cette fois m'adresser au colosse.

"Je ne pense pas qu'il nous mente, ce serait trop simple. Ma condition ne me permet pas de me rendre utile, et je ne suis pas prêt à attendre la fin d'une énième journée. Tu sauras trouver l'équipement nécessaire, et si jamais cette enflure de masque ne tiens pas parole, alors débrouilles-toi pour que je mette moi-même fin à mes jours, capiche ?"

En effet, il était probable que je ne devienne l'avatar que j'étais sensé abattre. Dans ce cas-ci, alors il ne me suffisait plus qu'à suivre les règles et satisfaire l'ordre donné, pour disposer de l'entrevu promise. Autrement, certainement allais-je disposer d'une force renouvelée, capable d'en finir une bonne fois pour toute avec ces enflures qui se rient de nous. J'apposais le masque sur mon visage. Quel soulagement.
Shemesh Perditio
Shemesh Perditio
Autres Races
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 169
Bon ou mauvais ? : Héréditairement Mauvaise
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Obélisque / Barrières du Karma / Création
Techniques 3/combat : Douze Plaies / Transformation
Techniques 1/combat : Cataclysme

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockJeu 12 Sep 2019 - 22:33
"Ah ouais, la fameuse "recette" qui permet de guérir le loup-garou. Vous savez que la fleur qui apparut lors de la désintégration de Reipu - le grand mec qui se fait démonté par un gros laser, vous vous rappellez ? Donc cette fleur, vous la faite bouillir dans de l'eau, puis vous buvez cul sec, et bim ! Plus de loup."

C'est là qu'un phénomène assez intéressant se produisit. Du masque sortit une langue qui semblait ne pas avoir de faim. Cette langue passa entre les jambes protégées du chevalier, avant de plonger dans le puis, et d'en remonter la boîte aux explosifs pour la poser à côté de lui. Le muscle déroulé se propulsa alors soudainement vers l'orchidée, et la cueillit immédiatement, avant de la transporter à sa droite. Toujours au milieu des deux protagonistes, comme si la possibilité que l'un d'entre eux se rue sur le magot afin de le prendre avant l'autre.

"Hey, Garou, je peux pas faire de don de Chi, ou de Ki, ou de Chakra, ou de Mana... ou de cette énergie que les combattants sapiens adorent partager sur les visages de leurs adversaires. C'pas inné chez moi. Je peux pas te remplir soudainement de nutriments. Par contre il y a un énorme jambon dans la boîte en plus des grenades, si vous voulez. Et d'ailleurs, ma langue élastique, je peux vous la prêter en tant que service. Je peux pas lécher des gens à mort, mais je l'utilise comme grappin pour me déplacer.

Allez les gars, est-ce qu'un menteur vous offrirez tant d'avantages par rapports aux cinglés de tourtereaux que sont les autres couillons ?"


Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 53
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockMar 17 Sep 2019 - 4:20
-... J'espère que tu sais ce que tu fais... Annonça Jojiba, inquiet du sort de Garou qui s'était décidé à enfiler le fameux masque. Dans un sens il n'avait pas tord, si cette... Chose... Pouvait lui apporter un avantage il valait mieux s'en servir... Mais à quel prix?

 La décision finale revenait à Garou et seul l'avenir dirait si il avait oui ou non fait le bon choix. En attendant, le masque plaidait une fois de plus son innocence et entrepris de par sa langue répugnante un véritable ballet de chair et de salive, passant entre les jambes de Jojiba, celui-ci eut à peine le temps de réagir que appendice était déjà revenu vers son maître, tirant derrière lui une sorte de grosse boîte. Alors comme ça, il y aurait à l'intérieur un sacré stock de bombes incendiaires, en plus d'une bonne quantité de nourriture pour Garou qui, il est vrai, semblait affamé.

 Le fermier ne faisait pas encore tout à fait confiance au masque bavard, mais il fallait se rendre à l'évidence : il ne pouvait pas survivre en se méfiant d'absolument tout et n'importe quoi, si il voulait atteindre son but, il allait devoir se faire des alliés, certains moins appréciables que d'autres. Il gardait tout de même un œil sur la frimousse maligne qui parlait beaucoup trop pour un déguisement. D'un pas hésitant, le gaillard en armure se dirigea vers la fleur fraîchement arrachée, si l'entité disait vrai, il suffisait de faire bouillir la plante et de boire la concoction pour mettre fin à la malédiction. Dans ce cas, à quoi servait la liste? Préférant ne pas prendre de risque, Jojiba se pencha et entama le mouvement nécessaire pour ramasser la fleur, mais alors que sa main la frôlait, il hésita.

 Comme si ses doigts se refusaient à saisir l'orchidée, il dû maintenir un effort pendant de longue seconde pour finalement convaincre son bras de pousser le mouvement et de finalement attraper le végétal. D'un geste délicat, il l'a plaça dans la bouteille de verre qui contenait la recette. Était-ce vraiment pour cette raison qu'il était si difficile de s'approcher de la fleur? Il pensait que cette aura imposante n'était que le fruit de la mort violente du pauvre homme masqué, mais Demigra avait-il "déguisé" leur remède sous un voile dérangeant? Tout était possible avec lui de toute façon. 

-Bien... En partant du principe que tu ne nous ment pas... Il nous faut de l'eau. Lâcha finalement le fermier.

Mais où trouver de l'eau? Il y en aurait surement au lac, mais qui sait ce qu'il pouvait y avoir d'autre? De plus, ça représentait un trajet, bien que court, qui représentait de grands risques qu'ils se fasse attaquer sur le chemin.

-Dans le manoir qui m'a été donné il y avait un énorme stock de nourriture, il y avait de l'eau aussi on pourra se servir de ça, et je suis sûr que les cuisines doivent avoir de quoi faire bouillir la potion.

Le manoir semblait être la meilleure option, très proche, équipé et offrant un abri en cas d'assaut, ils devraient être en sécurité le temps de préparer tout ça.

-J'ai bien compris que tu préférais garder cet "atout", c'est ton choix, du moment que tu n'essaies pas de me bouffer ça me va aussi, mais je pense qu'on pourrait se servir de la potion comme d'un moyen défensif, si on arrive à coincer une des bêtes, on lui enfonce ça dans le gosier et ça nous fera une menace en moins à gérer.

Depuis quand pensait-il de façon aussi stratégique? Ce n'était qu'un agriculteur bon-vivant qui ne savait même pas ce qu'il allait manger le soir venu auparavant et maintenant voilà qu'il prévoyait des moyens de contrer l'assaut d'un loup-garou. Cette "aventure" avait beaucoup changé Jojiba, et hélas pour lui ce n'était que le début. Un destin sombre s'était tracé au moment au moment même où il fut téléporter loin de la Terre, un destin poissant de sang et vibrant de pleurs. Comment les autres s'en sortaient pendant ce temps? Le saiyan espérait ne pas être le second seul survivant aux côté de Garou, mais d'un autre côté, savoir que d'autres personnes et peut-être aussi bêtes, foulaient le sol en même temps que lui faisait couler dans son dos une sueur froide qui semblait peser plusieurs tonnes. Une autre pensée vint lui tordre l'estomac, de toute les personnes qu'il avait vu lors de son arrivé, certains étaient sans aucun doute déjà morts. Le cas d'Epina le soldat n'était même plus à présenter, mais pour ce qui était de tous les autres? Zelen était parti la première, du moins probablement, et d'autres avaient dû tomber aussi.

 Pourquoi tout ça arrivait? Qu'avait-il fait pour mériter un tel châtiment? Est-ce que c'était ça l'enfer? Il était certes arrivé ici innocent, mais, quand bien même il s'en sortirait vivant, c'est avec du sang sur les mains qu'il regagnerait sa liberté. C'est comme si le destin avait décidé qu'en l'espace de quelques nuits, il rattraperait toutes les années de sa vie de fermier paisible qu'il aurait passé à combattre si il était né sur la bonne planète. Au final, Jojiba était en colère, mais lui-même ne savait pas contre qui exactement, il haïssait Demigra pour l'avoir envoyé dans cet enfer, mais il se haïssait aussi pour être devenu un agricultueur. Il ressentait une rage profonde et passionnée qui resterait ancré en lui encore très longtemps.

Le regard à la fois perdu et enragé du saiyan se tourna vers l'immense maison dont on lui avait fait cadeau. Pour une raison que lui-même ne comprenait pas vraiment, il avait un mauvais pressentiment... 
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockMer 18 Sep 2019 - 23:13
J'avais absolument aucune idée de c'que j'étais train de faire. Mais pourtant, je le faisais. Tandis que je déposais son bois sur mon visage, soulageant ce désir aussi contraignant que dangereux, celui-ci semblait presque instantanément se souder à ma peau. En vérité, au moment même où je revêtais l'Oni, j'eu l'impression de disparaître. Du moins, l'espace d'un instant, puis qu'un clignement d'oeil suffit à me persuadé que j'étais toujours là, face au chevalier un poil sceptique quant à mon action. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Rien ne se passait ? J'avais toujours mal, ne me sentait aucunement plus fort, et regrettais dors et déjà de m'être laissé avoir. D'autant plus que tout n'était pas exactement comme avant, il m'était impossible de parler. C'était étrange, j'avais beau essayer de bouger les lèvres derrière cette couche de bois, aucun son ne sortait. Je grimaçais, alors que sa voix s'éleva. L'objet maudit pouvait continuer à parler, sa voix résonnant davantage dans ma caboche. Comment ça, il ne pouvait rien faire pour moi ? Et ce cadavre, relevé de la mort, c'était quel genre de magie ?! Oh... Pourquoi mes propres pensées semblaient résonner, elles aussi ? Se pouvait-il qu'il m'entende ? Je serrais le poing, tandis qu'il continuait dans ses explications, présentant dans cette boîte tout juste extirpée du puits un bout de barbaque qui eu tôt fait d'attirer mon attention. J'avais beau m'être goinfré, mon dernier repas remontait à deux jours maintenant... Et ce corps avait bien du mal à supporter la faim. Mon regard, ou celui de l'Oni, croisa celui du colosse armuré. Il semblait résolu à me laisser la viande, c'était décidément un bon gars.

Sans mot dire, puisque j'en étais bien incapable désormais, j'arrachais mon repas de son contenant pour le porter à ma gueule, la bouche du masque semblant s'écarter suffisamment pour que je puisse y glisser la nourriture. Mes dents déchirèrent la chair goulûment, avant que je ne m'assoie en tailleur autour du trésor. Tandis que je dégustais, mon compagnon se mettait à suivre les indications de notre "nouvel allié", qui était sans doute sur le point de m'engloutir. A ce sujet...

*Hoy', tu m'entends toi ? J'peux savoir c'que c'est que ton histoire ? Qu'est-ce qu'il m'arrive là ?*

J'adressais mes pensées à l'intéressé, bien qu'il puisse sans aucun doute saisir celles qui ne lui étaient pas directement. Genre là. M'enfin, l'important c'est qu'il me laisse encore libre de me mouvoir, et que ses informations s'avèrent justes et non pas de simples mensonges visant à nous leurrer. Le colosse ayant fini de récupérer ce qui l'intéressait, et moi arrachant le dernier morceau de chair, il m'invitait désormais à le suivre dans la baraque qu'on lui avait filé. D'après lui, on y trouverait pas mal de ressources, et je ne doutais pas de ses paroles, pour le coup. Cependant, alors que je me relevais pour le suivre, une ombre suspecte se dessina au sol. Je levais la tête, et ne pouvais qu'écarquiller les yeux devant un tel spectacle. Je ne rêvais pas, c'était la silhouette d'un doigt, géant certes, mais un doigt tout de même. Celui-ci, enfonçant sa griffe contre une paroi que nous ne pouvions distinguer habituellement, dessina un cercle juste au dessus de nos têtes. Puis, terminant son tracé, une sorte de bruit sourd résonna à travers tout le hameau, avant qu'un énorme bout de ciel ne se mette à chuter. Qu'est-ce que c'était que ce bordel ?! Il approchait à toute vitesse, mais restait suffisamment lent pour que l'on puisse réagir. Tandis que je m'extirpais de son rayon, mes muscles endolori ne purent supporter mon poids à nouveau et je m'écroulais en une roulade maladroite. Une bourrasque puissante se dégagea du point d'impact, alors que ce qui s'avérait être une sorte d'énorme morceau de verre s'écrasait juste au dessus du puits, manquant de peu la statue. Incrédule, je levais de nouveau la tête, observant avec une confiance renouvelée cette opportunité inespérée. La porte de sortie venait de s'ouvrir sous nos yeux, et bientôt son accès nous fut accordé, une corde dégringolant de la hauteur jusqu'à arriver à porté de main, au dessus du puits et de la plaque qui le recouvrait désormais.

Mon nouveau camarade était sans aucun doute aussi surpris que je ne l'étais, mais également aussi bien plus méfiant... Et à raison sûrement. De mon côté, je venais d'être emporté dans mes idées folles, voyant en cette offre une réponse direct à toutes mes demandes. Le malin daignait enfin accéder à mes nombreuses requêtes, et j'allais m'empresser de le rejoindre. Toutefois, alors que je tentais de me relever, je revins à la réalité. Mon corps était toujours aussi faible, et ma jambe tremblait sans pouvoir aucunement soulever mon corps. Comment grimper, dans cet état ? Je toisais le colosse, lui qui percevra certainement le regard du démon, ainsi que du fou qui se cachait derrière. Non... Je doutais que la corde puisse supporter nos deux poids. C'était là un énième test, sans aucun doute. Il souhaitait certainement nous voir nous foutre sur la gueule pour espérer atteindre les cieux, les dieux. Ou bien était-ce un piège sournois que j'étais bien trop borné pour distinguer ? Rien à battre, en fait, le problème là, c'est que j'peux rien faire... Et ce foutu masque m'aide en rien !

*Ouais, c'est à toi que je cause.*

Finalement, comme si tout s'emboîtait parfaitement, je recevais là un deuxième et certainement ultime présent. Les derniers rayons du soleil s'évanouirent, sans que je ne l'ai remarqué, et bientôt les douleurs s'accentuèrent. Oui, cette douleur délicieuse, faisant s'écouler le sang de mes plaies, faites des griffes de la Louve Folle, celle-là même qui précédait ma renaissance. Je voulu hurler, mais le masque m'en empêcha. Le chevalier ne pouvait que m'admirer rouler dans tous les sens, tandis que la transformation s'effectuait. Il ne fallu pas plus de temps que la fois précédente pour que je ne revête la fourrure de la bête, et que je n'en retrouve l'enivrante puissance. Je me redressais, jubilant. Les astres s'étaient alignés, les clés avaient été assemblées, la porte était ouverte. Ignorant tout bonnement quelconque parole sensée de la part de mon compagnon, je pliais mes puissantes jambes pour me propulser à trois bons mètres de hauteur, saisissant la corde de mon unique patte avant. Ainsi je débutais mon ascension, la salive morbide de la bête s'écoulant du masque, tandis que je sentais mon coeur battre à plein régime dans mes tympans. J'encordais mes pattes dans la corde afin de m'en servir comme d'un appui suffisant, usant de mon bras restant pour tirer encore et toujours mon imposante carcasse dans les airs. J'atteignais bien la dizaine de mètre de hauteur, et le ciel semblait se rapprocher. Me voilà, Demigra, j'arrive et j'aurais ta peau !
Kyabe
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 106
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockJeu 19 Sep 2019 - 18:30
Entre ciel et terre, le dôme brumeux venait de se fissurer et laisser apparaitre une longue corde qui vint descendre sur la terre ferme, non loin du puits bâti au cœur du village. Les dernières lumières du jour avaient déjà disparu et les cieux avaient revêtu leur voile étoilé dès l’instant où Kyabe s’avança sur les pavés de la Chutelière. Sachant que faire le tour du hameau lui ferait perdre un temps précieux, il avait décidé de gagner quelques minutes en passant par la place centrale afin de rejoindre son abri au plus vite. Équipé comme il l'était, toute appréhension à l'idée de se retrouver nez-à-nez avec un de ces loup-garous qu'il redoutait d'affronter avait grandement diminué, mais restait tout de même présente dans son esprit. Cependant, ce fut un autre scénario qui lui fut présenté, là où il se préparait à devoir affronter des hordes créatures sanguinaires, seul face au désespoir.

La scène qui s’offrit à ses yeux avait tout d’un rêve éveillé ; une silhouette immense portant une armure à première vue impénétrable errait d’un pas indécis, comme prête à frapper ou à s’échapper, tandis qu’un autre des participants changés en lycanthrope — "Garou" ? — s’était précipité, toutes griffes dehors, vers la seule échappatoire qui venait de leur être proposé. Alors que son ascension n’annonçait déraisonnable au vu de son bras manquant, il semblait que sa détermination à se débarrasser du Diable par ses propres moyens décuplait ses forces à un point dépassant tout ce qui était concevable. Son impressionnante carcasse se hissait, encore et encore, jusqu’à pouvoir côtoyer les profondeurs de la nuit, bien au-dessus de leurs têtes, à la seule force des trois pattes qui lui restait. Le pacifiste avait beau n’avoir aucune affinité avec celui qu’il avait plus tôt sauvé d’une mort certaine, le besoin de le dissuader de se lancer dans une telle épreuve se faisait envahissant dans son esprit ; mais déjà, le clair de la lune ne fut plus suffisant pour éclairer les ondulations de sa fourrure, et il fut englouti par l’obscurité.

Tout cela était invraisemblable ; et pourtant, il était bel et bien debout, ses mains tremblantes tenant fermement le manche de l’épée enchantée qu’il avait trouvé peu avant que la nuit ne tombe. Il sentit son souffle s’atténuer alors que l’armure se tournait en sa direction. Mais elle ne daigna pas réagir tout de suite à sa présence, ce qui l’amena à penser qu’elle s’intéressait à autre chose. Mais quoi ? Quelques étincelles crépitèrent sur ses doigts, mais il se mordit la lèvre inférieure pour résister à la sensation de brûlure qui le démangeait comme si l’on venait de lui planter mille épines. Voyant que le chevalier restait sur place, incapable de sentir toute énergie vitale de sa part, le sadalien risqua un bref coup d’œil derrière son épaule : il était en effet à quelques pas d’un superbe manoir, si grand que son ombre le recouvrait sans peine. Peut-être que ce majestueux édifice lui appartenait, mais pour une raison qui lui était strictement inconnue, il semblait éprouver une certaine réticence à y pénétrer de nouveau malgré son magnifique équipement.

A son tour, il eut comme un mauvais pressentiment : ce n’était pas dû à son impuissance face à toute cette situation dont il parvenait de moins en moins à s’en sortir sans y laisser sa santé mentale, mais plutôt apparenté à ces frissons qu’il ne pouvait s’empêcher de ressentir à chacune des annonces du Diable, annonce qui leur apporterait un malheur certain quoiqu’ils fassent. Et ce fut à cet instant précis qu’il cru deviner ce qui pouvait rendre le colosse en armure aussi distrait — quelque soient les intentions de ce dernier, cela laissait quelques secondes au capitaine pour se préparer à se défendre ou fuir.

Deux lueurs écarlates venaient de se détacher dans les ténèbres qui les empêchaient de voir avec certitude ce qui se passait à l’intérieur.
Demigra
Demigra
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 280
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche temporelle, Illusion, Kikoha spectral
Techniques 3/combat : Influence démoniaque, Voile démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockSam 21 Sep 2019 - 21:29
Quel amusante tentative ! Comme le diable s'en doutait, Garou fut le premier à sauter sur l'occasion. Si notre prétendu héros assoiffé de liberté  était conscient que son faible corps de simple mortel ne disposait pas des ressources nécessaires pour se hisser jusqu'au sommet, son apparence de loup-garous lui fut profitable... ou presque. Notre ami le monstre, aussi puissant et fort qu'il était, demeurait tout de même empoté en l'absence de ce second bras. Si ses efforts semblaient colossaux, sa bêtise l'était tout autant car la bête ne pouvait rien faire d'autre que de se balancer à force de se remuer sur ce cordage qui le faisait glisser en continue. Une chose était sûre désormais : il lui faudra bien deux mains pour parvenir à ses fins.
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 53
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockMer 25 Sep 2019 - 4:31
L'oeil inquisiteur du fermier guettait le moindre mouvement de Garou, si le masque les trahissaient en prenant possession du manchot, Jojiba n'aurait d'autres choix que de frapper. La main fermement serrée sur la garde de son épée. Les premières secondes furent les plus longues, ne sachant pas si il devait profiter de l'occasion pour porter un coup fatal ou attendre en espérant que tout se passe bien, le saiyan en armure préféra la voie de la raison et recula de quelques pas tout en gardant la main sur le manche de sa lame. Finalement, le masque semblait avoir tenu parole, il continuait de donner ses explications et s’empiffra (à moins qu'il ne s'agisse là réellement de Garou) avec le morceau de viande qui était contenu dans la boîte. Constatant qu'il n'y avait plus grand chose à craindre, Jojiba, pressa le pas vers le manoir, du moins, jusqu'à ce qu'une ombre ne vienne entacher le paysage, une ombre titanesque, irréelle... Démoniaque.

Dans une apparition céleste digne des pires cauchemars que l'esprit humain pouvait concocter, un doigt gargantuesque et griffu venait de déchirer les cieux. Brisant toute logique perceptible ici bas, l'ongle pointu dessina un cercle dans la voûte céleste, faisant résonner un grincement horrifique dans tout ce petit monde miniature. Le fermier était bouche bée, paralysé par ce qu'il voyait. Une fois l'oeuvre de l'index surnaturel achevée, le morceau de ciel entama une chute depuis les nuages, venant s'écraser au centre de la place, dégagea une bourrasque qui failli bien reverser le saiyan.

 En inspectant l'étrangeté de plus près, on pouvait constater qu'il ne s'agissait là que d'une structure de verre qui, on ne sait trop comment, avait survécu à la chute. Pour ce qui était de l'ouverture dans le ciel, comme si il ne s'agissait là que d'un étage supérieur, une corde s'en déroula, invitant quiconque se trouvait en dessous à entamer l'ascension divine. Tout cela avait-il seulement un sens? Un instant... Pouvait-il s'agir là... D'une réponse? Ce doigt crochu n'était pas anodin, il devait certainement appartenir à quelqu'un. Demigra était le premier nom qui venait à l'esprit du barbu, mais si c'était quelqu'un d'autres? Plus tôt, Garou avait demandé à la statue, la même qui avait donné à Jojiba son épée enchantée, d'arranger une entrevue avec le démon, dans le but de l'éliminer. Et si ce trou surnaturel était leur ticket de sortie?

 Si cette corde était un message leur indiquant de continuer, de progresser et d'aller affronter Demigra en face à face? C'était une occasion unique, une occasion parfaite! Si ils arrivaient à maintenir l'effort nécessaire, ils pourraient atteindre le sommet et faire face au démon! Il ne pouvait pas passer à côté de ça! Lentement, les pas du saiyan se dirigèrent vers la corde tandis que son regard se tournait vers le firmament, regard à la fois plein d'espoir mais aussi de haine. Il était prêt, il voulait en finir, il allait le faire! Il allait escalader cette corde et prouver à Demigra que... Qu'est-ce que c'était que ce son, un râle douloureux émanait de Garou, non, pas maintenant! Le soleil disparaissait derrière l'horizon, la nuit était déjà de retour, le compagnon d'infortune de Jojiba allait redevenir une bête assoiffé de sang. Que faire? Devait-il le tuer pendant la transformation?

 Non, plus tôt, il avait réussit à se contrôler dans son état de créature de la nuit, de plus, il avait le masque avec lui, voilà qui devrait l'aider non? En même temps rester autour de lui représentait toujours un grand danger, impossible d'être sûr des prochaines actions de Garou, le fermier n'avait plus le choix, aussi vite qu'il le pouvait, il se rua en direction de la corde, il allait grimper, essayer d'attendre le haut le plus vite possible et il aviserait ensuite. C'était loin d'être la meilleure solution mais une qu'il y serait...


//WOOOSH//


Dans un coup de vent, à une vitesse ahurissante, une ombre devança le saiyan. Filant à une allure folle, Garou, de son unique bras s'était jeté sur la corde et en avait entamé l'ascension. Ce soudain virement de situation paralysa le fermier un instant. En cet instant précis, Jojiba fut témoin de la véritable définition du mot "détermination". Malgré ses pulsions sanguinaires, malgré le contrôle du masque, malgré son infirmité, Garou n'avait pas douté un seul instant et se trouvait déjà à plusieurs mètres au dessus du sol, soulevant la poids de son propre corps à la force de sa détermination et de sa volonté. Ce sentiment n'avait absolument pas sa place dans les événements tragiques qui se déroulait depuis maintenant quelques jours, mais pourtant en cet instant précis, Jojiba était en admiration.

 Lui qui avait vécu une vie calme de paix et d'amour, jamais il n'avait eut à puiser dans son force mentale à ce point. Garou était l'exemple parfait de ce qu'aspirait à devenir le nouveau Jojiba, un être fort, guidé par sa volonté propre. Il allait avoir besoin de devenir ainsi si il souhaitait un jour se frotter à Demigra. Alors que la bête continuait de grimper dans les cieux, le saiyan abandonna toute idée de se joindre à lui, pas question de gâcher ces efforts démesurés en brisant le fragile équilibre de la corde ou simplement en la faisant céder sous leurs deux poids massifs. 

Non il devait se rendre utile d'une autre façon, en sabotant les transformations des loups par exemple. Se dirigeant d'un pas déterminé vers l'entrée du manoir, Jojiba n'avait qu'une chose en tête, trouver de l'eau, la faire bouillir avec la fleur et garder précieusement la mixture jusqu'à ce qu'il ai besoin de l'enfoncer dans la gorge d'une créature prédatrice. Mais hélas pour lui, il ne s'attendait absolument pas à tomber sur la surprise que les démons avaient dissimulé dans sa "maison"...
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Coup du marteau
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockJeu 26 Sep 2019 - 23:04
Malgré cette force colossale et ce corps monstrueusement puissant, ce bras manquant paraissait être un handicap surpassant quelconque avantage. Ainsi, à chaque centimètre grappillé, j'en perdais deux de plus en glissant le long de la corde, tandis que mon corps bestial se révélait davantage un fardeau qu'un cadeau. Je me balançais le long de cette corde, assez solide pour supporter mon poids, mais bien trop souple pour me permettre d'y grimper agilement. Pourtant, je serrais les crocs. Je devais grimper, gagner en hauteur, pas question de fouler cette terre maudite une seconde de plus pour participer à ce foutu jeu. J'allais m'élever, au dessus de tous, et accomplir mon oeuvre pour briser ces chaines qu'il croyait incassables. Grognant, j'enroulais l'une de mes pattes autour de la corde, ma main maintenant fermement la corde dans l'initiative, avant de passer ma seconde patte arrière au dessus de la première, formant une boucle digne d'un véritable appui.

Ce corps, aussi puissant était-il, peinait grandement à endurer les nombreuses injures dont il était couvert. Me mouvoir d'une telle façon était terriblement douloureux, et alors que je poussais sur mon nouvel appui pour m'élever d'avantage, les plaies de mon torse s'ouvraient de plus belle. Le liquide carmin suivit les chemins de la fourrure, la peignant au passage d'un rouge cramoisi, avant de goutter pour s'écraser sur la plaque de verre qui prenait place à des mètres sous mes pieds. Je grimaçais, mais ne pouvait faire autrement que tenir bon. Ainsi, les jambes tendues, j'ouvrais la gueule, écartant celle du masque par la même occasion, pour mordre à pleine dents le cordage. Ma mâchoire faisant office de bras, remplaçant celui qu'il me manquait, je parvins à lever le second pour trouver un point supérieure. Il ne me restait qu'à tirer, et suivre la procédure... Encore... Encore... Et encore. Tant et si bien que, malgré quelques échecs dans la manoeuvre, je parvenais à prendre de la hauteur. Bientôt, c'était bien vingt mètres qui me séparaient du sol, tandis que je levais les yeux pour constater du chemin qu'il me restait à parcourir. J'étais peut-être bien à la moitié... Peut-être même plus.

J'haletais... Oui, j'étais haut, plus haut qu'aucun autre des prisonniers. De cette hauteur, plus proche que jamais du malin, je pouvais sentir ce goût grisant qu'était celui d'un objectif sur le point d'être accompli. Je me débattais, mes muscles puissants tremblaient, certains s'étaient peut-être même déchirés, mais je n'y faisais plus attention. Non, je devais continuer, la seule issue se trouvait là haut, pas question de me laisser distraire. J'enroulais mes pieds, je tirais sur mon unique bras dont le poignet était prêt à se disloquer, je mordais dans les fibres qui me suspendaient dans les airs, qui représentaient désormais le chemin de la liberté, de la vengeance. Combien ? Combien de temps s'était écoulé depuis que j'avais commencé cette interminable ascension ? Me toisaient-ils, en haut, inquiet quant à leur sort en me voyant arriver ? Me contemplaient-ils, en bas, leurs espoirs ravivés ?





Un craquement sourd m'arracha un rugissement, celui-ci vibrant et résonnant dans l'air du hameau, tel les voix de nos geôliers. Voilà que mon poignet me lâchait à son tour, ayant bien trop supporté cette foutu carcasse. Plus question de grimper, mon corps tout entier restait suspendu aux fibres et aux nerfs qui reliaient la main au bras. Quel terrible destin, voilà que mon ascension trouvait une fin prématuré, à quelques mètres seulement de la fin. Foutaise, tout ça n'avait rien à voir avec un destin quelconque, Demigra était bien évidemment averti d'un tel dénouement. Le couard n'aurait sans doute jamais tendu une telle perche au monstre que j'étais, sachant qu'il y trouverait sa fin... Il était au courant de mon état, savait que je ne pouvais résister à la tentation... Et se riait de moi, une fois de plus. Au loin, vers cet horizon factice, je percevais le ciel se parer d'un éclat caractéristique. Un jour nouveau allait se lever, sur le hameau, sur cette prison. Mes babines monstrueuses esquissèrent une grimace, qui forma un rictus, avant de mourir en simple sourire.

Il me restait une carte à jouer.


Laissant s'échapper un râle semblable à un soupir, je relâchais mon étreinte, me libérant de la douleur. Ainsi s'amorçait la chute, celle qui semblait réduire à néant les nombreuses heures passées à vaincre la hauteur. La vérité était toute autre, puisque dans l'initiative je m'apprêtais à réaliser le défi que l'on m'avait lancé. Tout devait se faire dans les règles, j'avais fini par le comprendre. Ainsi, évidemment, il n'était pas question d'obtenir mon tête à tête de cette façon. Non, ils m'avaient indiqué un condition, trouver et abattre l'avatar. Cet être, cette taupe, je l'avais incarné au moment même où j'avais décidé de lui donner mon corps en revêtant le masque. M'empêcher de me trancher la gorge était une chose, mais qu'en était-il lorsqu'il s'agissait d'empêcher la chute ? Il pouvait bien prendre le contrôle désormais, le masque ne pouvait sauver son avatar. L'éclat d'ambre de mes yeux perça les orbites ténébreuses du masque pour porter un dernier regard aux dieux, tandis que le mortel que j'étais reprenais la place qui était la sienne, parmi les cafards.

L'atterrissage fut brusque, le résultat immédiat. La carcasse de la bête se brisa contre la plaque de verre, les côtes brisées sur le choc perforant les poumons, tandis que mon crâne heurta violemment contre la paroi. Le sang de la bête s'écoula rapidement, recouvrant bientôt le cercle transparent pour le couvrir d'une teinte écarlate. Dénuée d'esprit à dénaturer, la forme maudite fini par s'évanouir à son tour, ne laissant que la carcasse de l'homme qui se voulait monstre. Le véritable monstre, lui, avait quitté la chutelière... Il réclamait son dû.
En ligne
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 241
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1450

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockSam 28 Sep 2019 - 14:38
-".......♪ Like a solider out on your own
Think like a hunter caught out in the cold
I'll take my chances,  no cause for alarm
If I'm up in arms, then I'm gone, I'm gone, 'cause



Ain't nothin' too bad
Ain't nothin' too strong
Ain't nothin' too dangerous
To get what I want (I want)
I made a deal with glory

I made a pact with pride
I'm walking down with honor
I put it on the line!!! ♪...


...

Oh vous êtes là? Vous pouvez chanter avec moi si vous voulez! Non? Comment ça pourquoi c'est moi qui par- Ah oui. Bon.
On va pas se mentir, si vous savez que c'est MOI qui parle, c'est qu'il y a un truc qui va pas avec Scalio Hmm? Je vous laisse deviner ce qui lui arrive en ce-moment. Non? Allez, ça a un rapport avec de l'alcool et un BLACK OUT. Toujours PAS?!

EH BAH C'EST SIMPLE: IL EST PLUS LA, ET LA CRÉATURE A PRIS SA PLACE!! IL SE DIRIGE AU CENTRE DU HAMEAU, ET JE PEUX VOIR DEUX GUGUS, y compris notre frère Kyabe, ET IL N'Y A RIEN QUI PEUT ARRÊTER LA CRÉATURE...

...

..

OH PUTAIN IL SAUTE VERS LE GARS EN ARMURE!!!

ARRÊTEZ-LE VITE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD!!"


"GRGRGRGRRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGHH!!!!!!"
Kyabe
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 106
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockSam 28 Sep 2019 - 22:05
Finalement, le chevalier à l’armure resplendissante fit quelques pas en direction de la porte entrouverte du manoir et c’est à ce moment-là que Kyabe put apercevoir ce qu’il tenait entre ses mains gantées de maille : une fleur aux pétales délicats, qui luisait dans la nuit comme une étoile chercherait à subsister encore quelques instants avant de s’éteindre pour toujours. Son intuition lui suggéra qu’il s’agissait d’une découverte très importante ; cependant il n’avait aucun moyen d’en avoir le cœur net et ce n’était certainement pas le moment de s’enhardir à déranger celui qui l’avait en sa possession. Naturellement, les étincelles magiques qui nimbaient l’épée à deux mains pourrait amplement servir à l’assommer s’il se montrait trop menaçant — et ensuite ? Et s’il y avait quelqu’un à l’intérieur ? Et si cette personne ne lui voulait en fait aucun mal ? Et si…

Et si toutes ces questions n’avaient pas vraiment de réponse pour l’instant ? Chercher à tout anticiper à outrance ne l’avait conduit jusque-là qu’à s’enfoncer toujours plus profondément dans l’angoisse latente qui le poursuivait hors de ses cauchemars les plus récurrents — et il le savait parfaitement. Mais comment ne pas céder ainsi au désespoir lorsque l’intime conviction de vivre un rêve éveillé ressurgit à chaque pas de travers, chaque respiration manquée, chaque battement de cœur un peu trop court ? Il s’efforça de rester impassible, sa respiration légèrement bruyante atténuant sa cadence jusqu’à être réduite à de longs souffles entrecoupés de silences aussi hésitants que douloureux. Mais cet excès de prudence n’était rien de plus que son être tout entier qui s’était, malgré lui, préparé à voir la conséquence de ses appréhensions surgir inévitablement et s’ajouter aux innombrables obstacles que le Diable prenait un malin plaisir à mettre sur sa route.

Et comme s’il avait été malencontreusement entendu par son tortionnaire, la roue du destin tourna une nouvelle fois en sa défaveur : telle un double se dessinant dans le miroir des ténèbres, la silhouette d’une autre armure se détacha de la pénombre qui s’était emparée de l’édifice au dos auquel il se tenait. La rouille sur le métal qui la composait témoignait d’une usure évidente, mais elle était bel et bien douée de conscience, les deux lueurs sanguinolentes sous son casque semblèrent transpercer la profondeur de la nuit jusqu’à planter un regard sinistre sur son splendide alter ego. Figé à égale distance des deux entités, le pauvre sadalien se surprit à déglutir, un spasme descendant de sa gorge asséchée jusqu’à forcer son cœur à battre douloureusement contre sa poitrine. Inconsciemment, son corps alerte se préparait à bouger au moindre mouvement, peu importe s’il fallait fuir ou porter l’offensive ; mais le cours des évènements paraissait plongé dans une lenteur abstraite, si bien qu’il se demandait s’il n’allait pas finir par baisser sa garde par inadvertance à force d’attendre le moment opportun pour agir. S’il ne prenait pas d’initiative, qu’allait-il advenir de ses chances de survie ? Il serait bien plus facile de courir à travers le village et rejoindre son refuge de fortune, mais il avait le pressentiment qu’il avait un rôle déterminant à jouer dans cette scène où la moindre action pourrait bien avoir des conséquences dramatiques…

A moins ce qu’il ne s’agissait simplement des secondes fatidiques qui s’écoulaient bien plus vite, à mesure que le Jeu du Diable touchait à sa fin ?
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 53
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockDim 29 Sep 2019 - 3:09
Son souffle se faisait irrégulier, le bout de ses doigts tremblait et la sueur inondait son front. Jojiba avait déjà visité ce manoir, il l'avait visité de fond en comble et y avait même pris un bon repas. Pourtant il ne pouvait s'empêcher d'être foudroyé par la peur. La première fois qu'il était venu, il n'avait pas vécu toute ces choses horribles. Il n'avait pas vu la vie quitter le regard des survivants, il n'avait encore tué personne? son état mental était bien différent. Poussant la porte d'une main, il tenait fermement sa lame dans l'autre, prêt à affronter ce que les démons lui enverraient ou ce que son esprit meurtri risquait d'inventer. Si il y avait bien une chose qu'il avait apprit dans ce maudit village, c'était bien que l'inconnu était souvent synonyme de danger et de mort... Le connu aussi d'ailleurs.

 Le grincement long de la porte d'entrée était une torture à ses oreilles, comme annonçant le retour de la mort alors que l'endroit venait seulement de retrouver un peu de calme. Le noir complet à l'intérieur du bâtiment n'annonçait rien de bon non plus. Qui sait quel piège ou monstruosité se cachait dans les ténèbres? Mais alors que le saiyan s'apprêtait à poser un premier pied sur le parquet ciré, un bruit tonitruant lui fit faire un sursaut. Quelque chose était tombé derrière lui, quelque chose de gros, de lourd.

 Faisant volte-face, Jojiba reprenait son souffle tandis que son cœur tentait désespérément de rattraper le battement qu'il avait raté. Qu'est-ce que c'était que ça? Qu'est-ce que c'était que ce choc brutal? Et ce bruit de brisure à peine perceptible qui l'avait accompagné? Non... Ce ne pouvait toute de même pas être... Marchant lentement vers l'inévitable preuve de ce que constatait ses yeux. Cette forme vaguement humanoïde qu'il voyait sur le cercle de verre... Ce liquide rougeâtre qui teintait doucement le sol... Garou était... Ce qui venait de tomber là... Ce loup à un bras... C'était bien...? Non, impossible, c'était impossible. Impossible!

Un autre son parvint aux oreilles du fermier. Le son lourd des pattes d'une bête affamée, le bruit que fait un prédateur lorsqu'il charge une proie. Avant même qu'il n'ait le temps de réagir, un loup garou venait de fondre sur Jojiba. Cependant, si il restait à la créature un brin de conscience humaine, elle allait peut-être comprendre qu'elle n'avait pas fait le meilleur choix. Le regard du barbu en armure était planté dans celui du loup. Un regard inhabituel pour le saiyan, un regard qui sans un mot voulait tout dire. Un regard qui ne transmettait qu'une seule et unique émotion brute. Un regard qu'une seule personne avait pu voir...

... Mais qui n'était plus ici pour en témoigner.


C'en était trop, bien trop, on lui en avait trop demandé. On lui présentait des alliés, des associés, des compagnons, tout ça pour qu'il les regarde mourir les uns après les autres. La mort de Zelen avait profondément choqué Jojiba, mais Garou... Garou représentait l'espoir que le saiyan entretenait d'un jour sortir de cette prison pour aller enfoncer son poing au plus profond du visage de Demigra. Il représentait cette détermination brute, simple, sans obstacles, de briser ses chaînes. Cette détermination dont il avait besoin, dont ils avaient tous besoin. Et voilà qu'on lui prenait cette détermination? Les démons avaient-ils tenté d’étouffer le poussin dans l’œuf? Pensait-il se protéger de l'épée de Damoclès qui flottait au dessus de leur cou en agissant ainsi? Monumentale erreur.

 Ce qu'il venait de faire, c'était de briser la dernière corde mentale qui attachait encore Jojiba au peu de raison qu'il lui restait. En cherchant à se protéger d'un monstre, ils en avaient créer un. La créature canine s'était jeté toutes griffes dehors sur le saiyan en armure qui était bien décidé à se battre à présent. Ne pouvant espérer rivaliser en force avec la bête, le barbu se servit de sa lame pour contrer certaines des attaques répétées du loup tandis que d'autres venaient petit à petit déchiqueté son armure, serait-elle encore utilisable après ce combat? Peut-être, mais Jojiba n'en avait plus rien à faire. Il n'entendait quasiment plus rien si ce n'était ce long sifflement dans ses oreilles. Il ne voulait plus se protéger, il ne voulait plus se cacher, il voulait se battre, se débattre, se libérer, comme un lion en cage il voulait broyer ses barreaux et arracher la tête de son geôlier qui devait bien se divertir d'un tel spectacle, mais qui n'avait encore aucune idée qu'un jour, il regretterait amèrement cet instant.

Reculant, soumis par la force démesuré de la créature, le saiyan se plaqua contre le mur extérieur du manoir, esquivant de peu un coup de griffe qui vint marquer la battisse de son empreinte déchiqueteuse, il se servit d'une roulade sur le côté pour gagner un peu de distance avec son agresseur. Quelques gouttes de sang s'écrasaient sur le sol juste entre les bottes de l'épéiste improvisé. Ce n'était que superficiel, mais les griffes du loup avaient commencé à entamer la chair de Jojiba, mais ce dernier n'en avait une fois de plus que faire. Il ne voyait qu'une menace, un obstacle, une nuisance, une infection... Et il avait le remède entre les mains.

-ASSEZ!!

D'un puissant coup vertical vers le bas, partant du haut jusqu'en direction du sol, le saiyan projeta une puissance lame d'énergie depuis son épée en direction du monstre. Gagner de la distance avait joué en sa faveur et le cadeau que lui avait fait cette étrange statue allait se révéler plus qu'utile. Restait maintenant à voir si surprendre la bête avec ce genre d'attaque allait être efficace...   


Dernière édition par Jojiba le Lun 7 Oct 2019 - 19:29, édité 1 fois
Louve Folle
Louve Folle
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 25/07/2018
Nombre de messages : 49
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockSam 5 Oct 2019 - 13:49

Pauvre Garou. Ecrasé au sol, là, à vos pieds. Tant d'espoirs. Tant de promesses dues qu'il n'aurait pourtant jamais l'occasion de concrétiser de quelques manières que ce soit... Tel Icare, il s'était perdu dans les cieux. Ses ailes avaient balayé son âme chevaleresque et le Soleil l'avait alors aveuglé. Privé de ses dernières forces, ses convictions à jamais envolées, sa chute avait dû être atroce. C'était tout du moins ce que laissait entrapercevoir son cadavre tout juste malmené par Dame Gravité ! Alors, imaginez donc votre corps suspendu dans les airs ! Des secondes et des secondes à se ressasser sur des idées vaines si veniez seulement à...mourir. Et par malchance, contre toute attente et contrairement à vous, l'heure de l'Homme fait Monstre était venue. A cette pensée, la Louve Folle frissonna de plaisir. Pour sûr, la Fin sonnerait bientôt et ils auraient tous perdu ! Une telle détresse ne pouvait être qu'envié dans ce jeu d'échecs grandeur nature...

Un moment de Silence et de deuil. C'était tout ce que la Bête blanche, tapie dans la pénombre, pouvait lui offrir...

Un combat acharné avait désormais lieu entre les survivants de la Maison. L'un tentait vainement de contrecarrer les plans funestes du Dieu-Démon, tandis que l'autre restait figé face à une Armure enchantée, démoniaque en tout point. Les prunelles de la Louve faufilèrent en leurs directions, calculant soigneusement ses actions. Scalio était en danger et sa Faim se faisait croissante, il était vrai. Les premiers rayons du Soleil ne tarderaient pas à les illuminer et il était évident qu'elle devrait régler cela tout autrement...

Lentement mais sûrement, elle s'avança près de la carcasse et, sans réfléchir à ses actions, entreprit de dévorer quelques morceaux de chair. Un râle de plaisir s'échappa des lèvres de la Sorcière. Ce guerrier était exquis et ce monde ne pouvait que regretter sa perte. Garou était un homme délicieux, aussi bien mentalement que physiquement...Une larme néanmoins coula sur la joue de la Bête, qui continua néanmoins à dévorer son précédent ami...

Lou n'avait pas le choix.
Lou devait honorer sa mort ainsi que sa croix.
Ce serait un crime d'abandonner la Vie aussi...tôt.


Petit à petit, sa fourrure se dissipa, consommée par des lambeaux rosâtres de peau pour finalement révéler sa petite silhouette humaine, nue et fourbe à souhait. Ses dernières forces en tant que Louve l'avait amené à briser les griffes de ce pauvre Garou afin de s'en faire des lames sans pareil : un met de choix pour tout bon assassin dans l'âme. Aiguisée, ses yeux fixèrent alors l'endroit où elle avait senti pour la dernière fois Kyabe.

Peu importait que la Lune ne lui accordasse plus sa bénédiction. Elle le tuerait à armes égales...
En ligne
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 241
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1450

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockDim 6 Oct 2019 - 0:18
J'avais pas fait attention au fait que Garou était mort maintenant. A vrai dire, je ne faisais plus attention à rien.
C'était la bête sous le contrôle.
Tous ce que je voyais, c'était cet homme en armure, un homme fort grand, épais.....appétissant surtout. Alors j'avais foncé. Tel un demeuré, j'ai foncé sur l'homme en armure clairement bien armé. Mais celui-là? 

Hohoooo, celui-là n'avait pas peur de moi, loin de là. 

Bien que la différence de gabarit était évidente, il se battait dans le but de me tuer, perdre signifiait la mort pour lui. Certes, on pourrait appeler ça du suicide maaaaaiiis....Honnêtement, être arrivé ici était presque du suicide collectif de toute manière, qu'avait-il à perdre lui, hmm? Au mieux, il serait mort rapidement, et ainsi il aurait été libéré.

Mais non.

Pas lui.

Lui, il s'était battu comme le putain de Saiyan qu'il avait l'air d'être, il s'est battu tel un homme qui était résolu a VIVRE. Un adversaire redoutable sur mon chemin. Je lui donnais coup après coup, soit il esquivait difficilement avec son armure, soit il me contrait avec sa lame. C'était absolument palpitant putain.

Palpitant ouais. C'était bien le mot à employer pour un combat qui allait s'avérer éphémère. Il me donnait des coups après ses contres, me laissait ses souvenirs sous forme de cicatrices: il me tailladais. 
Il me tailladais comme moi je mettais en pièce son armure avec mes griffes. A chaque coups que je donnais, l'armure cédait un peu plus le chemin vers la chaire du Saiyan. Puis est venu le moment fatidique de notre lutte. Je l'ai poussé au mur, littéralement, et j'avais donné le coup de trop pour l'armure....Je l'avais percé, et donc, j'ai réussi à blesser légèrement le Saiyan....Une blessure vraiment superficielle, après tout l'armure avait toujours amorti le coup avant de céder. Mais le prochain coup serait le dernier. 

Et c'était là.

C'était là qu'il fit sa roulade. 

C'était là que je me suis rendu compte que j'avais sous-estimé mon adversaire...

Je m'apprêtais à lui donner le coup de grâce, mais dans un moment de rage, ce saiyan utilisait sa lame de manière prodigieuse et....

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 The_be10

....c'était là, que la peur avait pris le dessus. C'était là, que je suis redevenu moi.
C'était là, que ma vie venait de défiler, jusqu'à mes derniers instants....

Maintenant?

Le jour s'est levé. 
J'étais redevenu un homme.
Et une blessure béante qui séparait en deux une partie de mon corps.
Mon cœur a été touché. J'arbore un dernier regard à mon tueur: je lui adressais un regard triste...

...

SLAM


Kyabe
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 106
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 ClockDim 6 Oct 2019 - 11:20
Scalio était mort.

Tout lui avait échappé, tout était allé bien trop vite, encore une fois. Comme il l’avait pressenti, il aurait pu retarder l’inévitable, changer le cours des choses, mais il ne l’avait pas fait, et il était trop tard pour revenir sur ce qui a été accompli.

Scalio était mort.

Tuer… Non, mettre fin à la vie d’autrui à son tour n’était pas envisageable, quand bien même cet autrui lui avait arraché la seule lueur d’espoir à laquelle il avait réussi à s’accrocher jusqu’alors, le seul compagnon en qui il pouvait se permettre d’avoir confiance, le seul de ses semblables a qui il devait la bonne tenue de sa santé mentale… jusqu’à présent.

Scalio était mort.

C’en était trop. Beaucoup trop. Mais comment est-ce qu’il aurait pu en être autrement ? Quelque chose s’était effondré au plus profond de lui ; mais ce n’était tant pas la détermination qui brûlait dans son cœur, ce n’était pas tant l’espoir de revoir sa terre natale qu’il entretenait, ce n’était tant pas son optimisme vis-à-vis de l’existence de son maître quelque part à travers les univers…

Scalio était mort.

Non, cette fois-ci, il s’agissait bien du dernier rempart qui le maintenait encore sain d’esprit malgré ce à quoi il était confronté, qui le prémunissait contre la violence des conflits, la cruauté de la guerre, la brutalité des combats qu’il refusait d’embrasser et qu’il persistait à prendre à contre-pied envers et contre-tout : en l’espace de ces quelques secondes, tous ces principes qu’il s’était efforcé de suivre venaient de perdre leur sens, d’ébranler ses espérances, de détruire tout sentiment de croyance en un avenir meilleur.

Scalio était mort.

Le désespoir avait finalement pris le dessus.

Scalio était mort, et il n’allait pas tarder à mourir lui aussi.





"Réfléchir" n’était plus un mot d’ordre. Il était toujours en mesure de penser, bien entendu, mais tout était perturbé, plus rien n’avait de sens, tout se bousculait et son corps se trouvait pris d’une forte fièvre alors que son cœur pourrait bien cesser de battre tant les palpitations qui le secouaient s’amplifiaient dangereusement. Tout autour de lui était devenu abstrait, les présences auparavant redoutées s’effacèrent de sa mémoire jusqu’à se ne pouvoir se concentrer que sur ce qui se tenait devant lui — le corps sans vie de son compagnon, qui se vidait de son sang au fur et à mesure des secondes.

"Depuis la nuit des temps, nous sommes un peuple de guerriers ; nous n'avons recours à aucune "approche pacifique"."

Ses phalanges étaient devenues blêmes tant elles serraient fort la garde de l’épée enchantée entre ses mains, la lame pointée vers celui qui avait ôté la vie du seul ami sur lequel il pouvait compter, peu importe si le sentiment n’était plus partagé après tout ce qu’ils avaient vécu dans ce maudit hameau. Il avait beau faire face à un guerrier vêtu d’une armure de métal et d’une arme tout aussi empreinte de forces surnaturelles que la sienne, toute peur l’avait définitivement quitté, le rendant incapable de prendre la mesure du danger qu’il encourrait s’il choisissait de s’attaquer à une telle force de la nature.

"Aucune créature dans ce foutu univers est capable de détourner un guerrier de l'espace de ses instincts naturels, tu m'entends ? Non... Si nous avons massacré autant de monde, c'est parce que nous y avons pris plaisir."

Dans le désordre de ses pensées, seules quelques paroles demeuraient limpides ; celles d’un homme qu’il tenait haut en estime, un combattant qui l’avait mis face a des contradictions qu’il persistait a nier jusqu’à leur rencontre, un adversaire dont le discours avait été aussi impitoyable que les coups — un alter ego dont il avait gagné le respect, malgré les actes répréhensibles qu’il avait commis, malgré les propos qu’il avait tenu, malgré les convictions qu’il avait ébranlé.

"Eh bien ! La vérité serait-elle trop dure à supporter ? Les saiyans sont avant tout un peuple de tueurs sans aucun scrupule. Freezer ne nous a pas poussé à commettre l'irréparable… Il nous a juste offert l'opportunité de faire ce que tout saiyan désire au plus profond de lui : tester les limites de notre puissance en massacrant sans distinction ceux qui s'opposent à nous."

Défendre sa patrie… Protéger son peuple… Préserver les faibles et les innocents de toute menace… Était-ce encore possible sans devoir tremper ses mains dans le sang ? Maintenant qu’il se tenait devant le fait accompli, réaliser que son camarade avait trouvé la mort par la faute de sa seule prudence lui était insupportable, mais déjà, ce constat s’était vu englouti au fin fond de sa conscience.

"Le sang et la fierté des saiyans coulent dans tes veines, que tu l'acceptes ou non !"

En son for intérieur, des souvenirs se pressaient, des sensations lui revenaient, la cadence des pulsations qui battaient à ses extremités atteignaient les limites de ce qui était tolérable. Quelques spasmes agitèrent ses doigts, réaffirmant encore plus la prise qu’il avait sur sa zweihander.

"A quoi bon faire partie un peuple de combattants si tu refuses son héritage ? A quoi bon devenir plus fort si ce n'est pas pour mesurer la force avec laquelle tu réduis tes ennemis à néant ?"

La question n’était plus de savoir s’il était capable de perpétrer un tel acte, mais de savoir s’il restait quelque part une once de bon sens pour l’en empêcher. Mais il lui fallait se rendre à l’évidence : lutter contre des instincts latents depuis que le monde est monde ne ferait que retarder l’instant où ces derniers seraient libérés, mis au service d’une volonté qui dépasserait toute lucidité, toute raison, tout entendement.

"Tu sais très bien que j’ai raison. Car nous sommes tous les deux des saiyans et que chercher plus fort que soi nous est vital."

L’arme qu’il transportait était lourde mais il n’avait pas besoin de la manier dans son entièreté ; il savait qu’un seul coup décisif suffirait, et alors qu’il ne lui restait qu’une fraction de seconde pour le porter, il dut faire un dernier effort pour anéantir toute appréhension. En réalité, il s’y était déjà résolu depuis plus longtemps qu’il n’avait voulu se l’admettre.

"A moins que tu aies arrêté de penser qu’il y avait plus puissant que toi ? Hein ?!"

Le jour s’était déjà levé par-delà la forêt brumeuse, mais les nuages qui couvraient le ciel étaient si lourds qu’ils couvraient les pavés du village d’un gris pluvieux, annonciateur du dernier acte qui allait clore le déroulement du jeu lancé par le Diable.

Craaac !

La foudre s’abattit sans prévenir, dès l’instant où la tranche de l’épée rencontra le métal endommagé de l’armure du chevalier. Des étincelles jaillirent et vinrent s’étaler le long du corps de ce dernier, envoyant un violent spasme au travers de son torse, créant un fort éclat de lumière qui ne dissuada pourtant pas le sadalien d’interrompre son geste — jusqu’à ce qu’une soudaine tension remonte dans son bras, le forçant immédiatement à lâcher son arme. Celle-ci tomba sur le sol dans un bruit sourd, avant que le silence ne prenne de nouveau possession des lieux. Seul le tintement de la pluie désormais battante persistait, comme si elle pouvait emporter toutes les impuretés qui avaient été commises au sein de la Chutelière.

Le justicier devenu vengeur contempla, étrangement impassible, les conséquences de son geste. Son adversaire avait été frappé si brusquement par la foudre qu’il en était resté inerte. Et comme Kyabe n’était plus capable de sentir aucune émanation d’énergie vitale depuis qu’il avait été transporté dans cette dimension maléfique, il ne pouvait dire avec certitude si, à l’intérieur de sa protection, son opposant était encore en vie. Peut-être que ça avait suffit, sinon à le tuer, au moins à le stupéfier pour un bon moment, lui laissant la voie libre pour rapatrier le corps de son subordonné et tenter de le ramener désespérément à la vie, avant de lui offrir des funérailles dignes du défenseur qu’il était.

Il n’eut cependant pas le temps de reprendre son souffle qu’il pressentit une silhouette à travers la bruine ; légère, fugace, mais surtout perfide. Et il n’avait pas besoin de ressentir son énergie naturelle pour l’éprouver dans la moindre fibre de son être.

"Lou" était bel et bien en vie, au plus grand malheur du capitaine, et elle n’avait vraisemblablement pas eu de remords à dépecer un de ses camarades pour s’approprier les armes naturelles de ce dernier : de longues griffes, effilées comme des poignards, seul accoutrement dont son corps dénudé avait daigné de se parer. Un frisson remonta dans la nuque de sa future victime. Lui qui pensait les deux amants maudits condamnés par le Malin, il semblerait qu’il se soit trompé. Son acolyte avait-il eu tort, lui aussi, pensant que ces deux flèches étaient la promesse d’une mort certaine ? Ce n’était pas le moment d’y penser…

Il voulut ouvrir la bouche, mais il resta muet. Les mots ne serviraient à rien, ici ; à la moindre ouverture, elle n’allait pas hésiter à mettre fin a ses jours comme elle n’avait éprouvé aucune peine à démembrer son compagnon meurtri ou rester insensible face au décès de son amant. Car c’était là sa véritable nature — fourbe, trompeuse, indolente, sanguinaire, elle qui avait embrassé à bras ouverts son état second de créature monstrueuse. Or, maintenant redevenue humaine, que restait-il réellement de la menace redoutable qu’elle représentait ?

Bien trop peu, au demeurant.

Le saiyan sut que le temps lui était compté : il dégaina le couteau de boucher qu’il avait accroché à sa ceinture et se précipita au cœur de la bataille.


Dernière édition par Kyabe le Sam 12 Oct 2019 - 17:54, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

[EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [EVENT] Chuteliere IX   [EVENT] Chuteliere IX - Page 4 Clock
 
[EVENT] Chuteliere IX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les upgrade event.
» Event pirate
» Event chatbox n°05
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» L'event.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-